Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Editorial

Un peu d’humour

samedi 27 février 2010 | Georges Rabehevitra

Allez, c’est le week-end et allons-y gaiement. Si vous vous sentez visés, il n’y pas de quoi s’enflammer. C’est juste pour rigoler, les occasions nous manquent. C’est un peu tiré par les poils (pour les chauves), mais bon, j’ai envie de me défouler, sans trop me prendre la tête.

• À quoi reconnaît-on un pays pauvre ? Aux nombres d’ONG qui y pullulent. C’est une fausse blague car c’est juste la réalité.

• Dans un pays en détresse économique et sociale, il y a un enfant qui est en train de mourir de faim et un lémurien affamé. Quelle est la solution ? Il faut créer d’abord 2 ONG différentes, de préférence avec des employés étrangers (un étranger connaît forcément mieux les enfants et les lémuriens malgaches), car le budget pour sauver des enfants et celui pour les lémuriens ne doivent pas être mélangés. C’est un principe immuable.

• Au fait, pourquoi il y a autant d’ONG depuis quelques années ? C’est simple, l’évolution du nombre d’ONG dans les pays pauvres suit celle de la montée du chômage dans les pays riches et la montée du nombre de pays pauvres dans le monde. Vérifiez, vous verrez ce n’est pas un blague non plus. C’est cela « la mondialisation heureuse », titre du livre de l’inénarrable et célèbre Alain Minc.

• Dans les pays africains et malgaches francophones, des français qui travaillent dans une ONG, c’est autant de moins pour les statistiques du chômage en France. Faites le compte, vous verrez, ce n’est pas négligeable.

• Quelle est l’Armée, qui depuis 50 de son existence, n’a tué aucun ennemi étranger mais seulement ses compatriotes ? L’Armée malgache. Bon c’est dur pour nous tous, mais que celui qui ose me dire le contraire se lève.

• Quelle est la différence entre les journalistes de la télévision nationale et les enfants ? Sans complexe, les enfants posent des questions pertinentes. Exemple : « papa, comment on fait les enfants ? » Vous avez déjà entendu un journaliste de la TVM demander : « papa, comment on fait un putsch ? »

• Qu’est-ce qu’une kalachnikov ? C’est l’ersatz de viagra pour les militaires (c’est une variante de la version de Ndimby).

• Quel est le pays où le Ministre de la Défense et le Chef d’Etat Major des Armées sont obligés de saluer en premier certains de leurs collaborateurs ? Madagascar. Et oui, dans toutes les armées du monde, le grade prime la fonction.

• Il y a plus d’officiers généraux à Madagascar qu’en Afrique du Sud. C’est normal, chez nous c’est un cirque et le cirque « c’est la piste aux étoiles ».

• Beaucoup d’officiers généraux dans notre pays, cela fait beaucoup d’étoiles. Malheureusement pour notre pays, le ciel est toujours aussi noir. On en conclut mathématiquement que ces étoiles ne brillent ni par leur présence et ni par leur nombre. Fiat lux !

• Il a des dizaines d’officiers supérieurs dans la marine malgache pour quelques bateaux pneumatiques (zodiacs). Cela fait environ 3 officiers par zodiac. Pour la troupe, on suit à la pirogue ou à la nage, c’est selon.

• Un vice amiral d’escadre (4 étoiles), vient d’être nommé Ministre des Affaires Etrangères. Il a déclaré que Ravalomanana s’est « autoputsché ». Quelle gaffe (une gaffe dans la marine c’est fréquent), on en conclut aisément que Rajoelina s’est autoproclamé et l’Armée malgache est une simple boite aux lettres (mais pas timbrée quand même).

• Ce ministre MAE va dire partout qu’il n’y pas eu coup d’Etat et le blindé qui a enfoncé les grilles du palais d’Ambohitsirohitra (le 16 mars ?), vu dans des images, était là pour enlever la peinture et ne présentait en fait aucune menace.

• Ravalomanana a promis de faire de notre pays un paradis pour les malgaches et a promis des hélicoptères, des 4L, des … . Rajoelina, lui, a promis la modernisation de la vie politique, une vraie démocratie,…. On vient d’embaucher un prix Nobel pour chercher l’erreur.

• Ravalomanana a dit « minoa fotsiny ihany ». Rajoelina dit « laissez nous organiser les élections, vous allez voir ». Un autre prix Nobel a été pris pour établir cette fois la différence entre ces deux concepts.

• Ravalomanana gérait notre pays comme sa petite entreprise (chanson de feu Bashung rappelée récemment par Patrick). Rajoelina fait de même, mais avec quelques militaires. On fait des économies, pas besoin de prix Nobel cette fois-ci.

• On montre à Rajoelina un gamin, ignorant de tout et inexpérimenté, portant un chapeau trop grand pour sa petite tête et entouré de vautours et de rapaces en train de dépecer un lémurien. On lui demande si le gamin ne lui rappelle pas quelqu’un. Il répond sincèrement, en fermant les yeux : « franchement, je ne vois pas ».

• Après quelques années, on demande à Rajoelina quel est image qu’il lui reste de son passage au pouvoir. Là aussi, il répond franchement : « être sur le siège arrière d’une grande Mercedes noire immatriculée FILOHA, avec 8 motards devants et des dizaines de 4x4 derrières, cela vous donne un grand frisson ». Quand on lui demande : « et les dizaines de morts et les milliers de pertes d’emplois ? ». Il ferme les yeux un instant, soupire et dit : « on ne m’a jamais dit qu’il y en a eu et puis de toute façon, l’objet de la fonction n’était pas de s’occuper d’eux ». Amen.

• Feu Gilbert Bécaud chantait « l’important c’est la rose ». Certains membres de la HAT ont fait remarquer qu’il manquait le mot « bois » dans cette chanson. Bonne remarque.

• Pour le test d’embauche comme conseiller de Rajoelina, on a demandé à Ratsirahonana et Andriamanjato (Richard pas Ny Hasina) leur vision du monde en 2010. Les 2 ont répondu : « vous voyez, vous avez les deux blocs, soviétique et américain. Nous on fait partie des pays non alignés, créés lors de la conférence de Bandung (Indonésie) en 1956 ».

• Toujours aux deux, on demande leur avis sur l’Europe. La réponse est commune : « vous savez, tant qu’il y aura le mur de Berlin, cela restera difficile pour elle ».

• On n’avait plus à un moment de Ministre des Affaires Etrangères, par contre beaucoup de personnes (Ministres ou membres de la Hat) ne sont pas « étrangères aux affaires » et elles, elles ne sont pas près de démissionner.

• Quel est le surnom de Ny Hasina Andriamanjato ? et bien c’est comme Jean Christophe Mitterrand, on l’appelle : « Papa m’a dit ». Il paraît qu’il a encore un cordon ombilical, mais paternel celui-là.

• On demande à Ratsiraka s’il envisage de revenir au pays. Réponse : « maintenant qu’il y a le PMU, je vais étudier sérieusement la question ».

• On demande à Ratsiraka quelle est la solution à la crise actuelle. Il pense qu’un « bon livre rouge » devrait suffire. Bon, quelques militaires un peu malentendants ont compris « un bon litron de rouge ». Il y a eu des morts, mais pas côté militaire.

• On demande à Zafy comment s’en sortir en cas d’arrêt des aides étrangères. Réponse : on fait comme en 90 (il y a 20 ans), on cherche des financements parallèles. Et si cela ne marche pas, on verra avec les financements croisés.

• Zafy, neurochirurgien de formation, donc spécialiste du cerveau et des nerfs, ne peut opérer la classe politique malgache, y compris lui. En effet, on ne peut pas opérer dans le vide !

• Pierrot Rajaonarivelo, dans sa tentative de rassembler large, et pour moderniser la vie politique du futur, a inclus dans son équipe les ampajanka. Ce sont certains de ces mêmes ampanjaka qui se sont entretués pour une histoire de trône dans le Boina ou ailleurs, sont ouvertement polygames, tuent un des enfants jumeaux, sans parler des pédophiles (et oui, on leur marie de force des jeunes filles non majeures dans certains zones). Vive la modernité de la vie politique.

• Quel est la différence entre le Port et un bateau à Toamasina ? Le Port coule (des engagements bidons sur un fond de pension bidon) alors que le bateau flotte.

• Ndimby et Patrick, les 2 éditorialistes de Tribune.com sont tombés à l’eau. Les forumistes leur lancent une bouée et une fusée éclairante. Malheureusement, c’était une pizza et un sushi. Cela leur apprendra à faire des paris stupides !

Pour ce dernier, allez, pas de rancune les gars. Je vous paie la pizza (avec le pilipili) et le sushi (avec le wasabi) et je vous la fais livrer chez Ban Ki Moon, le resto coréen de Behoririka, ou chez Mme Jeanne Pong, à ne pas confondre avec Mr Jean Ping, même s’ils se renvoient la balle !

25 commentaires

Vos commentaires

  • 27 février 2010 à 07:52 | alika mirenireny (#3197)

    "et voila que l’on envoie encore nos déchets à l’Afrique ! durbar"

    premier commentaire,sur l’émission de M6 :

    "Les Parents les plus stricts du monde : A Madagascar et en République Démocratique du Congo le 10 mars sur M6"

    http://tele.premiere.fr/News-Tele/Les-Parents-les-plus-stricts-du-monde-A-Madagascar-et-en-Republique-Democratique-du-Congo-le-10-mars-sur-M6/(gid)/2220389

    Comme à Madagascar,les artistes interviennent,dans la vie politique

    « On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! »

    http://www.liberation.fr/economie/06011700-on-bosse-ici-on-vit-ici-on-reste-ici

    plus de 800 commentaires,

    http://www.liberation.fr/economie/06011700-on-bosse-ici-on-vit-ici-on-reste-ici

  • 27 février 2010 à 07:56 | alika mirenireny (#3197)

  • 27 février 2010 à 08:57 | rasoa (#1766)

    Merci pour ce brin d’humour.

    Du tic au tac irréfléchis, sinon m’en foutiste du moins insoucieux de l’effet que ça donne à leur audeurs.
    Eh les gars, vous choquez bien de fois !

    En voici des passages, probables de se passer, qui m’ont beaucoup fait rire :
    - test d’embauche (conseiller de Radomelina),
    - les financements croisés (illustrant Zafy).
    - quand à Pierrot, pour quelqu’un ayant vécu auparavant dans une société bien différente, que des histoires (mauvais modèles de nos temps) refoulées d’Ampanjaka...?!

    • 27 février 2010 à 23:45 | niry (#210) répond à rasoa

      Merci Georges !

      (Voici une vieille blague, réactualisée)

      Niainga mianatsimo tao anaty fiara iray hono i Zafy, i Ra8, i Rajoelina, dia i Vital... Nandeha ny fiara ka nandeha.. 250km..Tampotampoka teo hono dia voasàkan’ny omby be dia be teo am-povoan’ny arabe teo hono ny ’tomobolina.. Tsy nihetsika mihitsy ilay andian’ny omby, fa samy niharitra teo, adin-1..Tsy naharitra intsony hono i Zafy dia nivoaka ny tomobilina.."Allez ! Allez ! Ouussh !"..Tsy nisy nihetsika anefa ireo omby.. Aleo anaovàko azy hoy Ra8 : "Allez !! Allez ! Modia any am-bàla fa hahàzo hanina sy rano tsara ianareo any.., Allez !! Allez !"..Atsasak’adiny mbola tsy nisy nihetsika ihany ireto omby, hany ka reraka Ra8 nony farany dia niverina niditra tao anaty fiara.. "Tena tsy misy mahavita ianareo rehetra hoy Rajoelina fa jereo tsara ny anaovako azy"...dia nivoaka Rajoelina sady nitondra cravache..."kotchàà ! kotchàà ! Allez, tena isany ! Tsy hihetsika ? iny ny an’ny teny isany !!" Sady asiany cravache ihany !.. Reraka ihany anefa Rajoelina nony farany fa tsy nisy nihetsika ihany ireto omby.. "tena loza’ty..ahoana no atao ?"...Niverina niditra ny fiara ary Rajoelina, dia hoy i Vital.. "Izaho izany sisa ??..Aleo ho ataoko indray ary !!..". Dia nivoaka hono i Vital.. Nitsangàna teo ambony capot-ny fiara izy..dia nitàbatàba niresaka teo ambony teo izy.. Tampotampoka teo dia nihetsika daholo hono ireto omby, niàla teo amin’ny ara-be tsikelikely teo daholo ireo dia nisàva ny làlana nony farany.. Nalalaka be indray ny ara-be... Gaga be daholo ireto mpitaingina fiara !!.."fa ahoana ? inona no nataonao i Vital ? Toa nisàva ny làlana ???? Fa nahoana ??"...

      Dia namaly hono i Vital.." Tsotra ihany no nataoko : nitsangàna aho dia hoy aho hoe : izaho no praiministra ! mikarakara éléctions goavana izahay amin’ny may 2010..mila fanampiana izahay koa dia miangavy anareo aho hiditra pro-TGV miaraka aminay dia hanampy anay !!"..." hay tsy nisy namaly ireo omby fa sosotra dia lasa daholo !!...

    • 28 février 2010 à 12:10 | Obamaské (#3732) répond à niry

      Merci Niry !

      Tena na ny omby aza izany sosotra koa ! Akory atao ?

  • 27 février 2010 à 09:29 | hafatra (#1895)

    Misaotra ny mpanoratra.

    Indrisy anefa fa ny hehy sy ny tsiky dia mandalo ihany , toy ny andro asabotsy....fa ny tsiahy sy ny tantara dia vesarin’ny fahoriana sy ny tsy fahitana lalána hivoahana.

    Miomeheza (minoa) fotsiny ihany aloha mandrapahita ny lalana vaovao !

  • 27 février 2010 à 09:33 | doris24 (#2499)

    effectivement jai bien rigoler ? si il y a tant de ONG c est pour nourire un peuple qui na rien ! c est moin marrant non ! par contre le pourqu oi vous n en parler pas pourqu oi les gens créve de faim ? allor qu il suffit de regarder les photos des journeaux pour y voir des politique , généreaux , amireaux (sans bateaux ) ? est autres grand nom ! bien gras repus aux airs suffisant allure de matamore menaçant le monde ? ? est comme vous ignorant les enfants qui créve de faim , leurs 4x4 rutilant justifiant leurs égot démesuré par rapport a leur réelle valeur ! c est cela le malgache fesant de lanti blanc dans la presse , mais donnant ce qu il veux a un investisseur blanc pourqu oi vous ne parler pas de ces choses au lieux de critiquer les pays ou les gaches révent d allez salutations mes amitiés au piroguier 1er ministre bien dodu lui aussi ?

  • 27 février 2010 à 10:26 | poiuyt (#584)

    Sympathique.

  • 27 février 2010 à 10:28 | rom1 (#1140)

    très bon.....

  • 27 février 2010 à 12:37 | râleur (#3702)

    C’est de l’humour noir qui nous fait rire jaune, même si on est vert de rage, par un ciel si noir

    - la bande des 4 mouvances jouent au poker, qui est le perdant ? Madagascar

    - Rajoelina a invité le secteur privé. Il n’est rien sorti du chapeau. C’est normal, le lapin était déjà en face

    bon we à tous

  • 27 février 2010 à 12:47 | râleur (#3702)

    Vital et Hippolyte se rencontre :

    - Hyppolite : bonjour colonel
    - Vital : mes respects amiral

    Hyppolite : vice amiral d’escadre et vice PM. Que de vices !

    Comme on n’a point d’escadre, le titre de Hyppolite est soit bidon, soit il commande des vaisseaux fantômes. Les 2 hypothèse sont valables

  • 27 février 2010 à 12:52 | lalatiana (#1016)

    Merci Georges ... Je me permets de stocker tel quel sur mon blog ...

    dans la lignée ...

    Quelle est la différence entre une intervention de Georges Rabehevitra et une intervention du TGV ... ?

    celle du TGV ne me fait jamais rire

    Quelle est la différence entre une intervention de Georges Rabehevitra et une intervention du Capsat ... ?

    Georges a pas besoin de lacrymogènes pour me faire pleurer

    Bien à vous ...

    • 27 février 2010 à 13:32 | Georges Rabehevitra (#3099) répond à lalatiana

      faites donc Lalatiana. Avec plaisir et il n’y aucun droit d’auteur.

      On a fait tomber les murs de Jéricho avec des trompettes, l’humour peut être une arme redoutable contre le mur de la bêtise et de la vanité humaine

      Bien à vous

    • 27 février 2010 à 19:22 | elena (#3066) répond à Georges Rabehevitra

      Bravo Georges,Bravo Lalatiana.

      C’est un vrai délice de vous lire.

  • 27 février 2010 à 13:13 | longosoa (#3874)

    6 personnes se trouvent a bord d’un avion, les 4 chefs de mouvence, 1 pretre et une ecoliere. Survient une tempete et le pilote de dire a ses passager : Mme et Mr. je perds le controle de cet avion et il faudrait que vous le quitter immediatement en utilisant les parachutes de bord. Maleheurement nous n’avons que 5 . Rajoe l’homme le plus fort en ce moment prend le premier et saute, ensuite Zafy, Ratsiraka et Ra8. Le pretre se tourne vers l’ecoliere en disant :" ma fille prend le dernier parachute, je suis deja vieux et peux tranquilement mourir ici " Et l’ ecoliere de lui repondre -" Non mon pere vous ne devriez pas mourir, il reste encore 2 parachutes " et l’ homme d’eglise ahuri " comment ? "
    - " Rajoe a pris mon Kit d’ ecolier ". ( Joe took my school bag)

  • 27 février 2010 à 15:18 | EraHaintso (#3886)

    Chapeau bas M. Rabehevitra...
    Vos remarques sur le ONG sont tellement pertinentes... Pour moi, ce ne sont pas des blagues mais des tristes constatations que, nous, TOUS les Malagasy devront y réfléchir...
    Mais pour quoi aucune "blague" sur la corruption qui est vraiment, vraiment le grand fléau et un grand MAL QUI NOUS RONGE...
    Allez, Georges, une "petite" sur la corruption...juste pour le WE....
    De toute façon, merci et félicitation pour ce petit bijou (je parle de l’édito hein !)

  • 27 février 2010 à 16:27 | kotondrasoa (#3872)

    Se défouler sans trop se prendre la tête est une très bonne expression car on ne foule rien et lorsqu’on parle de fouler, ça nous met à la même hauteur parce qu’on se laisse commander par des gens qui ont plus dans les jambes que dans la tête.

    Sur le principe immuable, le gars de l’ONG des lémuriens travaillera mieux parce que le lémurien ne posera pas de questions du genre : « tu fais exactement quoi chez nous ? T’as pas de chez toi ? »

    Mais pourquoi aller tuer ailleurs si on peut le faire allègrement chez nous, sans risquer que quelqu’un d’armé soit en face de vous ! Et ne soyons pas mesquins, sortons les lance-roquettes pour montrer qu’on n’a pas peur du ridicule !

    A vraiment y penser, je préfère, moi le gars de la TVM plutôt que l’enfant puisqu’il y a sourd, grande gueule et persévérant : sourd car n’entend pas la voix ou voie d’autrui, grande gueule puisqu’il n’y a personne devant pour tenir la bougie, et persévérant dans l’erreur, au moins, ça, il l’a. Par contre, l’enfant demain posera des questions : « dis papa, t’as travaillé à la télé en 2 009, c’est toi qui a écrit toutes ces âneries ou ton chef ? Y avait-il une déontologie à l’époque ? Vous vivez isolés en ce temps ou vous ne rencontrez jamais des compatriotes, autres que vos chefs ?

    Une place est une place, même si pour cela, il faut saluer bien bas, d’ailleurs, le colonel, il ne l’est même pas puisqu’il a déjà rendu son tablier à l’époque, se mettant en disponibilité et puis, le salaire, ça compte quand même, faut pas cracher dessus !

    Vous savez, il faut s’ »auto-pousser » aussi, hein ! S’il faut de la frime, frimons d’autant plus, qu’on ne sait pas ce qui se passera après le 16 mars, le 17 avril et cetera.

    Oui, mais le blindé n’était pas à mézigue, c’était à sézique et moi, j’ai regardé ailleurs pour ne pas avoir à rendre compte devant le colonel (pm) qu’il y avait koudéta

    Il faut admettre que le petit a de la suite dans les idées, je modernise car qui dit moderniser c’est s’auto-proclamer, n’écouter que soi, parler au nom du peuple et, la vérité vraie, c’ est ne dire que ce qu’on a dans la tête et surtout y croire pour de vrai : minoa fotsiny ihany.

    Ra8 gérait, le petit défait, Ra8 défait, le petit parfait, ça, c’est avoir de la suite dans les idées

    Moi, je dirais plutôt le contraire : le petit, il a une grosse tête mais, c’est le chapeau qui est trop petit, si bien qu’à force d’être chapeauté par des rapaces et des vautours, il finira par se faire manger et devinez par qui ? Et puis, si le chapeau était vraiment trop grand, c’est normal qu’il ne voit pas car comment deviner, en faisant tourner un disque sans fin (dj) !

    C’est normal qu’il ait eu des grands frissons, il ne s’y attendait pas et on l’a laissé faire ou plutôt, beaucoup l’ont aidé et de tous bords, moi silencieux, toi ..., les autres jetant des peaux de bananes et, le premier autochrate.

    Et ces membres de la HAT savent aussi chanter : « je ferai l’école buissonnière pour aller au cimetière " ; du moment qu’il n’y a pas consensus, l’important, c’est la rose et le dernier arrivé (pm), il le sait déjà, il a été voir à Vohémar, que de bois, à quand la gueule de bois ?

    Pour ce qui est de la vision du monde en 2 010, je ne saisis pas mais disons qu’ils radotent, vu leur grand âge à jouer au petit train (tgv)maintenant (je te plains ô petit, en de si grandes mains)

    Ils auraient pu ajouter : vous savez, l‘Europe, c’est un pays à étoiles (peut-être, aussi, est-ce pour cela qu’on donne des étoiles à tour de bras et avant maputo III !) et notre étoile des mages, c’est celle de la mère patrie.

    Business is business and, they can alson talk about « affairs ».

    Papa, ancien maire a dit : « ôte toi de là avant qu’on ne te tape sur les doigts, ôte toi de là puisque tu en(monnaie, tu nous tiens) as et des tas au délà (des mers), car je sens venir le fracas, des sanctions à bout de bras »

    En parlant du grand vieux, comme il a des étalons partout, on ne sait plus lequel il chevauche et sur lequel, il parie ; moi, si..., je me méfierai.

    Moi, parfois, en parlant d’eux( étoilés, galonnés, titulaires d’autorité de fait), je vois rouge mais eux, ils ne rougissent pas, ils attendent voir s’il y a du répondant et quand ?

    En parlant de financement parallèle, je ne vois pas à l’horizon mais je croyais qu’on avait des saoudiens, des Lichtenstein (genre du maire 60, riz et huile) et financement croisé, il y en a ; je prends tout ce qui appartient à l’Etat, je le mets dans ma poche et je m’achète un « hummer », et que celui qui n’a pas fauté jette la première pierre.

    Vider pour vider, ça, ils savent le faire, il faudrait demander aux devises qu’on avait à la BCM et, monnaie de singe est en vue (faute aux lémuriens, peut-être !).

    Je le vois venir aussi celui-là, inclure les ampanjaka, ça revient à être come Kadhafi, roi des rois, et longue vie au nouvel autochrate. Anosibe an’ala de son époque, en a pâti (qu’est-ce qu’il a fait au juste, à part être Min Fin, donc tenir les clés du coffre et s’empiffrer ?)

    Et pour que bateau flotte, galérez, simples mortels !

    Je ne parlerai pas des journalistes, ceux de la TVM me suffisent et pour ce qui est de pizza et de sushi, je répondrai à des invitations si ce n’est pas pour me couper la gorge car je sais qu’il y en a qui en ont vraiment envie. Mea culpa, c’est ça, la démocratie.

    • 27 février 2010 à 19:01 | râleur (#3702) répond à kotondrasoa

      kotondrasoa,

      j’adore votre humour subliminal.

      En vous lisant, et les autres dont Georges Rabe, je reste persuadé qu’il y a suffisamment de malgaches intelligents et cultivés, et qui en plus adorent leur pays, l’aiment vraiment, capables de relver le défi du futur.

      C’est autre chose que ces bnades de guignols, assoifés d’avoir et avec une vanité à faire damner tout le ciel et la terre.

      en un mot bravo

    • 27 février 2010 à 21:40 | jane d (#2353) répond à râleur

      My comment goes in the same sens as yours, râleur. I also like subtle humor.
      And I am also persuaded there are enough Malagasy out there, humble and unselfish enough to serve their country as best they could and without expectations for any personal wealth or glory.

      On a fashion note since it is the weekend : could the next president try to avoid those shiny suits like some has been wearing ? White shoes should not be an option either. These outfits are for ceremony awards and nightclubs...or for playing cricket and going to Wimbledon. :-)

      Thanks to Georges Rabehevitra and all the participants for their note !

      Proud to be a Malagasy

  • 27 février 2010 à 17:28 | Ragnarok (#3696)

    Merci Georges pour ce merveilleux moment de dérision, même si il est amer.

    Toujours un plaisir de vous lire.

    Je voudrais savoir si certains ont des problèmes pour avoir Midi et l’Express en ligne ces derniers jours. Je crains des censures...

  • 27 février 2010 à 19:06 | râleur (#3702)

    au fait où sont les Basile (05/64), les rakoto09, et les autres idolâtres du pouvoir actuel ? où sont les adorateurs de dada prêts à oublier toutes ses âneries ?

    Ils ne réagissent pas car Georges Rabehevitra les a déridés là où ça fait mal ?

    ces moutons de panurge n’ont même pas le sens de l’humour ?

    Quand on n’a même pas le sens de l’humour, ce que l’on n’a pas de sens du tout.

    Prions pour leurs âmes perdues

    • 28 février 2010 à 12:30 | Obamaské (#3732) répond à râleur

      Basile, rabri et Cie... non seulement ils n’ont pas le sens de l’humour mais la HAT n’a pas les moyens de les payer pour écrire des posts le week-end. Ca n’a pas été prévu dans leur contrat. Payer des heures sup en plus le week-end n’est visiblement pas à la portée du budget com’ de la HAT. Et il faut reconnaître que la situation financière actuelle de la HAT ne prête vraiment pas à l’humour. La situation est plutôt grave, mais alors vraiment grave.

  • 27 février 2010 à 20:09 | Citoyenne Malgache (#599)

    J’adore le Tonton Georges du weekend :D

    Comme vous dites, tout est fausse blague... sangisangy zary tenany.

    Par contre je lancerais de vraies bouées si jamais Ndimby et Patrick tombaient à l’eau malgré leurs paris stupides jamais honorés (quel mauvais exemple messieurs !). Ce n’est pas le moment de perdre nos éditorialistes.

  • 28 février 2010 à 11:43 | alika mirenireny (#3197)

    Nous avons tenté de faire un paralléle,délocalisation oblige,entre ,les "ados ,rebelles" que M6 envoye en rééducation dans ,des familles malgaches,( pour l’occasion les plus sévéres du monde) et les bureaucrates de la banque mondiale,déguisés en ONG
    réaction d’un téléspectateur de M6 :

    "et voila que l’on envoie encore nos déchets à l’Afrique ! durbar "

    http://tinyurl.com/ya3tyxy

    Nous tenterons de nuancer , l’amalgame de ces ONG,auquel l’on risque de se laisser aller
    Nous constatons , tous les jours , (consultez le fil "google actualité de Madagascar ) des initiatives solidaires ,de gens trés simples,populaires,souvent,souvent de souche paysanne
    Epatants Admirables ,
    D’autre part,des acteurs ,un temps ,de la B.M.,reprennent leur liberté de parole,(Stiglitz, et autres.. )
    et, leur analyses sont précieuses
    Des acteurs de terrain ,du développement sur Mada,s’expriment, aussi,
    et leut point de vue,leur expérience ,ne peut se réduire à l’institution dans laquelle ils sont intervenus
    Ainsi,ils mettent en exergue l’évolution ,de la politique de cette aide :
    longtemps, les organismes officiels d’aide se sont attachés à prendre en otage,quelques notables locaux,pour présider des associations,au conseil d’administration aussi ventripotent,qu’inutile
    win/win, sous couvert de "démocratie" d’opérette
    La finalité de ces tractations, leur contrepartie ,se décidant dans des contrats, souvent miniers,
    La générosité de ces organisme d’aide d’état ( français,notemment, mais pas seulement) ne servant que de moyen de pression,pour s’attacher un vote au "Nations Unies" ou un contrat minier,spoliant un pays en développement de ses richesses naturelles
    Depuis ,l’influence des "anthropologues se faisant,plus prégnante,ce sont les nouveaux seigneurs de ces instances internationales,
    ils s’arrogent la compétence de déterminer ce qui est "patrimoine culturel" a sauvegarder,et,ce qui est misére,à barricader dans des bidonvilles, à laisser a son sort
    Ainsi succéde ,a ces pantalonade de démocratie, le reigne des "tribues "et autres lignées traditionnelles,familiales souvent, sur lesquels les organismes internationaux,font le pari de déléguer leur pouvoir,leur inéficacité
    Autre , figure que peut prendre ,la gestion de ces aides au developpement :
    les intelectuels ,originaires,de pays déshérités, (africains, ou autre ) ayant fréquenté les meilleures universitées américaines avant d’investir un bureau de la B.M.ou autre
    Exemple le plus d’actualité,avec la sortie de son livre :Moyo Dambisa

    http://sainagasydadabe.blogspot.com/2010/02/2009-moyo-dambisa-laide-fatale-jc.html

    Nous insisterons sur un trajet particulier,de ces nouveaux intelectuels, ( indiens parfois, camerounais, etc..), qui,aprés un parcourt ,brillant dans le monde de l’économie ,ou de la finance,retourne dans leur pays Souvent abandonne ce monde de l"économie" pour écrire des livres ,des romans ,sur la réalité de la vie de leur pays d’origine
    ,avec une implication,une conséquence"politique",certaine
    Ils s’arrogent le droit ,de poser un regard sans complaisance sur les faiblesses de leur pays,tournant,la page ,de la "négritude", qui constitue leur cour d’école,sur laquelle ils ont grandi
    mpirenireny ela

    http://sainagasydadabe.blogspot.com/2010/02/sekoly-pour-une-ecole-malgache.html

  • 28 février 2010 à 14:04 | alika mirenireny (#3197)

    suite et f..aim

    L’aide au développement,est une réalité complexe,et, il faut se garder des mots" d’ordre ",des caricatures, :’tous pourris"

    Un aspect particulier ayant pu à un moment donné ,peut s’avérer inéfficace rapidement

    La seule chose sure,c’est qu’en période de crise,la tentation par les politiques de chercher à canaliser les souffrances populaires contre des boucs émissaires est fatale,nous n’avons pas l’exclusivité de notre Jean -Marie Lepen,populisme oblige

    Autre figure de cette réalité l’aide " localisée ",entre ,par exemple,une mairie ,ou une région,et,une ville particuliére malgache,pour essayer , de risquer d’étre utile

    Bien entendu, les pouvoirs malgaches successifs s’attachent a controler, pour en tirer différents avantages,toute l’aide,
    Visant méme a interdire toute aide directe à une ville ou région malgache sous prétexte ,d’éviter corruption

    Amusant de noter qu’un ancien maire de la capitale malgache,a pu ainsi bénéficier d’accords ,de contrat de développement avec région "Ile de France" ou bien la mairie de Paris, échappant a la " tutelle" du pouvoir central
    Sitot arrivé a la responsabilité supréme,s’empresse t il de décréter, que l’état malgache est souverain pour disposer des aides étrangéres ?
    je ne sais

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS