Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 août 2022
Antananarivo | 07h30
 

Infrastructure

Mahajanga

Des marchés flambants neufs

vendredi 23 novembre 2007
Des installations dignes d’une ville moderne.

Les habitants de Mahajanga peuvent être fiers. Dorénavant ils fréquenteront des marchés modernes répondant à des normes sanitaires et civiques dignes du IIIe Millénaire. C’est ce jour, 23 novembre que ces marchés seront inaugurés par le président de la République Marc Ravalomanana. Il trouvera vraisemblablement un créneau pour offrir aux Majungais ces « zava-bita » en dépit de son calendrier chargé, en particulier par le dialogue avec les entités concernées par le Développement rural.

Mahabibo côté Ouest…

Quoi qu’il en soit, les principaux marchés de Mahajanga font véritablement peau neuve. Il s’agit des marchés de Marolaka, Mahabibo et Tsaramandroso. La réhabilitation de ces marchés entre en droite ligne dans le Défi 4 : « Promouvoir les activités orientées vers les marchés » du MAP, a-t-on appris.
Six objectifs ont été définis lors de l’élaboration du projet :
1) l’amélioration de la circulation autour des marchés et leur accessibilité, _ 2) l’amélioration de la salubrité et des conditions d’hygiène au moyen d’un réseau d’assainissement,
3 ) l’amélioration de la sécurité des personnes et des biens,
4) l’amélioration du fonctionnement du marché, l’organisation spatiale des activités et des points de vente par catégorie,
5) l’amélioration du bâti pour assurer la protection des commerçants et des clients,
6) l’amélioration des performances de la gestion des marchés.A propos de la gestion des marchés, il y a lieu de préciser que ce paramètre a été pris en considération dès l’initiation du projet de réhabilitation, ce qui constitue une première. Ainsi, il a été créé un département des marchés doté d’un budget annexe. Des outils pour le suivi et l’organisation de la gestion financière des marchés ont été développés.

Le marché de Mahabibo et ses nouvelles installations.

Par ailleurs, des associations de commerçants par marché ont été mises en place. Elles seront les interlocutrices directes de la commune dans la gestion quotidienne du fonctionnement des marchés.
Les ressources propres des marchés seront dégagées à partir des droits perçus sur les places louées au mois par les commerçants, le droit d’entrée pour les marchands sur étal, le droit d’arrivage ou les taxes de déchargement et enfin à partir des redevances sur les parkings et blocs sanitaires.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS