Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 17h14
 

Editorial

Bâtir sur du sable ou des cendres ?

mercredi 8 décembre 2010 | Georges Rabehevitra

Cela fait deux ans que notre pauvre pays se trouve dans une crise politique profonde dont les dégâts sont incommensurables. Que ce soit du point de vue économique, social ou politique, notre pays s’enfonce de plus en plus dans un abîme dont il faudra une génération pour s’en sortir, et encore, à condition que les futurs dirigeants soient à la hauteur de la tâche de bâtir une vraie Nation en marche pour un vrai développement humain.

Le Pouvoir de Transition actuel, illégal et illégitime, ne peut prétendre à lui tout seul remettre sur les rails notre pays. Ce n’est pas parce que, comme d’habitude, des opportunistes ont rejoint ce pouvoir, sans être élus, que cela changera quoi que ce soit. On ne bâtit pas une Nation avec une équipe hétéroclite, sans une seule vision commune de ce qu’il y a à bâtir.

Le calendrier, sans cesse remis au lendemain, des élections ne favorise pas du tout la confiance, condition nécessaire à toute tentative de reconstruction. Ce n’est pas avec un référendum bidon dont la portée n’est même pas symbolique, que l’on va commencer à bâtir quelque chose de solide.

Bâtir sur du sable

Le Pouvoir de Transition (PT) actuel, je martèle illégal et illégitime, s’est engagé dans un processus choisi par lui-même sans aucune démocratie élective. Tout ce qu’il a pu faire ou pourra faire, ne pourra durer et tenir dans le temps. Quand on voit le pseudo-projet de Constitution qui a été proposé, on ne peut y voir qu’un empilement d’idées inapplicables, et en premier lieu par les tenants du pouvoir actuel. Une Constitution qui contient des « disposition provisoires » ne peut être une Constitution. Par principe même, la Loi Fondamentale est faite pour régir la vie de la Nation, sans que la période transitoire actuelle ne puisse y être écrite ou tout simplement citée.

Les élections communales et législatives, qui ne sont pas du tout une priorité, ne sont qu’une manœuvre pour essayer de rester au pouvoir, toujours sans élection. Tout ceci dans l’espoir de garder un peu plus longtemps le pouvoir après des élections législatives dont on n’est même pas sûr qu’elles vont avoir lieu.

On voit bien donc que le PT n’a qu’un seul objectif : rester le plus longtemps possible au pouvoir sans élections. Ce pouvoir n’a même pas l’intention de bâtir quoi que ce soit. Quand bien même il y aurait une once d’ambition dans ce sens, cela ne pourra jamais marcher car, comme pour un bâtiment, on ne peut construire sans une vraie équipe rassemblée autour d’un véritable projet validé par tous. Il faut des fondations solides pour pouvoir bâtir dans la durée. Or politiquement le PT actuel n’est qu’un attelage hétéroclite sans vision commune, hormis ce que j’ai cité : rester au pouvoir et profiter des privilèges que cela procure. Le PT essaie donc de bâtir sans vision d’équipe et sur du sable.

Comme les constructions de châteaux de sable, tout ceci sera balayé par le temps et l’histoire, et plus rien ne restera.

Bâtir sur des cendres

Le PT a entamé une marche forcée unilatérale, sans aucun élu et sans qu’il y ait adhésion de la majorité de tous les acteurs. Il y a de vraies factures multiples au sein de la population et au sein des Institutions de la République. L’Armée est en lambeaux, suite à la perte de l’idéal de servir la Nation, remplacé par l’idéal de servir le patron. Pour cette institution, l’œuvre destructive entamée par Ravalomanana a été parachevée par le Coup d’État. Ce n’est pas en adoptant la méthode Coué en clamant que « l’Armée est unie » que la réalité des choses en sera changée.

Comme partout dans les pouvoirs dictatoriaux, illégitimes et illégaux, on sort de temps en autres la menace de Coups d’État ou d’une « invasion étrangère » pour essayer de rassembler la Nation. Or ce qu’il faut pour bâtir, c’est rassembler « pour quelque chose » et non « contre des personnes ». Toutes ces alarmes ne feront qu’attiser un feu qui couve déjà.

Une vraie révolte sous-tend et il faut être aveugle et sourd pour ne pas voir et entendre ce qui se passe. Ou alors, il faut être autiste comme l’a été Ravalomanana lors de son second mandat.

Le PT va donc essayer de construire alors que le feu couve déjà. En toute logique, tout ce qui va être construit ne pourra l’être que sur des cendres.

Conclusions

Bien sûr qu’il faut du temps au temps, donc il n’est jamais trop tard pour bien faire. C’est de cette notion de temps que le PT actuel a du mal à tenir compte. Pressé tout simplement par le temps (ce qui est un paradoxe), il s’est engagé sur des chemins sans lendemain, alors que la première chose à faire est de gagner la confiance de tout le monde. On en est bien loin.

Mais la confiance, cela ne décrète pas, cela ne s’impose pas par la violence ou la menace. Elle se mérite tout simplement. Mais pour cela, il faut une vision partagée, une vraie équipe et un vrai projet. Juste pour essayer de sortir du bourbier où l’ancien régime et le Coup d’Etat nous ont conduits. À qui va-t-on faire croire qu’un référendum sur un projet de Constitution bidon, voté par plus de 60% d’illettrés ou d’analphabètes est un signe de « confiance » qui permet d’avancer ?

Il y a longtemps que je dis que la confiance ne peut revenir que par une vraie élection présidentielle qui nous permettra à tous de choisir celui qui est digne de nous représenter. Cela aura le mérite de ne plus être en présence de l’imposture (ce n’est pas une insulte car cela veut dire tout simplement « Action de se faire passer pour un autre ») que nous connaissons depuis le Coup d’État.

Mieux vaut commencer par bâtir une petite case où toute la famille se sent bien, et que l’on est sûr de réaliser, que projeter de bâtir un immeuble sans fondation (4è République ou autres fadaises non urgentes) qui va s’écrouler avant même d’être terminé.

On a déjà perdu beaucoup de temps, et la génération future continuera de payer les notes salées d’un véritable gâchis.

Oui, un vrai gâchis insupportable.

81 commentaires

Vos commentaires

  • 8 décembre 2010 à 07:09 | vorondolo (#4135)

    Mais il a fallu stopper et raser net jusqu’aux fondations cette construction qu’on a commencé depuis 50 ans,manifester par la volonté de changement par la majorité des malgaches, et reconstruire sur cette ruine une nouvelle maison où les dictateurs, les pilleurs, les voleurs, les colonisés, les corrompus etc.... n’auront plus leur place, et c’est tout à fait normal si la reconstruction prend du temps pour ne pas refaire les mêmes erreurs dans cette refondation. Il ne faut pas surtout confondre vitesse et précipitation. Il faut aussi bien sélectionner les bâtisseurs de ce nouveau Madagascar, car certains veulent y participer sans être prêts à changer de mentalité et de mauvaises habitudes, voire même des nostalgiques d’intérets personnels, qui sont prêts à sabotter cette oeuvre grandiose, par jalousie surtout. Ce n’est donc pas bâtir sur du sable ou des cendres, mais construire sur des nouvelles bases avec la sagesse purement malagasy, après avoir extirpé les fondations de l’ancien et tragique bâtiment dans lequel ont régné "les dirigeants dictateurs, voleurs,corrompus à la solde des étrangers. Le plan de la nouvelle maison Madagascar est fin prêt et adopté par 75% des électeurs, et la pose de la première pierre se fera ce samedi à Mahamasina, là où nos glorieux Rois et Reines ont devisé sur la destinée de notre Tanindrazana. Ici tout est symbole.J’ai dit.

    • 8 décembre 2010 à 08:20 | MILAMINA (#4588) répond à vorondolo

      Dear Georges,

      Les oiseaux nocturnes alliés des mpamosavy n’ont rien compris. Les dirigeants dictateur, les voleurs, les corrompus à la solde des étrangers...ne sont que ceux qui sont au pouvoir avec les putchistes. Depuis des décennies, c’étaient toujours, les Randriamanjato, Ratsirahonana, Alain Ramarosona, Daniel Ramaromisa, Ramakavelo, Lahiniriko, Michel Rajaonarivony,Rollan Ratsiraka....qui faisaient le mauvais temps à Madagasacar. Maitenant, ils s’accrochent à ce DJ incompétent.

      Ce réferendum bidon equivaut au sable où les FATs veulent construire leur building.Je n’entrerai jamais dans cette maison pleine de pourriture, plutôt mourrir.

    • 8 décembre 2010 à 09:24 | Bena (#494) répond à MILAMINA

      la faty est fidèle à sa devise "manger, manger et manger". elle y réussit bien avec comme leitmotiv : tsena mora, trano mora, olona mora, an-tany mora. des bêtes qui règnent sur un peuple (excusez-moi, c’est tonton georges qui l’a dit) analphabète ! mais on ne peut pas changer ce peuple du jour au lendemain, faut faire avec !

      ce qu’on peut changer, c’est une opposition bein organisée avec un objectif précis.

      ce que je crains, c’est que l’unité de façade de l’opposition n’éclate dès qu’il y a profit à l’horizon. à peuple analphabète, dirigeants alpha.bêtes !

    • 8 décembre 2010 à 09:35 | kakilay (#2022) répond à vorondolo

      "reconstruire sur cette ruine une nouvelle maison où les dictateurs, les pilleurs, les voleurs, les colonisés, les corrompus etc...."

      Il faudra peut-être attendre Camille Villa et sa troupe pour ce faire : car pour le moment le film qui est en train de passer plaide les 300 et plus d’emprisonnés, les bois de rose, des histoires sur les opérateurs téléphoniques...

      Et vous connaissez la suite !

    • 8 décembre 2010 à 10:12 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à vorondolo

      Tonton GEORGES,

      Je me contente aujourd’hui de m’atarder encore une fois de plus, sur la forme ou bien sur l’architecture journalistique de votre papier.

      Le fond ne m’interresse pas ,c’est du dejà vu, MT ecrit la meme chose tous les jours depuis 2 ans en misant sur un lendemain catastrophique de cette transition, mais chaque fois que le soleil fait jour il exprime avec intensité un dementi flagrant à la prophetie de Toton Georges et sa clique.

      Vous etes excellent aujourd’hui( sur la forme )mais il vous reste à eviter une chose : dans un exercice journalistique mettre CONCLUSIONS comme sous_titre à la fin d’un artcile ne se fait pas .

      On n’est pas là dans une dissertation des collegiens , il ne s’agit pas non plus d’un rapport de stage .

      A la place de conclusion, vous auriez du seulement ajouter comme sous_titre "la confiance ne se decrete pas" et votre article gagnerait en qualité.

      Boris BEKAMISY

    • 8 décembre 2010 à 12:06 | vuze (#918) répond à Boris BEKAMISY

      Boris,

      Je ne commente plus ce genre d’éditoriaux car comme vous l’avez si bien dit et si bien écrit, cela devient lassant de lire toujours la même chose depuis 2 ans...

      Certains attendent la guerre civile impatiemment et ceux-là en majorité ne vivent pas à Madagascar. D’autres ne cessent d’écrire que le pays va mal dans tous les domaines. Bien sûr qu’il ne va pas bien mais allez demander à certains pays d’Europe s’ils vont bien (Grèce, Irlande bientôt le Portugal etc...)..

      Ce monde de faux-culs me désespère...

    • 8 décembre 2010 à 12:59 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à vuze

      VUZE,

      La verité ,c’est que :

      Le resultat du referendum a été pris comme un gifle fort,très fort et renversant pour les anti_transitions

      Ils ne savent plus actuellement où se donner la tête .Comme celà ne sufit pas l’echec de la" Bani " vient de s’ajouter comme un autre Gifle sur la joue gauche des anti_Rajoelina et ils sont destabilisés dans leur fort interieur.

    • 8 décembre 2010 à 13:20 | sissi (#3685) répond à vuze

      Vuze,

      Je suis aussi"désespérée" que vous de la" mauvaise foi" de G.R depuis 2ans. Pour y remédier, ci dessous, en 4 points le résumé de quelques bienfaits qu’on peut mettre sur le compte de la HAT.

      Georges Rabehevitra,

      Ne soyez pas aussi mesquin et regardez plutôt le côté « positif » des choses, pour une fois :

      1) La HAT a beaucoup contribué dans l’alphabétisation des 60/100 des malgaches auxquels vous faites référence, contrairement à ce que vous osez affirmer. Du nombre 3 ce peuple sait déjà compter jusqu’à 4 maintenant, grâce à la république des putschistes. On dit merci qui ?

      2) Le PHAT ne s’est pas contenté d’alphabétiser ces 60/100 de malgaches en leur apprenant à compter jusqu’à 4. Il s’est lui aussi AUTO-alphabétisé, il a réussi au moins une fois à citer pèle mêle Kennedy, Gandhi et autre Martin Luther King, sans les confondre. Ce qui est déjà un exploit et le moins qu’on serait en droit d’attendre de G.R serait de le reconnaitre.

      3) La ville d’Antananarivo et dans une moindre mesure les autres anciens faritany vont finir l’année « en beauté », en chantant et en dansant, dans une espèce de fête qu’on imagine déjà grandiose.

      C’est le moins qu’on puisse attendre d’un DJ, amuser la galerie, c’est sa force et sa spécialité. Qui ose encore rouspéter ? Ah celui qui a perdu son emploi ? Dansez d’abord, on verra après.

      Votre fils ne peut plus aller à l’école ? On ne va quand même pas tout lui demander non plus au PHAT !!!A la fois vous faire danser et s’occupper de vos petits problèmes existentiels !!! Il ne peut pas tout faire. Non mais,... il n’est pas dieu, du moins pas encore...Pour l’instant il n’est que « le protégé », mais à la place de dieu je me méfierai quand même un tout petit peu. Des fois que l’envie lui prenne aussi d’aller le PUTSCHER pour le remplacer....Qui sait de nos jours...

      4) Bientôt les malgaches auront des hôpitaux 5étoile, des stades de foot des dancings, la lune, le soleil, la planète mars, octobre etc.....

      Et que demande encore G.R ? Soyez honnête G.R, et reconnaissez pour une fois que les promesses elles, ne sont pas faites que sur du sable comme vous le sous-entendez, mais également sur du vent. Sitôt dites sitôt envolées comme le reniement de la signature, ces promesses n’engagent que les naïfs qui y ont cru, mais si cela leur fait du bien, donc c’est positif.

      Cela aurait été avec plaisir que j’aurai continué d’énumérer tous les "bienfaits", oh combien nombreux, que cette HAT et ses opportunistes de putschistes affublés de leurs tontons macoutes, ont apporté pour Madagascar et pour le peuple malgache, mais comme la HAT ne m’a pas apprise à compter plus que le nombre de sa république pour l’instant, je dois malheureusement et avec regret devoir en arrêter là, des fois que ce serait un crime, donc digne de Tsiafahy que de savoir compter au-delà du nombre fatidique 4 dans leur nouvelle Constitution et dans leur nouvelle république. Sissi

    • 8 décembre 2010 à 13:31 | maminah (#2788) répond à sissi

      Trop drôle, Sissi !

      Ce qui est désespérant, c’est d’avoir toujours à défoncer des portes ouvertes. N’avez-vous pas l’impression parfois d’être tournés en bourriques ? Que faire de mieux : ignorer, ou marteler indéfiniment les mêmes évidences ? Il en faut du courage, c’est certain.

    • 8 décembre 2010 à 13:37 | ikoto (#4912) répond à Boris BEKAMISY

      BORIS BEKAMISY

      Tonton Georges n’est point prophète, sachez le bien ! C’est un Malgache qui nous livre ses analyses sur la situation de notre pays, vous n’êtes point obligé de partager ses points de vue ! Et sachez aussi que ce que vous avancez n’est point à prendre pour "parole d’Evangile" et les gesticulations de votre petit führer de mes 1+1 ne font pas seulement qu’amuser la galerie mais portent de terribles préjudices à l’humanité des citoyens malgaches car tellement ce petit führer de mes 4 - 2, manque du simple bon sens car ignare et inculte !

      ikotoroa

    • 8 décembre 2010 à 13:45 | vuze (#918) répond à sissi

      Si vous voulez que TGV fasse ce qu’ON a pas fait depuis 50 ans, dans ce cas-là, vous lui apportez beaucoup de crédit et je vous en remercie... Je vous l’avais déjà dit que vous étiez en train de changer de bord...

      Ai-je parlé de la "mauvaise foi" de GR ? Quelqu’un qui répète la même chose depuis 2 ans, cela ne s’apparente pas à de la mauvaise foi mais à de l’obstination de la pensée unique...

      Ensuite vous parlez d’hôpitaux et de tout le reste, attendez donc de voir avant d’ironiser...

    • 8 décembre 2010 à 13:50 | vuze (#918) répond à ikoto

      "..à l’humanité des citoyens malgaches..".. Bigre de bigre !! Là les mots m’en tombent tellement je suis impressionné...

    • 8 décembre 2010 à 13:58 | lalatiana (#1016) répond à vorondolo

      J’entends Vorondolo,

      Mais quand au pouvoir sont des gens qui n’ont pas laissé leurs métaux dehors parce qu’ils ne pensent qu’à s’en mettre plein les fouilles, quand ces mêmes prétendent hypocritement bâtir la maison Madagascar alors qu’ils n’ont pas taillé et encore moins poli la première pierre, et quand symboliquement ce pouvoir s’est de lui même désigné dans la vitesse TGV et quand on peut chercher où trouver son humilité, que lui accorder comme crédit ...???

      C’est beau votre idéalisme et votre idéal de construction. On pourrait se rejoindre dessus. Mais 1) bâtir n’est pas détruire ... 2) il faut laisser à chacun le soin d’apporter SA pierre et pas s’enfermer de manière autiste ...
      J’ai dit.

    • 8 décembre 2010 à 14:18 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à maminah

      Sissi,Maminah !

      il n’est pas du tout drôle mais plutot pitoyable d’assister au spectacle archi_comique et dramatique que les anti_transitions se donnent à longueur de journée, leur Bac+36 en poche, sur les colonnes de MT.

      Non , pas drole ni hilarant le paradoxe fabriqué par la Sissi et l’autre Maminah qui sont loin d’etre analphabetes acceptent toutefois de continuer à jouer les anges dans les nuages tout en se badant leurs beaux yeux pour voir les realités en face d’un pays leur pays qu’elles pretendent aimer.

      ILs ou elles ont de probleme avec le maigre diplome de Rajoelina ,on pourrait les comprendre mais quand ils/elles refusent de reconnaitre le resultat d’un referendum avec un taux de participation honorable se deroulant dans un contexte d’une tentative de coup d’etat ,ils/elles ne font que de se contredire pi-to-y_a_ble-ement .

      ILs ou elles ne sont pas analphabetes peut-etre avec leur Bac+36 !!!mais ils/Elles ne savent pas compter que jusqu’à 8, tout ce qui n’est pas R8 est pour eux inaceptable .

      Le paradoxe c’est qu’elles sont belles et intelligentes mais elles eprouvent un amour fou pour un prisonier en perpetuité ,voleur, dictacteur ,assassin en exil dans les pays de Frederick de CLERCK.

      Et pour s’enfoncer un peu plus dans le paradoxe ,nos beautés de Bac+36, elles ,n’hesitent pas à embrasser actuellement... Koutiti qui devient leur compagnon de lutte pour le retour de leur pot d’yaourt .

      Heuresement que toute les beautés de ce pays ne sont pretes à embrasser Koutiti .Notre Vuze nationale ,realiste comme elle est,sait bien où mettre ses pieds... sur terre.

    • 8 décembre 2010 à 14:35 | da fily (#2745) répond à maminah

      Drôle ? Oui effectivement si nous prenons le 2éme sens : nous avons affaire à de sacrés drôles, mélangeant de temps à autres oeillères inamovibles, rétorique monocorde, aveuglément durable, discernement inconnu...

      Quand certains et certaines surtout ici se tuent à viabiliser les points de vue, à fructifier avec objectivité tous les échanges, à assainir les débats qui perdent de l’altitude, on en voit d’autres qui se complaisent dans la guerilla écrite, prompts défendre becs et ongles d’impossibles tâcherons qui se prennent pour de grands hommes. Alors yes, da, tournés, transformés en derviche par tant de tourbillons a de quoi dévisser les mieux aguerris, mais vous tenez bon, et ça, ça motive, spaciba !

    • 8 décembre 2010 à 15:19 | sissi (#3685) répond à maminah

      Salut Maminah,

      Comme Boris Bekamaisy, je suis loin de comprendre « votre hilarité avec votre bac+36 ». (rires)

      Mais je comprends encore moins son courroux, alors que je n’ai fait qu’abonder dans son sens et celui de la HAT en me contentant de relater en 4points les « bienfaits » de la HAT.

      Il nous accuse maintenant gratuitement d’être en accointance avec Coutiti. S’il souhaitait nous envoyer à Tsiafahy ou au pays « du mora », il ne s’y prendrait pas autrement...Là effectivement il essaie de nous faire "valser en bourrique", car je ne comprends pas, mais vraiment pas cette association. M’enfin...

      Un mois avec sursis pour outrage pour la fille d’un Ranjeva, alors pour être avec Coutiti, je crains que ce ne soit la perpète.

      Aussi, je déclare solennellement que Maminah (avec votre permission)et moi-même réfutons avec énergie toute association de loin ou de près avec le dénommé Coutiti, ni dan nos cauchemars et encore moins dans nos rêves. Et toute manoeuvre qui tendrait à affirmer le contraire ne peut qu’être fallacieuse et diffamatoire dans le seul but de nous nuire.

      Trouvez autre chose Boris, cela ne pourrait que vous grandir
      Sissi

    • 8 décembre 2010 à 15:22 | sissi (#3685) répond à Boris BEKAMISY

      Boris Bekamisy,

      Ce n’est pas bien grave si vous ne trouvez pas cela drôle. Ce n’est pas non plus le but de mon post qui n’avait pour seule ambition que de relater" les 4 points positifs" de la HAT.

      Mais bon si vous ne voulez pas de ma participation « amicale » et pleine « d’amour », je ne peux que prendre acte et « désespérer » en silence.Sissi

    • 8 décembre 2010 à 16:03 | Tsisdinika (#3548) répond à Boris BEKAMISY

      Ca vole bas le raisonnement du côté de Beau Riche Beckhamisy, le tombeur de ces dames ! Tout est ramené à une question de personne ; rien sur les principes (ou leur violation) qui sous-tendent cette crise.

      La trouvaille du jour de Beckh, c’est les "anti-transitions". On l’a dit et redit : dans une vraie transition, il n’y a pas d’opposant, vu que le travail consiste à servir de "tetezamita" vers une vraie forme de gouvernement stable et légitime. Une opposition dans une transition est une hérésie.

      Le fait qu’il existe une inertie faisant bloc contre ledit pouvoir de transition prouve que ce pt dévie sérieusement de sa mission, de son mandat, de sa nature. C’est le peu qu’on demande aux "pro-transition" de comprendre. Mais c’est si difficile d’expliquer des choses simples aux érudits.

    • 8 décembre 2010 à 16:03 | sissi (#3685) répond à vuze

      Vuze,

      Seriez-vous de la gent féminine comme le sous-entend Boris Bekamisy ? Je ne sais pas pourquoi mais j’avais toujours pensé m’adresser à un homme. Comme quoi, avec l’internet, toutes les erreurs sont permises.

      Avant « de changer de bord », je dirai plutôt avant de retourner ma veste, j’attends d’abord de voir Madagascar entrer dans la « 4ème dimension » samedi.

      Si à mon réveil, le dimanche matin je me retrouve sur une autre planète dans laquelle, la liberté d’expression et de pensée est respectée, un monde qui redonne à la nation sa lettre de noblesse, un monde dont le mode de gouvernance est par le peuple et pour le peuple, je commencerai alors à reconsidérer ma position et pourquoi pas à me tailler pour l’occasion une veste recto-verso interchangeable. Sissi

    • 8 décembre 2010 à 16:08 | maminah (#2788) répond à sissi

      Je vous en prie, Sissi, d’autant que vous le faites avec panache. Je ne saurais pas faire mieux.

      Coutity, Bac+36, beauté dont il n’a aucune preuve... Autant d’arguments disparates qu’on nous met sur le dos pour nous enlever la parole. On ne vous le fait pas, Sissi.

    • 8 décembre 2010 à 16:22 | Tsisdinika (#3548) répond à sissi

      Sissi, sans vouloir faire de la numérologie ou quoi que cela s’appelle, le chiffre 4 n’est pas de très bonne augure, surtout en Chine.

      Pour un départ concerté et coordonné, on s’arrête souvent à 3 : une, deux, trois, partez ! Une, deux, trois, soulevez ! A quatre, on rate déjà le départ.

      La 4ème république, petit r, a déjà raté son départ avec les incidents que l’on sait. Si on n’a pas réussi au bout de 3 républiques, on ne va pas croire en un quatrième conduit par un canasson cagneux. La 4ème république, la république ratée.

    • 8 décembre 2010 à 16:24 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à sissi

      Sissi,

      Non Sissi, j’eprouve tout simplement une jalousie maladive pour l’amour que vous accordiez à R8, malgré son nouveau statut peu elogieux.

      Je sais qu’il est riche Dada mais vous n’etes pas comme ça ,son inepuisable caisse n’est pour rien dans votre penchant pour lui...ou je me trompe encore Sissi !

      Si, Sissi, je tiens à construire , non pas sur des sables mouvants ou sur des cendres (comme la transition ...de Toton Georges) notre belle amitié mais sur un beton ou de vatolampy surlequel l’unité nationale ne serait plus un vain mot.

      J’ai bien apprecié votre post plein d’amour... je suis sur le nuage mais les pieds sur.... terre

      Vive Rajoelina ,Vive la quatrieme Republique

    • 8 décembre 2010 à 16:29 | ANDRYMA (#4753) répond à maminah

      BIEN SISSI

    • 8 décembre 2010 à 16:33 | vuze (#918) répond à sissi

      Non, Sissi. Je ne suis pas la gent féminine... Boris dit cela car "vuze" se terminant par un "e", il a pensé que ce pseudo était féminin... Cela étant dit, "vuze" est le nom d’un logiciel P2P...

      Bon allez, j’arrête de parler de moi sinon je vais me traiter de nombriliste...

      N’exagérez quand même pas, toutes vos attentes au dimanche matin, ne vont sans doute pas se réaliser... Vous n’écoutez pas ce que je vous dis : "Si vous voulez que TGV fasse ce qu’ON a pas fait depuis 50 ans, dans ce cas-là, vous lui apportez beaucoup de crédit et je vous en remercie..."

    • 8 décembre 2010 à 16:44 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Tsisdinika

      Tsimandinick !

      Non la democratie n’est pas interdite pendant une transition !Revoyez votre copie !

      IL est vraie qu’une transition est un TGV sur lequel tous les acteurs sont appellés à s’embarquer.

      Mais qu’est-cequ’on peut faire de ceux qui ont choisi de se mettre sur la touche par son propre gré.

      A partir du moment ou la majorité(74% des 52%) joue le jeu.Le TGV est permis d’enclencher la vitesse superieure laissant au quai ( pardon en Afrique du Sud et au Magro)ces minorités qui ont choisi de bouder le train de l’histoire

      L’histoire prouvera que la vie existe après ""la mort politique""des nos 3 vieux fantomes de la Republique.

    • 8 décembre 2010 à 17:42 | mahery (#2468) répond à vorondolo

      Dommage pour les martyrs du 07/02/09, ils sont mort pour les villa de Camille et pour la fortune cachée d’andry rajoelina.Ça marche bien le plan Ratsirahonana (mila rà mandriaka ny fiakarana eo @ fitondrana).

      Et la famille de ces martyrs ??EST-CE qu’ils ont reçu chacune d’une belle villa ? ou le TSENA MORA suffira beaucoup ? PAUVRES BÊTES.

    • 8 décembre 2010 à 17:53 | gasy tsotrizao (#3859) répond à Boris BEKAMISY

      Mister BK : il y a beaucoup de monde resté sur le quai car 74% de 52% ne fait que 38,42% des inscrits ! Mais effectivement, "l’ammour" immense (à chaque fois 2 m pour mieux dire m.... à ceux qui ne sont pas d’accord) sera un "lien" plus important à la 4ème république (petit r de rigueur).

      Malgré tout "l’ammour" de ton DJ, la transition n’est pas sa possession personnelle, bien que pour bien faire "l’ammour" il faut "posséder" l’autre.

    • 8 décembre 2010 à 17:57 | gasy tsotrizao (#3859) répond à maminah

      Peut-être est-ce le subconscient de BK qui décrit ce dont il rêve : bac+36, beauté et surtout Coutiti ? Mais comme il a honte de ces valeurs qui ne sont pas les siennes, alors autant accuser les autres ! C’est en fait de la même manière que Pol Pot a commencer le "nettoyage" de son pays pour arriver à : aucune élite, tout le monde s’habille de la même manière, etc.

    • 8 décembre 2010 à 19:13 | sissi (#3685) répond à Tsisdinika

      Tsisdinika,

      Ne soyez pas aussi superstitieux voyons ! Donc selon vous le nombre 4 ne serait pas le bon et que la 4ème république, le bébé-avorton concocté avec beaucoup"damour* par la HAT serait MAL-BARREE ? J’en connais au moins un à qui cela va plaire ! Sissi

    • 8 décembre 2010 à 19:17 | sissi (#3685) répond à maminah

      Maminah,

      Bien sûr que non voyons, nous ne nous laisserons pas « amadouer » pour si peu. J’avoue que cette fois-ci, je n’ai pas très bien compris le mode de communication de Boris Bekamisy. Et cette histoire de beauté ??? Vous aurait-il déjà vue en rêve par hasard ? Car en ce qui me concerne, côté beauté il faudra repasser.

      Je n’arrive pas non plus à comprendre ce raccourci et cette propension à forcément taxer de pro-Ra8 tous ceux qui ne sont pas pro-HAT en les taxant cette fois-ci d’être anti-Rajoelina. On peut très bien être contre la HAT et tout ce qu’elle représente et à mon humble connaissance la HAT ne s’arrête pas en la personne de Rajoelina, ou bien me serai-je laisser berner ? Difficile de changer une mentalité dominée par des décennies de culture politique basée sur le culte de la personnalité !!!

      Merci pour « le panache » mais vous n’êtes pas mal non plus quand vous vous y collez. Bonne soirée Maminah, c’était un plaisir. Sissi

    • 8 décembre 2010 à 20:07 | sissi (#3685) répond à vuze

      Vuze,

      Accorder du crédit au TGV ? Peut-être pas moi personnellement, mais les milliers de personnes qui ont suivi le mouvement certainement, sinon ils ne l’auraient pas suivi. Il aurait juste dû préciser que toutes les promesses faites à la place du 13mai n’engageaient que les naïfs qui y avaient cru car personne n’avait précisé que le riz et l’huile aux prix discount par exemple, n’étaient que pour les plus pauvres.

      Il faudrait d’ailleurs sérieusement penser à élargir le nombre des bénéficiaires car à une Très Grande Vitesse s’il y a une chose que la HAT a réussi à augmenter rapidement et durablement ce sont bien les nombres des pauvres dans tout Madagascar.

      Comme quoi, tout n’est pas que faillite dans le monde de la HAT, et pour l’augmentation de pauvres par exemple, le succès est au rendez-vous. Les Tsena mora et les père Pédro ont encore de très beaux jours devant eux.

      Seriez-vous par hasard en train de me préparer psychologiquement qu’il n’en sera rien à mon réveil dimanche matin et que la HAT allait encore demander plus de temps avant de donner le" paradis" aux malgaches ? A quoi elle sert alors de changer de république ??? Mais combien de temps encore voulez-vous ?

      La liberté d’expression et de pensée, de réunion etc...par exemple ne demande pas des milliards d’investissements. Alors si la HAT pouvait ne serait-ce que commencer par cela, ce sera déjà à mon avis un bon début. Sissi

      PS : faites quand même attention à vous svp, maintenant que, « l’obsédé »( pardon Boris) vous ait pris pour une femme, dieu seul sait ce qu’il serait encore capable de vous réserver.(rires).

    • 8 décembre 2010 à 21:18 | basyvava (#4699) répond à lalatiana

      Après le fameux "POINT BARRE" de notre ami Basilou, le terme à la mode sur ce forum semble être "J’AI DIT". En plus il est prononcé par un pro-HAT et anti-HAT.
      Bizarre.

      Ando Rabekoto.

    • 9 décembre 2010 à 05:52 | Eleonore (#5039) répond à Boris BEKAMISY

      Tant que les Malagasy soutiennent des noms et des personnes, la crise sera toujours la ! Quand allons-nous comprendre que le probleme se trouve dans les systemes et non dans les personnes ? Tant que les personnes adaptent le systeme a leur bon vouloir et a leurs interets personnels, notre republique sera batie sur du sable et sur des cendres... Nous connaissons la suite. Le putsch a ete bati sur la haine d’une personne et la preuve est que la constitution de la soi-disant 4e Republique est une copie collee de la 3e a quelques vrais details pres. Tu etais la ? A mon tour maintenant. Seulement depuis 2 ans ils rament a vue et pensent que le forceps arrivera toujours a 100% a faire sortir un bebe bien portant : celui-ci peut naitre la tete eclatee, les bras paralyses etc... Je suis parmi ceux qui croient que cette 4e republique acquise par le forceps est un bebe handicape. Et egoistement, je suis en train de me dire : Merci Mon Dieu ! Je ne suis pas a Madagascar pour le moment et n’y serai pas au moins dans les 5 prochaines annees. Je me soulage la conscience en bla-bla-tant dans le web et souhaite bon courage a tous les Malagasy : la fete n’est pas pour demain !

  • 8 décembre 2010 à 08:38 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Au lieu de bâtir sur du sable ou des cendres,il faut "UN ADMINISTRATEUR" chargé de récupérer les fonds ou les capitaux expatriés illégalement depuis 1970 à 2008.

    Il assignera en justice les banques,leur reprochant "le rôle qu’elles ont joué pour masquer et faire durer la fraude".

    En exemple sur le TRACE DU MAGOT de MANDOF aux U.S.A.

    H.S.B.C..................................9 000 000 000 dollars US

    Union Bancaire Privée (U.P.B.)..... 500 000 000 dollars US

    UBS.......................................2 000 000 000 dollars US

    BMIS....................................... 60 000 000 dollars US

    JP Morgan Chase.......................6 300 000 000 dollars US.

    BNP Paribas.............................. 150 000 000 dollars US

    Fairfield Greerwich Group...........3 000 000 000 dollars US

    Norman F.Levy (immobilier)......... 220 000 000 dollars US.

    UN BEAU GESTE DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE au lieu d’envoyer des forces étrangères, dans un pays souverain, pour jouer le rôle de pacificateur.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 décembre 2010 à 12:34 | adaoro (#4927) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      M. Basile, aucune armée étrangère ne viendra occuper M/car, personne n’en veut et n’en voudra même parmi ceux qui sont contre ce pouvoir. L’intervention d’une force de maintien de la paix est bien réglementée par le droit internationale notamment le statut des nations unies. Les conditions pour cela ne sont pas réunies.
      cela étant, la communauté internationale continuera de faire pression sur le pouvoir actuel pour revenir à la légalité et dénoncer les agissements qui sont tout simplement contraires aux principes démocratiques.

    • 8 décembre 2010 à 15:28 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à adaoro

      adaoro,

      je ne souhaite le texte suivant parce que je penses que le Président Marc RAVALOMANANA ne soit pas tombé ci-bas pour dire des c.o.n.n.e.r.i.e ;s ; pareilles :

      "Pour résoudre la crise actuelle,la mouvance RAVALOMANANA propose la venue des forces armées étrangères pour jouer le rôle de pacificateur"".

      A ma connaissance,c’est le Général Galliéni,le dernier pacificateur à Madagascar

    • 8 décembre 2010 à 17:26 | ikoto (#4912) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile RAMAHEFARISOA

      M. Basile, vous avez écrit plus haut : "A ma connaissance,c’est le Général Galliéni,le dernier pacificateur à Madagasca" ! Donc on n’a plus besoin de "pacificateur" car les "Raranak’i Galliéni" sont toujours présents à Madagascar et leur présence est encore "renforcée" depuis ces 20 mois ! En plus ces militaires "taranak’i Galliéni" équipent les molotaires et soldats maljaches intsrumentalisés par ce régime TGV !

      Donc votre position est claire comme l’eau de roche, raison pour laquelle vous adulez tant ce M. Andry Rajoelina qui est soutenu par les "taranak’i Galliéni" !

    • 8 décembre 2010 à 17:40 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à ikoto

      ikoto,

      le Général Galliéni,c’est de l’Histoire de Madagascar.

      Vous avez toute la liberté de le détester mais il ne faut pas oublier que toutes les grandes infrastructures malgaches sont du temps de ce Général Galliéni,le pacificateur.

    • 8 décembre 2010 à 17:48 | mahery (#2468) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      - Dehors les jakom-bazaha
      - Dehors les hypocrites français, vive l’évènement du 1972 !
      - Dehors les mafia indo-pakistanais et les mafia chinois.

      VIVE LA LIBERTÉ !!!

    • 8 décembre 2010 à 18:41 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à mahery

      Mahery

      Vous n’allez pas chomer en mettant tout ce beau monde dehors !

      Vous n’y arriveriez pas dans un contexte de mondialisation .

      De mbola LERY rery aloha zao no mbola DEHORS hatreto ee !Asa angaha zay aorinan’ny Noely....araka ilay coup de telephone farany teo...

      Mahakely fanatenana anefa ! Minoa fotsiny ihany.

    • 8 décembre 2010 à 23:17 | Ragasy (#3613) répond à mahery

      Mahery,

      Les dettes du Pays sont ASTRONOMIQUES à tel point que nous n’aurons jamais la possibilité de les honorer.Quant à celles qui, soit disant,ont été effacées...(effacées ?... que du pipeau ! )Rien sans rien !!! telle est la règle
      mon cher.Anadahin-dreniny aza tsy fafany trosa !

    • 9 décembre 2010 à 06:07 | Eleonore (#5039) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Quelle est la raison de deballage des victimes de Madoff dans ce sujet-ci ? Je croyais qu’on parlait de batir notre republique sur du sable ou sur des cendres ! Mais, comme disait un de mes amis africains : vous, les Malgaches, vous etes TROP intelligents. Et Basile va surement pouvoir expliquer les meandres et les circonvulitions qui l’ont amene a ce raisonnement ; de la meme maniere que les FAT vont expliquer que cette 4e republique accouchee par cesarienne sans anesthesie va emmener le peuple malagasy aux terres promises. Mais comme les promesses ne lient que ceux qui y croient... Ils vont ensuite nous expliquer un jour que LA terre promise ne se trouve plus a Madagascar. En attendant, essayons de faire semblant d’analyser la situation et d’avancer des solutions par ci, par la en etant bien au chaud dans nos chambres climatisees.

  • 8 décembre 2010 à 09:02 | Gova (#4609)

    Remerciements pour l’article.

    Je crois que ceux qui veulent bâtir une vraie nation malagasy indépendante et stable partagent bien cette vision.

    J’aimerais que les 03 généraux à qui Ra8 ont passé le pouvoir lisent ce texte au lieu d’affirmer sans raison que l’armée est unie et qu’il faut maintenant avancer à l’aveuglette vers une IV rép BANANIERE et sans AVENIR. Vous 3 qui n’ont pu rien faire à l’époque devant un certain commandant... que je veux pas citer le nom. ha ha ha .

  • 8 décembre 2010 à 09:13 | da fily (#2745)

    Le sujet avait été abordé, les plus anciens du forum s’en souviendront.

    La "gbagboisation" de mister Andry ne peut qu’amener un peu plus de rigidité dans le dénouement de cette crise : on peut en effet se douter qu’il voudra, lui et les autres sbires, se maintenir le plus longtemps à son trône. Je vois de plus en plus le bonhomme prendre goût à la fastueuse posture, "son" résultat référendaire le conforte encore plus dans son sentiment, il ne pense qu’à lui, les autres attendront !

    Le problème de cette position "gbagboienne" entraine de facto à une "ivoirisation" de la situation actuelle : prolongement du pouvoir transitionnel sous prétexte de refontes et ajustements divers utiles ou fallacieux. Même si la transition ne durera pas 10 ans comme à Abidjan, le fait qu’on en soit à 2 ans doit déja nous interpeler. Il n’y a rien qui garantisse qu’elle ne se prolonge point, les hâtons nous ont habitué à les qualifier de coutumiers du fait.

    Il faut savoir que le maintien de ce pouvoir qu’il soit hat ou autre, arrange bien des personnes, et pas que des hâtifs avides de vola et voninahitra, il y a une kyrielle de financiers et opérateurs qui voudraient que ce statu quo perdure, on le sait. Les nouveaux costards-cravates, riches ou non qui sont dans le champ gravitationnel de la hat y trouvent leur compte, et se font leur plan personnel sur la comète. Ceux-là n’en n’ont cure de savoir si les bases sont faites de sable ou de cendres, tant que la pompe est amorcée, il faut alimenter le circuit, et surtout il faut faire vite, vite car on ne sait pas si ça va durer !

    • 8 décembre 2010 à 12:52 | maminah (#2788) répond à da fily

      Les débats sur ce forum sont eux-mêmes, hélas, bâtis sur du sable tant qu’on n’a pas suffisamment creusé la piste de cette "kyrielle d’opérateurs et financiers qui gravitent autour de la HAT, et qui trouvent leur compte dans le flottement actuel, qu’ils ont intérêt à voir perdurer et même pourrir".

      Pire que les têtes de turcs habituelles citées dans ces colonnes et baptisées communément "griots" (Ratsirahonana et autres Alain Ramaroson...), ces opérateurs sont trop contents de se réfugier derrière ces épouvantails consacrés pour sévir en douce. Et à coups de milliards !

      Des articles, hélas trop fugaces, ont de temps à autres effleuré certains scandales faramineux qu’on subit sans broncher, par on ne sait quelle inertie congénitale.

      Ainsi de l’édito de Patrick A. du 10 sept 2010 ("Erreur" ou plutôt faute ?) sur les 61,8 Milliards d’Ariary d’écart inexplicable sur le rapport annuel 2009 de la Banque Centrale. Qui fait lui-même écho à l’investigation de Mona M. du 9 sept 2010 dans son article : "Erreur" ambiguë causant 61 Milliards de pertes". L’investigation bloquait sur le pb des pièces détachées pour les matériels fiduciaires dont s’est occupée la sté Itech, une filiale de Sipromad, restée sourde-muette sur cette affaire. La rédaction de Tribune.com a même à l’occasion promis de "garantir la discrétion à toute personne pouvant fournir des informations" à ce sujet... On a à l’époque brandi maintes fois le terme de "hold-up", mais de façon si discrète, si vague et si abstraite qu’on en a fini par oublier le contenu exact.

      Les vautours connaissent trop bien la bienséance malgache qu’ils sont assurés de leur impunité. Ailleurs, il en faut beaucoup moins pour se voir clouer au pilori. Il y a quelque chose à revoir dans notre copie.

    • 8 décembre 2010 à 17:54 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à da fily

      da fily,

      un peu d’honnêteté intellectuelle,svp.

      Ce n’est "PAS" Monsieur Andry RAJOELINA qui a repoussé les dates prévues pour les élections.

      "ON" nous bassine de consensuel etc....,pour "MOI" il y a trop de concessions faites durant la Transition.

    • 8 décembre 2010 à 21:34 | basyvava (#4699) répond à da fily

      I Boris Bekamisy sy Vorondolo dia anisan’ireo "nouveaux costards-cravattes qui gravitent autour de la HAT". Ampiasain’ny lehiben’ny foza izy ireo mba hamaly ny hevitry ny olona tsy momba ny filohan’ny HAT. Raha tsy manao izany ry zalahy dia very fihinanana.

      Mazotoa omana aloha Ra-Boris sy ra-Vorondolo, hano haingana izay azo ho anina fa tsy maharitra ela ange ny fahefana e !

      Ando Rabekoto.

  • 8 décembre 2010 à 09:26 | saina (#1582)

    La réalité actuelle n’a pas du tout amené les changements promis avant de prendre le pouvoir comme le riz à 2500 fmg le kilo et l’huile à 12500 fmg le litre.

    Tout le monde (les gens qui s’intéressent un peu, car la majorité comme l’on disait, ne fait que ce que l’on veut bien qu’elle fasse) a conscience que changement, il n’aura jamais mais pourtant la force de réagir manque pour plusieurs raisons. Il ne reste plus que ce genre de forum pour pouvoir contester et faire sortir les angoisses, les frustrations afin de ne pas mourir de stress. On remercie pour cela MT. J’avais mentionné dans un post le rôle que doit jouer les journalistes dans la vie politique d’un pays et je constate que MT a fait sienne cette vision.

    Si pour le moment, on ne peut rien faire ; il faut préparer pour l’après de cette règne de la HAT, ce que l’on pense vraiment qui pourrait faire avancer, développer Madagascar et éviter les crises répétitives engendrées par la soif du pouvoir et de gains de nos soi disant amoureux du pays, mais qui en fait sont seulement amoureux de leur ventre.

    J’avais déjà proposé :

    - une culture civique et politique de l’ensemble des malagasy, à travers soit une association comme le CNOE mais en plus renforcée. Je pense que cela devrait être le rôle de la société civile. Urgence car si on attend l’éducation civique dans les écoles (si y en a), il faut encore des décennies.

    - une professionnalisation des politiciens. Des compétences, au moins de base, doivent être requises pour toute personne qui veut faire de la politique. Des tests devront être passés, pourquoi pas ? Des projets de société existants, réalistes et réalisables seront des critères pour postuler mais non plus la beaugossité, ni l’argent (sady bogosy no manana = slogan pour de propagande)

    - un changement de mentalité aussi bien pour les dirigeants que pour la masse : les élus sont là pour servir le pays qui est représenté par le peuple. Donc des gens qui servent le peuple mais non pas le contraire. Arrivés au pouvoir, nos dirigeants se pressent d’abuser de leur puissance pour asservir et avilir ceux qu’ils sont sensés servir (voir ce qui se passe dans la rue quand un convoi de haute personnalité passe). La population aussi les encourage car c’est le culte de la personne, même pas de la personnalité, qui la fait voter telle ou telle personne. Penses ce qui se passe sur ce forum (sensés être des intellectuels malagasy)

    - des bases juridiques et constitutionnelles : les gens qui sont affectés pour SERVIR dans ces institutions doivent aussi avoir cette mentalité pour le bienfait de l’ensemble mais non pas pour ceux qui sont au pouvoir. Très difficile mais non insurmontable. (quand je pense que même la justice qui a condamné JESUS était une justice pourrie, imagine ce qui se passe pour le commun des mortels).

    Je suis peut être idéaliste mais sans RÊVE , rien de tangible ne peut se bâtir.

    • 8 décembre 2010 à 10:55 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à saina

      saina,

      "VOUS" avez des bonnes et très bonnes suggestions.

      Mais revenons un peu en arrière :

      1-avant l’indépendance,les malgaches s’entredéchirent PADESM/MDRM etc...

      2-à l’indépendance,le parti "fort",PSD issu de l’aile gauche du PADESM formate les fonctionnaires et les chefs coutumiers,soupçonnés d’obédience catholique donc pro-français et les intellectuels et quelques hauts fonctionnaires des grandes villes malgaches se réfugient chez l’AKFM,soupçonné d’obédience protestante,sans oublier "CULTE DE PERSONNALITE".

      Dans les années 1970,des revenants de l’étranger ou des pays étrangers occidentaux ramènent dans leur bagage :"INTERDIT D’INTERDIRE DE MAI 68" en France et de la lutte contre la Guerre au Vietnam.

      S’installent en Afrique et à Madagascar la lutte souterraine contre tout ce qui est français,pays colonisateur tout en essayant de profiter certains avantages de cette pauvre France.

      "COMMUNISME" au caviar et au vodka ou au wisky pendant le repas quotidien.

      DU PSD au COMMUNISME au caviar et au vodka s’installe le parti unique,avec culte de personnalité, de l’amiral rouge.Ce dernier chute,non pas par ses idées par la guerre des chignons et des clans etc...
      saina,

      j’arrête là,

      franchement,je compte sur Monsieur Andry RAJOELINA ,jeune leader Malgache,de bousculer un peu tout ça.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 décembre 2010 à 13:30 | ikoto (#4912) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      M. RABEHEVITRA

      Entendons-nous bien : avant de bâtir quoi que ce soit à Madagascar il faut sortir de cette crise !

      Imaginons un taxi-brousse qui roule sur une route à une allure disons chaotique en raison de l’état de la route. Les voyageurs sont secoués et certains en veulent au conducteur qu’ils accusent de ne pas être à la hauteur de son job ! Le conducteur est alerté par quelques ratées, mais tout à coup un énergumène émergé des voyageurs, vocifère, accuse le conducteur d’irresponsable, somme le conducteur de lui céder le volant. Mais le conducteur ne veut rien entendre. Les voyageurs commencent aussi à prendre des position : les uns soutiennent le conducteur tandis que les autres s’alignent sur l’énergumène. Les deux hommes s’en prennent aux mains, l’énergumène arrive à pousser le conducteur hors du véhicule et s’efforce de saisir la direction ! Mais ce ne fut pas facile car le taxi-brousse fait une embardée, chavire comme un bateau ivre et finit par se renverser dans l’abîme qui borde la route !

      Tout au fond de l’abîme les voyageurs s’agitent, grognent de colère, les secouristes dépêchés sur les lieux de l’accident n’arrivent point à accomplir leur tâche ! L’énergumène qui a pris de force le véhicule accuse le chauffeur comme le seul responsable de l’accident ! Pour lui, une fois que les voyageurs sortis, il organise le secours, donne des ordre à gauche et à droite pour remettre le véhicule sur ses quatre roues trop pressé à faire démarrer le véhicule !

      C’est à peu près l’image qui s’offre à nos yeux sur notre pays ! Et comment allons nous bâtir quoi que ce soit tant que nous restons tout au fond du ravin ! Soyons réalistes, un Français, Professeur d’histoire spécialiste de Madagascar a bine analysé la situation qui prévaut actuellement à Madagascar ! On ne peut rien bâtir sans avoir pu au préalable s’entendre sur ce qu’on veut faire ! Personne ne peut s’arroger le seul droit de tout entreprendre sans l’aval, non seulement des seuls politiciens, mais de tous les citoyens malgaches ! Bien que les élections soient les voies d’expression légitimes et légales pour toute décision, mais avant toute élection il faut que tous les Malgaches puissent s’entendre entre eux ! Pour parvenir à une entente globale, il faut que la concorde et la confiance mutuelle soient rétablies, non seulement entre des entités politiques d’une même tendance mais entre les "frères ennemis" ! Il faut que tous les Malgaches puissent être conscients qu’ils doivent donner le meilleur d’eux-mêmes et il faudra que les "leaders politiques" s’accepTer ! Tant que certains leaders excluent sans raison valable et acceptable par la Raison leurs paires, tant que M. Andry Rajoelina et son Premier Ministre Camille Vital s’opposent systématiquement au retour de Marc Ravalomanana au pays, sans raison valable, c’est encore difficile de bâtir quoi que ce soit !

      IKOTOROA

  • 8 décembre 2010 à 09:38 | mpitily (#1212)

    Désolé mais plus de 3 Mios (illettrés ou pas) de malgaches ont répondu à l’appel au vote de Mr Rajoelina, c’est beaucoup plus que ce qu’il en faut à celui-ci pour avoir une certaine légitimité aux yeux du monde entier.

    Que nous proposez-vous alors concrètement ? Une élection présidentielle ? D’accord avec vous mais comment ? à la "Maputo" ou ???

    Je continue à soutenir votre mouvement TSZRRR mais malheureusement vous vous êtes arrêté à mi-chemin.

    A défaut, je soutiens à 99% les résolutions de l’ICG et ce, depuis le début. Le 1% de désaccord concerne l’envoi de casques bleus à Mada.

  • 8 décembre 2010 à 09:40 | diego (#531)

    Bonjour,

    Quoi qu’on dise :

    - la HAT et illégale,

    - elle est illégitime,

    - USURPATRICE des fonctions,

    Par conséquent :

    - tout ce qu’elle a décide et décide n’a jamais été au NOM DU PAYS encore moins du peuple puisque qu’il ne LA pas choisi ni élu ( la HAT ). La HAT fait tout décide tout donc comme une grande, mais quand on fait ça et se comporte comme ça à la tête d’un pays, on vous appelle comment ? Surtout les deux d’entre eux : VITAL et RAJOELINA.

    La HAT est constitué des gens malhonnêtes et mal intentionnés, à se demander pourquoi l’Ambassadeur de France fait semblant de ne pas savoir que le pouvoir de la HAT ne pourra pas durer. Ce Monsieur ne connaît pas encore l’histoire de notre pays ?

    DJ, non élu, n’a aucun mandat, utilisé pour abîmer le pays, utilisé par ses entourages et amis de détruire le peu qu’on a comme richesse, de nous voler nos avoirs….cette HAT qui ne vaut pas grand-chose, qui n’a jamais eu un quelconque mandat venant du peuple mais :

    - RAJOELINA et VITAL se permettent dire qu’il y a un état et un état de droit à MADAGASCAR ????? QUOI QUOI QUOI QUOI ?????? Regardez leur face à ces deux là, il n’y a pas un ombre d’intelligence qui en sortent, tout ce qui sort de leurs bouches ne sont que mensonges puisqu’ils ne sont que des USURPATEURS DES FONCTIONS.

    Quand on est président d’un mouvance et d’une Transition, on ne peut pas et on na pas le droit de décider tout, au nom d’un pays et du peuple qui ne les ont rien demandé. Un PM ou je ne sais pas comment il faut lui appeler ce Mr. VITAL, qui a été nomme par des groupes des gens dont on sait la motivation n’est autre que détruire le pays, prendre le pouvoir qu’ils ne pouvaient jamais avoir par la voie légale, est un PM fantôme.

    Le pays vit dans un mensonge, dans un espèce de nuage toxique où tout le monde en aura pour SON GRADE UN JOUR…et dans pas longtemps.

    Les officiers, des politiciens, la Société Civile et les élites du pays sont tombés bien bas. Ailleurs, AVOIR UN PAUVRE DJ non élu, incompétent, n’a aucune expérience à la tête d’un pays fera un tollé et scandale, voir même impossible et empêché ( sauf en passant par les URNES ) MAIS à MADAGASCAR, on voit ce monde se complaire et de facto complice d’un ETAT de fait, un ETAT illégal et un ETAT fantôme.

    Au dernière nouvelle, la France a dit que Mr. Ouattara gagné l’élection présidentielle au Côte d’Ivoire, c’est-ce qu’on attendait d’elle, de prendre position, on va voir si elle tiendra parole. Logiquement, la position de la France va aussi évoluer concernant Madagascar.

    - la Franc ne peut pas dire à Gbagbo de partir et en même temps ne rien dire et demander à Rajoelina qui n’a jamais passé par aucune élection présidentielle à Madagascar de rester et danser sur les têtes des MALGACHES !!!!!!

    • 8 décembre 2010 à 10:57 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à diego

      diégo,

      dommage pour VOUS,

      Vous ne pouvez plus arrêter une machine en marche.

      Marche ou crève.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 décembre 2010 à 11:08 | Jipo (#4988) répond à diego

      La France n’a pas à intervenir dans les affaires internes de Madagascar, et se doit par contre de dialoguer avec tous les intervenants, comme toutes ambassades ou consulats.Droit à l’ingerence oblige.

    • 8 décembre 2010 à 11:24 | da fily (#2745) répond à Jipo

      C’est du belge Jipo ? Si elle dialogue, elle intervient, non ?

      Son avis sera toujours pris en compte, qu’il convienne ou non. Au même titre que ceux venants des USA. Il n’y a que ceux qui viennent de Belgique qui ne seront pris en compte !!

    • 8 décembre 2010 à 11:39 | MILAMINA (#4588) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Pauvre vieux retraité de France, c’est le DJ qui ne veut pas arrêter ses idioties et caprices...Pour lui c’est quitte ou double...Tant pis pour ceux qui veulent soutenir ce coup d’état, ça ne nous empêche pas de défendre notre position.

    • 8 décembre 2010 à 13:39 | ikoto (#4912) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      M. Basile

      "Marche ou crève" ! je dirais qu’Hitler est de retour ! Ah, son alter ego, en la personne de M. Andry Rajoelina !....

      IKOTOROA

    • 8 décembre 2010 à 15:14 | thubert (#459) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mr RAMAHEFARISOA,

      Je trouve génial vos points de vues pour avoir totalement confiance au pouvoir actuel.

      J’adore surtout celui là :"marche ou creve" ! mais ça sent quelque chose de flou quand même et je vais le dire en Malgache : "Inona ny raharahiako an’io na mandeha io na tsy mandeha ?"

      Pour vous la politique c’est comme un jeu des chevaux, càd vous soutenez jusqu’au bout votre cheval avec joker de votre coeur quoiqu’ils fassent.

      J’aimerai bien jouer avec vous mais malheureusement j’ai pas encore trouvé le cheval avec son joker à choisir pour que je puisse dire à mon tour "marche ou creve".

      J’ai juste retenu quelque chose actuellement, pour être fort en politique, il faut être un As de mensonge. Celui ou celle qui ne comprend pas cela, évite de faire la "politique". Cela se confirme dans le monde entier, non pas seulement à Madagascar.

      Bien à vous Monsieur.

      thubert

    • 8 décembre 2010 à 16:41 | ANDRYMA (#4753) répond à ikoto

      basile,

      l’histoire nous a montré comment s’est fini le règne du führer. Alors bonne chance au DJ alors moi je le suis pas

    • 8 décembre 2010 à 18:04 | mahery (#2468) répond à diego

      Merci Diego.

      La HAT n’ira pas loins avec ses 75% des 30% !!!!!
      Qu’elle ose entrer au stade de Mahamasina, elle aussi n’a pas le droit d’y entrer car c’est illégal pour un régime illégal.

    • 8 décembre 2010 à 21:28 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à mahery

      mahery,

      un petit rappel de résultat du référendum pour le projet de la Constitution de la IV ième République Malgache.(17 Novembre 2010)

      - 7 151 223 .................Nombre des inscrits

      - 3 761 977..................Nombre total des votants

      Taux de participation:0,52606,soit 52,61%

      - 3 582 554.................Nombres des suffrages exprimés

      - 179 423.................Nombres des bulletins blancs et nuls


      - 3 761 977.................Nombre total des votants

      - 3 582 554.................Nombre des suffrages exprimés

      - 2 657 962................OUI,soit 74,19% des suffrages exprimés

      - 924 592................NON,soit 25,81% des suffrages exprimés

      Pour les (100-52,61),soit 47,39 % d’abstentions.ON n’y peut rien.

      Ils peuvent être OUI ou/et NON,bref MIANDRY IZAY MAHARESYou des faux-c.u.

      De toute façon,le vote n’est pas obligatoire à Madagascar.La seule sanction possible,c’est de ne pas pouvoir voter si on n’est pas inscrit sur la liste électorale.

      Enfin,chacun est responsable d’aller consulter la liste électorale dans les bureaux des fonkotany.VOTER EST UN DEVOIR.

      __

  • 8 décembre 2010 à 11:22 | observatrice (#2065)

    ce qui se passe à Madagascar est à l’image de ce qui se passe ailleurs ; pour cela , notre nature îlienne ne nous protège pas : la Côte d’Ivoire hier , Haïti aujourd’hui !!

    Comment pouvez-vous penser que des gens comme ceux qui sont au pouvoir ne feront pas comme ceux-là ?

    En Côte d’Ivoire : "TSY HIALA AHO E" : on a déjà entendu cela n’est-ce pas ? et la CI complètement impuissante parce divisée à cause des intérêts divergents

    OU ALORS : bidouiller pour avoir au 2è tour un fantoche payé pour perdre ? comme à Haïti

    alors , les élections oui, mais sous quelle forme ? avec quel contrôle ? avec quels candidats ? pour quels résultats ?

    • 8 décembre 2010 à 18:06 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à observatrice

      observatrice,

      Moscou estime,en effet que l’institution (l’O.N.U) outrepasse son mandat en déclarant que le burkanabe Alassana Ouattara vainqueur de l’élection présidentielle.

      Il en est de même de SADC à Madagascar.

      SADC,dehors !!

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 décembre 2010 à 06:17 | Eleonore (#5039) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Je croyais que le TGV avait deja proclame haut et fort que Madagascar va quitter la SADC ! Il ne l’a pas encore fait ! Encore une promesse non tenue ??? Hum... Puisqu’il est vainqueur a SON referendum, il va surement le faire. Il faut le lui rappeler surtout...

  • 8 décembre 2010 à 13:23 | adaoro (#4927)

    "Or politiquement le PT actuel n’est qu’un attelage hétéroclite sans vision commune". En fait c’est ce qui nous manque depuis l’indépendance à M/car, une vision commune. Pour cela, tout est à reconstruire chez nous : la fonction publique en premier (les institutions de formation des futures dirigeants : ENAM, ENMG, Ecole des douanes, IMATEP, ACMIL, Ecole de police, SEMIPI...)
    L’organisation des concours pour l’entrée à ces écoles doivent être faite dans la plus grande transparence et toutes les mesures doivent être prises pour éviter "les affaires" car je constate que malgré la présence du BIANCO, la corruption et la tricherie existent toujours et se sont accentuées pendant cette transition (regarder la promotion actuelle à l’ENMG, les 2 enfants du ministre de la justice s’y trouvent. Bizzare non ? alors qu’ils avaient tenté le concours auparavant, ils n’ont pu réussir que pendant cette transition ????). Et il y en a beaucoup d’exemple comme çà dans toutes ces écoles. Beaucoup de ces fonctionnaires en activité actuellement n’ont pas vraiment la compétence pour leur métier, ils ont pu intégrer la fonction publique car ils ont soudoyé telle ou telle personnalité à l’époque.

    les textes régissant les partis politiques aussi nécessitent une refonte. Comment voulez-vous gouverner un pays avec près de 180 partis politiques ?? la seule chose qui puisse les reunir, c’est les intérêts personnels des membres.
    je n’ai jamais vu un parti politique chez nous faire de l’éducation citoyenne, pourtant c’est leur rôle. Je pense que tout parti politique ne participant pas à une élection nationale (sénatoriale, député, présidence de la république) doit être dissout de plein droit car 98% de ces partis n’ont jamais participé à aucune élection nationale (souvent ils se contentent de soutenir les candidats des grands partis en esparant être recompensés après par "un seza").

    enfin, l’éducation de base et l’enseignement supérieur doivent être la priorité du gouvernement. Avec des enseignants des lycées payés deux fois moins qu’un inspecteur de police de niveau BACC (alors qu’un prof de lycée a au minimum "Maîtrise"), comment voulez-vous faire avancer ce pays. Je milite vraiment pour que cette injustice soit réparée, c’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu.

    • 8 décembre 2010 à 21:32 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à adaoro

      adaoro,

      vous rentrez dans des situations corporatives.

      Un maître,il a combien de mois de vacances par an,etc.......

  • 8 décembre 2010 à 13:55 | che taranaka (#99)

    Pour une fois j’ai lu une démonstration de Basile ;il s’est résolu à partager ses idées car les sologans solidaires commençent fondre au soleil du sud malgache !

    "j’arrête là,

    franchement,je compte sur Monsieur Andry RAJOELINA ,jeune leader Malgache,de bousculer un peu tout ça.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com"

    Mais comme Basile thuriféraire fait mine de ne pas connaitre la nature du Dj , UMPS (Union du Maintien Pour le Système)..on peut attendre longtemps la bousculade du TGV....

    Dans 4 ans Basile nous dira "il y a eu Phillibert,Didier,Marc ,Andry-Nirina et le CHANGEMENT n’est qu’un "dérangement de meubles"(poudre aux yeux !!)

    Voici la canne Basile les blackbass nous attendent maintenant que les strings noirs de Rasoa sont aux frontons de nos cabanes !

    • 8 décembre 2010 à 14:36 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à che taranaka

      CHE TARANAKA

      Je crois vous connaitre de plus en plus ,du moins votre gout !!

      vous adorez le BLACKBAS et le STRING ...tenez_vous bien...NOIR de RASOA.

      La couleur noir est la couleur de preference pour vous, je comprend maintenant pourquoi vous tablez pour une histoire noirâtre de Guerre civile à Madagascar^.

      Heureusement que la revolution orange nous a preservé de toute geurre civile qui n’arrive que chez ...nos black voisins .

  • 8 décembre 2010 à 14:05 | lalatiana (#1016)

    il est des évidences qu’il est toujours bon de rappeler …

    * La dictature se fondant sur des bases prétendument constitutionnelles, se définit en fait pour objectif de mettre les ressources et richesses d’un pays à la disposition d’un groupe restreint d’individus, qui se constituent en une oligarchie de prédateurs, au détriment de l’ensemble du pays.

    * La dictature se fondant, toujours, sur des bases prétendument constitutionnelles et juridiques, met les institutions publiques sous tutelle ( justice, institutions financières, administration, parlement, médias…) et les détourne de leurs fonctions initiale pour les mettre au service de l’oligarchie.

    * Grâce à sa main mise sur la couverture médiatique, la dictature peut mentir à tout instant, en toute occasion, et à tout propos, sans risquer d’être contredite, les médias affidés reprenant au premier degré les contrevérités les plus grossières, sans se voir opposer la moindre critique ou le moindre commentaire.

    * En stigmatisant, en criminalisant et en manipulant les résistances, la dictature légitimera une réduction progressive des libertés. Elle anticipe ainsi les risques de rébellion liés à la montée de la pauvreté et des frustrations économiques et sociales, et freine de fait, l’émergence des noyaux naturels de contestation.

    * La dictature généralise la violence policière et l’arbitraire judiciaire et affirme normale cette violence policière en habillant sa répression politique de délits de droit commun. Se multiplient ainsi les gardes à vue et autres mises en examen humiliantes, qui lui permettent d’inspirer la crainte nécessaire pour museler les individus.

    * La dictature, s’appuyant sur ses médias relais, manipule ou instrumentalise sur un mode paranoïaque les évènements, quand elle ne les crée pas, pour se poser en unique recours face à un monde extérieur présenté au public comme unique responsable, à travers ses prétendues menaces et imaginaires complots , des difficultés du pays.

    …Toute ressemblance ou similitude de situation est fortuite ….

    Bien à vous …

    • 8 décembre 2010 à 15:06 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à lalatiana

      lalatiana,

      Lalatiana ne voit partout que des imaginaires DICTATURE ,

      alors que pendant qu’elle s’emprisonne dans une auto_dictacture ; l’autre Lalatiana cette fois ci Ravololomanana et son vieux Zafilabera(... l’avenir de ce Pays pour Lalatiana) est en train de vociferer au stade d’Alarobia pour stigmatiser Rajoelina , les malgaches et leur referendum/constitution

      La dictacture.... Lalatiana , elle en sait quelque chose notre Lalatiana , leur Dada , en son temps,en est etait celebre sur ce registre.

    • 8 décembre 2010 à 16:28 | lalatiana (#1016) répond à Boris BEKAMISY

      Restez donc sourds et aveugles ... Dieu fasse que vous ayiez raison et que vos enfants n’aient pas à vous demander des comptes ...

    • 8 décembre 2010 à 17:15 | maminah (#2788) répond à lalatiana

      Ce résumé, Lalatiana, aura beau être lumineux, en démontant de façon imparable le mécanisme vulgaire et nauséeux de la dictature qui essaie actuellement de couler ses fondations, il trouvera toujours en face des vierges effarouchées qui crient à la machination. Il n’y avait pas à attendre longtemps : le mensonge est bien le sang qui nourrit la dictature.

  • 8 décembre 2010 à 15:28 | vorondolo (#4135)

    Et la caravane passe et les légobistes aboient en attendant dada be noely ! il n’y a pas plus sourd.... ni plus aveugle que.....Quelle patience ils ont ces enfants de dada ! On va passer à la 4° vitesse, et eux ils resteront toujours au bord de la route croyant à ce retour avant noel, et après avant pâques, et après avant le 26 juin 2011 et après avant noel 2011, et après ........avant la fin du monde de Mailhol et des mpiandry. Pauvres compatriotes.

    • 8 décembre 2010 à 16:43 | ANDRYMA (#4753) répond à vorondolo

      pauvre des vorondolo pour mériter une vie remplie de noir dont lui même n’est qu’une proie dans tous ça

    • 8 décembre 2010 à 17:01 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ANDRYMA

      Pauvre ANDRYMA

      qui refuse toujours de voir les réalités en face malgré cette interpellation pertinente de Vorondolo

      IL continue à se voiler la face par une echarpe noire sur lequel est ecrit" minoa fotsiny " ny retour de Dada avant Noel...2036.

    • 8 décembre 2010 à 18:26 | vorondolo (#4135) répond à Boris BEKAMISY

      Boris, tu perds ton temps en répondant à ces âneries des "minoa fotsiny ihany" sur MT. Tu vas voir qu’ils vont devenir de plus en plus fous à l’approche de noel, et qu’une fois de plus leur dada leur pose un gros lapin comme cadeau de noel. :-((.

  • 8 décembre 2010 à 17:41 | manantena fa niova (#4971)

    Si pour conclure à tout ce débat, je propose d’écouter cette leçon d’Alpha BLONDY, "les imbéciles" (ont décidé d’entrer dans l’HISTOIRE...") crierez-vous "nous ne sommes pas Africains, ça c’est leur problème" ?

    • 8 décembre 2010 à 21:36 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à manantena fa niova

      manantena fa niova,

      je vous répète :

      "NOUS NE SOMMES PAS DES AFRICAINS".

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 8 décembre 2010 à 23:32 | sissi (#3685) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mais oui Basilou mais oui,

      Il est vraiment dur d’oreille Manantena fa miova qui ne comprend rien de rien et ne comprendra jamais rien. Vous faire écouter cet africain d’Alpha Blondy maintenant ! Mais "quelle honte" ! Rien que d’y penser cela doit vous donner la chair de poule !

      Heureusement que vous êtes là pour remettre un peu d’ordre dans tout cela. Félicitations Basile, tous mes encouragements, continuez de nager, ne vous arrêtez surtout pas, encore un peu d’effort et vous allez accoster en ’Europe ou en Asie.’Sissi.

    • 9 décembre 2010 à 06:24 | Eleonore (#5039) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Bien sur ! ceux qui ont divise la terre en 5 continents sont des pauvres analphabetes ! Il n’y a que nous qui sommes les plus intelligents ! Nous habitons sur un 6e continent appele Madagascar et nous n’avons besoin que de nous memes.. Notre Dieu actuel c’est l’argent et notre devise c’est "marche ou creve". Ceux qui vivent dans les 5 autres continents ne sont pas les bienvenus, a part notre maratre qui peut bien sur venir chez nous quand elle veut !

  • 9 décembre 2010 à 07:09 | mlkj (#4631)

    Le peuple Malgache s’est dressé en 2009 contre Marc Ravalomanana, un président en fuite corrompu et prédateur qui n’a pas hésité à faire tirer à l’arme de guerre sans sommations sur une foule désarmée (plus de 30 morts et une centaine de blessés en quelques minutes... Ratsiraka, son prédécesseur, l’Amiral rouge sang avait fait de même... Andry Rajoelina n’est pas parfait mais il y a aujourd’hui plus de démocratie et de liberté de la presse à Madagascar que sous les précédents dictateurs. Raymond Ranjeva, a un frère en fuite qui a escroqué la banque centrale de millions de dollars, nous n’avons jamais entendu le grand juge condamner cette action... Si Rajoelina était un vrai dictateur, il n’aurait pas laissé Raymond Ranjeva quitter le territoire après son implication dans un coup d’état stupide et raté.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS