Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 12 août 2022
Antananarivo | 21h51
 

Transport

Transport en commun

Une éventuelle hausse des frais à 1 000 ariary dans la capitale ?

jeudi 23 juin | Mandimbisoa R.

Le frais du transport en commun dans la capitale pourrait augmenter jusqu’à 1 000 ariary, selon les dires de l’Union des coopératives de transport urbain (UCTU). Une possibilité évoquée dans le cadre d’une réunion d’une quarantaine de transporteurs en début de semaine, explique Jean-Louis Émile Rakotomalala, vice-président de cette fédération de coopératives. Une hausse à 100% qui se conjuguerait avec l’éventuelle hausse du prix des carburants prévue au mois de juillet prochain.

Cette hausse pourrait s’appliquer dès le 5 juillet prochain, annonce l’UCTU.

En attendant, l’UCTU attend une rencontre avec les autorités notamment le ministère des Transports et la Commune urbaine d’Antananarivo. Cette dernière aurait déjà fait savoir aux transporteurs son intention de les convoquer prochainement sur le sujet. L’officialisation de la hausse doit être effectuée à l’issue de cette rencontre, affirme Jean-Louis Emile Rakotomalala.

Bien qu’elle ne soit pas encore officielle, cette déclaration n’a pas manqué de soulever le tollé. Conjuguée à la cherté de la vie au quotidien et à la baisse du pouvoir d’achat de la majorité des Malgaches, une telle hausse mettra plus de pression et de difficultés aux ménages déjà affaiblis par les conséquences du Covid-19 et des catastrophes naturels. La dernière augmentation des frais de transport dans capitale remonte en août 2018, avec un taux d’augmentation de 25%.

Cette prévision d’augmentation à 100% des frais des transports en commun est le résultat du suspens entretenu par l’État et les pétroliers concernant le taux d’augmentation du prix à la pompe des produits pétroliers que Andry Rajoelina a pourtant déjà annoncé au mois d’avril. Faute d’une déclaration officielle de la part du gouvernement, les spéculations vont bon train et les informations sensées être confidentielles fuient, à l’instar notamment de cette demande des pétroliers de hausser à 9 000 ariary le litre de l’essence. Les transporteurs quant à eux espèrent mettre la pression sur le gouvernement en réclamant des subventions comme auparavant. Pour rappel, entre le mois de novembre 2016 jusqu’en avril 2017, les transporteurs de la zone urbaine et celle suburbaine de quelques villes ont bénéficié d’une compensation d’une valeur de 12 milliards d’Ariary.

63 commentaires

Vos commentaires

  • 23 juin à 09:35 | MALIBUC (#9345)

    Pourrait augmenter, pourrait s’appliquer, prévision d’augmentation ......etc.....
    Toujours au futur comme les déclarations et les vélirano du DJ Mr Ho.
    Mais si cela devait arriver ce serait une catastrophe pour le peuple, avec les PPN hors de prix c’est la fin de l’histoire.
    Clap de fin, on ferme.....
    Les 4X4 rutilants continueront de rouler avec à leur bord des corrompus, mais les "sans dents" n’auront plus que les yeux pour pleurer.
    Une honte Me Ho, une honte !

    • 24 juin à 00:23 | umberto (#10893) répond à MALIBUC

      Augmentations tandis que les prix ont monté lorsque il y avait la pandémie pour palier la diminution des passagers dans les taxis-be quand les taxis-be bougent depuis là tout les temps bien remplis et on voyage comme des sardines Del Monaco !!!

      Et quoi dire des immatriculations de voitures qui ne cessent pas d’augmenter elle aussi ??

      Pleurer misère tout les temps !!

    • 25 juin à 19:30 | Ibalitakely (#9342) répond à MALIBUC

      & le frais des "transport par câbles", ce qui est prévu sera-t-il sans changement ??

  • 23 juin à 10:02 | Isandra (#7070)

    Ny bainga mivadika agny aminay aloha tsy maintsy holazaina :

    "Tokantrano miisa 13 450 ao amin’ny distrikan’ Ambohimahasoa sy Isandra, faritra Matsiatra Ambony izay nisitraka ny tetikasa Haraton’aina no tafavoaka tamin’ny faharefona lalina ankehitriny raha ny fampitam-baovao avy amin’ny minisiteran’ny Mponina.
    Mahaleotena izy ireo amin’izao amin’ny fanabeazana ny zanany sy ny famokarana betsaka manara fenitra. Tamin’ny alalan’ny vatsin’Ankohonana sy ny Asa Avotra mirindra no nanohanan’ny fanjakana azy ireo.
    Nisy araka izany ny Foara Mampiray nokarakarain’ny minisitera sy ny FID nanaovana varotra fampiratiana ny vokatr’izy ireo.
    Nandritry izany no nanolorana mari-pankasitrahana sy fitaovana enti-mamokatra ary masom-boly azy ireo."

    • 23 juin à 10:24 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      @Isandra : C’est le fruit d’un financement de la banque mondiale
      "https://www.fid.mg/transport-de-semences-et-materiels-agricoles-dans-le-district-disandra-de-manandriana-et-dans-le-district-dambohimahasoa/"
      => soyez honête et remerciez la BANQUE MONDIALE, le gouverneMENT-DIANT n’aurait jamais pu sortir le moindre sou de sa poche.

      En parlant de dette, lisez ceci : https://www.madagascar-tribune.com/26-juin-celebration-de-la-dependance.html
      => Les 7 points cités dans l’article s’appliquent 100% à notre ve-DETTE de service, à sa famille et à nos politicards en général.

    • 23 juin à 10:40 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 23 juin à 10:24 | ravalitera (#10915)

      Très beau style pour répondre à ces insouciants menteurs sans "hazon-damosina".

      Ils pensent que raconter de telles âneries changera les choses, le ridicule ne tue pas !

      Un dicton disait : "les borgnes sont rois au pays des aveugles" ; chez nous à Madagasikara, ce ne sont pas des borgnes, ce sont des aveugles qui ont des faux yeux, d’où toute cette panoplie de "plaqué or" sur tout ce qui se passe au pays.

      Ils n’ont que le "plaqué or" car ils n’ont pas réussi à récupérer les vrais des 74,5kg et les 49kg ...

    • 23 juin à 11:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ravalitera,

      Réfléchissez un peu et avec le cerveau...!

      Si vous réussissez à construire une maison avec le crédit bancaire, selon vous, vous devriez afficher sur les portes de cette maison, "c’est la banque". La banque vous accorde un crédit, car vous êtes crédible et capable de le rembourser.

    • 23 juin à 11:35 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      @Isandra :

      "Si vous réussissez à construire une maison avec le crédit bancaire, selon vous, vous devriez afficher sur les portes de cette maison, "c’est la banque". La banque vous accorde un crédit, car vous êtes crédible et capable de le rembourser."

      => crédible et capable de rembourser ne sont pas vraiment les points forts de votre gourou, vous en conviendrez.

      Quand il nous disait que "tsy mila vola avy any amin’ny mpamatsy vola intsony isika fa ny harenantsika eto no ampiasaina." et aussi "isika indray no hampidrana vola an’ny Comores".

      Si le Trosa Grande Vitesse avait ne serait-ce que remboursé 1€ de dette, il l’aurait chanté sur tous les toits, soyez-en sûre. Lui qui va jusqu’à inaugurer les abattoirs (dont le proprio est karana soit dit en passant) pour faire de la pub.

    • 23 juin à 15:42 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ Ravalitera,

      Merci pour le nouveau terme : "Trosa Grande Vitesse" de Mr HO Rainilainga !

      Quelle classe !

  • 23 juin à 10:22 | kartell (#8302)

    Gouvernance d’un menteur : Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

    Nous savons qu’il ment. Il sait qu’il ment. Il sait que nous savons qu’il ment. Et pourtant, il persiste à mentir”.
    Cette paraphrase d’une des citations célèbres d’Alexandre Soljenitsyne décrit bien la situation dans laquelle la population vit l’ère Rajoelina. Celui-ci n’a-t-il pas dit par exemple que :
    “Les routes ne se mangent pas”.
    “Si nous ne comptons que sur les bailleurs de fonds traditionnels, même en 2030, en 2050, en 2060, Madagascar restera sous-développé”.
    “Je ne ferai plus de politique si les travaux de réhabilitation de la RN13 ne commencent pas en 2021”.
    Le Président de la République est bien trop jeune pour souffrir de la maladie neuro dégénérative d’Alzheimer, caractérisée par la perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles cognitives !
    Bref, faites ce que je dis, pas ce que je fais !

    Des routes financées par les PTF traditionnels
    Pourtant, dans les régions Anosy et Androy, qu’a fait Mamimbahoaka la semaine dernière ?
    Tout le contraire de ce qu’il avait dit auparavant : Inaugurer le lancement du début des travaux de réhabilitation de routes (RN10, RNT12A, RN13) financés par la BEI, l’Union Européenne, la Banque Mondiale, la BAD, rien que des bailleurs de fonds traditionnels.
    Quant au cabinet Rothschild et au fonds souverain en qui le Chef de l’Etat a mis beaucoup d’espoirs, il faudra sans doute encore attendre un peu.
    Lorsque l’on écoute bien le discours du ministre des travaux publics, pour la RN13, il s’agit d’abord de commencer la réévaluation technique et financière de cette réhabilitation. L’état de la route s’est d’une part détérioré et nécessitera sans doute des travaux supplémentaires non prévus. D’autre part, les coûts des matériaux, du carburant etc.. ont également varié.
    Ce ne sont donc pas les travaux proprement dits qui vont commencer. C’est d’abord cette réévaluation , et cette phase durera jusqu’à fin 2022.
    Disons que le petit timonier a menti une fois de plus , mais cette fois par omission. Il va devoir revenir s’il veut vraiment assister au début des travaux.
    Et même si « les routes ne se mangent pas », le Leader Bien aimé a quand même concédé, sur le site de la Présidence, que « le développement est tributaire de la construction de routes. Et que ces routes vont changer l’histoire du Grand Sud ».

    • 23 juin à 10:23 | kartell (#8302) répond à kartell

      Suite et fin….
      Etat laïc ?
      Contrairement à ses prédécesseurs, le Président de la République avait refusé de prêter serment sur la Bible à Mahamasina, la raison évoquée était la laïcité de l’Etat.
      Est-ce pour la même raison que le régime a snobé le culte œcuménique du FFKM de dimanche dernier ? Il s’est malgré tout fait représenter par la directrice de cabinet Baomiavotse Raharinirina.
      En revanche, le président a organisé au même moment à Mahamasina un méga concert évangélique d’adoration et de louanges, avec les « Fiangonana zandriny » pour ne pas dire les sectes.
      Cette cérémonie officielle devait marquer le début des festivités de commémoration du retour de l’Indépendance. Le Petit Timonier y a d’ailleurs reçu les bénédictions en présence de Christine Razanamahasoa, de Ntsay et de plusieurs membres du gouvernement.
      Et que dire de la salle de prières Nehemia à l’Assemblée Nationale, financée sur les deniers publics ? Et si par exemple des députés de confession musulmane demandent également la construction d’une mosquée dans l’enceinte de l’Assemblée Nationale ? Ou bien cette salle pourrait-elle être utilisée par les adeptes d’autres confessions ?
      Serait-ce pour exhiber en public sa foi ? Gandhi n’a-t-il pas dit « Il vaut mieux mettre son cœur dans la prière sans trouver de paroles que de trouver des mots sans y mettre son cœur » ?
      Alors, Etat laïc ou pas ? Vous imaginez un 14 Juillet en France débutant par un concert d’adoration et de louanges rehaussé par la présence du président de la République et un Macron qui se déhanche ?

      Agenda du Président de la République
      La Gazette continuera à réclamer à la porte-parole de la Présidence le détail de l’agenda présidentiel du 9 au 14 juin 2022. Il est quand même navrant d’apprendre par des confrères étrangers que le Chef de l’Etat s’était rendu en France, notamment pour chercher un nouveau communicant en vue des prochaines présidentielles.
      Le cabinet Concerto, spécialiste de la communication stratégique et des affaires publiques, avait accompagné le Leader Bien aimé tout au long de sa campagne victorieuse de 2018. Selon ce confrère, Concerto ne voulait plus jouer le même rôle pour la prochaine campagne, à cause de relations de plus en plus difficiles avec certains membres de l’entourage présidentiel.
      Peut-être, ce cabinet ne souhaiterait pas tout simplement altérer son palmarès, pressentant une défaite possible du Président en exercice compte tenu de son très mauvais bilan, et de sa perte de crédibilité auprès des PTF et des ambassadeurs présents à Madagascar. Difficile de le lui dire directement, à lui d’essayer de déchiffrer le message tacite.
      D’autant plus que lors de ce bref passage en France, il n’a été reçu ni à l’Elysée, ni au Quai d’Orsay. Un autre mauvais signal pour Mamimbahoaka !
      Source : la Gazette

    • 23 juin à 10:45 | Shalom (#2831) répond à kartell

      @ kartell

      Pour cette émission : 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍 - 1000 fois !

    • 23 juin à 11:08 | Albatros (#234) répond à kartell

      Bonjour Kartell !.

      Belle analyse !.

      J’attend avec impatience la réponse d’une des "petites mains" du (#7070) !. Surtout au sujet de l’agenda.

      Pour une fois je la lirai !.

    • 23 juin à 15:22 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      1°“Les routes ne se mangent pas”.

      Trouvez moi des liens qui montrent bien que Andry Rajoelina, en personne, a prononcé cette phrase.

      Je sais que l’un des ses compagnons l’a fait en 2009, mais, lui, en personne, non. Peut -on, faire dire à Ravalo, par ex : toutes les divagations de Del-kely, qui a déclaré que les Malagasy sont bêtes, parce qu’ils sont venus nombreux pour assister le Gala évangélique organisé par ce régime ? A mon avis, non.

      En tout cas, les décisions et les actes d’Andry Rajoelina nous prouvent bien qu’il désavoue cette personne qui a fait cette déclaration.

      2°“Si nous ne comptons que sur les bailleurs de fonds traditionnels, même en 2030, en 2050, en 2060, Madagascar restera sous-développé”.

      Selon vous, ce passage signifie t il qu’on n’a plus besoin des bailleurs traditionnels ? Pour moi, non, d’autant plus la suite de ces phrases est ceci : "Tsy midika izany fa tsy mila ny famatsiam-bola an’ireo isika,...

      Cette déclaration est confirmée, maintenant, parce que ce régime ne se contente pas seulement de leurs financements. Ses grands projets phares, notamment, l’autoroute, Tana-masoandro, Téléphérique, Miami, etc, ne sont financés, ni par BM, ni FMI, encore moins, la BAD, mais, des autres bailleurs, pas traditionnels,...

      3°Je ne ferai plus de politique si les travaux de réhabilitation de la RN13 ne commencent pas en 2021”.

      Là encore, mauvaise interprétation, il n’a jamais dit ça, il a dit juste : "Tsy hanao politika intsony aho raha tsy vita io lalana io". Il n’a pas donné le deadline, mais, ce qu’il était sur, cette route sera réhabilitée.

      4°Quant à son Agenda. Selon loi, le Président est il obligé de donner aux journalistes ou publier son agenda ? Ce que je sache non, aucun texte ne l’ en oblige. Je ne trouve pas pourquoi, la Dircom devrait leur donner.

    • 23 juin à 15:48 | Shalom (#2831) répond à kartell

      Chacun son tour :

      23 juin à 15:22 | Isandra (#7070) répond à kartell ^
      ...
      1°“Les routes ne se mangent pas”.
      Trouvez moi des liens qui montrent bien que Andry Rajoelina, en personne, a prononcé cette phrase.


      C’est toujours la même réponse de ce robot.
      Pourtant, pourtant ...
      Quand vous lui exigez des réponses sur certaines situations, le robot botte toujours en touche.

      Analyse :
      En 2009, tout le monde qui accompagné "Trosa à Grande Vitesse" disait que “les routes ne se mangent pas”, en revanche Mr HO Rainilainga ne l’a jamais nié.
      Et bien, que nous dit la sagesse ancienne : "Qui ne dit mot consent".

      Arsonist ! Démonstration par l’absurde !

    • 23 juin à 16:04 | Albatros (#234) répond à kartell

      Chose promise, chose faite !.

      J’ai pris le temps de lire la réponse de la "petite main" de service !.

      Remarques :
      - J’ai noté de style épistolaire de la réponse qui montre, une fois de plus, que les "petites mains" sont vraiment plurielles !. Ce que les médiateurs du site ont certainement constaté également !. Quid des règles de la Charte des Commentaires ?.
      - J’ai noté le "bottage en touche" de la réponse sur l’agenda du Calife orange !. C’est du même ressort que : "Aucune Loi n’oblige les parlementaires à lire les projets de Loi (CF : le PLFR 2022 !), pour les voter" !.
      Ou "aucune Loi n’oblige les élus à tenir leurs promesses".
      Etc.... etc....

      On peut ne pas être "obligé", mais souhaiter informer ses "sujets" sur ses déplacements.
      Surtout quand ces derniers, se font à l’Etranger.
      Notamment vers le pays de l’ancien colonisateur que la " 1ère main" du (#7070) critiquait tant avant 2018 !.

      Quand "Son Altesse" se déplace pour pré-inaugurer quelques kilomètres de route, dont les travaux n’ont pas commencés, "l’obligation d’informer" semble beaucoup plus facile.
      Est-ce "Constitutionnel" ?!.

    • 23 juin à 17:40 | Jacques (#434) répond à kartell

      https://www.youtube.com/watch?v=JITJGIq63VA&ab_channel=2424mg

      Culte œcuménique du FFKM, qu’est-ce qu’il y aurait à foutre alors qu’au stade de Mahamasina (il paraît que ça s’appelle aujourd’hui stade Barea...) un bal poussière original allait avoir lieu. Mais bien sûr, le Rainilainga Mr HO a opté pour le bal poussière, il était dans son élément. Nul regret et il a raison, le stade était plein comme un œuf, quasiment un air de pré-campagne électorale. Et les pauvres gasy qui se plaignaient de toute sorte de difficultés s’y sont rendus aussi pour se trémousser avec ce guignol. À quel moment allaient-ils se rendre compte que ce guignol de Rainilainga Mr HO les font tourner en bourrique en permanence ?

  • 23 juin à 11:47 | vatolahy (#11348)

    si c’est MOI qui donne tout l’argent pour la construction de la route ai je le droit d’affirmer que la route est à MOI ?

  • 23 juin à 11:52 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Tout augmente y compris la dette publique de Madagascar :

    https://www.actutana.com/depeche/en-2008-la-dette-etait-de-22-milliards-e/

    Si vous voulez allez sur le site :

    https://fr.countryeconomy.com/gouvernement/dette/madagascar

    Sans commentaire.

    Cordialement

  • 23 juin à 12:14 | Besorongola (#10635)

    DÉSORDRE, CHAOS ET PEUR !

    Désordre, chaos et peur ce sont les 3 mots qui résument la situation à Antananarivo avec ses interminables embouteillages selon mon épouse. À la veille de la fête nationale, beaucoup de personnes vendent des gadgets aux couleurs nationales ainsi que des drapeaux malgaches pour marquer cet événement. Mon épouse a toujours adopté cette attitude de vouloir être en contact des petites gens. Elle prend exprès le bus et les taxis pour être au plus près des gens À ANALAKELY, un couple vend des drapeaux vert blanc rouge pour avoir quelques fmg. Mon épouse qui est une andafy ne sait pas trop utiliser le fmg mais plutôt l’ariary alors que beaucoup de gens utilisent encore le fmg. Elle sait que 1Ariary=5 fmg mais elle a l’habitude de convertir l’euro = 4300 ariary . La raison c’est que dans les bureaux de change, on ne parle pas de Fmg mais de l’ariary.
    Le couple en question vend tout ce qui est vendable selon les périodes. En cette veille de fête de l’indépendance ils vendent des drapeaux. C’est leur témoignage ! . Ils affirment que de toute leur vie, ils n’ont jamais vécu de misère pareille. Ils ont un enfant en âge d’aller à l’école mais il faut payer 40.000 Ar c’est à dire presque 10 euros. pour l’inscription scolaire dans des écoles publiques. Argent qu’ils ne possèdent pas et donc l’enfant ne peut pas aller à l’école. Spontanément mon épouse leur a donné cette somme pour les aider. Cela fait des années qu’ils n’ont pas de travail et ils vivent au jour le jour avec ce qu’ils gagne dans leur vente. Ils sont 6 à la maison à vivre dans une pièce qu’ils louent à 80.000 Ar par mois c’est à dire presque 20 euros . Parents et enfants dorment par terre dans le sens de la largeur sur matelas "tsisy fady". La cuisine se fait dehors avec du fatampera. Les gens souffrent et sont impuissants devant leur sort. Ils voient circuler des riches avec leur belle voiture, ils éprouvent juste un sentiment de dépit Ils sont devenus rebelles mais ils ne se révoltent pas pour l’instant. Ils ont la peur dans leur regard qu’ils qualifient de peur de tomber dans la mendicité. Pour préserver leur dignité ils se débrouillent tant qu’ils peuvent en vendant du matin au soir tout. Ils affirment qu’ils ne mangent qu’une fois par jour un repas à base de riz et de anana (brèdes). Cela fait des années qu’ils ne mangent plus de viande.
    La dernière fois que mon épouse était à Mada c’était en 2016 à la même date. Elle a constaté la dégradation flagrante du niveau de vie des gens. Elle affirme qu’elle n’a jamais vu de telle intensité de misère. Elle a affirmé que ceux qui disent que les Malgaches ne veulent pas travailler sont ou des menteurs ou des à accusateurs . Ce n’ est plus une vie mais une survie que ces gens mènent . D’une manière naturelle, un homme ou un animal en situation de survie se débat et c’est le cas de ces gens. Ils n’ont plus la force de se battre, ils se débattent.

    Ce qui a déclenché et amplifié tout ça c’est le manque de travail. Le taux de chômage à Madagascar s’élève jusqu’à 80% de la population selon le ministère des affaires sociales Le Covid, les cataclysmes naturels, la guerre en Ukraine sont des facteurs amplificateurs dans ce pays déjà exsangue.

    • 23 juin à 12:19 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... Les personnes qui ont la chance de trouver un post de domestique chez les fonctionnaires et les riches sont considérées comme des privilégiés car elles mangent ce que mange leur patron et ils ont en plus un peu d’argent de poche. Certains considèrent cette pratique comme un esclavage moderne mais avec un recul c’est une pratique qui aide beaucoup de gens.C’est une forme de partage de revenus contre service. Les femmes arrivent de temps en temps à trouver à faire des repassages ou blanchisseuses. Les hommes dans le jardinage ou chauffeur chez les plus riches. Mais le trait commun chez ces gens là c’est leur difficulté à nourrir leur famille....

      Dans sa jeunesse, mon épouse aimait bien aller s’acheter des samoussas chez Shalimar à Tsaralalana, elle est contente de constater qu’ils sont toujours là les Karana qui font ça et 1 samoussa coûte 1000 ariary ou 40 cts d’euro. Ce sont des samoussas de luxe car ce qu’ils vendent au bord de rue coûte 500 Ar comme les ramanonaka, mofo gasy, menakely et l’incontournable mofo akondro ou beignet de banane. C’est tout ça qui faisait le charme de ce pays lorsque, à l’époque, il existe des endroits précis pour trouver les meilleurs produits . Maintenant il y en a partout au bord des rues dans de conditions d’hygiène qui laissent à désirer.

      Depuis le gala évangélique du dimanche dernier, il paraît que beaucoup de gens n’ont pas apprécié l’éloge vibrante de Rija Rasolondraibe à l’endroit de Mr Ho. Ce dernier a affirmé que Mr Ho "aurait vu Dieu qui lui a confié de diriger Madagascar !" . Les Malgaches en général se disent aimer Dieu mais ce genre de "prophétie" ternit vide l’image de son auteur. Ce chanteur évangélique est devenu célèbre il y a 12 ans avec un chant intitulé "Mbola ho tsaraina" ou bien "il y aura un jugement" ou plutôt "tu seras jugé" pour fustiger les dirigeants véreux. Il a evitë soigneusement de reprendre ce chant à Mahamasina dont les paroles correspondent bien à la situation sous Mr Ho actuellement. Cette fois-ci au contraire il a interprété un chant qui glorifie visiblement Mr Ho. Et pour terminer, il a proclamé que Madagascar est libéré de l’emprise du diable qui est désormais parti loin.! Cette séquence lui a coûté de sa réputation à Rija Rasolondraibe car il est devenu le cible privilégié pour ceux qui n’aiment pas ce régime.

      Écoutez :
      https://youtu.be/hWNRoePtEhs40.

    • 23 juin à 16:38 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Avec Le TIM, c’est toujours comme ça, ny azy ihany no manitra. Vous êtes un ange, quand vous êtes pro-Dadany, mais, une fois, vous passez d’autre coté, vous êtes traité Démon. C’est à peu près, la même mentalité que certains forumistes ici, qui se croient avoir le monopole de l’intelligence,...

      https://www.facebook.com/actusmada/photos/a.1898861663467657/5602586636428456/

  • 23 juin à 12:18 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Pour les très rares fois où il l’ arrive de lire cette vérité là :

    https://laverite.mg/politique/item/16444-commune-urbaine-d%E2%80%99antananarivo-un-millier-de-cam%C3%A9ras-pour-surveiller-les-rues-de-tana.html

    Les Migs de l’ amiral des eaux pourries ont bien fini en marmites à Ambatolampy.

    Je gage que ces poteaux métalliques, support de ces caméras, risquent fort bien d’ avoir le même sort.

    Cordialement

  • 23 juin à 12:27 | tiryco (#9153)

    La fête es terminé
    Il vas falloir s aligner sur le vrai coût des carburants et ça va faire très très mal

  • 23 juin à 12:31 | Ra-Jao (#282)

    Hoy Isandra hoe 13450 tao @ district Ambohimasoa sy Isandra no afaka tao @ ilay 81% ny malagasy farany mahantra. Asaivo corrigé.ny instat ary Isandra io statistique fa mba efa 80,99% sisa izany ireo mmihaina @ 1,99$ isan’andro. Bravo mamimbahoaka tena mihazakazaka izany fihenan’ny tahan’ny fahantrana hatramin’izay nitondra ao efa ho 10 taona izay.
    Fa raha avadika ny resaka. Tsapako fa mety ho tsara ho an’ny malagasy ny hisian’ny forces politiques 3 matanjaka toy ny aty France @ izao fotoana. Nupes , Ensemble ary ny RN. Io majorité absolue ao @ assemblée io no tena mahatonga ny président ho Jupiter. Jupiter angamba i Macron, fa tena any an-kitrokelin’i Rajoelina mihintsy izay super Jupiter . Efa tsorina mihintsy moa fa ny asa rehetra ao Madagasikara dia projet présidentiel daholo. Rehefa mandinika aho anefa dia mbola manahy satria na dia majorité relative aza ny an’ny izay Président lany ka tsy hiroborobo be indray ve ny mallette, satria ireo solombavambahoaka eto amintsika mantsy dia hivoky eo @ toeran’ny vahoaka no tanjony. Fa inona ary izany no rafitra mety ahomby eto amintsika e ? Fédéralisme, regionalisme, collectivité décentralisée … ?

  • 23 juin à 12:42 | lé kopé (#10607)

    Le FFKM a organisé une assemblée le même jour que le culte Evangélique au Stade des Barea , où des chefs d’Institution ont élaboré une chorégraphie "sommaire", pour galvaniser une foule qui se sent pousser des ailes, à la moindre animation , mais ...le ventre vide . Si du temps de la décadence de l’Empire Romain , leurs Dirigeants ont inventé une supercherie pour endormir le peuple , à savoir le pain et les loisirs (Panem et Circences), le Leader bien aimé a lui , réussi à faire trémousser la foule , le ventre vide . Il faut reconnaître qu’il est dans son milieu , car l’animation a été sa spécialité dans une vie antérieure , surtout que son Entreprise retrouve des couleurs du côté d’Antanimena , avec ses panneaux publicitaires , qui ont drainé la foudre du Laitier , ainsi que de son serviteur , l’ancien Maire de La Capitale , Patri....ck.
    Des membres influents de l’opposition , enfin réunis , ont déclaré en voix off , qu’une entente a été trouvée pour nommer un Premier Ministre de Consensus , avec l’aval des Catholiques , une force incontournable dans ce Pays . Malheureusement , cette tentative a échoué à cause du droit de veto de l’Archevêque de la Capitale , qui malgré ses démêlés avec la justice , continue de soutenir le Calife . En tout cas, cette démarche , louable certes , reviendra sur le tapis , avec la hausse imminente du prix du carburant , qui automatiquement fera encore une fois ,flamber le prix des denrées de première nécessité . Salut les Copains .

  • 23 juin à 12:58 | kartell (#8302)

    Il est clair que sur le plan international, son Excellence est de plus en plus ostracisé, au vu de ses comportements, non seulement, incontrôlables mais dérivant vers une forme d’évangélisme politique qui le contraint à se rapprocher de plus en plus du club fermé des despotes avec la Russie, en tête de gondoles…
    Mais, ultra-dépendant d’une assistance francophone dans de nombreux domaines de la coulisse dont celui du marketing politique, il se voit contraint et précipité de faire son marché à Paris, en jet privé, où bien peu de potentiels preneurs se sont manifestés pour répondre à son offre low-cost dans son contenu..
    Il faut dire que chacun connaît le profil du demandeur qui ne joue guère en sa faveur et les derniers à pouvoir répondre à sa demande seront ceux qui occupent le fond de la corbeille parisienne, autant dire que cette future campagne électorale ne va pas se jouer dans la dentelle mais dans une atmosphère, manu-militarisante ..
    Le plus inquiétant reste son inconstance manifeste à tout entreprendre pour conserver les rênes du pouvoir, quitte à renouer des alliances avec les infréquentables de cette planète, en soupçonnant déjà que les premières approches de coulisses ont dû être, déjà, scellées…
    Et engager de la sorte le pays vers ces horizons douteux, donne la mesure des dégâts potentiels qui se surajouteraient à l’état des lieux actuels…
    Visiblement, très esseulé même sur son propre continent, notre « homme providentiel » donne un coup d’accélérateur à son avalanche d’inaugurations, cédant à une forme de panique faisant suite aux hausses inévitables, afin de se trouver au plus vite, une nouvelle forme de communication pour espérer se trouver ce second souffle, salutaire, face à une situation économique catastrophique et une réélection qui va se jouer, à coup de millions de $ !…
    Il semble tenir la corde, mais très vermoulue,et sans possibilité d’en changer, face à une adversité qui dépasse largement le petit cadre de l’insularité !..

  • 23 juin à 13:11 | Besorongola (#10635)

    Kartell Salut.

    J’ai apprécié vos analyses qui sont, comme d’habitude, pertinentes et réalistes et je vous suis reconnaissant Comme avec notre ami Le Kopé je lis vos posts avec régal. Là où je veux juste rebondir c’est sur la laïcité à Madagascar. Madagascar est un pays profondément "religieux" mais rare sont les Malgaches croyants. La religiosité est une forme apparente de piété pratiquée par beaucoup pour montrer à la société surtout leur position sociale que leur foi. Ce qui explique l’utilisation "des religions" par les politiciens pour être crédible. À une époque, un certain Pasteur le feu Richard Andriamanjato était plus homme politique que homme d’église. Il avait même témoigné que sa vocation c’est la politique mais mais son statut de Pasteur lui conférait une certaine protection vis à vis des autorités.
    À notre époque, les religieux s’adonnent sans complexe à la politique.. Des pasteurs, des curés, et même des Mpiandry participent activement au grand jour la politique à Madagascar. Même dans les moments de tension politique difficile, les hommes et femmes d’église Gasy n’hésitent pas à descendre dans la rue. En 2010, des pasteurs et des fidèles se sont retrouvés volontairement le 20 mai au milieu d’une fusillade entre des éléments rivaux de forces de sécurité malgaches qui a fait deux morts et plusieurs blessés. Les membres du « Mouvement des ecclésiastiques » s’étaient sciemment installés à proximité de la caserne de la Force d’intervention de la gendarmerie nationale pour organiser leur culte, non autorisé, car ils savaient que les gendarmes mutins soutenaient leur initiative et c’est l’une des raisons de l’intervention des forces de l’ordre.
    Les analystes politiques les plus invités par les médias sont des hommes d’église.
    Bref, on ne peut pas comparer la laïcité Gasy avec la laïcité telle qu’elle est en France ou en Europe. L’idée de la laïcité Gasy est plutôt comparable à ce qui se passe aux États-Unis.

    • 23 juin à 13:18 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      LES ETATS-UNIS : UNE DÉMOCRATIE LAÏQUE, MAIS UNE SOCIÉTÉ TRÈS RELIGIEUSE
      Amérique du Nord États-Unis
      Les Etats-Unis restent encore un pays très chrétien :

      Selon une étude de de la CNRS 70% des Américains se disent chrétiens.
      Mais réalité nouvelle dont les médias ont peu parlé : aujourd’hui pour la première fois dans l’histoire du pays, une minorité d’Américains se déclarent protestants, soit 47%.
      21% sont catholiques.
      6% appartiennent à des religions non-chrétiennes (Hindous, bouddhistes, juifs, musulmans).

      Mais de plus en plus, beaucoup d’américains ne pratiquent plus leur religion. Ce déclin est particulièrement marqué pour les jeunes générations : ceux qui sont nés après 1981. Ils sont moins pratiquants que leurs aînés, ils prient moins souvent, ils ont moins confiance dans les institutions religieuses que leurs parents, ils sont plus individualistes. A cela s’ajoutent ceux qui quittent la religion de leurs ancêtres ou de leurs parents : ils sont nombreux chez les protestants classiques (mainstream), et chez les catholiques. D’où le déclin repéré du nombre total de protestants (- 5% en 7 ans). Même déclin chez les catholiques, mais cela est caché ou plutôt compensé par l’arrivée de nombreux immigrés latinos.
      la meilleure mesure du déclin de la religion aux Etats-Unis tient à la montée démographique des « Nones », des sans religion : Ils étaient 16% en 2007, ils sont 23% en 2014 et 36% chez les jeunes de 18-24 ans. Plus du tiers des jeunes Américains n’ont pas de religion et se disent, tantôt athées (3% !) tantôt agnostiques, tantôt « sans religion particulière ». Sans religion, ne veut pas dire sans « spiritualité » et Obama disait de sa mère, de façon très touchante, « ma mère était athée, mais je n’ai jamais connu de personne possédant une telle spiritualité ».

    • 23 juin à 15:46 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      @ Besorongola,

      Si son Excellence a trouvé de l’interêt à présider ce raout évangéliste, il doit avoir mille raisons de réagir de la sorte en y assistant en guest-star, vêtu tout de blanc, symbole d’une virginité politique, très discutable !...
      Chacun pourra mesurer la méthode utilisée pour conquérir sans effort un public acquis puisqu’invité par ses soins à ses festivités d’un autre âge …
      La graine évangéliste a été semée, voici, déjà, plus de vingt ans, on en voit désormais le résultat qui devrait faire réagir les églises traditionnelles qui étonnamment sont restées silencieuses en laissant faire mais jusqu’à quand ?..
      La prière est devenue le complice et l’alliée du pouvoir, une charria, version évangéliste serait-elle en train de se bâtir ou de se construire ?…
      Le maître maçon aurait-il troqué son bleu de travail pour une chasuble blanche, immaculée ?…

    • 23 juin à 19:06 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Besorongola ,
      Bonjour , cette collusion de l’Eglise avec l’Exécutif a commencé avec l’ancien Maire de la Capitale de La première République pour les FJKM, mais aussi avec un Pasteur Luthérien de Fianarantsoa (Ivory Avaratra), qui s’est acoquiné avec le Maire de cette même ville de l’Epoque , en devenant son premier adjoint . Depuis ce moment là , des religieux, moins conformistes ont poursuivi la tradition , pour nous entraîner dans ce marasme économique qui nous écrase jusqu’à nos jours . Les Catholiques ne sont pas en reste , et le laitier s’en est servi lors des évènements de 2002 , en sensibilisant toute la population rurale , qui n’était accessible que par les paroisses , et en s’aidant de l’entreprise TIKO , qui est implantée sur tout le territoire National. Pas plus tard que la semaine dernière , l’Eglise Catholique ( selon l’opposition, le conditionnel est de rigueur), était sur la même longueur d’onde que la troisième voie (opposition avec tous les autres dissidents) pour la mise en place d’un Premier Ministre de Consensus , mais l’Archevêque de La Capitale avait misé sur un membre du Bureau Permanent de l’Assemblée Nationale , ayant rallié le laitier en 2002, et ayant toujours obtenu un poste bien rémunéré , sur tous les régimes qui se sont succédés. Un autre ancien Ministre , originaire du Sud aussi , a été proposé par l’Archevêque de La Capitale , mais recalé par les Opposants . Le coup d’Etat Institutionnel de 2018 s’est produit de la même façon pour mettre en place l’actuel PM. Mais on finit toujours par être puni , là où on a pêché . Même motif , même sanction .

  • 23 juin à 13:43 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    C’est de pire en pire, une jeunesse droguée :

    https://lexpress.mg/21/06/2022/addiction-des-lyceens-et-collegiens-sous-lemprise-de-la-drogue/

    Rien ne va plus, je crois que la Société Malagasy est définitivement foutue.

    Pleure ô mon pays bien aimé.

    • 23 juin à 14:51 | Jipo (#4988) répond à Yet another Rabe

      Ne pas croire toutes les konneries que racontent les merdias de bas étages et mauvaises qualités !
      Comment croire qu’ un enfant de 13 ans puisse se shooter ???
      Comment croire qu’ un enfant de 13 ans puisse avoir suffisamment de vola pour s’ acheter de la poudre ???
      Comment mélanger poudre ; rongony et space cake ???
      et pour finir c ‘est la veine centrale au creux du coude qui est utilisée et non la veine latérale montrée sur la photo .
      Il est urgent de cesser de se comporter comme un consommateur polymorphe et d’ aller vérifier les informations ânonnées , sans tout gober comme une oie que l’ on gave ...
      l’ exemple porc du masque en est la parfaite illustration , quant à celle des vaccins qui protègent des formes graves, en tous les cas : pas de leur connerie dont la gravité nécessiterait l’ euthanasie !
      Maintenant quand vous apprendrez ou comprendrez que vous faire contaminer par un vacciné ou un non vacciné ne changera strictement rien, et vous faire inoculer de vous protègera de strictement rien, allez vite vous mettre la tête sous l’ eau, vous risquez la surchauffe 🤪

  • 23 juin à 14:07 | Turping (#1235)

    - Même prendre le transport en commun en se serrant comme des sardines devient un luxe maintenant .
    - Cette hausse en se focalisant sur la conjoncture internationale est prévisible si le prix du baril de pétrole augmente d’autant plus qu’on n’est pas un pays producteur.
    - La problématique à soulever : Dans un pays où beaucoup de gens vivent au jour le jour à la survie ,sortir 1000 ariary ,disons 2000 ariary par jour et par personne pour les trajets A/R au quotidien devient très compliqué si on est nombreux sous les mêmes toits .A côté il y d’autres charges y afférentes : la nourriture , la Jirama , les écolages des enfants et les matériels nécessaires .
    - Une situation insoutenable chez beaucoup de ménages où l’état n’a pas les moyens de les aider alors que la précarisation généralisée est déjà omniprésente pour l’alourdir encore .
    En parallèle l’inflation galopante est là ,dans un pays qui ne produit pas beaucoup dans l’attente des produits importés ,en commençant par le riz .Quelle misère !

  • 23 juin à 15:06 | Ra-Jao (#282)

    Mais où est ce qu’on en est réellement avec nos gisements pétroliers, Tsimiroro, Bemolanga…Existent-ils ou non ? Si oui qu’est ce qui bloquent leur exploitation. Le monde entier prend aujourd’hui conscience des inconvénients causés par leur dépendance vis à vis de l’exterieur et cherche l’amenager autant que possible. Paul Kagame nous donne l’exemple en dénonçant la dependance de plus d’ 1 milliards d’africains vis à vis du seul pays de l’Ukraine. Il prend acte tout de suite et investit 1 MD de $ dans son agriculture. Notre mamimbahoaka vient de se réveiller et perd encore son temps avec sa conférence nationale pour l’autosuffisance alimentaire. Mais bon ne dit-on pas qu’il vaut mieux tard que jamais, même si personne n’est dupe que tout ça n’est qu’une propagande préélectorale pour 2023. Notre pays doit et peut être autosuffisant par rapport aux PPN si nos politiques ont compris ce changement de l’ordre économique mondiale où l’a mondialisation ne sera plus la panacée. Rajoely l’a-t- il compris pour les quelques temps qui lui reste et ceux qui s’opposent à lui s’ils arrivent au pouvoir ont-ils cerné cet enjeu ? C’est ce que j’ai contre Ra8 qui ne jure que par les bailleurs traditionnels. D’ailleurs, j’ai la ferme conviction qu’ils le sont tous pareil. Aucun parti ne définit une stratégie pour s’en affranchir.
    Notre ministre de l’economie a avoué que notre inflation est une inflation importée. C’est à peine si elle n’a pas dénoncé que c’est le résultat de la politique du tout importés de Rajoelina. S’il a investit dans l’agriculture et l’elevage les 150 M€ pour son téléphérique auquel s’ajoute son investissement pour son Colisée dont on ne sait pas ça a servi à quoi jusqu’a maintenant, peut-être qu’on ne serait pas à 81% de notre peuple avec 1,99$ par jour aujourd’hui. L’investissement dans l’agriculture n’attend pas 2 ans M’ le Président pour donner ses fruits, mais à peine 6mois si la politique est bien menée, n’est ce pas ?

    • 23 juin à 15:31 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao

      "Le Chef de l’État a ainsi avancé la mise en place d’un guichet agricole au niveau de chaque district. Il s’agit d’un centre d’approvisionnement en intrants agricoles tels que les semences améliorées et les engrais, mais aussi des matériels agricoles ainsi que des produits phytobiologies sanitaires. Un centre d’appui à la gestion foncière sera également installé au sein de ce guichet agricole. Composé entre autres d’avocats et de magistrats, sa mission sera aussi de recevoir les doléances et de prodiguer des conseils juridiques en matière de sécurisation foncière. Ce centre contribuera aussi à mettre en place des services fonciers de proximité pour traiter les demandes locales.

      Pour améliorer les conditions de vie des paysans, l’État Malagasy entend mener des négociations auprès des institutions de microfinance pour que les paysans puissent bénéficier d’une baisse des taux d’intérêt.

      Par ailleurs le Président Andry Rajoelina a aussi rappelé les nombreux projets déjà en cours de mise en œuvre à travers le pays. L’objectif est que la Grande Île redevienne le grenier rizicole de l’Océan Indien comme ce fut le cas dans les années 70- 80, a-t-il martelé. Pour parvenir à l’autosuffisance alimentaire, l’industrialisation agricole et la promotion de l’agri-business sont incontournables, estime le Chef de l’Etat. Aussi, le gouvernement prévoit-il de favoriser la mise en place de différentes mesures incitatives pour encourager les investisseurs locaux et internationaux à investir dans le secteur de l’agriculture."

      https://www.presidence.gov.mg/actualites/1607-conference-nationale-pour-l-autosuffisance-alimentaire-participation-active-du-president-de-la-republique-andry-rajoelina.html

    • 23 juin à 15:52 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Le budget du MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ELEVAGE a augmenté de 473 Milliards(2021) à 611 Milliards d’ariary(2022).

  • 23 juin à 15:28 | Isandra (#7070)

    Utilisons notre argent à bon escient !

    Administration - 5000 postes budgétaires en moins cette année

    "9 milliards d’ariary en moins sur la prévision initiale de 3266 milliards destinée à couvrir la masse salariale des fonctionnaires seront amputés du budget annuel selon le projet de loi de finances rectificative. Le gros du réajustement s’explique surtout par une réduction de -23,2 milliards d’ariary du crédit alloué aux recrutements suite à la réduction du nombre de dotations de postes budgétaires au titre de 2022. Le nombre d’agents à recruter passant de 22 914 à 17 900.

    A la base, en termes de répartition, 20 791 postes devaient être affectés au niveau des ministères prioritaires entre autres, ministère de la Santé publique, ministère de l’Education nationale, ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ministère de la Défense nationale, secrétariat d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale auprès du ministère de la Défense nationale, ministère de la Sécurité publique, ministre de la Justice. Et 2123 au niveau des autres ministères et institutions pour combler les départs et assurer l’opérationnalisation des projets d’investissement public. Ainsi, après rectification, 17 200 postes budgétaires seront affectés au sein des ministères concernés et ceux 700 dans les autres ministères pour compenser les départs à la retraite, assurer l’opérationnalisation des Projets d’investissement public et satisfaire les besoins en effectif pour le cas des nouveaux ministères.

    Priorité à l’éducation

    En comparaison, il y a deux ans, 8 000 postes budgétaires ont été réservés à l’enseignement général et l’enseignement technique et professionnel pour l’année 2020. De plus, si en 2019, 4.000 maîtres FRAM et des enseignants autorisés à enseigner ont été recrutés, en 2021, par contre, leur nombre était de 17.500. Cependant, aucun enseignant dans les établissements privés ne fera l’objet d’un recrutement en tant que fonctionnaire. En effet, la priorité de ce département est d’abord de titulariser les maîtres FRAM répartis dans les établissements publics. C’est une logique s’inscrivant dans la politique du ministère pour autant que ces agents subventionnés attendent depuis des années d’être titularisés. Par ailleurs, dans certaines écoles publiques, ils sont plus nombreux à travailler que les enseignants fonctionnaires. Mais rappelons, au passage, qu’à part les maîtresses dans le primaire, les professeurs dans les collèges et lycées cumulent souvent leurs activités. Ils enseignent à la fois dans le public et dans le privé. En outre, le ministère de tutelle ne ménage pas ses efforts dans l’intégration des maîtres FRAM. Notons que 20 000 parmi ces derniers ont déjà bénéficié de cette titularisation à une époque. Pourtant, selon les autorités, cette décision de réduire le budget de recrutement n’impacte en rien l’objectif du Gouvernement de

    renforcer les secteurs de l’Education nationale, de la Santé publique, de la Sécurité publique et de la Justice. En effet, la réforme de l’administration publique - surtout au sein du ministère de la Justice ainsi que de l’Education - est un grand défi auquel les dirigeants doivent se focaliser."

  • 23 juin à 15:38 | Isandra (#7070)

    "La croissance économique devrait se situer autour de 4,3% en 2021 (contre une prévision
    de +3,5% dans la LFI 2022) grâce notamment au rebond significatif du secteur industriel (+18,3%),
    au redémarrage du secteur tertiaire (+3,3%), et malgré une reprise plus timide du secteur primaire
    (+0,3%).
    Les catastrophes naturelles survenues au premier trimestre 2022 ainsi que les
    conséquences de la guerre en Ukraine (hausse des cours de pétrole et de produits alimentaires ;
    ralentissement de la demande mondiale ; incertitude) vont peser sur l’économie malagasy. Les
    objectifs de croissance économique sont ainsi revus à la baisse. La LFI 2022 prévoyait une
    croissance économique de +5,4% en 2022. Les estimations récentes indiquent que Madagasikara
    devrait connaître une croissance économique de +4,3% en 2022."

    • 23 juin à 15:55 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.

      Parlons d’éducation que cet article voit comme prioritaire pour Mr Ho . Mon épouse a donné 10 euros à un couple qui n’a pas cet argent pour inscrire leur fils à l’école publique et ils ne sont pas les seuls à être dans cette situation selon eux . Comme vous êtes sur place, est ce que ces gens là ont profité de la compassion de mon épouse sachant qu’elle est andafy ou c’est vraiment cela ?

    • 23 juin à 19:10 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra,
      4 tracteurs et trois mer.des pour 15 millions d’agriculteurs :
      "Les terres potentiellement cultivables représenteraient 36 millions d’ha, mais à peine 3 millions d’ha sont effectivement exploités. Le nombre d’exploitations est de l’ordre de 2,4 millions."
      Ca ce n’est pas de l’imaginaire, c’est le résultat des conneries de ton DJ BAC -7 et de sa gestion.
      Il préfère des colisées, des téléphériques, des Miami Beach, des 4X4 hors de prix pendant que le peuple crève de faim.
      C’est vraiment un président menteur, voleur, assassin et dictateur !

  • 23 juin à 16:03 | Aulivier643 (#11346)

    @ kartell

    État laïc ?

    Negatif mon Colonel..

    L Aid a été déclaré « jour , férié, chômé, payé « par son excellence president fondateur depuis peu..

    Je parlerais plus de gloubiboulga d idees et principes contradictoires, permettant de satisfaire a un instant « t » toute catégorie de la population madagougesque susceptible de voter en transhumance..

    🐑

    • 23 juin à 18:04 | kartell (#8302) répond à Aulivier643

      @ Olivier,

      La laïcité restera une valeur des pays développés, et la culture du bénitier et du « pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir » aux évangélistes des pays d’avenir qui le resteront !..
      Il est vrai qu’on ratisse large, ici, en accommodements en fonction de la générosité des donateurs, dans une version voilée du religieux alibi …
      Mais, désormais, il devient difficile de se faire une petite place, à moins de s’offrir des vols directs et hebdomadaires depuis le Bosphore…
      Le temps béni du bedeau est révolu, aujourd’hui, on est passé au temps des salamalecs religieuses ou pas !..

      🙏🏿

  • 23 juin à 16:29 | Ra-Jao (#282)

    Le budget del’agriculture et de l’elevage de 611md d’ariary c’est à dire 142 M€ pour l’agriculture et l’elevage dans un pays de 27M d’habitant. Le Rwanda pour a peine 12M d’habitant y investit pour 1md de $• Solliciter la micro finance à baisser ses taux pour financer ces projets. Est ce que l’Etat bonifiera ces taux, c a d compenser le différentiel avec le taux de marché. Dans le cas contraire, il n’y aura pas de financement car la microfinance n’est pas philanthrope. Ce sont des entreprises privées qui ne vont pas suppléer à la defaillance de la politique de l’Etat.
    Ces derniers temps, j’ai bien constater que rajoely veut rattraper ses errances durant ces trois années à ce pouvoir. Mais comme il nous a tellement gaver avec ses effets d’annonce que j’applaudirai quand il y aura des résultats palpables dans l’assiette de notre peuple. Comment ne pas être sceptique faces à ses dépenses incalculables pour les événements festifs qu’il organise et qu’il va organiser alors des pauvres salariés des entreprises publics ne sont toujours pas payés depuis 2, 6, 1 an : l’entreprise d’Etat de pesage des vehicules, les internes en médecine…

  • 23 juin à 16:43 | Ra-Jao (#282)

    Isandra, merci d’avoir rappelé que Madagascar était un grenier en 70-80. Ouf, tu avoues quand même que mamimbahoaka est un grand mytho quand il a dit presque, que rien n’ a été fait pendant ces derniers 60 années et qu’il est le messie atendu pour rétablir cette dégradation de notre économie !

  • 23 juin à 17:07 | Besorongola (#10635)

    Isandra.

    “Si nous ne comptons que sur les bailleurs de fonds traditionnels, même en 2030, en 2050, en 2060, Madagascar restera sous-développé”.selon Mr Ho.
    En tant que responsable politique cette déclaration est une erreur politique de l’auteur. La suite ça devait être celle-ci :"Moi Mr Ho, je propose une autre voie pour le financement.... Mais comme dans son habitude il parle sans réfléchir pour fustiger ses adversaires mais il ne propose pas la solution de rechange. Mais tout le monde sait que Mr Ho a caressé dans le sens du poil de la bête quand il a fait cette déclaration. La "bête" ce sont les nationalistes de tout bord qui cherchent à en découdre avec les anciens colonisateurs.
    La réalité maintenant c’est que la dette publique rapportée au PIB devrait augmenter à 46,9% ( 3,3 points) en 2021 contre 43,6% en 2020. Elle est majoritairement externe (34,7 % du PIB contre 32 % en 2020) et cette tendance s’accentue. L’analyse de soutenabilité de la dette du FMI parue en mars 2021 et qui inclut le scénario Covid, maintient le pays en risque « modéré » (comme en juillet 2020) pour la dette externe tout comme pour la dette publique.

    À la mi-mars 2022, le portefeuille de la Banque mondiale à Madagascar s’élève à 2,48 milliards de dollars, et comprend 23 projets nationaux et une opération régionale.

  • 23 juin à 17:10 | purgatoire (#11152)

    « nous n’allons plus dépendre des aides étrangères, parce qu’un pays qui dépend des aides ne sera jamais autonome et restera aussi pauvre dans 30 ans, 40 voire 50 ans ».

  • 23 juin à 17:11 | purgatoire (#11152)

    « nous n’allons plus dépendre des aides étrangères, parce qu’un pays qui dépend des aides ne sera jamais autonome et restera aussi pauvre dans 30 ans, 40 voire 50 ans ».

  • 23 juin à 17:11 | purgatoire (#11152)

    « nous n’allons plus dépendre des aides étrangères, parce qu’un pays qui dépend des aides ne sera jamais autonome et restera aussi pauvre dans 30 ans, 40 voire 50 ans ».

    • 23 juin à 17:41 | Besorongola (#10635) répond à purgatoire

      SELON RAJOELINA, MÊME EN 2030, 2050 OU 2060, MADAGASCAR NE CONNAÎTRA PAS LE DÉVELOPPEMENT SI LE PAYS COMPTE SUR CES BAILLEURS DE FONDS TRADITIONNELS COMME LA BANQUE MONDIALE ET LE FMI. VOICI LA VIDÉO.

      Beaucoup de promesses de Rajoelina étaient trop belles pour être vraies et certains Gasy sont tombés dans son piège. Et sans aucune honte, les partisans de Rajoelina applaudissent des 2 mains devant mcette pseudo réussite à Washington. Il a affirmé à l’époque que tous les financements de ses projets étaient déjà prêts et il s’était donné 5 ans pour l’émergence de Madagasikara.

      https://fb.watch/cvBsb_Phk7/

    • 23 juin à 17:43 | Besorongola (#10635) répond à purgatoire

      SELON RAJOELINA, MÊME EN 2030, 2050 OU 2060, MADAGASCAR NE CONNAÎTRA PAS LE DÉVELOPPEMENT SI LE PAYS COMPTE SUR CES BAILLEURS DE FONDS TRADITIONNELS COMME LA BANQUE MONDIALE ET LE FMI. VOICI LA VIDÉO.

      Beaucoup de promesses de Rajoelina étaient trop belles pour être vraies et certains Gasy sont tombés dans son piège. Et sans aucune honte, les partisans de Rajoelina applaudissent des 2 mains devant mcette pseudo réussite à Washington. Il a affirmé à l’époque que tous les financements de ses projets étaient déjà prêts et il s’était donné 5 ans pour l’émergence de Madagasikara.

      https://fb.watch/cvBsb_Phk7/

  • 23 juin à 18:39 | Aulivier643 (#11346)

    @ kartell

    Le nouveau sultan du Bosphore, comme le nouveau tsar demon-krate , on semé des graines a la fois en Afrique et en France.
    Ce forum en est le reflet ( tres tres tres inquietant).

    La manipulation des esprits les plus faibles fonctionne a fond..

    L avenir de mon monde se joue en Ukraine..

    😬

    • 23 juin à 19:04 | kartell (#8302) répond à Aulivier643

      @ Olivier
      L’Ukraine ne serait-elle pas le révélateur de ce qui se préparait en coulisse au Kremlin depuis de longues années tandis que la bande à Manu regardait ailleurs, au Sahel, notamment ?..
      Avant cette guerre, l’Ukraine était un pays à peine fréquentable, et aujourd’hui, l’action prédatrice de Poutine l’a sanctifiée, voir panthéonisée avec un Zelensky, en maître de cérémonie ?..
      L’homme politique est versatile et sait créer, ici, comme ailleurs, un climat qui instrumentalise le citoyen en le manipulant au cœur de ses craintes et de ses peurs !..
      Bref, aujourd’hui, l’essentiel est d’espérer que cesse cette guerre mais rien ne sera réglé pour autant dans les deux camps, d’autant que la Chine prend des notes pour un futur travail pratique à Taïwan, son inacceptable rebelle ..
      N’a-t-on pas dit que l’histoire des hommes était un éternel recommencement, sauf peut-être en terre endémique ?..

      🤷

  • 23 juin à 19:13 | Rainingory (#11012)

    Teto i Rija Rasolondraibe ilay lasa tsy hita tao Mahamasina fa nandeha nihaona tamin’Andriamanitra sy i Domelina.. hono

    https://m.facebook.com/groups/648362206516713/permalink/767991677887098/

    • 23 juin à 20:40 | Besorongola (#10635) répond à Rainingory

      Rainingory.
      Enga anie ka mba tsy ho fihomanana hiiatsaka any amin’ny afo be. Mivavaka ho azy !

    • 24 juin à 01:08 | Rainingory (#11012) répond à Rainingory

      Besorongola,

      matoky anao aho hivavaka ho azy e

  • 23 juin à 19:18 | Aulivier643 (#11346)

    @ kartell

    Le kremelin avait prevu AVANT MANU de re devenir une puissance impérialiste..

    En parallèle, la chine est sur le point d attaquer Taiwan..

    La guerre atomique est a nos (vos) portes..

    Manu n est pas a la hauteur du pb..

    Mais que dire de son peuple sur ce forum ?

    😬

    • 23 juin à 20:05 | kartell (#8302) répond à Aulivier643

      @ Olivier,

      Manu avait déjà déclaré la guerre au Covid, mais, il n’avait convaincu personne, en dehors de Castex et encore !..
      Sa retraite de Russie personnelle se sera modestement celle du Sahel, associée à une erreur de casting d’une V ième république,déclassée !..
      L’inquiétant se tient souvent dans ceux qu’on attendait pas : la Corée du Nord, l’Iran, voir les grands tâcherons de son Excellence, hier, œuvrant en catimini au zonage du plateau continental endémique !..
      Sinon, qui peut changer quoique ce soit à son adn ?’.
      Restons positifs !..

      🥴

  • 24 juin à 16:03 | Jipo (#4988)

    Nous en sommes à l’ Ukrainisation de la vie politique Française ( si ce n’ est de la france du moins ce qu’ il en reste ) pour le plus grand bonheur de l’ UE, de l’ OTAN et des RICAIN ! .
    Les Russes ont les épaules larges comme le covid et les informés éveillés « esprits forts " gobent comme des huitres tout ce que leur dictent les Von der mes 2 les T breton et autres péripatéticiennes de cette europe tie be !

  • 30 juin à 05:27 | umberto (#10893)

    Augmentation vous dites ? 100% c’est pas " augmentation " c’est un nouveau prix, DOUBLE du précédent et qu’il fera augmenter l’inflation !!!
    Pourtant les transporteurs avaient déjà triche’ lorsque ils avaient monté le prix a cause du Corona ou ils étaient soit disant obligé ( ? ) de charger la moitié de passagers pourtant toujours bien remplis et donc gagne augmenté là aussi !!
    Toujours façon de pleurer misère !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS