Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 octobre 2022
Antananarivo | 16h48
 

Société

Affaire Apollo 21

Sareraka dénonce les mauvaises pratiques de l’entourage du président

vendredi 10 décembre 2021 | Mandimbisoa R.

L’artiste Sareraka a lâché ses quatre vérités hier à la barre de la Cour criminelle ordinaire d’Anosy, dans le cadre de la 4e journée du procès des prévenus dans l’affaire Apollo 21, cette présumée tentative d’assassinat du président de la République et de hautes personnalités politiques du pays. Yvon Randriazanakolona, alias Sareraka a notamment évoqué ce qu’il qualifie de mauvaises pratiques exercées par l’entourage du président.

Chargé de mission à la Présidence de la République, Sareraka rejoint les dires de Paul Rafanoharana sur l’existence des mafieux autour du président. Il affirme d’ailleurs avoir eu des contacts avec cet ancien gendarme franco-malgache, tout en niant son implication dans le projet « Apollo 21 ».

Ses rencontres avec Paul Rafanoharana faisaient partie des rencontres politiques ordinaires tout comme d’autres politiciens le font avant un éventuel changement des membres du gouvernement. Sareraka affirme avoir été en communication avec une personne qui a établi la liste des ministrables mais cette dernière n’aurait pourtant pas été inquiété.

Sareraka confirme par ailleurs lors de l’interrogatoire que le principal accusé lui a notamment parlé d’une opération de sauvetage du soldat Rayan, en faisant notamment référence au président de la République comme étant le soldat Rayan. Autrement dit, Paul Rafanoharana n’avait pas l’intention de s’en prendre à Andry Rajoelina, mais d’écarter les mafieux qui gravitent autour du Chef de l’Etat.

D’autres témoignages qui devraient venir dans les jours à venir devraient encore confirmer de ces mauvaises pratiques exercées par l’entourage du président de la République, notamment avant le changement du gouvernement survenu après l’éclatement de cette affaire. Des sources concordantes indiquent en effet qu’une autre personnalité qui devait être nommé ministre a également subi le chantage de l’entourage du président de la République, d’où la citation de son nom dans cette affaire.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 10 décembre 2021 à 11:04 | zorey974 (#7033)

    Le problème pour Rajoel c’est qu’il a été élu grâce à ces mafieux qui ont financé son hallucinante campagne électorale dont les coûts ont été au moins 6 fois supérieurs à ceux de Macron Président de la 6eme puissance économique mondiale (plus de 100 millions contre 17 millions à Macron). Il est donc complice de ces mafieux car il ne peut ignorer que ces financements n’étaient pas nets. Et qu’une fois élu il leur est redevable.
    Tous complices contre le peuple....

    • 10 décembre 2021 à 11:17 | Marco_Santino (#11253) répond à zorey974

      5ème puissance mondiale

    • 10 décembre 2021 à 13:16 | zorey974 (#7033) répond à zorey974

      5eme, 6eme ça change en permanence et ça ne change rien à la comparaison

    • 10 décembre 2021 à 14:26 | Marco_Santino (#11253) répond à zorey974

      Ça change en permanence ? Si tu le dis... mais ça risque pas de changer avec le brexit. Le Royaume Uni va rester derrière pour un bon moment.

    • 10 décembre 2021 à 15:11 | vorona (#8254) répond à zorey974

      ça s’appelle renvoyer l’ascenseur ou le téléphérique c’est selon le moment choisit !

  • 10 décembre 2021 à 12:40 | lé kopé (#10607)

    Le coup d’Etat de 2009 a été financé par les Mafieux dont vous parlez . Le Cl. Charles A. l’a annoncé avec preuves à l’appui (100Mde francs, dont 50M d’avance )ce qui lui a valu son exécution sommaire à la prison de Tsiafahy .Sans l’assistance de certaines hautes personnalités qui sont humanistes, cet Officier aurait pu passer de vie à trépas , et surtout , sans son oncle , le professeur Fidison (DCD) , qui l’a opéré , avant son évacuation sanitaire à la Réunion . Ce qui paraît étonnant est que l’on n’ait pas donné suite à l’enquête qui mettait en cause ses geôliers , et qui ont perpétré cet assassinat .Nombreux sont ceux qui ont cru à la légitimité de cette révolution orange , mais les activistes de la première heure(Razara Pierre , Heninkaja Rakotomanantsoa (journalistes) ont quitté petit à petit le navire, pour laisser la place aux escrocs de tout bord . Seule la Ministre actuelle , après avoir goûté à la cellule de La République , est revenue défendre son Calife , avec fracas. Avec ce constat , comment se fait il que des politiciens chevronnés comme le Chanteur engagé (ancien CST), mais aussi cet officier Supérieur, rompu aux rigueurs de la discipline , aient pu tomber dans cette tentative de sauvetage du soldat Rayan , irrécupérable , mais qui était perdue d’avance ? En tout cas , malgré toutes les excuses , et les affabulations des caciques du régime , il est dorénavant connu de tout le monde ,que ce pouvoir n’a jamais eu comme objectif de développer le Pays , mais surtout d’étoffer ses comptes bancaires dans les paradis fiscaux ? Et ce détournement qui ne dit pas son nom ,est facilement détectable grâce au "Panama Papers". Salut les Copains .

  • 10 décembre 2021 à 12:44 | kartell (#8302)

    Cette affaire se résumerait-elle à une ténébreuse histoire de « lanceurs d’alerte » pris au piège d’une cour qui se marque à la culotte pour des pyromanes pieds-nickelés dans un univers impitoyable où les jours sont loin d’être un fleuve tranquille ?..
    Cela, le laisse penser, de plus en plus, aux fils des langues qui se délient et se confessent sans espoir d’être absoutes !..
    A mettre en scène un procès politique, sur fond de théâtralité surfaite, de vulgaires barbouzes maladroits,cela ne pouvait que déboucher sur des révélations inattendues qui font apparaître une toute autre réalité : un entourage présidentiel proche d’un marigot où s’entremêle des caïmans aux égos cannibales ..
    Un copié/collé d’avec une transition qui, elle, avait tant rapporté à son putschiste où le sans entrave avait pourtant plongé le pays dans une inertie économique et sociale profondes dont les effets se font encore ressentir aujourd’hui !..
    Ce déballage publique met à bas une propaganda effrénée qui, elle, certifiait que l’émergence était celle d’une équipe soudée autour de son chef promu, visionnaire tutélaire !..
    On est très loin du compte, d’autant que les déboires s’accumulent, que la famine du Sud s’aggrave sans que cela perturbe une présidence psychorigide qui poursuit ses dénis pour devenir le fait marquant d’un quinquennat qui prend fin dans une atmosphère délétère où l’homme providentiel n’était qu’un imposteur dans un pays laissé pour compte, une nouvelle fois !…

  • 10 décembre 2021 à 15:03 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ninan’iem an elah zay elah ry le mpifoka rongony gaigilahy ty !!!

    gaga ono lery hoe fa maninona izy no hamono ilay pondro...???!!!

    zany l’ty no atao hoe fihavanan’jiolahy raha tsy hain’lah a !!!

    Esory ao aloha ny kakan’lah.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS