Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 18h30
 

Tribune libre

Tests politiques ? Chiche !

mercredi 2 décembre 2009 | Georges Rabehevitra

L’année 2009 a été un ‘’annus horribilis’’ pour notre pauvre pays. En cette fin d’année où, normalement, c’est la période des cadeaux, j’ai une idée en parlant des élections. Il est utile de rappeler que l’élection est l’expression la plus directe de la démocratie, et depuis le début de la civilisation grecque, on n’a pas trouvé mieux.

Comme tous les partis politiques et ‘’autres mouvances’’ actuels prétendent tous parler au nom du peuple malgache, ils devraient accepter l’idée d’aller tester leur vraie représentation auprès dudit peuple.

Ma suggestion est simple : organiser dans les 3 mois les élections municipales dans les 3 villes (Nosy Be, Antananarivo et Taolagnaro ou Fort Dauphin) qui ont été privées de leurs élus. Je ne cherche pas ici à savoir si cette privation a été légitime ou non, je constate tout simplement que ces villes sont dirigées par des personnes désignées et non élues. Seules conditions pour être candidat, ne pas être PDS, deux mois avant les élections. Si un des PDS actuels veut se présenter, il démissionne et un administrateur civil (il y en a de très bons compétents et servent admirablement le pays, sans arrière pensée politique) sera chargé de la conduite des affaires courantes de la commune, y compris donc l’organisation des élections.

J’y vois plusieurs avantages :
on revient à la démocratie, avec des vraies élections et de vrais élus, et non pas des lapins sortis du chapeau (n’y voyez aucun jeu de mots, svp).
on rend la parole au peuple après lui avoir confisquée
politiquement, c’est l’occasion d’assainir la situation politique dans ces villes et au-delà, sur tout le pays
les 3 villes sont situées dans des zones géographies différentes, du nord au sud de notre pays.

Le nombre d’électeurs de ces 3 villes est significatif pour pouvoir servir de test national. Cela fera économiser des sondages aux partis politiques et surtout leur faire arrêter de se baser sur des fantasmes de représentation.
Chaque parti politique pourra tester, en grandeur nature son poids ou influence réel, dans une élection transparente et démocratique.

Théoriquement, les enjeux sont locaux mais, partout dans le monde, les élections locales ont leur impact sur la vie nationale, surtout quand il s’agit d’une élection dans une grande ville.

C’est aussi un test politique pour l’Exécutif de Transition actuel car, si les représentants sont tous pour l’organisation d’une élection, c’est qu’il ne renie pas la démocratie et ils montrent en même temps qu’ils ont envie d’avancer.

C’est une bonne préparation pour nous tous pour les prochaines élections, cruciales pour l’avenir immédiat de notre cher pays.

L’annoncer maintenant serait un beau cadeau de Noél pour tout le monde, même pour ceux qui ne vont pas participer, surtout à la fin d’un aussi annus horribilis. La communauté des bailleurs pourraient participer au financement et tester par la même occasion la capacité de la Transition et de l’Administration à organiser impartialement des élections.

À vous de vous faire votre propre opinion, mais je maintiens l’idée que seule une élection peut sortir un pays de l’impasse politique.

Alors mesdames et messieurs de la Transition et ceux de la politique, lancez-vous et les heureux électeurs de ces 3 villes vont pouvoir enfin s’exprimer dans l’intimité de l’isoloir.

Je rêve ?

Oui, rêver est la seule chose que l’on peut faire quelle que soit votre condition (jeune, vieux, en bonne santé, malade, pauvre, riche,….). C’est une démocratie purement mentale et cela fait du bien.

Georges RABEHEVITRA

2 commentaires

Vos commentaires

  • 3 décembre 2009 à 07:49 | da fily (#2745)

    Hi oncle Georges la malice !

    Bien dit ma foi, je n’ai pas pu vous donner mon sentiment hier, mais ce serait vraiment un miracle si les auto-proclamés vous emboîtent le pas.
    Nonobstant votre foi en l’homme et en l’animal qui est en lui, vous nous affirmez ici votre irrémédiable optimisme coloré cherchant à briser toute cette pénombre. Dieu qui a beaucoup à faire vous prêtera oreille, nous pouvons en être certain.

    J’en viens à cette conclusion car je ne partage pas cette positivité, ma foi fort bien formulée à chacune de vos interventions. Je m’en éloigne de jours en jours pour vous dire la vérité, n’ayant déja pas une confiance débordante en ceux qui ont brigué le pouvoir, ma décrépitude va crescendo à mesure que le temps me donne raison. J’en viens à ne plus être déçu, et à ne plus être surpris par les humeurs du Bunny de service ou les abus des autres Toons refoulés d’autres castings ! Mais je vous rend, tel à César, ce qui vous reviens de plein droit, les lauriers de l’implication constructive et la foi en notre grand pays et ceux qui le peuplent.

    Grand bien vous fasse très cher, restez avec nous ne serait-ce que pour contrebalancer mon pessimisme bien terrestre.

    Bien à vous, and God bless you !

    • 3 décembre 2009 à 09:26 | georges Rabehevitra (#3099) répond à da fily

      Merci mon cher Da Fily,

      En fait, je prends aux mots tous ces gens, de quel bord qu’ils soient, qui disent agir pour l’intérêt supérieur de la notion (ou ISN comme j’ai inventé il y a longtemps sur ces pages).

      Je pars donc du principe qu’íls sont sincères (je vois d’ici votre ricanement légitime !!!) et je leur propose des solutions simples et applicables.

      Bon, j’avoue, j’ai un petit côté Don Quichotte, et Dieu sait s’il y a pleins de moulins à vent parmi nos hommes soi-disants politiques.

      Bien à vous

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS