Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 19 octobre 2017
Antananarivo | 02h50
 

Société

Grève des magistrats

La CNIDH appelle les protagonistes à la raison

mercredi 4 octobre | Ny Aina Rahaga

Le Syndicats des magistrats de Madagascar (SMM) avait déclenché il y a quelques jours une grève illimitée en réaction à la décision de l’exécutif de ne pas répondre favorablement à leurs requêtes. Cette grève s’est alors traduite par la fermeture du palais de justice dans plusieurs régions dont le tribunal à Anosy dans la capitale. Invoquant la liberté et les droits aux services publics tout en respectant la liberté syndicale, l’exécutif a missionné un huissier de justice appuyé par des éléments des forces de l’ordre afin de rouvrir par tous les moyens les portes du palais de justice d’Anosy. Après quoi la présidente du SMM Fanirisoa Ernaivo avait déclaré que plus aucun dialogue ne pourrait être tenu avec le régime actuel. Pour mettre fin à cette grève illimitée, il faudrait donc que les tenants du pouvoir répondent positivement aux demandes du Syndicat. Il se pourrait donc que la grève du SMM se poursuive sine die étant donné qu’il serait chimérique d’espérer l’exécutif s’aligner à toutes les requêtes de ces derniers, après maintes et maintes discussions que ce soit avec des personnalités de la Présidence de la République, avec le Premier ministre ou encore avec l’ancien et la nouvelle ministre de la justice.

C’est dans ce contexte que la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) en appelle à la raison des protagonistes. Selon cette commission, la réaction de l’Etat face à la grève du SMM était excessive. Le fait étant que des poudres lacrymogènes ont été employées à l’intérieur du palais de justice d’Anosy après un forcing des forces de l’ordre pour entrer. Toutefois, la CNIDH incite les membres du SMM à mettre en place un système de grève tournante, étant donné que la présidente du SMM avait déclaré qu’aucun service minimum ne serait effectué en attendant la satisfaction de leurs revendications. Ceci afin que leur droit de grève n’empiéte sur les droits des justiciables. En effet, dans cette lutte entre l’exécutif et le SMM, on semble oublier le fait que des justiciables sont lésés dans leurs droits. Ces derniers doivent attendre le bon vouloir des protagonistes pour pouvoir jouir des services de la justice. Ils doivent patienter pour on ne sait quelle durée tout en sachant que plus une affaire traîne au tribunal, plus les coûts augmentent pour les justiciables. Il convient de rappeler qu’il s’agit tout de même d’un service public. L’appel de la CNIDH mérite donc que le ministère ainsi que le SMM y répondent pour le bien commun qui prime avant tout.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 4 octobre à 09:22 | manga (#6995)

    On ne peut d’attendre au pire que quand un soi-disant officier sortant tout fraîchement de son école vient défier des magistrats dans un lieu qu’on appelle palais de justice avec destruction de biens publics.
    De quelle façon négocier si ce n’est qu’avec de la bombe lacrymogène.
    Toa hiongana tsy natao inona ho azy eo eo ny anao lahy raha ny fozotry ny raharaha no asian-teny.

    Répondre

  • 4 octobre à 10:49 | ratiarivelo (#131)

    Nahazo fampianarana sy fomba fanao t@ny i Mpampan-dia vody i LEROA dia izao no mahazo ny GASY
    didin’ny BE-SANDRY e !mahonena sy mampalahelo ra-Manga o ! mahereza samy tsara !

    Répondre

  • 4 octobre à 11:45 | Ibalitakely (#9342)

    & le publique surtout ses représentants qu’il a élus tel les députés & autres ne doivent non plus rester SEULEMENT COMME DE SIMPLES SPECTATEURS càd qu’ils se prononcent UNE BONNE FOIS POUR TOUTE s’ils sont pour LES revendicat° du SMM-SGM ou qu’ils soutiennent sans condit° aucune le gouvernement & son éternel patinage artistique. Sinon ils [le peuple & ses élus] seront tjrs comme ceux qui assistent à un match de tennis ou de ping pong… & le tps passe juste pour donner des titres à des journaux. & qui en seront les victimes, pas les Congolais ou les Australiens ni les françafriquains en tous cas.

    Répondre

  • 4 octobre à 12:05 | atavisme premium (#9437)

    Isandra ,
    Comment une mégère inculte ,acariâtre ,raciste et grenouille de bénitier ,comme vous,peut elle faire de la politique sans a priori !
    Vous faites partie des intolérants des sectaires et des extrémistes .
    Votre peuple n’a pas besoin d’ennemis avec des amis supposés comme vous !

    Répondre

  • 4 octobre à 22:14 | SNUTILE (#1543)

    La VERTU exige de SAUVEGARDER les intérêts nationaux dont ils ou elles sont les garants dans les situations insoutenables de la continuité SANS RELACHEMENT.
    Comment sans abandonner leur devoir de « gardiens, gardiennes perpétuelles du droit commun » ?
    La Justice est espérance, patience, sagesse etc. Et surtout anticipation constante exemplaire.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 141