Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Editorial

Mes respects, mesdames et messieurs,

jeudi 10 décembre 2009 | Georges Rabehevitra

Chapeau (Hat en anglais !), mesdames et messieurs.

Cela fait un an que cela dure, mais, malgré les difficultés de la vie quotidienne, vous avez :
- continué à faire avancer les choses en allant au travail tous les jours,
- fait tourner la machine Madagascar pour qu’elle ne meure pas complètement,
- continué à vous occuper et à vous soucier de vos enfants pour essayer de leur donner un avenir meilleur, en se saignant aux quatre veines,
- suivi des débats stériles à la TV et dans les journaux,
- participé à des débats avec l’espoir qu’il en sorte quelque chose,
- gardé votre calme malgré les provocations de tous bords,
- gardé l’espoir malgré une situation presque désespérée,
- cru en la sagesse des hommes malgré la folie ambiante,
- continué à sourire, autant que possible, et malgré que le deuil de notre pays semble proche,
- pas cédé à la panique, alors que le danger de l’insécurité de vos biens et de vos personnes est quotidien
- …..

Pour tout ceci, et à vous tous, je vous remercie de tout cœur et que le ciel vous bénisse pour que votre avenir, et celui de vos enfants surtout, soient meilleurs.

J’adresse ses mots à tous nos compatriotes, à tous ces anonymes qui assistent à la mort lente de notre pays.

Mort d’un pays, dont tous les membres des quatre « mouvances » s’en foutent comme de leur première corruption. Il n’en peut être autrement quand on voit la manière dont chacun voit cette transition. Pour eux c’est juste une période qui permet soit de s’accrocher au pouvoir, soit d’y revenir.

Mais en fait, avoir le pouvoir et quoi en faire ? Pour refaire ce que l’on déjà fait, c’est à dire en profiter au maximum pour ses intérêts personnels ? Calmer son égo de pacotille ? Assouvir ses ambitions sans but autre que personnel ? Afficher son arrogance, donc sa stupidité ? Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?

Alors mes chers compatriotes (tiens, je parle comme un politicien en campagne électorale !!!), sincèrement du fond du cœur et respectueusement du fond de mon âme, je vous dis : Merci, ne perdez pas courage, je suis sûr qu’un jour nos enfants recueilleront les fruits de notre endurance.

Bien à vous.

34 commentaires

Vos commentaires

  • 10 décembre 2009 à 07:50 | Jill (#3525)

    Georges, vous allez nous faire verser une larme là ? Vous êtes tout d’un coup devenu un grand pessimiste, aigri, abattu et malheureux ! Où s’en est allé ce dynamisme, cet optimisme à outrance, cette vigueur indestructible qui n’hésitait pas à casser du Basile ?

  • 10 décembre 2009 à 08:57 | Mbôty (#3544)

    Tu as tout à fait raison George et merci pour ces encouragements même si j’avais un peu l’impression d’assister à l’enterrement d’un proche. Quand j’entends certains de nos compatriotes,je parle des simples vahoaka, espérer encore qlqs choses de tous ces maudits politicards,j’ai pitié mais que peut-on faire ?

  • 10 décembre 2009 à 09:50 | Rasoa (#1122)

    M. Georges Rabehevitra,

    Des fois, je vous admire M. Georges Rabehevitra, mais là maintenant je ne comprend point. Ils (je parle des trois qui sont partis à Maputo) travaillent d’arrache pied pour sortir M/car de cette crise et - que vous le preniez comme une belle manœuvre pour revenir au pouvoir - ça ne regarde que vous.

    Qu’est ce que vous voulez alors ? Qu’ils croisent les bras et se taisent pendant que vous-mêmes, vous constatez que le Pays agonise lentement ? Je vous demande si, si c’est vous qui détenez le pouvoir c’est Quoi que vous irez faire ? Tout humain a ses ambitions alors vous, ce serait assouvir les vôtres vos premières préoccupations ? Arrêtez donc !

    Des fois je pense que vous aussi, vous êtes jaloux et vous avez au fond de vous une haine que vous maîtrisez mal et peut être vous auriez peur qu’ils (ceux dont vous êtes jaloux) reviennent !!!

    Et ça ne dit rien que vous ne suivez personne ni que vous n’êtes pour personne : car c’est cette attitude qui est STERILE !

    Et je dis « ils » doivent revenir au pouvoir IMPERATIVEMENT !!

    Ou bien, vous préférez pour cette transition - que l’équipe de Andry Rajoelina applique l’euthanasie ! Ca alors !

    Rasoa Tia Tanindrazana

    • 10 décembre 2009 à 11:59 | vuze (#918) répond à Rasoa

      Rasoa,

      Quand vous aurez compris les points suivants, vous arrêterez vos discours perpétuels :

      - RA8 Dehors !!
      - TGV Président de la HAT, MANGALAZA 1er ministre, Gouvernement de transition formé par le 1er ministre, Ministères de souveraineté nationale dans le camp du président (logique incontestable et compréhensible par un gamin de 10 ans)
      - Élections organisées le PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE en totale transparence et contrôlées par des organismes indépendants internationaux pour éviter TOUTE fraude du pouvoir en place et d’autres d’afrique du sud.

      Tout le monde a bien compris que pour les sympathisants du gourou dada, il faut retarder les élections car sinon on risque "peut-être" de voir la légitimité du mouvement TGV triompher...

      Cordialement.

    • 10 décembre 2009 à 15:45 | lalatiana (#1016) répond à vuze

      Bonjour Vuze,

      De quelle majorité parlez vous ? C’est une vraie question ...

      Etes vous sûr que celui qui a le plus à perdre d’une élection rapide ne soit pas le TGV ? C’est une autre vraie question.

      A qui profite le retardement des élections ? Bien sûr à celui qui se bat avec acharnement pour conserver TOUS les rouages qui lui permettront d’asseoir une pseudo légitimité récusée aujourd’hui par une très grande partie (la majorité ?) des malgaches. C’est MA conviction.

      Pire que cela en termes d’absurdité ... La situation catastrophique économique du pays du pays qu’ils NE pourront PAS redresser d’ici les échéances électorales (croissance négative en 2010) ne lui laisse aucune chance d’asseoir cette dite légitimité ...

      Il relève d’une imbécilité suicidaire sur le plan tactique que de porter SEUL (en écartant les autres mouvances) la responsabilité du cataclysme économique qui s’annonce. Il le lui sera de toutes façons imputé. Il tentera de la masquer sur le plan interne. Mais sur le plan international, il ne trompera personne. Que lui restera t il donc comme solution pour se sortir d’une situation inextricable dans laquelle il continue de s’enfermer ... scénario catastrophe : Une dictature et une haïtisation du pays ???? Il nous reste quoi comme voie dès lors : prier Dieu que j’aie tort dans ce scénario et que le TGV s’avère véritablement homme d’Etat ?

      De fait JE lui fais deux reproches majeurs :
      - ne voir qu’à court terme, sans vision politique (et en cela il "a fait pire que Ra8" )
      - refuser toute responsabilité qui enferme le pays dans des logiques d’affrontement et rend impossible la réconciliation nécessaire au progrès.

      Ce sont des attitudes criminelles, indignes d’un chef d’Etat responsable.

      Et ne me dites pas : « oui mais, Ra8 a fait" ... C’est d’un pari sur le futur dont il s’agit.

    • 10 décembre 2009 à 16:36 | vuze (#918) répond à lalatiana

      Bonjour Lalatiana,

      Ai-je parlé de majorité ? J’ai parlé de "peut-être" en parlant de légitimation par les élections... A aucun moment, je n’ai parlé de majorité.

      Vous dites que TGV veut écarter les autres mouvances ? Ne pensez-vous pas qu’il a fait beaucoup de concessions (Monja, Maputo, Addis etc..) ? Vous me direz que s’il n’avait pas eu la guillotine de l’aide internationale, il n’en aurait fait aucune ? Eh bien oui, il aurait accaparé le pouvoir à lui tout seul... Et alors ?

      Que pensez-vous de cette lettre envoyée à Copenhague datée du 03/12/2009 ? Après avoir envoyé cette lettre, ces chers messieurs vont négocier tranquillement à Maputo... Imaginez que TGV se soit rendu à Maputo, que se serait-il passé sur place au moment où il aurait pris connaissance de cette lettre ?

    • 10 décembre 2009 à 16:59 | Rasoa (#1122) répond à vuze

      S’il s’estime être le chef d’Etat, il n’aurait même pas parlé de cette lettre et la teneur de cette lettre serait ignoré de ceux à aui on l’a envoyée et oui .... Elle aurait été jetée à la poubelle. Ridicule !!!

      Il n’est pas à la hauteur ! POINT BARRE !!!!

      Pfff !! Bacc mois cinq !
      Verre vide je te plains -

    • 10 décembre 2009 à 17:10 | vuze (#918) répond à Rasoa

      Traduction Svp...

    • 10 décembre 2009 à 17:26 | lalatiana (#1016) répond à vuze

      Vuze,

      Oups ... j’ai supposé que quand vous évoquiez l’intérêt des 3 mouvances à retarder les élections, vous caractérisiez une majorité populaire accordée au TGV... Désolé :-)

      Si je suis d’accord avec vous quant à la nécessité de la constitution du gouvernement Mangalaza, comment expliquez vous que, jusque là, le gouvernement HAT n’ait pas encore été dissous ? N’aurait ce pas été la meilleure preuve de sincérité dans le respect de l’esprit de Maputo ? C’est encore une question.

      On ne va pas débattre de nos sensibilités respectives : VOUS êtes convaincu que les "gentils ouverts à la négociation" sont dans un camp, JE suis convaincu du contraire. On se retrouvera peut être sur un autre terrain... je l’espère.

      Mais ... A une "mesquinerie" TGV répondra toujours une autre "mesquinerie" DadaDeba ... Tout ça manque à mon avis de hauteur et de courage politique ... Et ils sont nombreux à blâmer dans un camp comme dans l’autre à ce sujet.

      On ne s’en sortira pas... Je vous demande par contre votre avis, quand au devenir du pouvoir et du pays en termes de stabilité pendant l’année 2010, au vu des problèmes économiques et sociaux qui s’annoncent. Alors face à cela, quel est selon vous l’enjeu et l’intérêt d’un exercice solitaire du pouvoir ? Ca veut dire quoi "on a fait ASSEZ de concessions" et "on "doit GARDER les ministères de souveraineté" ?

      De manière cynique, je dirais : Qu’ils les gardent leurs postes. Ils vont en prendre plein la g... Et ils vont y laisser leur peau sur le plan politique ... MAIS LE PAYS AUSSI... Et qui en portera la responsabilité ? Eux ???... Ils s’en moquent ... Ils s’en seront mis plein les poches ...

      JE VOUDRAIS BIEN ME TROMPER ...

      Cdt

    • 10 décembre 2009 à 18:53 | vuze (#918) répond à lalatiana

      Allons bon Lalatiana, un peu d’attention svp... :-)

      Je n’ai pas évoqué non plus l’intérêt des 3 mouvances à retarder les élections, j’ai dit :

      - "Tout le monde a bien compris que pour les sympathisants du gourou dada, il faut retarder les élections car sinon on risque « peut-être » de voir la légitimité du mouvement TGV triompher...".

      Ne déformez pas mes propos... Je n’accuse qu’une seule mouvance :-))

      Vous me posez beaucoup de questions mais vous ne répondez pas à la mienne ?? :-)))

      Je vous retourne la question : Quel est l’intérêt des autres mouvances de bloquer le pays pour quelques ministères ? Pour avoir un peu de marges pour les prochaines élections ?

  • 10 décembre 2009 à 10:19 | da fily (#2745)

    Dear Georges,

    mon état d’esprit aurait-il été contagieux au point de nous adresser vos respects, je vous en suis gré, mais je vous sens las et abattu.

    L’homme est ainsi fait, et son environnement y est pour beaucoup, ne croyez pas que nous ayons l’espèce la plus sombre et vile qui existe, ailleurs les échantillons bien pire existent bel et bien. Mais nous sommes bien mal en point, il est vrai. La morale bat de l’aile, elle est devenue une éspèce d’incongruité pour naifs, le pognon a supplanté bien des valeurs et son puissant narcotique embrume bien des cerveaux.

    Effectivement, il faut saluer nos compatriotes qui n’ont pas succomber aux sirènes du tout à tout prix, qui ont encore ces valeurs qui me font fier d’être Malagasy, des valeurs qui ont leur place dans ce monde en perpétuel mouvement, des valeurs qui nous maintiennent debout. Mais tout celà à quel prix pour la plupart d’entre nous. Qui peut encore être suffisamment armé psychologiquement et mentalement pour ne pas penser à sa panse en priorité, à ses proches avant tout et à n’importe quel prix ! Et quand le spectacle du Madacircus se dévoile au grand jour, avec son cortège de mystificateurs patentés, où peut-on trouver les ressources pour ne pas être séduits et faire la même chose ? Ces ressources ne sont pas données à tout le monde, est c’est en cela qu’il faut refondre de fond en comble ce pays malade.

  • 10 décembre 2009 à 10:30 | Zama (#3497)

    NY TIANY AMBARA DIA IZAO : MATORIA FOANA, AZA MIETSIKA FOANA FA DIA HO POTIKA NY TARANAKA. NY MALAGASY DIA KANOSA MARINA HOY ILAY ARTICLE INDRAY ANDRO TAMIN’NY TRIBUNE, HANDEVOZIN’NY VOLA (HAT), MATAHO BAZAHA,SAMY MANDE SAMY MITADY E ! DIA AHOANA IHANY RY ZALAHY A !

    • 10 décembre 2009 à 12:03 | poiuyt (#584) répond à Zama

      Pareil, Zama. En somme, une parole au peuple ABSENT. Une invitation qui n’avoue pas son nom. Que voulez-vous ? Il n’y a pas de tort à donner à quiconque dans le peuple. Juger ? Jamais, qu’il m’en soit gardé ! Comprendre ? Difficile. Supposer ? Plus facile. Se fâcher ? Vainement.

      Attendre, c’est ce qui reste. Zapper quotidiennement, pour oublier l’état de manque de vie, et d’avenir des chers, à cause de gens sans foi ni loi.

    • 10 décembre 2009 à 12:06 | da fily (#2745) répond à Zama

      Ö ry zama aa,

      ianao angaha anisan’ireo tsy mifendro ka dia hirotsaka lalina raha lasa izao ?

      Sa ahoana ? Mety hitranga io atoato, ary tsy zavatra toy ny t@ iny resaka fozaorana iny no hita eo. Samy mandeha samy mitady hoy ianao, tena marina tokoa, ny ankamaroany mantsy dia efa mijaly misasatra ny kaly anio, anefa ny etsy ambony be kibo sy be tenda mila kisa fotsiny. Ny tena hataorana dia ny fandraisana anjara ny rehetra kà tsy hisy tahotra intsony na hisy basy aza satria efa fadiranovana ny mahazo an’ny maro.

  • 10 décembre 2009 à 11:34 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Georges RABEHEVITRA !!

    J’ai lu votre texte,sans commentaire personnel de ma part.J’adopte le même principe que j’ai pour Ndimby A. "ARCHIVER votre message".

    Je m’attarde quand même sur la dernière phrase ,pour l’avenir ;

    A+

    Voici mon e-mail si vous avez d’autre "bijou" de ce genre :

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    Merci encore pour votre message humanitaire.

    Basile RAMAHEFARISOA

  • 10 décembre 2009 à 12:04 | maminah (#2788)

    C’est quand même un comble, M. Georges. Vous avancez vos voeux de Noël, mais sans nous offrir aucune lueur d’espoir, sinon une improbable perspective surgie de nulle part... Faites-nous au moins des scénarii.

    Si la table rase convient à une posture strictement théorique, elle est démobilisatrice dans la vie réelle, où il serait plus positif de négocier avec les cartes en mains. Détaillons-les, pesons le pour et le contre, voyons l’option la moins condamnée, bataillons pour la forcer à se débarrasser autant qu’il est possible de ses scories. Je persiste à croire que l’avenir est entre nos mains : c’est à nous de la conquérir par la force de nos convictions, même s’il est vrai que le présent est tout sauf réjouissant.

  • 10 décembre 2009 à 12:50 | moicoquillage (#266)

    Message d’espoir ?Voeux avant l’heure ?
    Quoi qu’il en soit, je pense aussi qu’il faut s’armer d’un courage actif, de patience. C’est clair, les politiques exercent un effet sur la vie quotidienne.
    Mahereza, comme on dit...

  • 10 décembre 2009 à 13:41 | Mihaino (#1437)

    Avec tout le respect que je vous dois et toute ma grande estime pour vous Mr Georges, je ne vous cache pas ma déception sur votre pessimisme et votre démission en vue de trouver ensemble des solutions à nos problèmes.!

    SOLUTION REALISTE ET REALISABLE dans l’immédiat :
    - MISE en PLACE RAPIDE DU GOUVERNEMENT dirigé par LE PM MANGALAZA Eugène Il faut le laisser travailler pour l’intérêt superieur de la nation. Toute ingérence étrangère doit être bannie dorénavant ./

    A mon humble avis toute crise aura une fin tôt ou tard.
    Tous nos responsables actuels ne sont pas immortels et avec leurs énormes bêtises ( détournements,vols,pillages,destructions massives,abus de pouvoir,dictature,démagogie,arrestations arbitraires et que sais-je encore ??... ils ne resteront pas IMPUNIS . "MASINA NY TANINDRAZANA".

    Enfin, je viens d’apprendre à l’instant que les 3 mouvances réunies à Maputo n’ont plus LE DROIT de RENTRER AU PAYS ?!!Si cette info s’avère exacte, le CHAOS REGNERA A MADAGASCAR !!!

    Bon courage à nous tous !...

  • 10 décembre 2009 à 14:22 | leucky (#3198)

    Merci,Monsieur,

    Enfin quelqu’un qui se préoccupe du peuple.L’^homme qui conduira Madagascar
    à l’avenir tiendra ce langage...

  • 10 décembre 2009 à 14:40 | FIPOZ (#2162)

    Madagascar n’est tout de même pas à l’article de la mort. Pour ma part, cette homélie de Georges tient simplement à honorer et à rendre hommage au courage du peuple malgache qui vaque à leurs devoirs et à leurs occupations quotidiennes malgré tout ce qui se passe pendant cette triste période. Même las et fatigués à entendre, à voir, à lire tout ce qui se dit de vrai ou de faux, la vie doit continuer. Les gens n’ont pas l’esprit défaitiste, ils sont résolus à s’adapter tout en espérant une issue positive. La patience est l’une des vertus des malgaches.

    • 10 décembre 2009 à 18:01 | georges Rabehevitra (#3099) répond à FIPOZ

      Cher Fipoz,

      Vous avez résumé parfaitement le but de mon texte. Un hommage. Rien qu’un hommage au ’’be sy ny maro’’, la vraie grande muette de notre société

      Merci à vous et `Da Fily, qui ont saisi parfaitement le but de mon texte.

      Pour les autres ne vous inquiétez pas, n’y voyez aucun défaitisme de ma part.

      Je me battrai et je participerai, à ma manière et jusqu’à ma mort, pour que notre pays soit un jour à la place qu’il mérite et nos enfants, l’avenir dont ils ont besoin pour s’épanouir pleinement en tant qu’etre humain

      Merci à vous tous

  • 10 décembre 2009 à 15:36 | da fily (#2745)

    Du chaos naîtra la nouvelle donne, le renouveau qui nous dirigera vers des lendemains prometteurs, Malagasy est tu prêt ?C’est t vrai que la mélancolique plume de Georges aujourd’hui a de quoi surprendre. Je l’ai connu plus "saillant". Mais il doit avoir ses raisons, et ô combien je le comprends.

    Et nombreux sont ceux amères, je ne suis pas amère car je ne suis qu’à moitié déçu, les sirènes du grand changement n’ont plus prise depuis longtemps. Les cors du ralliement et les slogans scandés ne persuadent que ceux qui les brandissent, et encore par dépit ou désespoir. La lutte pour le quotidien, est un exercice déja assez prenant, le souffle doit être soutenu en permanence et il faut faire économie de tout optimisme débordant. Le passé nous enseigne et nous modèle, il n’y a que les insouciants ou les brigands qui ne savent pas en tirer quelque chose, il faut plus que de la volonté pour retrouver de l’avenir. La perspective doit être transmise au plus grand nombre, il faut nous savoir sacrifié quelque part sur l’autel de l’accomplissement. C’est une condition acceptable.

    La pertinence de cette acceptation tient dans le sentiment de dévouement que nous parents devons avoir si nous décidons d’oeuvrer réellement pour nos enfants. Et cela ne passe pas par une idéalisation du futur proche ou lointain. Les chimères ont la vie dure et ne succombons plus au maquillage cachant la scélérate réalité. Nous sommes devenus ce qu’on nous a donné et légué, ne cherchons ni la perfection, ni la juste chose, soyons juste prêt à croiser le fer au maux qui ont été essaimés et qui veulent s’installer dans nos esprits. Même si j’ai villipender avec vous en choeur nos dirigeants qui s’estiment supérieurs, je continue de penser que c’est en connaissant mieux le mal que nous saurions avec quelles armes le combattre. Je ne me fais aucune illusion, je ne ferai peut-être pas partie de ceux qui béatement, acclamerons la nouvelle ère. Je n’en ai cure, si le bannissement définitif n’existe pas, les maux eux seront en filligranes dans notre quotidien et notre futur, le but est qu’ils le restent et qu’ils ne prennent plus le pas sur la juste aspiration de tout un peuple qui est vraiment aux abois. Lui a le droit d’espérer, d’avoir le rêve en ligne de mire...

    La société veut son bien, qu’elle prenne le relais et qu’elle soit enfin entendue. Il sera toujours temps de psalmodier l’oraison funèbre de ceux qui nous ont sciemmnent bousculer vers l’abyme. Il faut avoir en mémoire ce mur berlinois qui a cédé, qui s’est écroulé, sa chute a été fêté cette année. Le vrai peuple, lui, avance et on ne peut l’en empêcher. Malagasy réveille-toi...

    • 10 décembre 2009 à 15:47 | poiuyt (#584) répond à da fily

      Un de ces jours, Da_Fily aura son texte ici, à la une, à droite. Et ce ne sera que normal.

    • 10 décembre 2009 à 16:24 | lalatiana (#1016) répond à da fily

      Bonjour Da Fily,

      hey ... on va pas attendre 28 ans pour que notre mur de berlin tombe !!!!!

      Si on se résigne, ce n’est pas qu’une catastrophe économique et sociale que nous vivrons ... C’est une destruction de valeurs humaines et une aliénation des esprits qu’on nous promet ...

      Il est urgent de nous prendre en main, de (re)construire ...

      Réveillez vous ... La politique ne se joue pas que dans les discours.

  • 10 décembre 2009 à 16:24 | lalatiana (#1016)

    Merci Georges ...

    Cordialement

  • 10 décembre 2009 à 17:01 | Rasoa (#1122)

    A Vuze,

    S’il s’estime être le chef d’Etat, il n’aurait même pas parlé de cette lettre et la teneur de cette lettre serait ignorée de ceux à qui on l’a envoyée et oui .... Elle aurait été même jetée à la poubelle. Ridicule !!!

    PT n’est pas à la hauteur ! POINT BARRE !!!!

    Pfff !! Bacc mois cinq !
    Verre vide je te plains -

    • 10 décembre 2009 à 17:12 | vuze (#918) répond à Rasoa

      Re - Traduction, Svp...

  • 10 décembre 2009 à 17:26 | nicoud (#1446)

    tous ces espoirs déçus et ce pays mis en miette me fait dire qu’en fait tout est basique : aucun pouvoir ne doit être pris par la force et on ne doit jamais offrit une quelconque chance à un putshiste ; au lieu de se noyer dans toutes ces négociations et toutes ces médiations vaines - et cela ne pouvaient être que vaines car c’est un rapt du pouvoir et les putshistes n’ont pas la réputation de rendre gentiment le pouvoir- donc au lieu de négocier , avec l’aide internationale , on aurait du chasser le putshiste ; que ravalomanana ait fait des erreurs et soit trop dictateur , il y a eu élection et il était lu ; qu’une opposition de mécontents se mettent en place , c’est bonne augure , c’est ainsi que fonctionnent les démocraties et que je sache les opposants des différents pays ne renversent pas le pouvoir , ils attendent les prochaines élections ;mais pourquoi à Madagascar a -il fallu négocier , donner du pouvoir avec des hors la loi ; les malgaches et la communauté internationale dans son ensemble se sont fourvoyé

    • 11 décembre 2009 à 01:47 | Tanindrazana (#3224) répond à nicoud

      Tout a fait d’accord. On aurait pu eviter toutes ces pagailles, anarchies, tueries, destructions, vols, mensonges,des reunions et accords, des depenses inutiles, la haine entre les Malagasy si les initiateurs de cette revolution orange avait penser qu’il fallait attendre une election pour degager un pouvoir elu democratiquement. C’est la vraie alternance. En ce temps la, l’opposition avait largement l’avantage. Il avait plus de chance de gagner la presidence et d’assurer une notoriete internationale. Dommage qu’un tel enthousiasme a ete bousille a jamais par la velleite de certains dirigeants avides de pouvoir et sans scrupules. La IV Republique sera mise en place tot ou tard avec tout ce que cela comporte de sacrifice. En outre, je voudrais preciser que plus personne ou aucune entite n’a la benediction totale de la population Malagasy. Parler au nom du peuple n’est qu’une usurpation de nos jour. Il n’y a que l’election qui pourra departager ses doutes. Alors, allons-y. Faisons tout pour la reusssite de cette election pour que l’avenir de nos enfant ne soit compromis comme Mr Rabehevitra avez mentionne. Personne ne sortira comme l’unique vainqueur car, tout un chacun aurait, de quel bord qu’il soit, contribue a cette nouvelle Republique independante, seule esperance de notre future.

  • 10 décembre 2009 à 18:22 | Mandimbisoa (#2104)

    Miarahaba,

    Misaotra an’i Rabehevitra ,araky ny fahazaoko ny soratra dia misy lafiny roa ,

    raha vakiana an’elanelan-tsipika(entre les lignes),dia toa hamporisika antsika izy hietsika fa tsy hijanona fotsiny toa izao...

    amin’ny lafiny iray anefa raha vakiana tsotra izao dia toa milaza ilay soratra hoe:ny Malagasy na inona manjo na inona hiantra azy dia manohy ny fiainany hatrany ihany...Misy mahatsara azy io kanefa koa tokony handinika isika TSY HANAIKY lalandava izay miseho fa mba hampiseho ny maha -olombelona,ny ZO maha-malagasy...

    izaho dia mia-kivy araky ny nosoratako omaly,ka manatena aho fa misy kitana any ho any afaka hitarika antsika ,hanandratra avo ity firenentsika ity

  • 10 décembre 2009 à 19:17 | boloky (#2452)

    Où que nous soyons, la vie est un combat. Les grandes démocraties ont leur histoire faite de révolte, de combat !

    Alors peuple malgache, certes vousavez un quotidien à assurer mais battez-vous contre ce régime stupide, le néo-colonalisme
    Battez-vous pour les valeurs qu’on vous a transmis et battez-vous pour les transmettre à vos enfants !!
    Et oui la liberté, se paie cher, mais elle est indipensaable !!

    Ne laissez pas les autres décider de votre aveni, de votre destin.
    Unissez-vous et bâtissez ensemble une société plus juste plus fraternelle. Le bonheur c’est ici et maintenant.

    Monsieur l’éditorialiste, on ne peut pas se contenter de subir.
    CHAPEAU A TOUS CEUX QUI AU QUOTIDIEN SE BATTENT POUR LA LIBERTE LA JUSTICE LE FIHAVANANA

    PLUS JAMAIS JAMAIS DE DOMELINA A MADA !!!!!

    PLUS JAMAIS DE HAT, FAT ou autres cochonneries !!!

  • 11 décembre 2009 à 00:23 | vicrabe (#3564)

    Ma profonde reconnaissance Mr le chroniqueur.
    Vous avez trouvé les mots qu’il faut pour évoquer cette énorme bêtise sans précédent. Je n’ai jamais pensé que nos compatriotes dirigeants pouvaient descendre si bas. Je me suis trompé et je n’oublierai jamais cette année 2009.

  • 11 décembre 2009 à 03:02 | el che (#344)

    Rabehevitra,

    J’apprécie votre édito, car les évènements ne poussent pas à l’optimisme. tant mieux, car le peuple sera d’autant plus vigilant, et pourrait bien montrer à nouveau leur ras-le-bol, afain de faire descendre les politiciens égoistes de leur piedestal.
    Le blocage de la situation pouurait bien dégénérer en violence entre les mouvance. Mais cette fois-ci, le peuple n’ira pas servir de chair à canon pour ces dirigeants qui déçoivent enormément.

  • 22 décembre 2009 à 09:39 | ankadirano (#3351)

    au nom de la majorite silencieuse...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS