Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 août 2022
Antananarivo | 06h47
 

Infrastructure

Port de Toamasina

Un nouveau site de réparation navale

lundi 3 septembre 2007 | Alphonse M.

Le premier port de la Grande île sera très bientôt doté d’un nouveau site de réparation navale. Cette information a été révélée par le directeur général du port de Toamasina, Botozaza Pierrot, sur les ondes de la radio nationale, lors de l’émission hebdomadaire « Fivoy » de samedi dernier. Des matériels sont actuellement sur les lieux et selon les prévisions, cette unité de réparation navale sera opérationnelle dès le mois de décembre prochain.

Pas de concurrence avec Secren

Installé dans l’enceinte du grand port de l’Est, cette société sera gérée par des privés, mais la SPAT (Société du Port Autonome de Toamasina) reste majoritaire. L’implantation de cette unité de réparation navale à Toamasina répond aux diverses demandes des propriétaires de bateaux et armateurs travaillant dans cette partie de l’île. Bien que le numéro un du port de Toamasina mise sur ce nouveau projet, il a quand même tenu à souligner que cette nouvelle unité de réparation navale ne se présente pas comme un concurrent de la Secren, basée à Antsiranana. Tout au contraire, a-t-il avoué, elles seront complémentaires. En fait, celle de Toamasina n’a qu’un élévateur de 350 tonnes. Une manière de dire que cette unité sera plutôt réservée aux bateaux de moyen tonnage. Il est à signaler que, faute de moyen de communication terrestre, les bateaux jouent un rôle non négligeable dans le transport des marchandises et des passagers sur les côtes Est et Nord-Est de l’île. Sans conteste, l’installation de cette entreprise à Toamasina va beaucoup contribuer au développement du transport maritime et fluvial dans cette partie de Madagascar. Contrairement aux idées véhiculées par certaines personnes malintentionnées, le port de Toamasina a connu un véritable essor. A preuve, le volume du trafic n’a pas cessé d’augmenter ces derniers temps.

Trafic en hausse

Actuellement, le volume du trafic au port de l’Est avoisine les 3 millions de tonnes chaque année. Et avec l’arrivée de Dynatec, un nouveau quai pouvant accueillir 3,5 millions de tonnes sera construit.

Par ailleurs, conformément à la tendance mondiale au niveau du trafic maritime, marquée par la conteneurisation des marchandises, l’équipe de Pierrot Botozaza a aménagé plus de 13 ha pouvant accueillir des milliers de conteneurs, dans l’enceinte du port. Notons que plus de 85% des trafics à madagascar se déroulent dans ce port de l’Est.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS