Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 2 décembre 2022
Antananarivo | 20h56
 

Répondre à un commentaire

20 septembre à 16:57 | angel35 (#11212)

Les îles éparses sont utilisées pour ranimer le sentiment patriotique malagasy. Qui est très faible concernant le bien commun dans le pays ( routes dégradées par des camions en surcharge , contre un billet, forces de l’ordre pour certains de mèche avec les bandits....). L’autre côté est la vision par les dirigeants d’une manne qu’ils pourraient mettre en partie dans leurs poches ( contrats de pêche dans les eaux territoriales - Chine voire Japon - et peut être un jour découverte d’hydrocarbures.....).
Politique fiction ( tout à fait politiquement incorrecte) : Un contrat est établi sur une très longue durée ( 30 ans , 40 ans ) pour la gestion d’une demi-région ( un quart de région) par un pays tiers - Suède, Canada, Japon, Inde, Australie...... Evidemment pas la France , pays que le peuple malagasy totalement schizophrène déteste ( il y a des causes ) et qu’en même temps la moitié des jeunes malagasy ( comme les africains) rêvent de s’y installer. Pas l’Australie non plus, car ils pourraient trucider les trois quart de la population juste à leur installation !!
Que constaterions nous ? Que rapidement cette partie de Madagascar verrait un fort développement économique . Au bout d’un certain nombres d’année , le salaire d’une femme de ménage serait de 300 € par mois. Sans investissement extérieur. Juste en développant la région à partir de ses ressources internes.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS