Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 3 octobre 2022
Antananarivo | 16h44
 

Economie

Economie

La Banque mondiale entrevoit un ralentissement de la croissance à Madagascar

jeudi 2 juin | Mandimbisoa R.

La Banque mondiale prévoit un taux de croissance économique revue à la baisse cette année à Madagascar. Si les autorités Malgaches prévoient un taux de croissance positive, de 5,4% cette année, dans le cadre de loi des Finances initiale 2022, dans sa note de conjoncture économique publiée hier, la Banque mondiale, estime qu’il ne devrait pas passer 2,6% cette année, contre 4,4% l’année dernière.

L’économie de Madagascar « est confrontée à de nouvelles menaces suite à de nouveaux épisodes de COVID- 19 (coronavirus), à une série d’événements climatiques extrêmes et aux retombées du conflit en Ukraine au début de 2022 », explique la Banque mondiale. Mais c’est surtout la guerre en Ukraine qui a un impact notable sur l’évolution économique de Madagascar, en raison du ralentissement de la demande des partenaires commerciaux et de la hausse des prix du pétrole qui devrait entrainer une détérioration de la balance commerciale et des pressions croissantes sur les finances publiques.

« Face à de nouveaux chocs et incertitudes, Madagascar doit plus que jamais entreprendre des réformes audacieuses pour accélérer la croissance et renforcer sa résilience », a déclaré Idah Z. Pswarayi-Riddihough, directrice des opérations de la Banque mondiale pour les Comores, Madagascar, Maurice et le Mozambique. « C’est une nécessité pour réduire la pauvreté dans les années à venir et d’éviter un retard croissant par rapport aux pays pairs. »

Ainsi, la Banque mondiale qui figure parmi les partenaires financiers potentiels de la Grande île établit certains nombres de priorités qui sont mises en avant comme particulièrement urgentes : une stratégie claire pour accélérer la vaccination des personnes vivant en situation de vulnérabilité, dans les zones urbaines et touristiques, la restauration des services publics essentiels et des infrastructures de connectivité suite aux récents chocs climatiques, des mesures fortes visant à réduire l’insécurité alimentaire et à stimuler la production agricole nationale, des réformes de la tarification du carburant et de l’électricité , un nouvel élan pour stimuler l’accès au haut débit et aux services numériques et davantage de transparence et de redevabilité dans le secteur public.

Ce rapport de la Banque mondiale souligne également l’importance d’améliorer les performances des écoles publiques suite à la détérioration continue des résultats d’apprentissage ces dernières années. Basé sur de nouveaux résultats analytiques, le rapport suggère une nouvelle approche pour améliorer les performances comprenant des mesures renforçant la sélection et l’évaluation des enseignants, la gestion des salaires et des subventions scolaires, le mécanisme de recours et la participation des communautés locales.

106 commentaires

Vos commentaires

  • 2 juin à 09:39 | Besorongola (#10635)

    QUIZZ DE CULTURE POLITIQUE POUR LES FORUMISTES.

    Un autre Ho de la politique avait dit :

    .."La croissance, j’irai la chercher avec les dents" . ..
    Qui est-il ?

    • 3 juin à 11:09 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      « Face à de nouveaux chocs et incertitudes, Madagascar doit plus que jamais entreprendre des réformes audacieuses pour accélérer la croissance et renforcer sa résilience », a déclaré Idah Z. Pswarayi-Riddihough, directrice des opérations de la Banque mondiale pour les Comores, Madagascar, Maurice et le Mozambique. « C’est une nécessité pour réduire la pauvreté dans les années à venir et d’éviter un retard croissant par rapport aux pays pairs. ».
      Mais madame IZPR, nos dirigeants actuels s’attachent depuis longtemps à faire des réformes audacieuses, par exemple en érigeant le kianjan’ny bœufs sauvages, en construisant un colisée pour faire combattre des esclaves comme du temps des empereurs romains, un prison manaraka penitra en guise de leur futur tanamasoandro 2023, 01 hélico/10 pour combattre les dahalo, & bientôt des lignes téléphériques pout transporter les produits de l’association fitia. En quatre ans de règne ce pouvoir volomboasary a déjà pu faire une quarantaine d’EPP manaraka penitra sur les 11 500 fokontany, 4 à 5 kianja manaraka penitra (y compris le kianja Rabemananjara & kianja maître Kira ??) sur les 120 districts, zéro université sur les 23 régions, 42 km 180 km de la RN 44 (Ambatondrazaka) ↔ QUE DEMANDE LE PEUPLE et mamzelle Isanja ??

    • 3 juin à 11:15 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      "L’économie de Madagascar « est confrontée à de nouvelles menaces suite à de nouveaux épisodes de COVID- 19 (coronavirus), à une série d’événements climatiques extrêmes et aux retombées du conflit en Ukraine au début de 2022 », explique la Banque mondiale. Mais c’est surtout la guerre en Ukraine qui a un impact notable sur l’évolution économique de Madagascar, en raison du ralentissement de la demande des partenaires commerciaux et de la hausse des prix du pétrole qui devrait entrainer une détérioration de la balance commerciale et des pressions croissantes sur les finances publiques".
      - Que voulez-vous madame IZPR, Madagasikara est le seul pays victime de tous ce que vous aviez énumérés [covid 19, changement climatique, guerre en Ukraine, …].

  • 2 juin à 09:48 | arsonist (#10169)

    Rien que le ralentissement de la croissance ?

    Cette fameuse banque n’a jamais constaté l’effroyable dégringolade du niveau et de la qualité de vie des populations Gasy depuis des décennies ?
    Avec l’accélération de cette dégringolade depuis 2009 ?

    Allons ! Allons !
    Soyons sérieux !

    • 2 juin à 12:52 | lé kopé (#10607) répond à arsonist

      Nous n’avons pas besoin des prophéties d’une institution Etrangère pour constater le désarroi qui mine la population depuis 2009. Car la vie quotidienne de nos compatriotes , suffit pour nous rendre compte que chaque jour est un parcours de combattant pour 80% de sa composition . La prochaine hausse du prix du carburant , sonnera le glas de ce régime moribond , qui a surtout brillé par ses promesses non tenues . Qui a dit que Pinochio était d’origine Malagasy ???

    • 2 juin à 13:02 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      " ... nos compatriotes, suffit pour nous rendre compte que chaque jour est un parcours de combattant pour 80% de sa composition ...".


      Ceci est un fait mais le plus grave c’est le déni de cette situation par certaines personnes à commencer par les tenants du pouvoir !!!!!

  • 2 juin à 09:54 | Besorongola (#10635)

    LE COVID N’EST PLUS UNE EXCUSE CAR BEAUCOUP DE PAYS AFRICAINS S’EN SORTENT PAS MAL.

    Ainsi, au niveau de la région Afrique du Nord, la croissance moyenne de 4,6% est portée par l’Egypte, seconde puissance économique africaine derrière le Nigeria en termes de PIB, dont l’économie devrait croître de 5,7% en 2022. Le Maroc devrait afficher la plus faible croissance de la région à cause de la sécheresse aigue qui frappe le pays et qui a fait tomber la production agricole à 30 millions de quintaux, impactant très négativement la croissance du PIB (1,8%)
    Du côté des pays, en 2022, la meilleure performance devrait revenir au Rwanda, comme ce fut le cas en 2010 (si on exclut la Libye avec une croissance de 177,3%) avec une hausse de son PIB de 10,0%, en affichant une croissance de 6,9%. La croissance de ce petit pays enclavé, portée par les services qui ont contribué à hauteur de 48% du PIB en 2021 et qui sont devenus le socle de l’économie rwandaise, devant l’agriculture (24% du PIB en 2021) et l’industrie (20% du PIB en 2021). Pour les années à venir, en plus des services, le gouvernement rwandais mise sur l’industrie et l’agriculture et leurs chaines de valeur pour booster l’économie du pays. Ce qui devrait porter la croissance à 7,9% en 2023, selon les estimations de la BAD.

    Suivant le Rwanda, c’est le Niger qui devrait afficher des croissances de l’ordre de 6,5% en 2022 et 7,2% en 2023. Le pays devrait surtout bénéficier de la flambée des cours du baril de pétrole coïncidant avec la hausse de sa production. Il devrait aussi voir ses exportations d’or croître fortement grâce à l’oléoduc de 1.980 km qui reliera les champs pétroliers du pays au terminal pétrolier dans le port de Sèmè-Kraké du Bénin. Ce qui lui permettra de faire passer sa production de 20.000 barils par jours à plus de 120.000 à l’horizon 2024.

    Derrière ces deux pays, Maurice (6,2%), la République démocratique du Congo (6,2%), le Bénin (6,1%), la Côte d’Ivoire (6,0%), le Kenya (5,9%), le Togo (5,8%) et l’Egypte (5,7%) afficheront aussi de très bonnes performances. L’Egypte est la seule puissance économique continentale à afficher une croissance solide. Le pays des pharaons tire profit de ses importantes découvertes de gaz dont la production ne cesse d’augmenter, mais aussi de l’attractivité de son économie grâce à la dévaluation de sa monnaie qui favorise les arrivées touristiques et les investissements directs étrangers, de ses secteurs exportateurs diversifiés…

    En 2023, c’est le Sénégal qui devrait afficher la meilleure croissance du continent avec un PIB en hausse de 8,2%. L’économie sénégalaise, qui devrait afficher une croissance de 4,6% en 2022, devrait voir son PIB augmenter de 8,2% en 2023 grâce notamment à son entrée dans le cercle des exportateurs d’hydrocarbures (pétrole et gaz), au développement de projets d’infrastructures (port, autoroutes, énergie…) et à l’agriculture. Le pays devancera le Rwanda (7,9%), le Niger (7,2%), le Togo (6,8%), la Côte d’Ivoire (6,7%), la RDC (6,5%), et l’Ouganda (6,2%).

    • 2 juin à 10:45 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Le gouvernement Malagasy fixe le taux de croissance cette année 2022 à 5,4%, parce que malgré les crises mondiales qui s’enchainent, le régime voit qu’en même temps, c’est une opportunité pour Madagascar, de réduire nos importations et de privilégier l’autoconsommation de nos produits locaux.

      Par ailleurs, les partenariats autres que les bailleurs traditionnels pour la réalisation des projets non financés par ceux-ci s’améliorent et se multiplient, lesquels permettront de créer des activités et des emplois, en un mot, la croissance. Peut-être, ceux-ci ne sont pas tenus compte dans les études et analyses de la BM. 

      Et enfin, le gouvernement Malagasy est plus optimiste que la Banque mondiale, parce que le taux de croissance réel ne sera pas 4% en 2021, mais, plus celui de la BM n’est qu’un estimation.

      Rappel, l’année dernière par ex la BM a publié -4%, alors que le taux réel -7%. Les dernières statistiques publiées par l’Instat en étroite collaboration avec le PNUD et référence du FMI, nous permet de prévoir un taux au moins 7% en 2021.

  • 2 juin à 09:59 | Besorongola (#10635)

    Ne vous inquiétez pas : "Ho 5,4 % ny taha-karena amin’ito taona ito fa tsy 2,6 izany " .

    Signé Mr Ho.

  • 2 juin à 10:00 | purgatoire (#11152)

    Et le pire c’est ce rapport de la banque mondiale sur l’école et l’éducation ... cela fait peur
    https://lexpress.mg/02/06/2022/perspective-la-banque-mondiale-fustige-le-systeme-educatif/
    Et ISANDRA qui nous débite chaque jour des mensonges sur le pays ... Aujourd’hui elle est confrontée à la triste réalité ...

  • 2 juin à 10:06 | purgatoire (#11152)

    Décidément la banque mondiale n’est pas tendre avec ISANDRA… je croyais que tout allait de mieux en mieux dans ce pays
    09:30 - STABILITE POLITIQUE
    La stabilité politique a été maintenue depuis le retour à l’ordre constitutionnel en 2013, mais le mécontentement social pourrait s’intensifier dans un contexte de pauvreté croissante, de hausse de l’inflation et d’absence de réformes de fond, indique la note de conjoncture économique de Madagascar publiée par la Banque mondiale.

  • 2 juin à 10:09 | Besorongola (#10635)

    LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE N’ARRIVE PAS À FAIRE FACE À LA CROISSANCE DÉMOCRATIQUE GALOPANTE ET POURTANT MADAGASCAR N’EST PAS EN SURPOPULATION !

    La croissance économique malgache post covid est surtout marquée par la reprise des exportations minières de Sheritt et de QMM, des activités de services et des investissements publics soutenus par nos partenaires de développement conformément à leur engagement d’appuyer les pays pauvres. Mais cette reprise ne se traduit pas en une création suffisante d’emploi pour la majorité de jeunes Malagasy. Madagascar est confronté au doublement de sa population en une génération et à la large incapacité des secteurs secondaire et tertiaire à absorber les 500 000 jeunes Malagasy entrants supplémentaires dans la vie active chaque année et en plus ces 500.000 entrants viennent essentiellement du monde rural. À Madagascar entre 2005 et 2017. le taux de fécondité moyenne malgache était de 4,1 enfants par femme.Madagascar a une superficie totale de 587 040 km². La superficie cultivable s’élève à 8 millions d’hectares, soit 14% de la superficie totale. La superficie cultivée s’élève à environ 2,6 millions d’hectares, soit 4% de la superficie totale et 31% de la superficie cultivable.

    Depuis l’indépendance, la croissance de la population et la pression foncière en milieu rural se sont accrues. L’espace est désormais saturé dans certaines régions et le secteur agricole s’essouffle à occuper les nouvelles jeunes générations Malagasy. Cette croissance s’est déroulée en l’absence de changements notables dans les systèmes de production agricole. Les réformes entreprises n’ont pas été soutenues. La discontinuité des actions entreprises pour l’amélioration de l’agriculture annule les maigres résultats obtenus. A chaque changement de régime politique, il y a un changement de politique agricole et de priorité ! Or le problème reste le même ; la conjonction d’une forte augmentation de la population rurale et de l’immuabilité des structures agraires constitue une double impasse : une impasse démographique et une impasse économique. Il est temps que les politiques publiques résolvent cette double impasse et s’inscrivent dans la durée.

    Au cours des dix ans à venir plus de 500000 jeunes Malagasy vont entrer en âge d’activité en milieu rural chaque année. Face encore à l’émiettement de parcelles agricoles de moins en moins viables et rentables et aux défis encore à faire face sur l’accès au foncier, les jeunes ruraux vont devoir chercher des emplois hors de leurs exploitations familiales. Or, les emplois auxquels pourraient prétendre les jeunes ruraux sont rares. En milieu rural, les activités non agricoles sont peu nombreuses et en milieu urbain les créations d’emploi sont faibles. Les secteurs du textile et du tourisme, qui apparaissent comme des secteurs d’expansion et de référence de l’économie malgache, ne pourraient absorber au mieux que 50 000 actifs supplémentaires par an durant les prochaines années. Les solutions à l’impasse démographique et à l’impasse économique ne devraient-elles pas alors être recherchées, du moins dans un premier temps et prioritairement, dans le secteur agricole lui-même ?

    • 2 juin à 10:10 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... Si une chance historique s’offre à Madagascar de devenir le grenier à riz de l’Afrique, ce processus est toutefois encore embryonnaire et reste fragile. Il nécessite d’être soutenu très attentivement, que ce soit sur le plan du pilotage du marché du riz proprement dit que des mesures d’accompagnement nécessaires à son développement. L’accompagnement dans le temps des logiques d’amélioration de la performance agricole en général, et rizicole en particulier, en relation avec les exigences des marchés, s’avère central pour rendre effectives les ambitions politiques de développement agricole. Ne serait-il pas temps de mettre en œuvre une stratégie intégrée du développement agricole concourant aux objectifs de production conformes aux besoins locaux et aux impératifs de la conjoncture mondiale ? Certes, agir sur la production agricole, c’est forcément mettre en oeuvre un grand nombre d’éléments complexes qui, tous, concourent à la solution du problème mais qui, pris individuellement et mis en oeuvre isolément, ne sauraient conduire au succès. Le progrès agricole n’est vraiment avantageux que s’il porte sur l’ensemble des opérations. Mais la tâche fondamentale, condition du succès de l’ensemble de l’oeuvre du développement agricole et de la promotion rurale, a trait aux transformations nécessaires de la mentalité de la majorité des Malagasy : Education, Education et Education. . L’éducation et la sensibilisation pour une volonté pour le progrès et la construction d’une espérance d’ une vie meilleure ne devraient-elles pas être une ŒUVRE CONTINUE DE LA REPUBLIQUE pour les trois prochaines décennies car la majorité des Malagasy, essentiellement rurale, était trop longtemps isolée, résignée et devenue inerte ? Des « agro entrepreneurs » issus des jeunes paysans Malagasy disposant d’un bon niveau d’éducation, pratiquant une agriculture moderne, avec un capital d’exploitation important et des surfaces individuelles de quelques dizaines d’hectares seraient–ils encore un rêve pour le prochain siècle ?………Les autorités publiques exposeront-elles ce problème de l’impasse démographique et de l’impasse économique que le monde rural fait face lors de la concertation nationale sur l’agriculture ?………..

      Zaza R /LGI.

    • 2 juin à 10:21 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ET POURTANT MADAGASCAR N’EST PAS EN SURPOPULATION, SEULEMENT, LA PAUVRETÉ ET L’INSÉCURITÉ PROVOQUENT UNE EXODE RURALE HÉMORRAGIQUE.

      1. Antananarivo, la capitale
      Antananarivo aussi nommée « la ville des mille » est la ville la plus peuplée du pays. La ville des mille compte 3 209 933 habitants.

      2. Toamasina, ville touristique par excellence
      Toamasina de sa signification « ce qui semble salé » abrite 411 933 habitants.

      3. Antsirabe, la troisième plus grande ville de l’île
      La ville d’Antsirabe abrite 338 986 d’habitants et c’est à ce titre qu’elle occupe la troisième place dans le classement des plus grandes villes de Madagascar.

      4. Mahajanga, l’une des villes les animées de l’île
      On dénombre 244 279 habitants dans la ville de Mahajanga. Aussi nommée la ville des fleurs,

      5. Fianarantsoa, l’une des plus grandes villes de Madagascar
      Fianarantsoa est une ville historique bâtie au 19ème siècle. Elle se situe sur la partie Sud-est de Madagascar et compte 200 482 habitants. La signification de son nom est un « Endroit où apprendre le bien ». Elle a toujours été un centre culturel et un centre universitaire.

      6. Antalaha et aux alentours.
      Antalaha se retrouve dans la partie Nord-est de l’île. Ce capital mondial de la vanille dénombre environ 186 500 habitants. La ville est historiquement réputée pour sa grande production de vanille et ce bien avant les années 40.

      7. Tuléar
      Située au Sud-ouest de l’île, Tuléar est le meilleur représentant du climat chaud de Madagascar. La ville dénombre 170 194 habitants. Le début de son histoire est marqué par la venue des trois tribus Masikoro, Bare et Antadavaka. Mais son nom actuel n’a été créé que vers 1970.

      8. Antsiranana
      Antsiranana ou Diego-Suarez est une ville malgache réputée pour son charme sans égal. Ses 125 103 habitants se répartissent sur une superficie de 42 km2. Les navigateurs Diego Diaz et Fernand Suarez ont été à l’origine du nom de la ville. Son histoire est liée étroitement à la période coloniale. Cette ville portuaire est le troisième port le plus important de Madagascar.

      9. Morondava
      Morondava, cette ville qui est le centre économique de la région de Menabe compte plus de 70 000 habitants. Il faut faire près de 700 km depuis Antananarivo, la capitale pour découvrir ce bel endroit touristique. La ville existe depuis plus de cinq siècles. Elle se distingue par son port et ses nombreux pêcheurs qui définissent l’économie de la région.

      10. Manakara
      L’appellation Manakara vient du grand rocher qui borde la région. Située à la partie Sud-est de Madagascar, la ville abrite plus de 40 000 habitants. Il s’agit du capital économique de la région Vatovavy-Fitovinany.

    • 2 juin à 10:23 | elena (#3066) répond à Besorongola

      Merci Besorongola pour cet article de la Gazette, mais dans votre titre, je pense que le mot démographique passe mieux que démocratique😊

    • 2 juin à 10:42 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      En résumé de tout ce que vous nous avez posté selon les perspectives économiques récemment publiées par le Fonds monétaire international, le plus grand taux de croissance sera de 6% en Afrique subsaharienne. Tour d’horizon des pays en pole position.
      - En 2022 :Le Niger en top du classement avec une croissance de 6,9 %,pourtant un pays qui ne figure pas parmi les 20 pays les plus riches d’Afrique . Pourquoi et pour quelle raison ?
      - Pour cause, le pays est engagé dans une multitude de projets qui devraient à terme produire plus d’énergie et plus d’infrastructures, de quoi booster son économie.
      - La 2ème place :Le Soudan du Sud atteindra 6,5 % de taux de croissance ,pourtant c’est un pays pauvre également mais les gouvernants affichent une politique volontariste de s’en sortir malgré la crise post covid ,ne servirait uniquement comme un alibi masturbatoire .
      Le pays d’Afrique subsaharienne qui est par ailleurs l’un des plus pauvres au monde devrait persévérer dans sa logique de reprise économique après de longues années de guerre. Le FMI prévoit un taux de croissance de 6,5 %, juste derrière le Rwanda. Il est talonné par le Rwanda avec 6,4 % et la République démocratique du Congo avec 6,4 % aussi. Viennent ensuite l’Ile Maurice et la Guinée équatoriale avec 6,1%, la Côte d’Ivoire avec 6% et le Kenya avec 5,7 %.
      Conclusion : Force est de constater que dans les pays assez ou bien gouvernés ,les ressources naturelles dans leurs sous sols (gaz ,pétrole , ...) sont transformées en ressources humaines .
      Donnons un exemple du Nigéria avec ses 202 millions d’habitants , le pays le plus riche d’Afrique , nous démontre que leur manne pétrolière n’appauvrit pas leur population contrairement de ce qui se passe chez nous ( exploitation du Nickel ,chrome ,...par Sherrit à Ambatovy ).
      J’ai répété à maintes reprises ,pas plus tard qu’hier que dans un pays tel comme à Madagascar où les 70% de la population sont des pays alors que paradoxalement la vraie POLITIQUE AGRICOLE n’existe guère avec l’explosion démographique ,c’est que la vraie problématique se cache derrière l’immobilisme phénoménal en tendant toujours les mains vers les bailleurs pour des projets futiles pourtant les malnutritions et la famine sont toujours omniprésentes ....Les preuves !?
      - Alors que les trafics illicites et la CORRUPTION deviennent une monnaie courante .Mon pauvre pays !

    • 2 juin à 10:44 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Elena boujour.
      C’est un grand plaisir pour moi d’accueillir votre correction. Effectivement c’est démographique le terme adéquat car au contraire tout ce qui est démocratique est en nette régression à Madagascar. C’est l’anticipation d’orthographe du portable qui en est l’ origine mais ma faute c’est de ne pas relire. Encore merci et désolé Elena.

    • 2 juin à 10:48 | Turping (#1235) répond à Besorongola

      les 70% de la population sont des paysans ,.....au lieu de pays .Désolé ,ce n’est pas du copié -collé .
      En malagasy : mihinanm-bary aza misy latsaka .En mangeant du riz ,il y a des miettes qui tombent parfois ... Bonne journée ,au travail ,travail ,travail ....le seul moyen de s’en sortir ,il faut travailler beaucoup que de passer son temps à cancaner (gérer ses affaires ) .

  • 2 juin à 10:26 | Besorongola (#10635)

    LA CAROTTE ET LE BÂTON DE LA BANQUE MONDIALE POUR MR HO !
    PEUT-ON ÉVALUER LE NIVEAU SCOLAIRE DES ENFANTS MALGACHES EN FONCTION DE LEUR NIVEAU DE LA CONNAISSANCE DE LA LANGUE FRANÇAISE ?

    Des chiffres qui interpellent. 97% des élèves de 10 ans rencontrent des difficultés à lire et à comprendre un texte simple en français, pourtant langue d’enseignement sur la Grande île. Le retard d’apprentissage à Madagascar est de 10% en plus de la moyenne de l’Afrique subsaharienne et de 6,8% de celle des pays à faible revenu. Ces chiffres ont été rapportés dans la note de conjoncture économique de Madagascar, publiée par la Banque mondiale.

    D’après cette institution financière, le niveau des résultats scolaires sont étroitement liés à la performance des enseignants, à leur satisfaction professionnelle et à l’administration des établissements scolaires. Les faibles qualifications académiques des enseignants, surtout ceux au niveau des communautés, sont particulièrement pointées. La Banque mondiale estime que 80% d’entre eux n’ont pas de diplôme adéquat.

    Mais en plus de ne pas bénéficier de soutien suffisant, la satisfaction professionnelle des enseignants dans les écoles publiques est faible. La Banque mondiale parle de « retard de paiement de salaires, de la précarité de l’emploi, du manque de formation continue, de ratio enseignants-élèves élevé » en plus de l’insuffisance des infrastructures de base et de matériels pédagogiques.

    Les résultats scolaires peuvent cependant être améliorés. Pour ce faire, la Banque mondiale insiste sur des stratégies de réformes qui conjuguent le renforcement de la transparence, la mobilisation citoyenne, l’administration des établissements scolaires et la motivation des enseignants.

    Selon Johannes Patrick d’AMADEA- Enfance et Développement à Madagascar, la Banque Mondiale avec l’UNICEF ne cessent de montrer avec des chiffres le désastre de l’éducation à Madagascar. Le problème des enseignants, l’administration del’enseignement, les infrastructures... La BM parle du faible niveau de français des élèves, c’est pour pointer indirectement du doigt l’abberation du système scolaire Malagasy (si j’écrivais malgache, certains s’offusqueraient davantage de cela que du reste des problèmes soulevés) où l’on fait utiliser le français par des enseignants qui ne le parle pas, à des élèves dont certains ne sont plus en contact depuis longtemps avec cette langue et qui bien sûr n’y comprennent pas grand chose. Et elle évite encore soigneusement de parler du programme qui n’a jamais correspondu aux réalités malgaches. Ce programme n’eduque les enfants Malagasy ni à leur vraie histoire, ni à leur geographie (ou si peu) et ne leur apporte que peu de choses par rapport aux besoins d’une population à 80% agricole. Depuis 30 ans, nous nous battrons à la campagne pour que l’école serve vraiment à quelque chose qui n’est autre que sa fonction principale. Ce problème ne date pas d’aujourd’hui . Comment avons nous pu descendre aussi bas ? Bien sûr nos hommes politiques ont leur grosse part de responsabilité mais nous-mêmes, peuple de ce grand pays, la nôtre ne peut pas être minimiser . A ceux qui disent faites quelque chose ressaisissez vous je répondrais que certains essaient, nous essayons depuis des années mais franchement, ce n’est pas facile.
    2424.mg

  • 2 juin à 11:06 | kartell (#8302)

    • 2 juin à 11:28 | Shalom (#2831) répond à kartell

      Et si c’est vrai ?
      L’EMOREG a du boulot à faire alors !

    • 2 juin à 12:30 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Slahom
      Une situation à la sri lankaise se profilerait-elle, pour demain ?…

    • 2 juin à 13:23 | Shalom (#2831) répond à kartell

      Ouaouh !
      Ca va être très très dur !

    • 2 juin à 16:31 | dahalo (#8794) répond à kartell

      Je confirme que c’est le cours que l’on paie en dehors des station services à titre d’exemple le gasoil non subventionné est à 6000 ariary/litre.

  • 2 juin à 11:08 | observateurtrèslucide (#11344)

    Elena,
    Vous avez raison de reprendre l’impudent !esorongola !
    Non seulement il ne sait que reprendre des copiés /collés mais le peu de commentaire qu’il y ajoute (en lettres majuscules (ce qui est grossier), sont plus qu’imprécis !
    Il confond le mot démographie a celui de démocratique ,mot d’ailleurs qui est une grossièreté dans la bouche de la bourgeoisie mérina !
    Ensuite il utilise le mot hémorragique en parlant d’exode rural
    ( rural qu’il écrit en plus au féminin alors que ce mot s’accorde au masculin d’exode ) et que le mot hémorragique est relatif au sang !
    Définition tirée d’internet :Une hémorragie est dite externe si le sang s’écoule directement à l’extérieur, interne si elle se produit dans une cavité (thorax, abdomen) ou dans un viscère (estomac, intestin) ; quand le sang sort par les voies naturelles (bouche, anus, urètre), l’hémorragie est dite secondairement extériorisée (→ circulation ...
    Cet apprenti journaliste est donc très perfectible et disons le carrément inutile car son niveau de Français est trop bas !
    Mais bon cela correspond ,sans doute, aux facultés des "lettrés" de ce pays dont le niveau de connaissances générales baisse dangereusement !
    cela semble une certitude ou cet individu ,insulté familièrement est défendu par toute une cohorte d’outragés qui eux pour la plupart ne se privent pas d’insulter gravement quelques intervenants sur ce site !
    Pour mon compte je travaille a faire reconnaitre la réalité des comportements de la classe dirigeante locale !
    Ceci afin pour que de pauvres touristes Français n’aillent plus se perdre dans ce pays de bourgeois malotru qui caractérise la haute société locale et endémique !
    Je lance d’ailleurs ce message que je répèterai à l’envi " surtout ne venez plus à Madagascar ,vous y êtes en danger de mort, car le barbecue vous guette sur les plages, dixit l’arsonist négrier !

    • 2 juin à 11:20 | Besorongola (#10635) répond à observateurtrèslucide

      "l’impudent !esorongola" ! vous écrivez ?
      Il est plus prudent d’écrire "l’imprudent BESORONGOLA".
      Tout humain est perfectible !
      Soyez plus prudent si vous voulez être au premier plan et si vous êtes un vrai français vous n’auriez pas besoin de copier et coller le dictionnaire pour expliquer le sens des mots.

    • 2 juin à 11:27 | observateurtrèslucide (#11344) répond à observateurtrèslucide

      Besomachin,
      C’est bien ce que j’avance ,reprenez des études sérieuses ou changez d’occupation ,car ce n’est pas un métier ce que vous faites !
      Qui donc vous finance ,papa ou maman ?

    • 2 juin à 11:28 | Besorongola (#10635) répond à observateurtrèslucide

      Observateurlucide.
      Il est vrai qu’on nous apprend en CM1 que hémorragie concerne le sang mais à l’université on nous apprend aussi ce qu’on appelle "sens figuré". On peut ainsi décrire un phénomène qu’on arrive pas à endiguer (pour vous c’est plutôt arrêter) d’hémorragique.

    • 2 juin à 11:38 | Shalom (#2831) répond à observateurtrèslucide

      Le donneur de leçon :

      " ... Il confond le mot démographie a celui de démocratique ...".

      Comprenez-vous quelque chose dans ce qui est écrit ?

      M le "très lucide" compare un nom à un adjectif et sans parler de l’utilisation du "a" sans accent dans cette phrase : il faut vraiment avoir du cran pour écrire des foutaises pareilles.
      Emporté par son élan de haine et de jalousie envers Besorongola, le "très lucide" n’arrête pas de marcher sur des clous.

    • 2 juin à 11:46 | arsonist (#10169) répond à observateurtrèslucide

      L’ "anticaste" ,
      l’ auto-proclamé Français souchien à la peau blanche ,
      cet individu qui ne maîtrise pas la langue française dans la rhétorique , et pire encore à l’écrit ,
      ce vil colonialiste attardé ,
      se permet de donner une leçon de pratique de cette langue sur ce forum !

      Le raisonnable ne serait-il pas que cet hurluberlu d’ "anticaste" prenne d’abord lui-même des leçons de français afin d’atteindre un niveau au moins correct dans le maniement du français ?

      Quant aux possibles retours de la pratique des barbecues ,
      les Gasy savent pertinemment faire le tri
      pour identifier qui inviter à ces manifestations avec feux de joie !

      Si le vil colonialiste attardé "Observateurlucide" ne supporte pas les très instructifs et très nombreux copier/coller de "Besorongola" ,
      qu’est-ce qui empêche cet idiot d’ "anticaste" de zapper ces posts ?

      Et même , qu’est-ce qui retient ce c.on de fanfaron suprémaciste Blanc à rester sur ce forum ?

    • 2 juin à 12:10 | elena (#3066) répond à observateurtrèslucide

      Anticaste,
      Si je reprends Besorongola, c’est de façon amicale. Sentiment que je n’éprouve pas pour vous, lui, il souhaite informer, vous, vous essayez d’exister de manière pathétique. En fait, vous êtes à plaindre.

    • 2 juin à 13:25 | Shalom (#2831) répond à observateurtrèslucide

      Quelle remarque Elena ! 👍👍👍👍👍👍👍

  • 2 juin à 11:35 | Besorongola (#10635)

    QUIZZ DE CULTURE POLITIQUE POUR LES FORUMISTES.

    Un autre Ho de la politique avait dit :

    .."La croissance, j’irai la chercher avec les dents" . ..
    Qui est-il ?

  • 2 juin à 11:35 | observateurtrèslucide (#11344)

    Kartell,
    Malheureusement c’est sans doute la vérité !
    Dire qu’il y a encore quelques jours ,Isandra, la voix de son maitre, affirmait, juré craché qu’il n’y aurait pas d’augmentation (pas comme en France disait il) et même qu’une baisse des tarifs était envisagée !
    Isandra en ce moment même ,recherche un vol pas trop cher pour fuir ce pays !
    D’ailleurs beaucoup d’autres devrait y penser

  • 2 juin à 11:40 | Besorongola (#10635)

    MR HO A BEAU FUSTIGER LE FMI ET LA BANQUE MONDIALE EN 2018 MAIS EN 2022 CES 2 INSTITUTIONS SONT LÀ POUR LE CORRIGER.

    C’est tout comme, c’est le FMI qui joue en l’occurrence le rôle de l’administrateur judiciaire. Le FMI va s’entendre avec le gouvernement sur les mesures à prendre pour redresser la situation pendant la revue de la FEC. Puis, le ministre des finances et le gouverneur de la banque centrale résumeront ces mesures dans ce qu’on appelle la lettre d’intentions. Ce sont les futurs engagements de l’Etat.

    Ce qui attend la population.

    La partie « Augmenter les recettes fiscales » permet de comprendre les mesures fiscales prises par le ministère des finances contre lesquelles il y a eu une levée de boucliers du secteur privé.

    Dans la LFI 2022, le minimum fiscal dû au titre de l’IRSA augmentera de 50% et ne touchera donc que les bas salaires. Le taux réduit de TVA ne sera plus appliqué sur les pâtes et la suppression des exonérations de TVA sur le blé, le riz et le maïs est envisagée. Tout comme pour la 1ère tranche de consommation d’eau et d’électricité des ménages, l’augmentation y afférente devant surtout impacter les ménages à faibles revenus.

    L’on apprend également qu’il y a une énorme fraude au niveau du tabac, alors qu’à notre connaissance, il n’y a que deux opérateurs : une filiale d’Imperial Tobacco et une filiale de Sipromad avec British American Tobacco. Il était également question de la compagnie Able Step créée par Monja Roindefo, associé à des Chinois. Cela ne devrait pas être très sorcier d’assurer une stricte traçabilité du tabac (et de l’alcool) si l’Etat le veut vraiment. En tout cas, cela en vaut la chandelle, puisque cette traçabilité associée à une augmentation des droits d’accise permettrait une recette supplémentaire de 25 milliards ariary. Même topo pour l’alcool.

    Qu’attend le ministère des finances pour lancer immédiatement un contrôle fiscal et douanier approfondi sur les 3 dernières années, car il semblerait que des fraudes manifestes sont archi-connues dans le milieu. Même prévoir des primes et l’immunité pour les informateurs éventuels.

    Il ne paraît pas sain que de tels documents ne soient pas rendus publics par le gouvernement, de façon qu’au moins, cela puisse être discuté avec les parlementaires.

    Ces derniers peuvent déjà lire cette fameuse lettre d’intentions en attendant la transmission de la LFI. Cette dernière ne sortira probablement qu’après la revue du FMI, c’est-à-dire pas avant fin mai. Très probablement, la hausse des prix à la pompe attendra également le feu vert du FMI.

    Une lueur d’espoir
    Le retard dans la mise en place de réformes a malheureusement réduit sensiblement le montant des aides budgétaires reçues. Compte tenu de cette situation, selon toujours cette lettre d’intentions, le FMI suggère d’utiliser 1 100 milliards ariary à tirer sur l’allocation spéciale de DTS du FMI du 23 août 2021 pour financer de nouveaux projets d’investissement en 2022, notamment pour améliorer les infrastructures routières et d’approvisionnement en eau dans le Sud. Cette allocation spéciale est la dernière soupape avant que la marmite n’explose !

  • 2 juin à 11:46 | observateurtrèslucide (#11344)

    Shalom,
    Le clone malpoli du goujat arsonist !
    Tu va reprendre du service pour mater les sans dents ?
    C’est vrai tu est aussi un indésirable dans ton pays ,la France c’est plus sur en ce moment !
    Le moment est peut être arrivé de détruire l’état néocolonialiste attardé merina !
    T’est pour une fédération ou la renaissance des royaumes d’antan !
    Le but c’est de casser cet grosse merde d’état centralisé modifié pour le profit d’une minorité pourrie !

  • 2 juin à 11:47 | observateurtrèslucide (#11344)

    Kartell,
    Malheureusement c’est sans doute la vérité !
    Dire qu’il y a encore quelques jours ,Isandra, la voix de son maitre, affirmait, juré craché qu’il n’y aurait pas d’augmentation (pas comme en France disait il) et même qu’une baisse des tarifs était envisagée !
    Isandra en ce moment même ,recherche un vol pas trop cher pour fuir ce pays !
    D’ailleurs beaucoup d’autres devrait y penser

    • 2 juin à 12:05 | kartell (#8302) répond à observateurtrèslucide

      Confirmation selon 2424mg
      Antananarivo, 1er Juin, 9h27 – Une nouvelle qui devrait soulager les candidats au séjour en Europe. Le consulat général de France annonce la mise en place de « créneaux supplémentaires de rendez-vous pour les visas de court-séjour » à partir du 31 Mai. Cette mesure est prise alors que les demandes affluent auprès de son service des visas, entraînant « un allongement du délai d’obtention d’un rendez-vous auprès de [son] prestataire TLS-Contact », souligne un communiqué de l’ambassade de France publié mardi.
      ⭕Selon l’ambassade de France, cette affluence des demandeurs de visas est notamment due à la réouverture des frontières, à la reprise des liaisons aériennes ainsi qu’à la saison estivale qui s’annonce. Outre l’affluence des demandes, l’ambassade note également une tendance de certains demandeurs de visas à prendre plusieurs rendez-vous pour déposer leur dossier. « Ce phénomène, qui va s’amplifiant, réduit automatiquement le nombre de créneaux disponibles pour les autres demandeurs », précise l’ambassade qui invite les demandeurs de visa à mettre fin à ces pratiques.

    • 2 juin à 12:33 | Besorongola (#10635) répond à observateurtrèslucide

      Kartell salut.
      Merci pour les infos ! C’est cela qui fait la force de Madagascar Tribune, cette liberté de pouvoir publier des copies collées d’autres presses pour compléter et élargir les infos données aux lecteurs enfin d’argumenter avec preuve à l’appui les avis.
      Il est vrai que l’ouverture du ciel Gasy aux autres compagnies aériennes a fait baisser drastique ment le petit des billets d’avion. Jusqu’à 75 % selon certaines sources. C’est la loi du marché et c’est une bonne chose pour les voyageurs.
      Il faut le dire aussi qu’à chaque élection présidentielle en France c’est un casse-tête d’avoir un visa d’entrée en France. Il y a une explication politique dans ce blocage car l’extrême droite française scrute à la loupe les entrées des étrangers sur le sol français pour en faire un cheval de bataille. Une fois l’élection finie tout rentre dans l’ordre. Comme on dit quand on veut on peut. L’ouverture de la période d’octroi de visa à l’ambassadeur de France a été prévue pour le mois d’août mais ce revirement ne fait que nous réjouir.

  • 2 juin à 11:55 | observateurtrèslucide (#11344)

    Arsonist,
    Je te l’ai déjà dis, j’attend de voir défiler la légion sur Analakely ,envoyée en force de maintien de la paix !
    Tu crois qu’il y aura aussi wagner ?
    T’est content de ton rôle pour la promotion du tourisme sur les plages ?
    Le ministère du tourisme Malgache devrait te surveiller de près !

    • 2 juin à 12:45 | arsonist (#10169) répond à observateurtrèslucide

      Ouuuaouuuh !
      Admirez ce maniement de la langue française par cet "Observateurlucide" , un autoproclamé Français souchien à la peau blanche !

      Ce vil colonialiste attardé d’ "anticaste" rêve de voir "la légion étrangère défiler à Analakely" ,
      comme moi , arsonist , je rêve d’être la reine d’Angleterre !

    • 2 juin à 12:55 | Shalom (#2831) répond à observateurtrèslucide

      Bon jubilé arsonist !
      Ah ! Ah ! Ah ! Le très lucide va encore être jaloux !

  • 2 juin à 12:00 | purgatoire (#11152)

    ISANDRA est en RTT ?

    • 2 juin à 12:13 | Albatros (#234) répond à purgatoire

      😆🤣😂
      Les « petites mains » du (#7070) sont peut-être à Dubaï ?!.

    • 2 juin à 12:23 | MALIBUC (#9345) répond à purgatoire

      Peut-être coupée en morceaux et cramée.

    • 2 juin à 13:45 | vatomena (#8391) répond à purgatoire

      Soyez heureux Niringi puisque Vivre à Paris tout pres du Colonial est pour vous une élévation. un bonheur sans pareil .Lui aussi ,le chien vit heureux aupres de son maitre .Il lance des abois joyeux

  • 2 juin à 12:09 | Albatros (#234)

    "Madagascar doit plus que jamais entreprendre des réformes audacieuses pour accélérer la croissance et renforcer sa résilience" et, "pour réduire la pauvreté dans les années à venir et d’éviter un retard croissant par rapport aux pays pairs" !!!!.

    C’est le type de réformes que l’on peut voir avec, le Colisée du Rova, Miami Beach, le téléphérique, etc...etc...

    Ça c’est de la résilience !.

    Bonne fin de journée à tous !.

  • 2 juin à 12:21 | observateurtrèslucide (#11344)

    Elena,
    J’assume mes idées démocratiques à la face du monde !
    Ce qui n’est pas le cas de certains aux idées dépassées et antidémocratiques et qui se cachent derrière toutes ces idées nauséabondes pour continuer de profiter d’un pays et d’un peuple de façon honteuse !
    Qui areprésente l’avenir et le progrès a votre avis ?
    C’est tellement facile de jouer les humanistes à Paris ou ailleurs ,et de laisser crever son peuple ,c’est honteux ,c’est abject !

    • 2 juin à 12:46 | elena (#3066) répond à observateurtrèslucide

      Vous, je suppose, vous êtes humaniste, plus humaniste qu’humaniste, plus blanc que blanc ? Vous aurez droit à une médaille, en chocolat (noir ou blanc)
      Continuez à vous gargariser en boucle de vos clichés.

    • 2 juin à 13:06 | arsonist (#10169) répond à observateurtrèslucide

      J’aime bien évoquer sur ce forum ce que je fais dans MA ville Paris , la capitale de la France !

      Ce jeudi vers la fin de l’aprèm , je vais chez des potes qui habitent pas très loin de chez moi .
      Ils ont reçu des cerises apportées par d’autres potes qui vivent dans le midi et , de passage à Paris , MA ville , qui vont prendre l’avion pour aller passer une semaine au Japon [ce pays vient juste d’autoriser à nouveau l’entrée des touristes après la covid19].

      Mon pote qui habite pas très loin de chez moi prépare superbement bien les clafoutis aux cerises . Un vrai régal !
      De mon côté , j’apporterai la boisson qui va avec .
      Un bon moment en perspective à passer entre potes donc.

      Je vais essayer d’introduire dans nos conversations cette histoire de femme de ménage qui s’est portée candidate aux législatives . Et qui , d’après certains médias , fait trembler l’ Assemblée nationale !
      Lors des dernières législatives , nous avions beaucoup échangé sur la candidature surprise de Cédric .
      Cette fois-ci nos conversations porteront donc sur une nouvelle candidature surprise , mais d’un genre opposé à la précédente .
      Ah ! Ces conversations de salon dans MA ville , Paris , la capitale de la France !

      Qui a encore osé insinuer que j’écris ça pour rendre jaloux , ou pire : envieux , les suprémacistes Blancs qui hâtent ce forum ?
      N’importe quoi !
      Vous voyez moi , arsonist , avoir pareille mentalité ?

  • 2 juin à 12:25 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Voilà que la BM se met à jouer à Me Soleil, et fait dans la voyance ...
    Elle ne se mouille pas trop, en ces temps de vaches maigres ou le seul objectif est de couler l’ é économie mondiale instaurer un système à la Chinoise , supprimer la monnaie fiduciaire et imposer le revenu universel avec au passage haro sur les goujats frondeurs désireux de devenir propriétaires, le grand reset encore de la conspiration n’ est-ce pas !
    Comment voudriez-vous qu’ un Pays en berne, ou la corruption et désinvolture règnent en maitre depuis plus de 50 ans ait de la croissance ???
    de toutes façons ces pourritures vont lavent le cerveau, le taux de chômage n’ a jamais été aussi haut et pourtant tout va bien, l’ économie repart, on parle meme de relocaliser ...
    Qu’ un mère peut etre un père et vice et versa, que c ‘est tres IN d’ etre bisexuel et tres facho d’ etre contre, que la sodomie pour tous est un art de vivre à la française et que tout opposant ne peut qu’ etre conspirateur et obscurantiste.
    Que quand vous ne possèderez plus rien vous serez heureux, avec de tels détraqués comment voulez vous etre encore en mesure de savoir ce qui est bien et son contraire ???
    Ah le méchant Poutine Ah le gentil Biden et son caniche macron !
    Vous en reprendrez bien encore une petite dose ? 🤪 .
    Un Pays ou la majorité de la population vit sous le seuil de pauvreté, ou les société d’ état sont touts en faillite ou endettées, oui la "croissance" de la pauvreté va encore s’ accroitre avec l’ insécurité et trafics polymorphes, merci la banque merdique pour ces prévisions prometteuses !
    L’ art de la langue de bois et de dire & faire le contraire de ce qui est ...

    • 2 juin à 12:28 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      & le pire c ‘ est que ça marche et les mougeons en redemandent !!!
      Pitoyables ...

    • 2 juin à 13:18 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Le Niringy merino de Paris s’est répandu //On Dirait du DaDabée. ’’Moi ,je fais ci ,moi je fais ça.."
      " Moi ,j’ai vu ceci ,moi ,j’ai vu cela ’’ Moi ,j’ai lu ceci ,Moi ,j’ai lu cela "
      Et comme DaDa bée je ne connais pas Andevoranto

    • 2 juin à 14:31 | arsonist (#10169) répond à Jipo

      Ho - ho - ho - ho - hooo !

      Je me doutais bien qu’un envieux [au moins jaloux] se manifesterait après avoir lu mon post ci-dessus !

      Et voilà donc le kiringy "vatomena"
      [ce lèche-q des suprémacistes Blancs] qui n’a pas réussi à maîtriser ses sentiments premiers de jalousie [voire d’envie ?]
      et poste sur ce forum l’expression de sa réprobation ,
      signe extérieur de sa jalousie au moins ,
      de son envie au pire .

      Comme ce que font les mêmes individus après avoir lu un post écrit par "Dadabe" .

    • 2 juin à 14:46 | FAUVY Bertrand (#9518) répond à Jipo

      Je ne suis pas revenu à Madagascar depuis plus de 4 ans, pandémie oblige. La misère était déjà criante, mais cela ne s’arrange pas...
      Les déclarations de l’Ambassade de France sont honteuses ; allez demander un visa pour venir en France et vous verrez...
      Je suis maintenant marié à une gasy, mais avant le consulat a toujoirs refusé un visa même pour un mois de vacances......
      Quand à la baisse des billets d’avion, près de 2000€ AR Paris - Tana avec Air France. J’ai renoncé à venir avec ma femme, 4000€ ça commence à coûter, surtout que votre présida à limité le visa à 2 mois.....racketter les étrangers c’est toujours ça..... Madagascar me manque, ma famille malgache aussi, même les petits mendiants. ....

    • 2 juin à 17:16 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      @ Fauvy Bertrand
      Monsieur je comprend votre lassitude, mais si je peux me permettre, ne vous laissez pas impressionner par ces racketteurs professionnels, ils essayent si ça marche tant mieux, mais ça ne peut jamais aller tres loin , juste de leur dire mais vous avez imaginé la publicité que vous faite à votre Pays ?
      Comment les vazahas vont vous regarder et vous n’ avez pas honte ???.
      Je peux vous dire que cela a marché plusieurs fois et que les tenanciers du resto( gasy ) ou ça s’ est passé ont pris mon parti et les ont invectivé en Malagasy ,
      Initialement le chauffeur de taxi brousse avait percé son réservoir et il voulait racketter les Français pour rajouter de l’ argent pour payer l’ essence, ce à quoi les étarngers se sont fermement opposés, « nous avons déjà payé pour aller à Ambanja, on ne vous donnera pas un ariary de plus, ça s’ est terminé que c ‘est le tenancier de l’ hôtel qui a fait l’ avance au chauffeur l’ attendant au retour pour se faire rembourser , le chauffeur n’ était que chauffeur à lui d’ annoncer cette indélicatesse à son Patron, le tenancier de l’ hôtel et resto, incontournable sur cette route a voulu rehausser le niveau, ce qu’ il a réussi à faire, mais comme avec les flics qui essayent de vous racketter, vous les envoyez promener, ils savent qu’ ils sont dans l’ illégalité , c ‘est juste un jeux , qui ne tente rien n’ a rien .

      Pour les voyages, il y a des vols AR sur la Paris/Reunion avec la compagnie Frenchbee, puis ensuite prendre un vol St dénis Tana souvent moins cher que des vols directes .
      Vous avez raison ce Pays est adorable seuls quelques abrutis le pourrissent, un peu comme ce qui se passe en France, une minorité qui pourrit et "infernalise" ce paradis .
      Les Malgaches malgré leur misère sont d’ une générosité et abnégation qui forcent l’ admiration, alors laissez les quelques abrutis qui ont eu la chance d’ avoir un peu d’ éducation pour s’ en servir contre leur compatriotes et les touristes, se croyant malins, car tout simplement stupide pour rester poli , ne demandez pas à un âne de se comporter comme un cheval de course, meme les oreilles taillées en pointes, moins encore de porter une valise sans poignée, c ‘est perdu d’ avance !
      Soava dia !

  • 2 juin à 13:04 | Isandra (#7070)

    Selon le tableau de bord économique publié par l’Instat, la référence du FMI :

    - PIB du 1er trim au 3 trim 2020 : 14 797,
    - PIB du 1 er trim au 3 trim 2021 : 16 811

    Donc, variation : 2 013, ce qui donne en pourcentage : 14%.

    Il nous reste à savoir celui de 4éme trimestre, qui ne sera pas inférieur de 5.600 la moyenne trimestrielle. Si on prends la moyenne 5.600, pour estimer celui du 4ème.

    - PIB 2021 : 16.811 5600= 22 411,
    - PIB 2020 : 20 319

    Une variation estimative de 2 092, en pourcentage : 10%. On peut dire, un taux de croissance 10%, en 2021.

    https://www.instat.mg/p/tableau-de-bord-de-leconomie-tbe-n0-47-avril-2022

    • 2 juin à 13:29 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Pauvre ISANDRA vous êtes à plaindre … vous faites vraiment pitié

    • 2 juin à 14:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Purgatoire,

      Pourtant, ce que j’ai rapporté là, c’est la vérité et crédible. L’Instat est une référence de beaucoup organismes internationaux, y compris le FMI, le Pnud,...

      C’est plutôt pathétique de constater, les gens qui ne se réjouissent que de lire les infos rapportant les malheurs de ce pays,...mais, les bonnes nouvelles les énervent.

    • 2 juin à 15:03 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Quand purgatoire écrit sa conclusion, certaines personnes ne comprennent même pas ce qu’il voulait dire.
      En effet, la personne rend un tableau, oui un tableau de mots et de chiffres et usant de sigles.
      Mais on ne sait même pas de quoi ce tableau parle : est-ce un sujet concernant l’île Maurice ou La France (la référence préférée de la personne), non ! non ! non ! simplement on ne sait pas.
      Et verrons ce qu’il va répondre à mes remarques : il nous montrera combien il est intelligent et en plus pathétique ... (merci arsonist pour les leçons d’ironie, j’espère en apprendre plus pour répondre à des posts comme ce que je suis en train de commenter actuellement).

    • 2 juin à 15:20 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Isandra,

      Pour cette histoire de valises qui passaient CSPI sans que le porteur soit inquiété, il serait plus exact de dire que "dada" n’était pas du tout stoppé ni fouillé et passait près du scanner et par le portique sans s’arrêter le moins du monde. Ensuite, il ressortait par le même chemin, sans aucune malette cette fois. Un coursier de luxe. Mais c’était une autre époque, il a probablement fait pénitence après la visite du Pape, sans rendre les fruits de ses méfaits, bien évidemment.

      Vous parliez de taux de croissance je crois...

    • 2 juin à 15:50 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Niringy mérino : Comment peut on vous jalouser ? condamné à vivre comme vous loin de son pays ,loin de sa famille, loin de la civilisation à laquelle vous apparteniez. A singer le Blanc à Paris il n’y a guère d’honneur .C’est plutot méprisable . Et vous le savez ; Cela explique ce besoin de s’épancher sur un blog avec une parole aigre ; Si cela peut vous délivrer ,délivrez vous Ainsi .Si la thérapie est bonne continuez à vous débonder. Ainsi soit il....

    • 2 juin à 16:51 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Exact , kiringy "vatomena" ! Exact !

      Je suis malheureux !
      Je ne suis pas heureux comme le kiringy "vatomena" !

      (i)"vatomena" , le kiringy qui s’autoproclame gasy et qui prétend vivre à Madagougou , vit au milieu de gens dont il parle parfaitement la langue et dont il connaît à fond les cultures et us et coutumes.
      Kanefa izaho , arsonist , dia monina aty anivon’ny vahoaka sy olona izay tsy haiko akory izay fiteniny sady tsy misy fantatro izay kolony sy fomba amam-panaony !

      (ii)le kiringy ’vatomena" est adulé par tous les Gasy . La preuve ? Les Gasy et les amoureux de Mada qui visitent ce forum partagent et éprouvent dans leur grande majorité de la sympathie pour les nostalgiques convictions colonialistes prêchées par ce kiringy "vatomena" , soutien indéfectible du vil colonialisme attardé !
      Fa izaho , arsonist , kosa dia mangidy hoditra amin’ireo rehetra mpiara-monina amiko eto Paris , MA ville .Tsy misy , na dia iray aza , no mba miray foto-kevitra amiko ao andaharan’izay vahoaka sy olona miara-monina amiko eto France , fa indrindra moa eto Paris , MA ville !

      Le kiringy "vatomena" baigne dans la totale béatitude !
      Mahonena kosa izaho , arsonist !

      PS : il est temps que j’y aille ! Clafoutis aux cerises ! Huuum !

  • 2 juin à 14:33 | kartell (#8302)

    • 2 juin à 14:36 | kartell (#8302) répond à kartell

    • 2 juin à 17:41 | FAUVY Bertrand (#9518) répond à kartell

      J’avais lu que 94% des enfants malgaches ne savaient pas lire et écrire à l’age de quitter l’école primaire ; je pensais que l’on avait oublié une virgule, mais c’est bien réel....Vola et Drala, c’est leur vocabulaire. Revoltez vous, il y a peu d’espoir pour Madagascar.......

    • 2 juin à 18:36 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Mais il ne fait que se répeter ce Niringy de mérino .Niringy !changez de disque .Vous faites comme les vieilles personnes qui se répétent et qui anonent .Votre répertoire est usé ; personne ne vous l’a déja dit ?

  • 2 juin à 14:51 | Isandra (#7070)

    La stabilité politique(Kagame 22 ans au pouvoir), et la manière forte pour gérer les fonctionnaires, (l’assiduité, l’efficacité, la lutte contre la corruption, etc) sont parmi les clés essentielles de la réussite économique Rwandaise.

    Par ex : Le ministère de la Justice avait publié, le même mois, la liste de 300 fonctionnaires publics condamnés au pénal depuis 2012 pour "détournement de fonds publics".

    Et les fonctionnaires doivent choisir vaccin ou chômage.

    L’existence de syndicats des fonctionnaires et de l’opposition n’est que symbolique.

    C’est ce genre de réforme que la Banque mondiale veut elle qualifier audacieuse ?

    En effet, parmi les freins au développement dans ce pays, l’instabilité politique, des pertes colossales et départ à zéro, après chaque crise, et la corruption au sein de nos administrations, ainsi que la lourdeur administrative ou inefficacité de nos fonctionnaires, non seulement, cette situation crée des manques à gagner pour notre pays, mais aussi, dissuade les investisseurs de venir à installer ici.

    Osons nous faire des réformes audacieuses, Mr le Président.

    • 2 juin à 15:17 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Osons nous faire des réformes audacieuses, Mr le Président.

      Vous qui prétendez être à Ambohititsoritra dites-lui de vive voix. Vous n’avez pas besoin de Mt pour lui interpeller afin qu’il bouge son Q à Mr Ho.
      De toute façon c’est déjà trop tard, l’élection s’approche à grand pas.

    • 2 juin à 15:30 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.

      En effet, parmi les freins au développement dans ce pays, l’instabilité politique, des pertes colossales et départ à zéro, après chaque crise

      Vous vous moquez de qui là.en 2009 et 2018 qui a provoqué les crises politiques ?
      L’erreur de MR Ho c’est son manque d’humilité et d’avoir trop fait des promesses mirobolantes
      et surtout son soif de pouvoir hors du commun.

    • 2 juin à 17:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      "De toute façon c’est déjà trop tard, l’élection s’approche à grand pas."

      Jamais trop tard...!

      Ca tombe bien si tout le monde est d’accord, pour la stabilité politique et la pérennité de la croissance, rendons l’opposition juste symbolique comme c’est le cas au Rwanda.

      Accordons 22 ans, que 22 ans, pour ce Président et pour commencer, donnons lui 98% en 2023.

      Et vous verrez qu’il gérera d’une main de fer les fonctionnaires corrompus et le non efficaces.

    • 2 juin à 17:31 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Vous êtes dans la provocation mais cela ne fait rien. Parlons de Paul KAGAME. et voyons si ce qu’il fait est possible à Madagascar.
      Lors de la campagne en RDC contre les forces génocidaires (miliciens Interahamwe et anciennes Forces armées rwandaises) et les civils hutu qui s’y étaient réfugiés fuyant les atrocités du FPR, les troupes de l’armée patriotique rwandaise sont accusées de s’être livrées à des massacres de civils[33],[34]. En 1996-1997, Kagame est accusé d’ingérence dans les affaires internes du Zaïre du maréchal Mobutu et d’en violer la souveraineté nationale. Cette ingérence débouche sur la première guerre du Congo et la chute de Mobutu[35]. Selon ses opposants, le sentiment de culpabilité de la communauté internationale vis-à-vis du génocide de 1994, qui a causé 800 000 morts selon l’ONU, n’y est probablement pas étranger[réf. nécessaire]. Le gouvernement de Kagame est accusé d’utiliser le prétexte de l’argument sécuritaire afin de piller les ressources naturelles de l’est du Congo, région où vivent les Banyamulenge, Congolais rwandophones, immigrés au Congo en 1896[36].

      En décembre 2008, un rapport de l’ONU accuse le Rwanda de soutenir la milice tutsi de Laurent Nkunda en RDC[37].

      L’ancien président de la République Pasteur Bizimungu a été emprisonné pour quinze ans, six mois avant l’élection présidentielle de 2003, par la justice rwandaise. Il est gracié trois ans plus tard par Kagame. On déplore la disparition de plusieurs opposants et des assassinats[38]. D’autres ont été maltraités pendant la campagne électorale.

      À l’approche de l’élection présidentielle du 9 août 2010, plusieurs opposants de Paul Kagame sont assassinés[39]. Un certain nombre d’associations, dont Reporters sans frontières, ont demandé de faire pression sur le Rwanda pour qu’il n’y ait plus d’assassinat politique[40]. Condamnant notamment le meurtre du journaliste Jean-Léonard Rugambage, assassiné alors qu’il enquêtait sur une tentative de meurtre contre Faustin Kayumba Nyamwasa, autre opposant à Paul Kagame, Reporters sans frontières rappelle qu’il classe le Rwanda à « la 157e place, sur 175 pays, du classement mondial 2009 de la liberté de la presse », et dénonce « le climat de terreur, l’escalade de la répression contre les voix indépendantes et la dérive totalitaire au Rwanda » sous Kagame[41]. Au nombre des opposants tués, figure André Kagwa Rwisereka, ancien membre du FPR, chef d’un parti d’opposition au FPR de M. Kagame, retrouvé presque décapité, une machette à côté de son corps[42].

    • 2 juin à 18:48 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Oui ,le mérino niringy faites le faraud à Paris . Qui croyez vous tromper .?Trompez les crédules si cela vous divertit ,si cela vous fait oublier vos soucis

  • 2 juin à 17:34 | Besorongola (#10635)

    ... Le président du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, a refusé de recevoir Paul Kagame le 16 juillet 2010 à la suite de manifestations d’ONG protestant contre sa venue alors que certains proches de M. Kagame font l’objet de mandats d’arrêt pour génocide déposés par un juge espagnol[43]. Ces mandats sont levés par le Tribunal suprême espagnol le 24 septembre 2015[44].

    Le 1er janvier 2014, l’ancien responsable des services de renseignement rwandais, entré en dissidence au milieu des années 2000, Patrick Karegeya, est retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel, à Johannesburg. Le général Kayumba Nyamwasa, ancien chef d’état-major de l’armée rwandaise lui aussi en exil, dénonce un assassinat politique[45].

    Le 13 février 2020, Kizito Mihigo, chanteur et défenseur de la réconciliation, est arrêté et emprisonné alors qu’il tentait de fuir pays. Retrouvé mort dans sa cellule dans des circonstances douteuses, la police annonce un suicide. Alors que la justice rwandaise confirme les faits, des associations humanitaires comme Human Rights Watch suspectent un assassinat politique et réclament une enquête indépendante, ce que le gouvernement a refusé[46],[47].

    • 2 juin à 17:38 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Enquête sur Paul Kagame en France

      Une enquête est ouverte en France concernant l’attentat contre le président Juvénal Habyarimana en avril 1994. En 1998, les familles des trois membres d’équipage français de l’avion présidentiel abattu ont porté plainte pour « assassinats en relation avec une entreprise terroriste »[48].

      Le 21 novembre 2006, le parquet de Paris donne son accord au juge d’instruction Jean-Louis Bruguière pour qu’il délivre des mandats d’arrêts internationaux contre neuf proches du président rwandais Paul Kagame, dont James Kabarebe, chef d’État-Major général des Forces rwandaises de défense, Charles Kayonga, chef d’état-major de l’armée de terre[49] et Rose Kabuye. Néanmoins, le juge d’instruction est dans l’incapacité d’engager de poursuites contre Paul Kagame en raison de l’immunité accordée en France aux chefs d’État en exercice, sauf à demander à l’ONU de saisir le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) en Tanzanie pour engager contre celui-ci une procédure judiciaire. L’enquête de Bruguière, censée conforter cette accusation, est partiellement remise en cause par deux enquêtes balistiques : celle d’experts du Royaume-Uni pour le compte du Rwanda et celle d’experts français nommés par le successeur du juge Bruguière, le juge Marc Trévidic. Ces conclusions sont elles-mêmes discutées[réf. nécessaire].

      Juillet 2014 les juges d’instruction Nathalie Poux et Marc Trévidic ont décidé de mettre fin à l’instruction concernant l’attentat de l’avion Falcon survenu le 6 avril 1994[50].

      Début octobre 2016, selon l’Agence France-Presse[51], les juges d’instruction Jean-Marc Herbaut et Nathalie Poux ont pris la décision d’envoyer une nouvelle commission rogatoire internationale à l’Afrique du Sud pour faire entendre Faustin Kayumba, ex-général rwandais[52].

      Enquête en Espagne

      Un peu plus d’un an après l’enquête du juge antiterroriste français Jean-Louis Bruguière accusant Kagame d’avoir commandité l’attentat du 6 avril 1994[N 8], et s’appuyant sur des éléments de cette enquête, la justice espagnole met en cause le chef de l’État rwandais et son entourage. Notamment, l’enquête espagnole désigne Kagame et le FPR comme responsables de l’attentat du 6 avril.

      L’Audience nationale, la principale instance judiciaire espagnole, a annoncé des poursuites contre 40 militaires rwandais, dont 11 généraux, pour « génocide, crimes contre l’humanité et terrorisme » commis après le génocide des Tutsi en RDC contre des ressortissants espagnols. Saisi en 2005 de l’assassinat, entre 1994 et 2002, de neuf Espagnols, six religieux et trois humanitaires, le juge Fernando Andreu, qui a instruit en vertu du principe de « compétence universelle », se livre à un réquisitoire de la méthode de prise de pouvoir puis de son exercice par le Front patriotique rwandais (FPR) de Kagame. Le président Kagame, dont la responsabilité serait désignée sans ambiguïté, est épargné, pour l’instant, en raison de son statut de chef d’État en exercice.

  • 2 juin à 18:07 | Kobbe (#11248)

    @ Besorongola : ’’ Ainsi, au niveau de la région Afrique du Nord, la croissance moyenne de 4,6% est portée par l’Egypte, seconde puissance économique africaine derrière le Nigeria en termes de PIB, dont l’économie devrait croître de 5,7% en 2022. Le Maroc devrait afficher la plus faible croissance de la région à cause de la sécheresse aigue qui frappe le pays et qui a fait tomber la production agricole à 30 millions de quintaux, impactant très négativement la croissance du PIB (1,8%)
    Du côté des pays, en 2022, la meilleure performance devrait revenir au Rwanda, comme ce fut le cas en 2010 (si on exclut la Libye avec une croissance de 177,3%) avec une hausse de son PIB de 10,0%, en affichant une croissance de 6,9%. ’’ UNE INTERVENTION ÉLOQUENTE

    • 2 juin à 18:52 | Besorongola (#10635) répond à Kobbe

      Kobbe salut.
      Merci pour votre correction.. C’est une faute de frappe. En effet une croissance de 177,3 % est exagérée et vous avez raison de ne pas y croire.
      Statistiques associées pour la Libye. Pays qui a la meilleure croissance en 2010.
      PIB par habitant
      12 064,77 USD ‎.

      Taux de croissance du PIB
      5,0% de variation annuelle ‎.

    • 2 juin à 19:04 | Besorongola (#10635) répond à Kobbe

      Mouamar Kadafi est mort en 2011 et avant sa mort en 2010 le PIB libyen s’élève à 74,77 milliards USD (2010) le meilleur en Afrique à l’époque.

  • 2 juin à 18:27 | Besorongola (#10635)

    LE CAS DE KIDNAPPING DE JEUNE FILLE SE MULTIPLIE ET FAIT RAGE.

    🔴🔻AIZA NY FANJAKANA AM ZAVATRA MISEHO OTRZAO ??? VARIANA MANENJIKA NY MPANOHITRA SATRIA ZAY VE NO ZAVA-DEHIBE ‼️
    TSY VITAN’NY MIJALY ARA PIAINANA NY VAHOAKA , MBOLA MIADY SAINA KOA SAO VERY ,NA VERY ZANAKA ❌❌
    ✅TSY MISY RAHA MANDEHA AMN LAONIINY , FANJAKANA TSY MISY ANTEHERANA , TSY FATATRA TSOUNY NA MBOLA MISY AZA ETO NA TSIA ⚠️

    MANKAHERY NY ANKOHONANA, MITANDREMA ISIKA REHETRA FA NY RATSY SY KELY LALANA 🙏🙏

    https://fb.watch/dozWzq5en0/

  • 2 juin à 19:14 | Kobbe (#11248)

    GENOCIDE RWANDAIS : QUE LA FRANCE/BELGIQUE ENQUÊTE SOI-MÊME

    @Besorongola
    Attention aux désinformations des media occidentaux. Nous qui étions tous petits à 1994 lors du Genocide Rwandais, la relecture de l’histoire sur cette page sombre du Continent nous renseinge que là encore il y avait eut la main de la France dans la tragedie rwandaise. Loin d’un archarnement quelconque, la vérité nous dit que l’ombre de la France est souvent derrière les grandes tragedies que l’Afrique a connu.

    Quel équipage supervisait l’equipage de l’avion du Président rwandais ? Un équipage français. Qui armait le régime rwandais ? La France. Quel pays qui a vendu les armes aux franctions rwandaises ? La France et la Belgique (un autre petit pays de merde). En toute logique, dans le Genocide Rwandais la France devrait enqueter sa republique, et la Belgique son royaume.

    Il paraîtrait même que les pauvres petits Casques Blues belges de l’ONU avaient fuient la scène abandonnant le général Canadien qui commendait les unités de l’ONU au Rwanda.
    Ce petit pays des amorphes qu’est la Belgique est passif mais autant moins performant comme sa cousine la France : frères et soeurs, ne comprennez vous toujours pas que le Madagascar est dans un pré-carré des merdes charlatans, tout comme l’ensemble des pays Africains abusivement dits ‘’francophones’’ ?...

    • 2 juin à 20:30 | Besorongola (#10635) répond à Kobbe

      Kobbe.
      Voici une autre version d’un journal africain.
      Selon Info Afrique le président français François Mitterand et son cercle proche soutenait "aveuglément" un régime raciste et violent, en dépit de toutes les alertes : la "faillite" de la France et ses "responsabilités accablantes" dans le génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 sont exposés dans un rapport cinglant remis, vendredi 26 mars, à Emmanuel Macron.

      Ce rapport d’historiens, fruit de deux années d’analyse des archives relatives à la politique française au Rwanda entre 1990 et 1994, dresse un bilan sans concession de l’implication militaire et politique de Paris, tout en écartant la "complicité" de génocide longtemps dénoncée par Kigali.

      Il pourrait marquer un tournant dans la relation entre les deux pays, empoisonnée depuis plus de 25 ans par les violentes controverses sur le rôle de la France au Rwanda.

      Présente au Rwanda depuis que ce pays des Grands Lacs a pris son indépendance de la Belgique, la France "est demeurée aveugle face à la préparation" du génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 et porte des "responsabilités lourdes et accablantes" dans la tragédie, assène dans ses conclusions la commission de 14 historiens présidée par Vincent Duclert, mise en place en 2019 par le président Emmanuel Macron.

      Dans ce document de plus de 1.000 pages, les historiens reviennent sur l’engagement français durant ces quatre années décisives, au cours desquelles s’est mise en place la dérive génocidaire du régime hutu, pour aboutir à la tragédie de 1994 : quelque 800.000 personnes, majoritairement tutsi, exterminées dans des conditions abominables entre avril et juillet.

      Télégrammes diplomatiques, notes confidentielles et lettres à l’appui, le rapport dessine une politique africaine décidée au sommet par le président socialiste de l’époque, François Mitterrand, et son cercle proche. Un entourage motivé par des "constructions idéologiques" ou la volonté de ne pas déplaire au chef de l’Etat.

      Il raconte des décideurs "enfermés" dans une grille de lecture "ethniciste" post-coloniale et décidés à apporter, contre vents et marée, un soutien quasi "inconditionnel" au régime "raciste, corrompu et violent" du président rwandais, Juvénal Habyarimana, face à une rébellion tutsi considérée comme téléguidée depuis l’Ouganda anglophone..
      Cet alignement sur le pouvoir rwandais procède d’une volonté du chef de l’Etat et de la présidence de la République", écrivent les quatorze historiens de la Commission, en insistant sur "la relation forte, personnelle et directe" qu’entretenait François Mitterrand avec son homologue Juvénal Habyarimana.

      Cette relation, doublée d’une obsession de faire du Rwanda un territoire de défense de la francophonie face aux rebelles tutsi réfugiés en Ouganda, a justifié "la livraison en quantités considérables d’armes et de munitions au régime d’Habyarimana, tout comme l’implication très grande des militaires français dans la formation des Forces armées rwandaises" gouvernementales.

      .

    • 2 juin à 20:31 | Besorongola (#10635) répond à Kobbe

      ... Dès octobre 1990, date d’une offensive du FPR (Front patriotique rwandais, ex-rébellion tutsi dirigée par Paul Kagame, devenu président du Rwanda), Paris prend fait et cause pour le régime Habyarimana.

      La France s’engage militairement avec l’opération militaire Noroît, censée protéger les expatriés étrangers.

      Tout en pressant Habyarimana à démocratiser son régime et négocier avec ses opposants -ce qui aboutira aux accords de paix d’Arusha en août 1993-, la France ignore les alertes, pourtant nombreuses, venues de Kigali ou Paris, mettant en garde contre la dérive extrémiste du régime et les risques de "génocide" des Tutsi

  • 2 juin à 19:39 | Kobbe (#11248)

    @ Besorongola : ’’ Merci pour votre correction...’’

    C’est pas une correction : tu fais en effet un bon exposé des choses. Avant l’assassinat de Kaddafi, la Libye étais un pays stable et économiquement trés performant.

    (il paraîtrait même que ce pays n’avait pas des dettes exterieures durant le regime Kaddafi.
    Et qui a fomenté l’assissinat du président libyen ?... la France, avec la permission des USA et l’ONU. Qui a destabilisé la Libye ? l’Occident : et ces mêmes occidentaux ici qui nous chantent à tue-tete que la Chine / la Russie est un grand danger pour la stabilité du monde ...)

    • 2 juin à 21:33 | Jipo (#4988) répond à Kobbe

      👏🏼 👏🏼 👏🏼
      Et vive michel Sardou ! si ce kon de mélenchon passe je quitte la France , une lueur de lucidité dans ce canal anal ...

  • 2 juin à 22:37 | NTMO (#10005)

    Le bœuf de Kobbe. Magnifique.
    Un illuminé près d’Antsirabe prétendait en faire et nourrir ses bêtes à la bière…
    Pourquoi pas.
    Et si tu cliques sur ce lien, tu pourras gagner 100 000 euros (cent mille euros).

  • 3 juin à 00:40 | Kobbe (#11248)

    @ NTMO : ’’ Un illuminé près d’Antsirabe prétendait en faire et nourrir ses bêtes à la bière…’’

    Et l’ulliminé d’Antsirabe de retorquer au gentil bonhomme venu de Montbéliard et ressemblant à un p’tit Martin-Pêcheur : l’vresse du lait est plus pure que l’ivresse de la bière...

  • 3 juin à 03:23 | Kobbe (#11248)

    PARLER EXCELLENT FRANÇAIS EN AFRIQUE : POUR QUEL AVANTAGE ?
    @ observateurtrèslucide : ‘’ Cet apprenti journaliste est donc très perfectible et disons le carrément inutile car son niveau de Français est trop bas !’’

    Mosieur ci-haut s’offusque du fait qu’un citoyen malgache matraque la langue française par des petites erreurs d’orthographes : à quoi sert une langue étrangère pour un malgache qui vit chez lui et maîtrise parfaitement sa langue Malagasy maternelle ? Fous-lui la paix avec ton français insensé, mosieur. Tu veux qu’on matraque ta langue davantage ? OK, va dire à ta père et ton mère qu’au Madagascar on aura rien à foutre du français tant que la langue malagasy serait notre langue maternelle.

    Et devinez quoi, le Français est une langue qui survie grâce au Continent africain (comme l’Amerique du Sud est le seul espoir de survie pour l’Espagnole). Tant mieux, c’est bon signe si le niveau de la maîtrise du Français baisse en Afrique ; c’est signe que les africains commencent à comprendre que cette langue les attardent : le monde par Anglais et le Chinois (pas le Français)

    • 3 juin à 09:26 | Shalom (#2831) répond à Kobbe

      🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣
      Ca vous apprendra monsieurs les "qui n’ont rien à foutre ici".
      Vous donnez l’élan et le bon vent aux autres pour haïr le français et après vous concluez que les malagasy detestent la France alors que ces malagasy réagissent par rapport à ce que vous vociférez sur ce site.

      Vous devriez au moins réfléchir sur un point : pourquoi le monde entier taxe les français de peuple d’ARROGANT ?
      Je connais La France, je connais les français, mais ils ne sont pas tous comme vous et ça j’en suis sûr et certain. C’est un peuple comme tout autre, mais ce sont le peu de gens comme vous qui le déshonnorent.

      Conclusion :
      Si vous ne voulez pas que les gens s’expriment de la sorte, soit vous arrêtez d’insulter tout le temps le malagasy sur ce site, soit vous quittez ce site.
      Toute la responsabilité est de votre côté. Donc si vous aimez tant que ça La France, ne donnez pas aux autres l’occasion de lui tirer dessus !
      On veut bien (et j’insite là dessus) que des français participent à ce forum pour réellement discuter des "bonnes choses" dans les deux sens (il y en a beaucoup, nous les en remercions) mais pas pour insulter comme vous le faites.

    • 3 juin à 10:18 | observateurtrèslucide (#11344) répond à Kobbe

      Kobbbe,
      Faut arrêter le dzama club ,saches que c’est la haute bourgeoisie Malagasy qui s’enorgueillit d’écrire et de parler le Français mieux que les Français !
      Alors fait une pause sur le rhum et on en reparle ensuite !

  • 3 juin à 04:27 | Kobbe (#11248)

    MADAGASCAR N’EST PAS UN DÉLUGE SOCIAL

    @ FAUVY Bertrand : ‘’ ...racketter les étrangers c’est toujours ça..... Madagascar me manque... même les petits mendiants...´´

    Hummm... les ’’petits mendiants’’ te manquent, petit mosieur ? ...Moi ce qui me manque le plus c ces pauvres petits retraités français qui végètent dans les coins et recoins de Tana.
    Au fait, sois franc, ce pays n’est pas un total déluge social : Madagascar est plutôt une seconde chance pour un grand nombre de vos concitoyens (y compris toi-même),

  • 3 juin à 07:55 | vatomena (#8391)

    Pour se résigner à la pauvreté ,à la misère d’aujourdh’ui il faut oublier que Madagascar fut autrefois un pays heureux ;. Je me souviens de cette écolière handicapée par la poliomiélyte et reposant sous un ombrage et qui me disait : ’’douce est la vie "

    • 3 juin à 08:58 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Manina hono anie ilay kiringy "vatomena" e !
      Manina ny fanandevozana nataon’ny fanjanahana fahiny e !
      Ndryyy !

      ’Ty ary misy vakisaova naodina ny tonon-kirany ! Dia lasa toy izao ?

      "Andeha ho aiza kiringy "vatomena" hé hééé hé ?"
      "Andeha ho any AndevorantE hé hééé hé !"
      "Han’inona any kiringy "vatomena" hé hééé hé !"
      "Handrabiraby an’i arsonist tsy miteny gasy hé hééé hé !"

    • 3 juin à 09:00 | Shalom (#2831) répond à vatomena

      Pour tous ces gens nostalgiques du passé "colonial" ou du temps des français à Madagascar, je vous prie d’écouter la chanson de TEARANO du titre "Seresere" (YouTube) et vous comprendrez ce qu’on subi les malagasy en ces temps.
      N’oubliez pas non plus le code de l’indigénat, le "Hetra isan-dahy" qui a tué tant de nos compatriotes du Grand Sud.
      Dire que c’était le "Paradis" c’est offensé les mémoires de tout ce peuple !

    • 3 juin à 09:02 | Shalom (#2831) répond à vatomena

      ... ont ... (sorry !)

    • 3 juin à 09:16 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Fanitsiana kely mba tsy ahadiso ny firindran’ilay vakisaova novàna ny tonon-kirany !

      Tsy "hé hééé hé" !
      Fa "hé hé hééé" !

      Izay mpitia vakisaova taloha dia mahatadidy ny feon’ilay vakisaova manao hoe :

      "Andeha ho aiza ’nareo hé hé hééé ?"
      "Andeha ho an’Amparihy ’zay hé hé hééé !"
      "Han’inona any ’nareo hé hé hééé ?"
      "Hikalokalo sy handihy ’zay hé hééé !"

      I kiringy "vatomena" dia mahay tsara io vakisaova io k’no !

  • 3 juin à 09:46 | vatomena (#8391)

    Shalom — Ouvrez les yeux , Réveillez votre mémoire .Il y a 60 ans les tunnels de la ville abritaient ils pour la nuit des centaines de 4 mis . A qui revient ce drame ,cette ignominie ?Et que sera demain ? qu’avons nous fait de l’héritage colonial ? .les sénégalais ont su le faire prospérer et nous pas du tout ;Le niringy Arsoniste a compris avant les autres .Il s’est sauvé juste à temps.

    • 3 juin à 10:01 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Kiringy "vatomena" , mitomany anie izy ’ty ka mitomany ho galasam e .

      "Zaza mitomany hé héhé hé !" (bis)
      "Zaza mitomany e , zaza mitomany e , zaza mitomany e !"

    • 3 juin à 10:40 | Shalom (#2831) répond à vatomena

      Avez-vous écouté au moins ladite chanson ? Non ! Donc taisez-vous !

      Vous ne comprendrez jamais ou vous niez sciemment ce que c’est un peuple forcé soumis.

      Ce n’est pas parce que vous avez mis en place des choses qui vous arrangeaient pour exploiter ce pays que l’on doit maintenant fermer les yeux sur ce que la colonisation a fait à ce peuple ?
      Au lieu d’equiver les questions, soyez honnêtes envers vous même et répondez à mes sollicitations (vous ne le ferez pas, c’est votre mentalité, on le sait) : écoutez la chanson "seresere", le code de l’indigénat, les travaux forcés, la promesse d’être citoyen français pour envoyer des gens à l’abattoir de la 2ème guerre etc ... On ne cache pas ses crimes (votre merde) derrière une façade d’hypocrisie.

      Quand un ouvrage sortait il y a quelques années en France sur les crimes du communisme, quelle fut la force des débats pour accuser et mettre à nu cette politique.
      Mais ce débat s’était arrêté net au moment où un autre ouvrage sortait "les crimes de la colonisation". Je pense que vous vous comprenez.

  • 3 juin à 09:57 | vatomena (#8391)

    Grand Niringy mérino ! Vous pouvez vous flatter d’avoir compris avant les autres ce qui adviendrait : la déchéance ,la misére ,l’insulabrité pour tous ;Vous vous etes sauvé juste à temps .

    • 3 juin à 12:01 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Shalom-Le communisme ,le soviétisme apportait la violence ,l’injustice ,le goulag ,la famine (en Ukraine ),.Mais il n’apportait pas au peuple l’eau ,la lumière ,la sécurité

  • 3 juin à 10:31 | vatomena (#8391)

    nIRINGAmerino __ Vous n’avez pas à pleurer ;Vous etes heureux dans la maison mére du Colonialisme à Paris. La trahison ,cela paye bien ?

  • 3 juin à 10:50 | observateurtrèslucide (#11344)

    Arsonist,
    Tu te glorifiais hier de manger du clafoutis aux cerises accompagné de la boisson qui va avec, et tout cela dans ta ville !
    Je te remercie d’apprécier ainsi notre gastronomie et notre urbanisation et notre architecture millénaire !
    Saches que le clafoutis ne se fait pas qu’avec des cerises et que la meilleure boisson pour accompagner ce dessert est le champagne(le vrai pas le Russe) et non le coca-cola !
    tu peux apprécier tout cela en vivant en ce pays, la France car, c’est sur dans ta brousse tout cela n’existent pas même aujourd’hui !
    Saches également tout ce que tu n’apprécies de bien ici, est le produit d’une civilisation (issue d’Afrique, comme la tienne )qui plonge ses racines en 40 000 ans d’histoire de plus en plus raffinée comme par l’invention de la bombe atomique qui devrait servir un jour à quelque chose !
    Tu n’est pas sans savoir que sans cette civilisation Européenne ,le monde serait bien différent et que les tiens vivraient encore certainement sous la case à poils dans la brousse !
    Tu n’est qu’une baudruche gonflée de vanité mal placée ,s’en est même ridicule cette attitude puérile a vouloir singer les Français, qui bien sur te regardes tous ,même le clochard des rues ,de très haut !
    il y a encore beaucoup de chemin à effectuer pour ceux qui sortent a peine de la préhistoire !

    • 3 juin à 11:30 | arsonist (#10169) répond à observateurtrèslucide

      Il existe [je cite] "même des clochards de rue" qui sont suprémacistes Blancs !
      Dont certain [visiteur de ce forum , "anticaste" , je crois] ne supporte plus , mais alors plus du tout , que le Merina esclavagiste Mozambicain , arsonist , vit heureux et tranquille dans MA ville Paris , la capitale de la France !

      Les écrits de ce "même clochard de rue" sont un peu durs à comprendre !
      Surtout pour moi qui sais juste ric-rac lire et écrire !
      Parce que la rhétorique en est très maladroite
      Et l’orthographe , "bonjour les dégâts" [comme disent les d’jeunns] .

      Bof ! On ne peut pas lui en vouloir à ce "clochard de rue" .
      Son père et sa mère ont très probablement manqué à leurs devoirs vis-à-vis de leur rejeton .
      Qui sait ? Peut-être ce "malheureux clochard de rue" n’était-il même pas allé à l’école le temps qu’il fallait dans sa jeunesse !
      Qui peut lui en vouloir des résultats très visibles de ce manque ?
      Alors , il ne reste plus à ce pauvre type de "même clochard de rue" , "anticaste" , que
      1.d’ "observer" avec "lucidité’"
      2.de jalouser ,
      3. voire d’envier ,
      l’immigré Merina Mozambicain esclavagiste , arsonist .
      Lequel vit "tranquillos" et heureux
      dans MA ville Paris ,
      capitale de la France !

      Ainsi va la vie !

  • 3 juin à 12:13 | vatomena (#8391)

    "tranquilos et heureux ’’_Jusquà quand , ? le merino l’a échappé bel ;Le Juif sépharade et raciste,Eric Zemmour, n’ a pas été élu .Il ne hantera plus les nuits du Niringy .Le grand nettoyage attendra .Le monde se referme . Demain ce sera chacun chez soi . Plus un vazaha sur la terre sacrée et jour de fete pour le retour de l’Arsoniste

  • 3 juin à 18:27 | Aulivier643 (#11346)

    shalom le détenteur de 3 passeports écrit ceci :

    "Je connais La France, je connais les français, mais ils ne sont pas tous comme vous .."

    Moi je connais des malgaches qui ressentent de la Honte en lisant les inepties du pro Russe Shalom..

    Shalom fait HONTE à ceux qui soutiennent l’Ukraine, et aux amoureux de la France..Y COMPRIS DES MALGACHES QUI NE POSSEDENT PAS LA NATIONALITE FRANCAISE !!!

    Shalom est une HONTE SUR PATTES.

    A force de manger à tous les râteliers, et à ne jamais choisir "officiellement" son camp, le spam Shalom en devient une CARICATURE de traitre envers sa nation d’adoption..

    Au lieu de vanter les vertus de la chine et de la Russie, le minuscule tri national shalomisant ferait mieux de déchirer son passeport Français..

    mais le gugus déshonoré ne le fera JAMAIS !

    Devinez pourquoi ?

    LOL

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS