Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 18h30
 

Tribune libre

Cynisme et mauvaise foi

jeudi 25 février 2010 | Georges Rabehevitra

Alain Ramaroson, le président national des « Forces du changement pour le développement » (FCD) et président de la commission Défense et sécurité au sein de la Haute autorité de la Transition (HAT), a dit plusieurs choses samedi dernier.

Je vais essayer d’en relever quelques passages (en italique) pour vous laisser juger à quel point un homme politique peut-être cynique et de mauvaise foi, au nom du ‘’peuple souverain’’.

« L’Union africaine à travers le GIC gagnerait à remonter un peu l’histoire pour mieux comprendre les réalités dans le pays ».
« …Je ne comprends pas du tout cette sorte d’acharnement du GIC contre les dirigeants de la Transition. N’oublions pas que c’est Ravalomanana qui a donné les pleins pouvoirs au directoire militaire en ignorant complètement la Constitution et les institutions de l’Etat. Normalement, ce pouvoir aurait dû être remis au président du Sénat ou à la rigueur à celui de l’Assemblée nationale comme le prévoit la Constitution de l’époque
 ».

Mon commentaire : il a tout à fait raison. Eh bien quoi, pourquoi Ravalomanana n’a-t-il pas donné les pleins pouvoirs au Président du Sénat ou de l’Assemblée ? Les militaires mutins, les émeutiers et le mouvement de Rajoelina se seraient arrêtés d’eux-mêmes ! On va dire qu’il a donné le pouvoir aux militaires, à l’insu de son plein gré. Au fait, pourquoi les militaires ont-ils accepté ? Ravalomanana les a menacés avec des armes, peut-être ?

« Le président Andry Rajoelina a reçu le pouvoir des militaires. En quoi est-il alors coupable de coup d’Etat ? C’est Ravalomanana qui a fait un coup d’État. Tant que cette remise en question n’est pas effective, les menaces du GIC se confondent avec un règlement de compte contre le pouvoir de transition. Au profit de qui ? La question devra se poser tôt ou tard. L’arbitrage censé être neutre me semble complètement partial. Bref, le GIC ne remplit pas du tout ses fonctions de médiateur… »

Au fait, pourquoi les militaires ont-ils donné le pouvoir à Rajoelina et pourquoi celui-ci s’est-il senti obligé de l’accepter ? J’avais déjà posé cette question de la remise du pouvoir par une Institution (l’Armée) à un individu. J’ai même dit pourquoi Rajoelina ne remettrait-il pas ce pouvoir maintenant à moi, à sa femme ou à un de ses enfants ?

Pourquoi les militaires n’ont-ils pas donné ce pouvoir à mon voisin ou à mon chauffeur de bus ? Pourquoi à Rajoelina ? Parce qu’il n’y est pour rien ? On va le plaindre alors d’avoir été forcé par l’Armée (sous la menace des armes du Capsat) à accepter le pouvoir.

Plutôt mieux, Rajoelina peut déposer plainte auprès de la Cour Pénale Internationale pour avoir été forcé par des hommes armés d’accepter le pouvoir, contre son gré !

« Maintenant, c’est à nous de dire à l’UA par l’intermédiaire du GIC qu’elle devrait bien réfléchir sur ses menaces de sanctions. Car, nous ne nous sentons coupables de rien et sommes tous déterminés à concrétiser les aspirations du peuple pour le changement ».

Eh bien, c’est à la Communauté Internationale de réfléchir car la HAT ne peut pas ?

Coupable de rien ? Même pas de la cohorte des chômeurs venant des zones franches ? Même pas de ceux qui ont perdu leurs biens ou carrément leur vie durant cette crise ?

On parle au nom du peuple (sans n’avoir reçu aucun mandat électif) quand cela arrange mais j’aimerais aussi dans ce cas que l’on parle et agisse au nom du même peuple qui subit l’insécurité physique, alimentaire et morale depuis plus d’un an maintenant.

« J’exhorte tous nos compatriotes et les vrais amis de Madagascar à nous soutenir dans cette démarche. Et cela fera… quoi qu’il advienne, que 50 ans après notre indépendance, nous retrouvions maintenant notre souveraineté ».

Si vous êtes contre les idées de Ramaroson, c’est que vous êtes un ennemi de Madagascar (puisque vous n’êtes pas un vrai ami). En fait, c’est une sorte de menace à peine voilée.

Je fais un raccourci en disant voilà le genre de mentalité à laquelle le peuple aspire et pour lequel il a demandé un changement.

On a l’impression d’entendre Ravalomanana il y a quelques mois disant que « les vrais amis de Madagascar sont ceux qui le suivent dans le changement voulu par le peuple ».

Vous avez dit changement ? Changement dans la continuité, alors.

28 commentaires

Vos commentaires

  • 25 février 2010 à 08:05 | Mavo (#2784)

    Mr Rabehevitra,

    Je suis tout à fait d’accord avec vos commentaires. Effectivement, pourquoi les militaires ont-ils donné le plein pouvoir à une personne dénommée Rajoelina ; pourquoi pas à Rabe d’Anatihazo ou à Razaktà d’Antsirabe, ou encore à Razily d’Ambohijatovo. Aussi, pourquoi les militaires ont-ils accepté ce pouvoir (via Mr Ravalomanana), tout en sachant que cet acte était anti-constitutionnel (pourquoi la HCC a-elle validé tous ces actes jugés jusqu’ici hors cadre constitutionnel) ?

    Mr R8 a-t-il précisé le nom des membres de ce Directoire militaire (Y a-t-il eu ordonnance ou décret de nomination de ses membres, ou bien est ce que c’est Mr Hyppolite et consorts qui se sont tout de suite autoproclamés respectivement Président et membres dudit Directoire ?).

    Que les imminents historiens tel que Ramakavelo et Esoavelomandroso notent bien ces "anomalies" lors de ce fameux transfert de pouvoir ! J’encourage même les thésards historiens malgaches à y penser sérieusement.

    A plus,

    Mavo

    • 25 février 2010 à 11:39 | niry (#210) répond à Mavo

      Si il [ramarosahona] parlait en son nom personnel, pourquoi pas ?..mais le plus révoltant, c’est qu’il continue à prendre le peuple dont JE fais partie, pour des kontoukours.. Il se soucie du peuple comme de sa première culotte..

      Eny é ! Tsy ho lany eo ihany ve ny bàlan’ialahy é ?..

  • 25 février 2010 à 08:50 | Bily (#1914)

    Bien qu’il y ai cynisme et mauvaise foi dans ce qu’il à pu dire samedi,nous ne pouvons pas lui donner tord, quant il demande pourquoi le Président Ravalomanana n’a pas remis le pouvoir au Président du Sénat.

    Tout simplement parce que mentalité Malgache aidant, le Pr Ravalomanana à cru qu’en achetant l’armée, comme il a du d’ailleurs le faire,il pouvait venir reprendre ce qui lui appartient, comme dans un garde meuble.

    C’était sans compter sur la roublardise de ses soit disant militaires,plus affairiste que soldat,l’argent appelle l’argent. Certains ont manger dans les deux camps, et l’avenir nous le dira.

    Notre cher Pr Ravalomanana ne pouvait pas s’amuser à remettre ce pouvoir au Président du Sénat,sachant qu’un Président du Sénat à toujours des dents de requin pour prendre la magistrature suprême,surtout s’il sort de l’école du Pr Ravalomanana,( les chiens ne fabriquent pas les chats) il était certain pour lui et son entourage qu’en remettant le pouvoir au Pr du Sénat, il ne retrouvera plus jamais son siège de Président,même dans ses rêves,et qu’avec un directoire militaire, il pouvait encore rêvé.

    Connaissez vous un Président du Sénat qui ne rêve pas d’être Président de la République ? ils sont souvent prêt à tout,écrasant tout sur leur passage,jusqu’aux alliances politique insoupçonnable. le ridicule ne tuant personne,et ceci dans tout les pays d’Afrique.
    Quant on a pris goût ne serait-ce qu’au perchoir de l’assemblée ou du Sénat, le pouvoir devient une drogue,il devient dont difficile de demander à ses politiciens(du ventre) de revenir sur terre en respirant fort par le nez.

    Le Pr Ravalomanana à jouer,il à perdu c’est comme au poker. N’oublions pas que les hommes d’états d’Afrique font souvent beaucoup d’erreur stratégique, tout simplement parce qu’ils prennent des conseils ont sein de leur propre famille,femme, fils ,beau-frère, neveu et autres, hors tous ceux là ne sont que des jouisseurs et jouisseuses du pouvoir, les erreurs prises ne sont pas forcement rattrapables,imaginons Si le Président écoute et obéit madame et les enfants à la lettre !!!!! attention les dégâts, ce dernier devient forcement un dictateur, et la moindre chute lui devient fatal.

    • 25 février 2010 à 10:44 | râleur (#3702) répond à Bily

      Oui Bily,

      Et Rajoelina il écoute qui ?

      Ratsirahonana, Ramaroson, ... Des gens dont on connaît tout les bienfaits qu’ils ont apporté au pays !

      Ne parlons pas des militaires ! Qu’est-ce que notre Armée a amené au pays depuis ses 50 ans d’existence ? des kalaschnikovs ? des compatriotes tués ? Normalement une armée c’est juste pour défendre l’intégrité du territoire contre une invasion étrangère. La notre, n’ayant rien à faire, ne s’est battue que contre ses propres compatriotes et en a tué quelques uns.

    • 25 février 2010 à 11:23 | Bily (#1914) répond à râleur

      râleur,
      Je dirai que c’est madame Mialy Rajoelina et sa famille qui dirige Madagascar.

      Au vu de l’immaturité du mari. D’après les on dit, les ordres prient dans la journée,seront défait le soir même par son épouse, voilà pourquoi il y aurait souvent beaucoup de tâtonnement dans les prises de décisions.

      Je me demande ou trouve telle de l’argent pour faire la campagne présidentiel de son mari avant l’heure, à ma connaissance, cette dame n’a rien d’humanitaire.

    • 25 février 2010 à 11:45 | râleur (#3702) répond à Bily

      Bily,

      Les déplacements de Mialy sont aux frais de la princesse, c’est-à-dire de nos impôts, de vous et moi. Vous ne croyez même pas que ce soient eux qui paient ?

      C’est pour cela qu’ils veulent rallonger et rallonger encore la durée de la transition.

  • 25 février 2010 à 10:41 | kakilay (#2022)

    Après s’être vanté "izahay no namono ny voay...", expression qui veut tout dire. Maintenant ils essaient de nous dire qu’ils ont reçu le pouvoir en cadeau d’anniversaire de je ne sais qui.

    Et revient la sempiternelle jérémiade "nous ne sommes pas responsables...". Victimes innocents du temps qui passe, la population n’a qu’à en vouloir à l’hypocondrie d’avoir "donné" (il a fait Don ?) le pouvoir à la horde orange. Bon, il n’en voulait pas le rajoelina de ce pouvoir anticonstitutionnel. Mais après une interminable discussion, et comme le président du sénat ( qui attendait tranquillement au coin du feu, ou en bavant de désir c’est selon, mais en tous cas pas terrorisé du tout) joint à son portable a répondu qu’il avait une partie de bridge à terminer... Et sans l’intervention du fameux astérix qui lui a donné un peu de son breuvage magique, le rajoelina n’aurait jamais pris le pouvoir.

    Et maintenant le GIC, qui n’a pas suivi le film nous raconte qu’ils l’ont pris par la force... Si la dite passation s’est passée dans une caserne, avec les hauts dignitaires de cette nation, ce n’est que pure coïncidence.

    Si notre cher Dago s’est retrouvé le Dago des colonels un beau matin, et c’est vrai, c’est que le général en chef de l’état major a aussi remis le pouvoir à un colonel qui a toujours du mal, même aujourd’hui, à lire un communiqué (c’est à croire qu’une promotion ne vous donne pas la capacité de lire : rajoelina donne lui le don de lire...une dépêche !). Bien sûr, ce dernier n’a jamais sommé la population qui se trouvait devant le palais de déguerpir parce qu’ils vont attaquer. Comme a démissionné le ministre de la défense. Et j’en passe...

    Toujours victimes, jamais responsables... Pour un peu, on va pleurer sur leur sort ! Un peu plus d’effort messieurs de la HAT : après les dents du caïman, ce pouvoir mérite bien que vous lui versiez quelques larmes de ...crocodile !

  • 25 février 2010 à 11:02 | mpamaky (#2951)

    - Pourquoi Ravalomanana n’a-t-il pas donné les pleins pouvoirs au Président du Sénat ou de l’Assemblée ? Les militaires mutins, les émeutiers et le mouvement de Rajoelina se seraient arrêtés d’eux-mêmes !
    Mon commentaire : il pensait pouvoir le reprendre. Preuve, il a donné 2,500millards pour avance.
    - Le GIC ne remplit pas du tout ses fonctions de médiateur…
    Mon commentaire : Je suis à 99,99% sûr que les membres du GIC sont corrompus par Ra8 comme nos militaires. C’est çà le lobbying dont Andry n’a pas le moyen.
    - Nous ne nous sentons coupables de rien et sommes tous déterminés à concrétiser les aspirations du peuple pour le changement
    Mon commentaire : UA= fantoche. Pas de pouvoir. C’est juste un bouc emissaire.

    • 25 février 2010 à 11:25 | niry (#210) répond à mpamaky

      Mouahhahah..Ra8 a corrompu et corrompt toujours les membres du GIC, tous les membres de la Sadc, tous les membres du GTT, les députés européens, l’UA, l’ONU, et surtout surtout les 345 autres députés français qui n’ont pas voulu poSer a côté de kelifingotra !! Mouahah..a se rouler par terre !!! Attention, le ridicule ne tue pas mais la paranoïa, si !!

      Je vais vous donner un scoop qui mérite d’être vérifié : moi aussi, je suis payé (et bien payé) pour laisser ce post !! Pas vous ?

    • 25 février 2010 à 11:29 | râleur (#3702) répond à mpamaky

      oui mpamaky,

      tout est de la faute du GIC, UA, ONU, ASEAN. COMESA, SADC, les inuits, les extra terrestres. Sans eux, notre pays serait déjà au firmament de la démocratie et du bonheur total.

      Rajoelina n’a pas les moyens ? à qui appartiennent les avions utilisés pour ses déplacements ? à des opérateurs prívés et sans payer car ces opérateurs adorent notre pays. Ils ne demandent rien en échanges. De vrais patriotes. Je défie la HAT de fournir une seule facture. Chiche

      Et les gens payés pour aller incendier, créer les troubles du début de l’année dernière ? non, c’est le GIC, la Françafrique, ..... Le trafic de bois de rose,c’est GIC, OUA, les zoulous, les peuls...

      Je pense sincèrement que vous rendez plus service au pays en regardant la réalité et sans oeillères. C’est quand même mieux pour voir ce qui se passe à côté

    • 25 février 2010 à 12:47 | lalatiana (#1016) répond à mpamaky

      Oufff ...

      Vous croyez que c’est contagieux ce qu’il a attrapé mpamaky ???

      Faut faire attention où est ce qu’on sort, sinon ...

    • 26 février 2010 à 12:17 | solofor (#2802) répond à mpamaky

      alors là, toi t’es fort toi :-)

      chapeau bas l’ami avec tes affirmations et tes certitudes... :-)

      je reste pantois face a autant d’aneries...

  • 25 février 2010 à 11:24 | Rasoa (#1122)

    Moramora - Moramora Bily a !

    Io "prime" io izany dia mandeha ho azy arakaraka ny antony ary azo tsikeraina koa arakaraka ny fitiavanao na fankahalanao ilay "mpanome".

    Ohatra :

    - Raha mpankasitraka ianao sady nahazo "anjara" dia hoy ianao hoe : Izany ka "Presidà" !

    - Raha "mpankahala" ianao sady tsy nahazo anjara dia milaza hoe : tena "corrupteur" ilay iny tokona henjehina araka ny lalàna !

    Amiko aloha dia "mandeha ho azy" izany "prime" izany entre ny "mpiasa sy ny lehibeny" ary tsy hadinontsika fa "Chef suprême ny Armée" izy.

    Ampahatsiahiviko ny supposition nosoratako teto tamin’ilay savorovoron’ny gendarme iny :

    Samy nanome "prime" i Rajoelina sy ny Pdt Ravalomanana fahizany.

    1 - Ny an’ny Filoha Ravalomanana dia ao anatin’ny andraikiny amin’ny maha Chef azy sady nanajàny "hierarchie" : natolony an’i Manorohanta ny "enveloppe" ho zaraina - elaela vao ho tonga any amin’ny madinika indrindra noho ny "procédures" tsy maintsy harahina !!!???

    2 - Ny an’i Rajoelina tonga dia nomeny an’ireo sous officier sy ny vatatainy Capsat ny vola ka avy dia nandaitra ka nirongatra tamin’ny fitaovam-piadiana ireto mpikomy...tsy nahandry ny prime avy amin’ny Président Ravalomanana.

    Ka io savorovoron’ny FIGM io izany dia hoy aho hoe :

    Nony lany ilay noraisina avy tamin-drajoelina dia tadidy tampoka fa tokony mbolaany amin’ny Sefo ilay "prime" nomen’i Pdt Ravalomanana ka dia raikitra ny rombo - akory anefa ny hatairana fa hoy i Sefo hoe TSY NISY AN’IZANY ... Satria ireto madinika faly raha va nahazo ilay tamin-dRajoelina dia nakepok’y rizareo ilay enveloppe be !!!

    Esy aho e rey olona e !

    Ny vola tsy hangidy rahoviana !

    Ary ny vola maloto toy ny an-dry Alain Mararison itony indrindra indrindra : Nandaitra tokoa ny politikany satria ireo vatatainy sy ny bas quartier no ni-exploiter-ny satria rongony ary vola 5000 ar dia efa nahazoany ny fo-ny ka avy hatrany dia babony !!!! Dia mihevitra izy fa ny "vahoaka" no antom-pisiany !

    Tsy maninona e !

    Be dia be ny sary sy film afaka aseho amin’ny fotoana mahamety izany fa midingin-drambo aloha ry Mararison satria :

    Ils ont gagné une bataille seulement la Guerre continue !

  • 25 février 2010 à 11:43 | shark (#3843)

    Miaraha antsika rehetra,

    Ny mahagaga dia ataon’ny mpahay lalana , maramila, sahala ny baolina lavalava ny "pouvoir" , rehefa azo dia azo hatsipy fotsiny hoe omeo an-drakoto na rabesola sns...

    Fa raha izay ny fandehany tokony taorin’ny fifidianana no namindrana azy .
    KOa lasa vorona azon’ny adala izy ity.

  • 25 février 2010 à 12:09 | râleur (#3702)

    Rabehevitra,

    Pas d’accord avec vous. Rajoelina ne voulait pas du pouvoir.

    Il a reçu ce pouvoir à l’ínsu de son plein gré ! Personne n’en voulait, alors, étant un vrai patriote, il a accepté pour l’amour de son pays. Quel sacrifice, un vrai martyr.

    Pour le prouver, il a hâte (HAT) de le rendre.C’est pour cela qu’il se hâte lentement d’organiser des élections pour le poste de Président.

    Je propose que tout le pays (surtout les victimes en tous genres, les chômeurs, les mendiants de plus en plus nombreux) le vénère car c’est un grand bienfaiteur de notre pays.

    A quand la béatification au même titre que PIE XII ? Mais que fait le Pape ?

    Le peuple et nous tous malgaches sont ingrats, des ingrats. Et tous ceux qui le critiquent des jaloux qui enfoncent la Nation.

    • 25 février 2010 à 23:14 | Albatros (#234) répond à râleur

      Clap !!! clap !!! clap !!!!.

      De l’humour à la Rabri !!!.

      Comme lui, je vais boire une THB à votre santé.

  • 25 février 2010 à 12:18 | erase (#1435)

    aHOANA ALOHA IREO VOLA MALAGASY CONTAINERS 8 AVY NATONTA TANY ALLEMAGNE ? HAMPIDIRINA AO ANATY BANQUE CENTRALE ANTANANARIVO NO NALAIN-DRA8 FOTSINY IZAO TAO PORT TOAMASINA. IZAHO NO MANDIDY, IZAHO NO MANAPAKA. SAHALA NY ANDEVONY MIHITSY NY FIHEVERANY NY OLONA. TSY HO LASA MPANJAKA MANDRAKIZAY LESY I ELA RA8 FA MIPETRAHA TSAR. MANAO ANKASOMPARANA NY MALAGASY FOTSINY. I ELA NO TENA NANAO COUP D’ETAT. NANINONA TOKOA NO TSY NOMENA NY PRESIDENT NY SENAT NY BAOLINA REHEFA TSY ZAKANELA NY POLITIKA. LASA ITY MANDE MITAINGINA BISIKILETA SY MIVARO-DRONONO. AZA ADINO NY MANAO MALABARY SY NY MIVELY APONGA !!! IH ! IH ! IH !

    • 25 février 2010 à 13:41 | Rasoa (#1122) répond à erase

      La maladie mentale !

      Il fait chaud chez vous erase ? 31°C ?

      Donc, tu n’as pas à mettre ton malabary d’ailleurs ton âme est au découvert

  • 25 février 2010 à 12:38 | vuze (#918)

    Bonjour,

    Vous nous fatiguez avec vos histoires et vos démonstrations à n’en plus finir. Passez à autre chose.

    Si cet homme fait preuve de cynisme et de mauvaise foi, alors ignorez le !!! Vous voulez en même temps lui accorder beaucoup d’importance et en même temps lui cracher dessus...

    Cordialement.

    • 25 février 2010 à 13:41 | râleur (#3702) répond à vuze

      Pas d’accord avec vous Vuze.

      Je ne peux ignorer des gens qui sont en train de faire de mon pays leur jouet, Ils parlent en mon nom en tant que malgache sans en avoir eu ’’la voix’’.

      Qu’il soit cynique et de mauvaise foi pour lui-même, c’est son problème. Mais là, il s’agit de notre pays. L’ignorer c’est lui donner carte blanche

      C’est exactement la même chose à l’époque de Ravalomanana, on ne peut ignorer les exactions et ce que cette personne a fait de mal pour notre pays. cette fois ci au nom de nos ’’voix’’.

      Ignorer si vous voulez, c’est votre façon de participer à la vie de notre pays. Pourquoi pas

  • 25 février 2010 à 13:19 | demokrasia fostsiny (#160)

    Monsieur Rabehevitra, vos lacunes sur le problème du riz hier,dénoncé par Lanlan, aurait du vous vous amener à un peu plus de nuance dans vos analyses, (nobody is perfect).

    La prise de pouvoir antidémocratique qui ressemble à un coup d’état sans être un coup d’état, est tellement complexe que la communauté internationale s’y est perdu dans sa nature et la solution à lui donner.
    Pour ceux qui veulent simplifier, c’est parce que le GIC est vendu à la FrancAfric qu’il a condamné cette prise de pouvoir sans la qualifier réellement de coup d’état.

    Paradoxalement en regardant ce qui s’est passé au Niger, la situation de la HAT serait meilleure, aujourd’hui si le 17 mars 2009 avait été qualifié par l’UA de coup d’état.
    Comme Ravalomanana le président du Niger a été élu et accusé de dérives antidémocratiques par une partie du peuple.
    Ce paradoxe devrait nous amener tous à plus de modestie dans nos analyses, si nous voulons nous démarquer des fanatiques de tous bords.

    Nous sommes d’accord que les agissements d’Alain Ramarosaona ne font pas honneur à la démocratie qu’il prétend défendre et qu’un démocrate doit les condamner sans état d’âme.

    Mais prendre prétexte que tout ce qu’il dit est forcément faux , c’est, à mon humble avis, une méthode qui peut aussi relever de la mauvaise foi.
    Ce n’est pas parce que Alain Ramarosaona dit que le soleil se lève à l’est que cela est faux, c’est son utilisation de cette vérité pour justifier ces actions néfastes pour le peuple malagasy qui est condamnable et non le fait de dire que le soleil se lève à l’est.

    Savoir ce qui s’est passé réellement le 17 mars ne sera pas facile, il y a ce qui dise c’est un coup d’état point barre, moi je fais partie, dès le 18 mars , conférez mes commentaires sur ce site, que c’est une situation inédite qui a vu une prise de pouvoir antidémocratique par la Hat favorisée par des ordonnances anticonstitutionnelles d’un président qui n’a pas voulu utiliser la règle simple de transmission des pouvoirs au président du sénat, en démissionnant.

    Cette situation inédite qui ressemble à un double coup d’état a faussé la boussole de la communauté internationale et a amené les tergiversations actuelles du GIC qui avance d’un pas et recule de deux.

    Sans contestation aucune, ce 17 mars est une journée de défaite pour la démocratie et le début d’une période de malheurs pour le peuple malagasy.

    Il faut arrêter le plus vite possible cette transition en restaurant un ordre constitutionnel démocratique par des élections organisées par le CENI sous le seul contrôle du GIC.

    Désormais puisque les accords de Maputo sont pratiquement impossibles à réaliser, la mise en place d’un gouvernement consensuel devrait relèver de la souveraineté du peuple malagasy.

    • 25 février 2010 à 13:56 | râleur (#3702) répond à demokrasia fostsiny

      Peut-être que je n’ai pas la même lecture que vous mais il me semble que Rabehevitra dit : ’’il a tout à fait raison’’.

      Maintenant, on peut dire que le soleil se lève à l’est mais la rotation de la terre n’y est pour rien !

      Rajoelina a reçu les pouvoirs des militaires sans avoir rien demandé ? quel martyr !

      Et le GIC n’y comprend rien ? Allons, ici à Mada, je connais des gens qui savent exactement ce qui s’est passé le 16 (demandez à Rajoelina ce que Ravalomanan a proposé ce soir là), le 17 et le 18/03, puisqu’ils en étaient les témoins et acteurs. Le GIc sait parfaitemant ce qui s’est passé

      Ne pas dire que ce n’est pas un coup d’Etat mais un transfert de pouvoir vers les militaires. alors qu’il y a une image d’’un blindé léger qui enfonce la grille à Ambohitsirohitra ? c’était pour gratter la peinture ?

    • 25 février 2010 à 16:39 | demokrasia fostsiny (#160) répond à râleur

      cher raleur,
      Puisque vous connaissez des gens qui savent exactement ce qui s’est passé le 16 , qu’ils nous le disent.

      La prise du palais d’ambohitsirohitra était-il après ou avant le transfert des pouvoirs suite aux ordonnances anticonstitutionnelles de Marc Ravalomanana ?

      Ne pas confondre les causes et les effets est un minimum pour comprendre une situation complexe.

      Cher raleur, au contraire de vous je ne détiens pas la vérité sur tout ce qui s’est vraiment passé.

      Je me base sur les affirmations de l’ambassadeur américain qu’il n’a jamais démenties.

      Je ne sais pas si Andry Rajoelina a voulu faire un coup d’état ou non,mais je suis sur que les ordonnances anticonstitutionnelles de Marc Ravalomanana lui a facilité sa prise de pouvoir antidémocratique.

      De toutes les façons, ce qui est urgent pour le peuple malagasy ce n’est pas de savoir exactement ce qui s’est passé le 17 mars 2009, mais que la crise qui en a découlé s’arrête le plus vite possible.

    • 25 février 2010 à 17:36 | FIPOZ (#2162) répond à demokrasia fostsiny

      Il faut le dire : toutes les interprétations de ce "fameux" jour divergent mais il faut accepter que le constat est là. Ra8 n’est plus là, il est parti de lui-même ou forcé, qu’importe ! Si on ressasse tout le temps les mêmes choses, rien n’avancera. L’Histoire fera son compte-rendu dans les futurs manuels scolaires. D’ailleurs ce fait restera un cas d’école.

      De toutes les idées.. les solutions ... les pistes et tout ce que l’on voudra, existe-t-il une Boîte Nationale où chaque citoyen malgache pourra les déposer. Chaque pays ayant ses propres particularités, l’exemple d’ailleurs n’est peut-être pas applicable dans l’esprit des malgaches, sans oublier les fondamentaux d’une démocratie universelle. On ne peut pas dire que tout est épuisé. Osez ... osez ...

    • 26 février 2010 à 05:52 | râleur (#3702) répond à demokrasia fostsiny

      DF,

      su ce dernir point, d’accord avec vous et on derviat tous militer pour cela. Et cela commence par la remise en cause, sous quelle forme que ce soit du poste même de Présidence de la Transition. Il faut que l’on trouve qqun qui représente vraiment notre pays et qui en digne. Rajoelina et tous les ex présidents ou PM n’en sont pas dignes non plus.

      N’oubliez pas, c’est temporaire et le titulaire n’a aucun droit à se présenter à aucun mandat électif

  • 25 février 2010 à 15:02 | gasy tsotrizao (#3859)

    Dans le domaine médical psychiatrique, ce genre d’attitude est désigné dans le groupe des "schizophrénies". La personne semble tenir un raisonnement juste (Ra8 a donné aux militaires - les militaires ont donné à TGV - donc TGV est légal !!!) mais ses jugements sont erronés :
    1. Ra8 n’a pas donné aux militaires car il n’en avait pas constitutionnellement le pouvoir, quelques soient les arguments annoncés c’est la réalité. Et ayant commis un acte anticonstitutionnel il fallait un arrêt ou un jugement de la HCC pour valider sa destitution, or la HCC a pris acte de la décisison !!!
    2. Ce sont les 3 "membres" du Directoire militaire (supposé être une institution) qui ont donné le pouvoir à une personne : Comment un pouvoir donné illégalement par Ra8 à une institution peut-il être donné légalement à une personne non membre de cette institution ? Ledit Directoire n’ayant par ailleurs pas de règlement interne indiquant comment il pouvait transférer le pouvoir reçu et comment les décisions seraient prises en son sein !!! Je n’insiste pas ici sur la composition faite des 3 "membres".

    Ainsi dans toutes les communications faites par ces gens c’est toujours cette même schizophrénie qui transparait. Selon wikipédia c’est de la folie et il faut soigner et/ou interner.

  • 25 février 2010 à 23:12 | nirina (#3090)

    Ceux qui ne sont pas d’accord avec Mr Ramaroson Alain sont des ennemis de Madagascar ? C’est quoi ce délire ?
    En plus ,Il ose dire qu’il n’y avait pas de coup d’ état à Madagascar ?Que celui qui a prit le pouvoir par la force,ce n’était pas son intention ,mais en quelque sorte il était obligé d’ accepter.Ce n’est pas la peine de vous justifier ,le fait est là.Vous avez plongé le pays plus bas que terre.Toute chose a une fin Messieurs.Vous savez le mot" peuple" on l’utilise quand on a besoin d’eux mais la plupart du temps on les ignorent,n’est-ce pas ?
    Pauvre de nous !!!!!

  • 26 février 2010 à 15:24 | kotondrasoa (#3872)

    chers commentateurs,
    j’aurai préféré lire autre chose, mais à défaut de grives, je prendrai les merles (sans TV, sans journaux objectifs..)
    vuze, comment ignorer quelqu’un qui vous marche sur la tête
    j’ai été à l’école sans être allé loin mais me faire prendre des merles pour des grives, je ne suis pas d’accord du tout !
    la différence entre aujourd’hui et hier tient à beaucoup et peu de choses : les mutins d’hier se disent maintenant posséder l’autorité de la république et ils veulent que tout le monde les accepte ; c’est demander aux grévistes de baiser la main qui vous gifle.
    Point n’est besoin de savoir que ces messieurs d’aujourd’hui n’ont pas envie de partager avec d’autres le gâteau car il n’y en a plus ; par ailleurs, la façon dont ils l’ont ingurgité leur reste à la gorge et ils ont peur de le rendre car, sans forceps, que faire ?
    la communauté internationale n’aurait pas dû parler car elle aurait dû garder sa place de vache à lait. point barre a dit, basile.
    et "marre sonne" a eu raison parce qu’il a toujours été présent sans que ça sonne chez lui, alors bonjour les dégâts, je me sers et est mieux servi celui qui se sert soi-même.
    Un vieillard qui m’a arnaqué, il y a dix ans de cela, je ne sais pas s’il est toujours vivant (longue vie à lui)m’a convaincu en me disant que ce n’est pas à son âge (sur le point de rendre l’âme) qu’il va se mettre à filouter les gens ; aussi, je me pose des questions : astérix, le général poète, l’ancien jeune maire de tana des années 60 ont-ils la conscience tranquille ?
    Merci de ces merles !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS