Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 1er février 2023
Antananarivo | 13h15
 

Société

Hypertension artérielle

Augmentation du nombre de malades

lundi 28 juillet 2008 | Herimanda R.
Le Dr Raveloson : « 30 % des malades sont atteints d’hypertensions artérielles ».

La société est en danger. L’hypertension artérielle (HTA) commence à gagner du terrain. Le Dr Raveloson Nasolotsiry, président de l’Ashura (Association humanitaire Raitra) tire la sonnette d’alarme. « Depuis quelques années, le taux d’admission des hypertendus à l’hôpital augmente progressivement.

Actuellement, 30 % des patients qui se font consulter dans les grands hôpitaux sont victimes de l’hypertension artérielle ». Il n’a pas fourni le chiffre des années précédentes mais s’est contenté de dire que « le taux ne cesse de s’accroître ». L’hypertension artérielle est l’élévation permanente de la pression du sang dans les artères, par rapport à une valeur dite “normale”. C’est une maladie fréquente, qui augmente avec l’âge, avec une composante héréditaire. Elle peut atteindre toute personne sans distinction, riche ou pauvre, vivant en milieu rural ou urbain.

C’est surtout en cette période d’hiver que la maladie apparaît en force. « Le nombre des hypertendus est presque 4 fois plus élevé par rapport à d’autre période. Cela s’explique par le fait que les artères se contractent et se resserrent à cause du froid » a expliqué le Dr Raveloson Nasolotsiry. D’après toujours ce médecin, beaucoup de gens ne consultent pas leur médecin pour connaître leur tension artérielle. « Ainsi, leur vie est mise en jeu.

L’hypertension artérielle, si elle n’est pas soignée à temps, peut s’aggraver et provoquer des AVC (accidents vasculaires cérébraux) ou l’insuffisance cardiaque. Une personne atteinte de l’AVC risque de mourir ou d’être paralysée à vie », a-t-il continué. Certains signes font suspecter une hypertension artérielle : des maux de tête le matin sur le sommet ou derrière la tête, des étourdissements, des saignements du nez. Le Dr Raveloson Nasolotsiry appelle le public à se faire consulter 2 fois par an, et pour les plus de 40 ans, une fois par mois.

=============================
- 500 personnes visées

Une action concrète. 500, c’est le nombre de personnes ciblées dans un dépistage de l’hypertension artérielle organisé dans la Commune d’Ambavahaditokana – Itaosy (Antananarivo-Atsimôndrano). L’initiative revient à l’Ashura (Association humanitaire Raitra). Face à l’augmentation du nombre des hypertendus admis dans les grands hôpitaux, l’Ashura lance une campagne d’information, de sensibilisation et de consultation gratuite. L’hypertension artérielle (HTA) est bien souvent ignorée de ceux qui en souffrent car ses conséquences ne sont la plupart du temps visibles qu’à long ou moyen terme. Selon le Dr Raveloson Nasolotsiry, « 33 % des patients consultés dans des grands hôpitaux de la capitale ne savent pas qu’ils ont une HTA ». Ainsi, cette campagne menée par l’Ashura a pour objectif de faire connaître à la population locale cette maladie. Il y a eu des dépistages gratuits de la tension artérielle et des distributions gratuites des médicaments pour ceux qui ont cette maladie. L’HTA peut être héréditaire. Mais, elle peut être également acquise. L’alimentation trop riche en matière grasse, le tabagisme, l’alcoolisme, le stress, sont parmi les facteurs de risque.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives