Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 janvier 2023
Antananarivo | 09h18
 

Editorial

Presse sous pression

jeudi 14 janvier 2010 | Ndimby A.

La démocratie malgache vient encore de faire un nouveau pas, sous la conduite qui se veut éclairée de Monsieur Andry Rajoelina. Mais certainement pas un pas en avant. Outre tous les aspects déjà abordés ici lundi dernier sur l’actuelle démocratie de pacotille, on soulignera aujourd’hui cette nouvelle ordonnance qui empêche désormais tout recours en justice contre certaines décisions du Président de la Haute autorité de transition (HAT). Mais bien entendu, ses partisans vont voir dans cet acte un outil pour gouverner de manière plus stable et plus sereine, plutôt qu’une démonstration supplémentaire de déficience démocratique dans le pays.

Il est vrai que le pays est à la croisée des chemins. Andry Rajoelina et son clan ont choisi le leur, mais leur choix est loin de rencontrer l’unanimité. Pour s’imposer à la population, il n’y a que deux moyens. Soit convaincre par la force des arguments lors d’une élection, soit utiliser l’argument de la force lors d’un coup d’Etat. Pour le premier cas, il faut un cerveau. Pour le second, il faut des armes, mais aussi la possibilité de faire usage à sa guise du droit positif. Quand on ne peut avoir accès à ce que l’on aime, on finit par aimer ce à quoi on peut avoir accès. Or, sans le CAPSAT et une ministre de la Justice au dynamisme remarquable, le déroulement de la crise n’aurait certainement pas été le même depuis Mars 2009.

La HAT a donc choisi une fuite en avant : gouvernement unilatéral, et élections législatives à la sauce mauritanienne. Sauf qu’en Mauritanie, l’opposition n’avait pas boycotté le scrutin, et l’avait cautionné par sa participation, même si elle s’est empressée après de crier à la fraude. C’est également le dilemme qui se pose pour les opposants malgaches. Boycotter, c’est prendre le risque de pratiquer une politique de la chaise vide à une élection, qui de toutes manières, se tiendra avec ou sans elle. Participer, c’est prendre le risque de valider un processus controversé, et le transformer de fait en inclusif, à défaut d’être consensuel. Être ou ne pas être, marcher ou crever ? Anefa androso maty raibe, hihemotra maty renibe.

Le dilemme est encore plus ardu pour le TIM, dont le potentiel à avoir une belle performance aux législatives est réel. Ses réseaux sont encore en place, la rancœur de ses partisans ulcérés par ce qui est arrivé en 2009 est vivace, et la grogne contre la HAT au sein de l’opinion publique est croissante, grâce aux grands écarts entre promesses bidon et réalisations piteuses. Car on peut aimer la musique du DJ, mais cela peut devenir lassant quand il y a trop de pipeau. Pour l’opposition, attendre plusieurs mois peut donc entraîner la perte du capital de cette situation, et laisser à la HAT et à ses membres le temps de se ressaisir et faire oublier toutes les bévues.

Dans le bras de fer qui s’annonce, il est regrettable que tous les coups semblent permis en vue de s’assurer un avantage sur le terrain. Sous couvert d’enquêtes sur les attentats à la bombe ou la mutinerie du RAS, les leaders de l’opposition sont continuellement harcelés, et on leur agite sous le nez la menace d’arrestations. Car bien entendu, croire en une justice indépendante des intérêts du pouvoir en place est un vœu pieu, et encore plus à Madagascar : même le Syndicat des magistrats n’y croit pas, et on ne va pas être plus royaliste que le roi.

La presse au pas de l’oie

Mais de plus, la presse qui refuse de marcher au pas de l’oie dans les rangs des griots commence à sentir l’inconfort de cette position du non-missionnaire du pouvoir hâtif. Un avantage toutefois : Reporters sans Frontières (RSF) ne manquera pas de répertorier ces abus, et quand on sait qu’en matière de gouvernance démocratique, ses rapports sont utilisés comme documents base par les grandes institutions internationales, chaque faux-pas de la HAT sera finalement capitalisé quelque part. Y compris le harcèlement et les intimidations dont est victime la Radio-Fahazavana, qui paye de fréquentes perquisitions et arrestations de ses journalistes une proximité affichée avec Marc Ravalomanana. Cette radio de l’Eglise protestante est en effet la seule voix qui sert encore de bastion aux idées de l’opposition, les autres ayant depuis longtemps rejoint le fan-club, ou pire, ayant animé celui-ci de leurs imprécations et autres intox. Quant au reste des radios, elle se tait prudemment, de peur de recevoir la visite des bidasses, ou de voir son personnel faire le va-et-vient entre Anosy et Antanimora.

Qui ne se souvient de ces violentes diatribes contre l’Armée sur les ondes de la radio des 12 collines, le dimanche 26 janvier, veille du fameux Lundi noir : « officiers de l’Emmo-Nat, ministres du Gouvernement Rabemananjara, on sait où vous habitez, faites attention à ce que vous faites », créant dans l’opinion de la foule pro-TGV suffisamment de haine pour faire hésiter les forces de sécurité à sortir pour s’opposer aux pillages ? On connait la suite. Qui n’a lu cette semaine en page une d’un quotidien pro-TGV, l’appellation de « Ku Klux Klan » sous une photo du mouvement de religieux critiquant la HAT ? Dans des pays civilisés ayant une justice indépendante, ce dernier article aurait valu à l’auteur et au journal un procès en règle. Mais chez les putschistes de Madagascar, les tourments judiciaires sont réservés aux journalistes du mauvais côté de la barrière. Ceux qui osent ne pas soutenir la cause. Imaginons qu’un journal fasse paraitre un de ces montages-photo qui fleurissent sur Internet, et représentant le Président de la HAT habillé d’une chemise brune, d’un brassard, et coiffé d’un képi surplombant une petite moustache. Je vous parie mes poils de nez qu’un juge nous sortirait illico presto un article du Code Pénal de derrière les fagots. Comme aimait à dire Ampy Portos du temps de ma jeunesse, « tany misy lalàna ’ty tany ity ».

Le décor est donc planté. Rien ne doit perturber le processus vers les législatives. Au nom de la démocratie et de la liberté d’expression, les opposants qui dérangent sont intimidés, et les journalistes qui déstabilisent la HAT monocolore, sont « encouragés » à y réfléchir à deux fois. Car les éléments perturbateurs troublent la quiétude qui doit faire croire à la communauté internationale un ensemble de fadaises. Primo, c’est le peuple malgache en entier qui soutient le coup d’Etat. Secundo les législatives seront propres et leurs résultats fiables. Donc avis aux vazaha : après le 20 mars, reconnaissez cette élection, et ouvrez les robinets. L’espoir fait vivre ... la HAT.

Mais aussi sûr que 1+1=2, il est certain que toute élection organisée en solo ne recevra pas l’assentiment de la communauté internationale, sauf celui des dignes compatriotes de Galliéni, menés par le non moins digne successeur du Gouverneur général. Dans ce cadre, la partie ne sera pas aisée pour Jean Ping, qui devra, d’ une part, convaincre l’opposition de participer à ces élections, mais d’ autre part, arracher en contrepartie des concessions de la part d’Andry Rajoelina, qui est prisonnier de ses alliances avec les faucons, sans oublier les vrais. Revenir à un consensus minimum est donc la seule clé vers une sortie de crise et des élections plus ou moins acceptées, qu’elles soient législatives ou présidentielles.

Mais la HAT a goûté à l’ivresse d’une toute-puissance éphémère et illusoire, alors il n’est pas sûr qu’elle puisse voir au-delà du court-terme. Car comme le sait sans doute par expérience le scientifique attitré du forum [1], le problème des gens qui aiment trop les plaisirs solitaires, c’est qu’ils ont du mal à admettre qu’un partenaire est toujours préférable.

Notes

[1Éminent scientifique dont la science semble tellement confinée au niveau du bassin, que ses sujets de prédilection semblent centrés sur la sexualité et la scatologie.

51 commentaires

Vos commentaires

  • 14 janvier 2010 à 07:22 | râleur (#3702)

    Cette ordonnance donc vous parlez est vraiment liberticide. Le droit administratif, dont le Conseil d’Etat est la cour suprême, n’a plus raison d’être. L’Etat peut faire ce qu’il veut maintenant, il a tous les droits et par conséquents tous les abus !!!

    Pour moi, cette ordonnance, signée donc par Rajoelina, équivaut à dire :’’Madagascar est désormais officiellement une dictature’’. Rajoelina est par conséquent un dictateur (associativité)

    Au fait où sont les juristes, les magistrats, les avocats, ... sous pression aussi comme la presse ? Et les ambassades étrangers très prompts à dénoncer toute dictature ? aux abonnés absent pour non ingérence ?

    Alors, nous sommes bien dans une dictature. On ne sera plus sous presse mais sous le broyeur.

    Et dire que les Jardins d’Ambohijatovo ont été baptisés ’’place de la démocratie’’ par un certain Rajoelina !!!

    Nous avons eu de la sympathie pour lui à l’époque car son prédécesseur commençait aussi à faire le dictateur !!!

    Tout ça pour ça ?

    Ah, l’apprenti sorcier !!!

    • 14 janvier 2010 à 08:26 | rayyol (#110) répond à râleur

      si vous renverser une dictature allez vous permettre a cette dictature de mettre des batons dans les roues et de revenir en place en utilisant les tribunaux svp un peu d honnetete intellectuelle ne prenez pas les gens pour des beaudruches

    • 14 janvier 2010 à 09:09 | rabri (#2507) répond à rayyol

      « Le dilemme est encore plus ardu pour le TIM, dont le potentiel à avoir une belle performance aux législatives est réel. »

      L’auteur de cet article est certainement le cousin germain d’Elisabeth TESSIER en France : « MAHITA VOLANA ALOHAN’ NY BIBY », tous deux adeptes de prédiction trop prématurée (1) et innoportune par rapport aux observations réelles sur le terrain motivées par des vraies démarches SCIENTIFIQUES

      (1) prédiction trop prématurée, vérifiée réellement par son expression favorie dans ses éditos « éjaculation précoce » dont lui seul détient le brevet quand il baisse son FR.C

    • 14 janvier 2010 à 09:12 | New Africa (#559) répond à râleur

      Merci Ndimby pour cet édito. Devant cette situation presque inextricable, je ne vois que 2 solutions :

      L’opposition traquée et terrorisée par tous les moyens doit boyocotter les législatives de mars 2010 car on ne doit pas accepter d’aller aux élections ou l’injustice s’annonce déjà bien avant.Laissez faire ces abuseurs et attendons que la courbe atteigne son comble et eux-memes entre eux, la population, l’armée, la CI réagira un jour.Maisna ny Tanindrazana.

      La 2e solution et la meilleure je pense c’est de revenir à la table des négociations et négocier entre Malagasy la répartition des Ministères pour la préparation des élections sans plus s’attarder sur le Congrès de Transition etc. On a juste besoin d’un gouvernement d’union nationale et un collège pour président la transition si besoin, sinon si c’est inéviatbel, laissons le DJ gouverner.
      Programmer le reférendum sur la Constitution et la loi électorale vers juin 2010 puis les élections présidentielles avec les législatives vers septembre octobre 2010.

      N’y-at-il vraiment pas une solution à la Malagsy à cette crise ?Nous vous en prions Mesdames et Messieurs les politiciens faites un effort.
      New Africa

    • 14 janvier 2010 à 09:15 | rabri (#2507) répond à rabri

      ET TOC !!!!!!!!!!!!!!!!

    • 14 janvier 2010 à 09:38 | Noue (#2427) répond à râleur

      Lentement mais sûrement Madagascar sombre dans un Etat de Non droit et dérive vers un régime totalitaire.

      Il y a à peine un mois, Andry Rajoelina s’est érigé en pouvoir constituant en adoptant une ordonnance par laquelle il a modifié des dispositions constitutionnelles qui ne l’arrangeait pas vraiment et en y stipulant que cette ordonnance valait Loi constitutionnelle. Dans cette même ordonnance , Andry Rajoelina s’est octroyé également le pouvoir de légiférer tout en demeurant aussi à la tête de l’exécutif.

      Qu’est ce qu’une dictature si ce n’est justement un régime ou tous les pouvoirs sont aux mains d’une ou d’un groupe de personne qui se sont d’ailleurs imposées sans le consentement explicite et vérifié de la population.

      Le dernier rempart contre cette dérive est aujourd’hui menacé avec l’ordonnance 2010 001 , ( qui soit dit en passant modifie le contenu d’une loi organique adoptée par le Parlement et de surcroît sans qu’il y ait eu contrôle de la HCC comme l’exige la Constitution ) par laquelle Andry Rajoelina se met au dessus de la légalité en décidant que la juridiction administrative ne peut plus statuer sur certains de ses actes.

      Andry Rajoelina devient ainsi détenteur du pouvoir constituant , du pouvoir législatif et de l’exécutif sans qu’il ne soit soumis à aucun contrôle puisque lui même décide le cas échéant des contrôles auxquels il accepte d’être soumis . Si ce n’est pas une dictature , Dieu que ça y ressemble puisque la concentration du pouvoirs est totale.

    • 14 janvier 2010 à 10:04 | NOFY (#2225) répond à rabri

      rabri, tsy mila mianatra sciences 5 taona vao afaka mahafantatra ny fiafaran izao zava misy zao fa na ny sciences nao aza angamba afaka manamarina sahady fa didy jadona + fahantrana lalina + zay ratsy rehetra no hiafaran izao fanjakan ny baroa zao.samy mitady zay mahasosoa ny tenany,samy mameno posy zay manana occasion hanaovana an zany,ary na ny vahoaka madinika aza tsy sahy manohatra satria ny hoanina androany tadiavina androany.Jerenao fa mbola pire noho ny fanalana an i ratsiraka ny fanalana an io rajoelina nao io.

    • 14 janvier 2010 à 10:26 | rabri (#2507) répond à NOFY

      Encore une naïve victime d’"éjaculation précoce" !!!! Prière de consulter le spécialiste Nd.A.

    • 14 janvier 2010 à 10:59 | maminah (#2788) répond à râleur

      Eh bien, justement !

      Je suis d’avis à croire que plus on force dans les grimaces et autres tentatives d’intimidation, c’est que, justement, on n’est pas très sûr de ses chances de remporter la partie… Toute cette démonstration de force n’a-t-elle pas d’autre but que d’inhiber l’opposition, la pousser à renoncer d’elle-même à ces élections, qui se feront avec ou sans elle ? La pousser à jeter par la fenêtre tout ce capital de sympathie dont elle bénéficie auprès d’une population qu’une année de gabegies sans pareil et d’abus scandaleux, a fini dessiller sur les véritables sentiments patriotiques du putschiste de pacotille ? Faut-il lui faire un tel cadeau ?

      Plus que jamais, la balle est du côté de l’opposition. Il ne faut pas qu’elle gaspille ses chances d’avancer, même si la HAT la prend aussi traîtreusement de court. Les électeurs, eux, apprécieront et trancheront par leur vote.

      L’opposition doit saisir cette chance d’inverser la tendance et non baisser les bras face aux rodomontades d’un gouvernement aux abois.
      Et quelle que soit la lassitude de la communauté internationale, elle sait identifier les supercheries, qui se paient à plus ou moins terme…

    • 14 janvier 2010 à 11:05 | râleur (#3702) répond à rayyol

      Rayyol

      on chasse une dictature et pour empêcher celle-ci de revenir, on met en place une autre dictature ?

      Mouvement perpétuel ? damnation ?

      Dénoncer une dictature c’est prendre les gens pour des beaudruches ? c’est peut-6etre mieux que de prendre ses vessies pour des lanternes, non ?

      Il y a certainemment d’autres moyens moins liberticide d’empêcher l’ancienne dictature de revenir. Parmi ces moyens, l’intelligence de la situation et la compétence.

      Ester en justice c’est mettre les batons dans les roues ? si on a fait les choses d’une manière irréprochable juridiquement, on n’a rien à craindre, normalement.

    • 14 janvier 2010 à 11:26 | rayyol (#110) répond à râleur

      si je ne me trompe c est d une transition dont il sagit et non d un etat permanent et que cela ne se fait pas en quelques mois laisser vivre et vous jugerez apres on n a eu cesse depuis le debut d essayer de lui mettre des batons dans les roues faite un peu preuve d honnetetee et arreter de juger avant fait

    • 14 janvier 2010 à 12:06 | maminah (#2788) répond à maminah

      Dans la mesure où ces élections se tiendront envers et contre tous, la question qui se profile derrière le dilemme de l’opposition est celle de son avenir. Est-elle vouée à n’être qu’une force d’interpellation, comme l’ont été de leur temps le MFM et le Monima ? Ou sera-t-elle une force agissante, qui siègera dans les Assemblées et aura droit de regard sur la marche des affaires de l’Etat ?

      L’enjeu est de taille et mérite qu’on retrousse vraiment les manches. Je crois qu’il faut avancer, car c’est le contraire qui fera le jeu de la HAT.

    • 14 janvier 2010 à 12:46 | Albatros (#234) répond à rayyol

      Bonjour Rayyol,

      Croire que pour Mr Rajoelina il ne s’agit que d’une transition, c’est aussi prendre des vessies pour des lanternes.

      Regardez comme il était fier à Mahamasina avec ses décorations. Rappellez vous le Cabinet spécial pour gérer l’emploi du temps de son épouse. Regardez comme il se sent honoré dans son beau jogging entouré de militaires (http://www.madagascar-tribune.com/Journee-des-officiers,13365.html).

      Vous pensez que cela est transitoire pour lui.

      Je présume (comme Mme Rabe : http://www.madagascar-tribune.com/Les-forces-de-l-ordre-rentrent,13367.html) qu’il y a un mégalomane caché sous son sourire Colgate.

    • 14 janvier 2010 à 13:48 | râleur (#3702) répond à rayyol

      Rayyol

      Ceal fait un an que l’on laisse faire. Il faudrait combien en plus ? Quand on est incapable, c’est la faute à pas de temps, des autres, des circonstances, de la météo,....

      Franchement, on dirait du ’’minoa fotsiny ihany’’. Cela vous rappelle quelque chose ? non ?

      C’était un autre autiste qui s’est cru le maître du monde et avec pleins de doctorats honoris.

      Allez faites un effort de mémoire. Ça y est ? Alors, celui-là, il a dit aussi il faut du temps, minoa fotsiny ihany,.... et où en est on ?

      Bon je pose des questions mais si seulement vous vous en posez, ce serait mieux, non ?

    • 14 janvier 2010 à 14:25 | rabri (#2507) répond à Albatros

      " Je présume (comme Mme Rabe : http://www.madagascar-tribune.com/L...) qu’il y a un mégalomane caché sous son sourire Colgate "

      J’ai remarqué et JE NOTE qu’il y a un antiHAT qui défend Mme Rabe même si elle appartient clairement à l’autre camp !!

      pourquoi cette défense ?? la question restera certainement à jamais sans réponse !!!!!!!

    • 14 janvier 2010 à 14:49 | Albatros (#234) répond à rabri

      Bonjour Rabri,

      Comme vous semblez ne pas l’avoir remarqué je ne suis pas anti-HAT mais "anti-la-manière-dont-Mr-Rajoelina-a-écarté-Mr-Ravalomanana."

      Cela au détriment, au moins depuis un an, du peuple malgache et, encore une fois, pour faire la même chose que ce que vous reprochez à Mr Ravalomanana. Ca je ne présume pas, j’en suis sûr.

      En ce qui concerne Mme Rabe, je ne la défends pas, je me moque gentiment d’elle.

      A son arrivée, j’ai été surpris par son physique agréable (comme vous !!!), mais surtout par sa démarche de vouloir favoriser une implantation officielle de Reporters Sans Frontière (un organisme que je soutien financièrement) à Madagascar. Malheureusement et la Tribune de ce jour le montre bien, elle (Mme Rabe) a encore du "pain sur la planche".

    • 14 janvier 2010 à 15:18 | sevane (#2781) répond à rabri

      @ rabri
      Ce n’est pas de voyance qu’il s’agit là mais d’analyse. Et on ne peut que constater que, jusqu’ici, Ndimby s’est rarement trompé (pour ne pas dire jamais).
      Vous voyez, c’est comme un homme qui saute du 50ème étage d’un immeuble, sans parachute, sans ballon gonflable à la réception, juste du bitume. Une personne censée dira que cet homme ne survivra pas au choc. Et vous, vous dites, les bras croisés : attendons de voir, pour l’instant, il n’a pas encore touché le sol. C’est vrai, les gens censés n’ont pas integré dans leur analyse qu’il s’agit peut-être de Superman.

    • 14 janvier 2010 à 15:20 | sevane (#2781) répond à rabri

      Hey rabri ! Je me trompe ou c’est de vous que Ndimby parle dans sa dernière phrase ? En tout cas, j’ai adoré la descripion car elle vous correspond à 100%. Vous aussi, j’espère.

    • 14 janvier 2010 à 16:08 | NOFY (#2225) répond à rabri

      rabri,tsisy idiran zany,refa tsy mahita hevitra hosorata dia mba mangina fa resaka tsy mankaiza ny anao.

    • 14 janvier 2010 à 18:07 | visina (#3456) répond à rayyol

      rayyol,

      Je ne suis pas la logique. Donc, lorsque TGV a mis les batons dans les roues de R8 ce n’etait pas un probleme. Il peut meme le renverser par un coup d’etat. Mais qu’R8,ou bien un autre, met les batons dans les roues du TGV par la voie juridique ou d’autre, c’est intolerable ??

      Je repete, je ne suis pas la logique.

    • 14 janvier 2010 à 18:14 | rayyol (#110) répond à Albatros

      il faut un debut a tout m Rajoelina n est qu un homme et ne se situe pas au dessus du peuple patience il ne sert a rien de courir vers la montagne apprenez a contourner bonne foi ou pas tout finit par sortir dans le moment la critique constructive est utile alors que detruire alors que rien n est commence est une perte d energie laisser venir et alors juger peut etre prend t il gout au pouvoir est il le seul mais pour le moment il controle et vous n y pouvez rien si ce que vous dites est vrai il sera toujours temps mais il faut choisir le bon moment et si il gouverne avec bon sens alors tant mieux sinon il sera toujours temps de l ecarter mais soyez sur d avoir des arguments valable non pas son age le fait qu il soit dg sa religion etc etc cela ne convainc personne patience et longeur de temp valent mieux que rage et impatience

    • 14 janvier 2010 à 19:59 | Albatros (#234) répond à rayyol

      "Il sera toujours temps de l’écarter" dites vous.

      Mais de quelle manière quand une fois de plus tout sera "verrouiller" ?.

      En faisant un coup d’état et en remettant une fois de plus Madagascar dans l’ornière comme c’est le cas aujourd’hui ?.

    • 14 janvier 2010 à 20:31 | jojo (#3543) répond à sevane

      tiens donc...et quand est ce que Ndimby a t il prevu la fuite de Ra8 vers d’autres rivages ? et la duree pendant laquelle tgv allait rester au pouvoir ? un pronostic ? je suis toute ouie...

  • 14 janvier 2010 à 07:49 | GODONA (#3610)

    Akory aby, mahafinaritra ahy ny mamaky ny commentaire-nao ry Ndimby A., tena marina daholo ny voalazanao, kanefa asa ho an’ny Mr Basile,Nadia, sy ny namany.
    Efa nilaza fona ny tenako fa na iza no tonga eo @ fitondrana io de mbola pire lavitra no teo aloa no betsaka. Manahy mafy mitsy aho ry Malagasy isany fa le pire reste à venir. TGV EFA NAHAZO CONSIGNES MAZAVA fa dia manatanteraka fotsiny. Samia tsika mitaty izay vokany raha tsy manao "action" haingana fa ny aty mahazaka fona. Efa miroso any @ fandrosoana tsika zao, sa ahona Mr Basile ? Miverena enao aty @ tanana raha lehilahy fa efa tsy eo @ fitondrana intsony le olona tsy revinao teo.

  • 14 janvier 2010 à 10:34 | naivo (#3119)

    L’opposition ne doit jamais participer à cette éléction,avec cette manière de faire. Que la HAT la fasse, c’est leur problème. Mais en tout cas, la grogne commence à monter, surtout dans les campagnes. Ce n’est qu’une question de temps.

  • 14 janvier 2010 à 11:02 | Citoyenne Malgache (#599)

    Votera, votera pas ? Ce n’est pas la question pour Rajoelina et les Galliénistes. Ils se trouveront toujours un peuple à brandir pour justifier leurs résultats.

    Pour moi c’est décidé : je ne me dérangerais pas pour des élections organisées en solo par ces putschistes.

    • 14 janvier 2010 à 11:12 | râleur (#3702) répond à Citoyenne Malgache

      CM,

      c’est sûr, aller voter pour remplacer un régime totalitaire par une dictature, il y a de quoi dégoûter de la citoyenneté par le vote. Tout compte fait, les électeurs vont tjrs par finir par se dire qu’aller voter ne sert à rien.

  • 14 janvier 2010 à 12:05 | observatrice (#2065)

    j’ai toujours pensé que la politique de la chaise vide n’était pas la bonne ; cependant quand, cette chaise devient virtuelle et qu’elle ne sert qu’à gonfler l’ego des autres,et leur permettre de se vanter d’une adhésion démocratique, je pense que le boycott devient un devoir ;

    mais il faut assumer les conséquences par la suite (cf le retour de l’amiral en 97 ) ; tout cela fait penser que les lendemains malagasy n’augurent rien de bon

    • 15 janvier 2010 à 00:09 | maminah (#2788) répond à observatrice

      Ce sont ces conséquences, le cadeau qu’il ne faut pas faire...

  • 14 janvier 2010 à 12:07 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Merci Ndimfy A,j’ai reçu votre édito.

    J’ai relevé ceci :

    "Toute élection organisée en solo ne recevra pas l’assentiment de la Communauté Internationale,sauf CELUI DES DIGNES COMPATRIOTES DE GALLIENI,MENES PAR LE NOM (non) MOINS DIGNE SUCCESSEUR DU GOUVERNEUR GENERAL"

    Je vais méditer,ce texte,cher AMI.

    Basile RAMAHEFARISOA

    • 14 janvier 2010 à 18:14 | visina (#3456) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      C’est bien Basile !!

      Un peu de meditation vous ferez pas du mal !!

  • 14 janvier 2010 à 12:45 | kakilay (#2022)

    "nouvelle ordonnance qui empêche désormais tout recours en justice contre certaines décisions du Président de la Haute autorité de transition (HAT)".

    Incroyable mais vrai ! Si le doute était permis sur la bonne foi des pro-rajoelina, là, on ne peut pas continuer à se raconter des histoires. Notre champion de la démocratie dans toute sa splendeur. J’ironisais à peine donc quand je disais que toute contestation est antidémocratique. Et les inepties de certains sont dorénavant couverts par la loi. France du pays des droits de l’Homme : apporte-nous ta lumière.

    La mise au pas de la presse, par Radio Fahazavana interposée, est dans la droite logique de ce fascisme à la fozaorana (je me suis retenu depuis le début pour ne pas utiliser ce mot, mais il faut appeler un chat un chat, et un fozaorana un fozaorana).

    Et bien sûr, "il est partout". Ra8, bien sûr. Le cauchemar de ces dames et messieurs. Une antenne sur le toit : après, même pas une trace. Faute de preuve, on peut avoir des indices. Même pas. Il est trop fort celui-là.

    Et comme toujours, on doit s’en remettre aux dires de ces femmes de la communication et de la justice. Puisqu’on le dit, c’est que c’est vrai.

    Et pour finir, des affirmations gratuites du genre, une résidence doit avoir des entrées et de multiple sorties. Donc des passages sous-terrains. Et d’abord, ce n’est pas une preuve, et encore moins un délit.

    N’étaler pas sur la place publique vos intelligences mes amis : par simple pudeur et par pure décence.

  • 14 janvier 2010 à 13:34 | jojo (#3543)

    Attention… roulement de tambour pour la blague du jour : "Le dilemme est encore plus ardu pour le TIM, dont le potentiel à avoir une belle performance aux législatives est réel."

    Une belle performance ? le TIM ?… a Tana… peut être… et cela reste a prouver… mais Madagascar ne se résume pas a Tana…loin s’en faut… car faites moi confiance, dans l’esprit des Malgaches en province : TIM = Ra8… et Ra8, a Tuléar, Majunga, Tamatave et Diego, le Ra8 ils en feraient bien de la chair a saucisse… pour rester poli… en cas d’élection, il est effectivement fort probable – si toutes les mouvances participent – que les tgv ne soient pas si majoritaires que ca… mais ce ne sera surement pas au bénéfice du TIM… et c’est en cela qu’il faut y aller aux élections, pour ceux qui croyaient au ciel (malheureusement trop nombreux), ceux qui n’y croient pas… en tout cas si le but est de faire table rase du passé (le passé comprenant pour moi tous les dirigeants antérieurs au 31 décembre 2009), c’est maintenant ou jamais… et plutôt que de pleurer comme une adolescente sur les amours perdues, il vaut mieux se mobiliser pour que cette élection s’éloigne le plus possible de ce qui se faisait auparavant dans ce pays.

    Donc, pour redevenir pas serieux, a la citation du jour ("Le dilemme est encore plus ardu pour le TIM, dont le potentiel à avoir une belle performance aux législatives est réel.") je me permettrai d’ajouter « a Antsirabe »

    Mais bon de la part d’un pourfendeur passionné de la France, ce flagrant délit de jacobinisme (à moins que ce ne soit de l’ethnocentrisme !!!) exprimé dans la langue de Molière, ne manque pas de saveur…

  • 14 janvier 2010 à 13:58 | Gasymahiratra (#3690)

    Mais bien sûr. la critique est toujours facile.
    Comment juger du "caractère abusif"de l’ordonnance que TGV a décrété si au moins la partie opposante ne fomente aussi de sa part une ordonnance qui ne dit pas son nom (des velléités contre la personne de TGV et la stabilité de l’autorité de faite) ???

    C’est comme tout le monde dit : c’est un bras de fer ! c’est une guerre d’usure dans laquelle aucune règle démocratique ne tienne !!! Les 2 mouvances sont entrées dans une confrontation directe, dans une épreuve de force si j’ose dire. A qui la faute ??? La faute est partagée et crois moi la population ne suit plus cette guéguerre d’étalage de connaissances et principes démocratiques !!!

    D’ailleurs le pays est plongé dans l’extra constitutionnel depuis 17 mars 2009. La gestion de la nation vit dans le PRAGMATISME selon les circonstances et contexte.

    En tout cas, pour écourter cette Transition, pour rentrer dans l’ordre constitutionnel, les mouvances et les politiciens doivent s’accorder que le Référendum et les élections sont la seule issue évidente !!!
    Tant que ce n’est pas le cas, je vais pas dire l’anarchie mais la gestion de l’Etat et l’environnement politique nagerons dans "un océan de libertés".

  • 14 janvier 2010 à 14:18 | lalatiana (#1016)

    Ndimby A.,

    Je suis conplètement d’accord avec Rayvol ... Vous exagérez. La situation n’est pas si catastrophique que ça ...

    Et si votre confrère de Madagate écrit "Je n’ai jamais été chaud pour le délit de presse et l’emprisonnement des journalistes. Mais certains confondent journalisme et militantisme auxquels je ne serai jamais solidaire", ce n’est évidemment pas le reflet de la position de la Hat...

    D’ailleurs Madagate est un organisme qui n’a rien à voir avec la Hat... Ce n’est que pur hasard si son patron, désormais Commandeur du désOrdre National, est donc porte parole du gouvernement ... Et puis, que les annonceurs dans Madagate ne soient que des opérateurs des telecoms, ça n’a évidemment rien à voir avec ses fonctions de Sinistre des Télécommunications ... n’y voyez surtout aucune conplaisance ...

    beerrrkkkk ....

    • 14 janvier 2010 à 14:58 | Albatros (#234) répond à lalatiana

      Bonjour Laltiana,

      C’est vrai le journaliste de Madagate ne peut pas être taxé de militantisme.

      Les autres oui. Lui NON.

       :-)

    • 14 janvier 2010 à 15:52 | Citoyenne Malgache (#599) répond à lalatiana

      conplètement, confrère, confondre, conplaisance... tu es conforme aujourd’hui :D

    • 14 janvier 2010 à 15:53 | jojo (#3543) répond à Albatros

      Jeannot R et Ndimby A, meme combat...ce ne sont que les 2 facettes d’une meme mauvaise piece de monnaie dont le but est d’enfermer le debat dans l’alternative tgv / Ra8... j’espere que pour les malgaches c’est plutot "ni l’un, ni l’autre et nous leur prouverons par le resultat des elections..."

    • 14 janvier 2010 à 16:41 | Albatros (#234) répond à jojo

      "Wait and See" Jojo, mais que cela ne dure pas trop longtemps.

      Cordialement.

    • 14 janvier 2010 à 19:25 | sevane (#2781) répond à jojo

      Ndimby et Jeannot même combat ? Attendez 2 secondes, je ne peux plus m’arrêter de rire. Mais vous êtes en train de confondre les serviettes et les torchons mon cher jojo. C’est comme s’essuyer la bouche avec une serpillière. Mais attention, je ne parle pas là de différence entre leur niveau de vie respectif (puisque je n’en ai aucune idée et que ça ne m’intéresse pas), mais plutôt du nombre de neurones dans le cerveau. Désolée de vous contredire mais Ndimby joue dans une autre catégorie.

    • 14 janvier 2010 à 19:52 | râleur (#3702) répond à lalatiana

      slt lalaitiana,

      Etre journaliste c’est être militant. Après, il suffit de se postionner : militer ppour le pouvoir en place, les corconstances, l’opposotion,... blab bla.

      être journaliste c’est aussi voir le monde à travers le prisme de son enfance de sa culture, ... et de tout le reste.

      Tout journaliste qui ne peu taccepter l’arbitraire est à défendre, quelle que soit sa couleur politique.

      Maintenant, on peut décider de fermer les yeux sur tout, histoire de de dire je n’ai rien vu, reien entendu.,...Exemple de ce qui était contemporain de la shoah mais qui n’ont pas éte au courant,........

      Franchement, on ne peut laisser notre pays, sous la coupe d’une bande d’illuminée qui pense qui pense qu’il n’il n’’y a qu’une vérité (la pravda en russe) dans ce bas monde., Svp, notre pays mérite mieux que la vénératiojn pour une personne, qielle que qiue soit se qualités

    • 14 janvier 2010 à 20:07 | râleur (#3702) répond à lalatiana

      allons Lalatiana,

      Ce n’est pas parce que notre brave Jeannot, un alcolique repenti, vénère son patron Augustin, qu’il faut le blâmer. Mon vieux copain Jeannot a besoin d’exsiter comme tout le monde, et de sa gamelle comme tout le monde, qu’il faut lui en vouloir. Mon ami Jeannot a besoin de manger comme tout le monde et pour le moment, il prend Augustin, comme son Dieu, parce que St Augustin lui amène la gamelle tous les jours,

      Allez Jeannot, t’es incorruptible nmis tu as besoin de gamelle comme tout le monde. Fais le beau devant ton maItre et lèche lui les pieds. Pour autant, je te poussais qudn tu combattais les excès de pouvoir de Ravalo, pour autnat, je te vois retomber dans l’alcool en étant une larve davant ton patron Augustin !

      Mon cher Jeannot, où tu es ? dan l’âbime de la vénération ?

      A+ Jeannot

    • 14 janvier 2010 à 20:25 | jojo (#3543) répond à jojo

      je pense au contraire qu’ils ont tous 2 la meme marque d’oeilleres...que vous ayez plus d’affinite intellectuelle avec l’un ne vous qualifie pas pour le classer au dessus de l’autre...

  • 14 janvier 2010 à 16:51 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Je na savais pas du tout que Rabri est un adepte convaincu de la masturbation

    J’espère que la publication de cette nouvelle ordonnance ne va pas le ’pousser’ à une ’jouissance précoce’

    Toutefois , à chaque fois que Ndimby A. pond un article , il est à remarquer
    que des ’boutons’ d’origine douteuses émergent ’chez’ Rabri

    Moi j’attends toujours de Rabri un exposé sensé (analyse et propositions) , comme l’a fait ici , monsieur Rabehevitra et bien d’autres ...

    • 14 janvier 2010 à 19:19 | sevane (#2781) répond à Rakotoasitera Fidy

      Ce ne sont pas des boutons Fidy mais des ampoules aux doigts. Ptdrrrrrrrr

    • 14 janvier 2010 à 23:32 | rabri (#2507) répond à sevane

      Mr Rakotoasitera !

      Ne confondez pas "éjaculation précoce" (dont votre gourou Ndimby est friand à chaque fois qu’il pond un article, comme vous l’avez bien dit) et "masturbation".

      C’est quand même ETONNANT qu’un quinquagénaire ou séxagénaire comme vous ne sait faire la différence entre ces deux notions sexuelles bien masculines OU BIEN vous êtes un SUPERMAN avec jusqu’ici un joint de robinet SUPER INTACT !!!

    • 14 janvier 2010 à 23:43 | rabri (#2507) répond à rabri

      Rakotoasitera a dit " Moi j’attends toujours de Rabri un exposé sensé (analyse et propositions) , comme l’a fait ici , monsieur Rabehevitra et bien d’autres ..."

      Je suis un technicien et non un politicien, donc je n’ai rien à développer sur des thèmes relatifs au combat de rue ou de coq. A ce niveau, je préfère mettre en avant mon talent d’humouriste et de mpandrangitra, çà me fait bien défouler !!!

  • 14 janvier 2010 à 17:11 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Jojo veut donc prouver par le résultat des élections que ce ne sera ni Ra8
    ni Tgv et en plus il veut faire table rase du passé ....

    N’est ce pas Rabri que ’ce Jojo’ est le type mème du ’biby mahita ...’ ?

    J’ai beau chercher , Jojo , je ne vois aucun électeur malagasy ni Ra8 ni Tgv
    et encore moins reniant son passé

    • 14 janvier 2010 à 17:57 | jojo (#3543) répond à Rakotoasitera Fidy

      Fidy , je constate que certaines nuances de la langue française vous sont étrangères. Je parlais bien de ce que j’espérais et non pas de ce que je prévoyais…je refuse de m’enfermer dans l’opposition tgv / Ra8. J’espère que dans les mois qui vont suivre, de plus en plus de malgache exprimeront leur volonté de rechercher une sortie de crise en dehors de cette stérile alternative…

      Quand au passé fait d’affairisme, de clientélisme, de dirigeants totalement étranger a la notion de bien public, uniquement soucieux du bien être de leur portefeuille, d’élections vites gagnées (minoa fotsiny, premier tour dia vita !!! oyez, oyez !!!) alors je vous le laisse…Pour ma part il me démange de le balayer d’un revers de bulletin électoral unique… si cela vous convenait d’avoir des pans entiers de l’économie aux mains d’une poignée de privilégiés et bien gardez bien en mémoire les scènes de violences collectives auxquelles cette vision autiste de la société a conduit… et ne venez pas vous plaindre avec des accents de légalisme sélectif lorsque vous prendrez en pleine figure la prochaine éruption de colère du peuple…quand la foule gronde Mr Fidy, c’est bien parce ce passé que vous souhaitez faire perdurer ne leur convient plus… alors regardez y a 2 fois avant de croire que tous les malgaches n’aspirent qu’a un retour a l’ordre établit…

    • 14 janvier 2010 à 20:14 | Albatros (#234) répond à jojo

      "je refuse de m’enfermer dans l’opposition tgv / Ra8. J’espère que dans les mois qui vont suivre, de plus en plus de malgache exprimeront leur volonté de rechercher une sortie de crise en dehors de cette stérile alternative…"

      Entièrement d’accord avec vous Jojo.

  • 14 janvier 2010 à 23:05 | diego (#531)

    Bonjour,

    Quand la HAT et ses amis n’auront plus personne à mettre en prison, ils vont commencer à y mettre leurs partisant les moins fiables et oui les pros HAT vous êtes avertis.

    Les Malgaches vont se reveiller, patience.....et bon courage

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS