Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 2 juillet 2022
Antananarivo | 02h11
 

Articles écrits par « sevane »

  • Political Karaoke Party

    samedi 20 août 2011 | Ndimby A., sevane | 37 commentaires |  2684 visites
    En cette fin de semaine, et pour tenter de créer l'atmosphère conviviale et détendue nécessaire à la sortie de crise, la Rédaction de Madagascar-Tribune.com a organisé une soirée karaoké à l'intention des politiciens, des médiateurs, des éditorialistes et des forumistes. Avec bien entendu, les habituels guest stars. La soirée a été retransmise en direct sur TV Démocrafika, et sponsorisé par le panaché Skolash-be (Skol métis Thb), ainsi que par la dynamique association RAEBRI (Regroupement des Autorisés à (...)
  • À la recherche d’une citoyenneté perdue (2ème partie)

    mardi 22 mars 2011 | sevane | 45 commentaires |  2142 visites
    A-t-on les dirigeants que l’on mérite ? Quelles sont les raisons qui nous empêchent d’avancer vers plus de démocratie alors que les autres pays y arrivent ? Pourquoi ces crises cycliques ? Y-a-t-il une fatalité ? Au risque de paraître cynique, hélas, ma réponse est « oui, nous avons les dirigeants que nous méritons ». Nos politiciens ne tombent pas du ciel mais sont bien les produits de notre société. Le Malgache est-il un bon citoyen ? Non. Et le responsable n’est pas seulement la pauvreté mais aussi (...)
  • À la recherche d’une citoyenneté perdue (1ère partie)

    lundi 21 mars 2011 | sevane | 85 commentaires |  3036 visites
    17 mars 2009, Ravalomanana « confiait » le pouvoir à un Directoire militaire. C’était, sans doute, sans connaître réellement les intentions de ses successeurs. Depuis, le gouvernement qui s’en est suivi accumule lamentablement les erreurs grossières. Dans le fond : il n’est jamais parvenu à tenir une seule de ses promesses ni même à faire autant que son prédécesseur. Dans la forme, c’est encore pire, avec les arrestations arbitraires, les interminables séries de pétard mouillé et le recours à des méthodes (...)
  • Double-clic… et plus, si affinités

    vendredi 11 février 2011 | sevane | 15 commentaires |  1994 visites
    Avec le progrès considérable des TIC, des formes de liens s’effacent tandis que d’autres voient le jour, et des relations virtuelles se juxtaposent aux relations réelles. Vous êtes seul dans la quiétude de votre chambre, et voilà soudain que d’un clic, une centaine d’amis surgissent pour échanger avec vous des choses de votre quotidien, limite personnelles, établissant d’emblée une sorte de proximité. En revanche, on tend à être moins disponible à ceux-là mêmes qui partagent ce quotidien. Le lointain (...)
  • Partir sans trahir

    vendredi 8 octobre 2010 | sevane | 64 commentaires |  4536 visites
    Mon parcours est classique. Celui de tous les jeunes Malgaches qui partent se réaliser ailleurs, dans un pays qui condense tous les rêves. « Un pays de lumières et aux possibilités illimitées », où les dés ne sont pas pipés. Où chacun a sa chance, à force de travail et de courage. Notre rêve américain à nous, en somme. Faire partie de cette Gasypora disséminée aux quatre coins du globe et qui participent, par leur travail apprécié, au développement de leur pays d’accueil, et rehaussent par la même (...)
  • Dépasser le complexe post-colonial

    lundi 23 août 2010 | sevane | 5 commentaires |  2184 visites
    NDLR : ce texte est proposé en réponse et en complément à l'éditorial Rajakom-bazaha écrit par Ndimby A. Il s’agit là, Ndimby, d’un sujet d’actualité : la nation, le patriotisme, la langue, la culture et les traditions de son propre pays sont des valeurs adulées quand il s’agit de promouvoir ou de défendre l’indépendance d’un peuple en lutte. …Et c’est le cas, plus que jamais, à Madagascar. Ce sont les arguments fondateurs même de l’anticolonialisme. Le recours à l’identité nationale est même devenu un thème (...)
  • BIB vs PIB

    samedi 3 avril 2010 | sevane | 52 commentaires |  3237 visites
    Je suis convaincue que si on permettait à deux personnes différentes de vivre exactement la même vie (mêmes échecs, mêmes réussites, même job, même compagnon, même cadre de vie …), l’une serait épanouie et l’autre serait une déprimée chronique. Bien sûr, c’est une vision extrême des choses. Mais je voulais démontrer par cet exemple que le bonheur n’est pas à la portée de tous. De même que certains peuvent courir des kilomètres et transpirer à peine alors que d’autres clamsent au bout de 800 mètres, nous ne sommes (...)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives