Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Enseignement

Bacc

15 mn de délibération orageuse

samedi 23 août 2008 | Herimanda R.

Vite fait. La délibération du baccalauréat n’a duré que 15 minutes si l’on croit aux dires de certains participants. Elle est relativement courte vue l’importance de l’objet d’une telle réunion. De plus, elle a été marquée par des altercations. Des enseignants correcteurs et des responsables se sont disputés sur la méthode utilisée dans la prise de décision. Face à cette situation, force est de demander de ce qui s’est passé pendant la séance. Celle-ci a eu lieu hier au Grand amphithéâtre de la Faculté de Droit, d’Economie, de Gestion et de Sociologie à Ambohitsaina. Ce ne sont pas seulement les élèves qui font des bruits dans la classe. Les enseignants également. En circulant à proximité du lieu où s’est tenu la délibération, les passants ont tous entendu des voix, des brouhahas qui se sont élevés depuis la salle où s’est tenue la séance.

Retard

Nous avons interrogé quelques participants à cette délibération. Ils ont raconté. « On nous a fait venir à 8h du matin. La séance n’a commencé que 1h après, soit à 9h. L’objet de la discussion a été de fixer la moyenne des notes pour pouvoir passer au baccalauréat. Nous avons demandé aux responsables de nous présenter des scénarios. Avec telle ou telle moyenne, tels sont le nombre de candidats admis. On nous a répondu que les données n’ont pas été disponibles. Selon l’explication qu’on nous a donnée, il y a un problème technique au niveau des systèmes informatiques. Ce qui a fait monter des tons chez les participants et ont provoqué des bruits dans la salle. Je ne comprends pas du tout cette méthode de travail. La délibération est à base de la statistique. Sans statistique, on ne peut pas travailler et prendre des décisions. S’il y a un problème, qu’est ce qui empêche les responsables de repousser la date de délibération ».

Nous avons essayé également d’avoir des versions d’un haut responsable. Ce denier n’a pas voulu raconter le déroulement de la séance. « Cela ne se dévoile pas. C’est un secret professionnel », s’est-il contenté de dire. Malgré tout cela, la délibération s’est terminée. Mais des participants n’ont pas caché quand même leur mécontentement. Les résultats attendront un ou deux jours.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS