Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 30 novembre 2021
Antananarivo | 21h44
 

Justice

Evasion

Affaire CNAPS : L’ancien premier ministre, Jean Ravelonarivo, s’est enfui

lundi 25 octobre

L’ancien premier ministre, Jean Ravelonarivo, condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme, a fui le pays. L’information a été révélée par le site de Mayotte 1ère samedi dernier.

Jean Ravelonarivo, général retraité, a été jugé le 27 septembre dernier par contumace dans une gigantesque affaire de détournements de deniers publics à la CNAPS (Caisse nationale Prévoyance Sociale) entre 2010 et 2018. Bénéficiaire direct des marchés frauduleux, il a été condamné par le Pôle Anti-corruption à cinq ans d’emprisonnement ferme . Dans cette vaste affaire, six personnes en tout étaient impliquées dont le président de la Fédération Malgache de Foot (FMF), Raoul Arizaka Rabekoto, ex-directeur général de la CNAPS qui a lui aussi pris la poudre d’escampette depuis plus d’un an. Ces personnes sont censés verser 6 milliards d’Ariary (environ 1,3 millions d’euros) de dommages et intérêts à la CNAPS, partie civile dans cette affaire.

Selon le site de Mayotte 1ère, l’ancien premier ministre est arrivé à Mayotte le samedi 16 octobre 2021 par une petite embarcation motorisée de l’île de Nosy-Be, qui est à 340 km de Mayotte. Entré à Mayotte illégalement par la mer, Jean Ravelonarivo a par la suite quitté l’île le vendredi 22 octobre sur un vol en direction de Paris. Il était en possession d’un visa de séjour de 3 ans, document établi à Madagascar par les autorités françaises. Sa principale destination serait la Suisse, tout comme Raoul Rabekoto, lui aussi en cavale.

Ce n’est pas la première fois que d’anciens hommes politiques de la région, tentent une évasion via Mayotte, rappelle Mayotte 1ère. Le 19 juin 2002, l’ancien ministre de l’Intérieur malgache Augustin Ampy Portos est entré illégalement à Mayotte en embarquant sur un voilier à Nosy-be sous la menace d’une arme avec cinq gardes du corps. Condamné, il a bénéficié d’une remise de peine et a été libéré le 18 novembre mais sa mesure d’expulsion vers Madagascar, avait été suspendue par le tribunal administratif.

En décembre 2017, Houcine Arfa, ressortissant français, ancien conseiller du président Hery Rajaonarimampianina ou formateur de la garde présidentielle, emprisonné depuis juin 2017 pour détention illégale d’armes à feu et de munitions, tentative de kidnapping, association de malfaiteurs et usurpation de fonction, selon l’avis de recherche publié par la police malgache a pu quitter la grande île via Mayotte, pour regagner la France.

59 commentaires

Vos commentaires

  • 25 octobre à 10:28 | arsonist (#10169)

    Samy manao izay ahavotra ny ainy kosa anie eee !

    Politika koa anie ny hoe :
    "Ento aho ray tongotro !"
    rehefa mivadika ny rasa e !

    Ankaotr’i Tsiranana sy ny Pr Zafy ,
    dia iza no tsy napihatra io politikan’ny "Ento aho ray tongotro" io ,
    io rehefa nanomboka nivadika ho maimbo ny raharaha ???

    • 25 octobre à 14:53 | bekily (#9403) répond à arsonist

      izany no izy rehefa tsy nojedahana raha vao tratra !

  • 25 octobre à 10:45 | Tiaray (#7876)

    Ny an’ny Ra8 ny contraire no nataony. Nesorina izy dia nitomany hiverina fa natao Notam im-polo kely. Nony tafody an-tsokosoko dia nogadraina.

    • 25 octobre à 10:58 | arsonist (#10169) répond à Tiaray

      Ra8 anie nandositra tamin’ny fotoanan’ny fanonganam-panjakana tamin’ny 2009 eee !

      Re fa hoe hanafika ny lapa eny Mavoloha ny mpanongam-panjakana.
      Dia tonga maro antsitra-po teny amin’io lapa io ary ny fokonolona
      mba hiaro azy io
      sy hiaro ny fitondrana izay notadiavin-dry lerony ahongana !

      Kinanjo inona !
      Nasain’i Ra8 nody any antranony avy ireo fokonolona ireo.
      Fa izy Ra8 kosa nandao antsokosoko ny lapa !
      Nandeha fiarakodia nankany Antsirabe !
      Dia tany izy no nandray fiaramanidina, dia nandositra tany Sud-Af !

    • 25 octobre à 11:14 | mamada (#9453) répond à Tiaray

      Marina izany. Nitsoaka izy ho fanavotana ny ainy, satria saika novonoin’ireo miaramilan’ny CAPSAT. Fa rehefa avy eo izy nitomany hiverina an-tanindrazana fa nosakanana hatrany. Izany no tena lehilahy tia tanindrazana

  • 25 octobre à 11:09 | tanguy37 (#7699)

    OH !!!la CNAPAS !!!!!quel bordelpour obtenir ses propres renseignements !!!!
    quand aux paiement j’attend toujours !!!!quelle M.....

    • 25 octobre à 11:40 | dupenard (#11227) répond à tanguy37

      Pourtant, d’après le consortium Isandra, tout est digitilasé !!! ah oui c’est le bac -7 qui l’a dit( seulement dit mais pas fait).

  • 25 octobre à 11:48 | Isandra (#7070)

    Qui a montré l’exemple en 2009 pour fuir à la manière d’un voleur de poule et puis pour rentrer à la manière d’ une sorcière tratr’andro...?

    • 25 octobre à 11:57 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra vieille foza.
      L’exemple c’était de ne pas provoquer de guerre civile ou de faire des victimes. Quelques fois il vaut mieux refuser le combat que de tuer l’adversaire.
      Et qui à fait tirer sur la foule et s’est réfugié chez maman ? Un couard, un voleur, un menteur et un dictateur qui n’hésite pas à laisser les Forces de l’Ordre tirer à mort sur les étudiants, oh pardon tirer en l’air !

    • 25 octobre à 13:23 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Le Cl. Charles a reconnu avoir reçu 100M de francs de votre Calife pour le coup d’Etat . C’est lui qui est venu avec les blindés ...en panne , et l’auteur des coups de semonce , avec des têtes brûlées au Palais d’Iavoloha . Pour parachever son assaut , il est venu défoncer le portail d’Ambohitsirohitra , et sous les caméras de TF1 en direct au journal de 20H en France (sic), il a annoncé au Monde entier que Ra 8 est destitué de ses fonctions de Président . Et certains osent encore dire qu’il n’y a pas eu l’intervention du "nain qui bombe le torse " selon Obama , petit Napoléon, dans cette affaire . Bref , pourquoi vous aviez empêché au laitier de rentrer au Pays en décrétant plusieurs NOTAM en son encontre , soit disant qu’il allait déstabiliser le Pays . Tout simplement par peur de la majorité de la population encore acquise à sa cause ... Jusqu’à maintenant , vous n’osez pas le mettre en prison , par peur de la réaction de ses partisans . Sachez , pour votre gouverne , que si vous aviez réussi à berner les naïfs par vos promesses d’ivrogne , la plupart de vos acolytes ont viré leur cuti , pour cause de difficultés quotidiennes , et d’injustices flagrantes . Ne soyez pas le dernier ...des Mohicans à subir la colère du peuple . Salut les Copains .

    • 25 octobre à 14:28 | saint-augustin (#9524) répond à Isandra

      Bonjour,Isandra:la devinette:tout le monde connait la réponse c’est la personne qui ne paye pas ses impôts quand il était encore président ;un patriote dirait l’autre.Ici on attribue des adjectifs à des gens qui volent le peuple malgache et qui sontt source de sa pauvreté.
      Je demande que la France nous livre les biens mal acquis en France .Je suis sûr que l’association des malgaches qui a fait le sitting à Paris va nous aider à débusquer tous ces voleurs.
      Madagascar est sacré ;Rendez aux Malgaches tous ses biens spoliés.

  • 25 octobre à 12:51 | Isambilo (#4541)

    Ravelonarivo n’est pas arrivée illégalement à Mayotte mais avec l’accord des autorités locales.
    Sinon, il aurait été interné sur la Petite Terre (Dzaoudzi) et refoulé ensuite.
    Donc il a un passeport français et a pu embarquer régulièrement pour la métropole.

    • 25 octobre à 13:29 | lé kopé (#10607) répond à Isambilo

      Soyez précis , la prison de Mayotte se trouve dans la commune de Koungou , en Grande terre sous le nom de MAJICAVO , et non de Djaoudzi , lieu où se trouve l’aéroport International . C’est comme cela que l’on colporte des mensonges .C’est dans cette prison , que Ampy Portos a purgé sa peine , sous les yeux des Malagasy résidant dans ce Département . A qui le tour ?

    • 27 octobre à 02:27 | umberto (#10893) répond à Isambilo

      Bien sûr que c’est comme ça et il n’est que le dernier d’une longue liste depuis que j’ai connaissance, odoie pour les malagasy !!

  • 25 octobre à 13:47 | Jipo (#4988)

    Bonjour, connaissant les affinités que le rat zoel entretien avec son homologue et non moins à voile comme à vapeur manu le macron, il lui suffisait de passer un appel pour que ce dernier soit cueillit à la police de l’ air et des frontières , entre douaniers on collabore ...
    Un mandat d’ arrêt international aurait aussi pu faire l’ affaire spécialement en Suisse que notre noceur des bals poussières connait bien ...
    Sachant que la France n’ expulse pas ses ressortissants, encore un patriote qui va dilapider le vola des Malagasy chez les autres !
    Et l’ ISANDRA qui a l’ insolence encore et toujours de tirer sur le seul qui a l’ honnêteté et les 1+1 de rentrer au Pays contrairement aux racailles qu’ elle admire et défend , le sentiment de honte ne fait à l’ évidence pas partie, si ce n’ est a été complètement asphyxié par la fierté déplacée, qui l’ anime !
    Quelle bande de branquignols, Libertalia ‘ s still alive ...

    • 25 octobre à 14:27 | ANTICASTE (#10704) répond à Jipo

      Jipo,
      Je stigmatise de la même façon en France ,cette élite qui c’est foutue de notre gueule pendant 40 ans !
      Il faut oser dire les choses comme elles le sont et ne plus tortiller du cul pour chier droit !
      L’arsonist est un de ces démagogues qui bernent les gens qui l’écoutent ,une fois à l’extrême gauche, une fois a droite ,une fois au centre, ,ils sont capable de modifier leur langage a la demande selon les interlocuteurs qu’ils ont !
      Ces gens là devrait être éliminer du champ politique, ils ne sont là que pour servir leurs propres petits intérêts de politichiens véreux !

  • 25 octobre à 14:30 | Besorongola (#10635)

    .WAOOOW !

    Il était en possession d’un visa de séjour de 3 ans, document établi à Madagascar par les autorités françaises..

    Toutes les têtes pensantes de Rajao sont en majorité en Europe (France et Suisse) sauf le gardien du temple Rivo Rakotovao et quelques poignées de fidèles HVM. 
    3 ans c’est jusqu’en 2023 et il restera sans inquiétude jusqu’à la chute de Rajoelina. C’est comme avec les retours triopmohales de Ratsiraka en 1996 et de Rajoelina en 2018. C’est de Paris que se prépare le retour de Rajao avec l’aval de la France...et surtout que Macron voit en Rajao un homme raisonnable et pragmatique style la cogestion franco malgache des îles éparses.
    Pour moi ce sont tous des voleurs et entre voyous la guerre de gangs est inévitable mais la riposte ne va pas tarder. Quoiqu’on dise la France ne lâchera pas Magascar facilement, il lui faut à Macron un allié sûr.
    La grosse erreur de Ravalo et de Rajao c’était de ne pas pouvoir empêcher Rajoelina de rentrer. Ce dernier n’a même pas hésité de mettre les lieutenants de Rajao en prison. C’est comme ça qu’il fallait faire en 2017 2018 pour les Tinoka et autres Christine...

    https://www.koolsaina.com/video-exclusive-coulisses-rencontre-macron-madagascar/

  • 25 octobre à 14:38 | arsonist (#10169)

    Zemmour v/s Le Pen !
    Ouuuaaaouuuh !
    Routssksss !
    Routssksss !
    Grrr - Grrr - Grrr !!!!

    L’ Anticaste fanahy-anaty-vodin’omby-vavy mandrisika an’ilay Jiosy sefarade Zemmour !

    • 25 octobre à 20:49 | DIPLOMAT (#846) répond à arsonist

      Vous évoquez les Grecs et les Romains s’agissant de l’Esclavage , mais l’Egypte Mésopotamiens, les Hittites et les Egyptiens eux ne sont pas aux programmes ?

    • 25 octobre à 21:07 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Vatomena fait référence à la non responsabilité de l’invention de l’esclavage par les Européens !

      La Grèce antique et l’empire romain sont deux contre-exemples fournis à Vatomena .

  • 25 octobre à 14:43 | Besorongola (#10635)

    Isandra
    Face aux 27 millions de Gasy misérables,
    les Vazahas (« Étrangers », 50 000 individus), composés essentiellement d’hommes d’affaires ou de coopérants d’origine européenne, notamment Français tiennent la clé de l’économie. Il n’y aura jamais de remplacement mais plutôt une domination éternelle sur le nerf de la guerre c’est à dire les finances.

    • 25 octobre à 17:28 | spliff (#5871) répond à Besorongola

      Salama Besorongola,

      « Il n’y aura jamais de remplacement mais plutôt une domination éternelle sur le nerf de la guerre c’est à dire les finances. » hoy ianao....

      Eo indrindra isika

      « éternelle » ?

      Un de nos problèmes est de nous enfermer dans des postulats erronés tel que celui que vous énoncez ci-dessus et qui, soit dit en passant, facilite encore plus la tâche déjà très lâche de ceux qui se moquent d’un pays déjà abattu par sa propre indigence.

      Il n’y a aucune fatalité Besorongola.

      Vous êtes certainement au fait du potentiel humain de notre pays. Un potentiel qui dans des conditions adéquates peut littéralement exploser vers le progrès rapide, la pyramide des âges étant un facteur favorisant.
      Mais il faut l’organiser, créer l’écosystème qui permette de re-canaliser l’intelligence de nos légendaires systèmes D vers des activités structurées et à portée accrue.

      Par exemple, nos informaticiens ont une excellente réputation. Dans une de mes activités j’utilise les services de certains d’entre eux, eh bien je peux vous dire que ces gus ont tous les ressorts pour être des compétiteurs de classe internationale. Mais il faut que tout cela s’exprime déjà au niveau local en atteignant un stade de crédibilité industrielle fiable. Cela ne relève que de l’organisation. Les talents étant là.
      Tout se passe dans les cerveaux Besorongola.
      Si par exemple on institue comme pilier de l’éducation un principe de feedback systématique et formellement organisé de la part du monde industriel et entreprenarial vers les écoles dès les petites et moyennes classes, on « forme » (au sens premier) les vocations et les motivations qui constituent les énergies de base de la créativité. Je l’ai fait à mon niveau perso et de ma propre initiative, vous n’imaginez pas l’interêt absolument incroyable et inattendu que cela a suscité chez les gamins que j’ai rencontré, sans parler de la reconnaissance des enseignants qui ont vu en mes interventions un complément pragmatique qui donnait du sens à leurs efforts.
      Tout ça pour dire que nous n’avons pas besoin des vazaha pour nous prendre en main.

      La mise en place d’un tissu économique vertueux (qui et pèse financièrement à l’échelle du pays) en nous adossant à nos propres ressources humaines (et autres) est possible.
      Mais il faut avant tout le « voir » comme tel pour prendre les décisions stratégiques appropriées qui vont dans ce sens.
      C’est un état d’esprit. Qui appelle un degré aigu de patriotisme et nécessairement quelques compétences.
      Dans toutes ces fortunes qui se constituent chez nous, qu’est-ce qui empêche leurs détenteurs de par exemple conjointement créer des banques exclusivement dédiées à l’assistance à l’entreprenariat industriel... en ayant une vue globale sur les potentiels du pays pour pouvoir intelligemment « orienter » les initiatives d’entrepreneurs aux profils adéquats...

      Mila vazaha ve izany vao azo atao ?

    • 25 octobre à 21:44 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Personne ignore que le mot esclave vient de la désignation du peuple slave lequel pendant des dizaines d’années a été l’objet d’une réduction à l’esclavage .L’esclave slave avait bonne réputation et les femmes slaves réduites à l’esclavage étaient tres réputées .
      Quand les premiers européens ont abordé les cotes africaines ils n’avaient plus en mémoire l’esclavage pratiquée chez eux durant toute l’antiquité.L’esclavage ancestral pratiquée encore en Afrique fut une découverte.Malheureusement leur esprit s’étant africanisé ,ils ont perdu tout scrupule et ils ont initié la traite atlantique .Un esclave transporté aux Amériques se vendait nbien .Il aura fallu deux siècles pour que les puissances maritimes d’Europe se mettent en chasse des navires négriers et pour abolir partout où elles le pouvaient l’esclavage.
      Dans une lecture récente , j’ai lu le récit d’un explorateur du Congo à la fin des années 1800 .Il en a été témoin. Les Noirs de la cote vendaient aux cannibales de la grande foret des esclaves qui seraient aussitot mangés.C’était alors jour de festin.

  • 25 octobre à 15:18 | vatomena (#8391)

    Différence avec la France où" ils" débarquent sans argent ,sans compétences,sans papiers et par milliers

    • 25 octobre à 15:47 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Bof !

      Ny Mpanjanaka aza
      tafika sy fitondram-panjakana
      sy rafitra toe-karena mihitsy izao
      no nampidiriny teto
      mba hanondronana ho any amin’ny tany foiben’ny fanjanahana
      izay rehetra harena azony norembena teto !

      Tsy vitan’izay fa mbola naondran-dry zareo ho any amin’io tany foiben’ny fanjanahana io koa ny vatan-dehilahy aman’alin-kisa,
      natao chair à canon
      mba hanafaka ny tanindrazan-dry lerony tambanin’ny fanjanahana nataon’ny Allemana an-dry lerony
      sy hanavotra ny vahoakan-dry lerony hiala ny fanandevozana nataon’ny Allemana an-dry lerony !

      Ssss !
      Odian-dry lerony adinoina izany rehetra izany izao !

    • 25 octobre à 18:39 | lé kopé (#10607) répond à vatomena

      Contrairement à vos déclarations , je connais de jeunes Informaticiens Malagasy , embauchés par des entreprises de la Métropole , avec visa , emplois, et logements. Et il n’y a pas que dans l’informatique que nos compatriotes sont compétents , mais dans plusieurs domaines , dont la médecine . Même dans des coins reculés de France ,et de Navarre , vous pouvez rencontrer des médecins , des Pasteurs et des Prêtres Africains ou Malagasy . Et même dans le petit village nommé Eze , pas loin de Monaco , un restaurant Malagasy a pignon sur rue , ou les résidents du Rocher passent un bon moment .Les racistes ont du pain sur la place . Comme disait Fernand Renaud , quand on a renvoyé chez lui le boulanger immigré , on n’a plus trouvé du pain pour se nourrir ...

  • 25 octobre à 16:47 | Jacques (#434)

    L’histoire aurait inspiré un réalisateur de film policier.

    Comme tout roublard qui se respecte, le Ravelonarivo serait donc, à l’instar du dedaka-bac-3 et sa clique, possesseur d’un passeport français et quand ça sent mauvais au bled on se barre dans l’autre patrie. Betoko-dadanaivo l’a redit ici à maintes reprises qu’au moindre rotaka à Mada il solliciterait le consulat français pour le faire "rapatrier" dans l’Hexagone. Devait-on alors en vouloir à Ravelonarivo d’avoir pris le large ? Ce qui est flippant dans cette histoire c’est l’impertinence de la France. Quelle audace, en effet. Aux yeux et à la barbe du fanjakana gasy elle "exfiltre" son autre concitoyen afin que ce dernier ne subisse les horreurs d’Antanimora ou de Tsiafahy.

    La France montre ses muscles en permanence dans ses ex-colonies, à Mada en particulier. Le dedaka-ba-3 n’ose en piper mot parce qu’il n’est pas aussi net que Ravelonarivo. Avec ses biens mal acquis (https://blogs.mediapart.fr/borsalino/blog/100321/les-biens-mal-acquis-de-rajoelina) il a intérêt à faire profil bas.

    La posture de la France est difficilement compréhensible du lambda profane, d’un côté elle sanctionne impitoyablement un Sarkho et de l’autre elle aide un condamné (certes, français aussi celui-là) d’un autre pays à prendre la poudre d’escampette.

    Décidément, l’ère dedaka-bac-3 nous offre bien de vaudevilles.

    • 25 octobre à 19:54 | vatomena (#8391) répond à Jacques

      Allemands comme français n’ont pas inventé l’esclavage africain .L’esclavage africain était millénaire. Navigateurs ,traders ,aventuriers se sont trop vite laissés corrompre en adoptant cette tradition coutumière africaine .Il faudra malheureusement plus de 2 siècles pour que l’occident européen parte en guerre et abolisse l’esclavage .
      A la suite de la lecture d’un document datant de1895 ,j’ai été instruit que des esclaves du Congo étaient vendus aux peuples cannibales de la grande foret pour etre mangés .

      Certes de nombreux malgaches ,africains ou maghrébins participent au maintien de la vie active des français .Ils sont diplomés . ils ont de l’expérience et ils sont comme on dit parfaitement assimilés .Mais ,s’ils ont de la valeur ,cette valeur ne s’exerce pas au profit de leur patrie d’origine.
      Ils n’ont pas débarqué en France à bord d’esquifs sans bagages ,sans argent ,sans papiers ,sans un savoir particulier ...et en grand nombre .

    • 25 octobre à 20:06 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Vatomena ferait mieux de réapprendre l’Histoire de la Grèce antique et celle de l’empire romain !

    • 25 octobre à 20:07 | Mahitsy (#11156) répond à Jacques

      Tena marina indrindra ilay fehezankevitra faharoa.

    • 26 octobre à 12:24 | vatomena (#8391) répond à Jacques

      Arsoniste Dites vous bien que les tirailleurs en défendant la France avaient le sentiment aussi de défendre leur colonie .Il n’y a pas eu de désertions parmi eux

    • 26 octobre à 12:39 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Ah ! Il est certain que Vatomena ignore ce que c’est le syndrome de Stockholm !

  • 25 octobre à 17:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    N’en déplaise à certains intervenants car il va sans dire que le présent régime et notamment son président TRAVAILLE BEAUCOUP n’est-ce pas ? Mais ILS (le régime et son président) NE TRAVAILLENT PAS BIEN n’est-ce pas ? Les faits sont têtus et les résultats sont sans équivoques (TOUS LES VOYANTS DU TABLEAU DE BORD DE NOTRE PAYS SONT ROUGES n’est-ce pas ?)
    Docteur FMI et DOCTORESSE BANQUE MONDIALE NE DIRONT PAS LE CONTRAIRE.

    • 25 octobre à 18:46 | lé kopé (#10607) répond à plus qu’hier et moins que demain

      D’après les dernières évaluations de la FMI, le taux de croissance actuel est de -6,1 % selon Fidel Razara Pierre . Il y a de quoi s’inquiéter pour la survie de ce régime , si c’est la réalité .

    • 26 octobre à 08:49 | lysnorine (#9752) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Docteur (?) FMI et DOCTORESSE (?) BANQUE MONDIALE »

      Re plus qu’hier et moins que demain, 25 octobre 2021 à 17:11

      « AFRIQUE : QUEL AVENIR POUR UNE INSTITUTION DISCRÉDITÉE COMME LA BANQUE MONDIALE ? »
      Oct 25, 2021
      https://parstoday.com/fr/news/africa-i103018-afrique_quel_avenir_pour_une_institution_discréditée_comme_la_banque_mondiale

      1- Banque mondiale : d’un scandale à l’autre La décision de la Banque mondiale de METTRE FIN À LA PUBLICATION DE « DOING BUSINESS », par suite d’un scandale interne, est une nouvelle illustration du DISCRÉDIT qui frappe cette institution DEPUIS DES DÉCENNIES maintenant.

      Le Doing Business (DB) : un INSTRUMENT AU SERVICE DU NÉOLIBÉRALISME
      Lancée en 2002, cette publication était devenue UN INSTRUMENT DESTINÉ À PROMOUVOIR LES POLITIQUES NÉOLIBÉRALES ASSOCIÉES AU « CONSENSUS DE WASHINGTON », EN VOGUE DANS LES ANNÉES 1990 mais qui avait fini d’être complètement discrédité au début des années 2000. Le DB servait à PROMOUVOIR LES INTÉRÊTS DES MULTINATIONALES ET À ENCOURAGER LE PILLAGE DES RESSOURCES des pays du Sud en poussant ceux-ci à aller toujours plus loin dans la DÉRÉGLEMENTATION, la PRIVATISATION et la LIBÉRALISATION À GRANDE ÉCHELLE pour attirer les investissements directs étrangers (IDE).

      CES POLITIQUES ONT ÉTÉ À LA BASE DE FUITES MASSIVES DE CAPITAUX, qui ont privé l’Afrique et d’autres pays du Sud d’immenses ressources qui DÉPASSENT les FLUX COMBINÉS d’IDE et D’AIDE PUBLIQUE au développement (APD).

      Que de RÉFORMES DESTRUCTRICES ont-elles été faites au SÉNÉGAL ET AILLEURS dans le but d‘avoir un meilleur classement ou de remporter le titre de « meilleur réformateur » ! MAIS PLUS ON RÉFORME, PLUS ON S’ENFONCE DANS LA PAUVRETÉ. La récente étude de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) montre que les efforts consentis par le Sénégal pour avoir de meilleurs classements n’ont fait qu’AGGRAVER LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE DU PAYS. Il demeure toujours dans la catégorie des « pays les moins avancés » (PMA) où il avait atterri en 2001 APRÈS DEUX DÉCENNIES D’APPLICATION SANS DISCERNEMENT DES PRESCRIPTIONS DE… LA BANQUE MONDIALE ET DU FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL (FMI) !

      Depuis plusieurs années, des voix de plus en plus nombreuses n’ont cessé de réclamer la suppression du DB, du fait de son ORIENTATION IDÉOLOGIQUE et de la méthodologie contestable qui sous-tend ses classements. Par exemple, en 2018, Paul Romer, alors économiste en chef de la Banque, reconnaissait que le DB comportait un réel parti pris idéologique, qui influence le classement des pays. Ses déclarations faisaient suite à la perte de 23 places du Chili, alors sous la présidence de Madame Michelle Bachelet, considérée comme « socialiste » !

      Les critiques contre le DB se sont intensifiées depuis l’effondrement du fondamentalisme de marché, suite à la crise financière internationale de 2008. Mais le scandale du DB n’est pas un cas isolé. Loin de là, il vient s’ajouter à la LONGUE LISTE DES SCANDALES QUI ONT ÉCLABOUSSÉ LES TRAVAUX DE LA BANQUE MONDIALE, HABITUÉE À MANIPULER DES CHIFFRES POUR SOUTENIR LES OBJECTIFS QU’ELLE VEUT ATTEINDRE AU SERVICE DE SES PRINCIPAUX PARRAINS, LES ETATS-UNIS ET LES PAYS EUROPÉENS.

      (Hotohizana)

    • 26 octobre à 08:56 | lysnorine (#9752) répond à plus qu’hier et moins que demain

      « Docteur (?) FMI et DOCTORESSE (?) BANQUE MONDIALE »
      Re plus qu’hier et moins que demain, 25 octobre 2021 à 17:11
      « AFRIQUE : QUEL AVENIR POUR UNE INSTITUTION DISCRÉDITÉE COMME LA BANQUE MONDIALE ? »

      (tohiny)

      LE SCANDALE DES TRAVAUX DE RECHERCHE
      En effet, en 2006, une Commission, dirigée par Angus DEATON professeur à Princeton et Kenneth ROGOFF, ancien économiste en chef du FMI, avait mis en lumière le PARTI PRIS IDÉOLOGIQUE de la Banque et la manipulation des chiffres dans des milliers de ses travaux. Après avoir passé en revue 4 000 travaux publiés entre 1998 et 2005, la Commission avait constaté que souvent, les équipes chargées de les rédiger s’arrangeaient pour que LEURS CONCLUSIONS RECOUPENT CE QUE LA DIRECTION DE LA BANQUE VOULAIT FAIRE PASSER COMME MESSAGES-CLÉS ! Selon le professeur Angus DEATON, qui recevra le PRIX NOBEL D’ÉCONOMIE en 2015, « ce n’est pas comme s’ils ne commandaient que des RECHERCHES QUI SOUTIENNENT DES ASSERTIONS PRÉDÉTERMINÉES…mais ils sélectionnent parmi les travaux ceux qui soutiennent les positions de la direction (…). C’est cela que nous critiquons, plus que le biais dans la recherche elle-même. »
      LA BANQUE A ESSAYÉ DE CACHER CE RAPPORT, qui a porté un grand coup à la crédibilité de ses travaux et à sa propre réputation. Elle tarda à le diffuser et lui donna très peu de publicité, ce qui suscita l’ironie du professeur Deaton : « Il a fallu tellement de temps pour qu’il soit rendu public que j’ai oublié le détail de ce qu’il contient. »

      LE SCANDALE WOLFOWITZ
      Mais les scandales qui ont éclaboussé la Banque mondiale ne sont pas seulement limités à la MANIPULATION DE SES TRAVAUX. Un scandale de mœurs retentissant avait éclaté en 2005, mettant en cause son président de l’époque, Paul Wolfowitz. Ce scandale avait secoué la Banque entre 2005 et 2006. Paul Wolfowitz fut coupable d’avoir FAVORISÉ LA PROMOTION DE SA MAÎTRESSE, du nom de Shaha Riza qui occupait un poste élevé dans le système de communications sur le Moyen-Orient au sein de la Banque.

      Le scandale Wolfowitz était d’autant plus retentissant que le personnage avait joué un rôle-clé dans l’INVASION DE L’IRAK PAR LES ETATS-UNIS EN 2003. Il était connu comme l’un des principaux faucons de l’administration de George W. Bush. De 2001 à 2005, il fut numéro deux au Pentagone, le ministère américain de la Défense. Après les attentats du 11 septembre 2001, Wolfowitz fut l’un des architectes de la politique de propagande et de manipulation de l’opinion, qui a finalement conduit à l’invasion de l’Irak en 2003 et au déclenchement de la politique de terreur et de destruction massive menée contre ce pays par les Etats-Unis. C’est après avoir accompli cette sale besogne qu’il fut récompensé pour devenir président de la Banque mondiale. Sa mission était certainement de faire de cette institution un INSTRUMENT ENCORE PLUS DOCILE POUR RÉPANDRE LE VENIN NÉOLIBÉRAL, OU « LE VIRUS NÉOLIBÉRAL », comme dirait le regretté professeur SAMIR AMIN, et PROMOUVOIR DAVANTAGE LES INTÉRÊTS DES ETATS-UNIS. Mais le scandale qui l’a éclaboussé mit prématurément un terme à cette mission. Après avoir longtemps résisté aux pressions, Wolfowitz fut finalement poussé à la démission en juin 2006. Il fut remplacé par un autre membre de l’administration Bush, Robert B. Zoellick.
      (Hofaranana)

    • 26 octobre à 08:59 | lysnorine (#9752) répond à plus qu’hier et moins que demain

      « Docteur (?) FMI et DOCTORESSE (?) BANQUE MONDIALE »
      Re plus qu’hier et moins que demain, 25 octobre 2021 à 17:11

      « AFRIQUE : QUEL AVENIR POUR UNE INSTITUTION DISCRÉDITÉE COMME LA BANQUE MONDIALE ? »
      https://parstoday.com/fr/news/africa-i103018-afrique_quel_avenir_pour_une_institution_discréditée_comme_la_banque_mondiale
      (Tohiny sady farany)

      QUEL AVENIR POUR UNE INSTITUTION DISCRÉDITÉE ?
      Malgré le scandale du DB, la Banque mondiale ne s’avoue pas vaincue pour autant. En effet, dans son communiqué, elle dit vouloir trouver un AUTRE MOYEN DE CONTINUER À RÉPANDRE SON IDÉOLOGIE ET SES POLITIQUES MORTIFÈRES EN DIRECTION DES PAYS DU SUD. A cet égard, elle dit rester « fermement engagée à PROMOUVOIR LE RÔLE DU SECTEUR PRIVÉ DANS LE DÉVELOPPEMENT » et travaille déjà « sur une nouvelle approche pour évaluer le climat des affaires et des investissements ».

      Mais on retiendra surtout que la Banque mondiale dit mettre fin au DB parce que le document n’est « plus crédible ». « La CONFIANCE DANS LES TRAVAUX DE RECHERCHE du Groupe de la Banque mondiale est d’une importance capitale », dit le communiqué.

      En réalité, CE NE SONT PAS SEULEMENT LES TRAVAUX DE LA BANQUE QUI MANQUENT DE CRÉDIBILITÉ, C’EST LA BANQUE ELLE-MÊME qui n’est plus crédible aux yeux d’une grande partie de l’opinion publique mondiale. Déjà, elle et le FMI avaient été sévèrement critiqués pour n’avoir pas été capables de prévoir la crise financière internationale de 2008 et la crise économique qui s’ensuivit.
      Source : Financialafrik

  • 25 octobre à 19:05 | Vohitra (#7654)

    Entreprise J.J !

    Nalaza tokoa izany orinasa mpanao taotrano sy fotodrafitrasa ara-tsosialy izany raha teo anelanelan’ny taona 2005-2016 tany, nahazo tsenan’asa marobe tokoa, nanohana hetsika maro na ara-javakanto, na ara-kolontsaina, ary efa nahavita mihintsy nanome trano maimampoana tamin’ny fifaninanana samy hafa izay nnotohanany ara-bola…ary ny tompony rahateo koa dia isany mpikambana tao amin’itony sehatra hifanotofan’ny mpihaza voninahitra mifangaro ao anaty asa soa itony, dia ny « Rotary Club »…

    Fa inona moa ilay hoe J.J ? Tsy ilay Lycée J.J Rabearivelo akory no resahana eto !

    Jean sy Josiane no azo ilazana azy raha tsorina…

    Ramatoa Josiane Ravelonarivo moa dia tsy izoviana fa mpiara-miasa akaiky ary tena nahazo ny fahatokisan’ny Amiraly fony andro nitondrany ny Firenena, efa sahabo ho 25 taona teo ho eo !

    Ny anadahin’i Ravelonarivo Josiane indray dia ankoatry ny maha mpikatroka Arema azy fahiny…dia izy no Directeur Exécutif voalohany tao rehefa nitsangana ny antoko HVM…

    Marobe tao amin’ireo tomponandraikitra ambony nandritry ny fitondrana HVM no mpikambana tao amin’ny Rotary Club, isan’izany ny Filoha teo aloha, na ilay Filoha nisolo toerana azy…

    Inona moa no tiana horesahana amin’izany rehetra izany ?

    Hatramin’izay, dia tsy firehana na fotokevitra politika miainga amin’ny tsangankevitra (idéologie) mazava no iarahan’ireo mpisehatra ara-politika ao anaty fitondrana mijoro iray, fa ny fiarovana sy fisitrahana tombontsoa manokana hatrany…ary indrindra ny fisian’ny rohy sy fifandraisana amin’ny hery vahiny anankiray…

    Ingahy Rajaonarimampianina Hery dia isany nametraka fifandraisana akaiky tamin’ireo mpandraharaha sinoa izay nisitraka fitrandrahana harena teto (ankibontany sy andranomasina)…tsy any Chine nef aizy ankehitriny no mivahiny fa any Frantsa…

    Itompkokolahy Ratsiraka, nampiseho fiarahamiasa akaiky sy fifandraisana manokana tamin’i Lybie, URSS, Cuba, Corée Avaratra…nefa indroa misesy izy lasa mialokaloka any Frantsa…

    Ny mpanjaka mpisavika moa dia sady zanaka antrano, no mpizaka ny Zo ao antrano, no goverinôra jeneraly mihintsy…toerampiasany no eto antanindrazana fa ny ampitsony sy ny hoaviny manontolo efa mazava afa any Frantsa…

    Ary ity no aza adino : ny mpitandro filaminana eto dia na ny fampitaovana na ny fampiofanana, eny fa hatramin’ny fitafy, dia manakaiky tanteraka an’i Frantsa !

    Fa mba avy aiza hoy ianao ny « logiciel » ampiasain’ireo CENI aty amin’ny tany afrikanina zanatany fahiny an’i La Frantsa ?

    Firifiry izany izao ankehitriny ireo mpitondra HVM teo aloha no mitoby any Frantsa ? Maro amin’izy ireo nefa no ny sasany efa voaheloka ara-pitsarana, ny sasany tsy mety tonga eo anivon’ny HCJ mihintsy ny fitsarana azy…ary nandritry ny tetezamita moa, dia nisy manapahaizana amin’ny lalàna, niaraka niasa tamin’ny « G.I.C », na Groupe International de Contact izay tobimpamaharan’ny tsindry Frantsay, no lasa nitarika ny HCC tato afara…

    Lasa paradisanketra ho an’izay mpanao politika afrikanina mitondra tena ho jiolahy sy tontakely i Frantsa hatrizay…sompitra fampodiana remby…saha fanondranana haza sy halabotry…banja malalaka hiriariavan’ny tsy maty manota !

    • 25 octobre à 19:51 | bekily (#9403) répond à Vohitra

      vaohozona ve intsika aminy fitiavana vola sy risoriso tsy aran’tsahina intsony ????
      Tsy misy intsony ve izany hoe fitiavana tanindrazana MADIO SY MAZAVA izany ?

    • 25 octobre à 20:11 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Miarahaba Bekily,

      Ao anatin’ny fotoana fohy ezaka, dia telo no vaha olana maika tsy maintsy hatrehana raha mbola saropiaro amin’ny fiandrianampirenena ihany isika, sy raha mbola mihevitra ny hiaro ny Tanindrazana tsy ho lasan’ny mpijirika dia, sy ho fiarovana ny maha Firenena ny Malagasy sy i Madagasikara :

      1- Fandavana sy tsy fanekena intsony an’i Ravalomanana Marc, sy i Rajaonarimampianina Hery ary ity mpanjaka mpisavika ity hitondra ny Firenena

      2- Fandrodanana tanteraka ny rafimpitantanana foza sy famonjana ireo tsy maty manota

      3- Ny fametrahana eo ambony latabatra ho fandinihina ny fifehezan’ny Frantsay ny toekarena Malagasy manontolo

  • 25 octobre à 19:44 | ANTICASTE (#10704)

    lé kopé,
    Vous avez raison ,plus rien ne gouverne ce bateau ivre et je ne parle pas que du président !
    La dictature semble pour certain la meilleur façon de gouverner !
    Malgré tout ce pays en et ses structures d police et de gendarmerie et de police ,en fonction de ema population totale, n’ont jamais été aussi faibles !
    N’oublions pas que la croissance démographique exponentielle est la raison principale de ce hiatus !
    Il faut embaucher des gendarmes et des policiers en masse !

    • 25 octobre à 19:47 | bekily (#9403) répond à ANTICASTE

      Anticaste
      cela ne change rien malheureusement au problème de fond : LA CORRUPTION à tous les étages....

  • 25 octobre à 20:01 | arsonist (#10169)

    Ny fanaovana politika eto anivon’ny Nosy dia nalaina tahaka avy tamin’izay zava-kinendrin’ny Mpanjanaka fahiny
    [ny hiremby harena ho azy tenany mpanjanaka sy ho an’ny tany foiben’ny fanjanahana sy ho an’ireo Manam-pahefana mitondra ny fanjanahana]

    Amin’izao andro izao dia tsy mbola levona tanteraka akory ny toe-tsaina toy ireo.

    Satria mbola misy tavela ny mpandova ny farasisan’ny fanjanahana.
    Na tera-tany mpitondra ny firenena izany.
    Na Vazaha sy expat’ nandova ity toetra tsy vanona miremby izay rehetra azony alaina ho azy tenany manokana.

    Izay no hilazàko hoe :
    amin’ny fandresena manaraka dia tokony hajedaka daholo ireo farasisan’ny fanjanahana ireo !

    Tahakin’ny nataon’ny Alzeriana sy ny Vietnamiana !

    • 25 octobre à 20:18 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      Tokony ho mahitsy sy mivantana ny resaka...

      Tsy misy ary tsy hisy fivoarana sy fandrosoana eto raha tsy manolotra ady mazava ny Malagasy...ady ho fanavotana ny Firenena !

      Ny foza sy ny tsy maty manota no hanolorana ady !

      Tena ady fa tsy sarin’ady !

    • 25 octobre à 21:31 | ANTICASTE (#10704) répond à arsonist

      vatomena ,
      Vous voyez la dernière réplique du petit caniche incendiaire ,c’est de la rhétorique d’extrême gauche parisienne ! ne cherchez pas de lien avec la vie réelle ,il n’y en a pas !
      Ce type est fou a lier ,LFI l’a rendu fou !

    • 25 octobre à 22:31 | bekily (#9403) répond à arsonist

      miharahaba Arsonist sy Vohitra
      makasitraka mihintsy ady fa tsy sarin’ady
      Raha mbola malefaka lava i ramalagasy,
      raha mety ho fahanan’dalitra lava i ramalagasy, (jereo Ratsiraka natao hoe raiamandreny ! na i Ratsirahonana : mpivarotra tanindrazana aminy tsy antony , "problème d’ego"
      raha mbola JAMBA lalandava aminy hoe" FIHAVANANANA" IZAY FANTATRA FA FOSITRA : dia tsy misy androso zany mihintsy ,resaka ambony vavahady fontsiny !
      mba hoe hiafara firenena mendrika zany ??? any andro, any volana...
      Tokony tsy ambaqny noho Seychelles , na Maurice intsika ...fara faha ratsiny !

  • 25 octobre à 20:19 | Isambilo (#4541)

    lé kopé,
    Soyons précis.
    Majicavo est une prison. On y va après Jumbo.
    Le centre de rétention administrative est sur la Petite Terre. A Dzaoudzi, à l’Est, là où il y a la deuxième barge ; ça jouxte presque la caserne des légionnaires.
    Si vous voulez d’autres renseignements plus précis concernant Mayotte, je suis disponible.

    • 26 octobre à 01:33 | lé kopé (#10607) répond à Isambilo

      Le centre de rétention, comme vous dites , n’est pas une prison , c’est un lieu de passage pour les expulsés , qui reviennent quelques jours après . Je voulais juste faire une observation, mais je ne voudrais nullement vous offenser, dans votre déclaration . Désolé si cela vous a offusqué , ce n’était pas mon intention .

  • 25 octobre à 21:34 | ANTICASTE (#10704)

    Vatomena ,
    C’est bien ce que je vous dis cet individu est un fou dangereux ,violent et agressif !

  • 25 octobre à 22:15 | kartell (#8302)

    Le régime des corrompus atteint des sommets, la fuite étant devenue la seule manière de vivre de ses rentes avec une complicité française et suisse où d’ailleurs son Excellence aurait acquis (un petit cabanon de jardin) !…
    Bref, les choses ont été mille fois répétées mais aujourd’hui les fuites de ces délinquants se font en pleine lumière d’une actualité avec des médias locaux très en retard sur l’événement.
    On discourt sur le fait accompli, une fois que le fugitif a taillé la zone pour crier au scandale alors que certains s’attendaient à ce genre de scénario avec un petit goût prononcé à la Pieds-Nickelés, excusez du peu !..
    Mais ce non-évènement en cache un autre, beaucoup plus inquiétant relatif au reportage qui doivent désormais faire l’objet d’un versement de 3000 $ et de surcroît être accompagné de deux mouchards désignés par le ministère aux frais du journaliste enquêteur..
    À cela s’ajoutera des justifications et autres documents à faire valoir comme le passeport !..
    En d’autres termes, son Excellence ne veut plus que se reproduise les reportages assassins de Gaëlle Borgia qui avaient pointé d’un doigt accusateur les mensonges d’état concernant le kere mais pas que lui…
    Aujourd’hui, le pays est « erdoganisé »à outrance avec un potentat à la figure débonnaire portant chapeau de brousse et Ray-Ban mais qui est en train de fermer le pays à toute liberté de la presse étrangère puisque l’endémique est désormais un simple écho de l’abois de son maître !..
    Le danger d’une dictature à visage débonnaire est en train de se mettre en place et il serait temps que les principaux bailleurs tapent du poing sur la table pour exiger que son Excellence cesse rapidement de cadenasser le pays de la sorte.
    On pourrait aussi demander que cesse ses asiles obtenus pour ces délinquants financiers en exigeant qu’avant d’être des donneurs de leçons, la France et la Suisse, à la neutralité plus que douteuse, finissent par leurs refuser qu’ils puissent ainsi profiter du mal acquis sur leurs terres faisandées des droits de l’homme, oups !..
    Autant ajouter que dire cela c’est comme pisser dans un violon !..

    https://www.koolsaina.com/video-cette-procedure-nous-empeche-de-travailler-librement-dixit-gaelle-borgia/

    • 25 octobre à 22:35 | bekily (#9403) répond à kartell

      Ben Ali exilé et mort en exil ....malheureux comme une bête égarée....
      Sha d’Iran aux USA etc (une de ses filles se serait même suicidée)
      Des fins ni heureuses , ni glorieuses malgré tout l’argent qu’ils avaient soutiré de leur pays ...

    • 26 octobre à 02:44 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Bonsoir Kartell,

      Avec ces mesures tres dangereuses pour restreindre la liberte d informer, il ne manque plus que l obligation de la part des journalistes de faire des louanges a la gloire du petit Pere du peuple revolutionnaire foza...

      On dirait que le regime est en train de reinventer en puisant dans les trefonds de l histoire un certain Djerzinski ou un Beria du temps du NKVD...il ne manque plus que l officialisation du Goulag...

      On pourrait bien s attendre un de ces quatre a l arrestation de Gaelle Borgia sous pretexte de detention illegale d armes de guerre ou de collusion avec les ennemis de la revolution...voire meme la participation dans le lancement d un appolo 22...

      C est previsible quand on a un ancien brigadier de police a la charge des etranges affaires de sa majeste le calife...

    • 26 octobre à 10:22 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Vohitra ,

      Tout ce qui dérangerait son Excellence doit être éliminés, mis au pas, voir comme ici, taxé lourdement et encadré par des sbires du pouvoir, rapporteurs sans entrave…
      Le vent est mauvais et l’histoire bégaient lorsque l’on se souvient qu’il avait lui-même été l’objet de restrictions de sa liberté à dénoncer le pouvoir alors en place …
      L’éternel recommencement est bel et bien en place, on dénonce la corruption et l’absence de liberté lorsque l’on est sur le strapontin de l’opposition à s’enrichir mais dès lors où l’on est aux manettes de ce même pouvoir, on agit de la même manière que celle qu’on avait dénoncée ultérieurement…
      Il est évident que c’est une attitude qui dénote un état qui ne peut tout cornaquer, faute d’une adhésion nationale de plus en plus circonspecte face aux projets annoncés, inaugurés avant même d’avoir été achevés !…
      Ce nouveau tour de vis met un terme à toute liberté d’expression d’une presse locale déjà le doigt sur la couture mais le cas d’école de Gaëlle Borgia fait tâche face au musellement endémique et des mesures draconiennes devaient être prises à son encontre compte-tenu que son expulsion aurait donnée lieu à un tollé général de la presse ..internationale !.
      La manière de procéder est plus que sournoise parce que le pouvoir se garde bien d’user de la méthode radicale lui préférant un procédé détourné qui revient au même sans s’attirer les foudres des réseaux sociaux …
      Il faut se faire du soucis pour l’avenir dans une version turque sans en avoir réellement les moyens mais le copié/ collé reste de mise dans le domaine de la liberté d’informer…

  • 26 octobre à 06:48 | Isambilo (#4541)

    Lé kopé.
    Ne vous en faites pas. Je ne suis pas offusqué. Il m’arrive de m’emballer de temps en temps.
    Il est vrai qu’ils reviennent ensuite mais une bonne partie chavire dans la mer.

  • 27 octobre à 09:51 | kartell (#8302)

    En toutes connaissances de cause, cette cavale n’avait pas été organisée au hasard ..
    « La procédure d’extradition relève d’une convention entre États, établie selon les règles du droit international public. La France n’extrade ni ses justiciables, ni ses nationaux, ni les auteurs d’infractions politiques. » Larousse .
    L’affaire est close semble-t-il…..

    • 27 octobre à 10:19 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Kartell, bonjour

      En tout cas, les pilleurs, les crapules de la République, les vauriens, les bandits et truands...à l’origine du malheur et de la pauvreté dans ce pays...ils ont tous une base arrière établie en France, et le cœur du réseau d’influence impliqué s’y implante...et cela, quelle que soit la République et quel que soit le régime qui se succèdent au sommet de l’Etat Malagasy...

      Ce n’est ni une question d’idéologie ni de géostratégie...c’est tout simplement du banditisme institutionnalisé et transnational...

  • 1er novembre à 15:38 | Kobbe (#11248)

    JEUNES-AFRO CONSCIENTS ® : LA MAFFIA POLITIQUE FRANCE-AFRIQUE

    La fuite de Jean Ravelonarivo vers la France répond à une logique politico-maffieuse que le politic français entretient avec les dirigiants de colonies d’Afrique dite francophone. En France l’ex 1er. ministre trouvera protection de biens de la malversation financiére dont il est accusé. Ce sont les individus et institutions bancaires françaises qui profitent de ces biens financiers de la sueur des contribuables malgaches. C’est inacceptable.

    Bien basé en France auprés de ses protecteur comme d’habitude, il y a des fortes chances qu’il devienne ’’opposant’’ du regime en place. Et même revenir un jour au Madagascar comme 1er. ministre ou nouveau président de la république. Paris continue de tirer les fiscelles, et le scenario reste le même.

    Mais le temps a changé. Le sentiment anti-français actuel dans le continent est un signe du temps. La jeunesse Malgache et Africaine partout sur le continent disent NON à cette France qui perpetue notre hégémonie et la souffrance de notre peuple par le systeme Francafrique via ses combines avec les multinationaux françaises (Bolloré, Total, Bouygue etc.), l’armée/service secret et les réseaux politico-maffieux.

    • 1er novembre à 18:54 | vatomena (#8391) répond à Kobbe

      C’est une ironie de notre temps - Les anticolonialistes d’apres les indépendances vont chez le pays du Colon pour vitupérer haut et fort_

  • 1er novembre à 18:38 | vatomena (#8391)

    On peut préjuger - Si en France le juif sépharade gagnait les prochaines élections ce serait la fin de cette funeste Franceafrique _ Le juif se garderait bien de dilapider le trésor français_ Plus d’aides pour le budjet de Madagascar et le gouvernement s’aviserait seulement de son peuple au lieu de jouer avec des gadjets comme ce coliséum ,ce gallodrome ou ce téléphérique- Il serait bien forcé d"aller à l’essentiel

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS