Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 1er février 2023
Antananarivo | 11h12
 

Economie

Industrie

Le ciment à 14 000 ariary d’ici 2025

vendredi 9 décembre 2022 | Mandimbisoa R.

D’ici trois ans, le prix d’un sac de ciment de 50 kilos devrait être 14 000 ariary, a indiqué le président de la République Andry Rajoelina, une fois les travaux d’extension de l’usine de Cementis à Ibity, Antsirabe, seront réalisés. Et c’est le chef de l’État qui a précédé à la pose de première pierre des travaux hier, dans la capitale de la région Vakinankaratra.

Le prix d’achat du sac de ciment Cementis dans les communes environnantes de l’usine et à Antsirabe sera moins cher que le prix appliqué dans les autres régions. Quand cette usine sera complètement opérationnelle d’ici 2025, le prix du ciment sera de 14 000 ariary. Actuellement, le prix sur le marché est de 30.000 ariary.

Si auparavant, cette usine produisait 180.000 tonnes de ciment par an, avec les investissements et les travaux d’extension qui seront engagés par l’entreprise Cementis à partir de ce jour, cette usine multipliera par 5 sa production jusqu’à atteindre au moins 1 millions de tonnes de ciment par an. Avec cette production, Madagascar devrait atteindre l’autosuffisance en ciment.

La vision du Président Andry Rajoelina pour la promotion de l’industrialisation, inscrite dans le Plan Émergence Madagascar, prévoit l’implantation des industries stratégiques, au niveau des 23 régions de la Grande Île, afin de produire et transformer localement tout ce dont la population Malagasy a besoin au quotidien, comme le riz, l’huile alimentaire, la farine, le sucre ou le ciment.

26 commentaires

Vos commentaires

  • 9 décembre 2022 à 11:22 | MALIBUC (#9345)

    A raison de 1 000 000 de tonnes par an, ça fait 2700 tonnes par jour samedi et dimanche compris !!!!

  • 9 décembre 2022 à 11:56 | Besorongola (#10635)

    MR HO EST INCORRIGIBLE !

    HO 14 000 ariary ny ciment en 2025.

    • 9 décembre 2022 à 13:18 | MALIBUC (#9345) répond à Besorongola

      Le Bouffi n’a pas dit si c’était des sacs de 35Kg (comme le veut la norme) ou de 50Kg actuellement ?

    • 9 décembre 2022 à 20:35 | Guybary (#11095) répond à Besorongola

      Il est très fort !!!. Il peut déjà donner le prix exact d’un sac en 2025 que n’importe quel expert n’ose pas se prononcer vu ce qui se passe dans le monde.

    • 9 décembre 2022 à 21:31 | lé dezertera (#11352) répond à Besorongola

      9 décembre à 20:35 | Guybary (#11095)

      Et vous vous en étonnez ?
      Avez-vous oublié qu’il a même prédit qu’il allait sauver le monde avec sa potion magique !
      Le problème est de répondre à l’adage : "le peuple a les dirigeants qu’il mérite".
      Le peuple malgache merite-t-il vraiment de telle situation ?

    • 9 décembre 2022 à 22:01 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      Lorsqu’on sait que toutes les matières premières vont prendre l’ascenseur, qui pourrait annoncer le prix du gasoil en 2025, celui d’un billet d’avion ou celui d’un kilo de riz ?..
      Bref, en surjouant au prévisionniste, sans en avoir les capacités, notre prédicateur joue au poker-menteur, mais, rien d’étonnant, lorsqu’on sait qu’il n’a jamais cessé d’y jouer, depuis un certain 2009 !..

  • 9 décembre 2022 à 12:41 | kartell (#8302)

    Pour produire un million de tonnes de ciment, il faut environ 150 millions d’euros, soit le chiffre d’affaires sur trois ans d’une entreprise de ce secteur ..
    …Les cimenteries comptent parmi les installations polluantes (fumées, vapeurs, envols de poussières, notamment des années 1950 aux années 1970, avant l’amélioration significative des électrofiltres et autres systèmes de traitement des envols de poussière ou des fumées). Aujourd’hui, les principaux rejets dans l’atmosphère restent les poussières, les oxydes d’azote et le dioxyde de soufre. Les cimenteries sont souvent autorisées à brûler des déchets (dont notamment certains déchets de pneus, farines de vache folle, déchets de tanneries, déchets de la pétrochimie ou de l’industrie chimique, etc.)….
    Source : Wikipedia
    Pour une cimenterie optimisée produisant 4000 tonnes par an, la consommation thermique est de 244 GWh et la consommation électrique est de 72 GWh.
    Source : https://seminaire-transition.minesparis.psl.eu/wp-content/uploads/2021/02/172_Cimenterie.pdf

    • 9 décembre 2022 à 12:59 | kartell (#8302) répond à kartell

      Plus vieille société de cimenterie au Sénégal, la pollution provoquée par les activités industrielles de la Sococim fait l’unanimité. Depuis plus de 70 ans, les habitants de Bargny composent avec les reflux toxiques de la plus grosse cimenterie de l’Afrique de l’Ouest. La zone d’implantation de l’usine est aujourd’hui habituée aux nuages épais de poussière qui envahissent désormais le décor de la ville de Rufisque. Conséquence évidente, si on sait par exemple que chaque année, 250.000 tonnes de charbon sont en effet nécessaires pour fabriquer le ciment….
      …Pour le cas de Dangote, en Avril 2019, le Conseiller Municipal de Keur Moussa, Monsieur Malick Guèye déplorait les impacts négatifs que subit un village dont dépend sa municipalité. “Le village de Ngomène souffre des impacts environnementaux jugés néfastes de l’exploitation des carrières et de la cimenterie de Dangote sur son agriculture, son élevage et la santé de ses populations.” En sus, les 10.000 habitants de ce village qui vivent principalement de l’agriculture et de l’élevage voient leurs cultures détruites par les poussières de ciment qui les recouvrent en saison sèche. Ceci, sans noter les problèmes qui sont liés à la santé des populations…
      Source : https://dunya-ethic.com/industrie-du-ciment-au-senegal-impacts-et-preconisations/

    • 9 décembre 2022 à 13:48 | kartell (#8302) répond à kartell

      Il me semble important, mais, tout aussi, dérisoire, de prévenir des effets dévastateurs d’une telle cimenterie au niveau environnemental et humain ..
      Même si les problèmes techniques d’une telle industrie ont été mis, sous le tapis, surtout, ceux concernant sa consommation électrique, véritable talon d’Achille, qui, visiblement ne fait pas le poids, face à une propaganda, où, déni et fatuité présidentiels, sont les seuls bras, armés, de ce régime du buzz..
      Le bétonnage, tous azimuts, est devenu un projet d’avenir, mais, il faut en convenir que le Colisée aurait dû servir de …lanceur d’alerte, au lieu et place, de faire office de trampoline !…

    • 11 décembre 2022 à 21:33 | el che (#344) répond à kartell

      "il faut en convenir que le Colisée aurait dû servir de …lanceur d’alerte," (Kartell)
      **************************************************************
      En tout cas, Rajoelina ne voit les choses de cet œil. Voilà-t-il pas" qu’Il nous pond un autre Colisée à Fianarantsoa ! Laisse béton...

    • 11 décembre 2022 à 21:56 | bekily (#9403) répond à kartell

      peut on espérer que les ouvriers de la cimenterie seraient BIEN EQUIPES et PROTEGES contre la
      SILICOSE !
      Sinon ce serait la DOUBLE PEINE pour les N’DATY qui y travaillent , après avoir pris la soupe au cuir de zébu et de cactus !

  • 9 décembre 2022 à 15:26 | saint-augustin (#9524)

    Mr LE PRESIDENT,
    Le grand SUD attend depuis le BOKY MENA de RATIRAKA la cimenterie de SOALARA.
    Le SUD a tout :
    le riz:le bassin de Mangoky,Bezaha,Belamoty
    Le coton:Ankililoake jusqu’à Manja
    L’elevage :zebus ,chèvre, mouton,des poules ,des dindes ,des canards
    Les fruits de Mer:la mer est poissonneuse jusqu’à Fort Dauphin :
    Les fruits de toute sorte et sans OGM
    La culture du Soja en pleine extension
    Le Soleil:central solaire dans la région d’ANDROY:du soleil 12 Mois sur 12
    Les belles plages
    et d’autres sites dont Saint Augustin
    Le SUD a tout et n’attend qu’à être développé.

    • 9 décembre 2022 à 22:42 | Albatros (#234) répond à saint-augustin

      "Le SUD a tout" !.
      Sauf de quoi boire et manger !.

    • 10 décembre 2022 à 09:30 | patrick (#2285) répond à saint-augustin

      Le dossier de cimenterie de Tuléar est déjà bouclé et n’attend plus que le feu vert du Président, mais il semble que d’autres intérêts cachés soient plus importants et plus forts dans l’entourage du Président.
      Alors que c’était une promesse du candidat Rajoelina prononcée au kianja Maître Kira lors de sa campagne de 2018.
      Il ne faudrait pas que les électeurs de Tuléar aient la mémoire courte pour 2023.

    • 10 décembre 2022 à 09:31 | patrick (#2285) répond à saint-augustin

      Le dossier de cimenterie de Tuléar est déjà bouclé et n’attend plus que le feu vert du Président, mais il semble que d’autres intérêts cachés soient plus importants et plus forts dans l’entourage du Président.
      Alors que c’était une promesse du candidat Rajoelina prononcée au kianja Maître Kira lors de sa campagne de 2018.
      Il ne faudrait pas que les électeurs de Tuléar aient la mémoire courte pour 2023.

    • 11 décembre 2022 à 18:32 | vatolahy (#11348) répond à saint-augustin

      c"est tout le pays qui attend d’etre développé .mais par qui ? le vazaha ,le chinois,l’indien,le turc ou le russe

    • 11 décembre 2022 à 21:44 | bekily (#9403) répond à saint-augustin

      pour le développement , la production de ciment n’aurait de pertinence que si le ciment sert en priorité à la CONSTRUCTION LOCALE : une importation en moins.....espérant que la mentalité de la MAFIA Ravatomanga/Rajoelina au pouvoir l’accepte , au lieu de viser des exportations +++ pour son ENRICHISSEMENT PERSONNEL !!!!!!!!!!!!!!
      De plus généraliser les constructions "en dur" freinerait l’effet dévastateur des CYCLONES ENDEMIQUES sur la côte.
      Par ailleurs , construire des routes en ciment est aussi envisageable....
      Les AUTOROUTES ALLEMANDES sont en béton et ne nécessitent pas trop d’entretien.
      Exploiter localement des productions locales adoucirait les endettements constants et la mendicité permanente auprès des institutions étrangères qui ne le feront que dans leur propre intêret en retour !

    • 11 décembre 2022 à 21:49 | bekily (#9403) répond à saint-augustin

      Noël arrive
      si le Saint Esprit existe , il serait bien inspiré de secouer le coco des mafieux au pouvoir et aider le peuple à s’en débarrasser.....
      aide toi, le ciel t’aidera , parait il !!!!

    • 11 décembre 2022 à 22:00 | bekily (#9403) répond à saint-augustin

      l’abandon du sud relève quasiment à de la barbarie de type génocidaire......

  • 9 décembre 2022 à 15:33 | Albatros (#234)

    @ Kartell !

    Je serai assez d’accord avec vous sur la limitation de l’usage de béton (donc dans la limitation de sa production à grande échelle !), mais je pense qu’il ne faut pas jeter "le bébé avec l’eau du bain" !.
    Une production locale de ciment (à Madagascar !) peut être utile pour la résistance de certaines constructions par rapport à l’utilisation du "pisé" !. Par exemple pour la construction de certains ponts ( le bois se faisant de plus en plus rare à Madagascar !).

    Effectivement, comme vous le dîtes, si le béton produit à Madagascar, ne doit servir qu’à la construction de "verrues" comme le Colisée du Rova, autant se passer des "super-cimenteries" malgaches !.

    • 9 décembre 2022 à 16:45 | kartell (#8302) répond à Albatros

      @ Albatros,
      Le problème n’est pas la production du béton qui posera, inéluctablement, des problèmes, tant, aux niveaux, énergétique qu’environnemental, mais dans son utilisation et usage, sans entrave, qui risquent de défigurer une architecture citadine, déjà, suffisamment, maltraitée, jusqu’à présent !..…
      Les mélanges des genres, entre style chinois, indien et un soupçon de local donnent à la capitale un aspect de patchwork qui enlaidit plus qu’il ne met en valeurs !..
      Il faut dire, que, pour une fois, son Excellence avait donné l’exemple, mais, le plus mauvais qui soit !..
      Mais, attendons de voir, si, demain, le maçon, au pied du mur, disposera de son ciment low-cost, à volonté !…

    • 9 décembre 2022 à 19:52 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Avec un peu de ciment, un petit seau et un peu d’eau, le « révolutionnaire orangé » va pouvoir jouer de la truelle en posant plein de petites « premières pierre » dans tout Madagascar !.
      😉😏

    • 11 décembre 2022 à 00:52 | saint-augustin (#9524) répond à Albatros

      Albatros écrit"le Sud a tout mais n’a pas à manger et à boire."
      Albatros,je persiste et signe que le Grand Sud a tout:Je rajoute en plus de canne à sucre à Morondava et Bezaha.Mais la stratégie est demaintenir Le Sud dans l’ignorance et la pauvreté pour recevoir de l’aide internationale et le détourner.Vous êtes au courant certainement que l’ancienne Ministre de la population de Randriamampianina a détourné plusieurs millions d’aide pour le Sud et s’est enfuie en France.Cela a été discuté à l’assemblée nationale.
      Actuellement,vous savez que le ministre de la pêche a dit que le thon n’appartient pas à Madagascar car ce sont des poissons migratoires et le vente de l’octroi de pêche aux Coréens au prix le plus bas est normal et la région où il y a plus de thon Blanc c’est de Belo à Ford-Dauphin.
      Une dernière question Albatros qu’est-ce qu’ils sont devenus les ministres ou responsable du Keré dans le Sud ?ils sont tous en France avec leur butin ?Des Pirates !Pauvre peuple du Sud .

    • 17 décembre 2022 à 07:05 | zandede (#10615) répond à kartell

      zandede

      Je me réjouis de ce projet d’extension de la cimenterie d’Ibity. A titre de rappel cette cimenterie
      est un projet du Fonds National d’Investissement sous la 2° république et faisait partie des
      fameux "éléphants blancs". J’ai apporté ma contribution pour produire les premiers sacs de
      ciment de cette cimenterie. La Cimenterie d’Antsirabe a été par la suite privatisée et ce conformément au programme d’ajustement structurel initié par la banque mondiale et malheureusement validé par les autorités de l’époque. Elle est devenue la propriété de l’entreprise Holcim qui par la suite l’a cédée aux Mauriciens Cementis. L’objectif de produire 1 million de tonnes est réaliste puisque les matières locales le permettent (cipolin, pouzzolane etc) . Deux problèmes restent cependant à lever. Le premier est l’utilisation du four vertical suivant la technologie du fabricant Loesche est difficilement maitrisable . Le deuxième problème est la pollution générée par l’usine sur les rizières du village d’Ibity. Si Cimentis arrive à lever ces deux problèmes je lui souhaite bon vent et compte tenu de l’économie d’échelle qu’elle va réaliser il est possible de diminuer en prix contant le prix du sac de ciment.

  • 17 décembre 2022 à 14:25 | zandede (#10615)

    ... en prix constants...

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives