Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 décembre 2017
Antananarivo | 17h07
 

Economie

Création d’entreprise

Hausse constante des entreprises chinoises

lundi 16 octobre | Ny Aina Rahaga

Le nombre d’entreprises chinoises qui s’installent à Madagascar ne cesse de croitre chaque jour. Il suffit de passer les portes de l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM) pour constater de visu le nombre de ressortissants chinois qui y passent chaque jour pour monter des sociétés.

Actuellement, On en compte près de 150 entreprises réparties dans la Grande ile. La majorité d’entre elles œuvrent dans le domaine de l’import-export de marchandises. Mais il en existe également qui travaillent dans la construction, l’immobilier, la négoce, le transport, le tourisme et les exploitations minières. Selon les explications de l’ASECMA ou Association des Entreprises Chinoises à Madagascar, cette hausse constante s’explique par le fait que l’Etat a allégé les conditions de leurs installations dans la Grande Ile. Que ce soit au niveau des procédures à suivre ou encore des dispositions fiscales. Toujours d’après l’ASECMA, la majorité de ces entreprises emploient à 80% des malgaches pour leurs activités.

Il est vrai que l’Etat est bel et bien décidé à se tourner plus vers l’Est pour développer l’économie du pays. Toutefois, il apparait évident que mis à part la création d’emplois, il n’en résulte pas grand bénéfice jusqu’à l’heure. Bien que la coopération avec la Chine soit dans ses beaux jours, ne faudrait-il pas poser cette fois quelques conditions préalables pour que ce soit réellement profitable pour les deux économies ?

11 commentaires

Vos commentaires

  • 16 octobre à 10:08 | tout va bien (#10059)

    Pour les mauvaises langues qui s’étonnent de la différence de traitement réservé à l’usine Tiko et celui dont ont bénéficié les très nombreuses sociétés chinoises installées à Madagascar, je me permets de faire une petite explication de texte :
    Tiko a enfreint la réglementation de façon insidieuse et répétée comme on pouvait s’y attendre de la part d’une société appartenant au principal opposant du régime en place ....
    Tandis que les entreprises chinoises ont scrupuleusement respecté la réglementation en vigueur en satisfaisant à toutes ses dispositions, comme elles le font toujours !**

    Ou alors .... mais c’est peu probable : les entreprises chinoises ont versé moult pots de vin aux personnes habilitées à délivrer les permis et autorisations y afférentes ... Mais qui pourrait croire ça ?
    Puisque chacun sait qu’au pays du fihavanana, les hommes politiques et les administateurs civils sont des parangons de vertu chrétienne, l’incarnation même de la probité et de l’intégrité morale !

    Y a que moi qui ai un déjà-vu ou je me fais des idées sans fondement ?

    XMDR !

    **Pour rappel : selon l’article 4 du décret, « Les projets (…), qu’ils soient publics ou privés, ou qu’ils s’agissent d’investissements soumis au Droit Commun ou régis par des règles particulières d’autorisation, d’approbation ou d’agrément, sont soumis aux prescriptions ci-après : a) la réalisation d’une étude d’impact environnemental (EIE), b) l’obtention d’un permis environnemental délivré à la suite d’une évaluation favorable de l’EIE, c) la délivrance d’un Plan de Gestion Environnementale du Projet (PGEP) constituant le cahier des charges environnemental du projet concerné. »

    ah la légalité y a que ça de vrai !

    Moralité....Circulez y a rien à voir !

    • 16 octobre à 10:43 | Isambilo (#4541) répond à tout va bien

      Mes amitiés à Pangloss.

    • 16 octobre à 11:00 | tout va bien (#10059) répond à tout va bien

      @isambilo

      Bonjour,

      ....et moi qui croyais que vous faisiez partie de la garde rapprochée de cet éminent gourou, à l’instar de zanadraplambeaux et d’autres !

      Savez-vous quand Dadabe ramènera sa cargaison habituelle de verroterie, de colifichets et de lauriers qu’il distribue sans compter à ses zélateurs les plus fidèles ?

  • 16 octobre à 10:31 | Gérard (#7761)

    TIKO ? ne trouvez vous pas que ces 2 syllabes ont une sonorité un peu chinoise ?

  • 16 octobre à 11:33 | che taranaka (#99)

    AKORY LAHALY,

    - les vazahas frantsay sont aux abonnés absents..faute de capital et de francophobie...?...ils préfèrent investir en Chine...réalité industrielle et économique obligent...

    -l’Etat a allégé les conditions de leurs installations ( des chinois) dans la Grande Ile. Que ce soit au niveau des procédures à suivre ou encore des dispositions fiscales. (et on fait n’importe quoi pour les retenir....!)

    - l’Etat chinois encourage les opérateurs chinois à envahir le monde pour soutenir l’économie chinoise

    - le Péril jaune est remarqué surtout en Afrique

    - les colonies réservoirs de matières premières et pour écouler les marchandises de pacotille est une vieille réalité

    "il est vrai que l’Etat est bel et bien décidé à se tourner plus vers l’Est pour développer l’économie du pays. Toutefois, il apparait évident que mis à part la création d’emplois (avec un salaire de misère) il n’en résulte pas grand bénéfice jusqu’à l’heure....AMEN....!

  • 16 octobre à 12:13 | Jipo (#4988)

    Sans faire de chauvinisme, pour un honoris causa en ekonomie , confier celle de son Pays aux Chinois !
    l’ ogre au sommet de la pyramide des prédateurs, pour récupérer quelques miettes, est soit de l’ inconscience soit du je m’ en foutisme des plus édifiants !
    Les mots me manquent : aurait pu mieux faire ///
    Chronique d’ un suicide avéré , car les karanes à coté , vous allez les regretter !

    • 16 octobre à 14:18 | ETHAN (#9769) répond à Jipo

      à Che taranaka et Jipo,

      En Afrique, la Chine est surtout présente dans les Pays anglophones où seuls South-Africa et Ethiopy ont su tirer ‘’à peu près’’ plus d’avantage in termes de partenariat : Model Economic et Government Accord y sont de mise.
      Dans le manufacturier secteur, 12 % de la production industrielle de l’Afrique, soit environ 500 milliards de dollars par an, sont déjà gérés par des entreprises chinoises.
      L’accroissement des revenus annuels des entreprises chinoises en Afrique est d’environ $250 milliards en 2025, contre $180 milliards aujourd’hui.
      Dans les infrastructures, les entreprises chinoises y sont plus prononcées et elles revendiquent près de 50 % du marché de la construction sur le continent.

      Sans parler de l’environment, des paramètres en défaveur de l’Afrique y sont au moins doubles :
      1° Contexte Macroéconomique, seuls 47 % de l’approvisionnement des entreprises chinoises provient de sociétés africaines locales. Et environ 44 % des gestionnaires locaux des entreprises chinoises sont africains !
      2° Du point de vue IDH et Ressources : en plus d’un Salaire de misère comme vous dites, c’est qu’il y a très peu de transfert de connaissances (qualifiées) en général et rien sur les nouvelles technologies.
      = > Par exemple les revenus provenant du Tourisme devrait apporter du development à chaque région concernée à Madagasikara. Cela n’a vraiment pas été le cas depuis, pour toutes les entreprises dans ce secteur, sans parler d’un manque de retour sur devise, grande source de dévaluation de l’ARIARY.

      A ce rythme-là, je ne peux qu’approuver JIPO et CHE TARANAKA, ils ont totalement raison.
      ... à quoi il joue le Government ... ?

  • 16 octobre à 16:46 | dominique (#9242)

    en chine ça va bientôt bouffer du Malgache CRU ou en beignets sauce caillou ..

    • 16 octobre à 19:08 | vatomena (#8391) répond à dominique

      consommer du malgache ? pourquoi pas ? les chinois mangent de tout...Ils ont une cuisine plusieurs fois millénaire

  • 18 octobre à 15:44 | FINENGO (#7901)

    @ Albatros

    J’ai eu signalé à « atavisme premium » hier ce phénomène Chinois, lors de nos échanges assez rudes, mais malheureusement je n’ai pas eu de réponse.

    C’est un phénomène que tous connaissent depuis plus de 25 ans, que la Chine se libère de sa fermeture vers l’extérieur et a très vite compris comment ça marche. Les Russes aussi mais sous un autre aspect.

    On verra bien la Finalité en ce qui concerne Madagascar.
    Au vu comment les Gouvernants se prostituent au près d’autres Etats pour engranger le Maximum dans leur Poches, avant la fin de la récréation.
    2018 est au seuil de la Porte.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 174