Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Tribune libre

L’amnistie et l’oubli

lundi 16 novembre 2009 | Georges Rabehevitra

Mr Mamy RAKOTOARIVELO, nouveau Président d’un pseudo pouvoir législatif dont les membres ont été désignés et choisis et non pas élus, commence son discours en parlant en premier lieu d’amnistie. Pardi, ce serait la première tâche de cette législature de transition ? Et le peuple, il n’a pas son mot à dire dans tout ceci ?

Voilà donc, une bande de politiciens, même pas élus, qui vont discuter ensemble, et uniquement entre eux , comment se blanchir de leurs fautes du passé !!! Et s’en laver les mains comme Ponce Pilate, en disant qu’ils n’y sont et ne peuvent rien. Le peuple n’a qu’à la fermer et applaudir !!!

Pour moi c’est exactement comme si des gens soupçonnés de fautes commencent à se réunir entre eux et décider de tout amnistier, et tant pis pour les éventuelles victimes !!!

Non, non, non, non, quatre fois non !

Premier non :

Normalement, et juridiquement, l’amnistie vient après un procès et une condamnation. Bon, apparemment et avec tous ces politiciens sans vergogne, l’Etat de Droit n’est pas pour demain. En effet, ici, on veut absoudre et non pas amnistier. Absoudre relève de la morale ou du sentiment mais certainement pas du Droit, au sens du latin juris du terme. Ici, on veut même aller beaucoup plus loin car il s’agit de laver de tout soupçon, oublier les fautes du passé et faire comme si de rien n’était. Même dans la religion, on avoue au moins ces fautes avant de recevoir l’absolution !

Mais vous vous rendez compte de ce que cela veut dire ? Dans ce cas, il n’y aucune raison que l’on sorte du cercle vicieux de l’instabilité politique périodique. Votre capacité d’analyse est tellement limitée que vous n’avez pas envisagé un seul instant qu’une des première causes de cette périodicité des troubles c’est le sentiment d’impunité qui règne ?

Nos juristes contorsionnistes vont bien dire que c’est pour la réconciliation nationale mais moi, je pense que dans ce cas, pour eux, le mot Nation ne couvre que les politiques. Non messieurs, la Nation ce n’est pas uniquement les politiques, c’est le peuple tout entier, y compris la génération future.

Deuxième non :

Le peuple a droit à savoir ce qui s’est passé car il est la première victime des gabegies en tous genres. Que ce soit en 1971, 1972, 1975, en 1991, 2002 ou 2009, c’est toujours ce peuple qui a souffert des conséquences des troubles politiques survenus et qui les dépassent. Il y a même eu beaucoup de morts (dans le sud, Iavoloha, Antaninarenina, Mahamasina,…). Sans parler de ceux qui ont tout perdu dans les pillages en tous genres.

Troisième non

L’amnistie avant tout procédure équivaut à gommer et à oublier ce qui s’est passé. Or, un vrai procès, cela sert aussi pour la génération future. Un procès politique fait partie de l’héritage d’une Nation. Chez nous, on en a eu très peu, et encore pas vraiment auprès d’une instance juridique normale, mais plutôt avec une juridiction d’exception. Ici encore, on voit bien que la génération future n’est vraiment pas le premier souci de nos politiciens passés et actuels.

Quatrième non

Ces bandes de politiques véreux et sans scrupules tentent de mélanger ce qui relève des fautes politiques des fautes pénales. Seront donc assimilés à des fautes politiques :
Les morts et les tentatives d’assasinats
les milliards disparus de la Banque Centrale à chaque trouble politique,
pendant leur mandat, les détournements de biens publics ou abus de pouvoir manifestes,
les mélanges des affaires privées et celles de l’Etat, y compris la spoliation des biens d’autrui
….

Le but final de cette forfaiture à l’échelle de la Nation c’est de permettre à toutes les personnes impliquées, d’hier et d’aujourd’hui, de se présenter aux élections, de faire comme si de rien n’était et plus tard de :
- recommencer à tuer (et oui il y a eu des morts mais dont personne n’est responsable ?),
- détourner des sommes immenses de la caisse de l’Etat (très pauvre en plus),
- des abus de pouvoir en tous genres
- j’en passe et des meilleurs

Le problème c’est que vous tous, sans exception, devraient être assignés en justice pour tout le mal que vous avez fait à notre pays, depuis trop trop longtemps et jusqu’à aujourd’hui.

Et cela vous ne voulez même pas en entendre parler car vous partez du principe que vous n’avez pas de compte à rendre au peuple ? C’est votre définition de la politique ? Décidément messieurs, nous n’avons pas les mêmes valeurs.

Ce que vous ne comprenez pas du tout, dans votre courte vue de la politique c’est que, de toute façon, le peuple finit toujours pas se venger à sa manière.

Ce qui est dommage car dans les pays avancés et démocratiques, la justice est prononcée au nom du peuple, justement pour éviter que ce peuple se fasse justice lui-même.

Je vous en conjure messieurs les politiques, arrêtez de vous regarder le nombril et essayez de penser, au moins une fois dans votre vie, à notre cher Tanindrazana et à nos enfants.

Je sais bien que vous en fichez de ce que je dis, comme de votre premier détournement des biens publics, mais ces mots ne vous sont pas destinés, ils sont plutôt pour les jeunes qui viendront après vous, avec mon espoir toujours vivace, que leur lendemain pourrait être meilleur, malgré que vous ne leur léguiez qu’un héritage de désespoir et de honte.

Alors messieurs, bonne amnistie quand même ? Pourquoi pas mais attention aux conséquences.

Georges RABEHEVITRA

28 commentaires

Vos commentaires

  • 16 novembre 2009 à 08:36 | ankadirano (#3351)

    Cher Mr Rabehevitra !!

    Merci d’exprimer si fort et avec autant de verve ce que pensent tout bas des millions de personnes.
    Avec votre permission, je souhaiterai publier cet article sur mon blog et autres domaines internet !

    • 16 novembre 2009 à 10:53 | RABEVA (#858) répond à ankadirano

      Merci infiniment Mr Rabehevitra ! merci à Tribune d’avoir osé publier cet article, car Ndimby ou Patrick n’auraient pas sorti une planche pareille, alors qu’ils sont pour la défense des valeurs républicaines quand ce sont les autres qui ne respectent pas ces mêmes valeurs !!! OBJECTVITE où tu es ??

    • 16 novembre 2009 à 11:13 | Bena (#2721) répond à RABEVA

      j’ai failli vous applaudir. mais svp rabe, envoyez brievement ici votre parcours professionnel, sans trop de détails. et vous verrez qu’avant ce soir, il est possible de vous envoyer en pénal pour tous les motifs imaginables que vous voulez (allant de détournement de fonds, délits d’initiés, harcelement, corruption, concussion, vol, ....). vous allez clamer haut et fort que vous n’avez pas fait cela ? et bien, non, il y a toujours des articles pour vous coincer. et c’est pour cela qu’on a besoin de comité de vérité-réconciliation, d’amnistie. car la plupart des peines sont politiques cher ami. il suffit de montrer son nez pour être coincé.

      petit conseil, pour ne pas tomber d’en haut, rester en bas.

    • 16 novembre 2009 à 15:39 | georges Rabehevitra (#3099) répond à ankadirano

      cher ankadirano,
      allez y. il faut que la majorité silencieuse éléve maintenant la voix
      bien à vous

    • 16 novembre 2009 à 16:05 | georges Rabehevitra (#3099) répond à Bena

      Cher Bena,
      Il faut d’abord un procés avant toute amnistie. La justice fait partie de la démocratie car elle est rendue au nom du peuple. Les compités vérité-conciliation (plutôt conciliambule d’ailleurs), je n’y crois pas car un comité est toujours restreint.

    • 17 novembre 2009 à 10:24 | Bena (#2721) répond à georges Rabehevitra

      pour faire bonne figure, tout le monde dit "j’ai confiance en la justice de mon pays", mais qui y croit vraiment ? il ne faut surtout pas fâcher le magistrat, car il tient votre vie dans sa main (vorona azon’i charles, bibilava sinambo-jatovo). dans tous les pays, il suffit d’être bien placé pour gagner un procès.

      je vous souhaite bonne chance rabe, mais pense toujours à l’amnistie.

  • 16 novembre 2009 à 09:50 | RAKOTOZANANY (#3245)

    C’est vrai c’est " hautement RIDICULE" et "HONTEUX" il n’ya qu’eux qui savent ce que tout ce cirque signifie !!!!.... Mais il y a bien longtemps que le ridicule ne tue plus chez nous !..
    Ah !...l’Argent, ...le pouvoir, le complexe,.. le paraître.. m’astu vu ???..
    On est loin de sortir de l’auberge, on ne fait à chaque fois qu’éteindre du feu, as-t-on affaire aux vrais pompiers cette fois-ci ? ?????????
    je vous laisse la réponse

  • 16 novembre 2009 à 10:04 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Ma première réaction pour MAPUTO,c’est un marché des dupes.

    L’AMNISTIE,c’est après les élections.La vraie chambre des députés élus discutera de l’amnistie ou des amnisties et/ou des réparations physiques et morales des victimes ou familles des victimes.

    Nous sommes en pleine transition pour "UNE NOUVELLE SOCIETE"

    FRONT POUR LE CHANGEMENT à MADAGASCAR MONJA//RAJOELINA//REGIONS

    Basile RAMAHEFARISOA

    • 16 novembre 2009 à 10:41 | akama (#2045) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile ! c’est écrit sur ton front les mots "front de changement.......tu es bani à cause de cela.

  • 16 novembre 2009 à 10:57 | Maharaka (#576)

    Merci M. Rabehevitra sur cette analyse très objective et non partisane. Nous prions Dieu pour que les personnes de votre qualité se multiplient à Madagascar. On pourrait mettre la barre très haut sur une justice impartiale. C’est le seul moyen pour arriver à instaurer dans le pays ;l’impunité, l’absence de corruption et de l’abus de pouvoir. Ainsi, ils ne seront plus les problèmes de notre génération future. Je rêve ? Non, tout est possible quand on a la volonté (volontaire de progrès) et surtout la foi.

    Ayont donc la volonté et la foi.

  • 16 novembre 2009 à 11:18 | réveille-toi jeunes Malagasy (#2446)

    - Quand on valide un coup d’Etat,
    - Quand on fait semblant de ne pas voir les exactions commises par des mutins,
    - Quand on laisse faire les pillages dans tous les domaines,
    - Quand on détruit les biens d’autrui combien même ceux de son ennemi,
    - Quand on met en détention arbitraire des parlementaires, des civils, des militaires et l’avocat Noro Rabemananjara,
    - Quand on accuse et condamne sans procès et sur fond d’allégations mensongères,
    - Quand on musèle une population pacifique non acquise aux causes de putschistes par des actes ne respectant aucunement les droits humains,
    - Quand on diabolise un chef d’Etat élu démocratiquement sans qu’il puisse bénéficier de la présomption d’innocence et accorder au terrorisme du putschiste armé de mutins un quelconque crédit,
    - Quand on soutient une "bande de politiciens" sans qualité qui n’a pas pris le pouvoir par voie démocratique : les élections,
    etc, etc......

    - > vous me faites rire d’avancer : "Et le peuple, il n’a pas son mot à dire dans tout ceci ? Voilà donc une bande de politiciens, même pas élus, qui vont discuter ensemble, et uniquement entre eux, comment se blanchir de leurs fautes du passé !!! Et s’en laver les mains ........"

    - > vous cherchez tous à ne pas "amnistier" Ravalomanana qui a été condamné arbitrairement sans procès pour l’éloigner définitivement des élections et pourtant à en croire les forces de changement, le "VAHOAKA vomit Ravalomanana", alors autant l’éloigner par les urnes !
    Vivement les élections ! Il faut avancer et que TGV et Ravalomanana puissent se présenter ! Seulement, que les préparations des élections, les résultats ne soient pas à la gabonaise !

    • 16 novembre 2009 à 15:24 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à réveille-toi jeunes Malagasy

      "Seulement, que les préparations des élections, les résultats ne soient pas à la gabonaise !"

      N’ayez crainte Chataignier et la France y veilleront !

  • 16 novembre 2009 à 12:33 | mpitily (#1212)

    Cher GR,

    encore merci et bravo pour avoir si bien exprimé le fonds de ma pensée.

    L’autre problème est la complicité active de la CI dans cette histoire alors que celle-ci se targue d’être la défenderesse de l’intérêt du peuple et de la légalité.

    C’est la CI (mais pas le peuple malgache) qui a eu la très mauvaise idée de réhabiliter nos anciens dirigeants et de les remettre à la tête du pays, comme si de rien n’était. Il y a vraiment de quoi adhérer aux idées d’Otrikafo !

    • 16 novembre 2009 à 15:40 | Rasoa (#1122) répond à mpitily

      Et bien mpitily,

      Qu’est ce que tu attends pour porter plainte contre CEUX qui ont brulé la RNM ??

      Qu’est ce que tu attends pour demander au Ministère Public d’enquêter sur la destruction de plusieurs biens qui ont fait des milliers de chômeurs ?

      Qu’est ce que tu attends pour DENONCER la libération des criminels et des "dahalo" qoi disant que ce sont des prisonniers politiques ?

      Des voleurs "couleurs orange" ont peri dans l’incendie d’un magasin à Analakely ! Qu’est ce que tu attends pour porter plainte contre le dirigant du tolom-bahoaka ?

  • 16 novembre 2009 à 12:35 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Je suis de l’avis de Bena : vérité au delà des Pyrenées , erreur au delà

  • 16 novembre 2009 à 12:43 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Je voulais juste dire que ’le peuple’ comme le souligne monsieur Rabehevitra
    pourra s’exprimer librement si et je dis bien si des elections dignes de ce nom
    auront bien lieu chez nous

    Bien loin de moi de vouloir vous denigrer monsieur Rabehevitra seulement
    comme personne ne possede la vérité : c’est aux malagasy de donner leurs ’voix’ aux personnes ou groupes de leur choix

  • 16 novembre 2009 à 13:16 | Ranjiva33 (#3323)

    Ny mpanao pôlitika hatramin’izay ka hatramin’izao hoy ianao dia tokony ho tsaraina daholo izay hita fa nanao ny tsy mety ! Marina izany Atoa Rabehevitra saingy iza ary no hitsara an’ireto putchiste sy mutin ireto, ireo aloha no eo ka tsy hitsara tena mihitsy e !

    Raha toa ka tsy miaraka tsaraina daholo dia lasa fitsarana mandeha ila ka tonga fanilihana olona tsy hilatsaka fotsiny toy ny efa nitranga hatramin’izay .

    Mino ve isika fa raha misy kandidà iray tsy avela hilatsaka dia tsy hiverina intsony izao krizy izao ao aoriana kely ao ?

    Amiko raha te handeha @ repobilika faha-IV tsy misy rahoraho isika dia ny fanaovana ny amnistie,ny réconciliation nationale,fifidianana malalaka,ny tsy hisian’ny valifaty pôlitika ihany no lalana ary ity no tena zava-dehibe amiko dia ny fananganana dian’izao ny HAUTE COURS DE JUSTICE mba ho arofanina ho an’izay mitondra ao, @ izay rom-boay ka izay mahasaky misotro.

  • 16 novembre 2009 à 15:14 | Rasoa (#1122)

    M. GR,

    Ce que vous avez oublié de dire c’est :

    L’INJUSTICE de la JUSTICE MALAGASY !!!!

    Je pense que l’amnistie dont le Pdt du Congrès concerne les "prisonniers politiques", les vrais prisonniers politiques. Et on ne peut tout de même pas ignorer que des gens ont été incarcérés par INJUSTICE à cause de leur appartenance à une mouvance que l’ON HAÎT.

    Sans vouloir être "méchante", du moins cette année 2009, ceux qui ont pourchassé les politiciens sont les vrais bandits. Et ils agissent (ou si vous voulez, ils luttent) pour pouvoir dissimuler leurs actes.

    Et c’est pour cela que depuis le temps, M. Zafy Albert réclame haut la réconciliation nationale.

    Oui, vous avez raison, mais il y a des moments où nous avons besoin d’un climat d’apaisement, surtout pendant la période de transition.

    Je ne veux pas dire que, quand la IVè sera mise en place, ON va emprisonner des gens ENCORE mais sachons espérer que le Ministère de la Justice et le Ministère Public auront la charge de s’occuper de CEUX qui devront répondre de leur acte.

    Et que les malgaches aussi cessent d’être manipulés comme CELA A ETE DEPUIS :

    Andry Rajoelina, le champion de la communication, a trop manipulé les bas quartiers (les vahoaka-ny) en disant place du 13 mey - par exemple - que Ravalomanana leur a volé en voulant négocier avec les coréens etc...

    Et de tout ce qui précède, les politiciens qui étaient derrière Andry Rajoelina sont les pires de tous les bandits qui ont profité pour échapper à la prison !!!

    Demandez donc à Sareraka qu’est ce qu’il a fait des marchés (d’une valeur de centaines de millions)qu’il a obtenus durant le régime Ravalomanana !!! Il a failli à ses engagements -

    ...et pour esquiver la prison il rejoint Andry Rajoelina ....

    Car il pensait que Ravalomanana ne reviendra JAMAIS JAMAIS PLUS au pouvoir et que PERSONNE NE S’APERCEVRA de SES ACTES.

    Il ne faut pas également OUBLIER que celle qu’on a mis à la tête du Ministère de la Justice a été interpellé un jour pour EMISSION DE CHEQUE SANS PROVISION !!!!!

    Donc, c’est UN PEU DIFFICILE car il ya la HAINE - la VENGEANCE - ....

    • 16 novembre 2009 à 15:25 | Rasoa (#1122) répond à Rasoa

      Amafisiko kely Atoa GR,

      I Sareraka ange ka titulaire na marché be dia be tamin’ny Régime Ravalomanana e ! Raha tsy hiteny fotsiny aho hoe an’azy ny entretien n’io Ministère be eo Antaninarenina io - Misy "ngezabe" izay tany M/ga tanby ary laniny ny vola !!! Izany no mahatonga azy hanohana an-dRajoelina.

      Ry ingahy Lahiniriko sy ny forongony - Ry Reboza Julien izay nanao afera be dia be tamin’na resaka tany sy ny sisa .... Dia mipitika dia avy eo lasa mpanohitra etsetra...

      Afa-tsy ireo dahalo sy mpanonta vola sandoka !!!

      Dia nahita fa toa mitady ho TAFITA ny tolon-dRajoelina dia mijapy haingana hahafahana manao "vengeance"...

      Esy aho e Ramalagasy !!

      Isika Malagasy koa "responsable" satria "kamo handray andraikitra" dia ny fisainan’izay MATANJAKA eo no EKENA fa TSARA !!!

      AIZA MOA !!!!

      Efa fantatry rizareo mpanao politika ny FAHALEMENAREO !!!

    • 16 novembre 2009 à 16:13 | georges Rabehevitra (#3099) répond à Rasoa

      Chère Rasoa,
      Si on libère un détenu politique avant son procès, normalement et juridiquement, cela s’appelle un acquittement. C’’est que j’essaie de faire comprendre c’est que les mots ont leur importantce en malagcahe ou en français. Je suis contre l’emploi du mot amnistie, si il n’y a pas eu procès.

      Avec une petite notion de droit et un peu de logique, je suis sûr que vosu serez d’accord avec moi.

      Je me désole qu’il n’y aura jamais de procès pour quoi que ce soit dans notre pays. Il n’y pas de raisons que demain, on ne continue pas à bruler, à tuer, à voler, à piller,.....

      La notion de responsabilité va peut-être diapraître de notre vocabulaire ?

      Bien à vous

    • 16 novembre 2009 à 18:22 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à georges Rabehevitra

      Monsieur Rabehevitra : mettons d’abord en place les ’structures essentielles’
      et ensuite réclamons ces ’procés’ qui vous turlupinent

    • 16 novembre 2009 à 18:25 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à georges Rabehevitra

      Mettons d’abord en place ’les structures essentielles’ et ensuite réclamons
      ces procés qui vous turlupinent

    • 17 novembre 2009 à 06:49 | georges Rabehevitra (#3099) répond à Rakotoasitera Fidy

      cela ne me turlipine pas comme vous dites si ’’gentillement’’. Cela fait 40 ans que l’on arrête pas de mettre en place ou de changer des structures, pendant ce temps tout s’ecroule

    • 17 novembre 2009 à 15:31 | Rasoa (#1122) répond à georges Rabehevitra

      A GR,

      Avec un peu de logique, soit, car pour la notion de droit - j’avoue que je m’y perdrai.

      Donc, pour les mots "acquittement" - "amnistie" - "proçès" etc... j’aurai voulu en parler tout simplement dans la logique des choses et surtout au vu des évènements vécus par tout le monde. Sans vouloir vous vexer, je suis "POUR" l’"amnistie" et quel que soit le vrai sens de ce mot ou le vice de forme au sein de la Justice Malgache.

      Et est ce que vous êtes sûr qu’il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de procès pour quoi que ce soit dans notre pays ?

      Et pour cela, vous dites que :

      — -Il n’y pas de raisons que demain, on ne continue pas à bruler, à tuer, à voler, à piller,----

      Ca, je dirai : c’est selon !!!!

      Il y va toujours de la non "prise de responsabilité" de tout un chacun et seulement "quand le mal est fait"... ON GROGNE et là encore, les plus intelligents profitent pour en tirer PROFIT !!

      Et je ne me lasse pas de dire qu’en quelque sorte :

      LES MALGACHES SONT DES "KAMO BE KANOSA" - TSY TE HANDRAY ANDRAIKITRA FA MIANDRY MANA LATSAKA AVY ANY AN-DANITRA !!!

  • 17 novembre 2009 à 10:31 | Raol (#529)

    Et oui, vous avez raison Monsieur Georges Rabehevitra. Je partage entièrement votre idée à propos de l’intention de ces Messieurs les Hauts Responsables nouvellement nommés (pas élus tout de même). Oui, parce ce qu’effectivement, amnistier toutes les actes graves ou voire très graves parce qu’il y avait, dans la foulée, de l’atteinte à la vie, revient à accepter une forme d’impunité. C’est grave parce que cela revient à affirmer qu’il y a des gens (des hautes personnalités entre autres) qui ont une immunité à vie quels que soient les crimes qu’ils ont commis. Une amnistie implique tout d’abord des condamnations de ces actes repréhensibles. Et si ces gens malintentionnés insistent à dire que c’est au nom du Fihavanana malagasy qu’on fait cela, et bien, je vous dis que c’est à cause de cette mentalité d’impunité que la crise se répète cycliquement à Madagascar. Alors, moi aussi je mets en garde la population intelligente, intègre et patriote de Madagascar sur ces intentions malhonnêtes. Il faut juger d’abord tous ceux qui ont commis des actes repréhensibles, après s’il le faut, l’amnistie vient avec l’accord des élus (ou désignés c’est selon). Matahora an’Andriamanitra e.

  • 17 novembre 2009 à 13:09 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    40 ans , vous dites : c’est bien la preuve qu’aucune ’volonté’ ne s’est concretisée pour mettre en place cette fameuse ’indépendance de la justice’

    Cependant , vous qui etes au courant de pas mal de choses , pourriez vous , monsieur Rabehevitra nous donner votre avis quand du temps de Ravalomanana il ya eu cette affaire de magistrats ’mis a pied ’ et dont les emoluements ont été suspendus ???

    Vous etes militaire dites vous : vos devez connaitre feu colonel Auguste Rasolofo , qui de son vivant etait le numero deux des renseignements malagasy , est ce que vous pouvez nous dire pourquoi il a écopé 15 ans
    d’emprisonnement ????

  • 18 novembre 2009 à 19:58 | Lazalazao (#3490)

    L’article de Mr G Rabehevitra m’a saute’ aux yeux. Je voyais clairement dans votre pensee la forme exacte d’un intellectuel Malgache forme’ par la France. Il y a de la clarte’ et du bon sens. Cependant, etes-vous conscient de l’idealisme et le negativisme de votre point de vu ? Vous reclamez une "justice pour tous", meme aux Etats Unis ou en France, cela n’existe pas, et dans le cas Malgache, je vous signale qu’une certaine Christine Razanamahasoa, (formee a la francaise) a lance’ beaucoup de mandats d’arret contre Ravalo et ses partisans. Et beaucoup de gens, 90 officiellement, croupissent encore en prison, tout simplement , car ils pensent autrement que la HAT. c’est cette justice que vous voulez ? Ou celle qu’on a pas pu mettre en place depuis 40 ans ? Irrealiste, c’est le poison de toute crise. Ce qu’on peut faire, c’est le plus juste possible, et oser penaliser meme les grands, quand cela s’avere necessaire. Et surtout, bien voir la situation du moment avant de lancer une "idee", aussi bonne qu’elle soit. Vous accompagnez cet irrealisme par un negativisme epoustoufflant, qu’on peut resumer a "tous pourri", car, selon vous, tous les politiciens sont concernes. Donc y compris le general Ramanatsoa, le PM Joel Rakotomalala, Marc Ravalomanana etc... Personne n’est parfaite, mais seule cette derniere a fait avancer Madagascar. Lui incomber la pauvrete’ malgache c’est etre malhonnete car, je n’ai jamais vu ni entendu Madagascar, comme un pays riche, depuis son existence. Je n’ai jamais entendu non plus que les anciennes colonies francaise en Afrique , et Madagascar ne fait pas exception, soient riches. Par consequent, affirmer que le President Marc Ravalomanana a fait un detournement des deniers publics, je veux bien y croire car, c’est une pratique courrante dans cette region du globe. Mais dites-moi d’abord, y-a-t-il eu un non-paiement des fonctionnaires pendant le regime Ravalomanana ? Avez-vous remarque’ qu’il y a eu des petites augmentations de salaires ? D’apres vous, les infranstructures telles que les routes, les ponts, les batiments, les ecoles etc... ont ete finance’ comment ? Si les deniers publics ont ete detournes d’ou venait alors ces argents ?
    Traiter tout le monde de tous pourris c’est une volonte’ evidente d’empecher les gens a agir,. Or pour qu’une responsabilite’ soit prise, ce que vous aimeriez, il faut agir.
    Pour moi, il y a effectivement des politiciens sans scrupules de tout bord, mais il y a aussi des partiotes. Juste deux exemples : Le general Ramanatsoa ne voulait pas prendre le pouvoir mais on lui a offert quand meme, et le president Ravalomanana a donne’ gratuitement a RNM et TVM ce qu’il avait du MBS radio et TV. De sa situation personnelle, il n’a pas besoin de piller l’Etat malgache pour etre riche.
    Par contre , comme tout le monde, comme vous et moi, il n’est pas exempt de tout repproche, c’est ce qu’il appelle "c’est aussi cela qui fait de moi un etre humain" (izany koa no maha olona ahy).
    Donc, je ne suis pas d’accord avec votre point de vu irrealiste et negativiste monsieur Georges Rabehevitra.

    • 19 novembre 2009 à 07:13 | georges Rabehevitra (#3099) répond à Lazalazao

      Cher Lazalazao,

      Vous avez parfaitement le droit de ne pas être d’accord avec moi, et vous avez vos raisons.

      Là où cela m’a ’’sauté aux yeux’’ dans votre post c’est que vous défendez farouchement les bilans de Ravalomanana.

      C’est votre droit aussi, mais je vous fais remarquer que je ne parle pas de lui, intuitu personae, dans mon article. Se sentirait-il visé ? Vous savez je connais bien ce qui s’est passé pendant la dernière législature.

      Dire que ce n’est pas parfait ailleurs alors il faut que nous aussi, nous soyons ’’réalistes’’, cela relève pour moi de la ’’defaite de la pensée’’. Une Nation moderne se construit à long terme et ce n’est opas une raison pour ne pas commnecer maintenant

      Bien à vous

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS