Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Société

Unicef

« Très préoccupée »

jeudi 31 juillet 2008 | Herimanda R.
Mme Ann Veneman, de l’UNICEF.

La directrice exécutive de l’Unicef (Fonds des Nations Unies pour l’enfance) s’est dite « très préoccupée de la situation des enfants à Madagascar ». « Les enfants se trouvent au cœur de l’objectif de l’Unicef », si l’on reprend ses propres termes. Pendant son séjour dans l’île, elle a rencontré des enfants qui ont abandonné l’école et qui ont travaillé dans les gisements miniers, des enfants victimes d’abus et d’exploitation sexuelle. « Comment les protéger ? Comment les scolariser », s’est-elle demandée. L’Unicef, si l’on en croit aux dires de son représentant, a des programmes d’appui au gouvernement Malagasy dans le domaine de l’éducation.

La santé de la mère et de l’enfant figure également parmi ses priorités.
Madagascar a fait des progrès dans la réduction de la mortalité infantile. Nous travaillons avec des partenaires pour avoir plus de résultats sur la santé de la mère et de l’enfant », a annoncé Ann Veneman. Avant-hier, ce haut responsable de l’Unicef était à Andilamena pour le lancement de la campagne de vaccination antitétanique.

- Ann Veneman : « 25 % des enfants malagasy ne sont pas enregistrés »

Une statistique alarmante. Selon Ann Veneman, « 25 % des enfants malagasy ne sont pas enregistrés à l’état-civil lors de leur naissance. » La conséquence de ce non-enregistrement est grave. Ces enfants n’ont pas d’acte de naissance. Ils ne peuvent pas aller à l’école. Face à cette situation, Bruno Maes, représentant de l’Unicef à Madagascar, a affirmé que « l’Unicef travaille d’arrache-pied avec le ministère malagasy de la Justice pour la mise en œuvre du Programme « Eka » (Ezaka Kopia ho an’ny ankizy), un programme visant à faciliter l’octroi des actes de naissance aux enfants. » « Des discussions sont en cours pour l’extension du délai pour permettre aux parents d’avoir plus de temps dans l’enregistrement de leur nouveau-né », a-t-il déclaré.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS