Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Divers

Alliance française

Alain Villechalane quittera le pays

vendredi 29 août 2008 | Herimanda R.
9 membres de l’Alliance française, dont Alain Villechalane, ont été décorés.

Son départ a été annoncé. Alain Villechalane quittera définitivement notre pays. Sa mission arrive à terme. Au total, il a passé 8 ans à Madagascar. De 1997 à 2001, il a été délégué général adjoint de l’Alliance française à Madagascar (AF). De 2004 à 2008, il a cumulé la fonction du Délégué général du même établissement et celle du directeur général de l’Alliance française d’Antananarivo (AFT).

Citoyen français, Alain Villechalane a beaucoup œuvré pour mettre l’Alliance française de Madagascar à sa place d’aujourd’hui. Son séjour professionnel en terre malagasy, particulièrement riche, se résume par le brillant palmarès de l’association.

Julien Rakotonaivo, président du Conseil d’administration de l’AFT en a dressé un bilan succinct. « L’AFT est devenue actuellement la première dans la zone d’Afrique et la zone de l’Océan Indien. Elle est passée de la 9ème mondiale à la 4ème, après Lima (Pérou), Bogota (Colombie), et Paris (France). Quant au réseau des 30 Alliances françaises de Madagascar, il est passé de la 6ème place à la 3ème place mondiale après le Brésil et le Mexique. Cet homme fort de l’AF a été un grand artisan d’un dialogue fécond entre les cultures francophones et la culture malagasy ».

Hier, ce délégué général de l’Alliance française de Madagascar a été élevé au grade de Chevalier de l’Ordre national malagasy. Il y a eu également 9 autres membres du personnel de l’AF qui ont reçu des titres honorifiques. 2 ont été promus Officier de l’Ordre national, 7 Chevalier de l’Ordre.

La cérémonie s’est déroulée dans les locaux de l’AFT à Andavamamba en présence de la ministre de la Défense nationale.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS