Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 février 2023
Antananarivo | 19h58
 

Société

Montées des eaux à Antananarivo

Le niveau des rivières n’atteint pas les côtes d’alerte

lundi 31 décembre 2007 | Herimanda R.

Pas de panique. Les habitants de la capitale ne devraient pas s’inquiéter face à l’abondance de pluies survenue à Antananarivo la fin de la semaine dernière. Selon l’APIPA (Autorité de la Protection contre les Inondations de la Plaine d’Antananarivo), les eaux montent mais elles ne constituent pas pour le moment une menace de danger.

Pour la rivière d’Ikopa, le niveau d’eau mesuré à Anosizato a connu une augmentation de plus de 0,50 mètres. C’était samedi dernier. Il est passé de 1,10 mètre à 1,63 mètre en l’espace de 24 h, soit un peu plus de la moitié de la côte d’alerte. Celle-ci est fixée à 3 mètres. La rivière de Sisaony, à Ampitatafika, elle a atteint 2,46 mètres contre 1,96 mètre auparavant soit une augmentation de 0,54 mètre en l’espace de 24h. Son niveau est aussi largement
au-dessous de la barre laquelle est prise comme référence. Tous ces indicateurs ont montré qu’on n’est pas encore dans une situation où l’inondation est à craindre. Néanmoins, les habitants et particulièrement ceux qui habitent dans les zones les plus risqués devraient prendre des dispositions pour éviter le pire. Vendredi dernier, la pluie est tombée abondamment dans la capitale. Des axes routiers à Ankorondrano, à Besarety et certains quartiers ont été plongés dans l’eau. Les canaux, les systèmes d’évacuation d’eaux n’arrivent pas à absorber les eaux de pluies. A Ambohijatovo, il y a eu même des éboulements. Fort heureusement, ces pluies qui ont duré pendant des heures n’ont pas fait de victimes ni des dégâts matériels importants. Jamais, la capitale n’a connu une telle pluie depuis le début de la saison, au mois de novembre.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS