Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 19h00
 

Société

Cataracte

L’opération chirurgicale à Ar 3 000

lundi 13 octobre 2008 | Herimanda R.
Le dépistage de la cataracte à Ambohijatovo.

« Ar 3 000, c’est la somme modique que nous demandons aux patients qui sont atteints de la cataracte. Elle ne couvre pas les dépenses et les frais médicaux, mais c’est juste une participation financière des opérés ». Le président de Lions Sight Madagascar (LSFM) l’a affirmé samedi dernier à Ambohijatovo. Selon toujours ce dernier, le coût réel d’une telle opération chirurgicale est de Ar 150 000. « C’est cher, très cher, pour nous Malagasy. Ce qui nous amène à s’engager dans les soins oculaires, en particulier, la
cataracte ».

Cette Association, pour marquer son 10ème anniversaire et célébrer la Journée mondiale de la vue, a organisé ce jour une séance de dépistage de la cataracte et de test du diabète.

8 100 personnes visées

L’œuvre sociale se poursuit. « Notre siège aux Etats-Unis vient d’approuver la 5ème phase du Projet qui a débuté en octobre 2008 jusqu’à la fin 2009. Durant cette période, nous nous fixons comme objectif 8 100 personnes opérées de la cataracte », a déclaré le président de l’Association.

Les patients sont pris en charge par le LSFM, dès le dépistage jusqu’à la sortie de l’hôpital où sont effectuées les opérations. Le coût d’opération, les frais de médicaments, l’hospitalisation et même les frais de déplacement pour ceux qui habitent loin du centre d’opération sont à la charge de cette association. La cataracte peut être soignée. Le recours à l’intervention chirurgicale est le seul traitement envisageable.

Le LSFM œuvre non seulement dans la capitale mais également dans de nombreuses villes du pays. Depuis le lancement de son projet « Lutte contre la cataracte », 38 000 personnes ont été opérées et ont recouvré la vue.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS