Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Société

Général Ramakavelo

« La tecktonik est une féminisation »

lundi 4 août 2008 | Herimanda R., Rindra R.
« La danse pousse les garçons à adopter les comportements des filles » (Photo : Herimanda)

Les gars prennent des allures de femmes. Selon le général Ramakavelo, la tecktonik est une féminisation des garçons. Voici son explication. « Les danseurs masculins mettent des collants qui sont portés habituellement par les jeunes filles. Leurs coiffures sont excentriques, comme avec des crêtes ou encore des coupes mulets. Dans leurs mouvements et leurs attitudes, ils s’efforcent d’imiter les filles. Cette danse pousse nos jeunes garçons à adopter les comportements des femmes ». Il n’a pas mâché ses mots samedi denier au Tranompokonolona d’Analakely lors d’un débat.

La tecktonik est actuellement à la mode, surtout dans la capitale. C’est un mélange de plusieurs danses, comme le popping ou encore le locking. Elle est particulièrement reconnaissable du fait de ses nombreux mouvements qui s’exécutent aussi bien au niveau des jambes et pieds qu’au niveau des bras.

« Les parents n’éduquent pas leurs enfants »

Cet officier général retraité s’inquiète de l’avenir des jeunes malagasy et de la culture malagasy en général. « Ceci est dû au manque d’éducation. Les parents n’éduquent pas leurs enfants, mais plutôt les élèvent. Elever les enfants, c’est leur donner tout simplement de quoi manger ainsi que des habits ».
Pour illustrer ses propos, il a pris le cas de « Manala azy vita bacc ». « Les jeunes qui s’y sont livrés sont les jeunes élevés et non pas éduqués. Quand on leur demande de faire le ménage à la maison, aucun d’entre eux ne s’y soumet ».

Chacun son avis. Le général Ramakavelo est un homme de culture. Il se bat pour défendre les valeurs culturelles malagasy.

===========================
- Les danseurs malgaches ont tenu tête face aux professionnels

Lors du THB Night Show, le samedi 02 Août à Mahamasina,les danseurs de tecktonik malgaches ont su montrer leur valeur. Au vu du duel qui a opposé les deux groupes, les talents des Malgaches n’étaient pas loin de ceux des invités.

Parmi les 7000 spectateurs présents, plus de 90 % étaient des jeunes. Des cibles que les organisateurs ont espérées pour ce projet. Selon les impressions recueillies auprès du public, « First Evènementiel » a opéré avec une bonne organisation, les lumières et les sons étaient impeccables et l’événement était bien sécurisé.

Les danseurs malgaches et étrangers ont effectué des prestations grandioses jusqu’à minuit. Le public a eu la même ambiance des deux groupes. Il est donc évident que nous, les malgaches, avons le rythme dans le sang. Par ailleurs, une projection sur écran géant a été mise en place pour montrer au public les mouvements de base de la tecktonik. Le groupe TCK qui vient de France a effectué des démonstrations de haut niveau pour les 7000 venus.

Les danseurs, les DJ et les responsables de cet événement ont exploité leur professionnalisme. En effet, les DJ ont employé des platines qui respectent les normes internationales tandis que les organisateurs ont utilisé une sonorisation de 85000 Watts. Et aussi ils ont atteint le nombre de publics voulus. Un avenir brillant les attend pour les événements à venir.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS