Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 17h14
 

Editorial

Crispation et glissade dangereuse vers le totalitarisme

vendredi 3 décembre 2010 | Georges Rabehevitra

Les accusations et arrestations en tous genres pour trouble de l’ordre public traduisent, qu’il le veuille ou non, la crispation du pouvoir actuel.

La crispation d’ordre politique et diplomatique

Nous n’avons quand même pas la mémoire si courte pour ne pas nous souvenir que, entres autres, la mauvaise gouvernance, le déni de démocratie pour manifester, critiquer publiquement… ont été les chevaux de bataille des tenants du pouvoir actuel pour ébranler et obtenir la fin du pouvoir Ravalomanana. Sauf aux yeux des habituels « adeptes d’un gourou », ces revendications étaient légitimes vu la dérive du pouvoir de l’époque et son autisme. Ce même pouvoir pensait arrêter par des intimidations (le fameux « tsapao ny herinareo »), des menaces, des envois de forces de l’ordre, des arrestations… un mouvement dont les revendications étaient devenues légitimes par ses propres turpitudes. Inconsciemment ou pas, volontairement ou pas, on peut dire que beaucoup de nos citoyens ne voyaient aucun mal à ce que le « cocotier » Ravalomanana/Tim ait été un peu secoué, même si bon nombre d’entre nous aurait souhaité ne pas aller jusqu’au bout en allant l’abattre. Malheureusement l’entêtement de l’un et l’autre camp ont amené notre pays là où il est : dans le gouffre.

Après le renversement du régime Ravalomanana, dans les conditions que l’on sait, et pratiquement un an d’un nouveau pouvoir, l’histoire ressert le même plat car, sauf pour les habituels « adeptes d’un gourou », le pouvoir actuel a exactement les mêmes attitudes que celui de Ravalomanana fin 2008. On intimide, on menace, on arrête, on envoie les forces de l’ordre… en réponse à toute tentative de manifestation, d’opposition, de critique. On a l’impression d’être dans un mauvais film de science fiction dont le titre serait « le miroir du temps ». Vous changez le gourou, les acteurs, le calendrier, mais vous gardez les mêmes thèmes de mauvaise gouvernance, manque de démocratie, liberté de manifester et de critiquer.

On commence à évoquer aussi maintenant la faute des étrangers (avant c’était les français et maintenant ce sont les américains ou les africains), qui appuient telles revendications ou telles autres, et donc seraient à l’origine des troubles.

Comme quoi, l’histoire ne sert même pas de leçon à nos politiques, leurs horizons étant limités à la profondeur de leur poche qu’ils ont l’intention de remplir autant que possible. Vous savez, c’est un peu comme l’image du jeu Fort Boyard, quant à la fin du jeu, les concurrents doivent ramasser autant de pièces d’or que possible avant que la cage ne se ferme et qu’il n’est plus possible d’en prendre.

D’un autre côté, même si les sanctions venant de l’UA et du GIC sont symboliques, elles ont été prononcées et malgré les efforts de toute la HAT d’en minimiser la portée, les symboles sont là et c’est faire de la fanfaronnade que de faire comme si elles n’existaient pas. Quelles que soient les réactions des autres organisations, l’UA existe et aucun pays au monde ne dira officiellement qu’elle n’a aucune importance. Même si la réalité est tout autre. Le FMI, l’UE, la France, les USA ont mis en garde face aux dérives de Ravalomanana en terme de mauvaise gouvernance mais aucun d’eux n’a émis officiellement de sanctions personnelles, même symboliques. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Pour un seul exemple, Nicolas Sarkozy a traité officiellement de coup d’État la prise de pouvoir de Rajoelina.

La crispation du pouvoir actuel est donc aussi d’ordre diplomatique. Ce n’est pas avec un Ministre des Affaires Etrangères qui déclare l’échec de la médiation de l’UA et rajoute, je cite, « qu’il nous reste quelques amis en Afrique », que la décrispation s’annoncera.

La crispation d’ordre économique et social

Là où je voudrais mettre en garde très sérieusement le pouvoir actuel c’est que, contrairement à l’époque de Ravalomanana, il a en plus une vraie grogne populaire liée aux conditions de vie et aux difficultés économiques. Loin de moi l’idée de dire qu’à la fin de l’époque Ravalomanana, il n’y avait point de difficultés économiques. Mais que la HAT le veuille ou non, le chômage de masse (surtout dans Antananarivo et sa région), dû à la défaillance de beaucoup de TPE, PMI et PME, est de sa responsabilité, aussi bien dans son origine mais aussi pour les éventuelles remèdes. Or de ce côté-là, on ne peut pas dire qu’il y ait eu, jusqu’à aujourd’hui, de vraies mesures annoncées et prises par la HAT pour essayer au moins de trouver un début de solutions, excepté bien sûr quelques discours non suivis de réalités (ou quelques ateliers bidons comme on en faisait beaucoup à l’époque de Ravalomanana) en disant les élections d’abord et « tout ira mieux demain ». Avouez que ce n’est guère plus efficace, en termes de résultats, que le fameux « minoa fotsiny ihany ».

Si la HAT avait vraiment l’appui du « vahoaka » comme elle n’arrête pas de le dire depuis sa prise de pouvoir, il y longtemps que ce « vahoaka » serait venu dans la rue pour apporter son soutien à un pouvoir porteur d’espoir et de changement. Or ce n’est pas du tout le cas, loin de là. Ce « vahoaka » commencerait peut-être à penser qu’il n’y a aucun espoir et que le changement s’est fait, mais pour trouver pire. Pour un peuple, quel qu’il soit, quand il n’y pas plus d’espoir, il n’y plus que la révolte.

Glissade vers le totalitarisme

On est donc dans la même situation politique que fin 2008, mais avec les grandes difficultés des entreprises et des ménages en plus. Le philosophe Sören Kierkegaard disait : « La vie ne se comprend que par un retour en arrière, mais on ne la vit qu’en avant ». Malheureusement, Rajoelina et son entourage, comme Ravalomanana et le sien, ne doivent pas beaucoup s’intéresser à l’histoire, même récente, encore moins à la philosophie.

Voilà donc un pouvoir qui est plus que crispé et dont les réponses aux difficultés et aux revendications, jusqu’à maintenant, sont la fanfaronnade et la répression. Le début de la glissade vers le totalitarisme est maintenant entamé. On réprime et on arrête à tout va.

Rajoelina paraît plus que jamais isolé, y compris dans son propre camp, et poussé par les faucons (et les vrais comme dirait mon collègue Ndimby) à pratiquer la fuite en avant, il se trouve désormais devant tout un mur d’incompréhension et d’incohérence, surtout par rapport aux revendications initiales qui étaient légitimes.

Comme dans tout pays où le pouvoir est crispé, donc tout sauf serein, le notre va donc rentrer, comme vers fin 2008, dans un cycle de manifestations répressions, dont personne ne peut imaginer la fin, mais par contre, tout le monde sait que le tribut à payer sera très lourd, même pour la génération future.

P.-S.

NDLR : pour nos lecteurs qui n’auraient pas été très attentifs : ce texte est déjà paru le 23 mars 2010. Comme il n’a pas pris une ride, nous le publions à nouveau tel quel, pour ouvrir la traditionnelle saison des bilans de fin d’année...

36 commentaires

Vos commentaires

  • 3 décembre 2010 à 08:44 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Oui et et OUI,en réponse du tac au tac d’un journaliste de T.V.,à la descente de sa voiture officielle,Monsieur le Président Français Nicolas SARKOZY a parlé de "COUP d’ETAT".Point barre !!!

    Si vous trouvez un texte officiel émanant de la Présidence de la République Française mentionnant un "COUP d’ETAT à Madagascar,je serais preneur.

    Ce jour là,Monsieur le Président Français Nicolas SARKOZY a ajouté immédiatement :

    "IL FAUT ALLER AUX ELECTIONS".

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 3 décembre 2010 à 10:10 | RAVELO (#802) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Si j’ai bien compris,

      de un,s’il n’y a pas de texte officiel du quai d’orsay,et de deux s’il a été dit qu’il faut aller aux éléctions,on peut dire qu’il n’y avait pas de coup d’état.

      Mais qu’est-ce que cette question remue la conscience de beaucoup de gens !!!! bizarre.

    • 3 décembre 2010 à 10:32 | saricine (#2893) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Le problème se pose sur ce que Sarkozy avait dit : est on oblgé à suivre ce qu’il disait ?

      Pour lui (sarkozy) un regime, c’est comme un jeu d’enfant ? On le casse (coups d’etat) )et on le change ?

      La raison nous conseille de reflechir sur ce que avons fait et ce que nous allons faire , nous malgache.

    • 3 décembre 2010 à 10:56 | toubab (#4948) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Bazilou étant donnée l’absurdité de tes remarques, fait nous rire .Là c’est raté , essaye encore...

    • 3 décembre 2010 à 10:57 | elena (#3066) répond à saricine

      Comment ça marche ?Que ça s’appelle coup d’Etat ou pas ?

      http://www.tananews.com/2010/12/ce-quon-ne-nous-pas-dit-entre-echec-reussite/

      Et pour info,ceux qui sont en France je vous invite à regarder le documentaire FRANCEAFRIQUE de Patrick Benquet qui passera en 2 parties : les 9 et 16 décembre sur France 2

      http://laquinzaine.wordpress.com/2010/11/26/francafrique-un-documentaire-de-patrick-benquet/
    • 3 décembre 2010 à 12:18 | thubert (#459) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Mr RAMAHEFARISOA !

      Ne deviez pas le problématique du texte s’il vous plaît.

      On parle ici des derives du pouvoir de fait actuel , que sont les répétitions des derives d’un pouvoir étouffé avant de perdre sa vie quoi qu’en dise Sarkozy !
      Et j’insiste aussi de dire qu’un parole d’un Président de la République pèse lourd devant toute la nation même s’il n’est pas écrit sur papier !
      Là vous defendez déjà que Rajoelina ne peut pas tenir ses paroles (des promesses et beaucoup de promesse s’envolent)

      thubert

    • 3 décembre 2010 à 12:24 | niry (#210) répond à toubab

      lol et relool.. la mémoire de Basilou vacille..à moins que ce ne soit une mémoire très très séléctive ?? Il est impayable ! Il nous glisse innocemment un "à sa descente de voiture"... alors que tout le monde se rappelle de Sarko en pleine conférence de presse, pupitre et foultitude de micros... la désinformation et le négationnisme, c’est pas bien Basilou ! ahaha

    • 3 décembre 2010 à 14:39 | Bena (#2721) répond à RAVELO

      je lis ceci dans la presse ce jour : "Mireille Rakotomalala soigne son image : Après avoir pris les rênes du ministère de la Culture et du Patrimoine en succédant à Gilbert Raharizatovo, Mireille Rakotomalala continue son opération de charme".

      et ce matin, on ne sait comment elle a pu être invité à titre privé à la résidence du japon ce jour alors que tous les putschistes sont normallement exclus (elle n’a pas de kalach mais elle est sympathisante, donc c’est du pareil au même).

      pour soigner son image, elle descend de la voiture ford hat, se faufile et prend la longue file comme tout le monde. oui, certain banquier et certain époux de prof ont tenu à converser avec elle, juste de banalité comme quoi on la considère toujours comme la pianiste, mais pas plus. elle doit avoir compris que c’est difficile le chemin qu’elle a choisit !!!

    • 3 décembre 2010 à 17:08 | racynt (#1557) répond à niry

      Mdr Mer il fait un retour d’ age

    • 3 décembre 2010 à 20:21 | Liberty (#3679) répond à Bena

      Si elle a compris qu’elle avait pris le mauvais chemin, c’est déjà pas mal. Maintenant, il faut aller dans le droit chemin ; là, c’est autre chose !

  • 3 décembre 2010 à 11:38 | nawack (#3945)

    Ce mépris ou ce manque d’analyse de l’Histoire est peut être dû au fait que ce sont des gens qui n’ont pas suivi de vraies études, et que par malchance ils ne connaissent pas ce qu’est la valeur morale d’une Nation ou d’une République. Aussi valable pour Ravalomanana que pour Rajoelina.

  • 3 décembre 2010 à 12:33 | mpitily (#1212)

    Entre temps il y a eu le référendum Mr Georges, et combien de malgaches ont suivi l’appel de la HAT d’aller voter et tourné le dos à l’appel au boycott des 3 mouvances ? un peu plus de 3 millions tout de même ! et vous osez encore affirmer que Rajoelina est isolé et que le peuple ne soutient pas le mouvement qu’il a initié et que la révolte est proche ? Vous exagérez là, ne prenez pas vos désirs pour la réalité.

    A défaut de votre TSZRRR, bien de malgaches préfèrent encore soutenir Rajoelina tel qu’a écrit votre collègue sur MT au lendemain du référendum.

    Avis à la CI.

    • 3 décembre 2010 à 13:28 | Mihaino (#1437) répond à mpitily

      Où sont partis les 3 OOO OOO bulletins pté-cochés pour le "oui" pris en flagrant délit ???!!!

    • 3 décembre 2010 à 14:07 | mpitily (#1212) répond à Mihaino

      Je ne sais pas, d’ailleurs je me demande si c’était vrai ! il n’y a pas 3 M d’électeurs à Moramanga non ?

      Mais au delà des résultats, il faut surtout considérer le nombre des votants = nombre de ceux qui ont tourné le dos aux 3 mouvances et qui sont contre les recommandations du GIC.

      Les américains voulaient bien une confirmation du pouvoir de Rajoelina par les urnes non ? et bien ils l’ont maintenant. Malheureusement ils semblent l’ignorer maintenant.

    • 3 décembre 2010 à 14:27 | RAVELO (#802) répond à mpitily

      Vous ne comprenez vraiment rien à rien mon cher !!! ça devient lassant à la longue ;
      Toutes les communeautés internationales ont annoncés avant même ce référendum,qu’elles ne le reconnaîtront pas(sauf la France,malgré que l’UE ait fait de même !!!!!!) et vous ne trouvez pas celà risible ? tsss !!!!!
      trouvez d’autres arguments succeptibles de convaincre vos FOZA-istes,pas les autres.

    • 3 décembre 2010 à 15:18 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Mihaino

      Mihaino,

      Vous n’avez pas encore digéré cette histoire de bulletins pré-cochéS.

      Vous allez avoir une indigestion de bulletins prrécochés.

      Attention,danger

    • 3 décembre 2010 à 15:31 | gasy tsotrizao (#3859) répond à mpitily

      Merci Monsieur Mpitily ! Je ne savais pas que "le référendum pour la constitution de la 4ème république" (les minuscules sont de rigueur pas un oubli) signifiait la confirmation du pouvoir de rajohell ! Donc, il y a bien eu abus de fonction et des moyens de l’état car le rajohell était en campagne pour lui pas pour la pseudo-constitution ! Donc le CENI a menti ! Donc...

    • 3 décembre 2010 à 16:02 | bena (#4885) répond à mpitily

      le saviez vous pourquoi 3millions de malgaches sont alles votes pour le oui ? parce que ce sont des naifs, c’est rajoelina en personne, en trimbalant sa tendre et gentille epouse(defile de mannequin) qui est alle faire le madaraid en faisant chanter les tambaoax, promettre des monts et merveilles, et que si les malgaches ne votent pas oui, tous ces promesses ne seront pas realisees. on fait le campagne de OUI, on explique les tenants et aboutissants de la nouvelle constituition, mais pas que :"je vais construire un tel ceci et cela, et tout le monde est miesona", le style c’est toujours jouer sur la naivete des malgache, et ca c’est malhonette camarade. et vous en faites partie des mpampiesona.

    • 3 décembre 2010 à 17:55 | Mihaino (#1437) répond à mpitily

      "Je ne sais pas, d’ailleurs je me demande si c’était vrai ...." dites-vous ?!
      Nuance entre 3 000 000 de bulletins pré-cochés pour le "oui" ,imprimés pour la pédagogie du bulletin unique et le nombre d’élécteurs à Moramanga. C’est dans cette ville que le pot aux roses a été DEMASQUE ?!

      Bref, en tant que compatriote comme vous Mpitily, je doute de la transparence et du bon fonctionnement de ce référendum . J’ai appris qq part que le carnet du Fokontany (sans photo SVP) a été valide pour accomplir son devoir civique et citoyen à cette éléction ??!! Depuis quand le carnet avec plusieurs noms du même foyer délivré par un Fokontany puisse remplacer une véritable pièce d’identité unique et personnelle ?? JAMAIS VU, Jamais entendu , jamais pratiqué !!!!

      Enfin, américains, européens, asiatiques, africains ou autres ... sont libres de leur appréciations et de leurs conlusions concernant ce référendum et je n’ose pas me prononcer la-dessus car "quand on ne sait pas, on se tait " m’ appris un éminent professeur.

      Wait and see ....

  • 3 décembre 2010 à 12:40 | mpitily (#1212)

    Pour ce qui est des difficultés économiques actuelles, il faut qd mm faire la part des choses. Elles sont les conséquences logiques des sanctions économiques infligées par la CI et tant réclamées et applaudies par les 3 mouvances pour espérer provoquer la révolte des malgaches comme vous le souhaitez tant. Et alors ? est-ce que cela a marché ? malheureusement c’est le peuple qui trinque tandis que Ravalo et Ratsiraka se la coulent douce à l’étranger.

    Que la CI reconnaisse l’échec du GIC et qu’elle suive désormais les recommandations de l’ICG !

  • 3 décembre 2010 à 13:56 | jack-no (#1477)

    bonjour,

    basile, je te mets le discours de sarko. on se rend compte qu’il a un bon coup dans le nez. ces propos ne transcrivent pas la France, mais le chef de l’éxécutif grand ami de Bolloré.

    depuis combien de temps n’as-tu pas mis les pieds au pays ? car pour avoir de tels propos, tu dois en croquer ou être à coté de tes pompes.

    peut-être les séquelles dues à ton ancien travail à la mairie de Paris ?

    jacques

    • 3 décembre 2010 à 15:29 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à jack-no

      jack-no,

      je ne suis pas français et je n’ai jamais travaillé à la Mairie de PARIS.

      A propos de Monsieur Vincent BOLLORE,je l’ai rencontré,à l’Ambassade de Madagascar,à Paris,fête nationale Malgache,du temps de ZAFY Albert,en conversation avec Messieurs LECACHEUR,Roland RAMAROSON,etc...Nous nous sommes séparés parce qu’il a reçu un coup de fil.

      - C’est un HOMME SYMPATHIQUE et ABORDABLE.Tant mieux,s’il est AMI de Monsieur le Président de la République Française Nicolas SARKOZY.

      Merci,quand même..... attention de raconter des C.O.N.N.E.R.I.E.S.ou d’inventer pour vous mousser un peu

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 3 décembre 2010 à 17:25 | ratiarivelo (#131) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Ity "Basile RAMAHEFARISOA " ity tena miolakolana toy ny BIBILAVA sady fanina lava izao : hita fa niteny i Président "SARKOZY" fa coup d’Etat io, dia mody fanina MAMPALAHELO !!!! mitsabo tena hianao Zoky lahy fa efa tena voa mafy ka tsy maharaka ny fanompona ny dj-Radomela !!!!!!!!!!!!!!!!! Masina io Tanindrazana io

  • 3 décembre 2010 à 14:00 | Ted Pitt (#3631)

    Que de pauvreté intellectuelle !!

    Les malgaches s’attendent à des condamnations et reconnaissances internationales sans même être capable de défendre tout d’abord la constitution qui était en vigueur !

    On s’attend à ce que la communauté internationale condamne le coup d’état avant de réagir en bon citoyen défendant ses droit et prérogatives.

    On recherche une reconnaissance internationale qui n’est certainement pas basée sur les droits du peuple malgache maintes fois bafoués par les tenants du pouvoir, qu’ils soient issus d’une pseudo volonté du vahoaka ou d’un ego mal placé.

  • 3 décembre 2010 à 14:36 | goba001 (#1662)

    A mes souvenirs, on a bien vires le pdt ravalomanana pour avoir ete un dictateur lui-meme ? non ? ET aujourd`hui, on fait exactement du copier-coller, plus du "rajoutez-en encore, ra8 n`en a pas fait assez en terme de totalitarisme".
    Un des problemes qu`on a a Madagascar, c`est que notre pays vit avec ce sentiment de revanche, voire de vengeance. Ceux qui sont au pouvoir aujourd`hui beneficient de toute impunite, quel que soeint leurs delits...et c`etait exactement pareil sous ra8, pareil sous l`amiral, M Ratsy Iraka (je fais expres, oui), le hiraka qui consiste meme a detruire Madagascar dans son ensemble.
    La chose interessante a observer, c`est que...quand le pouvoir "debande", tous ceux qui ont fait partie de ce dernier seront vicimes de "lynchages", voire de vengeance. Imaginez que cuex qui ont vote pour Bush se font "lynches" aussi...mais non, la-bas, ca n`arrive pas au moins.
    Chez nous, avec cette mentalite qui vole bas, si bas qu`on n`aura meme plus besoin d`importer des "razes gazons", on voit encore cette mentalite de "poltrons", qui tend a diviser les malgaches entre eux, plutot qu`a trouver un consensus pour ramener ce pays vers le haut. ca non, ce n`est point malgache d`etre solidaire, ce n`est point malgache de s`entraider etd e s`unir....c`est typiquement une recette malgache de se mettre les batons dans les roues et de developper une mentalite de "be fialonana". Ainsi, ceux qui quittent le pays et qui s`installent en france, aux etats-unis, ou emme au gabon, n`ont-ils pas des fois raison (meme si bcp les jalousent) ? come on...they are partly right, I am entirely sure of that !!

    • 3 décembre 2010 à 18:35 | Lefona (#4584) répond à goba001

      Hoy i Ratiarivelo etsy ambony hoe "Masina io Tanindrazana io" ! Eh oui, s’est pour cela que ce pays arrive MALGRE les sceptiques de ce site, et en tous cas, tout seul comme un pays souverain digne de ce nom, à avancer vers la sortie de la transition. Totalitarisme, mon oeil oui ! Les destabilisateurs et les pertubrbateurs doivent savoir que leurs actes doivent entrer dans le processus en entrant dans une opposition digne, au lieu de se fourvoyer à NIER ce qui est déjà là et de ne rechercher que des manifs et le kotaba !

    • 3 décembre 2010 à 21:35 | Billy the Kid (#4664) répond à Lefona

      "leurs actes doivent entrer dans le processus en entrant dans une opposition digne", qu’est-ce que vous voulez dire, Lefona ?

      Quand on ne sait pas parler le français, on parle sa langue maternelle.

    • 3 décembre 2010 à 22:40 | Lefona (#4584) répond à Billy the Kid

      Billy the Kid, à la gachette facile mais qui tire sans cartouche !
      Toi pas comprendre mon francé ? DSL bwana ! toi parler francé tip top mais tu aies un peu bebette et moi e.m.m.e.r.d.e twoa royalement !
      Voilà ce que ca fait quand on ne sait pas se mettre dans le contexte ! Toi pas comprendre ? moi pas t’expiklais !

    • 4 décembre 2010 à 13:24 | Jipo (#4988) répond à goba001

      Monsieur, vous avez entierement raison, à part que ces patriotes réfugiés à l’étranger, ne le sont pas , par leurs actions patriotiques, bien au contraire, et avec des elites telles ce toavina Ralambomahay, tout droit sorti du chapeau de je ne sais quel" pres agi tateur"et les propos qu’il tient ! ! !,ce n’est plus la peine de se demander pourquoi la situation à Madagascar perdure depuis si longtemps, la tenue de tels propos prouve bien que la liberté de la presse dans votre pays n’est pas un leurre.
      Cependant, on en enferme pour moins que cela .

  • 3 décembre 2010 à 18:56 | che taranaka (#99)

    J’ai réservé une canne à pêche à Basile.Vaut mieux qu’il se repose un peu maintenant que l’ELECTION PRESIDENTIELLE DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE MADAGASCAR est terminéé.

    Les blackbass sont nombreux à Itasy.Vous n’avez pas besoin de permis ;un top là suffit !

    Le jeu de fanorona vous attend à moins que vous préfèrez faire un tours en quad des environs....

    L’air est plus sain par ici Basile,la pollution de paname vous fait du mal et surtout à votre jugement autrement dit à votre cerveau..

    tchao mon ami..

    • 4 décembre 2010 à 13:31 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Mais Mr B a une veste reversible, ne le voyez vous pas ?
      De plus une indigestion , toute aussi savoureuse que ce plat de réssitence se prépare,C’est de l’hépatoum ou du choum que vous pouvez préparer, les demandes vont etre assurées, vous pouvez en etre certain.Ou avez vous vu l’ombre d’un acte totalitaire ? attention, ça mord.

  • 3 décembre 2010 à 19:01 | basyvava (#4699)

    Miala tsiny fa hors sujet ity kanefa afaka hiadiana hevitra.

    http://www.courrierdemada.com/mg/index.php?option=com_content&view=article&id=11408:referendum-dans-landroy-les-resultats-de-la-ceni-contestes&catid=43:a-la-une

    Efa nambarako teto tamin’ny alarobia heriny fa mahavariana ny "taux de participation" avo be amin’iny faritra atsimo iny satria raha jerena ny fifidiana nifandimby dia eo amin’ny 25% na 30% eo matetika ny taux de participation amin’iny faritra atsimo iny (Anosy, Androy, Atsimo andrefana, Ihorombe..). Ny mahatalanjona koa dia ambany be ny taux n’ny BLANCS sy NULS satria 1% fotsiny kanefa fantatra fa be ny olona tsy mahay mamaky teny sy manoratra ary tsy mora ny mampiasa bulletin unique. Ny taux n’ny BLANCS sy NULS ao Analamanga dia 7%, toa izany ny faritra Itasy, Bongolava, Vakinankaratra.

    Ando Rabekoto

  • 3 décembre 2010 à 19:59 | che taranaka (#99)

    J’ai lu une interview du gal Sidy sur Midi-Mada.

    Ce sont des macaques galonnés qui boivent trop de whisky ou dzama ou toaka gasy ...

    Ils considèrent vraiment ce pays comme un western..ils se mettent à deux ou à trois..et hop on prend le pouvoir...!!

    C’est vrai que la démocratie est une parodie mais de là à faire un putsch militaire parce qu’on a trop bu vraiment quelle misère intellectuelle de la part de ces macaques galonnés !!??

    En ce qui concerne la situation dans la région d’Androy..vous dites à cette "petite" délégation de se taire à jamais s’ils veulent pas à aller à Tsiafahy...

    Les blackbass sont matavy à Itasy et je les invite à y faire un tour c’est mieux puisqu’on vous dit que l’ELECTION PRESIDENTIELLE DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE MADAGASCAR est terminéé....terminée !!!!

  • 3 décembre 2010 à 21:06 | che taranaka (#99)

    gbagbo succède à gbagbo ...et la Côte d’ivoire est en efferscence...

    le Gal de Gaulle avait raison....

  • 3 décembre 2010 à 22:00 | bouba (#2789)

    - Les États internationaux, les Ambassadeurs, les Politiciens, les Organismes non gouvernementaux, les hommes d’église, les médias et même de simples citoyens ne cessent de scander les mêmes phrases : Totalitarisme, Dictature, Censure.
    - C’est une grosse erreur de nier que le pays est n’est pas dans le chaos total.
    - Hausse des actes de banditisme, grèves à répétition tous le mois pendant 20 mois, raquettes de tous genres, flambée des prix des PPN, insubordination des militaires,hausse du taux de chaumage, insalubrité flagrante dans toutes les grandes villes malgaches, insécurité totale, emprisonnements arbitraires, enrichissement brusque de quelques personnalités au pouvoir sans source de revenue apparente et sans oublier le fameux dossier BDR (Bois de Rose) etc....
    - La HAT ne peut pas dire que ces faits ont été tous perpétrés par l’ancien président.
    - Le cycle de crise de 10 ans s’écourte d’année en année.
    - Je suis septique à une durée de votre pouvoir, pour plus de 7 ans.
    - Vous connaissez bien le persévérance des malgaches, méfiez-vous de l’eau qui dort ; du calme avant la tempête.
    - Je tire la sonnette d’alarme aux pro HAT !
    - La glissade vers le totalitarisme écourte votre durée de vie !
    - Veut-elle s’attendre à une fin plus amère que ce que les 3 anciens présidents ont enduré ???
    - Et le jour où cela arrivera : trop tard pour les héros !

  • 4 décembre 2010 à 09:13 | salomon (#1324)

    Cet article n’a pas pris une seule ride. Elle est d’actualité. Je ne sais pas si la HAT et ses sbires la lisent ???? Si oui, c’est de l’ AUTISME pur et simple,

    Mais attention, l’histoire de la cocotte minute qui explose est VRAIE.

    Puis on se demande après qu’est-qui s’est passé ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS