Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 décembre 2017
Antananarivo | 17h07
 

Politique

CENI

Le fichier électoral soumis à un audit de l’OIF

jeudi 12 octobre | Ny Aina Rahaga

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) vient de relancer les cadres de concertation en vue de l’amélioration de l’organisation des prochaines élections. Aussi, les partis politiques se sont retrouvés hier 11 octobre dans les locaux de la CENI afin de discuter sur le code de bonne conduite des partis ainsi que de l’audit du fichier électoral. Cette réunion a vu la présence d’une délégation de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) conduite par le général Siaka Sangare. Ce dernier a fait un partage d’expérience avec les acteurs présents lors de cette rencontre en ce qui concerne l’importance du fichier électoral. Selon ce dernier « le fichier électoral représente le socle du processus. S’il est contesté, les résultats seront contestés. ». Pour éviter cela, la CENI a donc décidé de soumettre le fichier électoral à un audit de la part de l’OIF. Actuellement, la CENI se penche déjà sur l’audit interne de ce fichier avant qu’il ne soit remis entre les mains de l’OIF. Ces derniers vont alors effectuer un audit qualitatif et quantitatif afin de pouvoir émettre des recommandations après identifications des points positifs et négatifs de celui-ci. Les résultats de cet audit de l’OIF seront présentés ce vendredi devant les parties prenantes à la CENI.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 12 octobre à 10:22 | Isandra (#7070)

    En quelle que sorte, Maman à travers de l’OIF doit vérifier encore les devoirs de leur enfants,...

    Bien,...Merci, Maman,...sans toi, on est mal, mal très mal,...

    • 12 octobre à 10:48 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      La métaphore conviens parfaitement car il est vrai que beaucoup parmi la caste dirigeante se conduisent comme des garnements, des enfants mal (ou pas du tout )élevés !

    • 12 octobre à 22:58 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Efa hatramin’ny namoromporonana azy no mazava fa ompikelin’ny any ivelany ity hoe CENI ity tahaka ny namany hafa rehetra ihany izay natsangana tany amin’ny Fanjakana afrikanina zanatany taloha. Ao anatin’ny pôlitika FANDRAVANA tsikelikely ny FAHEFAM-PANJAKANA no nanerena ny mpitondra fanjakana sy mpanao pôlitika Malagasy sokina ana sy marivo salosina hanendaka ny fikarakarana ny fifidianana tamin’ny ministeran’ny Aty Tany.

      Tsy misy izany mpikambana amina fikambanana na inona na inona ka « mahaleo tena » izany, tsy momba ny atsy na ny aroa. : samy manana ny fisainany sy ny fironany daholo ny olombelona indrindra eo amin’ny rahararaha pôlitika ! Ny Fanjakana - ministeran’ny Aty Tany - hatrizay hatrizay no misahana ny fikarakarana ny fifidianana hatrany amin’ny fikojakojana mandavantaona sy ny fanomanana ny lisitry ka hatramin’ny famoahana ny voka-pifidianana REHETRA". Izy rahateo no mpiahy ny « collectivités territoriales » sy manana olona - administratera siviliy- afaka miara-miasa amin’ny tompon’andraikitra amin’ireo « collectivités » ireo sy ny « STATISTIQUE ».

      Misy raha teo koa ny Solombavam-bahoaka sy indrindra ny « Inspection d’État » afaka mandray ny fitarainana rehetra sy manasazy izay rehetra manao ny tsi-mety amin’ny fanomanana ny fifidianana. Ary tokony hampahafantarana foana ny antoko pôlitika izay mangataka azy ny lisitry ny mpifidy na oviana na oviana ! Ny fanamboarana ny lalàna sy didy mifehy ny fifidianana dia andraikitry ny governemanta ka tsy misy tokony hitsabaka amin’izany izay rehetra ivelan’ny governemanta sy ny Antenimieran’ny solombavam-bahoaka raha mahalala manaja ny fahandrianan’ny Vahoaka sy ny sy ny fahaleovantenan’ny Fanjakana entiny ny mpitondra.

      Raha fintinina dia mila ravana io CENI fandaniam-bola fotsiny, tsy misy ilana azy, sy fametrahana...tsangan’olona baikobaikon’ny any ivelany

  • 12 octobre à 11:22 | Eloim (#8244)

    C’est la première fois dans les annales des élections à Madagascar qu’on fait appel à l’OIF pour l’audit des fichiers électoraux. Tout le monde saisit où est ce que je veux en venir : la souveraineté nationale.
    Il faut se rendre à l’évidence, l’Etat Malagasy est en faillite et ce qui est pire dans cette histoire que nos Dirigeants actuels se trouvent dans un état lamentable d’incapacité manifeste où toutes les actions sont dictées par ces soi-disant PTF. Voyez, comment se déroule la lutte contre la propagation de la peste et cette fois-ci concernant les préparatifs des élections à venir ? Je me demande pourquoi les malgaches acceptent-ils ces voyous du pouvoir qui ne font que se remplir les poches sans s’adonner plus pour servir le pays, l’enlever de ce gouffre immonde de misère, l’empêcher d’être exposé par cette fatalité de fléau invisible, ... L’avenir est INCERTAIN, ne serait-ce que pour questionner, est ce Madagascar est un pays maudit ?

    • 12 octobre à 11:29 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      Eloim,...

      « nos Dirigeants actuels se trouvent dans un état lamentable d’incapacité manifeste où toutes les actions sont dictées par ces soi-disant PTF »

      Si je comprends bien, c’est leur demander à Maman de chasser ces dirigeants comme ils ont fait à certains dirigeants de l’Afrique,...

      Maman, où es tu ? On est mal,...

    • 12 octobre à 11:30 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      Eloim,...

      C’est l’heur de demander, ...au lieu de c’est leur,...

    • 12 octobre à 12:37 | atavisme premium (#9437) répond à Eloim

      Turping,
      Maudit ,non cela relève de superstitions imbéciles .
      Certains de vos ancêtres avaient une haute idée de l’état et des valeurs qui devait être transmises aux peuple et même aux ethnies vaincues.
      Mais déjà a l’époque post coloniale la décadence se faisait déjà sentir avec des roi et des reines qui avaient beaucoup de mal à se positionner face à la mondialisation .
      On ne peut coloniser un peuple fort et conscient de sa force !
      Aujourd’hui les démons d’antan on repris le pouvoir .
      La seule idée porteuse est de s’enrichir matériellement à tout prix ,beaucoup utilisant même les plus abjects méthodes pour y parvenir .
      Ce « concept » est à lui seul le fiasco Gasy .
      A tout les niveaux comme seul cet aspect des choses existe ,l’essentiel n’est pas prit en compte ,étant donné que le profit doit être le plus rapide possible .
      Au niveau de l’état chacun utilise sa parcelle de pouvoir pour remplir la seule idée directrice ,l’arzent,l’arzent !
      Comment bâtir un pays ,une communauté de vie sur une idée aussi réductrice ?
      Dans un état de droit, les gens comme partout ,sont aussi cupides ,néanmoins ils font en sorte que l’essentiel soit assuré avant de donner cours à ce qui est aussi une nécessité !
      Organisé un pays comme Madagascar ,comme l’on fait les élites depuis l’indépendance ,dans le seule but de se remplir les poches est une hérésie et même un péché mortel.
      Dans cette intention 99 % de la population est laissée a son sort et ce qui suit bien sur c’est le délitement complet de la société .
      La force militaire est le seul frein a cette décadence mais ne pourra jamais contenir à elle seule les volontés de chacun de vivre normalement .
      99% des gens veulent seulement vivre normalement ,manger se vêtir éduquer leurs enfants ,se soigner ,VIVRE NORMALEMENT .
      Et pourtant en cette île c’est impossible aujourd’hui .
      Tous les grands stratèges actuels gasy devraient se poser ces questions, car l’explosion social aura forcément lieu et ce n’est pas avec 50 000 militaires que l’on dompte éternellement un peuple de 25 millions d’habitants (40 millions dans 50 ans ).

  • 13 octobre à 14:47 | Ibalitakely (#9342)

    Inona tokoa moa ny dikan’izany OIF izany, Organisat° Interne Françafricaine ve ?? Dia mitombo ihany izany ny fidirany eto @ tanàna. Miadiva an-trano ihany koa ry Malagasy, akatony izay TIKO rehetra, omeo ny FILATEX izay toerana tadiaviny rehetra na anakipilizana vahoaka maro hanao tafo lanitra eny an-dàlana aza. Ny rano etsy Laniera efa misy vahiny manototra, & toraka izany ny any Alaotra any fa efa misy sonoa mamaritra eo @ 1 000ha eo hono, sns.

  • 15 octobre à 22:26 | SNUTILE (#1543)

    Bonne initiative de la Bonne Volonté de la transparence. Tout le monde le souhaite mais la force morale ensemble des énergies nécessaires pas que financières, culturelles et exemplaires, manque énormément comme les encouragements des partenaires nationaux et internationaux avec échanges d’expériences.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 179