Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 3 octobre 2022
Antananarivo | 17h48
 

Economie

JIRAMA

L’application totale de la tarification Optima Business sera en vigueur en janvier 2023

samedi 6 août | Mandimbisoa R.

« Les nouveaux tarifs Optima Business ne seront complètement appliqués que vers le début de l’année prochaine », a déclaré hier le directeur général adjoint de la société d’eau et d’électricité malgache (JIRAMA), Rivo Radanielina. En sont particulièrement concernés les consommateurs qui se souscrivent à une puissance supérieure à 6,6kWh et les abonnées ayant choisi la moyenne et la haute tension.

La JIRAMA précise que conformément aux décisions prises en conseil des ministres, les consommations du mois de juillet seront déjà mentionnées dans la facture du mois d’août des abonnées de basse tension sur les catégories « confort business, super confort business, moyenne et haute tension ». Mais ils ne paieront pour l’instant que 60% de la hausse qu’ils auront enregistrée sur leur facture, précise le premier responsable de la société d’eau et d’électricité.

Pour les mois de septembre et octobre, ils ne paieront que les 80% de la hausse prévue et pour novembre et décembre, ce sera 90% de la hausse.

Rivo Radanielina indique par ailleurs que les tarifs ne change pas pour les abonnés basse tension dans la catégorie « social business » et « économique business » : 370 ariary et à 466 ariary pour la zone 1 et à 589 ariary et 795 ariary pour la zone 2.

Ce sont a priori les micros, petites et moyennes entreprises qui souscrivent à une puissance de 3,3 kW et de celles qui souscrivent à une puissance entre 3,3kW et 6,6kW (les salons de coiffure, les ateliers de vulcanisation, les épiceries ou encore les gargotes).

44 commentaires

Vos commentaires

  • 6 août à 09:54 | MALIBUC (#9345)

    Encore une hausse des prix des épiceries, gargotes et autres petites structures qui permettent tout juste de vivre à ces "entreprises".
    Bref, le peuple souffrira encore plus dans les mois qui viennent.
    Le début de la fin !

  • 6 août à 10:54 | arsonist (#10169)

    "OPTIMA CONTROL" !!!
    Wow !

    Optimization and Optimal Control are coming to all the Madagougouesque fozaesque companies !

    We aren’t pessimistic .

    They’ll only bury their head in the sand when general failures happen again, as it actually was in the recent past !

    • 6 août à 10:58 | Ibalitakely (#9342) répond à arsonist

      Sady mbola hafaka valo volana hono (janoary 2023), tsy mbola voaresaka amin’izany na mety mbola hiakatra ny vidin-tsolika na ahoana.

  • 6 août à 11:11 | lé kopé (#10607)

    Ce sont les employés de la Jirama qui sont en première ligne devant la colère de la population, alors que le fond du problème est ailleurs . Est ce que les dépenses de 100M d’AR pour le jardinage sont justifiées ? Est ce que les avantages, et les primes des hauts Dirigeants de la Jirama sont mérités ? En tout cas , dans aucun Pays au Monde on ne peut pas faire payer,aux consommateurs les factures des prestations qui n’ont jamais été délivrées. Tôt ou tard , les caciques du régime devront rendre des comptes au peuple ,qui ne peut plus supporter de tels mépris . Salut Les Copains .

  • 6 août à 12:27 | arsonist (#10169)

    OPTIMIZATION ihany , fa hitarina amin’ny famokaran-javatra ho hanina !

    Hoy ilay be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra hoe :
    "Iza no tsy mahalala fa ny foto-tsakafon’ny Gasy dia ny vary ? Hafa tsy i arsonist !"
    "Iza no tsy mahalala fa tandindomin’ny mosary ny firenena afrikana maro sy ry zareo any Moyen-Orient satria tsy ampy ny tolotra blé izao noho ny ady any Ukraine ? Hafa tsy i arsonist !"
    "Iza no tsy mahalala fa tsy amin’ny hanina vita amin’ny blé no hanin’ny Gasy fa hanina vita amin’ny vary ? Hafa tsy arsonist !"
    "Soa ihany fa tsy misy ahiana izao ny momba ny vary fa tsy mba tahaka ny blé !"

    Hevitra foza ihany ireo !
    Fa ny fantatra aloha izao dia toa hoe zava-maniry anaty rano hono ’ty vary ’ty.
    Kanefa mikaika ny eran-tany fa
    .tsy ampy hono ny orana milatsaka izao any amin’ny toerana maro be, hany ka main-tany any
    .manoran-dava mihaotra lavitra ny antonony hono any amin’ny toerana sasany (na dia vitsy aza) hany ka tondra-drano manimba voahary sy fananana no mitranga any izao.

    Ny vary anefa toa hoe mila rano satria anaty rano hono no maniry.
    Ny tondra-drano koa hono toa hoe manimba tanteraka ny vary maniry ka tsy misy azo raisina intsony eny antanim-bary rehefa tondraka ny rano.
    Fiovan’ny toetrandro no voalaza fa mahatonga izao !
    Misy ihany ny vary antanety hono kanefa vitsy dia vitsy no sady koa mila rano ihany tahakin’ny zava maniry antanety rehetra ihany.
    Kanefa koa tsy ampy mihitsy hono ny rano ho an’izany rehetra izany noho hain-tany.

    Izany hoe, raha tena azoko tsara ilay resaka, dia mihasarotra hono ny famokaram-bary manerana ny planeta noho ny tsy fahampian’ny orana sy ny rano.

    Dia ity ary ny hevitra tena hanafitohana ny maro !

    Tokony ho ampidirina tsikelikely miandalana any amin’ny toerana rehetra ny famokaran-javatra hafa azo atao fototrin’ny hanin-ko-hanina.
    Ka zava-maniry mahataty kokoa ny hain-tany no ho volena.
    Ohatra iray ny "sorgho" izay famboly atsy amin’ny kaontinanta afrikana.
    Dia ahena koa ny fambolena zava-maniry mila rano loatra : ohatra hoe ny katsaka.

    Ka izay ny fanovàna tsikelikely atao miandalana mba hiarovana ny olombelona manoloana ny mosary.
    7,5 lavitrisa izao ny isan’ny olombelona velona eto amin’ny Planeta.
    Ny "jour de dépassement 2022" moa dia efa dify tamin’ny herinandro !

    PS : mbola misy koa hevitra hafa fa aleo aloha io fanovàna tsikelikely ny mahafoto-tsakafo ny vary aloha no ampirantiana androany.

    • 6 août à 21:59 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      [Pour rire, j’ai fait traduire le post gasy ci-dessus par un robot trouvé sur internet. Et étrangement on dirait que c’est un texte écrit (selon le style adopté) par soit la be-sy-leo foza femelle couillue isandra, soit par l’ "olivier234", soit par le Kiringy vatobidule. Etonnant ! Et tonnant ! Vraiment tonnant !]


      OPTIMISATION uniquement, mais elle sera élargie à la production d’aliments !

      La be-sy-leo femelle crabe couillue anti ambianandro isandra a dit :
      « Qui ne sait pas que l’aliment de base de Gas est le riz ? Le pyromane, c’est différent !
      "Qui ne sait pas que de nombreux pays africains et ceux du Moyen-Orient risquent de mourir de faim parce qu’il n’y a pas assez d’approvisionnement en blé en raison de la guerre en Ukraine ? Incendie, c’est différent !"
      "Qui ne sait pas que les Gasy ne mangent pas de la nourriture à base de blé, mais de la nourriture à base de riz ? Ce ne sont pas des incendiaires !"
      "Heureusement, il n’y a pas de souci pour le riz, mais ce n’est pas comme le blé !"

      Ce ne sont que des idées de crabe !
      Mais ce que l’on sait maintenant, c’est que le riz est une plante aquatique.
      Mais le monde dit que
      .on dit qu’il ne pleut pas assez dans de nombreux endroits, de sorte que la terre y est sèche
      .il pleut bien au-dessus de la moyenne à certains endroits (même si c’est peu) de sorte que des inondations qui détruisent la nature et les biens s’y produisent actuellement.

      Le riz, cependant, semble avoir besoin d’eau car il pousse dans l’eau.
      On dit aussi que l’inondation détruit complètement le riz en croissance, de sorte que rien ne peut être retiré des rizières lorsque l’eau est inondée.
      On dit que le changement climatique en est la cause !
      On dit qu’il y a du riz à l’intérieur des terres, mais il y en a très peu et ils ont aussi besoin d’eau comme toutes les choses qui poussent à l’intérieur des terres.
      Cependant, il n’y a pas assez d’eau pour tout cela à cause de la sécheresse.

      Autrement dit, si je comprends bien, on dit que la production de riz devient plus difficile sur toute la planète en raison du manque de pluie et d’eau.

      C’est l’idée qui va vraiment offenser beaucoup de gens !

      Il devrait être progressivement introduit dans tous les lieux pour produire d’autres choses pouvant servir de base à l’alimentation.
      Des plantes plus résistantes à la sécheresse seront plantées.
      Un exemple est le "sorgho" qui est cultivé sur le continent africain.
      Réduisez également la culture des plantes qui ont trop besoin d’eau : par exemple le maïs.

      Voilà donc le changement étape par étape pour protéger l’humanité contre la famine.
      Il y a maintenant 7,5 milliards de personnes vivant sur la planète.
      Le "jour de 2022" c’est déjà il y a cinq semaines !

      PS : il y a d’autres idées, mais il vaut mieux d’abord modifier progressivement la valeur nutritionnelle du riz.

  • 6 août à 13:13 | Besorongola (#10635)

    #Mandeha-ve-ny-jirama.

    LA CAISSE DE L’ETAT EST VIDÉE ET ILS ESSAIENT DE GRATTER PARTOUT.

    Dans sa propagande en 2018 Mr Ho, après avoir désigné Hery Rajaonarimampianina comme responsable du blocage de la Jirama dans la séquence du fameux "mandeha ve ny Jirama" ne peut pas, une fois au pouvoir, mettre la responsabilité de la défaillance qui s’aggrave sur le DG de cette société d’Etat.

    Rappelons qu’il a promis durant sa campagne électorale que tout était déjà prêt pour redresser la Jirama et que pléiades d’experts internationaux et nationaux l’entoure dont des cadres de Général Électric (un conglomérat américain fondé en 1892 par la fusion d’une partie de Thomson-Houston Electric Company et de Edison General ...
    Chiffre d’affaires : 125,215 milliards de dollars (2018) ; 150,02 milliards d’euros (en o...
    Activité : Trust : aviation, électricité, finance, éclairage, équipement médical, équipem...
    Siège social : Boston (Massachusetts) ; États-Unis.)
    Pour moi, c’était déjà trop beau pour être vrai mais j’étais quand même bluffé, lorsqueà 3 jours de son inauguration à Mr Ho, d’avoir dans le même avion que moi un haut responsable de Général Électric de Belfort en France avec qui j’ai fait connaissance. Il était invité par Mr Ho à Mahamasina . Mais depuis rien, même cet ingénieur de Belfort a coupé le contact avec moi. La dernière chose qu’il m’a dit c’est qu’ils sont partis sur le Cameroun car il y a problème avec Madagascar sans donner les détails.

    RIVO RADANIELINA PARFAIT BOUC ÉMISSAIRE ALORS QUE C’EST MR HO QUI EST LE PREMIER RESPONSABLE DE CE DÉSASTRE.

    Le 19 juillet dernier, c’est au tour du Directeur Général par Intérim (DGI) de la Jirama, Rivo Radanielina, d’être frappé d’une Interdiction de Sortie du Territoire. Apparemment, ce dernier aurait tenté de s’enfuir vers l’étranger le 1 juillet dernier avec ses fils et sa femme et a été intercepté à l’aéroport avec une IST. Il aurait affirmé vouloir emmener sa femme à l’étranger pour une raison médicale, mais n’a pas pu s’envoler. Rappelons que ce DGI de la Jirama est considéré comme le premier responsable des dysfonctionnements au sein de cette société d’Etat productrice et distributrice d’eau et d’électricité. Il serait suspecté de détournement et doit rester au pays pour d’éventuelles enquêtes…

    Rivo Radanielina est familier au sein de la JIRAMA étant donné qu’il y a occupé le poste de Directeur général adjoint chargé du Marketing, Commercial et Digitalisation depuis deux ans. Avant sa nomination en Conseil des ministres, il a été le Directeur général adjoint chargé des Finances, de l’Administration et du Patrimoine.

    Âgé de 43 ans, le DG pi est un Cadre dirigeant, doté d’une forte expérience en programmes de réformes et en négociations multilatérales au sein des larges organisations internationales, dans le secteur public et privé. C’est un Entrepreneur et acteur du développement économique depuis plus d’une quinzaine d’années. Il a fait ses études en Economie, Finances et Management en Allemagne et aux Etats-Unis, Leadership et Business Administration en Angleterre, Leading Digital Business Transformation en Suisse. Il parle anglais, français, allemand et évidemment malgache mais son souci est qu’il est sous les ordres de Mr Ho qui n’a jamais osé publier son cursus scolaire certainement maigre.

    • 6 août à 14:00 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Investiture mais pas inauguration (hihi hi)

  • 6 août à 13:20 | Besorongola (#10635)

    Livre de chevet.

    « 𝗗𝗲𝘀 𝗱𝗲𝗹𝗶𝘁𝘀 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗲𝗶𝗻𝗲𝘀 »

    Auteur : 𝘾𝙚𝙨𝙖𝙧𝙚 𝘽𝙚𝙘𝙘𝙖𝙧𝙞𝙖

    « En vertu de quel droit les hommes peuvent-ils se permettre de tuer leurs semblables ? »

    Dans « Des délits et des peines », le marquis Beccaria pose en 1765 l’ensemble des principes structurants du droit pénal en réfléchissant sur la finalité de la peine, et sa nécessaire proportionnalité aux délits. Reconnu comme le premier des abolitionnistes, Beccaria démontre l’inutilité et la cruauté de la peine de mort.

    𝙍𝙤𝙗𝙚𝙧𝙩 𝘽𝙖𝙣𝙙𝙞𝙩𝙚𝙧 lui rendra un hommage appuyé en préfaçant l’ouvrage. Lire Beccaria, c’est comprendre les fondements philosophiques du droit pénal. Cette lecture se prolongera avec « Le Dernier Jour d’un condamné » de Victor Hugo.

  • 6 août à 13:28 | Besorongola (#10635)

    CONTRAIREMENT À LA JIRAMA DIRIGÉE PAR DES TECHNICIENS DE HAUT NIVEAU, MR HO A PLACÉ SES AMIS À LA TÊTE D’AIR MADAGASCAR MAIS LES RÉSULTATS SONT PAREILS : LE DÉSASTRE !

    POURQUOI ?

    FAHAPOTEHAN’NY AIR MAD : OLONA INCOMPÉTENT NO NAPETRAKA HO MPITANTANA DIA IZAO NO VOKANY‼️

    ❌Tompon’andraikitra voalohany amin’ny fahapotehan’ny Air MAD i Andy RAJOELINA hoho ny fametrahany olona "incompétent(e)" teo amin’ny fitantanana ny AIR MAD, toa an’i Rina RAKOTOMANGA sy Tinoka ROBERTO.

    ❌Tsy tokony ho potika tahaka izao io orinasam-panjakana io raha nandray ireo tolo-kevitra sy nahay nandray fanapahan-kevitra hentitra tamin’ny fanarenana izany.

    ✅Ankehitriny potika ny AIR MAD ireo mpitantana napetraka lasa miliardera, tsy misy manjary intsony eto amin’ity firenena ity fa tapitra potika avoka.

  • 6 août à 13:39 | Besorongola (#10635)

    AFFAIRE APOLLO 21, DES PERSONNALITÉS FRANÇAISES DEMANDENT LA LIBÉRATION DE LEUR COMPATRIOTE.

    Selon Midi Madagasikara, à quelques semaines du verdict de la Cour de cassation sur l’affaire Apollo 21, des personnalités françaises sortent de l’ombre pour réclamer la libération de Philippe François.

    Du solide. Eric Ciotti, Cédric Perrin, Loïc Hervé, François-Xavier Bellamy, Catherine Pacoret sont des élus français, aux côtés de l’avocate Corinne Lepage, ancienne ministre français de l’Environnement, et des écrivains Jean-René van der Plaesten, Patrice Franceschi, Marie-Laure Buisson, Michel Goya, ancien colonel français des troupes de marine, ainsi que le médecin Xavier Alacoque, tous, sous la houlette de l’académicien français Jean-Christophe Rufin, et viennent à la rescousse de Philippe François qui est condamné à 10 ans de travaux forcés par la justice malgache, et écroué depuis un an à Tsiafahy, pour avoir participé à un « complot contre le président de la République ». Ils se manifestent dans une déclaration qui sonne comme une alerte en faveur de cet ancien colonel de l’armée française.

    Incompréhension. Le cas Philippe François mobilise, en effet, des intellectuels et politiques français qui accusent, de leur part, la diplomatie française d’avoir « abandonné » le sort de ce « brillant officier » qui compte alors derrière lui vingt-cinq années de service au sein de l’armée française. Ils veulent, en effet, la libération de Philippe François, qui, à leurs yeux, ne mérite pas les peines qu’il purge actuellement derrière les barreaux. Selon ces personnalités françaises, « l’accusation n’a pas apporté la preuve » suffisante pour accuser Philippe François. Leur « incompréhension » les fait sortir de leur mutisme. Et qu’ils souhaitent également, dans leur lancée, que le gouvernement français se range de leur côté pour amplifier leur cause. Pourtant, « le silence de la diplomatie française ne fait que renforcer l’idée de la culpabilité de Philippe François », regrettent-ils.

    Condition extrême. « La France a manqué à son devoir de protection et n’a, jusqu’à présent, pas fait entendre sa voix » selon ces intellectuels et politiciens français. Ils affirment que ce colonel français en retraite, dont ils vantent ses valeurs, « n’est pas comme d’autres Français dans d’autres pays ». Sa condition de détention est « extrême », jugent-ils, et Philippe François est « l’otage de jeux qui le dépassent » car le contexte malgache dont a été rendu le verdict du tribunal le condamnant à 10 ans de travaux forcés est marqué par « des relations compliquées d’un pouvoir mégalomane avec la France », soutiennent ces personnalités françaises.

    • 6 août à 13:39 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... Pression. Le co-accusé de Paul Rafanoharana est aussi « victime d’une justice expéditive », estiment-ils. « L’accusation s’est montrée incapable de prouver la réalité d’un complot contre l’Etat malgache, et encore moins, l’implication de Philippe François. Pire encore, aux vices de procédures se sont ajoutées l’absence de certains témoins, la non présentation de preuves à décharge et la manipulation voire la falsification de pièces, notamment les fichiers et messages informatiques effacés », lit-on sur le site dédié au soutien de Philippe François. Ils veulent alors mettre la pression sur le gouvernement français qui, selon leur déclaration, a « le devoir de la France de défendre les droits fondamentaux de Philippe François et de le protéger ». Ils pensent alors que « la seule décision acceptable de la Cour de cassation (ndlr, qui devrait rendre son verdict le 26 août prochain) est la relaxe ».

  • 6 août à 13:48 | Besorongola (#10635)

    RIEN NE VA PLUS, PANIQUE À BORD !

    Taxis, taxi be et voitures privées alignés devant des stations services . Les commentaires sur le site de la ministre de la Communication et de la Culture Mme Lalatiana Rakotondrazafy sur l’existence de problèmes et de perturbations dans l’approvisionnement en carburant ont été surprenants. "La quasi-totalité des stations-service ou "stations-service" de la capitale n’ont plus de diesel depuis ce matin. L’OMH a annoncé qu’il y avait suffisamment de réserves de pétrole (essence et diesel) dans tout Madagascar. Quel est le problème ?". Ceux du gouvernement demandent encore : quel est le problème qui est un peu surprenant ? Lorsqu’il est examiné en profondeur, il reflète le chaos et la confusion dans l’État, une sorte d’attaque indirecte, de piétinement et d’écrasement du ministre de l’Énergie et du Feu Shell et de son équipe pour ne pas avoir pu faire leur travail. Après tout, le National Fire Shell Office est sous la tutelle du ministère de l’Énergie et de Fire Shell. L’incompréhension entre l’actuel ministre, M. Andry Ramaroson, et l’ancien secrétaire général de ce ministère, M. Andry Andriatongarivo, qui est l’épouse du ministre des Communications, se voit depuis des temps immémoriaux. Il est évident qu’il y a encore du ressentiment, donc si l’unité gouvernementale ou la "solidarité gouvernementale" devait apparaître dans cette période difficile et les problèmes auxquels sont confrontés les dirigeants, cela semble être une sorte de rencontre et de rencontre et amenant les gens à se jeter des pierres. poursuivre d’autres ministères semble se produire maintenant. Tout le monde au gouvernement se combat mais ne se protège pas. Les initiés se battent, alors que pouvons-nous attendre d’autre de ce gouvernement ?
    Toki R Tia Tanindrazana (traduction libre)

  • 6 août à 13:56 | Yet another Rabe (#4812)

    Miharahaba ny rehetra,

    Raha hanao ,"optimisation" ny fomba fiainana ny Malagasy dia tokony, ho maromaro kokoa ny zatovo miasa, ary ny tokony hanan-danja lehibe indrindra dia ny asa ao @ rafitra ny fambolena sy fiompiana "secteur primaire", ary ny iray lehibe ao anatin’ izany rafitra izany dia ny fambolena vary.

    "Fivavahana : Betsaka no ataony mitapy"
    http://www.lagazette-dgi.com/?p=79684

    Betsaka no mitapy :
    - satria betsaka no tsy manankohanina,
    - betsaka ny tsy manankohanina satria
    - betsaka ny tsy miasa,
    - betsaka ny tsy miasa satria betsaka @ ny hery velon’ ny firenena dia faly mitangongo any @ tanan-dehibe noho ny "exode rural"

    Faly mitangongo ao @ tanan-dehibe toa ny renivohitra Antananarivo, na dia lasa mitsindroka ny hohanina any @ fako aza no atao, mirevy, mandihy vody, na koa manadonto ny saina ao anatin’ ny fivavahana, ary rehefa mia ratsy ny fomba fiainana dia lasa mangalatra, mamono olona .....

    Midadasika i Madagasikara, betsaka ny tany mamokatra, fa ny mampalahelo dia betsaka ny zatovo malagasy kamo,
    - kamo miasa,
    - kamo miasa ny tany mamokatra zavatra hohaniha, zavatra afaka aondrana na ao anatin’ ny firenena na any ivelany
    - kamo hianatra mba hahaizana manao "optimisation" ny fahaizan’ ny saina @ asa famokarana tombony "création de valeur ajoutée".

    Tokony manokana mandany fotoana @ asa bebe kokoa ny Malagasy, mamorona (créatif) sy manorona (entreprenant) izay asa ho antom-pivelomana, ary betsaka ny azo atao (opportunités) ao @ "secteur primaire".

    Ary noho izany angamba mety ilaina ny manena ny fotoana hatokana @ fivavahana.

    "Fa ny fivavahana tsy arahan’ ny asa dia foana" hoy ny Baiboly.

    Mankasitra

    • 6 août à 15:34 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Fanamarinana :

      "Fa ny finoana tsy arahan’ ny asa dia foana", satria raha mifantoka @ fivavahana irery ihany ny finoana dia tsy mahavelona izany.

      Ao ny fitenin’ny baiboly hoe "Tsy @ ny mofo irery ihany no hivelomanao", nefa kosa "Rehefa noana ny kibo, mivezivezy ny fanahy" ary noho izany dia sarotra be ho an’ ny olom-belona ny hanamafy ny finoana.

    • 6 août à 18:09 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Farany :

      Fahiny, nisy resaka nifanaovan’ ny renibeko t@ ilay tantsaha mpamboly vary miasa ny taninay.

      Efa samy nodimandry daholo ireo olona roa voatonona ireo.

      Toa izao ilay votoatin’ ny resaka notantarain’ ny renibeko taminay.

      Niresaka t@ i Ralahy aho hoy ny renibeko momba ny asa ao @ tanimbary, dia tokotokony ho izao no navalin’ i Ralahy : "Bebe Ramaria a, efa niasa sy niava ny tany aho, namafy ny voam-bary atao ketsa, nanetsa namboly ny ketsa, vita izay ny anjara asako Andriamanitra ô, Ianao Andriamanitra no manao ny anjaranao".

      Ny tian’ ITompokolahy Ralahy notenenina dia hoe "Andriamanitra ô, manantena sy mino ahy, fa hamokatra ny asa nataoko koa hampitombo ny ketsa ho lasa be voam-bary Ianao".

      Anatra no tian’ ITompokovavy renibeko nampitaina taminay, tsy misy finoana sy fanantenana lehibe ho tanteraka, raha tsy misy asa lavorary teo alohany.

  • 6 août à 13:57 | Besorongola (#10635)

    SÉDUIRE QUELQUE SOIT LE PRIX , C’EST LA STRATÉGIE DE MR HO !

    Des sacs importés "détaxés" pour les participants aux Journées mondiales de la jeunesse Catholique de Madagascar prévues à Antsirabe du 30 Août au 4 Septembre

    Les jeunes participants aux Journées mondiales de la jeunesse catholique de Madagascar devraient avoir des kits de congrès emballés dans des sacs importés. Le Conseil des ministres vient d’approuver mercredi la prise en charge par l’Etat des taxes et droits de douanes sur les sacs importés à distribuer aux participants à cet événement qui se tiendra à Antsirabe du 30 Août au 4 Septembre.

    Le Conseil des ministres du 18 Juin avait déjà annoncé les aides financières, logistiques et matérielles de l’Etat à l’organisation des JMJ Mada d’Antsirabe. Il y était évoqué divers appuis allant des transports aux primes et récompenses diverses, en passant par la restauration et les autres dépenses logistiques.

    En Mai, le président de la République avait déjà offert au comité d’organisation un pick-up qui devait permettre à celui-ci d’effectuer les différentes tournées nécessaires à l’organisation de l’événement. Une publication de la région de Vakinankaratra indique également que le chef de l’Etat a offert un chapiteau de 800m2, "le plus grand chapiteau de Madagascar" qui sera érigé à Antsahatanteraka, le site principal de l’événement pour couvrir l’estrade de 400m2 qui y sera installé.

    Les autorités aussi bien nationales que régionales sont également étroitement impliquées dans les différentes activités liées à l’accueil des 30.000 pèlerins attendus. L’aménagement des rues qui mènent vers le site d’Antsahatanteraka, ainsi que du site même d’Antsahatanteraka est assuré par la région ainsi les différents ministères concernés et leurs services déconcentrés. Des infrastructures, et notamment des blocs sanitaires, seront également mises en place au niveau des différents sites d’hébergement avant le 15 Août.

    2424.mg

    • 6 août à 18:29 | vazaha84 (#9187) répond à Besorongola

      Eh ben !!!! Il est vrai que le sabre et le goupillon ont toujours été de pair dans les pays autoritaires et même, dans les "grandes" familles, dirigeantes souvent, il était de bon ton, et apprécié, d’avoir un évêque, au moins, et un général, ou "grand" militaire dans la famille....

  • 6 août à 19:46 | Besorongola (#10635)

    ÇA RE0COMMENCE !
    MANANJARY AU BORD DE LA FAMINE !

    Selon Midi Madagasikara des milliers d’habitants dans la commune rurale d’Ankatafana, district de Mananjary, mangent du bananier d’eau pour se nourrir. Le maire de cette commune tire la sonnette d’alarme face à la situation préoccupante sur les lieux.

    Mananjary au bord de la famine. C’est ainsi que le maire de la commune d’Ankatafana, Gaby Ramarolahy Seraphin qualifie la situation actuelle sur les lieux. En effet, plusieurs personnes dans diverses localités du district de cette commune souffrent actuellement de la faim et consomment du « viha » ou bananier d’eau. C’est une plante sauvage qui pousse dans les marais des côtes Est et Sud-Est du pays dont certaines de ses parties sont comestibles. Les « viha » peuvent être toxiques s’ils sont mal préparés et provoquent des irritations de la peau. Le nombre de consommateurs est estimé aux alentours de 13 000 et ils sont entre autres localisés à Marohita I et II, Ambodimanga, Ambodinonoka, Ankaramiambana, Ambadrika, Manapaika, Ambalavontaka Andrefana ou encore Manampano Andrefana. « Les cyclones qui ont frappé Madagascar cette année ont ravagé les cultures. Les habitants n’ont plus de quoi se nourrir depuis le mois de mars. Avec cette inflation, la situation ne tend pas vers une amélioration », déplore-t-il.

    Vols. Cette insécurité alimentaire a des impacts conséquents sur la sécurité sur place. Le maire de la commune d’Ankatafana, Gaby Ramarolahy Seraphin a également indiqué dans la foulée que les cas de vols ont connu une augmentation ces derniers mois. « Les ménages ayant des stocks de nourriture se font dérobés. Pas plus tard que la semaine dernière, un enfant âgé de 7 ans a été surpris en flagrant délit chez une famille. Ne supportant plus la faim, il a volé du manioc dans cette maison mais il n’y a rien à faire face à cette situation désolante ». Face à cette situation préoccupante, ce maire a tiré la sonnette d’alarme et invite les responsables concernés à se rendre sur place pour venir en aide aux habitants concernés.

    Narindra Rakotobe

    • 6 août à 21:19 | vatolahy (#11348) répond à Besorongola

      Famine !Famine ,au pays des terres fertiles + !!

    • 6 août à 21:28 | Yet another Rabe (#4812) répond à Besorongola

      Re-,

      Je vais imiter la fameuse formule du commissaire Bourel dans une ancienne série télévisée, "Les 5 dernières minutes".

      Quand il a découvert la solution d’une énigme sur un crime, le commissaire Bourel dit "Bon Dieu, mais c’est bien sûr".

      Une parodie ironique mais triste du :
      "Bon Dieu, mais c’est bien sûr", c’est vrai qu’ il y a de la croissance, celle de la famine, le kere est en train de croître de toute évidence avec cette spirale inflationniste naissante.

    • 7 août à 12:09 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Bourrel disait :
      " Bon sang....mais c’est bien sur !"

  • 7 août à 08:20 | Isandra (#7070)

    Une précision s’impose pour les andafy non seulement, déconnectés, mais, non plus, faute du temps, ils ne lisent que diagonalement les articles, . Cette hausse ne concerne que les grandes consommations à fin commerciale et ne touche pas l’électricité domestique.

    C’est une hausse intelligente, et ciblée, bien réfléchie, laquelle devra améliorer la situation financière de la Jirama, sans augmenter le tarif des ménages. Elle n’aura pas d’impact sur leur budget comme les détracteurs les prétendaient.

    • 7 août à 10:35 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      "Une hausse intelligente" , hoy ’ty be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra ’ty !
      Tahaka ny hoe misy saina ve izany i DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina ?

      "Une hausse ... sans augmenter les tarifs des ménages", hoy ihany ’ty be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra ’ty !
      Tahaka ny hoe mahay kajy mikasika ny optimization sy ny control optimal ve izany ’ty DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina ’ty ?

      Mahay kajy optimization sy control optimal ’ty DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina ’ty sy ireo foza mpanompo azy,
      ka nahoana no tsy misy na dia singany iray monja aza ny vokatr’izany ao amin’ny fiainan’ny Gasy miisa mihaotra lavitra ny 25 tapitrisa iharan’ny fahantràna faran’izay maizina indrindra eto antany
      ka maha ontsa ny fon’ny olon-drehetra manerana an’izao tontolo izao,
      hafa tsy i DJ bac-3 faikam-boto Rajoelina sy ireo mpanompony toy ’tony be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra ’tony irery ihany ???

    • 7 août à 12:13 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      C’est toi qui lit en diagonale.
      Les gargotes et les petites épiceries avec des contrat de 3,3 Kw et les autres (restaurants, grandes épiceries) au contrat de 6,6Kw vont subir cette augmentation.
      Alors quand on ne sait pas lire on ferme sa gu.eule fo.za.

    • 7 août à 12:22 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Isandra
      tu peux raconter tout ce que tu veux , ton role est de DESINFORMER EN PERMANENCE , petite esclave soumise du faikam-boto et de bemolotra !
      Miami beach disait bil de Tamatave ???
      La population n’a jamais tant galéréc
      * 3H30 pour aller de Tamatave à Foulpointe au lieu de 3/4 d’heure avant !!!! tuant le tourisme , revenu principal.
      * 13 h pour Tana/Tamatave parb la route !
      * 3.000 ariary le kg de tomate au lieu de 800 ariary en 2021 etc etc
      * du RIZ POURRI BRULE à Tamatave
      sans compter les coupures d’électricité constantes et l’eau boueuse sortant du robinet
      ====> Le faikamboto RAINILAINGA a tranformé le pays en ENFER POUR LE PEUPLE !!!!!!!!!!!!

    • 7 août à 12:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Ben oui, c’est une Hausse intelligente mise en place par de gens intelligents qui ont su bien utiliser avec intelligence les peu des connaissances qu’ils ont acquises,...

      Ny be fahalalana tahakan-dry Molotov, tsy afaka nampiasa azy io Raha tsy hoan’olona sy firenen’olona atakalo karama. Ka na be diplôme aza, dia baikoin’ny olona, mba tsy hotenenina hoe an-devon’ olona.

      Kanefa, i Rajoelina na dia tsy dia betsaka hoatran’ny’ azy ireo aza ny fahalalany, dia toeran’ny mpibaiko ambony indrindra no misy azy. Azo lazaina nahomby lavitra noho ireto miseho be diplôme ireto izy noho izany.

      Io angamba no mahatonga an-drizareo be fialonana io.

      Ny loha na Molotov ihany no afaka hilaza, fa ny olona dondrona dia hahavita hanangana orin’asa , ka lasa mitombo sy maharitra ary lohany ao amin’ ny sehatra misy azy, ary nahazo loka mihitsy nohon ny amin izany. Nahazo ny voalohany ohatra tamin’ny fifaninanana jeune entrepreneur nokarakarain’ny BNI.

      Tsy maintsy nisy ny faharanitan-tsaina sy fahalalana tao vao afaka naharesy lahatra koa ny 63% ny vahoakan’Iarivo, izay anisan’ny misy manam-pahaizana be indrindra eto Madagasikara, hifidy azy ho Benin’ny tanana. .

      Na dia tsy nianatra momban’ny médecine aza izy, dia no hon’ ny faranitany sy fahaizan’ny nampiasa ny fahalalana mitondra olona(sens de leadership) izay nentin’ny nampiasa ireo manam-pahaizana Gasy, dia anisan’ny firenena maneran-tany vitsy ny maty ny Covid, ary nahatonga azy nahazo félicitations tamin ny OMS.

      Na dia teo aza ireo loza isan-karazany, Covid, ny hain-tany tany an-tsimo, ny Cyclones izay niteraka tondran-drano, izao indray ny ady any Ukraine, etc, dia tombanana ny 6,5% ny harin-karena tamin’ ny 2021, ary 5,3% izany amin ny 2022.

      Anisan’ny azo lazaina ambany ny inflation eto amintsika raha mitahy amin’ ireo firenena sasany, nohon’ny famerana ny vidin-tsolika, sns, 6,4%, raha 9,4% moyenne mondiale, ohatra : 7,4% izany any Sénégal.

      Fahaizana mampiasa tsara ny fahaizana kely ananana daholo nahazoana ireo vokatra ireo.

    • 7 août à 13:15 | Yet another Rabe (#4812) répond à Isandra

      Isandra,

      Donc, il existerait des hausses intelligentes.

      La connerie ne s’ explique pas :

      https://www.actutana.com/depeche/la-connerie-ne-sexplique-pas/

      Ben oui, elle se pratique.

      Au fait, les cons ou connes intelligents, ça existe ?

      https://www.actutana.com/wp-content/uploads/2022/08/FB_IMG_1659778064193.jpg

      Ne serait ce pas vous qui êtes sur l’ image, vous qui êtes la fan du candidat n° 13 ?

    • 7 août à 13:46 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Ssss !
      Angaha izy ’ty vitan’ny resaka fotsiny
      na ny fahamatisan-kambo fotsiny ?

      ’Nareo foza mpandainga sy mitapi-maso no sady tsy misy fo mitempo irery ihany no sahy milaza fa misy saina io DJ bac-3 faikam-boto Rajoelinareo io !

      Misy saina sy tsy maty heritreritra ve io DJ bac-3 faikam-boto Rajoelinareo io sy ianareo foza , dia ho iharan’ny fahoriana sy fahantràna tsy roa aman-tany efa mampitsetra ny olon-drehetra eran-tany be izao ny mponina any Madagougou ?

      Ny vava no ataonareo betsaka !
      Kanefa ny zava-misy hitan’ny maso , mivaingana azo tsapain-tanana sy iainan’ny Gasy andavan’andro dia tena mifanohitra tanteraka amin’izay vavanreo foza !!!

      Ny hadondronana sy ny tsy fahampian’ny fahalalàn’ity DJ bac-3 faikam-boto Rajoelinareo sy ’nareo foza mianakavy ’ty no fototr’izao manjo ny Madagougouesques izao .

      Raha tsy misy ny corruption amin’ireny fanendrena ny omen-doka ireny ,
      fa ny tena zava- misy marina tokoa no hany jerena,
      dia bonnet d’âne no mendrika an’io vendrana sy dondrona DJ bac-3 faikam-botonareo io !

      Rediredinareo foza mpanompo an’io DJ bac-3 faikam-botonareo io ny fanondroanareo ny avara-pianarana ho mialona an’io donto velonareo io .

      Aleo mijanona ho olona ihany , na dia tezitra aza !
      Toy izay hanao toy ny kisoa tsy tonga saina , ka ho afa-po amin’ny figalobanana anaty loto sy fahalovana !

  • 7 août à 11:04 | kartell (#8302)

    Cette manière de faire n’est qu’une fuite en avant et qui ne résoudra aucunement la déconfiture de la Jirama, amenée à disparaître, tôt ou tard ….
    Faire raquer les consommateurs, véritables cochons de payants, est une solution de la classique « wait and see » qui, dans le cas présent, ne fera que creuser un trou en abysse d’une gestion d’état, sous perfusion continue des aides internationales…
    Aujourd’hui, le pouvoir se hâte de rustiner sans véritablement chercher à aller au fond du problème : un nettoyage complet et total des écuries d’Augias !..
    Les solutions à la petite semaine se succéderont tant que les aides extérieures viendront « pommaturer » un secteur, pourtant, essentiel à une tentative de remettre une économie dans la bonne direction..
    D’autant que le pouvoir a compris, depuis longtemps, que l’électricité restait tout comme la pauvreté endémique une source inépuisable de rentrées d’aides, d’autant plus que la communauté internationale ne pourrait pas se permettre de couper les siennes, sous peine de voir le pays s’effondrer économiquement et surtout socialement…
    La bête est suffisamment malade pour ne pas en rajouter, le pouvoir l’a compris et en abuse forcément, en opportuniste machiavélique, qu’il est et qui le restera !..

    • 7 août à 11:45 | arsonist (#10169) répond à kartell

      Le coup d’état de 2009 était acté par de la corruption !

      Les décisives manipulations pendant lesdites dernières Présidentielles gasy étaient elles aussi actées par de la corruption !

      Les corrupteurs actifs pour ces deux occurrences étaient visibles en leurs temps dans des "palais" aux "Champs" !
      Et ça, nous le savons tous depuis longtemps.

    • 7 août à 13:21 | vorona (#8254) répond à kartell

      Bjr Autant le pays peu se relever d’une crise économique. Mais il mettra des décennies à se relever de sa pratique depuis 60 ans du népotisme et du favoritisme qui ont vu et voient mettre à des postes de décisions des incompétents qui ne seront évincés qu’au moment de leur "disparition" mais pas par la mise en exergue des résultats de leur gestion catastrophique !
      Obama lors d’un voyage dans un pays africain : "Les gens doivent être capables d’envoyer des biens sans payer un pot de vin ou embaucher le cousin de quelqu’un".

    • 7 août à 14:13 | kartell (#8302) répond à kartell

      On est à fond dans la culture de la médiocrité, qui plus est, se transmet de générations en générations avec, à chaque passage de témoin, une perte supplémentaire …
      Chacun se tient par la barbichette et celui qui dira la vérité sera exécuté !…
      Ceci explique cela dans un grenier de l’Ocean, vide, qui doit importer pour s’extirper de la faim, étrangleuse, qui guette et qui assiège une majorité, imposante, de très vulnérables …

  • 7 août à 12:05 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Pour un appel d’offres, ça c’est un appel d’offres manara-penitra.

    Les charrettes de l’ Émergence à Madagougou :

    https://www.actutana.com/depeche/appel-doffre-pour-54-charrettes/

    Le cas échéant, ces charrettes pourront aussi servir de cabines de téléphérique.

    Bref des charrettes volantes, et ça ce sera de la vraie innovation, du jamais vu dans le Monde entier. 🤔🏅🥳

    Même pas peur le madagougouesque.

    Cordialement

    • 7 août à 12:28 | bekily (#9403) répond à Yet another Rabe

      DOUX JESUS !!!!!!!!!!!!!
      Madagascar n’est plus au fond du trou , mais dans LES ABYSSES !!!!!!!!!
      Pas possible d’"émerger" avec des charrettes qui détruiront encore plus les routes déjà infernales !!!!!!

    • 7 août à 14:53 | dupenard (#11227) répond à Yet another Rabe

      elles seront de la couleur orange ? certainement pour bien représenter celui qui a le QI d’un bulot.

    • 7 août à 17:46 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Re-,

      Au fait j’ y pense, l’ émergence des charrettes manara-penitra risque d’ "immerger" la circulation dans Tana, surtout quand les 1000 bus à importer arriveront.

      Dadabe Naina, le maire de la Capitale a-t-il prévu une voie de circulation et/ou des horaires dédiés spécifiquement pour ces charrettes ?

    • 7 août à 18:02 | kartell (#8302) répond à Yet another Rabe

      62 ans après la fin de la colonisation, l’agence française finance des charrettes pour des travailleurs pauvres !…
      Visiblement, elle est guère optimiste sur l’avenir du pays, à moins que ce soit son petit coup de pouce, perso, après avoir donné son accord( téléphérique/ Éparses ), pour ceux qui ne pourront jamais l’emprunter, faute de moyens et d’utilité personnelle !..

  • 7 août à 18:08 | walesa (#5863)

    Isandra, bonjour... Avez-vous pensé la prochaine élection présidentielle ? Je vous rapelle, qu’elle s’approche au grands pas...! N’oubliez pas nommer plusieurs nouveaux officiers-généraux en nombre... Comme ça votre chance de remporter cette élection va sans doute grandir sans vous recourir aux doublons !
    Et dites-nous, ou installez-vous nouvelle jiramaty pour futures télépheriques ? Il me semble, qu’il y a encore de la place devant le Palais de la Reine, non ?.............

  • 7 août à 19:01 | Besorongola (#10635)

    #MANDEHA-VE-NY-JIRAMA

    Coupure d’électricité à Antsirabe suite à une panne sur le réseau de distribution reliant Ambohimanambola à la Ville d’Eaux

    Antananarivo, 7 Août, 8h10 - Un dimanche matin sans électricité à Antsirabe. La Jirama évoque une panne sur la ligne de transport d’électricité entre Ambohimanambola et Antsirabe pour expliquer la coupure. La panne due à un problème de poteau se passe au niveau d’Ambatolampy, souligne la compagnie de distribution d’eau et d’électricité sur sa page Facebook. Elle annonce des travaux de dépannage qui devraient durer trois heures. "L’approvisionnement en eau et en électricité devrait revenir à la normale dès que les travaux sont achevés", indique-t-elle.

    La Jirama annonce l’achat d’une partie du surplus de production d’électricité des entreprises disposant de parc solaire à 431 ariary le kilowattheure

    Un client qui peut devenir aussi un fournisseur. La Jirama annonce l’achat du surplus de production d’energie des entreprises disposant de parc solaire. Ces entreprises ne sont autres que des abonnés de la compagnie nationale mais qui peuvent autoproduire l’électricité dont elles ont besoin pour leurs activités, confie le directeur général adjoint commercial de la Jirama , Yves Andrianoavy, durant la présentation de la nouvelle tarification Optima business, vendredi.

    Cet achat devra déjà se faire à partir de ce mois d’août. Elles sont plusieurs grandes entreprises à disposer de parc solaire, avance le responsable. « Nous sommes autorisés par notre ministère de tutelle à acheter leur surplus de production. Nous allons acheter 40% de ce surplus, comme il est prescrit par les réglementations en vigueur », rappelle-t-il.

    La Jirama achètera le kilowattheure auprès de ces entreprises à 431 ariary. « Ce qui correspond au prix que nous leur proposons pendant le jour », soutient-il. Dans la nouvelle tarification Optima business, le prix du kWh fixé pour les abonnés haute tension durant la journée est de 333 ariary. L’énergie achetée sera injectée sur les réseaux de la Jirama.

    Les responsables de la Jirama ont saisi l’occasion de leur rencontre avec la presse pour développer le plan de redressement de la compagnie nationale. Ce plan comprend deux volets, à savoir la réduction des charges liés au recours aux carburants par l’exploitation des énergies renouvelables ou encore la mise en service du quatrième groupe d’Andekaleka qui fournira 120 mégawatts d’ici la fin de l’année.

    L’optimisation tarifaire fait également partie intégrante de ce plan de redressement. Cette disposition a démarré avec l’Optima pour les tarifs résidentiels et s’est enchaînée avec l’Optima business qui vient juste d’être appliquée pour les clients entreprises et industriels de la Jirama. L’Optima business repose sur la flexibilisation de la puissance souscrite, la péréquation de la prime fixe, la réduction en deux zones du mode de tarification, la fusion des catégories MT et MT industrielle ainsi qu’une tarification progressive.

    Selon le directeur général par intérim de la Jirama, Rivo Radanielina, cette nouvelle tarification devra améliorer de 10 à 20 % les recettes de la compagnie nationale. Néanmoins, la société d’Etat continue de vendre à perte, avec un coût de production du kilowattheure qui est à environ 1.300 ariary.

    • 7 août à 19:48 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      Elle "vend à perte" ?
      Elle est belle l’Optimization fozaesque !!!

    • 7 août à 19:49 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      Le tarif EDF tourne autour de l’équivalent de 800 ariary le KVA, me semble-t-il…

  • 8 août à 09:43 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Les journées de l’ horreur se suivent et se ressemblent.

    Après Ankazobe, c’est Ifanadiana :

    https://midi-madagasikara.mg/2022/08/08/attaque-des-dahalo-a-ifanadiana-3-maisons-incendiees-4-personnes-assassinees-17-individus-arretes-2/

    "A chaque jour suffit sa peine" dit un adage, mais à Madagougou, c’est devenu "A chaque jour suffit l’ horreur".

    Et s’ il y a des individus qui optimisent leurs journées par l’ horreur, les crimes, les délits, et toute sorte malversations au quotidien, ce sont bien ces dahalos qu’ ils soient sans col, en col bleu, ou en col blanc.

    - J’ ai de la peine de devoir exprimer sans cesse mes condoléances, aux familles meurtries par le deuil de leurs proches assassinés.

    - J’ai de la haine envers cette armée et ces forces dite "de l’ordre", incapable dans sa mission régalienne de protéger sa population, mais tout juste bon pour réprimer son peuple,

    - J’ ai de la fureur de voir ce pouvoir madagougouesque, laisser chaque jour se répéter dans une chronique de la barbarie ordinaire :
    . assassinats par des dahalos
    . malnutrition et kere
    . corruption : https://www.koolsaina.com/falsification-de-notes-au-concours-ecole-dadministration/
    . inflation assassinant tout un peuple
    . une éducation assassinée
    ......

    Alors pour ce SAR DJ Lapin Crétinissime qui est présumé présider aux destinées de ce pays, je lui retourne sa question "Mbola misy fanjakana ve eto ?"

    Cordialement

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS