Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 février 2023
Antananarivo | 20h37
 

Divers

Backbone national

De Toamasina à Ambalavao desservi

samedi 5 janvier 2008 | Herimanda R.

Le projet avance. La mise en place de la fibre optique est déjà effectuée pour les axes reliant Toamasina – Antananarivo en passant par Brickaville, Moramanga, dans la partie Est du pays, et l’axe Antananarivo – Ambatolampy – Antsirabe – Fianarantsoa – Ambalavao, au Sud de Madagascar. La liaison avec l’Ile de la Réunion est actuellement en cours d’études.

Le Premier ministre Charles Rabemananjara l’a fait savoir dans son discours lors de la cérémonie de présentation de vœux qui a eu lieu hier au palais d’Etat à Iavoloha. La prochaine étape consiste à relier l’axe Ambalavao – Ihosy – Toliary. Ce sera fait au mois de novembre prochain. C’est dans cette ville, chef-lieu de Région d’Atsimo-Andrefana que la jonction du câble sous marin venant de Durban ( Afrique du sud) s’effectuera. Il est à noter également que l’axe Mahajanga – Antananarivo en passant par Maevatanàna sera relié par des fibres optiques. En attendant la connexion internationale, toutes ces villes malagasy desservies par les fibres optiques vivent déjà l’ère du haut débit. Les entreprises qui s’y trouvent sont les premiers à en tirer avantage.

Ce grand projet connu sous le nom « backbone national » leur offre les solutions technologiques nécessaires à leur croissance du fait que la capacité de connexion qui sera mis à la disposition du pays sera 70 fois plus que celle de l’année 2000. D’une longueur totale de 2 000 km, le projet « Backbone national » coûte 20 millions de dollars américains pour Telma qui en est le principal acteur. Il réduit également la fracture technologique entre les régions.

Grâce à cette haute et nouvelle technologie de télécommunication, des applications tels que l’e-learning, l’e-commerce, la visioconférence et bien d’autres peuvent être réalisées.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS