Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Editorial

Fastes et pompes (suite)

samedi 30 janvier 2010 | Georges Rabehevitra

Bon, c’est comme le film « fast and furious », je prends le même sujet et j’en rajoute. Le 22 mai 2009 (Fastes et pompes- La Tribune), je proposais d’arrêter des pratiques d’un autre âge et qui ne se justifient plus dans un monde moderne et évolué. Je parle bien donc d’évolution et non de révolution. De toute façon, c’est comme dans la vie normale ou personnelle, c’est aux petits changements que l’on mesure la volonté de faire avancer les choses et de progresser.

Je réitère ma demande d’arrêter d’appeler à tout va, et tout le monde, par un pompeux et inutile « Excellence ». Je répète que dans la langue française, c’est une titre réservé aux cardinaux (dans la religion catholique) et aux ambassadeurs (avec de vrai rang d’ambassadeur). Quand on lit une certaine presse de notre pays, il y a encore des journaux pour affubler de SEM (Son Excellence Monsieur) le nom d’Andry Rajoelina. Si ces journaux sont convaincus de son titre de Président de la HAT, un simple « Monsieur le Président » ou « le Président » tout court suffit plus que largement. Et ceci est valable quel que soit le Président.

Je voudrais aussi aborder un aspect plus terre à terre, lors des déplacements de Rajoelina dans la capitale. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il est toujours précédé de tant de motos. Dans tous les autres pays du monde, ce genre de cérémonial est réservé à des manifestations ou parades officielles. Sarkozy, pour se déplacer dans Paris, à ma connaissance, ne mobilise pas autant de motos, sauf le 14 juillet. Il en est de même d’Obama, de Merkel ou autres Brown.

Or, chez nous, même pour rentrer chez lui ou pour se rendre à son bureau, Rajoelina est précédé d’au moins cinq, sinon plus, motos, sans parler d’une dizaine de voitures suiveuses.

Du point de vue sécurité, ce dispositif est complètement inadapté en ville, à la limite, c’est dangereux (relisez aussi « Kalak quand tu nous tiens »). Imaginez un seul instant que pour une raison ou une autre, une ou deux des motos tombent (en glissant sur une bouse de vache !) et se mettent en travers de la chaussée. Vue leur taille, elles vont empêcher tout le convoi de passer. En gros, tout le convoi sera arrêté et bloqué. En plus les rues étant étroites, il n’est pas question de faire un demi-tour rapide. Vous imaginez le danger que cela comporte pour la sécurité ? Sans parler du fait que tout ce dispositif gêne considérablement la circulation, mais bon, je pense que c’est le dernier souci des gens de pouvoir.

En fait, ce dispositif n’est fait que « pour parader » avec le véhicule immatriculé « FILOHA », il n’a pas d’autre justification. Parader c’est bien, mais de là à le faire tous les jours, c’est que vraiment on n’a pas d’autres choses à faire ou alors, il y a un léger problème psychologique, facile à guérir : « se regarder dans la glace et se poser les bonnes questions par rapport à soi-même ».

Je répète, je ne suis ni anti-Rajoelina, ou anti- Ravalomanana ou autres anti-mites (les rigolos vont y voir peut-être Mitterrand !), je prône tout simplement une vraie modernisation de notre vie politique. Cette modernisation ne se limite pas aux institutions, ou à des élections, mais aussi aux actes de tous les jours, et à tous les niveaux de responsabilité.

Alors, l’exemple doit venir d’en haut et tout de suite.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 30 janvier 2010 à 07:47 | diego (#531)

    Bonjour,

    Une moto qui serait tombée sur une boue de vache !!!! et oui cela peut arriver et LES TORTUES NINJA ni pourront rien faire....1er fou rire de la journée !

    J’adore parader comme beaucoup d’entre nous, c’est une signe de bien être, mais avec une croissance ZERO au compteur, ceux qui s’auto-proclament et s’arrogent d’une telle ou telle titre, à défaut de légitimité, devraient se montrer modeste :

    -TANA une des capitale la plus....., je ne vais pas le dire.....,

    - MADAGASCAR un des plus pauvre pays de cette planète, si on y pense et en est conscient, ça va de soi que la place des TORTUES NINJA la dedans doit être le strict minimum.

    NANAMBAHINY HONO NY TANY PARIS....il faut imaginer une peu et à nous d’y reflèchir :

    - qu’est ce qu’un EX DJ, peu d’expérience en politique peut bien dire, expliquer ou argumenter FACE A UN DE PLUS PUISSANT FONCITONNAIRE DE FRANCE qui n’est autre que le chef de cabinet du président Français ?????

    nadia_chris, vous n’avez pas le droit de dire..."...ferme là..." seulement, c’est trop court et ceci n’est pas des phrases ni d’arguments. Il faut tout simplement rien dire si vous n’avez pas grand chose à mettre sur la table, cela vous honorerait. Si vous ne supportez pas qu’on pique ceux que vous aimez, defendez-les.

    Pour revenir à notre affaire, Monsieur Georges Rabehevitra, un verre à moitié plein MIKOBAKA BE !!!!

    Je vais me faire tuer par les pros HAT je le sais......

  • 30 janvier 2010 à 07:54 | niry (#210)

    Pour moderniser la vie politique malgache, il faut de vrais démocrates qui acceptent et se plient à une règle simple et acceptée de tous : la Constitution. Tant que des petits clowns s’arrogeront le droit de la violer, et tant que d’autres ne seront pas capables de la protèger, Madagascar restera le paillasson du Monde (même si il y a un joli "bienvenue", ècrit dessus..)

    • 30 janvier 2010 à 10:42 | Bena (#2721) répond à niry

      angamba sauvage, izany no azo ilazana azy. ny any guiné sy any mauritanie dia olona azo atoro dia milamina ny fireneny. fa ity radomelina ity mitovy amin’ny rajako ka tsy mahalala ny tokony aleha. manala baraka ny gasy ka tokony tsy avela mody intsony. aleo izy hanao dj any amin’ny banlieue parisienne any.

  • 30 janvier 2010 à 08:32 | Mbôty (#3544)

    Rajoelina n’a pas qu’un "leger problème psychologique". C’est beaucoup plus grave, il suffit d’observer ses actes ou d’écouter ses discours pour s’en aperçevoir. De ce fait" se regarder dans la glace ou se poser des bonnes questions à soi même" seront insuffisants, il lui faut une thérapie à longue durée avec un vrai psychatre-psychotherapeute.
    Maintenant qu’il est en France, il devrait y rester pour être pris en charge par des professionnels.Il nous rendra un grand service.

  • 30 janvier 2010 à 09:03 | da fily (#2745)

    Bigre, Vous demandez la lune ! Nous avons un problème de poids avec l’évolution, c’est un mot qui fait peur et déstabilise.

    Andry a réussi à transfomer une partie des malgasys en courtisans empressés, des cire-pompes à la bouche béate espérant, larme à l’oeil, une miette de toutes ces gesticulations maquillées en fastes. Pauvre passage pour ces atrophiés du cortex, servant de perchoir à des rapaces affamés eux-même. Remarquez, de tous temps la flatterie a toujours eu ses adeptes, et la flagornerie affichée de son excellence qui le confère à un célèbre volatile déplumé du cou, n’est que le résultat d’une erreur de casting de l’histoire cahotique de notre pays. Il affiche dans cette posture son appartenance à la caste célèbre de l’unique animal qui, les pieds dans la m...e et jusqu’au cou, pérore et chante encore à l’envi de peur qu’on oublie qu’il soit la croûte suprême de la basse-cour ! Je me souviens que cet animal qu’ici on nomme akoholahimbohitra, est le symbole connu d’un pays lointain.

  • 30 janvier 2010 à 10:53 | Albatros (#234)

    Bonjour Georges,

    Ce n’est pas bien de dénoncer le coté "Bling bling" de Mr Rajoelina. Cela ne va pas plaire à Rabri qui critique le coté "bling bling" de Mr Ravalomanana.

    Toujours : "la Paille et la Poutre".

    Bonne journée à tous.

  • 30 janvier 2010 à 11:29 | Obamaské (#3732)

    M. Rabehevitra, si vous attendez "d’en haut" un quelconque changement pour une vraie modernisation de la vie politique, des comportements, pour "montrer l’exemple" comme vous dites, ben, je vous le dis tout de suite, vous pouvez toujours attendre ! C’est un peu naïf de votre part de croire encore à un quelconque changement de la part de gens comme ça qui n’ont strictement rien à faire de vos soucis de modernisation. Autant vous dire que c’est le cadet de leurs soucis.

  • 30 janvier 2010 à 11:49 | lalatiana (#1016)

    hello Georges,

    Nuance..

    On ne changera pas la classe politique ... On changera d"hommes DANS la classe politique ...
    Il nous appartiendra de reconnaitre ceux qui auront une vraie vision et un vrai projet ...

  • 30 janvier 2010 à 12:32 | ratiarivelo (#131)

    BONJOUR A TOUS ET TOUTES (izay matsiaro ny tena MALAGASY afaka sy MISAINA !!!!....) OU EST PASSE NOTRE "GDE GUE !!!!!.................. ET TRES-TRES (INTELLEC ??????....!!! Basile RAMAHEFARISOA POUR DEFENDRE SON (PRESIDENT : andry Rajoelina intellec ????? .... !!!COMME LUI ????? ; ; ; !!!!!! MASINA NY TANINDRAZANA.

  • 30 janvier 2010 à 12:33 | ratiarivelo (#131)

    MERCI MR. GEORGES RABEHEVITRA MASINA NY TANINDRAZANA

  • 30 janvier 2010 à 13:51 | râleur (#3702)

    Un cortège avec 6 motos devant et 15 voitures derrières, dans les ruelles de Tanà, c’est de l’équilibrisme, inutile, dangereux, emm....dant, pour tout le monde.

    Même pour une si petite chose, personne, que ce soit les gens de pouvoir ou les gens de sécurité n’ont pensé que c’est insensé et kon ?

    Est-ce vraiment difficile de réfléchir un peu ?

  • 30 janvier 2010 à 14:15 | Mandimbisoa (#2104)

    mampahatsiaro ahy ny fahiny,miazakazaka izahay ankizy kely manisa firy ny tônobila eo anoloana sy ao aorianan’i P.Tsiranana...

    Izy indray dia tsy hanao toa an’ireo Jeneraly Ramanantsoa sy Ratsimandrava* amin’ny fiara tsotra,ho fatifaty* foana eo ?sady raha manao toa ireny tsy hita hoe : mandalo"ny prezidà’,ary izao koa no tsy azonao M.Rabehevitra, manome ASA anie izy ho an’ireny mpanarak’azy ireny e ! sa tianao Hitango lalitra fotsiny eo izy ireny ?

  • 31 janvier 2010 à 07:39 | Samuel Benjamin (#3754)

    bonjour,
    ce que vous me dites me rappelle bien ce que Ravalomanana a fait exactement. Il ne lésinait point du tout sur les petits détails fastueux, je pense que tout le monde est d’accord sur ce point. Un jour, il n’a pas voulu sortir de sa voiture parce qu’il n’ y avait pas de tambours et de trompettes...
    Eh bien, une partie de l’opinion commençait à basculer en voyant ces ’’pratiques d’un autre âge’’.
    Et voilà que Andry Rajoelina refait exactement ce que les gens exécrent : escorte motorisée, son poster est planté juste derrière lui pendant qu’il fait un discours... Je veux bien qu’un chef d’Etat élu se comporte de la sorte mais pas un jeune de 34 ans qui justement a promis de changer la pratique, de rendre plus moderne ...
    N’est ce pas légitime de se demander où va ce pays ??? Que peut on attendre de ces politiques ’’malades’’ qui ignorent ce qu’est l’humilité ??
    Et que dire de nos hauts fonctionnaires qui voyagent en première classe ? C’est peut être pour cette raison que notre pays n’arrive pas à décoller ??? Tous les hauts fonctionnaires se mettent devant - oh que c’est lourd !! et honteux !!- on ne peut pas décoller !!
    Samuel B

  • 31 janvier 2010 à 12:11 | Liberty (#3679)

    Il est assez difficile de donner une définition exacte de la modernité en politique. Il s’agit sans doute d’un exercice assez délicat voire périlleux qui ne peut se faire qu’en l’accompagnant des incontournables mises en garde à l’encontre de tout ce que pourrait sous-entendre dans les sociétés d’aujourd’hui dites "modernes", le concept même de modernité généralement associé, et souvent de manière abusive, à une violation de l’esprit traditionnel de la sagesse qui aurait marqué notre société d’avant, celle des ancêtres qui justement se méfiaient comme de la peste de cette modernité que vous "prodiguez" aujourd’hui de façon presque provocatrice comme un réel défi lancé à l’endroit de leurs pratiques diriez-vous "d’un autre âge".

    Aujourd’hui, chacun peut de manière assez librement avoir sa propre conception de ce qu’est une politique "moderne" étant donné ce que la notion de modernité en politique pourrait suggérer de pratiques nobles et décentes, et de manière encore plus générale en se référant à la notion plus génériquement admise de ce qu’on appelle le "politiquement correct". Cette dernière notion résume en effet - de façon bien plus efficace et bien plus concise que celle de "modernité" - la seule conception valable dans nos sociétés d’aujourd’hui de ce que devraient être les codes immuables et universels de bonne conduite pouvant et devant régir les actes et les comportements de tout responsable politique dans l’exercice de ses fonctions.

    Sans forcément parler de pratiques d’un autre âge, l’observation des codes immuables du "politiquement correct" devrait logiquement suffire pour bannir à jamais tout écart de conduite et de comportement par rapport à la ligne générale qui y est fixée.

    Si on se limite au seul cas malgache, ces écarts de conduite constatés dans les comportements de Rajoelina et sa clique tels qu’évoqués par M. Rabehevitra dans cet article ne souffrent pas particulièrement d’un quelconque déficit de modernisation dans les pratiques (bien au contraire à mon avis : en voulant montrer les fastes du pouvoir et tous ses attributs, je pense véritablement qu’il cherche à tout prix à s’affubler de tous les attributs de cette "modernité" et à inscrire son règne, tel un Sarkozy des premiers jours, dans le registre clinquant du "bling bling" ultra-moderne néo-occidental). Mais ce que révèle plutôt pour moi cette soif absolue de luxes et de grandiose, c’est justement et irrévocablement ce défaut de culture politique marquée du véritable sceau du "politiquement correct". C’est véritablement une culture nécessaire et indispensable aujourd’hui si peu qu’on ait une haute idée de la politique, et cette culture s’acquiert seulement et simplement par des années de pratiques mais aussi par une formation adéquate en Science politique et administrative qui visiblement est complètement étrangère à tous ceux qui sont actuellement au pouvoir, et à tous vraiment sans exception.

  • 1er février 2010 à 15:39 | PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN (#1532)

    Respectons le travail des uns (service protocole) et des autres (sécurité présidentielle) au lieu de critiquer sans fondement car sous la forme, il est un président(Investiture à Mahamasina en son temps).Du temps de RA8, il a déjà limogé un ministre à cause de çà.En son temps aussi un motard de devant du cortège présidentiel est tombé par terre....

    • 1er février 2010 à 16:40 | havana (#623) répond à PLUS QU'HIER ET MOINS QUE DEMAIN

      "Respectons le travail des autres". De quel "travail" s’agit-il exactement ? Et au bénéfice de qui ? Pour le bien de qui ? D’une personne imbue d’elle-même usurpant les fonctions et les titres au grand dam de toutes les règles établies.

  • 2 février 2010 à 07:31 | Samuel Benjamin (#3754)

    Hier soir, andry rajoelina est passé sur LCI, afin de ne pas porter de jugement que l’on va légitimement qualifier de relatif sur sa prestation, je préfère vous raconter une histoire similaire. Il ya quelques années sur le plateau de 13h, TF1 Anthony Delon a récité le verbe to sing au présent de l’indicatif à la demande de Yves Mourousi... à partir de là, je peux demander à vous lecteurs même si vous n’avez pas vu la prestation de Anthony Delon - comment devait être Anthony Delon lors de cet interview télévisé ??? oui,car en effet, c’est sur la nature et qualité des questions posées par ces journalistes- pro qu’on évalue la prestation et l’homme. Quand on demande à un chef d’etat :’’ vous avez été le petit ami de la fille de l’ancien président ?’’ ’’vrai ou faux ?’’ ou du genre ’’vous ne regrettez pas de ne plus faire danser les jeunes ?’’ ...à nous de juger objectivement !!!En tout cas Andry était très mignon et angélique mais son courage d’affronter ce genre d’émission n’a d’égal que son inconscience et le comble des combles sans qu’il le sache c’est Madagascar qui en pâtit sérieusement.Je m’en veux à son conseiller en communication de l’ y avoir entraîné car à mon avis - bien sûr c’est relatif- c’était lamentable. C’est en ce moment là que j’ai vu que notre chef d’Etat n’a aucune présence et aucun charisme. Madagascar me fait vraiment pitié.
    Pour revenir à notre sujet, voilà ce qui se passe quand on fait passer le paraître avant l’être. Samuel B.
    P.S Ravalo dans ce genre d’émissions faisait marrer !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS