Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 février 2023
Antananarivo | 20h57
 

Société

Gare routière de « Fasan’ny karàna »

Anarchie ou libéralisation de prix ?

mardi 8 janvier 2008 | Herimanda R.

A chacun à son prix. A la gare routière de « Fasan’ny karàna », les tarifs de transport sont différents d’une coopérative à l’autre. Pour certain, c’est la libéralisation de prix. Pour les autres, c’est plutôt l’anarchie.

Louis Razafimahatsiahy, vice-président de la coopérative « Stato » s’explique. « Pour le trajet Antananarivo – Toliara, nous nous sommes convenus de le fixer à Ar 35 000. Or certaines coopératives affichent Ar 30 000. Pour Antananarivo – Fianarantsoa, nous nous sommes mis d’accord pour Ar 16 000. Mais, il y en a qui vont jusqu’à Ar 14 000. Il en de même pour la ligne Antananarivo – Fort Dauphin. Le prix conventionnel est de Ar 60 000. Des coopératives proposent Ar 50 000 à leurs clients. Cette différence de prix est aussi remarquée pour les autres lignes. ».

La fixation du tarif pour la zone nationale revient à l’AOTRAVO (« Association des Opérateurs de Transport de Voyageurs »). Environ 50 coopératives de transports en sont membres.

En réalité, la décision des présidents des coopératives n’est pas respectée. Seulement, les coopératives de transport ne peuvent pas dépasser le tarif fixé.
« Le pire, c’est qu’il y a des coopératives fantômes. Elles ont des guichets. Mais, leurs guichets sont utilisés à d’autres fins. Certains servent de gargotes, d’autres d’épicerie. Rien d’anormal si elles ont leurs propres prix qui sont au détriment de le nôtre, car elles n’ont pas de structure », a révélé un chauffeur de taxi-brousse.

Face à cette situation, l’AOTRAVO semble être impuissante. Beaucoup souhaitent l’assainissement de ce métier. Certes, le passage du président Marc Ravalomanana sur le lieu a donné de l’espoir. Il a promis la réhabilitation de cette gare routière de « Fasan’ny karàna ».

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS