Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2022
Antananarivo | 18h24
 

Articles écrits par « Georges Rabehevitra »

  • Les coups de griffes du samedi 2 avril

    samedi 2 avril 2011 | Georges Rabehevitra | 10 commentaires |  2784 visites
    Bonne nouvelle de la semaine : « l'armée annonce une élection présidentielle avant la fin de l'année ». Malheureusement pour nous, cela se passe en Egypte. Ils sont chanceux les égyptiens d’avoir des responsables qui pensent vraiment à leur pays. Chez nous, les élections sont à chaque fois repoussées aux calendes grecques, et ceux qui pensent vraiment à l’intérêt du pays, c’est simple, il n’y en a point. Les chiffres de la semaine : dans le nouveau gouvernement il y a 2 ministres d’État, 29 ministres, 1 (...)
  • Coup de griffes du samedi 26 mars

    samedi 26 mars 2011 | Georges Rabehevitra | 14 commentaires |  2711 visites
    Blague du jour : CV (Camille Vital et non les chevaux fiscaux d’une voiture), tout fier d’être reconduit, veut avoir une meilleure communication. Quand les spécialistes de la com lui demandent de changer d’image, il a répondu : « Ah, non ! Vous n’allez pas me faire changer de lunettes de soleil ! ». Mort de rire. Quand on lui demande pourquoi la nomination des membres du Gouvernement est en retard par rapport aux 10 jours annoncés, CV a répondu : « Ce n’était qu’un délai estimatif ». Oui mon Général (...)
  • Coups de griffes du samedi 19 mars

    samedi 19 mars 2011 | Georges Rabehevitra | 35 commentaires |  2171 visites
    Devinette : certaines dispositions de la feuille de biroute sont contraires à la Constitution. Que va faire la Haute Cour Constitutionnelle ? Le clown ou l’autruche comme d’habitude. Le Conseil d’État a rejeté les requêtes des pétroliers réclamant le sursis sur l’arrêté ministériel fixant un prix maximum des carburants. J’ai déjà dit que chez nous, on lit le Droit avec son cœur et non avec son intellect et son cerveau. Ce n’est pas demain que la plus haute juridiction administrative qu’est le Conseil d’État (...)
  • Les grandes et petites choses de la sécurité

    vendredi 18 mars 2011 | Georges Rabehevitra | 19 commentaires |  2028 visites
    À chaque période de trouble de la vie politique, l’insécurité des biens et des personnes a toujours atteint une forme inquiétante, du point de vue quantitatif, mais aussi par l’extrême violence dont sont capables les bandits. Il est de notoriété publique, et pas besoin pour le savoir d’avoir fait l’École de Gendarmerie de Fontainebleau, que les armes utilisées par les malfaiteurs sont issues de l’arsenal de l’Armée ou de la Police elle-même. Pas besoin non plus d’être un fervent psychologue, ou un disciple (...)
  • Coups de griffes du samedi 12 mars

    samedi 12 mars 2011 | Georges Rabehevitra | 59 commentaires |  2914 visites
    Mon incompréhension du jour : le premier à avoir signé la feuille de chou de Simão a été Pierrot Rajaonarivelo. Judiciairement parlant, il est encore condamné par les lois malgaches. Je ne sais pas pour vous mais moi, ça me fait honte, Qu’on refasse son procès et qu’on le blanchisse ou qu’au moins on lui donne une amnistie gratis mais vraiment, vraiment, cela fait honte un condamné qui signe un document soit-disant officiel et important pour la suite des évènements ! Comment peut-on envisager un avenir (...)
  • Coups de griffes du samedi 5 mars

    samedi 5 mars 2011 | Georges Rabehevitra | 25 commentaires |  3596 visites
    Pour tous ceux qui haïssent Tonton, ou qui ne pensent qu’à la haine, une petite phrase de Tennessee Williams : « La haine est un sentiment qui ne peut exister que dans l'absence de toute intelligence ». Avis aux amateurs de haine ! La phrase de la semaine : « Andry Rajoelina se trouve à la tête de l’État par la volonté du peuple. Ainsi, les discours dénigrants envers le Phat constituent un bafouement des valeurs morales de ce peuple. Il ne faut pas oublier qu’Andry Rajoelina est également la (...)
  • Coup de griffes du samedi 26 février

    samedi 26 février 2011 | Georges Rabehevitra | 30 commentaires |  2991 visites
    Dicton de Tonton Georges : « si l’on se sent visé, c’est que l’on est concerné. Néanmoins, il ne faut pas confondre “con-cerné et imbécile en état de siège ou idiot encerclé” ». Phrase de la semaine : « le retour au pays de Marc Ravalomanana est impossible ». Alain Ramaroson, président du Masters, Président de la Commission de Défense et blabla…. du Conseil Supérieur de la Transition. Ouf, rien que le titre, c’est ronflant et ça soûle ! Autre phrase de la part d’un habitué de la bouffonnerie : « Le retour de Marc (...)
  • Ministère de la Coopération

    mardi 22 février 2011 | Georges Rabehevitra | 38 commentaires |  2825 visites
    Nous avions donc l’honneur de recevoir dans nos murs le Ministre français de la Coopération. J’ai juste remarqué que c’est le seul ministre d’un pays démocratique qui est venu à Madagascar depuis la crise de mars 2009. Le Président de la République Française avait dit en mars 2009 qu’il y a bien eu une prise de pouvoir via un coup d’État à Madagascar. Dont acte. Il s’agit bien donc de la visite officielle d’un Ministre de la République Française dans un pays où la prise de pouvoir s’est fait par un coup (...)
  • Coup de griffes du samedi 19 février

    samedi 19 février 2011 | Georges Rabehevitra | 34 commentaires |  4146 visites
    Ma colère du jour : lors de sa visioconférence de presse, Ravalomanana a osé dire qu’il n’a rien fait de mal à son pays ! Bon, il faut croire qu’à son âge, il est irrécupérable. Ne même pas savoir reconnaître ses erreurs est pour moi un grand signe d’imbécillité ! Il n’y a qu’à regarder ceux qui ont fait le coup d’État et qui sont au pouvoir actuellement, ils ont le même état d’esprit : on n’a rien fait de mal. Le pays est dans le gouffre mais ils n’y sont pour rien. Aucun d’eux n’a le moindre sentiment d’avoir (...)
  • Le problème de ce pays…

    mercredi 16 février 2011 | Georges Rabehevitra | 40 commentaires |  5344 visites
    Je voudrais reprendre ici, en paraphrasant, la réaction de Dominique de Villepin, en août 2010, lorsque qu’on évoquait devant lui les problèmes de la France : « Nicolas Sarkozy n'est pas mon problème, il est un des problèmes de la France, ce qui veut dire que nous ne sommes plus dans le temps de l'anti-sarkozysme, nous sommes au-delà du sarkozysme ». Et je suis amené à affirmer : « le problème de ce pays, c’est Rajoelina ». Pour certains qui voudraient voir dans mes écrits une inimitié, pour ne pas dire (...)
  • Les coup de griffes du samedi 12 février

    samedi 12 février 2011 | Georges Rabehevitra | 37 commentaires |  3053 visites
    Blague du jour : il paraît que Rajoelina s’est fâché et a demandé aux ministres de trouver des solutions par rapport au prix du riz qui ne cesse d’augmenter. Ce n’est pas une blague en fait, car c’est vrai ! On dirait la réaction d’un petit enfant gâté qui aurait cassé un jouet et exige que l’on répare immédiatement ou que l’on en achète un autre. Et dire qu’il y a des gens qui sont en admiration devant ! Je ne vois que deux solutions : soit les ministres concernés démissionnent, mais ça on peut toujours rêver (...)
  • Quelques leçons d’Afrique du Nord

    mardi 8 février 2011 | Georges Rabehevitra | 25 commentaires |  2122 visites
    Les évènements se suivent et se ressemblent du côté de l’Afrique du Nord. Les mouvements qui ont commencé en Tunisie, en Algérie puis en Egypte sont maintenant bien entamés et amènent à faire, non pas le bilan car il est encore un peu trop tôt, mais un peu de parallèle entre eux et la situation de notre pays En préambule, voilà ce que j’écrivais le 13 janvier dernier, dans « économie et sortie de crise » : La hausse des matières premières Le danger extrême est dans la hausse continue des toutes les matières (...)
  • Coups de griffes du samedi 5 février

    samedi 5 février 2011 | Georges Rabehevitra | 51 commentaires |  2336 visites
    Qui a dit : « N’allez pas croire que nous sommes ici pour un siège. La CENI n’est pas concernée par des histoires de sièges. Nous ne faisons pas de la politique. Nous sommes des techniciens et nous travaillons dur, très dur pour le bien du peuple malgache. Si le peuple nous demande de partir nous nous ferons une joie de partir. Cela pourra même nous soulager de ce fardeau ». Le fameux maître Hery Rakotomanana, président de la CENI. Il y a longtemps que je l’appelle Maître Hilarant Hery Rakotomanana. (...)
  • La peur des urnes

    jeudi 3 février 2011 | Georges Rabehevitra | 51 commentaires |  2267 visites
    Le 2 décembre 2009, dans « tests politiques, chiche », je proposais que l’on organise des élections municipales dans les trois grandes villes privées d’élus soit Antananarivo, Nosy Be et Taolagnaro. J’y voyais des avantages en terme de restauration de la démocratie élective et pour redonner à la population le goût de passer par les urnes, ce qui est quand même beaucoup mieux que de prendre les armes ! Je citais dans cet article le fait que cela donnerait une chance aux nombreux politiques de tester leur (...)
  • Les coups de griffes du samedi 29 janvier

    samedi 29 janvier 2011 | Georges Rabehevitra | 14 commentaires |  2477 visites
    Qui a dit : « tous les protagonistes de la crise méritent le pardon, même ceux qui ont effectué un coup d'État et que chacun devrait prendre consciences de ses fautes ». Mamy Rakotoarivelo, grand responsable TIM. On a envie de dire « chiche mon cher Mamy ; commence donc par toi-même, juste par exemple pour la famille qui va à Beijing au frais du Comité Olympique », pour ne parler que des petites choses. Traduit en langage plus direct, la déclaration de Mamy Rakotoarivelo ci-dessus équivaudrait à dire : «  (...)
  • Le peuple X, la Justice et le reste

    mardi 25 janvier 2011 | Georges Rabehevitra | 28 commentaires |  2533 visites
    Dans un éditorial daté du 15 janvier 2010 intitulé : « le droit chemin et le chemin du Droit », je parlais de la difficulté de notre pays à réellement appliquer le Droit, les sentiments primant sur les textes et leur interprétation dans la logique purement juridique et non sentimentale. Les récentes et diverses réactions de la ministre de la Justice, du Premier ministre ou d’Alain Ramaroson, ne peuvent que me conforter dans ce que je développais il y a un an déjà. Dans la Justice comme dans tout le (...)
  • Coup de griffes du samedi 22 janvier

    samedi 22 janvier 2011 | Georges Rabehevitra | 40 commentaires |  2744 visites
    Qui a dit : « Le ministère décide de déclarer l’année 2011 comme celle de l’éthique et de la déontologie » ? Le général Lucien André Rakotoarimasy, ministre des Forces armées. Oui c’est cela mon Général. 2009 a été l’année du coup d’État, 2010 celle où il fallait trouver des places et obtenir des étoiles en se battant entre soi s’il le faut. En 2011, on peut commencer à réfléchir. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Qui a dit : « l'armée a subi une dure épreuve, avec l'ingérence de la politique politicienne (...)
  • On continue comme si de rien n’était...

    jeudi 20 janvier 2011 | Georges Rabehevitra | 21 commentaires |  3655 visites
    Ce Pouvoir de Transition (PT) continue à faire ses affaires comme si de rien n’était. Tandis que les perspectives d’élections reculent de jour en jour, le PT continue l’air de rien son petit bonhomme de chemin et engage le pays pour le long terme au mépris de la définition même de ce que devrait normalement être un Pouvoir de Transition. Je rappelle quand même que ce PT n’a aucune institution qui permettrait de séparer les pouvoirs exécutifs et législatifs. On ne va pas me faire croire que le rôle (...)
  • Coup de griffes du mardi 18 janvier

    mardi 18 janvier 2011 | Georges Rabehevitra | 32 commentaires |  2969 visites
    Qui a dit : « J’annoncerai moi-même la date de mon retour au pays » ? Didier Ratsiraka, dit l’amiral Rouge. Vous vous rappelez ? C’est celui qui a fait faire un « grand bond en avant » à notre pays de 1975 à 1990, sans le moindre remords ni regrets depuis ! Comme Bébé Doc, l’Amiral veut montrer qu’il est encore capable, au moins de parler de la date de son retour ! Pour démontrer ce que je dis ci-dessus, allez sur le web, comparez les évolutions économiques de n’importe quel pays avec le nôtre pendant cette (...)
  • Économie et sortie de crise

    jeudi 13 janvier 2011 | Georges Rabehevitra | 14 commentaires |  2267 visites
    Le 9 novembre 2010, dans un texte intitulé « Économie, sortie de crise et notre avenir », je brossais un état de l’économie mondiale et disais que la crise n’était pas finie et que 2011 s’annonçait sous de mauvaises augures. Et que pour notre pays, c’est dans ce cadre sombre que la sortie de crise politique, souhaitée et obligée sous « peine de mort », se fera ou ne se fera pas. Nous sommes déjà en mi-janvier 2011 et les nuages dont je parlais en novembre sont bien là. Toutes les prévisions pour 2011 de (...)

0 | ... | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | 180 | ... | 220

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS