Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 décembre 2017
Antananarivo | 17h07
 

Société

Espace Jeunes Entrepreneurs

Une sixième édition couronnée de succès

lundi 20 novembre | Ny Aina Rahaga

L’Espace Jeune Entrepreneurs s’est tenu ce samedi au Le Pavé Antaninarenina dans le cadre de la semaine mondiale de l’Entrepreneuriat ou Global Entrepreneurship Week. Il s’agit d’un évènement organisé par le Club Entrepreneur-Etudiant du rendez-vous des entrepreneurs ou CEERE. L’objectif étant de promouvoir la culture entrepreneuriale et donner ainsi l’envie aux jeunes de créer par eux-mêmes. A travers des conférences débats, des speed business meeting et des témoignages de certains success-story, on favorise l’interaction entre les intervenants dans le monde de l’entrepreneuriat et des jeunes qui veulent s’y lancer.

Cette sixième édition a été un franc succès selon Maya Ralaizafindrakoto, un des organisateurs et membres du CEERE. « Nous sommes satisfait de cette sixième édition car nous avons pu réunir des grosses pointures qui ont accepté de partager leurs parcours et leurs connaissances avec les jeunes qui veulent entrer ou qui sont déjà dans le domaine de l’entrepreneuriat » a-t-il fait savoir. Malgré un taux d’échec assez élevé de 80% des start-up à Madagascar, ce genre d’initiative doit être encouragé afin de pousser les jeunes malgaches à entreprendre mais également afin de mettre en évidence des modèles typiquement malgaches qui pourraient mieux inspirer et pousser les jeunes à entreprendre.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 20 novembre à 11:11 | Eloim (#8244)

    L’ambition de tout jeune étudiant qui vient de terminer ses études c’est de créer sa société comme sa propre activité professionnelle.
    Succès ou pas de cette sixième édition, c’est pas là que se pose le problème. La question est que comment arrive-t-on à créer une société qui « MARCHE » ? Beaucoup de facteurs entrent en jeu et presque le 2/3 des étapes à franchir ou démarches à faire, assurément, désenchantent le prétendant. De plus, l’environnement du monde du secteur privé malgache est saturé par autant de magouilles, de pressions, des mesures de répressions, ... pour ne citer que la question fiscalité.
    Donc, il est facile d’applaudir le résultat positif de l’organisation des soi-disant espace-rencontres ceci cela sans tenir compte de l’impact d’une telle édition pour ne parler combien parmi ces jeunes optent pour la création de leur propre entreprise (de l’assistance) ou aux intervenants qui viennent apporter leurs contributions en vue d’incruster des nouvelles connaissances ou des belles théories ?

    • 20 novembre à 12:41 | ETHAN (#9769) répond à Eloim

      @ELOIM, Je vous joins textuellement.

      ## Depuis 4 ans, le Government n’a toujours pas de modèle économique défini qui converge par exemple vers l’application d’une rigueur fiscale, que la situation du Pays a plus que besoin.
      Par conséquent :
      = > comment voulez-vous que des jeunes entrepreneurs puissent trouver la voie de la réussite.
      = > en l’absence d’un modèle économique propre au redressement du Pays, comment cibler des activités propices au development inclusif ? c’est-à-dire : de façon à ce que toutes les couches sociales en soient les acteurs et ceci même sans être des entrepreneurs. Car ce sont bien ces derniers qui devraient créer les Emplois.
      = > Par exemple, Madagasikara étant câblé BACKBONE (la Dorsale Physique de l’Internet), si des structures économiques avaient été conçues pour, alors le development de Contenu de Masse de Données virtuelles auraient bien pu démocratiser la Formation et l’Education jusqu’aux fins fond des Villages difficilement accessibles. Cela profiterait à tous les Jeunes malagasy qui parcourent des Km par tous les temps pour aller à l’Ecole !!
      = > Ce ne sont pas les malagasy Jeunes diplômés pour, qui manqueraient afin d’en créer des Start Up de ce niveau.

      ## L’année dernière, je parlais d’une importance capitale de la création d’une Malagasy Banque de Development qui financera la création d’Entreprises.
      = > Mais aux vues des prérequis (comme démarches prioritaires économiques) dont j’en parle plus haut, c’est aussi mettre les charrues avant les bœufs.

  • 20 novembre à 12:24 | Jipo (#4988)

    80% d ’échec, en effet quel succès !

  • 20 novembre à 18:32 | dominique (#9242)

    allez y les jeunes essayez de faire quelque chose de bien a Mada pour employer
    et comme récompense l’état essayera et arrivera a vous mettre les battons dans les roues afin de vous niquer votre pognon gagné !!!! certitude c’est déjà arrivé je connais

  • 21 novembre à 11:44 | Zandry Kely (#10107)

    Ianareo tsirairay mpanakihana ireo ve efa nanana projet de développement efa natao ka mety (nampivoatra ny firenena, nandoa hetra, namorona asa ho an’ny hafa, sns ) sa mbola tosa-kevitra fotsiny ihany.

    Ireo mpikambana ao @ « le Club Entrepreneur-Etudiant » manao izay vitany ary mahatsapa fa mbola misy ny tsy fahombiazana.

    Rehefa mamaky ny commentaire eto aho mantsy dia mahita fa sady be fanakihana no miseho manankevitra daholo.

    • 21 novembre à 13:45 | RAMBO (#7290) répond à Zandry Kely

      Zandry kely misaotra betsaka !

      Marina ny anao . Ny betsaka eto anie ka efa mpisotro ronono ê Efa lalan’ny mody hoy isikaary eto no miala voly. Tany andafy tany ary betsaka no tsy taty ratsy aman-taonany maro. Dia mangala-tahaka ny fomba fanao politika any Eoropa any fontsiny. Fidiana 63% ilay Filoha dia enjehina raha vao mikitikitika ny tombotsoany nefa ny mahasoa ny firenena sy ny daholo be no jerena.
      Marina fa tsy tonga lafatra ny Filoha Gasy io . Saingy hita fa tena mikatsaka araka izay azony atao izy mba ahatafavoaka an’i Madagascar. sarotra satria olona efa naditra nandritra ny taona maro nifandimby ny Gasy amin« izao fotoana izao ary dia efa zatra ady seza sy politika maloto. Ny Filoha Rajaonarimampianina dia tsy sasatra ny nandoaka ireo »tsy mahavita azy« kanefa kosa izy tsy afaka itondra irery fa mila ekipa. Be tsaka ny voaroaka ary efa nandalo teo. Dia lazaina fa izy mihitsy no tokony iala nefa i Ravalo na i Rajoelina ve dia ahavita be noho izao ? Asa ? Olona manana orin’asa ireo ka ny mahamaika azy ireo dia ny hampadroso ny »sosieteny" fa tsy Madagascar velively. Rajaonarimampianina dia olona tsotra ary hendry fa ireo manodidina sasany no mbola tsy mahalala hafa tsy ny tombotsoany manokana.

    • 21 novembre à 16:20 | Eloim (#8244) répond à Zandry Kely

      Raha nanakiana ny tenako dia ny mety ny tsy fahazoako angamba ny dikan-teny hoe fahombiazana (succès) no nahatonga izany. Maro amntsy any Madagascar ny tsenam-barotra (braderies, foires, ...) ka ny isan’ny mpitsidika ny stands samihafa no lazaina fa fahombiazana na dia tsy afa-manao tomban’ezaka taminy volume-n’ny entana lafo sy ny recettes azo tamin’izany. Tamin’ity resaka espace ity indray dia amiko manokana ny fahombiazana dia ny tohin’ny (vokany) dinika natao no handrefesana ny fahombiazana na tsia.
      Apetraka ary ny fanontaniana : Ireo tonga tao ve hiroso amin’ny fananganana orin’asa ? sa ireo antsoina hoe « curieux » fotsiny ? Sa ireo mpianatra amin’ny Universités mamita fianarana ka hiroso amin’ny fitadiavana loha-hevitra ho tohanana (Mémoires ?), ...
      Mbola apetrako koa ny fanontaniana hoe : Ireo mpanhan-teny (intervenants) ve tena ny tranga « pratiques » hiainana any amin’ny orin’asa sy ny sehatr’asa tokoa ve no hirahirainy sa théories fotsiny ihany mba hahatsara ny lahateny atao ? Tena manana fahatsoram-po mizara ve izy ireo (franchise) ? ...
      Ny espace amiko dia natokana fotsiny hifampizarana traik’efa fa tsy hahafahana mandrefy hoe hatraiza ny fidiran’ny tanora miroso amin’ny fanaganan’orinasa izany (suivi et évaluation).
      Koa kiana be fahatany ve izany sa kosa kiana entina hanovana famindra amin’ny hanatsarana ny tetik’ady amin’ny ho avy ? Anjarantsika ny misaintsaina izany.

    • 21 novembre à 16:35 | Eloim (#8244) répond à Zandry Kely

      Rambo,
      Tsy hiombonako hevitra aminao mihitsy ny fanakianana ny vahoaka malagasy raha toa ka tsy TIA izao fitondrana izao satria efa ela ange izay nanambaran’ny mpitondra nifandimby teto ny amin’ny hoe tokony hifehy kibo ny vahoaka.
      Isan’ny tena tsy hitiavan’ny vahoaka ny mpitondra dia izy ireo tsy mitsahatra ny manome tsiny ny vahoaka hanarontsaronany ny tsy fahombiazany. Tokony ho fantatrao fa mpindrana fahefana ange ny mpitondra sady mandalo amin’izany toerana izany. Koa ny toetra tsy mendrika haseho mandritra ny fitondrana no tena mandiso fanantenana ny vahoaka. Manginy fotsiny ny fampanantenana ny poak’aty tamin’ny fampielezan-kevitra natao. Raiso ho anatra izany fa aza dia zatra manilik’andraikitra amin’ny hafa ianareo mpitondra. Koa na iza na iza, na ny mpitondra teo aloha na ny mpitondra ankehitriny dia tokony HIAIKY fa matoa MAHANTRA ny vahoaka malagasy (mihoatra ny 90%) dia misy dia misy tokoa ny tsy FAHOMBIAZANA. Raha tsy mandroso ny firenena ankehitriny dia aza manilik’andraikitra fa ny teo aloha no nahatonga izany. Inona izany no mba anjara-birikinao tamin’ianao hilatsaka hofidiana enti-manavotra ny firenena izay efa niaraha-nahalala fa latsaka an-katerena vokatry ny krizy niniana asesy eto amin’ny firenena ? Koa na Ratsiraka na Ravalo na Boay Kely na koa ny filoha ankehitriny Rajao dia samy tompon’antoka amin’ny tsy fandrosoan’ny firenena sy ny fampahantrana ny vahoaka malagasy. Koa mahaiza manetri-tena ary hatsarao hatrany ny farim-piainan’ny malagasy fa izany no taratry ny fandrosoana voalohany.

  • 21 novembre à 15:24 | ETHAN (#9769)

    ... 21 novembre à 11:44 | Zandry Kely (#10107) :
    Ireo mpikambana ao @ « le Club Entrepreneur-Etudiant » manao izay vitany ary mahatsapa fa mbola misy ny tsy fahombiazana.
    # # # # # # #

    Mazava kely ihany ny fiteninao
    Hiezaka Za hanazava @teny malagasy tsimety tsara (mbola mianatra).

    = > Zavatra misy io voalazanao. Nivokany de nony Zavatra misy arakany fanazavako eto ambony.
    = > Satria ny tenako efa nitety ihany ny tany ‘’@small area without cars (Madagasikara)’’.
    De nahita ny zavatra tsy maintsy hatao Za.
    Ary de efa nanomboka niasa izahay kely Tanora telo (3). Tsy ampy isany izany.
    Tsy mbola mety le izy, satria miankina aminy Zavatra hafa betsaka, sady mila fiarovana (security).
    = > Ny azokianina de betsaka, fa azo amboarina ny rehetra simba, refa misy ny tia Tanindrazana.
    = > So, ny fampamokarana rehetra eto Madagasikara de mila fiombonany Olona karazany.
    Tsy afaka miasa vitsy enao. Mila Olona mahitsy sy matoky ny momba izany.
    De io lesarotra betsaka eto Madagasikara, satria ny lainga no feno (in general).
    Mbola azokianina ko io, nefa azo amboarina ra mazoto enareo zay izy.

    ** Tsy ampy fona izany le fikaroana mialo, sady tsy misy fiantehitra eo aminy antoka toekarena (destructured).

    • 21 novembre à 16:11 | Mihaino (#1437) répond à ETHAN

      Salama ETHAN,
      Tsara fa tohizo ny manoratra teny malagasy ! Mahereza ê !
      Tsy fantatr’i Zandry Kely fa maro ny tanora no efa miezaka mamorona zavatra ary tsy dia manao Pub na Promotion bé na mitabataba etsy sy eroa tahaky ny mpanao politika gasy rehetra !!
      Ny projet efa vita tsara moa dia tsy mahazo vola amin’ny Banky satria ny vahiny (karana sy sinoa)no mbola manjaka eto amin’ny Nosy ary tian’ny Banky ery ny manampy azy !!
      Ny tenako dia sahy milaza fa ny mémoires na ny recherches vitan ’ny mpianatra malagasy dia mameno ny bibliothèques universitaires fotsiny fa vitsy ny mpikaroka no sahy miditra hampiasa vola hanatanterahana ny asa saina nataony !
      L’esprit d’entreprise , le goût du risque commencent à être inculqués chez nos jeunes étudiants depuis quelques années !Il est vrai que devenir fonctionnaire était autrefois une solution facile avec la mentalité :« 30 andro ihany ny iray volana » alors qu’au XXIè siècle le monde du travail a beaucoup changé avec toutes les nouvelles technologies !
      Mirary soa ,

    • 21 novembre à 16:52 | Isandra (#7070) répond à ETHAN

      Mihaino,

      Saika nitovy ny hevitra antsika, eo ampanoratana angamba aho no poste an’io ianao, ny Prof moa lasa aloha foana. Tena fantatrao mihitsy ny olana eto Madagasikara, tsy ny projet no tsy misy fa ny vola hamatsiana azy no tsy ao.

      Maro ny tanora manana tetik’asa mba te hiteny hoatran-dRavalo hoe ny vola misy fa ny hanaovan’azy indray no tsy hita..."

      Ohatra tsara amin’ny firoboroboana haingana rehefa misy mpamatsy vola i Ravalo. Nahazo vola tamin’ny BM mantsy izy nafahafany namatsiam-bola ireo tetik’asany ary nahatonga ny orin’asany niroborobo. Toy izany koa Andry, nahazo famantsiam-bola tamin’ny BNI taorian’ny fifaninana izay nataony, dia fahombiazana no tohiny.

      Hitantsika amin’ireo fa rehefa misy ny vola dia mahomby ny Gasy,...tsy ireo ihany mantsy no toy izany,...

  • 21 novembre à 16:17 | Isandra (#7070)

    Au moins ce genre d’initiative pourrait changer l’opinion auprès des jeunes,...laquelle est installée chez les Malagasy depuis la colonisation, on fait les études pour être fonctionnaire(auxiliaire,...)ou employé,...Là, on incite les jeunes en quelque sorte à avoir l’ambition d’être leader, chef d’entreprise,...

    Cependant, l’un des grands problèmes à Madagascar lequel est un frein pour la création d’entreprise, c’est l’accès au crédit bancaire,...Il faut que vous soyez déjà riche pour avoir un crédit,...nos banques sont les plus frileuses au monde,...

    De ce fait, un jeune ayant un projet quelque soit sa faisabilité sans hypothèque, ni garant, encore moins mouvement bancaire, n’aura pas de chance d’accéder au crédit bancaire,...

    Nous ne parlons pas aujourd’hui de l’absence de politique en générale pour promouvoir la création d’entreprise,...

    • 21 novembre à 16:28 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires » Dixit Macron,...

      Il parait que les Français n’apprécient pas trop cette phrase, si c’est le cas, je dis aux jeunes Malagasy, on la prendra pour nous,...« Il faut des jeunes Malagasy qui aient envie de devenir multi- milliardaires en FMG »

    • 21 novembre à 16:53 | Mihaino (#1437) répond à Isandra

      Effectivement , c’est la réalité Isandra !

  • 21 novembre à 17:49 | ETHAN (#9769)

    ... Miaraba ISANDRA
    Hi MIHAINO : ary misotra anao aminy fankaerezana.

    Araka ny efe teniko eto ambony de mila BANK votokana of Developmemnt ny Orinasa,
    i Madagasikara.
    Mila miaraka miasa ny University sy ny Fikambanana Orinasa, mikasika ny Business-Intelligence sokajiny. Satria vokajy aminizay ny fototra ny zavatra tsara sy mety hatao. Io de lehibe satria miankina aminizany ny fatokisany BANK.

    Aza hadino le kajy kely :
    without credibility = > without credit = > so no investment = > therefore no development.

    Mirary soa

    • 21 novembre à 21:03 | Mihaino (#1437) répond à ETHAN

      Miaiky ny ezaka ataonao miteny malagasy izaho Atoa Razaka na ETHAN ! Mahafinaritra ny mahita tanora tsy manadino ny tanindrazany ary indrindra « polyglotte » ! Enga anie ka ho maro ny tanora malagasy hitovy aminao !
      Mankasitraka ,

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 170