Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 1er février 2023
Antananarivo | 12h50
 

Economie

Taxi ville

La course à Ar 3 000

mercredi 23 juillet 2008 | Herimanda R.

La hausse du prix du carburant, bien qu’elle ne soit pas appliquée par toutes les compagnies pétrolières, n’a pas encore eu un effet immédiat chez les taximen. Ces derniers maintiennent leur ancien tarif, soit Ar 3 000 la course. Solofo, chauffeur de taxi s’explique : « L’augmentation du prix de l’essence n’a eu lieu qu’hier (Ndlr : avant-hier). Il est encore trop tôt de réagir. En l’espace d’un jour, une demi-journée même, la dépense en énergie et les gains journaliers ne sont pas remarquables ». Pour lui, augmenter le prix de la course n’est pas à l’ordre du jour, du moins pour le moment. « Les clients sont déjà habitués au tarif que nous appliquons depuis. Si nous fixons un nouveau tarif, il nous faudra encore du temps pour les convaincre. D’ailleurs, nous avons toujours remarqué que les passagers sont habitués à marchander. Quel que soit le prix que nous leur proposons, ils ont déjà en tête une idée fixe ».

Prix compétitifs

Avant la hausse du prix du carburant, ce taximan gagnait Ar 10 000 à Ar 30 000 dans la journée. En moyenne, son chiffre d’affaires réalisé tournait aux alentours de Ar 20 000. Pour pouvoir maintenir l’actuel prix de la course et économiser le carburant, Solofo limite sa circulation. Il préfère attendre les clients dans un parking. Il lui arrive de rester immobile pendant une heure, voire plus dans un stationnement. Une autre solution qu’il adopte est de s’approvisionner aux stations services affichant les prix les moins chers et plus compétitifs.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives