Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2022
Antananarivo | 14h36
 

Economie

Economie

Dette extérieure : Madagascar remboursera 1 008,8 milliards d’ariary en 2023

vendredi 18 novembre | Mandimbisoa R.

Madagascar prévoit de rembourser 1 008,8 milliards d’ariary de dette extérieure en 2023 d’après le projet de loi de Finances 2023.

Près 702,2 milliards d’ariary constitués la dette principale et 306,6 milliards d’ariary les intérêts. Une hausse de 60% sera enregistrée en matière de remboursement de dette rapport à l’année 2022, où le montant total du service de la dette extérieure était évalué à 630,6 milliards d’ariary.

Cette hausse est essentiellement expliquée par le début de remboursement des prêts contractés avec la Banque Mondiale (prêts signés en 2017) mais aussi par la variation du taux de change DTS/MGA qui est passé de 5 460,0 dans la LFR 2022 à 5 519,0 en 2023.

Les charges de la dette intérieure pour l’année 2023 sont, par ailleurs, évaluées à 335,5 milliards d’ariary, soit un accroissement de 22,5% comparativement à 2022. Le taux d’intérêt moyen pondéré global servi sur les titres émis par le Trésor Public est estimé à 9,0%.

La dette extérieure du gouvernement malgache s’élève en total à 17.117,83 milliards d’ariary au mois de juin de cette année. Vers la fin du mois de décembre 2022 , elle est estimée à 24.360,8 milliards d’ariary soit l’équivalent de 40,3% du PIB.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 18 novembre à 10:27 | ravalitera (#10915)

    Trosa Grance Vitesse
    alefa Barea/Baroa !

  • 18 novembre à 10:53 | MALIBUC (#9345)

    Oui, oui.....et avec quoi tu vas rembourser le DJ Bouffi ?
    Autoroute, Téléphérique, route du Soleil, Train Urbain, Tanamasoandro......etc.... auquels il faut rembourser les credits, mais avec quel argent ?
    Ou alors toi le DJ Bouffi tu nous as caché avoir gagné au loto. Hihihihi

  • 18 novembre à 12:35 | arsonist (#10169)

    Hé ! Oui !
    La sagesse populaire française dit :
    "Qui paie ses dettes s’enrichit !"

    Mais c’est la sagesse populaire française qui le dit !
    Et non les ignorants de foza qui exercent tous les pouvoirs à Madagougou !

    Chez les foza : plus ils prétendent payer des dettes du pays, plus les habitants du pays s’appauvrissent , et plus les foza eux s’enrichissent !
    Un enrichissement étrangement sélectif , en somme ! [En somme de pièces sonnantes et trébuchantes aussi, bien entendu ! ("bien entendu", même par les pires sourds, y compris ceux qui ne veulent pas entendre !)]

  • 18 novembre à 12:47 | efa ela (#4563)

    "Au regard de l’enlisement des États d’Afrique dans le piège de l’endettement malgré l’énorme potentialité et la diversité de leurs richesses, la fuite de leurs capitaux à travers la fraude et l’évasion fiscales, la perte d’importantes sommes d’argent qu’ils subissent à travers le libre-échange et l’échec avéré des fausses solutions à la crise de la dette africaine, le CADTM reste intransigeant pour exiger l’annulation pure et simple de la dette africaine, publique extérieure illégitime.

    Ainsi, rappelant que de nombreuses dettes sont illégitimes ou odieuses et ont déjà été remboursées à de multiples reprises, le CADTM considère, aux côtés de mouvements sociaux de plus en plus nombreux, qu’il faut se battre pour la mise en œuvre d’un vaste programme anticapitaliste qui inclut une série de mesures fondamentales" :

    https://cadtm.org/Le-CADTM-Afrique-exige-des-reparations-la-fin-des-conditionnalites-et-l

  • 18 novembre à 13:35 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Si j’ ai bien compris l’ article en juin 2022, la dette extérieure totale de Madagascar est de 17.117,83 milliards d’ Ar et fin décembre de cette année 2022, elle est évaluée à 24.360,8 milliards d’ Ar, soit donc une augmentation de 7242,97 milliards d’ Ar sur une période d’ un semestre.

    Donc une moyenne d’ augmentation mensuelle de la dette extérieure de 1207,16 milliards d’ Ar sur une période de 6 mois, soit au taux de change de la Banque Centrale de 1 € = 4435,30 Ar au 17/11/2022, un montant d’ environ 272,18 millions d’ € par mois.

    Eh be, si ce n’ est pas du Trosa à Très Grande Vitesse, celà mon neveu, c’est que je suis devenu le pape !

    Je n’ ose pas imaginer un nouveau mandat de 5 ans pour SAR DJ Lapin Crétinissime avec une dette mensuelle en plus de 272 millions d’ € par mois, même si on prévoit de rembourser 1008,8 milliards d’ Ar, soit environ 227,45 millions d’ € en 2023.

    Alors, les madagougouesques, toujours partant pour un remake de 5 ans avec Andry Rajoelina en 2023 ?

    Il vous aura bien entuber jusqu’au trognon en 2028 !

    Et avec la perspective de Foza Suprême de faire 5 mandats, que vous restera t-il les Malagasy ?

    Cordialement

    • 18 novembre à 15:20 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Re-,

      Donc, ai je dis, un endettement mensuel moyen de 1207,16 milliards, soit 272,18 millions d’ € par mois, de juin à décembre 2022 !

      Pour au final, quelles réalisations tangibles durant cette période ?

      Au fait, j’ attends toujours les 1000 bus de SAR DJ Lapin Crétinissime pour Noël, allez je suis sympa, j’ espère qu’ils arriveront au plus tard le 31 décembre 2022 à 23h59. 😜

      Si les bus ne sont pas arrivés au 01 janvier 2023 à 00h00, alors Foza Suprême nous aura encore une fois de plus menti.

    • 18 novembre à 17:56 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR

      C’est raté ! Ne prenez pas votre fantasme pour de vrai.

      C’est comme ça que ça se passe, quand on gobe tout sans faire de recherche, ni analyse, prompt à taper sur Rajoelina.

      L’auteur de cet article s’est trompé. Voici, la rectification :

      - La dette extérieur fin Juin : 17.177.83 milliard d’ariary,

      - Par contre, le 24.360,8 Milliards Mga est le montant de dette globale (extérieure+Intérieur) à fin décembre 2022, dont 72.5% est dette extérieur : 17.661 Milliards.

      Ca change tout, ah !

      Extrait lois de finances :

      "La dette du Gouvernement Central projetée à fin Décembre 2022 est estimée à MGA
      24 360,8 milliards (c/v $US 5 978,7 millions) équivalent à 40,3% du PIB.(La dette
      extérieure publique et garantie par l’Etat représente 72,5% du portefeuille, 4334,05 millions
      (32,1% du PIB) en 2022.)

      Une prévision en hausse de 19,8% par rapport à l’année dernière (MGA 19 715 milliards soit
      $US 4 990 millions) est constatée. Ceci s’explique en grande partie par des tirages importants
      attendus des financements destinés aux projets prioritaires du gouvernement et dont les
      négociations ont abouti cette année."

    • 18 novembre à 18:33 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      Comme vous êtes là fouineuse émérite pour le compte de SAR DJ Lapin Crétinissime, et comme j’ ai la flemme de chercher, auriez vous l’ amabilité de mettre le lien qui puisse conforter vos dires ?

    • 18 novembre à 19:07 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Bon, il est difficile de reconnaître son erreur :

      Pourtant, c’est facile à trouver, mefb.gov.mg : taper lois de finances 2023, vous pourriez trouver votre bonheur. J’espère qu’en le lisant, l’espoir et de l’optimisme ressuscitent en vous.

  • 18 novembre à 14:04 | RASOLOBE (#9411)

    Une Somme pharaonique !
    Dans l economie réelle avoir une dette c est tout à fait normal, chaque pays qui s ouvre dans un marché ouvert et mondial s attèle toujours une dette que soit intérieur ou extérieur. Un pays sans dette ne se développe pas ! Mais le vrai problème chez nous c est que cette somme pharaonique n était pas injectée dans le développement du pays mais partie en fumée dans le dédale de corruption en grande échelle. Il faut pas s étonner si on voit comme signe extérieur de nos dirigeants les voitures de luxe haute gamme voire même blindée , des constructions qui poussent comme des champignons dans un délai très court, des trafics mafieux de tout genre qui nécessite un fond colossal... Donc c est pas étonnant de voir le pays , le peuple malgache qui s appauvri malgré la dette colossale contractée par l etat malgache , maintenant petit peuple qui paye et qui va payer cet lourd fardeau à vie ! Un état bananier dirigé par des racailles , des politiciens véreux, des voleurs sans scrupules.

  • 18 novembre à 14:52 | Isandra (#7070)

    UN EXTRAIT DE L’EXPOSE DES MOTIFS :

    "L’évolution récente du contexte national et international a montré la capacité de résilience de
    Madagascar face à des chocs multiples. Cependant, ces évènements ont accentué les fragilités structurelles de notre pays. Ces fragilités sont les manifestations d’un retard de développement qu’il est crucial de combler.
    Le Plan Emergence Madagascar (PEM) vise à rattraper ce retard de développement, avec la
    vision de « faire de Madagascar une nation émergente, forte, solidaire et soucieuse du bien-être de sa population ». Le PEM repose ainsi sur les 13 Velirano de Son Excellence Monsieur le Président de la République, avec l’objectif principal de faire de Madagascar une nation émergente d’ici 2038, en réduisant le taux de pauvreté à 37% et hissant le PIB par tête à plus de 3200 USD.
    La stratégie du PEM s’articule alors autour de trois socles (Social et capital humain, Economie
    et croissance accélérée, et Environnement et cadre de vie) avec comme pivot central la gouvernance.
    Ainsi, pour faire de l’émergence une réalité, les actions capitaliseront sur les atouts considérables de notre pays à travers des projets concrets dans l’ensemble des secteurs porteurs (agribusiness, agroalimentaire, mines, tourisme, etc.). Le Gouvernement veillera particulièrement à ce que la croissance économique soit inclusive pour atteindre une prospérité partagée par tous les Malagasy.
    Les orientations stratégiques de la Loi de Finances Initiale 2023 sont donc parfaitement en ligne avec le PEM. "

    Notre mouvement orange compte rester au pouvoir au moins jusqu’à 2038, afin que la politique de développement soit stable et continue,...

  • 18 novembre à 15:23 | pisokely (#9950)

    nankaiza daholo ireo vola be ireo ?

  • 18 novembre à 17:42 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,

    Notre mouvement orange compte rester au pouvoir au moins jusqu’à 2038, afin que la politique de développement soit stable et continue,... hihihihihihi
    Vous allez vous faire botter le c.ul en 2023 et pas qu’un peu.
    Le peuple en a marre des vos agissement et si jamais votre DJ repasse avec tricherie comme d’habitude alors ce sera une guerre civile à tous coups.
    A bon entendeur !

    • 18 novembre à 18:22 | Albatros (#234) répond à MALIBUC

      Bonjour Malibuc !.

      J’ai bien peur qu’en ce qui concerne la réaction du "Peuple", vous ayez raison !.

      Ne pas oublier que la quasi totalité des malgaches n’ont pas les moyens de détaler leur mécontentement par des échanges épistolaires sur les réseaux sociaux.

      Ce mécontentement grandissant à Madagascar (quoiqu’en disent les "petites mains du (#7070) !), risque de s’exprimer dans les rues et les rizières avant même le mois de novembre 2023 !.

    • 18 novembre à 18:25 | Albatros (#234) répond à MALIBUC

      Oups !.

      Le "de" et le "d" sont en trop devant ....... étaler leur mécontentement !.
      Le vieil oiseau fait trop confiance à son ordi !.

    • 18 novembre à 19:35 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      Albatros,

      Méfiez-vous, depuis 2009, Rajoelina fausse toujours, les prévisions et les pronostics de ses détracteurs, dont la plupart sont loin, très loin, et déconnectés de la réalité,...

      Les Détracteurs déconnectés méprisent les Malagasy, en pensant qu’ils n’ont pas de la faculté pour analyser la situation. Les Malagasy savent bien quelles sont les principales causes de toutes ces souffrances qu’ils subissent actuellement, ils voient à la télé qu’elles frappent aussi ailleurs, même aux pays développé comme la France,...

      Après cette crise sanitaire, COVID, la plupart des Malagasy pensent que si l’un des ses adversaires était à la place de Rajoelina, la situation aurait été pire, les souffrances auraient été plus dures.

      Et la Majorité sont prêts à accorder une seconde chance à Andry Rajoalina, afin qu’il puisse réaliser ses projets, dans la mesure où sur 5 ans dans son mandat, 2 ans étaient années blanches,...d’autant plus, il est en train de lancer plusieurs chantiers,...on le laissera les finir jusqu’au bout,...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS