Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 février 2023
Antananarivo | 19h15
 

Société

Education et technologie

« Les élèves comprennent mieux leurs leçons en utilisant l’informatique »

vendredi 4 juillet 2008 | Herimanda R.

« Lors du conseil de classe, les enseignants ont été persuadés que les élèves comprennent mieux leur leçon en utilisant l’informatique ». C’est ce qu’a rapporté Rabarijaona Claudie, proviseur du Lycée JJ Rabearivelo à Analakely. « Pour le moment, je n’ai pas encore de statistiques à vous donner. Notre établissement s’est vu doter récemment de médiathèques. Mais en tant que premier responsable du Lycée, j’ose affirmer que nos élèves aiment apprendre leurs cours quand ils sont devant les ordinateurs ».

Voici presque un an, le mois de septembre 2007, le lycée Rabearivelo a ouvert ses deux salles de médiathèques, une pour la matière « Sciences de la Vie et de la Terre », et une autre pour la « Physique-chimie ». Elles sont équipées chacunes de 8 ordinateurs. Ces machines sont configurées. Les programmes qui y sont installés sont conformes au programme scolaire défini par le ministère de l’Education nationale. Grâce à ces logiciels, les élèves peuvent faire des exercices, des travaux pratiques, et même renforcer les connaissances qu’ils ont acquises pendant les cours. Rabarijaona Claudie s’est expliquée. « Le principal avantage de l’utilisation de cet outil est surtout l’image avec les explications. A travers l’écran, les élèves voient de leurs propres yeux les réactions chimiques dues aux combinaisons des éléments chimiques, le fonctionnement des cellules, les molécules. Le plan incliné, le mouvement de la terre ne restent plus un domaine théorique pour eux ».

Outre la médiathèque, il y a également des salles TIC. Au total, 50 ordinateurs y sont installés. Ils sont connectés en permanence à l’Internet. Toutes les classes y passent et font une heure de cours par semaine. « Sous l’égide des encadreurs, les élèves peuvent faire des recherches personnelles sur différents sujets. Mais le plus important, c’est qu’ils acquièrent des notions de base sur l’informatique. Qu’ils sachent au moins rédiger leur CV et utiliser les logiciels bureautiques à la sortie du lycée » a dit le proviseur.

Le problème se situe
au niveau des coûts

Pour bon nombre de Malagasy et même des établissements scolaires, le problème se situe au niveau de l’acquisition des matériels informatiques. Car il faut de l’argent.

Rien que l’ordinateur coûte aux alentours d’Ar un million. L’acquisition et l’installation des logiciels, la maintenance et l’entretien de ces matériels nécessitent aussi des fonds importants.

« Le seul budget de l’Ecole ne suffit pas pour y faire face. Il y a des associations, des entreprises qui travaillent avec nous » a fait savoir Rabarijaona Claudie. D’où l’importance de la vente dénommée ‘ Equipez-vous pas cher ». Ainsi, les commerçants peuvent écouler facilement leurs produits. Les intéressés, eux également, peuvent s’en acquérir à moindre prix.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS