Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 12 août 2022
Antananarivo | 20h52
 

Editorial

Les coups de griffes du samedi 14 septembre

samedi 14 septembre 2013 | Georges Rabehevitra

J’ai lu sur MT la lettre ouverte d’une enseignante à son ministre de tutelle, au sujet de non-paiement des salaires. Elle cite un proverbe africain « Même on posant une couronne sur la tête d’un âne, il restera un âne ». C’est bizarre, par réflexe, j’ai tout de suite pensé à quelqu’un en parlant d’âne avec une couronne ! Devinez à qui ? Et vous, vous penseriez à qui ? lol

Dans la série, le pays est dans la m… mais les escroqueries continuent, il y a la perception de « la redevance sûreté » à l’aéroport d’Ivato. Le racket continue sans que l’on ait vu depuis le moindre changement dans le dispositif de sécurité. J’ai déjà expliqué en quoi la perception d’une redevance par une entreprise privée, sans accord du parlement est une pure et simple escroquerie en bande organisée.

Je vous rappelle donc que le Ministre du Budget, mon ami Hery expert-comptable, tutelle des impôts et redevance, est complice et comptable de fait de ce racket organisé. C’est le même qui est candidat et prétend conduire le pays ? Vers où ? Dans l’antre de la Mafia ? Bande de voyous sans scrupules.

Est-ce une coïncidence ? L’ami Hery est candidat avec toutes les dépenses que cela entraîne. Dans un grand pays où les médias ont les moyens, voilà une belle investigation à faire. En tout cas, le nouveau Parlement issu des urnes devrait s’emparer de cette affaire d’escroquerie en bande organisée et tirer les conclusions judiciaires qui s’imposent.

Lu dans la Gazette : Hery Rajaonarimampianina : Conflit d’intérêt chez Air Madagascar ? La compagnie nationale Air Madagascar met actuellement en location des petits appareils pour des déplacements d’éventuels clients vers une cinquantaine de destination sur le territoire malgache.

J’ai déjà dit qu’il y a que dans notre pays qu’un ministre ou un SG de la Présidence soit PCA d’une entreprise à participation publique. Mais mon ami Hery, expert-comptable SVP, a non seulement pris le poste de PCA d’Air Mad, mais en plus il n’a même pas démissionné de son poste de PCA, en même temps que de son poste de Ministre. Il est donc resté PCA d’Air Mad au titre de quel ministère ? Et il prétend diriger le pays alors qu’il n’est même pas foutu d’appliquer des règles qu’un expert-comptable débutant devrait savoir ?

J’ai lu sur MT que le Gouverneur de la Banque Centrale est décédé et que Patrick Rajaonary n’a pas hésité à qualifier sa mort de meurtre. Il a révélé que la vente de la BNI, dans laquelle l’État détient des parts, en est la cause. Je ne vais pas entrer dans les détails de l’article mais quand on voit les gens qui sont impliqués, on a envie de leur dire : basta, ça suffit ! On y voit apparaitre à chaque fois les noms de personnes toujours impliqués dans des achats de participations de l’État dans des conditions qui sont toujours louches. Il paraît que le DG du Trésor s’oppose à ces transactions occultes des biens publics ! Bande d’hyènes, d’escrocs, de vautours, de bandits, dégagez tous !…

Je vous précise quand même que la tutelle de la Banque Centrale et du Trésor (gestionnaire de fait des participations de l’Etat) est le Ministre du Budget ! Encore lui ! L’ami Hery qui après avoir participé à la mise en coupe réglée du pays et son dépeçage par une bande de voyous, prétend pouvoir le diriger ! Et juste avant de déposer sa candidature aux élections, mon ami Hery a beaucoup oeuvré pour que la vente de la BNI puisse se faire au profit d’un groupe où figure une famille indo-pakistanaise bien connue dans le pays, mais pas forcément pour de bonnes raisons !

En tout cas, cela démontre encore une fois ce que j’ai martelé ici : pendant cette Transition, notre pays a été aux mains d’une bande de mafieux sans scrupules et sans vergogne. À leur tête se trouve Rajoelina, chef de bande de fait et qui devra, tôt ou tard, répondre de ses actes devant la Justice car trop c’est trop !

Euh, quand je parle de Justice, je parle d’une vraie Justice, pas de celle de l’autre bande de mafieux (la grande majorité des magistrats bien de chez nous) qui met en prison en individu pour des histoires de litiges de parking avec un juge pas en mission.

Il paraît que c’est la foire d’empoigne au niveau de l’entourage de Rajoelina pour être PDS de la capitale. C’est leur façon à eux d’insulter les habitants de cette ville. J’espère que ces mêmes habitants s’en souviendront aux prochaines élections, quelles qu’elles soient. Aux urnes citoyens !

Ravalomanana veut boycotter les élections. J’ai dit qu’à son âge, il ne changera plus, il est devenu autiste après son élection en 2007, se prend depuis pour le nombril de Mada, sinon du monde. On a beau m’en vouloir de parler de niveau académique mais que l’on le veuille ou non, cela aide à mieux comprendre un monde de plus en plus complexe.

Ratsiraka est passé à la TV pour dire qu’il ne peut s’opposer à ces élections. Mais il propose toujours une « conférence au sommet ». Par ailleurs, il a proposé un plan économique de 4 milliards de dollars pour qu’en deux ans le pays soit autosuffisant et même exportateur en riz et autres denrées.

Mes commentaires libres : il a été au pouvoir pendant des dizaines d’années, et c’est celui qui a mis à genoux un pays qui ne s’en est jamais relevé. Et le vieux prétend qu’en trois ans, on peut le relever et même que le pays va s’envoler !!! Oyé, oyé, oyé !!!

Le fait de participer à une « conférence au sommet » vous donne l’illusion que « vous êtes encore au sommet ». Le tout c’est de savoir au sommet de quoi ? De l’ânerie politique ou de la bêtise humaine ?

Le même Ratsiraka aurait proposé au référendum la question suivante : "Êtes-vous pour une élection qui ne conduit pas à une sortie de crise ou une solution pour une autosuffisance alimentaire ?". C’est le genre de question débile qui prend les malgaches pour des débiles ! Il aurait pu aussi proposer : « êtes-vous prêt à réélire un vieux sénile qui a déjà fait autant de dégâts au pays ? »

Titre de nos confrères de la Gazette : « Sur TV Plus : Ratsiraka fait son testament ». Ils sont méchants. Le Testament ? La fin est proche ?

Je trouve que c’est pathétique car Ratsiraka, après en avoir été le fossoyeur en chef (Deba quoi !), a encore la conviction d’être capable d’en être le réanimateur. Pauvre de lui. Voilà ce qui arrive quand on ne sait rien faire d’autre dans sa vie, on la finit dans les délires !

Zafy insiste sur le remplacement du Premier ministre. Comme à la grande époque (pas pour le pays mais pour les hyènes qui l’entourent) des financements parallèles, Zafy est poussé à la faute (ou à la connerie si vous voulez) par sa cour qui ne demande qu’à participer à l’hallali du pays. Déjà qu’à l’époque, il était un peu plus jeune, il s’était fait berner, maintenant à son âge, il n’a plus aucune lucidité. J’ai déjà dit que ce n’est pas parce que l’on est neurochirurgien que l’on ne peut être sénile !

Lu dans l’Express : « Razafindravahy se rapproche des chefs de fokontany
En attendant le démarrage de la campagne électorale, Edgard Razafindravahy lance une offensive de charme auprès des responsables des fokontany de la capitale.
 » Il nous prend pour des imbéciles ; il ne fait pas propagande mais il s’approche des chefs de Fokontany car il ne sait pas quoi foutre de ses journées !

Au fait, où est passé notre Grand Homme Politique Monja Roindefo, à la tête d’une Grande formation politique Monima (2% des voix) ? Perdu dans le Golf de Thailande ? Avec Charles Villeneuve en train de chercher la « reconnaissance internationale » ? Il n’y a que dans notre pays que l’on voit passer des clowns pareils. xptdr !

Lu dans La Gazette : Coup franc
En voyant, hier soir, jouer les Bleus, on est septiques quant à la victoire de la France en Syrie !

Moi, je serais plutôt sceptique quant à la profondeur de la fosse où se trouvent les Bleus !

J’ai lu des articles et écouté des documents sonores sur le dernier jour d’Allende, assassiné le 11 septembre 1973 au Chili. Cela montre à quel point la diplomatie des pays riches est à côté de la plaque lorsqu’elle est servie par des fonctionnaires bornés sans aucune vision politique. Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec le coup d’Etat de mars 2009. Je martèle que c’est la France (de l’époque) qui a bien appuyé ce coup d’État. Elle a tout fait après pour empêcher le retour rapide de Ravalomanana et de fait, se trouve en position d’appui forcé à Rajoelina. Le reste c’est de la littérature.

Le Chili a été sous une dictature sanguinaire pendant des années suite à ce coup d’État que les USA ont reconnu publiquement avoir supporté. Suite au coup d’État appuyé par la France, Madagascar est depuis presque 5 ans sous la conduite d’une bande de mafieux sans scrupules. C’est Madagascar et 20 millions de malgaches qui paient les conséquences de cet appui (de la France de l’époque) sans discernement et sans vision moyen terme. La France ne devrait pas confondre l’intérêt de quelques Français à la sienne car in fine, c’est elle la perdante.

Un petit et modeste hommage au scientifique qui vient de nous quitter : Albert Jacquard, démographe et généticien, diplômé de l’X. Je voudrais juste rapporter ses propos lors d’un débat télévisé, face un membre de l’extrême droite française qui disait : « suis fier d’être français » ; ce à quoi il a répondu : « comment pouvez-vous être fier du hasard ? ». Je lui ai souvent emprunté ces propos. Je rajoute en plus tout le temps : « on peut être heureux d’être malgache, et fier de ses réussites. Mais être fier d’être malgache, cela n’a pas de sens, c’est absurde ». Pour ceux qui s’intéressent à ce genre de réflexion, écoutez la chanson de Maxime Leforestier : « être né quelque part ».

N’ayez crainte, ces coups de griffes ne sont en fait qu’un petit coup de papattes, venant d’un vieux tonton qui aime son pays et qui est bien triste, et très en colère, de le voir dans cet état comateux.

Mes seules armes, c’est le clavier, c’est l’irrévérence et une ironie trempée d’un peu d’humour, en espérant que cela réveille un peu notre sens critique et que l’on arrête d’idolâtrer n’importe quel hurluberlu qui se prendrait pour le Messie (pas Lionel, l’autre barbu).

Qu’il soit amiral d’eau douce en retraite et à moitié sénile et aveugle, chirurgien en retraite mal entouré et déphasé, ancien laitier qui s’accroche à son bidon et qui pense qu’ilet le nombril du monde, ou DJ inculte, écervelé et à tendance mafieuse.

Vivement les élections car rappelez-vous quand même que cela fait plus de quatre ans que le pouvoir est confisqué par une bande de mafieux ! Cela ne doit pas rester impuni, qu’on se le dise.

Quand on confisque le pouvoir, c’est le peuple qui en est privé !

Alors, un peu de dignité, que diable ! Et indignez-vous ! Votez pour qui vous voulez mais votez !

 Tonton Georges 

92 commentaires

Vos commentaires

  • 14 septembre 2013 à 09:09 | poiuyt (#584)

    Devinez à qui ? Et vous, vous penseriez à qui ? : saint-joël de compostelle

    Ratsiraka ou Ra8 ou Zafy toujours mauvais ? pas sûr : ça leur servirait à quoi désormais ? quand leur principal lendemain est leur petits enfants et leur mort ? Ils ont déjà tout gagné. Séniles ? : faut voir.

    La France ne devrait pas confondre l’intérêt de quelques Français à la sienne car in fine, c’est elle la perdante : français de quels teints ? de coeur ou par intérêt ? pauvre France

    on parierait que " Rédaction internet = Tonton Georges " habite plutôt du côté de la Méditerranée que du Mozambique. Des fautes, surement de frappes. De ce côté-ci de cette page, les fautes passent ; tandis que du côté de l’ "éditorial" ça passe moins

    • 14 septembre 2013 à 09:59 | Turping (#1235) répond à poiuyt

      Pouyit,
      Des fautes de frappes ,tout le monde le fait ,ça arrive mais quand il s’agissait de la part d’un vieux journaliste spécialiste aux critiques de tous les Samedis ,cela ne laisse inaperçu.
      « Même on posant une couronne sur la tête d’un âne, il restera un âne ».
      On dirait "en posant" mais non pas "on posant".
      Cela me fait penser à nos politicards véreux comme Ratsiraka ; Ravalomanana, Zafy, Rajoelina,.....
      En parlant du patriotisme et du nationalisme ,et aussi des langages qui sortent systématiquement de leur réflexe à chaque discours ne correspondent pas à la réalité .
      En écoutant les discours démagogues de Ratsiraka ,un psychopathe schizophrène qui clame la réconciliation ,le retour à la normalité ,.....alors qu’il était à l’origine de cette décadence qu’on rencontre actuellement avec son rêne son partage .
      Soyons logiques avec un personnage qui clamait le patriotisme ,le nationalisme après avoir endormi le peuple sous la bannière du dogme socialisme-Marxisme décalé,en assassinant beaucoup de nos compatriotes ,... pour se réfugier enfin à Neuilly ,chez son ennemi que même l’Amiral rouge à la fois francophile et francophobe par son programme quand il était à la tête de l’état ,ne trouvait pas la meilleur Terre de refuge ,d’exil après le refus des USA qu’en France.....
      Les élections précipitées ne sont pas la meilleur solution si nos politicards ne débattaient pas sur le vrai rôle d’un politicien justement autour d’es vrais dialogues ,d’idées qui réunissent tout le monde pour les valeurs communes ,et intérêts communs de Madagascar.
      Sur ce processus de vraies visions réelles sur Madagascar à ma connaissance où personne n’a réussi à défier même la mère colonisatrice tout en gardant la relation étroite avec les autres pays qui peuvent travailler en partenariat sur les plans socio-économiques .
      S’il y avait de vraies ambitions et de cohésions sociales ,d’unions entre les politicards voir même avec les adversaires politiques (les opposants) qui dénoncent les dérives pour aller vers le vrai processus démocratique ,on ne serait pas arrivé là .
      Je dénonce ,l’ensemble du bloc ,système politique qui place Madagascar à la queue du PIB même si Rakoto a fait mieux que Rabe ,....dans l’ensemble c’est un échec si on fait le bilan des 40 dernières années .
      Sortons du système d’idolâtrie que si j’étais avec Rakoto hier ,et le fait que Rabe sera élu demain ,je change de camp pour mes intérêts personnels et ceux qui sont au pouvoir .
      Sur tous les domaines ,le pays est très en retard !
      Les 23ans de l’ère Ratsirakiste avec les pillages ne justifient pas l’état actuel des choses qui s’empirent.
      C’est l’héritage du mal !
      Optons vers les changements radicaux en rupture avec le passé qui a fait ses preuves !
      Masina ny Tanindrazana !
      Jagen in lieben thut manchen betruben !

    • 14 septembre 2013 à 10:08 | Turping (#1235) répond à Turping

      Géo-politiquement et géo-stratégiquement ,la France ,la Chine , les USA,...ont toujours des influences sur notre pays .
      Tout n’est pas nocif quand ces pays ne s’immiscent pas dans nos politiques internes et ne dictent pas nos politicards .
      C’est aux politicards de jouer le jeu et de s’unir autour des valeurs communes d’union nationale mais non pas une sorte de "winning coalition" une sorte de mascarade où le partage du pouvoir ,la corruption pour remplir ses poches ,est la plutôt la raison qui amène chacun à être au pouvoir.
      La renaissance pour ce pays n’a pas vu encore ses jours après la colonisation.
      Les malgaches se colonisent aussi sous une forme de division ,de népotisme ,etc....pour rejeter toutes les fautes à la France,USA alors que les vraies politiques internes ,de défis pour sortir ce pays du bourbier comme le font les autres pays émergents n’ont jamais existé .
      A méditer !

  • 14 septembre 2013 à 10:39 | leclercq (#4410)

    Bonjour Tonton Georges
    Je suis Malgache mais quand je pense à ce qu’est devenu mon pays à cause de ces dirigeants vereux sans scrupules et aux conséquences de leurs actes ainsi que l’impact que ça a sur le quotidien de mes compatriotes , en effet il m’arrive parfois de ne pas être fiére d’être issue de la-bas !!! et voilà à présent qu’ils comptent vider carrément le grenier de Madagascar en vendant les bois de roses sous-pretexte de financer les élections !!! et comme par hasard , un abruti qui se reconnaitra applaudit des deux mains et encourage ses exportations !!! pour des elections qui ne seront surement que fictives !!! , en apprenant tout cela oui j’avoue avoir honte d’être du même pays que ces racailles , pourtant Dieu sait combien j’ai mal pour mon pays et que je l’adore !!! mais c’est ainsi , j’assume mes dires et comprendra qui voudra !! les autres qu’ils aillent au diable !!!
    Bonne journée à vous et merci pour la sincérité et de la véracité de tous vos éditos !!!
    BAKOLY

  • 14 septembre 2013 à 11:23 | bbernard (#6880)

    Bonjour tonton Georges,
    Vous dites que par moment vous n’êtes pas fier d’être malgache. Je vous comprends. On ne peut pas être fier d’appartenir à un pays dont les dirigeants sont de vulgaires escrocs. Mais rassurez-vous. Je suis français et par moment, j’ai honte d’être français.

    • 14 septembre 2013 à 11:30 | hrrys (#5836) répond à bbernard

      tonton bonjour à vous encore une fois des arguments pertinents

    • 14 septembre 2013 à 19:28 | internaute (#5979) répond à bbernard

      Tu peux toujours si ça te chante, et Tonton Georges aussi, devenir apatride ou t’expatrier dans le pays de tes rêves (à défaut de Mada, où tu n’as mis les pieds qu’une fois dans ta vie) ; ça ne dépend que de toi et tu n’auras plus honte !
      Par contre Tonton peut, aisément, se délivrer de sa nationalité française (il ravalerait un peu de son opprobe et ferait un geste fort) comme il peut rentrer à Mada et résister au système, voire s’engager en politique, avec sa droiture et ses postures affirmées s’exposer aux suffrages...mais Georges le veut-il ?
      Ou restant français il est plus facile de n’être pas fier de sa nationalité d’origine ?
      L’Hexagone -malgré toutes ses tares- reste somme toute confortable et il est aisé de critiquer et de stigmatiser ; il n’y a aucun risque et ne demande aucune preuve.
      Allez les bleus !

    • 14 septembre 2013 à 21:44 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à internaute

      tres bien dit INTERNAUTES !
      Allez les Vieux bleus !

      BBennard et Georges (de plus en plus ridicule) peuvent bien maintenant celebrer avec FIERETE leur mariage gay dans une mairie française !!!

    • 15 septembre 2013 à 11:14 | leclercq (#4410) répond à internaute

      Bonjour
      Etant donné donné l’état de délabrement de Madagascar du au comportement décadent de ces dirigeants corrompus et à tous les abrutis qui les entourent , il n’y a vraiment pas de quoi se réjouir d’être issu de ce pays !! , je vais même jusuq’à dire qu’actuellement beaucoup de Malgaches aimeraient être un "BERNARD " ou un " GEORGES " que d’être un Boris bekamisy !!!! LA HONTE DES MALGACHES !!!! !

    • 15 septembre 2013 à 13:17 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à leclercq

      Si au moins le LECLERCQ est representative des 22 millions de Malagasy on pourrait donner un minimum de credit à cette affirmation gratuite de ce pseudo_gasy .....qui pavanne !

    • 15 septembre 2013 à 15:32 | leclercq (#4410) répond à Boris BEKAMISY

      Oui la Leclercq BAKOLY se pavane !! et alors ça vous dérange !!! certes je ne représente pas non plus les 22 millions de Malgaches , qui malgré leur triste situation
      n’ont pas heureusement votre sale mentalité !!!!un être jaloux même de son propre ombre !!!!

    • 15 septembre 2013 à 15:38 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à leclercq

      Je fais de TRI à mon interlLocuteur/trice et d’habitude vous n’en faites pas partie , je ne frequente pas les boites de nuit de Tana Merci !!!

    • 15 septembre 2013 à 17:04 | bbernard (#6880) répond à Boris BEKAMISY

      Fidèle à vous-même, BB, toujours aussi naze.

    • 15 septembre 2013 à 17:07 | bbernard (#6880) répond à internaute

      Ne pas être fier de son pays et parfois avoir honte du comportement de ses compatriotes et/ou dirigeants n’implique pas forcément que l’on désire s’expatrier. Et pour aller dans votre façon de raisonner, si je devais choisir de m’expatrier, c’est à Madagascar que j’irais vivre, malgré les problèmes qui y règnent depuis quelques années.

    • 15 septembre 2013 à 17:10 | bbernard (#6880) répond à Boris BEKAMISY

      Mme Leclercq n’est certes pas représentative des 22 millions de malgaches, mais pour ce qui vous concerne, vous êtes loin d’en être représentatif. Vous ne fréquentez pas les boîtes de nuit malgaches, rassurez-vous, nous non plus, ni les boîtes de nuit françaises. Nous n’avons pas pour habitude de fréquenter les milieux glauques.

    • 15 septembre 2013 à 17:24 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à bbernard

      Mais la vie privée d’un Vieux français en retraite et divorcé et qui CRACHE A LONGEUR DE JOURNEE SUR MADAGASCAR ET LES MALAGASY ne m’interresse pas, adressez-vous plutot à Madame...... Bakoly L.dans une boite de nuit de votre choix !!

    • 15 septembre 2013 à 17:50 | internaute (#5979) répond à bbernard

      Et pourquoi ne le fais-tu pas puisqu’avec Bakoly Leclerc tu en aurais tout le loisir et la facilité ?
      C’est vrai que les problèmes de la grande Ile sont récurents depuis de nombreuses années et à priori tu t’es donc dispensé de même y séjourner ; car il est singulier qu’un vazaha qui clame "avec force" son attachement à ce pays, sa terre et à ses habitants n’a vraiment pas cherché à le scruter plus souvent qu’une unique fois dans sa vie (en 2013) et pour un séjour d’une grande brieveté.
      C’est grotesque et permet, pour le moins, de douter de ce que tu avances !
      Une petite précision tu n’a pas dis que tu étais parfois pas fier de ton pays et de tes compatriotes mais que tu avais honte d’être français et cela est trés différent.
      Ce n’est pas mon cas, même si (et tu n’es pas le seul), j’ai quelques indignités parfois en te lisant - de même que pour certaines idées démagogiques et populistes ; pour autant je n’en tire aucune gloriole mais mesure la chance d’être né français.

    • 15 septembre 2013 à 22:45 | bbernard (#6880) répond à Boris BEKAMISY

      Je plains les malgaches d’avoir dans leurs rangs un tel "représentant" pur jus. Heureusement, je connais suffisamment bien les malgaches pour savoir que vous êtes un représentant d’une infime minorité de crapules.

    • 15 septembre 2013 à 22:49 | bbernard (#6880) répond à internaute

      Vous avez mal lu (comme d’habitude) ce que j’ai dit. Mais peu importe. Vous faites partie de ces malgaches qui s’imaginent qu’il faut être né malgache pour comprendre Madagascar. Qui vous dit que je ne suis pas déjà de retour au pays ? Il y a des élections qui se préparent avec difficulté en ce moment et qui mettent en jeu de gros intérêts pour le pays (pas seulement financiers). Alors ? Demandez à vos complices BB et B1743 d’enquêter. Peut-être aurez-vous la réponse...

    • 16 septembre 2013 à 11:32 | internaute (#5979) répond à bbernard

      Comme les écrits reste, force sera de constater que je n’ai pas mal lu, je te cite :
      Bonjour tonton Georges,
      Vous dites que par moment vous n’êtes pas fier d’être malgache. Je vous comprends. On NE PEUT PAS ETRE FIER D’APPARTENIR A UN PAYS (les malgache apprécieront) dont les dirigeants sont de vulgaires escrocs. Mais rassurez-vous. Je suis français et par moment, j’ai HONTE d’être français !
      Tu as bien donc écris ce que tu dis n’avoir pas écris ... pourquoi se désavouer tout seul et nier l’évidence ??
      Autre imposture lorsque tu laisses subodorer que tu es de retour au ’’pays’’ ; quel pays ? Mada tu y as passé seulement 1 mois dans toute ta vie et pour comprendre la grande Ile il faut bien plus que cela -si tant est que l’on puisse maitriser la subtilité de la grande Ile et sa complexité- alors, de grace, ne joue pas les charlatans ce n’est pas crédible et personne n’y croira. Enfin, pour qu’il n’y est aucune méprise de ta part - et il faut être indigent pour faire la confusion - je ne suis pas gasy, même si j’ai de fortes attaches avec le pays et avec bcp de gens, que j’y ai vécu puis séjourné à de nombreuses reprises, mais vazaha, mon Bernard !

    • 16 septembre 2013 à 11:53 | bbernard (#6880) répond à internaute

      Je ne désavoue pas ce que j’ai dit à tonton Georges. Je le pense vraiment. Pour l’instant, je suis plus utile en faisant des navettes. Cela ne veut pas dire que l’option suivante ne sera pas prise. Quand je dis "pays", vous savez très bien de quel pays il s’agit. Par ailleurs, j’ai la correction de vous vouvoyer. Mais nous n’avons pas la même définition du mot "éducation.

    • 16 septembre 2013 à 12:30 | internaute (#5979) répond à bbernard

      Tu te décribilises de plus en plus et te déjuges à chaque message ça devient pitoyable, mon bon Bernard !
      De quelle(s) navette(s) parles-tu ??
      D’aller(s)-retour(s) entre la France et Mada, vraiment arrête ton foutage de gueules et ton cinéma à deux balles , bientôt tu vas même jurer que les poules ont des dents pour te faire remarquer, ; quelle ostentoire fatuité !
      Vois-tu l’éducation ne se mesure pas au tutoiement, fort heureusement, et le tutoiement n’est pas un manque d’urbanité ni de bienséance ; tes sempiternels mensonges sur Madagascar, oui ; car ils insultent avant tout les malgaches.
      Tu ne connais pas Mada et n’a jamais fait de va et vient, voilà la banale réalité ; je doute même maintenant que tu es déjà foulé le tarmac à Ivato pour un premier voyage en 2013. A quel age déjà ? !

  • 14 septembre 2013 à 14:09 | jansi (#6474)

    Quand les résultats des futures élections sont connus a l’avance comme semblent en être convaincus plusieurs Forumistes, c’est que plus rien ne va. On fonce droit dans l’abîme des troubles violents et de l’instabilité politique.
    Voilà pourquoi il faut absolument mettre de l’ordre dans les Écuries d’Augias avant toute élection.
    Ceux qui ont été disqualifies par la France via la CES de service doivent aussi accepter les conditions et les résultats des élections. Pour cela il faut commencer par les entendre dire volontairement sans pression extérieure quils se retirent du processus électoral. Seul le sommet des 4 constitue le meilleur endroit et le meilleur moment pour arriver a cela. Ce sont les seuls chefs d’état élus (sauf 1) au suffrage universel vivants. Ils sont devenus des icônes politiques quoiqu’on dise.
    Ce sommet apaisera les esprits, rendra la dignité a notre souveraineté car les résolutions seront prisés entre Malagasy exclusivement. Ce sommet, qui prendrait a témoin le peuple Malagasy pour être organise en direct dans tous les médias réunis, aurait de cette manière la force exécutoire nécessaire pour la réalisation des résolutions.
    RRanjeva le disait déjà depuis Maputo. Déba la intelligemment relayé. Beaucoup en sont convaincus de sa pertinence et de son opportunité car il n’est pas trop tard au vu de l’intérêt supérieur de la Nation.
    Acceptons de prendre le temps nécessaire pour faire aboutir ce sommet. DJ doit accepter intelligemment d’oublier un peu ses avoirs extérieurs et de penser aux Malagasy qu’il a mis dans ce foutoir pas possible.
    Déba a fait son mea culpa. Il s’est excusé des bourdes et autres imperfections de son règne. Il a reconnu qu’il a participé au putsch. Mais il veut faire amende honorable. Ce sommet en un aspect. DJ doit aussi reconnaître tout les malheurs infliges aux Malagasy a cause de son inexpérience et de son ego. Idem pour Zafy et R8. On attend des 4 cet ultime grandeur d’esprit.
    Bien sur ils ne sont pas des anges. Ils ont tous faute, tué même, et jeté des innocents en prison et dans le malheur. Ils ont tous collaboré avec l’étranger en oubliant les interets des Malagasy.
    Mais il y’a une fin a tout. Ils peuvent saisir se sommet pour donner une nouvelle chance a notre pays et son peuple.
    Ce sommet doit aboutir a la mise en place d’une nouvelle transition qui donnera aux élections les conditions nécessaires et suffisantes d’être transparentes et acceptées. Pour cela le mea culpa public des 4 lors de ce sommet est indispensable.

    • 14 septembre 2013 à 15:16 | Turping (#1235) répond à jansi

      Je retiens et commente vos dernières dernières phrases.
      "Ce sommet doit aboutir a la mise en place d’une nouvelle transition qui donnera aux élections les conditions nécessaires et suffisantes d’être transparentes et acceptées".
      La mise en place d’une nouvelle transition soit disant après le sommet des 4 semble une utopie.
      1°)Déjà ,le 4ème ex-président Ravalomanana ,son retour à Mada ne serait-ce que pour envisager ce sommet n’est pas à l’ordre du jour .

      2°)D’après la nouvelle liste électorale établie par la CES2 ,la pression de la communauté internationale et la CENIT vers les élections semblent à l’ordre du jour ,ce qui arrange également le clan de Rajoelina ,les candidats à la présidentielle.

      3)° Vu l’autisme et les dialogues de la part des protagonistes à se mettre d’accord sur le processus et consensus électoral ,tout semble aller dans les désordre et l’arc-boutisme.

      4°)Personnellement j’aurais entendre dire plutôt d’un recul de 6 mois du premier tour de l’élection présidentielle et qu’entre tant si ces entités qui veulent à tout prix anticiper aux crises post électorales n’ont qu’à ouvrir des débats de projets sociétaux ,de dénoncer les dérives ,etc....pour aller vers l’avant que de jouer la mascarade sur d’éventuelles remèdes miraculeux sur une transition bis.

      5°)Sauf les bornés ,tout le monde sait que Madagascar a besoin d’un assainissement du paysage politique pour s’attaquer aux racines du mal plutôt que de gesticuler à gauche à droite.
      6°)Le fond du problème si on veut vraiment aller vers l’avant ,ce n’est pas la continuité de la politique menée par Ratsiraka ,ni Ravalomanana ni Zafy et encore moins la transition de Rajoelina mais plutôt espérons un réunion de reconnaissance du sommet qui pourrait au conditionnel remettre les choses à plat , de l’ingérence ,du détournement de l’argent public , des assassinats ,des corruptions ,népotisme ,etc....pour repartir sur de bonnes bases .
      C’est le changement radical qui est le plus important afin que chacun se rende compte que les politiques menées depuis des décennies sont voués à l’échec avant d’en arriver là.
      Tout cela demanderait des reconnaissances et correctifs afin de s’améliorer encore même si "le parfait " n’existe pas.

      "

    • 14 septembre 2013 à 15:17 | hrrys (#5836) répond à jansi

      Jansi bonjours à vous
      je me demande Jansi qu’est ce qui empêche ces 3 individus de rester comme simples conseillers ils ont déjà leurs avantages et pensions de retraite en tant qu’ ancien chef d’état non .Je pense que ce qui manque à ces personnages c’est tout simplement LA VOLONTÉ DE COLLABORER AVEC LE NOUVEAU VENU(PRÉSIDENT) et arrêter de mettre des bâtons sur ses roues .Des bons conseillers qui savent déjà manier les rouages de l’état , et auront des voix consultatives c’est pourquoi on les nommes d’office sénateurs à vie .Mais avant toutes choses il faudrait éclater les vérités en ce qui les concernent.

    • 14 septembre 2013 à 15:20 | Turping (#1235) répond à Turping

      ...dans les désordres ....j’aurais préféré entendre.....

    • 14 septembre 2013 à 15:23 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....je corrige encore :semblent être ; une réunion.....

  • 14 septembre 2013 à 16:33 | tsimahafotsy (#6734)

    Monsieur Rabehevitra !
    Je l’ai déjà dit ici que je prends une certain plaisir (intellectuel) à lire vos éditos, mais comme on dit, qui aime bien, châtie bien !
    Attention à vos focalisations ! En 2 éditos vous ne parlez que de votre "ami" Hery ! A force de le mettre sur la sellette, vous allez en faire une star des médias et donc à fortiori un grand parmi les autres candidats ! Il faut combattre cet homme de paille du Dj mais ne pas en faire une vedette ! Il n’y a pas que Hery ou Monja !
    Comment ? En lui demandant des comptes, les yeux dans les yeux, comme aux autres candidats, sur le financement de sa campagne, sur son programme, sur son bilan !
    Il y a quand même parmi les 33 postulants quelqu’un d’intéressant, non ? Pourquoi ne pas en parler ? Le rôle d’un journaliste ce n’est pas seulement critiquer mais aussi souligner ce qui est positif pour ceux qui ne le savent pas . Ou bien avez-vous peur qu’on vous accuse de rouler pour un candidat ?

  • 14 septembre 2013 à 20:28 | Inglewood (#6780)

    Nous ne voulons pas de ces élections pour moultes raisons et variées :
    Ces élections sont tronquées à l’avance, nous ne sommes pas naïfs : Le résultat est déjà connu, le couleur du parlement nous en avons l’esquisse.
    Quant au futur premier ministre ; il est déjà connu.
    Ne croyez pas facilement signer les contrats dans l’Océan Indien, avec ce que vous prétendez "prochaine République de Madagascar".
    Ces élections organisées par cette dite "Communauté Internationale" Nous n’en voulons pas.
    La violence, elle s’installera entre temps.

    • 14 septembre 2013 à 21:50 | l’ankarana (#6795) répond à Inglewood

      "Le résultat est déjà connu". Alors, s’il vous plait Inglewood, pouvez-vous me le faire savoir de façon tout à fait claire. J’avoue que je l’ignore. Comme je ne suis pas souvent en ville, j’ai certainement manqué de nombreux épisodes.

    • 15 septembre 2013 à 00:43 | Inglewood (#6780) répond à l'ankarana

      L’Ankarana,
      Vous me semblez trop modeste dans votre question.

    • 15 septembre 2013 à 21:05 | jansi (#6474) répond à Inglewood

      ah ! Beaucoup bien avant vous, certains meme depuis 3 ans disent que les élections seront rganisées au forceps par la CI. Donc inacceptables !!!!
      Plaggia ? Imitation ? Non , rassurez vous, simple alignement de votre part. Et vous n’avez pas à avoir honte de publier sur ce site que vous avez rejoint d’autres qui étaient sur le sujet depuis fort longtemps. Car il n’y a pas de generation spontanée des bonnes idées. Il y a toujours des sources d’inspiration. Il n’y a que les pretentieux qui croient à leurs "interrogations personnelles".
      Les thèses de doctorat, les mémoires d’études, les best seller, les bons articles sur papier ou sur site, tous indiquent la bibliographie qui les a inspiré.
      A fortiori, de la part d’un modeste inconnu comme vous, il faut reconnaitre avec humilité que cette idée sur les élections inqcceptables, vous n’en avez pas revé et ce n’est pas l’ange Gabriel qui vous l’a dit. Mossieur ! lol !!!

  • 14 septembre 2013 à 21:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Georges RABEHEVITRA
    De temps en temps,soyons honnêtes en nous-mêmes.

    A propos de la mort subite d’une personnalité Malgache,de la Finance,
    et de la candidature du ministre des finances etc...

    15/03/2013

    Les Banques ont souffert mais se portent bien.
    La plupart des Grandes Banques Malgaches sont aujourd’hui sorties des difficultés provoquées par la crise politique de 2009,laquelle avait engendré l’insolivabilté de certains de leurs clients.
    Devenues prudentes dans l’attribution de leurs crédits,elles sont aujourd’hui presque ==toutes==en surliquidité et l’an dernier,en 2012,leurs résultats nets ont été plutôt en hausse,et même excellents pour :
    - la BNI Madagascar (-filiale du Crédit Agricole-)
    - la BOA madagascar,
    - et la Banque Malgache de L’OI (-BMOI,filiale de la Banque Populaire -Caisse d’Epargne-).

    14/06/2013

    Hassanein Hiridjee met un pied à la BNI-Madagascar (-filiale du Crédit agricole-),en prenant 10 % des actions.
    - Président de Data Télécom service et Moov madagascar
    - et actionnaire de Télécom Malagasy (-TELMA-)

    26/06/2013

    CIEL Investissement rachète la BNI-Madagascar.
    Les dernières conditions suspendues au rachat de 51% du Capital de la BNI-Madagascar par capital de la BNI-Madagascar par la Société Mauricienne Indian Océan Financial Holding sont entrain d’être levées.

    12/07/2013

    La CSBF (-Commission de Supervision Bancaire et Financière-) tergiverse sur la vente de la BNI-Madagascar et ne parvient pas à siéger pour trncher la vente de 51% de la BNI.
    LA DECISION RISQUE D’ETRE PRISE PAR SON SEUL PRESIDENT.

    26/07/2013

    La vente de la BNI-Madagascar,toujours mal ficelée.
    Les opposants à la vente des parts du Crédit Agricole dans la BNI-Madagascar au Consortium IOFH (-Consortium Indian financial Holding-) n’en démordent pas.

    10/09/2013

    Le repreneur de la BNI-Madagascar,sous surveillance.

    La CSBF a finalement donné son aval,le 04 Septembre 2013,au rachat pa le Consortium Indian Financial Holding Ltd (-IOHF-) des 51 % d’actions de la BNI-Mafadascar,détenus par le Crédit Agricole.

    ==C’est bizarre==N’est-ce-pas ?
    Cher Ami,
    Georges RABEHEVITRA.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 14 septembre 2013 à 23:42 | Turping (#1235)

    Une petite remarque que j’ai oublié de souligner ici.
    Didier Ratsiraka a tenu 2 heures sur le plateau ,de l’émission sur le plateau de TVplus ,interviewé par Onitiana alors qu’il était absent aux funérailles de Henri Raharijaona qui a duré une heure ,un des fidèles Mérinas parmi les fidèles .
    Malgré mes critiques envers le regime dictatorial Ratsirakiste ,je qualifiais le Henri Raharijaona comme un Homme intègre parmi les élites malgaches ,un Homme de valeur.
    A la fois ,malheureusement que certains notables malgaches avaient participé dans ce régime sans cap ,sans pouvoir faire autrement.....
    Alors que d’autres qui se manifestaient d’aller réellement vers le but ,les bons projets ont été éliminé.
    Je partage également le point de vue du journaliste Madagate(Jeannot Ramamabazafy) qu’avant l’arrivée de Ratsiraka au pouvoir ,la presse malgache comptait une dizaine de quotidiens et une quarantaine de périodiques.
    Le tirage des quotidiens était évalué à 35000exemplaires par jour ,ce qui plaçait Madagascar au 4ème rang en Afrique pour le nombre d’exemplaires diffusés ,tout juste après l’Afrique du Sud, le Nigéria ,et l’île Maurice.

    En 1985 ,soit après 10ans de l’arrivée de Ratsiraka au pouvoir,il n’existait plus que 4 quotidiens ,deux hebdomadaires et quelques périodiques .
    Toutes les autres avaient disparus ,y compris d’ailleurs les publications gouvernementales .Les lecteurs ayant renoncé à les acheter comme les assassinats perpétrés et morts mystérieux de nos officiers généraux ,les anciens St Cyriens qui n’étaient de mêmes avis que lui.

    En 2013 ,les démagogies ne sont plus armes fatales pour rendormir encore le peuple ,le vrai victime de Didier le sanguinaire qui se croyait le plus victime dans cette histoire et toutes ses manipulations machiavéliques .
    Même si 40% des malgaches sont illettrés et facilement manipulables ,ce n’est pas une raison de’annoncer les 4milliards d’investissement où on ne connaissait même pas l’origine pour redresser ce pays .
    Les promesses et l’argent ,il y en avait eu, pour que Didier Ratsiraka puisse le détourner à la banque centrale de Tamatave quand il fut évincé du pouvoir en 2002.
    Les projets sociétaux y en a beaucoup si les autres politicards dépassent un peu leur égocentrisme afin de mettre réellement les énergies et la volonté pour servir le peuple.
    Hélas ,on n’entend que ds fausses promesses et des élucubrations qui tournent dans le vide !!!!!
    Les gué-guerres de fauteuils et les querelles politiques sont de mise encore.
    Tous les politicards sans exceptions sont concernés.

    • 15 septembre 2013 à 00:17 | tsimahafotsy (#6734) répond à Turping

      Henri Raharijaona fut plusieurs fois ambassadeur, depuis Tsiranana à Ratsiraka. Francophile avéré, juriste, il rentra à Mada pour diriger le DGID. C’est le genre de commis d’Etat comme Claude Guéant. Homme de grande valeur morale, intègre, aimant servir son pays mais aucun sens politique comme RRanjeva. Des hommes trop technocrates, trop brillants face à des hommes politiques malgaches sans envergure !
      IHenri Raharijaona vient d’Ambohimanga du clan des Tsimahafotsy.

    • 15 septembre 2013 à 17:28 | zanadralambo (#7305) répond à Turping

      Bonjour, ami Turping. De retour après un petit break, j’ai fait un tour sur le forum et me suis arrêté sur votre post, aussi pertinent que d’habitude. Je partage évidemment l’ensemble de vos idées et, plus que jamais, je regrette comme vous que le colonisateur n’ait pas restauré la monarchie avant l’indépendance. Le sort du pays en aurait été tout autrement, nous serions, sans aucun doute, le dragon de la région. Hélas, mille fois hélas, dans sa haine et dans sa méfiance envers la noblesse merina, les héritiers de Galliéni ont choisi la voie de cette république bâtarde dont on voit aujourd’hui les dérives inéluctables dans un pays du tiers monde. Et dont on ne sait pas quand on aura fini d’en payer le prix…

      Vous faites allusion à l’intervention d’un ancien dictateur dans l’émission d’Onitiana Realy. Je vous avoue que j’ai fait exprès de la zapper, à quoi bon perdre mon temps à écouter les élucubrations de cet usurpateur. Il aurait avoué avoir trempé dans le coup d’état de 2009, ce n’est pas un scoop : dès qu’il s’agit de glisser des peaux de banane sous les Institutions de cet Etat qu’il a pourtant dirigé (très mal dirigé, puisqu’il l’a emmené dans le gouffre), il sera partant ! Il nous sort de son chapeau des pseudo-investisseurs qui seraient prêts à mettre sur la table des milliards. Des Malgaches seraient-ils assez dupes, assez bêtes pour croire à une énième promesse d’ivrogne de cet individu, sans foi ni loi ? Avec la complicité de gens comme Andriamanjato (pas de paix pour son âme, il a du sang lui aussi sur les mains, au moins par son silence assourdissant) et Manandafy, il a assassiné des compatriotes, il a mis le pays à genoux, il a sacrifié deux générations de nos jeunes…Il devrait demander pardon pour ses crimes ; non, au lieu de la fermer, il la ramène ! Au nom des victimes de son fanatisme et de ses délires dogmatiques, je ne crierais pas au scandale si on le mettait devant un peloton d’exécution…

      Et dire qu’il y a des illuminés sur ce forum pour nier les exactions de cet individu ( ils sont apparemment passés par la case des pertes et profits, mais moi je n’oublie pas, notamment, les Kung Fu que ce sanguinaire a fait massacrer par ses chars au camp Pochard : à la mode coréenne !!! ) . Il faut être inconscient, sourd et aveugle pour ne pas avoir entendu les cris de désespoir de notre peuple pendant les quelques décennies où ce fou furieux et sa famille (Sophie et Xavier, vos anciens condisciples en savent quelque chose) ont régné. Pour le pire et le malheur de ce pauvre pays qui ne le méritait pas…

      Voilà, Turping, on s’achemine vers des élections. Auront-elles lieu ? Tout comme vous, je suis dubitatif. Même si elles arrivent à leur terme, elles ne résoudront jamais, à elles seules, les maux endémiques qui minent ce pays et que vous ne cessez de dénoncer. Pour qu’il y ait des élections dignes de ce nom, il faudrait d’abord assainir les rouages mafieux qui gangrènent les Institutions de ce pays. Les politiciens (parler d’hommes politiques serait une insulte à ce corps et à ses représentants) de notre pays le veulent-ils simplement ? Dans le lot des 33 candidats qui se présentent, je suis désolé, je n’en vois pas un seul qui ait l’étoffe d’un homme d’état…

      En parlant d’homme d’état, je salue comme vous la mémoire d’Henri Raharijaona. Je salue son intégrité ; sa naïveté politique aura été, à la fois, sa force et sa faiblesse). Je l’ai eu comme enseignant à la fac de droit en 1980, comme le professeur Ranjeva, j’en garde un très bon souvenir.

    • 15 septembre 2013 à 18:03 | Turping (#1235) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy,
      Ok ! J’étais au courant que :Henri Raharijaona fut plusieurs fois Ambassadeur ,en France ; en Espagne ;USA...
      Docteur en droit ,il exerçait comme juriste au début.
      CIl était le premier Président de la cour d’appel de Madagascar si ma mémoire est bonne.
      Breveté de l’école nationale de la France d’Outre mer en 1956.
      Par contre RRanjeva a fait un discours à l’église en hommage à Henri Raharijaona pour saluer au moins un Homme commis de l’état .
      Sa provenance d’Ambohimanga ,de la descendance d’Andrianampoinimerina fait partie des 12 collines sacrées des descendants des nobles sans aucun doute .Si vous en faîtes partie ,je vous salue comme notre ami Zanadralambo dans le même clan .

    • 15 septembre 2013 à 18:34 | Turping (#1235) répond à zanadralambo

      Salut l’ami Zanadralambo,
      Toujours un grand plaisir de vous lire sur ce forum ,quelqu’un qui partage les mêmes idées .
      Je me repose souvent les mêmes questions quant à l’avenir de notre pays qui a été tiré vers le bas depuis longtemps ,dans un état lamentable ,en train d’agoniser....et nos pauvres compatriotes qui ne font que subir .

      Je partage les mêmes avis que vous du fait que sans assainissement total de tous les systèmes en dérive ,la République bananière offerte sur un plateau d’argent garni de pièges continuera à faire des ravages surtout si les élections proposées ne sont qu’une sorte de divisions imposées sous la pression de la CI ,la France,.... et les intérêts mafieux qui attendent les retombées pour jouir après au détriment de l’intérêt national et du peuple malgache.

      Beaucoup de nos compatriotes ,de la noblesse merina sont tombés dans les pièges,de leur naÏveté à l’ère Ratsirakiste mais malheureusement ,le malin s’est servi des boucliers humains ,ses forfaitures en éliminant beaucoup de merinas comme des côtiers qui n’étaient pas de mêmes avis que lui.

      Alors que paradoxalement ,beaucoup d’élites merinas ont décroché de bons postes comme le feu Henri Raharijaona ; Razakaboana ; etc......
      Et le caméléon politicien , comme le feu Randriamandrato a vendu même ce pays pour ses intérêts personnels.Il était du côté de tous les Hommes du pouvoir du moment qu’il obtenait un poste ,des intérêts.

      Le feu Henri Raharijaona était alors votre professeur à la faculté de droit d’Ankatso ?
      Ce n’est pas une surprise car il avait les mêmes capacités intellectuelles comme RRanjeva même s’il n’avait opté pour la politique.
      Docteur en droit ,il exerçait comme juriste au début .
      Il était le premier Président de la Cour d’appel de Madagascar avant de poursuivre ses carrières politiques dans la diplomatie comme Ambassadeur dans plusieurs pays.
      Bon fin de week-end et bonne semaine.
      Salutations cordiales !

    • 15 septembre 2013 à 18:45 | Turping (#1235) répond à Turping

      Tsimahafotsy ,
      J’ai oublié de vous le dire.
      Par contre quand Henri Raharijaona avait dirigé le DGID ,j’étais moins fier du poste qu’il occupait pour plusieurs raisons.

    • 15 septembre 2013 à 19:02 | Turping (#1235) répond à Turping

      L’histoire du Kung-Fu,c’était un triste événement qu’on pouvait qualifier de "génocide" perpétré par Ratsiraka.
      Je l’ai su après cette histoire car j’avais quitté ce pays en 1985 après avoir fait un an de service militaire après le bac.
      Actuellement ,j’essaie d’y retourner tous les ans et de construire petit à petit.
      Le prochain voyage au mois d’Octobre qui va arriver là.
      A+

    • 15 septembre 2013 à 20:11 | tsimahafotsy (#6734) répond à Turping

      Mon cher ami
      Quand on est commis de l’Etat, on ne refuse pas de servir son pays. Il avait ses raisons et je peux vous assurer qu’il n’était pas PSD ni de l’Arema !

    • 15 septembre 2013 à 20:19 | tsimahafotsy (#6734) répond à Turping

      Oui, la famille Raharijaona et la mienne sont cousines. Nous sommes issus du même clan d’Ambohimanga. D’où mon pseudo Tsimahafotsy !

    • 15 septembre 2013 à 22:18 | zanadralambo (#7305) répond à Turping

      Nous sommes sur la même ligne, ami Turping.
      Bonne semaine.

  • 15 septembre 2013 à 09:52 | rasoulou (#4222)

    Suite de l’hommage à Albert Jacquard :
    Et on peut continuer:j’ai la malchance d’être né ailleurs (pas trop pessimiste quand même), je suis mal barré de ne pas avoir un père de bonne société ( andriana = noble) et de ne pas avoir de réseaux(mahitahita) etc.....trop de barrières pour moi, je suis né "loser"...mais eux les extrêmes droites (FN et compagnie) ils sont nés "winners".....supposons ! Tous ça c’est le fruit du hasard...comme la race, le sexe provenant du HASARD.

  • 15 septembre 2013 à 11:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    HerY Ra...est soutenu par le Président de "MICROFIS",Cyrille Parant ,licencié en 2009, par Jacques ATTALI ,Président de "Planet Finance".
    Le Conseil des Prudhommes de Bobigny a estimé le licencement ,intervenu ,en 2009,de Cyrille Parant ,actuel Président de Microfis,mais à l’époque salarié de l’Association =="PLANET FINANCE"==,comme étant sans cause réelle ni sérieuse.
    Cyrille Parant contestait ==UN LICENCEMENT BRUTAL==.
    Il a obtenu 6 mois d’indemnité.

    "MICROFIS=Microfinance et Solidaire".
    La première émission d’obligations "Microfinance et Solidaire" (-en fait des parts d’un fonds commun de ==titrisation== géré par TIKEHAU et considéré à partir de lignes de crédits accordés à des IMF//Institutions Microfinances-) était prévu pour le deuxième trimestre 2011.

    BANQUE MONDIALE etc...
    La plate-forme (-à destination des investisseurs institutionnels-) prend trois engagements.
    LA PREMIERE est d’appliquer est d’appliquer les Principes pour l’Investissement Responsable (-PRI-) tels qu’ils ont été définis par un Groupe International d’Investisseurs Institutionnels==en coopération==avec l’ONU et la Banque Mondiale.

    Microfis (-Cyrille Parant,à Madagascar-) s’engage également à proposer exclusivement à ses clients des financements portant sur les Institutions de Microfinance (-IMF-) qui appliquent les principes de la Charte de Protection des Clients (-CPP-),insitués notamment par la Banque Mondiale.

    Au nom des ces principes,les IMF,en question,doivent notamment prendre leurs précautions pour éviter,à leurs clients de tomber ==dans le surendettement==

    Les IMf proposent également une tarification transparente,et pratiquent des méthodes ==de recouvrement==appropriées.

    Enfin,le Mémoradum d’Investissement qui est présenté au Comité d’Investissement de Microfis (-Microfinance et Solidaire-) comprend obligatoirement une "cartographie sociale" de l’IMF concernée.
    Celle-ci est établie,grâce au questionnaire SPI (-Social Performance Indications-) développé par l’ONG spécialisé CERISE.

    A suivre ...
    Microfis ?????

  • 15 septembre 2013 à 12:08 | jansi (#6474)

    Qu’il y ait élection ou pas, et si le choix de JL Robinson est confirmé et effectif, R8 aura montre qu’il a toujours suivi la logique de suivre les diktats de la CI malgre des tentatives de résistance dépourvues de stratégie . R8 fonctionne au feeling, a l’intuition. Et comme il ne peut pas être conseille, il est donc laisse a ses propres erreurs, son ego qui a trouvé plus fort que lui, c.-à-d. La Ci.

    JL Robinson est un homme de réseau. Il a été le fondateur de l’ordre des médecins New look. Il est très actif au Lions Club, dans les cercles diplomatiques et récemment dans le milieu catholique qui ne se limite plus au niveau des simples paroissiens de Écar Ankadivato.

    Ce soutien de R8 va probablement booster la campagne de JLR. Il est suffisamment malin et ruse pour ne pas se laisser enfermer par les dirigeants de la mouvance tout en donnant l’impression d’écouter R8.
    Très proche de Guy RAZANAMASY de son vivant, il a choisi lAlaotra comme zone d’expansion politique même s’il n’a jamais été élu . C’est aussi le secteur du commerce du riz qu’il a choisi comme activité complémentaire a son métier de médecin généraliste.

    Issu d’une famille métissé chinoise du Lac Alaotra, JLR a aussi du sang Merina et français dans les veines. Marie a une fille Radilofe, très connue par les Ratsiraka et dans le milieu judiciaire, JLR dispose aussi de bonnes amitiés dans le milieu du judo et dans le réseau des anciens de Esca.

    J’imagine que JLR a intérêt a ressusciter le réseau jadis très puissant du parti Fihaonana et Iarivo mandroso de Guy RAZANAMASY.l
    JLR n’est pa un Tikoboy. Il apportera donc la diversité dans le camp de R8 si ce dernier l’appuie vraiment.

    Financièrement, il doit disposer d’une certaine indépendance même si on sait que les Karana n’ont pas attendu longtemps pour faire allégeance chez JLR au même titre que les autres gros candidats comme Hajo, Hery, Rolland, Pierrot et Camille.

    Ce sont aussi les seuls candidats capables d’attendre un report des élections vu la nécessité devenue de plus en plus criante d’une nouvelle transition en vue d’élections plus transparentes et reconnues par tous.
    L’idée du sommet des 4 est de plus en plus discutée dans les chaumières. Les élites et les intellectuels commencent a reconnaître l’intérêt de cette idée qui plait aussi aux opérateurs économiques du GEM et du SIM.

    Tout le monde s’est aperçu de l’inefficacité criante de Atallah Béatrice, qui court dans tous les sens de façon désordonnée sans aucun sens managérial. Ce juriste n’a jamais conduit une opération de l’envergure de la Cenit. Les élections ne se limitent pas a savoir lire les textes. Les élections sont une vaste opération de courte durée mais de très grande envergure nécessitant un véritable directeur général d’opération sachant travailler avec plusieurs experts, plusieurs agents dans cet immense territoire de Mada.
    A.B , soumise a DJ et a la Ci, essaie de surfer dans ce sport quelle n’a jamais pratique. Elle espère être récompensée en devenant peut être ministre un de ces jours ou expert d’une Cenit africaine dans un avenir proche. En somme, pourvu quelle obéisse a la Ci, l’essentiel est de s’assurer un poste juteux plus tard et tant pis pour les interets des Malagasy.

    Tout cela a donc besoin d’être totalement et profondément remanié au cours d’une nouvelle transition vers des élections démocratiques hors pression de la Ci. Ce qu’il faut comprendre c’est que cette fameuse Aide financière des étrangers sert surtout a payer les dépenses de salaires des experts et des observateurs étrangers ai si que de leurs logistiques. Voilà pourquoi AB s’affole comme pas possible en allant quémander de l’argent auprès d’un gouvernement en faillite, incapable de fournir le moindre ariary et meme si les Bdr sont vendus, il ne fautcpas sattendre a un deblocage de fonds cote gouvernement. Les agents de la Cenit n’ont plus été payés. La débandade a déjà commencé.

    Il n’y aura pas de campagnes de sensibilisation sur le bulletin unique dont on ne sait pas toujours s’ils seront imprimes ou non. Il n’y aura pas d’agents convenablement formés et d’organisation convenablement instituée pour gérer chacun des 20000 bureaux de vote qui doivent théoriquement accueillir les 33 délégués des candidats, le personnel du Cenit, les observateurs et la longue file des électeurs dans un espace de maximum 30m2 (salle de classe) en ville, et n’importe quelle baraque en dur a la campagne, avec ou sans électricité, avec ou sans WC, avec ou sans portes et fenêtres.

    Déba avait démontre avec justesse la non faisabilité du scrutin en une journée car pour traiter par exemple un bureau de vote avec par exemple 600 électeurs, il faudrait 20 heures au moins (1200 minutes a raison de 2 minutes par électeurs votant) pour finir le scrutin dans ce bureau de vote. Et encore si tout va bien : pas de délestage, pas de dispute, pas de rupture de consommables et de bulletins de vote, et ou tout le monde y compris l’analphabete aura bien compris la lecture du bulletin unique.

    Quel bureau de votre pourrait être ouvert a 3 heures du matin pour se fermer à 23 heures avant de commencer les comptages qui durent généralement deux heures avec tous les risques de fraudes et de disputes sous la lumière de la bougie en cas de délestage, a moins qu’on trouve 20000 groupe électrogènes a éparpiller dans tous le pays.

    Je viens de décrire l’éventuel 1er tour. Je ne parle même pas du 2ème tour avec tout le bordel génère par deux bulletins uniques (lol) président et députes. Allez faire comprendre tout cela a l’agriculteur ou au bouvier qui a portant son idée a faire valoir.

    A vous de deviner les problèmes de sécurisation des bureaux de vote, d’acheminement dans la gadoue des urnes, de confrontation des résultats souvent différents détenus par chacun des 33 délégués des candidats.
    La Ci s’en fiche de tout cela. L’essentiel est d’avoir les résultats connus d’avance. Souvenons nous de la Côté dIvoire. Les résultats achemines par les hélicoptères de Onuci (nations unies) étaient les seuls valables. Le Cenit local ivoirien s’était chargé de les publier sans attendre la proclamation officielle de la Cour constitutionnelle. 3000 morts ont été les conséquences de ce forcing de la CI.

    Hors de question qu’il se passe aussi ainsi a Mada. Indignons nous. Résistons a ce forcing de la Ci avec ces élections pour Cas de force majeure. Mon œil !

    • 15 septembre 2013 à 12:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Le soutien de la "Mouvance Marc RAVALOMANANA" à Docteur Jean Louis Robinson est confirmé.

    • 15 septembre 2013 à 14:35 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à jansi

      Il y a à boire et à manger dans ce que Deba a dit. C’est gris, ce n’est ni blanc ni noir mais il faut analyser les parties où le bon sens fait surface. Effectivement il faut résister à la CI, je l’ai toujours affirmé, ils ne sont pas là pour notre bien, bien au contraire ils sont à l’affût de tout ce qui pourrait arranger leurs affaires et leur permettre de s’engouffrer dans les secteurs économiques ouverts par Ra8 et aussi étrangler tous les décideurs en poste qui auraient reçu des bakhsihs de leur part. Ils ne donnent pas beaucoup pour pouvoir prendre beaucoup. La CI c’est la mort.

  • 15 septembre 2013 à 12:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    L’état d’esprit ......

    Le "PACTE" CRM/FFM,qui n’a aucune force éxécutoire =="sauf la sanction des électeurs"==,vise à faire revenir les valeurs Malgaches.

    il s’agit d’un texte angageant notamment les candidats à la Présidence à respecter des lois en vigueur et les résultats des scrutins.

    Quelques candidats avaient déjà fait part de leur intention de boycotter l’initiative du CRM/FFM :
    - "Je ne signerais pas de document pour fermer les yeux sur l’issue d’une élection qui ,dès le départ,est boîteuse",avait lancé Roland Dieu Donné Rabearison dit Vahõmbey.

    - "Ce n’est pas à NOUS,candidats de signer des engagements pour assurer le bon déroulement des élections.C’est à l’Etat ,à la CENI-T et à la Cour Spéciale de signer une convention dans ce sens",avait dit Patrick Rajoanary.

    Le Président du CRM/FFM,le Général Sylvain Rabotoarison a mis l’absence des candidats ,à Ivato,sur le compte d’un agenda chargé de ces derniers :"Certains sont en Province",a tempéré Sylvain Rabotoarison.

    Il a qualifié le rendez-vous d’Ivato comme étant =="la cérémonie d’ouverture"== de l’initiative.
    - "Nous allons encore contacter les candidats pour leur faire signer le document",a-t-il soutenu,en prenant l’exemple de Roland RATSIRAKA qui a reçu,dans l’après-midi,une délégation du CRM/FFM,chez LUI où il a signé le Pacte.

    Le Président du CRM/FFM,Sylvain RABOTOARISON,s’est référé aux textes ,en vigueur,concernant les mesures contraignantes,en cas de non-respect des textes.

  • 15 septembre 2013 à 14:25 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154)

    Tonton Georges, j’ai les mêmes grandes craintes que vous. Pourquoi ces gens qui ont fait soi-disant de bonnes études deviennent des pourritures et n’ont d’autres buts que de dépecer le pays ? Ne comprennent-ils toujours pas la signification de l’expression "scier la branche sur laquelle on s’asseoit" ? Ce sont ces gens qui prennent le peuple en otage. Tout ça pour des jouissances juste matérielles et pour écraser tous ceux dont la tête ne leur revient pas ou qui empêchent leur sale commerce. C’est vraiment demeurer dans les vibrations très basses de l’être humain. Elever la voix contre cela est un devoir pour chaque Malgache. Des voix qui s’élèvent finiront toujours par balayer de tels agissements.

  • 15 septembre 2013 à 16:30 | jansi (#6474)

    A quelque chose la disqualification de Deba est bon car cela l’a poussé à dévoiler toute la stratégie déployée par les étrangers pour maintenir Mada dans leur carcan.
    Malheureusement, Deba lui meme traine le boulet de sa mauvaise gouvernance de sa 1ere période de règne jusqu’en 1991, que les bons résultats économiques de 2001 - (5% de croissance économique, performance que n’atteindront jamais la France et tous ces donneurs de leçons de la trop fameuse CI qui se morfond dans ses 0.1% ce croissance économique) - n’arrivent pas à le rendre sincère.

    Mais je l’ai toujourts dit, je dissocie le personnage de ses idées , celles qu’il a dévoilées au cours de l’emission de TVplus-Radioplus.
    Je rajouterai que Mada est forcé par la CI de choisir entre la peste et le choléra.
    A) La peste c’est cette élection au forceps présentée comme un package à prendre ou à laisser (plutot à prendre) avec [la HAT+le CENIT+le FFM+la CES+le CT+le CST+le gouvernement de cohabitation virtuelle+le CSC]. Si Rakoto Ouattara gagne les élections, "arahaba soa arahaba tsara" pour les étrangers, les bonnes affaires pourraient commencer (iles éparses, petrole, mines, pierres preciueuses) et tant pis pour la reconciliation dont la CI n’en veut pas car ds Malgaches reconciliés seront un danger pour cette CI qui divise pour régner.

    B) Le choléra, c’est l’election d’un indésirable [hors du package ci-dessus] pour la CI. Cette CI qui fomentera alors des troubles tres violents pendant plsieurs années pour diviser les Malgaches et organiser l’annulation des élections et en organiser de gré ou de force de nouvelles élections jusqu’à ce qu’un nouveau président mal élu mais à la botte des étrangers soit en place.

    Il y a une façon d’éviter ces deux fléaux A et B. Le scénario C que je propose depuis plusieurs mois est la conférence entre Malgaches que la CI redoute absolument car elle accouchera de l’apaisement, du renouvellement paisible de la classe politique, de la Refondation de la Nation, et nous mènera vers les élections véritablement acceptables par tous. La démarche FFKM est la forme la plus proche de cette voie de sortie sans la pression et sans l’autorisation des étrangers. Ce dialogue malgacho-malgache nous évitera la "démocratie des bruits de bottes de l’opération Betsiboka, la démocratie des bombardiers et des missiles" que la CI (en recession économique) veut nous imposer comme ce furent les cas en Lybie et au Mali ou en Cote d’ivoire.Comme cela pourrait etre le cas en Syrie.

    La CI n’aime pas que les autres pays trouvent des solutions indigènes (au bon sens du terme). La CI n’aime pas que nous fassions une table ronde car elle craint la reconciliation politique des Malgaches qui va nous mettre d’accord pour une nouvelle transition neutre qui nous mènera vers des élections acceptées.

    Quand on voit les drames qu’ont vécu des pays "rebelles et hostiles aux diktats de la CI" comme le Biafra, le Congo avec le Katanga, le Tchad, la Mauritanie, les Comores, la Cote d’ivoire et surtout le plus célèbre d’entre tous le Rwanda avec le génocide des Tutsi que la CI a tenté d’éliminer via les Hutu à travers une guerre civile horrible et dévastatrice.

    Aujourd’hiui, cette Rawanda a quitté la francophonie pour le Commonwealth, obligeant Sarkozy a venir à Kigali pour essayer de convaincre les Rwandais à abandonner langue officielle anglaise. Mais rien n’y fut. Aujourd’hui, le président rawandais Kagamé, anglophone parfait, ouvre son pays aux 4 coins du monde et déploie toute sa stratégie de relance économique marquée à ce jour par 7% de croissance économique par rapport au PIB.

    Il est faux de dire qu’en voulant marquer nos avis et opinions qui pourraient etre contraires au diktat de la CI et plus précisément de la France, on va vers l’isolement et l’autarcie. Malheureusement, plus un mensonge est gros, plus les naifs y croient. Nous devons par conséquent nous convaincre entre nous memes et cette conférence entre malagasy à commet par les sommet des 4 conduit par le FFKM est la meilleure voie pour y arriver.

    Contrer la françafrique n’est pas etre hostile aux français. La "pax françafrica" ne doit pas etre épargnée par nos critiques et nos indignations. On ne s’isolera pas en diversifiant nos amitiés internationales vers la Chine, l’Inde, les BRICS, les anglophones, l’Australie etc..., tout en restant ami avec la France et l’Europe, à condition que nos souverainetés respectives soient respectées.
    Ratsiraka 1 voulait le faire mais il a évolué dans un contexte geopolitique particulier : la guerre froide. Quitter l’occident équivalait à aller se jeter dans les bras du rideau de fer chez les Soviets et les communistes.
    Aujourd’hiui, le contexte est différent. Diversifier nos relations ne signifie pas qu’on devient communiste.

    Nous sommes à la croisée des chemins avec cette marche vers la sortie de crise. Choisissons la voie des interets malgaches. Evitons de finir un jour dans une reserve malgache comme c’est le cas des indiens d’Amérique, car la vente massive de nos terres aujourd’hui nous parquera dans ces mourroirs que sont les reserves indiennes.

    L’heure est grave. Je ne suis qu’en partie ok avec Rabehevitra quand il dit (je cite) "Vivement les élections car rappelez-vous quand même que cela fait plus de quatre ans que le pouvoir est confisqué par une bande de mafieux ! Cela ne doit pas rester impuni, qu’on se le dise.
    Quand on confisque le pouvoir, c’est le peuple qui en est privé !
    Alors, un peu de dignité, que diable ! Et indignez-vous ! Votez pour qui vous voulez mais votez !"

    Allons effectivement vers les élections, mais selon nos propres conditions issues du dialogue malgacho-malgache suivie de la conférence nationale.

    Il ne suffit pas d’esperer pour entreprendre.

    • 15 septembre 2013 à 16:55 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à jansi

      j’aborde juste sur une partie de la .....litanie de JANSI !!

      sur le Rwanda et son basculement au Commonwealth !!

      Quand je trouve combien les PATHETIQUES FRANCOPHOBES MERINA de la CONTRADICTION ici au FORUM MT-COM SONT ATTACHES comme DES FOUS au cou de l’ORTHOGRAPHE de la langue de Moliere , je pourrais dire que le Basculement de Madagascar au Commonwealth ne sera pas pour demain !!!

      ils reduisent meme la notion de l’intelligence à une banale maitrise de l’orthographe de la langue de BOURGHI et FOCCARD !

      le KAGAME malgache n’est pas encore né !! à Madagascar ce sont les francophobes merina meme qui font le lit de la FranceAfrique avec leur contradiction maladive qui fait sourire à Jacques LANG ou Fredericq MITTERRAND ou Bernard PIVOT !!

    • 15 septembre 2013 à 17:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Jansi,
      Le 20 Janvier 2013,l’AFP a rapporté ceci :
      - "Rajoelina veut être Président en 2018,il faut qu’il soit Président par procuration pour préparer 2018,et Ravalomanana fera de même",pronostiquait Guy RATRIMOARIVONY
      Professeur au Centre d’Etudes diplomatiques.

      - "Hery..RA..Candidat de RAJOELINA,
      - "J.L.Rob,candidat de Marc RAVALOMANANA.

      ==IL NE FALLAIT PAS CROIRE QUE LES DEUX RESPONSABLES DE 2009 AVAIENT RENONCE AU POUVOIR===

    • 15 septembre 2013 à 17:29 | jansi (#6474) répond à Boris BEKAMISY

      Je n’ai jamais vu un seul de vos posts qui ne parle de merina et de cotiers et aborder les choses un peu plus sur le fond.
      Docteur dites vous ? Pour vous , tout se soigne à l’aspirine, y compris les maux d’estomac.
      J’ai des doutes lorsqu’un médecin fait des fautes d’orthographe meme sur le vocabulaire médical. A moins qu’il ecrive des ordonnances en phonétique comme pour les dialectes. Je plains les pharmaciens qui doivent dechiffrer des charabias.
      Mais y a pire. Il décrit une pathologie et lui attribue une appellation qui n’a rien à voir avec.
      Alors, médecin ? Pauvre vodivody endrika ! Vous devez commencer par vous soigner vous meme. Car une these en médecine doit s’ecrire sans faute d’orthographe et de syntaxe. Le doute persiste sur l’obtention du diplôme. Une insulte pour la faculté de Médecine d’Ankatso, au coeur de l’Imerina.

    • 15 septembre 2013 à 17:40 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à jansi

      hi hi hi !! voilà encore une victime !

      je savais et je sais que Boris BEKAMAISY n’est pas une partie de plaisir pour les ....MERINA SECTAIRE de l’espece de JANSI !! surtout dans un contexte de leur GRANDE FRUSTRATION quand leurs scenarii à la KON tombent une à une à l’eau ! ils ne sont pas aussi INTELLIGENTS comme ils le prettendent !!

      Vous voyez c’est un..... cercle vicieux et RECIPROQUE ! et votre haine va etre servie ......!!

    • 15 septembre 2013 à 21:25 | jansi (#6474) répond à Boris BEKAMISY

      Vous répondez toujours à coté de la plaque. Hors sujet.
      Vous avez ce complexe de la nature de votre scalp qui vous fait glisser doucement mais surement vers une "reserve indienne", cad etre etranger dans son propre pays.

      Je retiens un post de Maestro qui donne un aperçu du sujet psychiatrique BB. Pathetique comme aime à répéter le fou à lier.
      Lisez donc ce post de Maestro.
      CITATIONS
      " d’où attitude enfantin quand je lui ai fait face aujourd’hui. La pauvreté de ses réponses ressemble fort bien à celle d’un petit garçon qu’une autorité ait manifestée soudainement face à ses bêtises....."

      "Si vous me l’autoriser je voudrais apporter quelques explications, modeste explication car analyser les écrits ou décortiquer les dires est une de mes passions. Son attitude RENFERMÉE met en évidence quand même un désir de reconnaissance qu’il na pas eu étant gamin surement ou qu’il n’a pas aujourd’hui. Alors il essaie de s’accrocher maladroitement à toute discussion, comme un enfant à la Jupe de sa Mère, sans pour autant avoir une Ligne d’Idée claire et FIDÈLE." FIN DE CITATION.

      J’ajouterai dans la meme veine que cette fixation sur le metier de médecin revèle une frustration due à un coup de pied au visage, excusez le lapsus linguae, un coup de pied aux fesses hors de la fac de médecine. Comment peut on croire une seule seconde que c’est un médecin diplomé ? Comment a t il pu écrire sa these avec autant de fautes de vocabulaire, de grammaire et d’orthographe.
      Meme avaec l’aide d’un nègre !!! lol !!! Comme chez les grands ecrivains.

    • 15 septembre 2013 à 21:43 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à jansi

      Visiblement le BORIS BEKAMISY fait bouillir les neurones veilliSSantes des peudo-intellos NOTOIREs qui s’auto-proclament "technocrates plutot secretaire "mais INCAPABLES et INUTILES pour son PAYS dans leur role d’ETERNELS SPECTACTEURS ! preuve que l’epoque des Ranavalona est bel et bien revolu !!

      le pouvoir leur echappe tant que le FFKM ne bouge pas pour le remettre en cadeau sur plateau d’argent !

      pitoyable dans leur NOSTALGIE d’une hegemonie perdue !!

  • 15 septembre 2013 à 17:19 | bbernard (#6880)

    Tonton Georges,

    Avez-vous eu connaissance du courrier du collectif terres malgaches concernant l’expropriation des terres de centaines de villageois malgaches par WISCO avec la complicité des autorités malgaches ? Edifiant sur ce qui attend les malgaches qui veulent mettre les français au piloris et dérouler le tapis rouge aux chinois. Qu’en dit Boris, le pourfendeur de vazahas ?

    • 15 septembre 2013 à 17:31 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à bbernard

      Boris n’est pas pourfendeur de Vazaha , la preuve je ne suis pas du tout FRANCOPHOBE , adressez vous plutot aux anti-FranceAfriques ravaloistes !!

      Mais je fais bien la differrence entre l’individu Bbennard et les Vazaha en general !!

    • 15 septembre 2013 à 18:02 | jansi (#6474) répond à Boris BEKAMISY

      Les secrets profonds de la crise malgache

      La crise malgache cache un soubassement pétrolier qui va de la grande île au Canal du Mozambique. Si Madagascar est gâté par la nature, avec une biodiversité unique au monde, c’est aussi l’un des 12 pays les plus pauvres du monde.

      Situé, dans la partie occidentale de l’Océan Indien, au voisinage de la côte orientale du continent africain, d’une superficie de 587 000 km², l’île de Madagascar est une véritable arche de Noé, qui abrite encore des espèces animales et végétales dont l’évolution n’a été influencée par aucune des grandes rivalités qui ont conduit à la formation de la flore et de la faune que connaît le reste de la planète (à l’exception de l’Australie).

      C’est un « musée-vivant », un « sanctuaire de la nature », « petit continent à part » qui concentre 12 000 espèces de plantes et 1000 espèces de vertébrés, mammifères, reptiles, amphibiens et oiseaux dont la pluparts sont endémiques à la grande île. Plus de 90% des reptiles et des batraciens sont endémiques à l’île, 6 des 8 espèces mondiales de baobabs se trouvent seulement à Madagascar ainsi que 14 des 65 genres et 5 des 17 familles de primates plus anciens que le singe.

      Madagascar est riche en ressources forestières et halieutiques ; Les essences des forêts du Nord-Est, produisent des essences de bois dites précieuses, tels que le bois de rose et l’ébène qui s’exporte à prix d’or. Ses 5000 km de littoral, composés des mangroves et récifs coralliens qui produisent chaque année un excédent biologique (des poissons, des crabes, des crevettes, des concombres de mer et des huitres) supérieur a 300 000 t. Les mangroves du Canal du Mozambique servent à la reproduction de crevette de qualité appelées « L’or rose de Madagascar ». Les nombreuses rivières et importants fleuves, contiennent des crevettes, poissons pélagiques, poissons, démerseaux, langoustes, coquillages à nacre, pieuvres, oursins, crapauds, crabes, thons, algues rouges, ...

      Le sol malgache est latéritique, il est composé en grande partie d’oxydes ferriques et d’aluminium qui lui donne une couleur rouge et qui vaut à Madagascar le nom de l’île rouge », tandis que son soussol regorge du pétrole lourd et léger, de kimberlite, de quartz, de diamant, d’or, d’ilménite, sel, titane, graphite, chromite, charbon, bauxite, émeraude, fer, saphir jaspe, mica, uranium, mercure, cristal, soufre, cobalt et de nickel. A Moramanga, la compagnie canadienne Ambatovy prévoit extraire 60 000 t de nickel et 56 000 t de cobalt. Une production qui hissera Madagascar au 2ème rang mondial. Malheureusement, les dégâts sur l’environnement et la santé des populations fait partie des non-dits.

      Un gros potentiel

      Madagascar dispose donc de tout pour décoller. Pourtant cette île est l’un des 12 pays les plus pauvres du monde, 80% de la population vit en deçà du seuil de pauvreté. Une part de 12% dispose de l’électricité. Un tableau sombre qui explique le fourmillement de l’industrie humanitaire. Ainsi, plus de 600 ONG humanitaires sont présentes à Madagascar, ce qui fait de la grande île, le pays le plus aidé au monde. Et alors qu’il est à peu près grand comme la France, il compte 25 fois moins de km de route. L’insécurité des biens et des personnes et maximale aussi bien dans les grandes villes que dans les zones reculés.

      La déception Marc Ravalomanana

      L’arrivée de Marc Ravalomanana à la tête du pays en 2002, à la suite d’une élection controversée, était vue comme le vecteur possible du changement. Ce grand industriel était l’un des rares à produire malgache. Son ambitieux programme, le Madagascar Action plan (MAP) voulait favoriser le développement de l’île en l’intégrant dans la mondialisation.Les bailleurs de fonds ont souscrit à cette vision, faisaient la queue à coup de milliards de dollars. Ravalomanana avait privilégié le partenariat multilatéral au bilatéralisme issu du colonialisme, il a fait entrer l’apprentissage de l’anglais au primaire dans certaines écoles pilotes et il a envoyé beaucoup de jeunes aux Etats Unis. Ravalomanana avait les faveurs du président Américain George W. Bush. C’est pourquoi, l’île-pays fut le premier bénéficiaire en 2004 du Millenium Challenge Corporation (MCC). Ce sont également les américains qui furent les premiers à reconnaître l’élection de Marc Ravalomanana en 2002 contre Didier Ratsiraka, alors que la France avait mis 5 mois pour reconnaître l’élection de Ravalomanana.

      Ravalomanana avait mis les intérêts français à mal et en concurrence avec les entreprises chinoises, Américaines, Canadiennes et Japonaises. Le Groupe Bolloré avait été écarté de l’appel d’offres pour la gestion du port de Toamasina (Tamatave) et c’est par une très forte pression de l’Elysée que le gouvernement avait signé en septembre 2008, une licence permettant à Total d’exploiter les sables Bitumineux de Bemolanga. Les relations entre la France et Ravalomanana étaient tendues, il ne plaisait pas aux milieux économiques français, installés de longue date sur la grande île (Madagascar, abrite une des plus importantes communautés françaises d’Afrique, soit 25 000 personnes dont 13 000 binationaux).

      Le French Coup

      Le coup d’Etat d’Andry Rajoelina, le 18 mars 2009 à été qualifié comme étant un « french Coup » un coup-d’état orchestré par la France, selon les propos d’un diplomate européen à l’issue de la réunion du groupe international de contact sur Madagascar du 6 au 7 octobre 2009 à Antananarivo, rapporté par billets d’Afrique n°185, Nov. 2009. Léonardo Simao, ancien chef de la diplomatie du Mozambique et membre de l’équipe de médiation, cité par Thomas Deltombe (le monde diplomatique de Mars 2012) « l’ingérence française dans les affaires malgaches équivaut à un quasi-colonialisme. Marc Ravalomanana, dans une interview au quotidien le monde, le 28/10/2009, propos recueillis par Sébastien Hervieu, « Le coup d’Etat à Madagascar était bien étudié et bien orchestré, en 3 mois, c’était fait ! … Il y avait des français derrière cela, les services de renseignements Sud Africains, ici me l’ont dit ».

      Dans les câbles diplomatiques américains révélés par Wikileaks à l’automne 2011, « Pierre Van Den Boogaerde, ancien représentant du FMI à Antananarivo a affirmé que la France a payé la facture, les extras du Capsat », note l’ambassadeur américain de l’époque, Niels Marquart en référence aux mutins du corps des personnels et des services administratifs et techniques (Capsat), qui ont joué un rôle centrale dans le renversement de Ravalomanana et l’accession de Rajoelina au pouvoir en 2009. L’ambassadeur américain note toutefois que d’autres personnalités, y compris des diplomates étrangers, partagent la même conclusion. Mamy Rakotoarivelo, président de la chambre basse du parlement et chef de la mouvance qui soutient Ravalomanana, insinue que : « … Claude Guéant à l’époque SG de l’Elysée, Andre Par-rant, conseiller Afrique de Sarkozy et de Robert Bourgi, conseiller occulte, ont fait des déplacements périodiques à Madagascar, dès l’arriver de Rajoelina au pouvoir » et parmi les plus proches conseillers de Rajoelina, il y a l’homme d’affaires franco-malgache Patrick Lelloup, proche de Robert Bourgi. Au cour du séjour de Rajoelina en France, en décembre 2011, ce dernier avait rencontré Julien Balkany, demi-frère de Patrick Balkany, ami intime de Nicolas Sarkozy. Les révélations du colonel Charles Andrianasoavina (sur Ti1ca.com) rapportent que Rajoelina a été financé par des personnalités du milieu politico-économique malgache et français.

      L’arrivé de Rajoelina a fait tomber Madagascar entre les mains d’apprentis sorciers qui ont ouvert la boîte de Pandore. Rajoelina est l’otage d’un clan qui a amené la corruption à tous les étages, avec la disparition progressive de la classe moyenne et une poignée de gens de plus en plus riche, inflation, justice corrompue, trafic de pierres précieuses, … L’ancien ministre de l’environnement et des forêts, le Dr Joseph Randrianiarisoa avait accusé le conseiller spécial du président, le richissime opérateur- économique Mamy Ravatomanga de trafic de bois de rose.

      Ce dernier s’est aussi attribué des gros marchés publics de construction, sans appels d’offres ou avec entente illégale. Ce patron du groupe Sodiat et Madarail est membre du Conseil d’administration de AIR Madagascar et Telma (Telecom Malagasy) et patron de plusieurs médias. Selon Wikileaks, Zazah Ramandinbiarison, ex-Directeur de Cabinet de Rajoelina, a dénoncé le pillage des ressources naturelles de Madagascar, ce qui lui a valu son limogeage. La crise politique malgache depuis 2009, été le résultat d’une mésentente entre la France et les U.S.A, les intérêts pétroliers sont au centre de cette querelle. Le plan énergétique américain et français, qui consiste à s’immiscer dans les affaires politiques, économiques et militaires des Etats pourvoyeurs de pétrole pour faire main basse sur cette dernière, n’est pas d’invention récente.

      Michael Klare, (Ressource WARS : the new landscape of global conflict, New york, henry Holt and company 2001) n’avait-il pas insinué que « les guerres et les déstabilisations politiques pour la possession des ressources énergétique ne sont plus maintenant des événements isolés… ».

      Washington Vs Paris ou la guerre pour le contrôle du Canal de Mozambique

      Le pétrole du Canal du Mozambique et ses îles stratégiques sont la clé de la crise malgache et étant un Canal de transit d’une grande partie des pétroliers exportant le pétrole du Moyen-Orient vers l’Europe et L’Amérique, cet itinéraire d’approvisionnement, fait partie de la sécurité nationale des U.S.A et de la France. Ce Canal va du sud du Kenya au Mozambique, en englobant Madagascar et les Seychelles. Il est large de 415 km et il sépare Madagascar du continent africain. C’est un corridor biologique sous-marins, couloir de déplacement utilisé par un large groupe d’espèces d’oiseaux, de poissons, de mammifères …

      Le Canal du Mozambique se présente comme étant l’eldorado pétrolier des mers du sud. En Avril 2012, L’US Geological Survey a publié l’état d’évaluation des réserves de pétrole et de gaz du Canal de Mozambique. Ce rapport englobe géographiquement les côtes mozambicaines, tanzaniennes, la rive gauche et la côte-ouest malgache et les Seychelles (rive droite). En termes de gaz, ces gisements offshores équivaudraient au potentiel de la mer du nord et en matière de pétrole, il serait aussi prometteur que le Golfe de Guinée. Rien que sur la partie malgache, les réserves sont estimées à 17 milliards de barils de pétrole et 167 000 milliards de pieds de m3 de gaz, c’est-à-dire tout simplement, le niveau de l’Angola. Duncan Clarke, un consultant de Global Pacific basé à Johannesburg, asserte que le potentiel pétrolier et gazier du Canal du Mozambique est d’envergure mondiale avec la possibilité qu’on y trouve davantage de pétrole et de gaz. La plus grande découverte du gaz dans le monde en 2011, s’est faite dans le Canal du Mozambique, au large du Mozambique (Province de Cabo Delgado) dans la zone du permis Mamba Sud, estimée à 425 milliards de m3 par ENI et Anadarko qui prévoient investir 5 milliards de dollar pour ce gisement.

      ENI a également fait des découvertes, dans le bassin du Fleuve Rovuma et dans le delta du Zambeze (240 milliard de m3 de gaz naturel exploitable). Au bord du Canal de Mozambique, au sud-ouest de l’île de Madagascar, il y a le bassin pétrolier de Morondava, où se trouve le gisement de pétrole lourds « Sables bitumineux de Bemolanga (2 milliard de Réserves) et dont le permis appartient à Total et le gisement de Tsimiroro (1 milliard de réserves) exploré par Madagascar Oil. Laurie Hunter, PDG de cette compagnie, affirme que si les résultats du projet pilote sont positifs, Tsimiroro sera exploité sur 50 ans pour une production de 150 000 barils/jour et ce seul gisement positionnera Madagascar parmi les 10 premiers en Afrique (le bloc Manambolo, Morondava, Manandaza, sur le bassin de Morondava, n’ont pas encore été exploré).

      Le problème le plus épineux au sein du Canal de Mozambique, sont les îles Eparses : Juan De Nova, Europa et Bassas Da India qui ont un potentiel pétrolier et gazier extrêmement gigantesque. Juan De Nova est situé au milieu du Canal est de ce fait extrêmement stratégique.

      La république autonome de Madagascar a été crée le 14 Avril 1958 et a acquis l’indépendance en 1960. Le 1er avril 1960, un décret français a détaché le récif de Tromelin, l’archipel des Glorieuses et des îlots Juan De Nova, Europa et Bassas Da India de Madagascar. Mais en 1973, Madagascar a contesté le détachement sous prétexte qu’il viole l’intégrité territoriale d’un pays colonial promus à l’indépendance, mais la France considère que cette scission s’est effectuée avec l’accord du président Philibert Tsiranana. En 1974, la France a installé un détachement militaire pour répondre aux revendications et l’île est interdite d’accès, seul des scientifiques sont autorisés à y accoster. En 1979, l’ONU avait recommandé à la France d’engager les négociations en vue de la restitution de l’île à Madagascar. En 1976, la France avait départementalisé l’île de Mayotte en la détachant arbitrairement de l’archipel des Comores, pour rendre définitivement la souveraineté française sur cette île qui se trouve au nord du Canal de Mozambique. La loi ordinaire du 21 Février 2007 a rattaché les îles Glorieuses, Juan De Nova, Europa et Bassas Da India aux terres australes et antarctiques françaises. Marc Ravalomanana a défendu l’inaliénabilité des îles Eparses, lors de ses allocutions à la tribune des Nations Unis en 2006, 2007 et 2008. En 1985, Madagascar avait créé sa ZEE (zone économique exclusive de 200 miles marins) et à 150 km des côtes malgaches, Juan De Nova devait naturellement intégrer la ZEE des 200 miles marins de Madagascar, hors le décret N° 78- 146 du 03 février 1978 portant création d’une ZEE par la France au large des côtes de Juan De Nova, se superpose à la ZEE de Madagascar et en l’absence d’un accord de cogestion, personne n’est propriétaire de rien.

      On peut dès lors s’interroger sur la légalité et la légitimité des concessions et permis que la France a accordé aux opérateurs pétroliers opérant sur cette zone litige. En effet un arrêté du 23 mai 2005 autorise des prospections préalables d’hydrocarbures liquides ou gazeux portant sur les sous-sols marins (offshore). L’autorisation, dite « APP de Juan De Nova Maritime » qui porte sur une superficie de 62 000 km² environ au large de l’île qui accorde un permis de recherche à Osceola Hydrocarbon Ltd, Juan De Nova Ltd, Marex Inc, Roc Oil Company Ltd, pour Juan De Nova Maritime Profond (Ouest) et le rapport publié par Juan De Nova Ltd, Osceola Hydrocarbon Ltd... sont très prometteurs, le rapport fait état de forage effectués à de très grandes profondeurs et donc une exploitation très coûteuses dans le futur. Un autre permis exclusif d’exploitation offshore et de production sur deux blocs a été accordé par la France : Juan De Nova Est-Jane et Juan Nova Marittime Profond, hors un permis d’exploitation sur un bloc « BELO Profond » qui jouxte très exactement le bloc Jdnmp est accordé par le gouvernement malgache aux opérateurs pétroliers de Jdnmp. En mars 2012, Total a offert près de 113 millions de dollars pour le rachat de Wessex Exploration PLC qui détient 70% des droits d’exploration offshore et d’exploitation d’un des deux permis sur deux blocs au large de l’île de Juan De Nova.

      La France, future membre de l’OPEP ?

      Les potentialités en énergie fossile de Juan De Nova peuvent faire de la France un futur membre de l’OPEP, on comprendra alors les propos d’Alain Juppe dans sa présentation du projet de loi de ratification du 25 janvier 2012 « Il ne saurait être question que la France renonce à la souveraineté sur Tromelin ... parce que cela, pourrait avoir un impact sur les autres différends relatifs à des possessions françaises d’Outre-mer, en particulier celui avec Madagascar à propos des Eparses... ». L’acharnement et la constance de la France dans la crise malgache, s’explique donc par son intérêt vital, d’apprivoisement en énergie, un problème géopolitique stratégique. La France veut écarter tout risque de retour le Marc Ravalomanana au pouvoir, voire dans le pays jusqu’à ce que le nouveau président élu en 2013 soit installé. Quant aux Etats-Unis, il ne veulent pas de Andry Rajoelina au pouvoir, ce type « émotif et inflexible », selon les câbles diplomatiques américains publiés par Wikileaks et à qui les USA ont refusé le Visa américain, Washington a coupé ses aides humanitaires et suspendu les programmes AGOA et MCC depuis l’arrivée de Rajoelina.

      La non candidature de Ravalomanana et Rajoelina de la course électorale du 24 juillet 2013 (élection cumulée avec les législatives), comme condition de sortie de crise, selon la feuille de route de la SADC du 17 septembre 2011, ne garantit pas certains observateurs. Lors de l’interview de Rajoelina, à RFI, le 16 janvier 2013, il a démontré qu’il n’a pas calmé le jeu définitivement, il va continuer à mettre l’huile sur le feu, en prenant pour modèle, le Général De Gaulle, qui au lendemain de la seconde guerre mondiale, avait quitté le pouvoir avant d’y être rappelé en 1958. Rajoelina reviendra en 2018, et un scénario à la Poutine n’est pas à exclure puisque prévoyant, une majorité parlementaire pour son camp, une session parlementaire exceptionnelle après les élections, transformera la constitution en semi présidentielle, Rajoelina sera désigné Premier ministre du candidat élu de son parti.

      De plus, dans le contexte actuel, si le scrutin présidentiel du 24 juillet 2013 est organisé, la Cenit (Commission d’Organisation des Elections) qui dépend financièrement des autorités de transition ne pourra pas s’opposer aux pressions éventuelles de l’exécutif(le clan de Rajoelina). L’exécutif sera, à la fois juge et partie. Le scrutin du 24juillet 2013, ne sera qu’un vernissage occidental pour imposer un vassal, la véritable démocratie malgache a été brûlée par le pétrole et le néocolonialisme.

      Madagascar est au coeur d’un enjeu géostratégique et géopolitique. Ensuite ce sera une bataille souterraine entre les intérêts français et Américains où l’Afrique du Sud, puissance régionale, ne ménage aucun effort pour s’inviter à cette bataille en cherchant de son côté aussi à tirer son épingle du jeu. Car la diplomatie sud-africaine avec le soutien de Washington, qui agit via son allier dans la région, a fait feu de tout bois pour contraindre Rajoelina à renoncer comme Ravalomanane à se présenter à la future élection présidentielle. Ce n’est qu’une partie d’échec.

      Dossier Réalisé Par

      Arsène Francoeur Nganga

      & Rodrigue Fénelon

      BBH le vodivody endrika, docteur en aneries !
      Peu importe si vous n’avez rien compris. Je vous chercherai une bande dessinée en phonétique la prochaine fois.

    • 15 septembre 2013 à 19:01 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à jansi

      je rien compris .....BIEN SUR à ce plagia litterraire avo lenta de JANSI

      les NEURONES DE JANSI ne sont plus productives au point de se conteter d’un copie- collé à Arsène Francoeur Nganga & Rodrigue Fénelon !!!

      C’est ce qu’on appelle UNE GROSSE ARNAQUE INTELLECTUELLE qui ne dit pas son nom !!

      pour confirmer encore au monde entier que vous etes vodivody fisainana et pas intelligents du tout contrairement à ce que vous voulez parraitre pitoyablement !

      et pas etonnant si vos scenarrii à la KON sur la sortie de crise tombent une à une à l’eau.....

      JANSI ferait mieux de rester PARFAIT SECRETAIRE elle maitrise bien l ORTHOGRAPHE de la langue de Bourghi !!

    • 15 septembre 2013 à 19:16 | jansi (#6474) répond à Boris BEKAMISY

      Ce n’est ni un plaggia (avec 2 g svp) ni une "arnaque", terme qui n’a rien à voir avec les faits.
      Sachez qu’il s’agit d’une simple citation dont les noms des auteurs ont été bel et bien cités. Par honneteté intellectuelle.
      Mais c’est un domaine que vous ignorez. Refaites vos études de médecine, car il faut bien bûcher avant d’obtenir un diplôme. Et dites à votre alter ego de vous aider s’il se sent capable.

    • 15 septembre 2013 à 19:33 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à jansi

      hi hi hi hi ! la JANSI est pitoyable !

      Calmez vous Madame la Secretaire de DIRECTION qui vient d’assurer son vrai role en jouant "le NEGRE "

      Vous etes PARFAITe en jouant la Correctrice sur le...... plaggiat et Arnaque !!!

      et ce n’est pas un hasard si elle manie bien l’ORTHOGRAPHE sur...... tenez-vous bien ........PLAGGIA ET ARNAQUE elle est habile à ce niveau !!

      Et ça ne m’etonne pas d’une BONNE SECRETAIRE DE DIRECTION pas du tout vodivody endrika !!
      Decidement je vous embauche comme "MON NEGRE " et je vous paie bien !

      BN pour les ames sensibles et bornées = faire le Negre c’est tout simplement assurer le secretariat !!!

    • 15 septembre 2013 à 22:30 | zanadralambo (#7305) répond à jansi

      Instructif...

    • 15 septembre 2013 à 22:37 | zanadralambo (#7305) répond à Boris BEKAMISY

      Tout simplement affligeant...Vous prenez des cours pour sortir autant d’inepties à la seconde ?
      D’habitude, J’évite de répondre aux sornettes des illettrés bornés de votre espèce, mais là, vous dépassez les bornes.

    • 15 septembre 2013 à 22:42 | Turping (#1235) répond à jansi

      Jansi,
      Je vous ai déjà répondu plus haut.
      Concernant vos dires ,les vérités sont là.
      Justement la problématique que j’ai citée plusieurs fois c’est l’impossibilité de nos politicards d’arriver aux processus permettant les uns et les autres y compris les protagonistes à discuter autour d’une table afin que l’intérêt réel de notre pays et de Madagascar puisse dépasser les clivages et les divisions que nous avons tous connus au fil du temps.

      Il serait temps de remettre la pendule à l’heure et d’avoir les visions lointaines du fait que Madagascar regorge des ressources inestimables ,un pays qui pourrait s’aligner au rang des pays émergents à condition qu’il y ait des changements en rupture avec la politique du passé.

      Les prédateurs sont nombreux (étrangers et autochtones )et trouvent toujours les moyens de nous diviser .

      Un pays riche mais malgaches pauvres où les exploitations et extractions minières sans parler de la biodiversité sont entre les mafieux et l’immixtion des lobbyistes étrangers qui misent comme sponsoriseurs du sort de notre pays .
      Sachez qu’acheter ou aider un Homme favori, d’un futur élu choisi à l’avance par la CI et les autres entités qui organisent ces élections sans préparations ni de débats ,c’est une aberration.
      Je vous ai répondu qu’une autre transition même après la n-ième fois de réunions entre FFKM, GIC-M ,etc....a une mince chance de faire reculer la machine des élections électorales sous l’étau et la pression de la CI et la France et leurs intérêts afférents sous prétexte que les élections depuis la confiscation du pouvoir hat-iste est le seul apanage pour sortir de cette crise.
      Qui ne veut pas le retour à la normalisation ? le retour du pouvoir constitutionnel et institutionnel ?
      Seulement la forme et les moyens d’y arriver qui différencient les uns des autres.
      Je suis sceptique du fait qu’actuellement on a affaire à la course à la magistrature suprême sans qu’il ait des vrais changements sur la forme et la manière dont on procède aux préparatifs ,les débats etc,......

      S’il s’avère que les élections auront lieu ,pourquoi les sages ,les protagonistes ,etc...ne cherchent pas plutôt des issues et remèdes afin d’a mener des idées innovatrices et de faire pressions sur des projets sociétaux , et aussi d’expliquer à tout le monde les enjeux majeurs ?

      En parlant des îles éparses ,Juan Nova,etc.... dans le canal d Mozambique ,appartenant à Madagascar,etc..ne serait-il pas mieux que le FFKM et les autres entités se battent-ils pour que Madagascar et leurs politicards parlent d’une même voix pour aller plus loin.

      Parallèlement ,les diversités d’opinions pourraient ramener tout le monde sur les intérêts communs ,de les défendre .
      Pour ce faire ,il faudrait s’attaquer aux racines du mal : le pouvoir unilatéral ,sourd et autiste ,....les corruptions ,le népotisme ,l’insécurité,etc...pour opter réellement vers la voie de la démocratisation et du développement.
      Je pense que si nos politicards sont vraiment unis et défendent les mêmes causes en tant que protecteur de la souveraineté nationale , les étrangers n’arriveront pas facilement à nous piétiner et nous diviser .
      On parlera plutôt de l’échange gagnant-gagnant au détriment des mafieux.
      C’est la raison pour laquelle Turping,Zanadralambo et les autres....favorisent plutôt le régime monarchique ,car la République bananière offerte sur un plateau d’argent garni de pièges est révolue et a fait ses épreuves avec échec !
      Ceux qui sont au pouvoir et qui l’ont acquis avec force sont influençables si on leur propose quelques millions de dollars en continuant toujours sur la même voie mais en changeant de têtes.
      Cette situation ,hélas est une situation difficile à renverser ,ce qui explique ,la "non acceptation d’une nouvelle transition conduite par RRanjeva par exemple".
      Le régime monarchique semble un fait dépassé par le passé,une utopie mais c’est le seul moyen de retrouver la souveraineté nationale si on a réintroduit ce dernier dès l’acquisition de l’indépendance !

    • 15 septembre 2013 à 22:55 | Turping (#1235) répond à Turping

      Je corrige:afin que l’intérêt de Madagascar et du peuple malgache puissent...protecteurs....

    • 15 septembre 2013 à 22:58 | jansi (#6474) répond à Turping

      SI LE MOT PATRIOTISME A TOUJOURS UN SENS DANS LA CLASSE POLITIQUE, alors il sera permis d’espérer et de transformer cette impression d’impuissance en une force inestimable de sauvetage de la Nation sans la pression de la CI.
      A mon avis, cela pourrait se faire au cours d’un dialogue malgacho-malgache précédé d’un sommet des 4.
      Si la France refuse le retour de R8 pour participer à ce sommet, R8 devrait désigner un ou deux représentants qui pourraient le remplacer dans ce sommet à 4. On verra bien si DJ trouvera une fois de plus un pretexte pour ne pas y assister avec Zafy et Deba ainsi que les 2 représentants de R8. Une autre solution pourrait etre la participation par video conférence de R8 qui délèguera à ses 2 représentants la signature des résolutions. Le tout devant etre radio-televisé pour prendre à temoin le peuple malagasy.

      Pour cela, il faudrait savoir élever les esprits et dissocier les individus du sujet. La meilleure façon de vaincre les passions.
      Pour la Patrie !!

    • 15 septembre 2013 à 22:59 | bbernard (#6880) répond à jansi

      Quand on suit avec intérêt l’histoire et l’économie de la France et de Madagascar (dans leur partie liée), ce long exposé est clair et facile à comprendre. Il est très bien documenté et il est facile d’en contrôler les dires. Merci Jansi d’avoir pris le temps de le rédiger et de l’avoir mis en ligne.

    • 15 septembre 2013 à 23:07 | bbernard (#6880) répond à jansi

      Tout-à-fait ! La vidéoconférence est très largement utilisée dans les échanges internationaux. La non présence de Ra8 sur le territoire malgache ne l’empêche nullement de participer à une conférence à 4. S’il ne le fait pas, c’est qu’il ne le veut pas et préfère prétendre en être empêché.

      Pour répondre à Turping, je ne pense pas que la monarchie changerait quoi que ce soit au problème. Un roi peut s’acheter aussi facilement qu’un président.

      Pour compléter le magnifique exposé de Jansi, Madagascar ne fait plus partie des 12 pays les plus pauvres du monde. Le pays a "gagné" (si j’ose dire) 4 places car il est maintenant le 8ème pays le plus pauvre du monde. Belle progression ! Merci au DJ pour cette belle performance.

    • 15 septembre 2013 à 23:08 | bbernard (#6880) répond à zanadralambo

      Ne vous inquiétez pas. Il ne prend pas de cours car c’est inné chez lui et il donne des cours à des a-brutis comme Basile1743 et quelques autres.

    • 15 septembre 2013 à 23:28 | jansi (#6474) répond à Boris BEKAMISY

      Au grand dam dinglewood et de son compère BB, je vous livre ici une lecture sur le net aux fins de reflexion et de remise en cause.

      RESUME

      Lu sur le net

      «  »À mon humble avis, ce qu’il faut que tout le monde comprenne ce qu’on ne peut pas se payer le luxe d’entrainer notre pays dans l’état où il se trouve vers une élection sans en avoir l’assurance qu’au bout se trouve la fin de cette crise. Or, personne n’est sur de rien, tout le monde pense, pour mieux diluer les responsabilités plus tard, qu’on est prêt pour les élections, qu’il faut aller aux élections. Aujourd’hui, il n’est peut-être pas encore tard, mais demain, ce ne serait plus le cas.

      Ce n’est pas vrai que notre pays est prêt à aller aux élections et je vous donne un rendez-vous, qu’après les élections la crise serait derrière nous ? Baliverne.

      Le pays n’a plus aucune institution solide, fiable, et envers laquelle le moment venu, et en cas de besoin, il pourrait tourner. Et que dire de l’état de nos partis politiques et leurs leaders respectifs ? Ils sont éparpillés et la chose qui mette d’accord la majorité d’entre aujourd’hui c’est d’aller aux élections. On va sauter en parachute, sans avoir un parachute de secours, désolé, mais c’est irrationnel !

      Après quatre années de crise éprouvante, tant politique qu’économique, notre pays est au bord de l’anarchie totale, mais tout le monde pense qu’on peut organiser une élection fiable et acceptable. La CI s’en laverait les mains si tout tournait court !!!!

      Le moment venu, quand rien n’aurait été réglé, les candidats, la G....enfarinés hier viendraient nous dire que c’est la faute de la CI qui les aurait poussés à organiser des élections dans un pays en désordre et dans un délai si court.....etc....quand on y pense bien, on est dans un pays, un pays où même la grande institution que l’Armée est complètement dépassée par l’événement, pire, elle n’a plus aucune initiative....elle ne joue même plus la sentinelle pour prévenir du possible fiasco électoral qui s’en vient !!!«  ».

      Bonne nuit et à d’autres occasions de vous lire !!

    • 15 septembre 2013 à 23:43 | jansi (#6474) répond à bbernard

      Bonsoir,
      Je viens de recevoir l’interview du celebre Rainijaonary, analyste politique chrétien, interrogé par le journaliste Ismael Razafinarivo de Radio Antsiva.
      En résumé, je crois avoir compris que la non impression jusqu’à lheure actuelle des bulletins uniques en RSA n’est pas le fruit du hasard.

      La prochaine AG des NU à New York sera l’occasion pour les pays concernés de débattre des iles éparses dans le Canal de Mozambique. La RSA et le Mozambique veulent entrer dans la table ronde qui devraient concerner notre pays et la France (via le Département de Mayotte).

      Pour cela la RSA dispose de quelques atouts pour faire plier la France :
      - retarder l’impression des bulletins uniques ce qui risquerait de faire reculer les élections en 2014,
      - influencer la SADC en brandissant le retour de R8 autorisé à quitter le sol sud africain.

      En réalité, ce serait les USA qui joueraient ce jeu là via la RSA afin de prendre part aussi au festin des iles éparses qui regorgent de gigantesques reserves d’hydrocarbures.

      Notre diplomatie saura t elle jouer un jeu intelligent à New York ? On a des doutes avec la loyauté de notre ambassadeur aux NU qui a arnaqué R8 à ce sujet, et la compétence d’Ulrich, le nouveau MAE.

    • 16 septembre 2013 à 11:59 | bbernard (#6880) répond à jansi

      Oui, il y a beaucoup à craindre à ce sujet d’autant que Madagascar n’a pas un gouvernement responsable et poussé par l’envie de défendre les intérêts du pays. Il ne nous reste plus qu’à espérer. Madagascar a une carte très lourde à jouer pour l’avenir. Espérons qu’elle saura la jouer. Il serait injuste de laisser la France ou les USA spolier Madagascar de ses richesses en hydrocarbures. D’autant que les réserves de nombreux pays membres de l’OPEP commencent à donner des signes de faiblesse.

    • 16 septembre 2013 à 14:28 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à bbernard

      Pfffffffff !et il pavanne SUR MON PAYS ce pitoyable vieux français retraité divorcé dont les pompes sont fumantes , le sac au dos crade !! juste 06 euro pour se faire ...un Th...et de fille facile ....S’il peut encore y faire quelque chose !

      quel est l’interet de repeter à longueur de journée que la france a chopé le syndrome grecque avec sa recession avancée et qui fait fuire aux retraités stréssés en mal d’exotisme !!

      et qu’on trouve rien d’intelligent autre que le mariage gay pour tenter d’amortir cette decadence historique !!

      Bref on n’a pas du tout besoin de votre PITIE vieux NOC !!

    • 16 septembre 2013 à 22:19 | zanadralambo (#7305) répond à Turping

      Puissent vos souhaits pour notre pays bien aimé un jour se réaliser. Il est important que des gens comme vous remettent les pendules à l’heure…

    • 16 septembre 2013 à 22:22 | zanadralambo (#7305) répond à bbernard

      Un monarque au dessus de la mêlée ramènerait à la raison les bouffons aux prétentions guignolesques qui se bousculent à la présidence de cette république bananière.
      L’autorité morale de ce Roi ou de cette Reine nous aurait, peut-être, déjà épargné le ridicule de cette guéguerre merino-merina qui a englué pendant 5 ans le pays dans une crise. Une crise qui, je vous le rappelle, n’a toujours pas de véritable issue.

    • 16 septembre 2013 à 22:47 | Turping (#1235) répond à jansi

      Jansi,
      Bien sûr que pour sortir de ce bourbier dans lequel notre pays s’est embourbé ,il n’ y a que les voix de dialogues qui pourront nous extirper de la situation.
      J’insiste sur les dialogues qui aboutiront sur les intérêts de Madagascar et du peuple malgaches sur tous les plans (infrastructures ,la santé ,l’éducation ,les productions, les aménagements du territoire vu la surpopulation dans les zones urbaines ,etc....).
      Politique qui consisterait dans un premier temps d’assurer l’auto-suffisance alimentaire et aussi de l’exportation du surplus afin d’équilibrer la balance commerciale,etc....
      Des projets ambitieux créateurs d’emploi pour les jeunes et aussi des moyens afin de reculer l’insécurité et la loi de la jungle !
      Tout un tas de processus qui mettra fin à tous les systèmes en dérives.
      Malheureusement ,on n’entend parler que des élections sans cap ,sans débats ni projets annoncés .....d’où la nécessité des assainissements sur tous les plans.
      J’espère que vos idées rejoignent les miennes ne serait -ce que pour la bonne et due forme.
      Retrouver la normalité pour espérer de vivre dans les principes fondamentaux républicains et démocrates demandent des ordres aux retours (constitutionnelle & institutionnelle ) non bafoués et contournés par ceux détiennent le pouvoir .Tel fut le cas même avec les présidents élus.

      C’est la raison pour laquelle ,élection ou transition bis ,etc....tant qu’on ne change pas de cap ,ce sera du pareil au même.
      Malheureusement,la notion de la vraie "République" pour la souveraineté nationale n’a pas encore vu le jour depuis l’indépendance.

    • 17 septembre 2013 à 11:03 | bbernard (#6880) répond à Boris BEKAMISY

      Pauvre Boris ! Largement contaminé par les propos fallacieux de quelques forumistes qui ne supportent pas que l’on ait un avis différent du leur et que que l’on puisse aller à Mada sans les en aviser auparavant. Je n’ai besoin de la permission de personne pour aller au pays et y séjourner le temps nécessaire à mes activités. Les vrais malgaches, ceux qui travaillent avec moi ici ne se posent pas la question de savoir qui je suis et pourquoi je le fais. Ils voient ce que je fais avec eux et cela leur suffit. Quant à vos appréciations sur ma vie personnelle, elles viennent de votre jalousie maladive.

    • 17 septembre 2013 à 13:25 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à bbernard

      Bien sur Bbenard ,vous vous trompez NAIVEMENT de penser ou d’admettre que votre conception de Madagascar ou des malgaches est limitée à ceux que vous avez choisi de cotoyer à Madagascar car ils ne se posent pas beaucoup de questions sur vous et votre sinistre indetité !

      Malheuresement pour vous y a des malgaches qui se posent ou capables de se poser beaucoup de questions sur LE MOBIL DE CES PATHETIQUE PAUVRE VIEUX VAZAHA sans Euro qui n’arretent de polluer la société à Madagascar !

      Et croyant NAIVEMENT que vous etes dans un pays ou tout est permis ,ce sont des français comme vous qui finissent mal très mal à Madagascar !et vous vous trompez de se fier à l’eau qui dort !

  • 16 septembre 2013 à 00:47 | BemioVah (#3451)

    Tonton Georges Rabehevitra,

    Avec tout respect pour commencer… juste une remarque en passant.

    La question est de savoir : y a-t-il encore quelques-uns parmi nous qui soient fiers d’être Malagasy ? Vous dites : - Je rajoute en plus tout le temps : « on peut être heureux d’être malgache, et fier de ses réussites. Mais être fier d’être malgache, cela n’a pas de sens, c’est absurde ».

    Cela est plutôt surprenant de lire de tels propos de la part d’un penseur de votre gabarit qui se veut grand comme honorable. Si personnellement vous n’êtes pas fier d’être malgache comme vous le dites, c’est après tout votre problème et je respecte votre opinion. Fierté mal placée ou fierté bien placée, qu’en sais-je ?

    En effet, lorsque Albert Jacquard disait : « comment pouvez-vous être fier du hasard ? » en tant que démographe et généticien, cela n’est pas du tout surprenant dans le contexte précis du-dit débat selon vous… Mais de là à considerer son opinion comme courant d’idée universelle peut du coup traduire une déformation professionnelle entre autre. Si pour vous donc « Mais être fier d’être malgache, n’a pas de sens et c’est absurde », alors pourquoi persistez-vous à vous occuper sans cesse des affaires malgaches et à perdre votre temps à griffer et re-griffer sans fin sur tout ce qui y vit, y bouge et y respire ? Et vos réussites personnelles, vous les accordez en partie à vos gènes (NDA) ? Ou alors sont-elles dues spécialement au système éducatif franco-malagasy ainsi qu’à l’environnement socio-économique plutôt propice d’un pays d’adoption et ce, au pur gré de votre choix et efforts ?

    En tout cas je puis vous dire : No matter what, I am Malagasy and I am proud ! Toujours content de vous lire… merci.

    Respectueusement,

  • 17 septembre 2013 à 22:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - Hallucination ou erreur de frappe

    1720 tonnes de cannabis (-72 sacs-) saisis à Madagascar.
    Une femme a été arrêtée dans le cadre de cette affaire.
    Source :
    - ORANGE.mg
    - du 16 septembre 2013

    JE VAIS FAIRE LA RECTIFICATION,à titre personnel :
    - 1720 Kg dans 72 sacs
    ==soit environ 24 Kg/sac

  • 18 septembre 2013 à 09:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Une nouvelle forme de terrorisme,à Madagascar.
    - "Les infrastructures du barrage d’Ambohitimanjaka ont été vandalisées.D’importantes superficies de rizières se trouvent sous l’eau.
    - "LES AUTEURS DE CES VANDALISMES MERITENT LA PEINE DE MORT"
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 18 septembre 2013 à 18:36 | jansi (#6474)

    La volonté, exprimée par plusieurs observateurs de mettre fin à la gestion chaotique de l’après Coup-d’Etat de l’équipe dirigée par DJ, afin de pouvoir instituer une vraie Transition conduisant à une véritable République, reste toujours active.

    Depuis longtemps (et pas seulement à l’issu de coup d’Etat de 2009 mais depuis 2002), Madagascar attendait de la part des ses enfants (notamment ceux qui ont une certaine capacité intellectuelle à éclairer l’opinion noyée – par les régimes successifs - dans un obscurantisme inédit) des engagements plus poussés pour conduire, du moins, pour guider la Nation vers un destin meilleur. Malheureusement, la médiocratie des businessmen et des autodidactes clan des nouveaux riches.

    La transition actuelle des règlements des comptes, avec toutes ses suffisances et ses crimes, n’est pas une « création hasardeuse » de la nature, ni un oeuf « pondu par le coup d’Etat de 2009 », mais résulte de la vicissitude des systèmes politiques (successifs) ayant eu cours à Madagascar. La situation politique qui prévaut à Madagascar actuellement est complètement absurde si on se réfère à la « notion occidentale » de la pratique politique, ou sur la conception des valeurs : démocratie, Etat de droit, l’éthique etc.

    « La logique » de DJ est de « s’accrocher au pouvoir » à n’importe quel prix (même – sinon surtout -, en vie humaine). Tous les autres discours, qu’il tienne, sur les valeurs universelles bien à « l’occidentale » ne sont énoncés que pour abrutir l’opinion publique nationale et pour tromper la communauté internationale.

    A quelques semaines des hypothétiques élections, on constate bien que DJ essaiera avec ses sbires de créer avant, pendant et après les élections des menées subversibles, des incidents , (bpmbes artisanales, insécurité incroyablement non maitrisée dans le sud, ambiance de terreur due au banditisme urbain non réslue etc ...) car il est conscient qu’il ne lui restera plus aucune option pour « survivre » politiquement autre que le « jusqu’au-boutisme » et la politique du « fait accompli » qui semblent lui réussir jusqu’alors. C’est le fait, pour ses opposants, d’avoir ignoré cela qui a fait que l’actuelle transition a duré.

    « La stratégie » du régime DJ réside dans son obsession à se maintenir au pouvoir en s’appuyant sur la force brute des militaires (la force et la violence, donc), ceux qui l’ont aidé à conquérir le pouvoir. C’est pourquoi, dès le départ, toutes les stratégies qui s’appuyaient sur les « militaires » (les tentatives de coup d’Etat échaudés pour renverser le pouvoir ou pour déstabiliser le régime) ont été voués à l’échec.

    Aujourd’hui, avec cette donne des élections où R8 a stratégiquement voulu "jouer le jeu" en choisissant de soutenir JL Robinson, déstabilise un tant soit peu DJ car R8 le suit là où il attend le moins ses adversaires : les élections.

    La raison pour laquelle, cette décision de R8 de soutenir Robinson est somme toute une bonne stratégie car DJ ne s’y attendait probablement pas, ou tout au moins, il « sous-estimera », de toute façon, la capacité de ses adversaires à battre son poulain Hery Rajaonarimampianina dans et par les urnes qu’il pense pouvoir « verrouiller » et « maîtriser ».

    Cependant, tout donne à penser que DJ se trompe.
    Ses alliances sont composées des entités politiques de très faibles envergures. Les 4 années passées au pouvoir ont démontré que les alliances qui ont fait sa force en 2009 se sont évaporées : (1) L’UDR-C n’existe plus, (2) le Leader Fanilo est divisée (3) le parti AVI n’a jamais pu émerger réellement d’où cet éparpillement des militants vers plusieurs candidats ; (4) toutes les « entités côtières » qui ont soutenu DJ ne savent plus à quel saint se vouer et un autre cotier nouveau dans le paysage leur a soufflé la place : Jules Etienne Rolland ; (5) sans parler de « l’affaire Ramaroson » : Alain Ramaroson a été l’un des plus fervents défenseurs d’Andry Rajoelina en 2009 mais qui a été, depuis, constamment humilié par les faucons du clan Rajoelina ; (6) et bien sur la multiplication des candidats issus du camp DJ (Vital, Hajo, Edgard) n’arrange pas la cohésion autour de DJ, car ceux là se bouffent vraiment le nez dans leurs discours de campagne. Le camp DJ est actuellement réduite « en miette ».

    Et comme le dernier carré d’Iavoloha ne représente plus grand chose,DJ s’appuyera sur deux points pour faire gagner son candidat Hery R. :

    (a) la « politique de la peur » qu’il exercera auprès des fonctionnaires pour que ceux-ci exécutent les ordres liés à la tricherie généralisée émanant d’Iavolojha. Mais le déficit flagrant d’autorité du régime DJ, partout dans le territoire de Madagascar. aura une grande difficulté à se faire obéir.

    (b) la « politique de l’abrutissement de l’électorat par le paraître à grand coup médiatique coûte que coûte avant les élections afin de tromper l’électorat (hopitaly manara-penitra etc...).. Or ce genre de stratégie est déjà « démodé ». La population malgache n’est plus cet électorat « bête » qui vote les yeux fermés dès qu’on lui montre des réalisations gouvernementales flamboyantes : routes, bâtiment, et différentes infrastructures. Le « paraître », seul, ne suffit pas à transformer l’électorat en une force homogène votant pour un seul candidat.

    Du coup, « attaquer » DJ dans une élection devient une des meilleures stratégies pour le battre. De ce point de vue R8 a eu raison meme s’il garde aussi l’autre joker de la non réalisation des élections. R8 attaque DJ dans ses places, là où il pensait être dans sa place : le cœur de l’électorat.

    En tout point de vue, cet engagement de R8 à travers son soutien à JL Robinson est utile et constitue une stratégie plus efficace que les actions qu’il avait entreprises jusqu’alors, car est bien connu que face à une plèbe, il n’y a pas d’autres alternatives que de la combattre.

    Ceci étant,

    il ne faut pas perdre de vue que le problème technique dans l’organisation des élections reste d’actualité. R8 n’a pas complètement abandonné son plan A devenu plan B, à savoir le report des élections et son retour à Tana. Sauf que, encore une fois, avoir raison ne suffit pas pour être « efficace » lorsqu’on est en face des hommes « déraisonnés » et « irraisonnables ».

    A partir de là, la donne change. Car s’il y a une chose que le régime DJ attendait le moins, c’était cette « décision », cet engagement-là de la part de R8 via JL Robinson.

    Pour y faire face, DJ a déjà commis une faute politique en morcelant son camp avec une conséquence inévitable : L’éclatement de sa force politique. Son échec !

    Mieux, la population malgache pourra ainsi s’assurer, enfin, d’une possibilité d’une alternative sérieuse. JL Robinson n’est pas né de la drnière pluie. Il ne traine pas de casseroles. C’est un politicien expérimenté depuis ses premiers pas avec Guy Razanamasy il y a 20 ans dans le groupe Fihaonana dont il peut esperer retrouver les membres les plus influents et les plus expérimentés. Le docteur JL Robinson est enfin un intellectuel tres pragmatique, qui n’agit pas selon son intuition comme les autodidactes de la médiocratie actuelle.

    La balle est dans le camp de JL Robinson qui ne doit plus attendre les états d’ame de ci de là.

  • 19 septembre 2013 à 09:57 | Rakotomihaina (#4689)

    Croyez vous que le retour des expatriés malgaches à Madagascar va changer une situation quelconque à Madagascar ? Seul le rassemblement de TOUS les malgaches dans le monde vers un objectif commun d’éradiquer la racaille va changer ce pays. Toute autre alternative n’est que rafistolage.

    Tonton Georges lance toujours de bons sujets à réflexion, même si certaines idées sont discutables. Par contre le niveau de débat sur les articles publiés est souvent superficiel. Ce sont toujours les mêmes qui commentent avec les mêmes querelles et bases superficielles d’argumentation et ce ne seront sûrement pas eux qui seront capables de lancer un concept robuste pour sauver Madagascar. C’est pourquoi je ne commente ici que rarement juste pour lancer des petites remarques anodines, quand j’ai le temps et peut-être dans l’espoir qu’une personne ait la volonté de faire avancer les choses sérieusement.

    Sinon bonne continuation pour vos blablas....

  • 19 septembre 2013 à 10:23 | Rakotomihaina (#4689)

    Quelques règles de collaboration constructive :
    - Critiquez ET proposez des solutions alternatives
    - Mettez des espaces pour séparer les thèmes et les paragraphes
    - Citez avec des points au lieu de tout balancer dans une ligne infinie.
    - Essayez d’éviter de baser vôtre argumentation sur vos sensations personnelles, car cela peut être parfois très subjectif et déformé. C’est souvent la cause de réactions verbales très virulentes.
    - Essayez de toujours aboutir à une nouvelle base de discussion plutôt que de vouloir sans cesse avoir raison.
    - façonnez vos arguments dans une manière compréhensible aux destinataires sans pédanterie.

    • 19 septembre 2013 à 10:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotomihaina

      ==SUPPRIMER L’ANONYMAT"==

    • 19 septembre 2013 à 10:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Une démission d’une franco-malgache,chez Marc RAVALOMANANA,ce n’est pas une grosse perte.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      bh.ramahefarisoa@gmail.com

  • 20 septembre 2013 à 09:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Jean Louis ROBINSON
    Candidat à l’élection Présidentielle
    Candidat de :
    - AVANA,
    - et de la mouvance Marc RAVALOMANANA
    S’il est élu,Docteur Jean Louis Robinson donnera :
    - la priorité à l’augmentation des investissements dans un nombre d’établissements de "SANTE PUBLIQUE" du Pays
    - ainsi que l’amélioration de la "QUALITE des Hôpitaux existants" et de "centres de traitement médical".

    Ceci est le pilier de son manifeste,autant que l’amélioration à l’accès à l’Educatioin pour les jeunes de Madagascar,et le développement de l’Economie du Pays,à travers les investissements dans l’Industrie et la Production,selon le candidat deAVANA et de la mouvance Marc RAVALOMANANA.

    Enfin,il envisage l’implémentation (-en anglais :implementation-) d’une "STRATEGIE" pour attirer les Investissements Directs Etrangers (-IDE-).

    - Implémentation (-en anglais:Implementation-) :
    Sens 1 :-Mise en place d’un outil informatique à partir des documents.
    Sens 2 :-Produit résultant de cette action

    - Implémenter:proposer un service d’exploitation

  • 20 septembre 2013 à 10:39 | jansi (#6474)

    LE CANDIDAT DE DJ N’EST PAS ETRANGER A TOUT CE MIC MAC. ATTENTION C’EST UN DANGER POUR MADA. L’ELIRE C’EST APPROUVER TOUTES LES MAGOUILLES DE LA HAT.

    La partie malgache a refusé à plusieurs reprises la vente de la BNI pour des raisons techniques, avant de céder soudainement. Un revirement de situation qui soulève les suspicions.

    Une affaire à scandale qui risque de ternir l’image de Madagascar. Les péripéties liées à la vente de la BNI Madagascar par le groupe Crédit agricole, circulent sur internet ces derniers jours. Le dossier a même fait l’objet d’un article sur le site du journal en ligne, qui est connu par ses articles à scandales Mediapart. Ce site révèle en détail les rebondissements pris par le dossier depuis 2011, lorsque Crédit agricole avait décidé de se séparer de sa filiale malgache après avoir recentré ses activités en Europe et dans le bassin méditerranéen.
    C’était un premier consortium composé de Bank one, Crédit Agricole La Réunion et Proparco qui s’est intéressé à la BNI en premier. Mais la partie malgache qui a un droit de regard sur l’opération à travers la Commission de supervision bancaire et financière (CSBF) et avec le directeur général du trésor en tête, a imposé son refus, car aucun des membres n’est une banque de référence internationale, disposant de solidité financière nécessaire pour garantir et maintenir la confiance des clients de la BNI.
    Ces derniers sont composés en grande partie de corporates. Un deuxième consortium a ensuite vu le jour avec, toujours le Bank one, mais avec deux nouveaux venus, dont le groupe Ciel et Trielite, une société immatriculée dans les paradis fiscaux des Îles vierges britanniques.
    Revirement subit
    Le dossier s’était encore une fois heurté au refus de la partie malgache, à cause de l’origine douteuse de cette dernière.
    Le noyau de ce consortium, dont Bank one et le groupe Ciel, a décidé d’améliorer son dossier en remplaçant la société douteuse par le groupe First Immo. Mais sa tentative a été pour la troisième fois refusée, à cause de l’absence d’une banque de référence internationale au sein du consortium. Selon les explications fournies par le site du Mediapart, 80% des crédits de BNI sont des crédits des grandes Entreprises, plus de 40% de part de marché du Marché inter-bancaire de devises à Madagascar et 30% des crédits documentaires de la place. « Ce qui nécessite techniquement une solidité financière et des contre-garanties élevées, avec un adossement d’une grande banque de renommée internationale ».
    C’est le revirement subit de la situation qui suscite le plus d’interrogations dans cette histoire. Après avoir refusé trois fois et à l’unanimité, le CSBF a décidé subitement de donner son autorisation. D’après le site Mediapart, c’était en l’absence du directeur général du trésor qui s’était le plus opposé à ce rachat. Le décès subit de Guy Ratovondrahona qui présidait le CSBF complète le mystère qui risque de ne plus jamais être divulgué.
    Dans son article, Mediapart interpelle vigoureusement les hauts responsables français sur cette opération du Crédit agricole à Madagascar. Mais si le dossier scandalise ailleurs et malgré les grands bruits entendus partout à Madagascar, les autorités concernées gardent le silence total sur cette affaire. Même le nouveau ministre des Finances qui faisait partie des membres du CSBF qui ont donné leur aval, garde un profil bas.

    Mahefa Rakotomalala

  • 20 septembre 2013 à 11:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Mort subite de Guy RATOVONDRAHONA et le Mystère de BNI-Madagascar.

    ==REBONDISSEMENTS pris par le dossier BNI-Madadagascar==
    Le Crédit Agricole avait décidé de se séparer de sa filliale Malgache==BNI-Madagascar==,après avoir recentré ses activités en Europe et dans la bassim méditerranien ;

    Les acteurs :
    01- Le premier consortium composé de :
    - Bank ONE,
    - Crédit Agricole la réunion,
    - Propaco
    s’est intéressé à la BNI-Madagascar.

    La partie Malgache qui a un droit de regart sur l’opération,à travers :
    - la Commission de Supervision Bancaire et Financière (-CSBF-) présidé par le patron de la BCM,
    - le Directeur Général du Trésor et autres
    a imposé son ==REFUS==,car aucun des membres du consortium sus-cité n’est une banque de référence internationale,disposant de solidité financière nécessaire pour garantir et maintenir la confiance des clients de la BNI-Madagascar...==(-des colporates-)==

    02-Un deuxième consortium a vu le jour :
    - toujours BANK ONE,
    - Groupe Ciel
    - et TRIELILE,une société immatriculée dans les paradis fiscaux des îles vierges britanniques.
    Le dossier refusé à cause de l’origine douteuse de cette drenière (-Trielite-)

    03-Le noyau de consortium :
    BANK ONE
    - et le groupe CIEL remplaçant Trielite par le groupe First Immo.

    LA TROISIEME TENTATIVE REFUSEE
    Quelques renseignements bancaires sur BNI-Madagascar :
    - 80 % des crédits BNI-Madagascar sont des Grandes Entreprises,
    - plus de 40 % de part de Marché inter-bancaire de devises à Madagascar
    - et 30 % des crédits documentaires de la Place.
    "CE QUI NECESSITE TECHNIQUEMENT UNE SOLIDITE FINANCIERE et DES CONTRE-GARANTIES ELEVEES,AVEC UN ADOSSEMENT D’UNE GRANDE BANQUE DE RENOMMEE INTERNATIONALE".

    Après avoir refusé trois fois ,et à l’UNANIMITE,moins le Directeur du Trésor du Trésor,absent,à la séance,le Président de CSFB a décidé ==subitement==de donner son "AUTORISATION".

    ==Décision subite,
    ==Mort subite
    ===Le Mystère de la NI-Madagascar==
    source :
    Madagascar express
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 20 septembre 2013 à 13:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Le ciel Malgache se noircit de jour en jour.
    Le Conseil des Ministres de ce jour suspend le prélèvement de la redevance de sécurité aéroportuaire,à Madagascar.
    Le Directeur de CSPI Madagascar,Jean ASSICE continue à faire prélever la "RSA".
    Le Ministre de Transport est au Canada.
    L’IDEF n’existe pas juridiquement alors que les passagers continuent à s’en acquiter.
    Le montant total perçu jusqu’à ce jour est de 75 Millions USD (-entre 2008-2013-)

    L’Etat Malgache a bien fait de suspendre le prélèvement de la redevance se sécurité aéroportuaire (-RSA-) au vu des actifs de la CSPI qui se contentait jusqu’à présent de collecter la RSA ,sans apporter un seul ==franc==ou== dollar== d’investissement.

    Vue la situation actuelle,cela exige que l’ACM soit dirigée par une autre personne en limogeant sur le champ l’actuel DG de l’ACM.

    LA SECURITE DEVRAIT ETRE ASSURER PAR LES MALGACHES.
    ==MADAGASCAR AUX MALGACHES==.

    Dehors toutes ces sociétés de magpouilles.
    Jean ASSICE était ancien Admnistrateur délégué de l’Industrie Publique ==la RAVA== de la Répubuplique Déocratique du Congo ;
    Il est mis en examen par la Justice de la République Démocratique du Congo pour la gestion douteuse de la RAVA (-RDC-)

    MADAGASCAR EST DEVENUE UNE POUBELLE...des H/F douteuses ,en Affaires.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS