Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 28 novembre 2022
Antananarivo | 15h17
 

Editorial

Aux armes !

mercredi 10 février 2010 | Georges Rabehevitra

Les va-t-en guerre seront déçus. Non, il ne s’agit pas d’appeler nos compatriotes à prendre les armes. Bien au contraire, il s’agit de les mettre en garde et de leur dire de se mettre à l’abri et de crier : « alerte aux armes ! ».

Si vous avez la chance (bon si on peut dire étant donné le bazar total ambiant, sans parler des rues défoncées) de vous promener dans Tana, vous pourrez voir à quel point il y a des hommes armés dans tous les coins et partout.

Tenez, pour la « commémoration » du 7 février, à Antaninarenina, j’ai hésité à aller au distributeur de billets qui se trouve juste à côté. J’ai croisé des jeunes militaires, armés jusqu’aux dents, avec des rangées de cartouchières bien en vue sur la poitrine. Je ne vous parle même pas de ceux qui ont pris la pose pour se faire filmer ou se faire prendre en photo par quelques badauds, avec la position classique, vue dans tous les journaux du monde entier, la crosse vissée au creux du coude et le canon en l’air. C’est lamentable comme image. Lamentable !

J’ai déjà eu l’occasion de mettre en avant l’inutilité complète d’un fusil d’assaut pour la protection rapprochée des personnages publics (« Kalak, quand tu nous tiens »).

Rien que pour la forme, étant donné qu’il s’agissait de commémorer des victimes tombées sous des balles de kalachnikovs, c’eût été une bonne occasion de saluer leur mémoire en décidant de bannir cette arme le temps de la cérémonie.

Le lendemain, je croise, toujours dans ce coin d’Antaninarenina, un membre bien connu de la Hat. Et bien, il était entouré d’au moins 7 hommes, tous armés, et qui le serraient de très près. Bush visitant Kaboul à côté, c’est un pipi de chat !

Vous allez faire vos courses au supermarché, eh bien, vous avez dans les parages au moins 6 hommes armés.

Le soir, je ne vous dis pas. Il doit y avoir plus de militaires et de kalachnikovs dans la ville de Tana que dans Kaboul ou Khartoum !

Je vous laisse imaginer les dégâts dans les zones où il y a des militaires armés jusqu’aux dents, au cas où il y aurait juste un pneu de voiture qui éclate à ce moment là ! Je suis prêt à parier qu’il y aurait des dizaines d’innocentes victimes.

Pendant le même temps, vous parcourez les journaux et tous les jours, je dis bien tous les jours, vous lisez des récits d’attaques à mains armées, avec au moins une kalachnikov, partout dans notre île. Peut-être y a-t-il une relation de cause à effet entre ces deux phénomènes ? En effet, les journaux rapportent des attaques dont certains membres seraient justement des militaires ou des gens des force de l’ordre.

Tout ce dispositif inutile, je persiste et je signe, n’amuse que les militaires, ne sert pas le pays et permet à des autorités en mal d’inspiration (pour la légitimité, n’en parlons plus) de se prendre pour plus importants qu’ils ne sont. Dans leur tête, le fait d’être entouré d’hommes en armes les rassure, on ne sait sur quoi. Ils fantasment tous sur le fait que leur vie est en danger et qu’il y a des mercenaires partout prêts à les renverser. Bien évidemment, s’ils étaient populaires et légitimes, ils trouveraient d’eux-mêmes que tout ce dispositif est ridicule.

Le problème c’est que, obnubilés qu’ils sont par leur petite personne, ils oublient complètement qu’il y a eu plus de morts par balles depuis un an pour cause de grand banditisme ou de bavures (comme à Mahamasina, n’est-ce pas ?), que pour fait de révolte, de soulèvement, d’attentat politique ou de révolution. La gendarmerie et la police n’ont qu’à faire le compte et vous verrez que ce n’est pas du tout une blague. Cela veut dire tout simplement que pour les tenants du pouvoir actuel, leur sécurité personnelle passe de très loin devant celle de la population (le vahoaka) dont on clame tant l’importance.

On peut donc en conclure aisément que c’est encore la population qui paie au prix fort, encore et encore, en insécurité et en vies humaines, ces déploiements d’armes de guerre sans discernement.

Mon père me disait toujours, quand on fait les choses sans discernement, soit on est incompétent, soit on est inconscient, mais le résultat reste le même, on est c….

Alors, je demande aux autorités qui nous gouvernent : combien de morts innocents vous faudra-t-il encore, avant d’ouvrir les yeux et de se dire qu’il ne faut pas déployer autant d’armes de guerre dans tous le pays ?

Pour moi, la sécurité des biens et des personnes est la première prérogative d’un Etat. On en est bien loin depuis plus d’un an.

Il faudra peut-être bientôt, une autre stèle pour toutes les victimes innocentes des kalachnikovs, depuis que ce pouvoir est en place ?

27 commentaires

Vos commentaires

  • 10 février 2010 à 08:47 | Noue (#2427)

    - Alors, je demande aux autorités qui nous gouvernent : combien de morts innocents vous faudra-t-il encore, avant d’ouvrir les yeux et de se dire qu’il ne faut pas déployer autant d’armes de guerre dans tous le pays ?

    Indrisy ry Rabehevitra , efa fantatrao tsara fa noho ny "armes" no nahazahoan’kelifingotra lavanify io toerana io , rehefa voafidim-bola ny mpitana basy , inona no azo atao ??

    Hoy ny hiran’mahaleo zay :

    O Ramiaramila ô, izay milanja basy tsara tarehy
    Rehefa manana azy ô, dia manjary sahisahy
    O Ramiaramila ô, izay milanja basy tsara tarehy
    Iny basy iny ô, hitifiranao an’iza ?

    satria moa voavidy vola ny miaramila ka inona no azo atao ee ??

    • 10 février 2010 à 09:38 | ANATOL (#593) répond à Noue

      Tsy hitanao anga ry noue ireny faty tamin’ny 7 fév ireny sa voatelinao ireny rà nararaky ra8 sy miaramilany ireny . aza mba omena tsiny io bandy kely io fa io no davida nanongana an’i goliata.
      Efa tendrin’Andriamanitra io fa aza hiadinkevitra.

      iza no tadiavinao anjakandra8 mandra-pahafatiny eto.

      izao ny mpandraraha mba mahazo aina kely daholo fa ohatry ny taloha fehezin-dra8 nao ny zavatra rehetra ppn, kilalao krisimasy ... sns e !

      izaho aloha tsy mila na iza naiza amizao e !

      HO ANAREO MPISOLELAKA IREO ANGAMBA METY NAHAZO BENE BE DIA BE NA TAMIN’NY ANDANINY NA NY ANKILANY.

      DIA SAMY HO ELA VELONA HAHITA NY FARAN’NY TANTARA.
      MISAOTRA.

    • 10 février 2010 à 10:17 | Rasoa (#1122) répond à ANATOL

      Hay ve ry ANATOL ka nofehezin-dRavalomanana daholo ny PPN sy ny kilalao krismasy fa tsy mba nahazo marché i ANATOL e ! Dia izay ve no nanapotehanao ny orinasany ? Ié ! Dia efa mivarotra PPN sy kilalao krismasy ve ianao e !! Sa diso paika !!!

      Ny henoko mantsy dia ny "contraire" mihitsy : mahazo vahana ny karana ary ny sinoa no mibahana ny tsena krismasy !

      Ary ny "pire" dia ity : ireto chinois ireto dia mandevitay an-tsalaka - mody tsy henoheno fa mahay mi-profite ny situation - fantany tsara fa borona ry rajoelina dia tsipazany saosy - azony daholo ny exploitation n’ny hazo malagasy (bois de rose - palissandre) !

      Toa rizareo indray no mpanjakan’ny mpandrafitra fanaka amin’ny hazo sarobidy ao Dago hono e !!!

      Ny mpandrafitra malagasy madinika anefa hono toa sahirana mafy raha mba mahazo commande na fanaka na varavarana amin’na palissandre ???

      Ka izay izany no notadiavin’ny davida ?

      Ary ireo AV7 miisa eo amin’ny 250 eo ho eo : efa nomena ASA ve sa miandry velomimpotsiny amin’ny fanampiana (ohatrinona) toa ireo "kamo velona" hatramin’izay ka faly nahazo ilay 5000 ar isanandro tamin-drajoelina fony 13 mey ? Ndriii !!! Ampianaro ihany ny ankizy dieny mbola kely dia ho fantany rahatrizay fa tsy azo hiakarana ny lapam-panjakana na Ravalomanana no eo na ANATOL no eo na IZA na IZA no eo ary IZAY miasa ihany no mihinana fa tsy mangataka sy mandroba ny nisasaran’ny hafa !!! Indrindra indrindra mba ho TSAPANY fa FANDRIKA ireny VOLA omena gratuitement isanandro ireny satria niafara tamin’ny fitsanganan’ny fikambanan’ny victime ....

      A méditer !!!!

    • 10 février 2010 à 11:26 | Noue (#2427) répond à ANATOL

      Anatole : Faut que suivre les infos. Tiens une petite chanson de qui déjà ?

      Anatole , il est frivole

      Monsieur Gaston s’occupe du téléfon

      Gaston y a l’téléfon qui son

      Et y a jamais person qui y répond

      Car Radomelina est C...

      Soif d’être président

      Avec sa naïveté

      Car il es sans qualité !!!

      Mampiheritreritra ihany aloha ity aux armes fampihorohona ny olona aux commandes de Radomelina ity ee ! Sa ve saika haka tahaka an’ity hira ity lery ?

      Aux armes, citoyens !
      Formez vos bataillons !
      Marchons, marchons !
      Qu’un sang impur...
      Abreuve nos sillons !

      Soyons unis ! Tout est possible ;
      Nos vils ennemis tomberont,
      Alors les FRANCAIS CESSERONT
      DE CHANTER CE REFRAIN TERRIBLE
      AUX ARMES CITOYENS !!!!

    • 10 février 2010 à 12:00 | Odon (#708) répond à ANATOL

      Ny anao moa ry ANATOL dia fantatra fa vavan’ny olona tsy mipetraka eto Madagasikara fa angamba isan’ireny mpila ravinahitra any ivelany any ireny. Misaora ianao ny Avo indrindra raha toa ka izay. Nefa na izany aza angamba dia misy fianakavianao ihany aty an-tanindrazana aty. ka na ireo havanao ireo aza dia anontanio azy tsara fa mandry tsy lavo loha koa ireo @ asan-jiolahy. MIvavaha mafy mba tsy ho sendran’izany ny havanao ary tsy maniry an’iza n’iza ho tratran’izany sanatria. Fa raha misy tratran’izany sanatria ny havanao akaiky toy ireo tsy manan-tsiny namoy fananana sy namoy aina noho ny asan-jiolahy nefa tsy mba anisan’ireo nakeny Ambohitsirohitra dia ho tsapanao @ zay fotoana izay ny lanjan’ity article nosoratan-dRabehevitra ity.

  • 10 février 2010 à 08:58 | Lemurkata (#801)

    Bonjour M. Rabehevitra,

    J’ai déjà proposé dans un ancien post l’interdection de porter des armes de guerre sur tout le territoire, sauf en cas de situation d’exception (état d’urgence ou pire). Ces armes doivent rester dans les casernes et si elles doivent être déplacées (en dehors des situations d’exception ci-dessus évoquées), elles doivent voyager séparément des munitions.

    Je me répète, et je ne fais que confirmer ce que vous annoncez si bien dans votre édito, mais c’est complètement débile (le mot n’est pas assez fort) d’avoir autant d’hommes armés dans les rues en temps de paix.

    Bonne semaine à toutes et à tous.

    • 10 février 2010 à 12:26 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Lemurkata

      lemurkata

      Madagascar est en situation de "VIGILE PIRATE".

      Il faut éviter le "CHIENLIT" pendant la TRASITION.

      Un peu tard,mais l’autorité Malgache vient de décider la fermeture des bars à 21h.

      IL FAUT ENCORE RENFORCER LA PRESENCE DES FORCES DE L’ORDRE sur tout le territoire national.

      Basile RAMAHEFARISOA

    • 10 février 2010 à 15:11 | râleur (#3702) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      basile,
      dans votre esprit, force de l’ordre =kalachnikov ? Londres est une des villes les plus sûre du monde et les bobbies ne sont pas armés. Dans votre banlieue, vous avez des militaires avec des Famas ?

    • 10 février 2010 à 15:16 | da fily (#2745) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basile 22 ( v’la les vigiles)

      c’est les "vigiles" qui se sont transformés en "pirates". Vous faîtes expres de l’ignorer où vous êtes réellement de mauvaise foi : les attaques perpétrées depuis l’année dernière se font à coup de kalach’ ! Comment il faut vous le dire ? En kazakh ou en birman ?

      La "chienlit", tiens ça sent bon comme en 62’, la gégène et la chasse aux fellouzes, ça promet des nuits agitées ça !
      La "chienlit" locale, elle danse sur les tombes de ceux et celles qui sont mortes, non au combat, mais sous les balles de fripouilles avides et sans foi ni loi. Et vos forces de l’ordre font comme la cavalerie, ils se pointent quand les indiens ont tout mis à sacs, scalpés les squaws et brulé le ranch !

      Arrêtez de vous enfoncer mr RAMAHEFARISOA, ne donnez pas l’importance à ce mouvement de f.....rs de m....e emmené par un guignol qui se prenait pour un DJ.

    • 10 février 2010 à 15:50 | Rasoa (#1122) répond à da fily

      da fily,

      Je te corrige - ne m’en veux pas !

      ... Ce guignol ne se prend pas pour un DJ
      ...

      Mais

      ... Ce guignol est un DJ
      ....

    • 10 février 2010 à 16:26 | da fily (#2745) répond à Rasoa

      Je ne t’en veux point très chère, mais je persiste : ce n’est qu’un ersatz d’animateur, il s’y croyait vraiment, mais c’est un piètre DJ vraiment. Bon à faire le coq et reluquer les minettes, sans plus...

      Assurément ce n’est pas un DJ.

    • 11 février 2010 à 03:17 | niry (#210) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Basilou !!

      Ça dépent du point du vue : pour moi, c’est les fozas, les mutins et les forumistes psychorigides proHAT qui incarnent la chienlit

  • 10 février 2010 à 09:09 | da fily (#2745)

    L’image archi connue de la république bananière, la mitraillette en bandoulière et les bastos dans la cartouchière ! Pour certains, pour fignoler la dégaine, ils se baladent carrément la tête nue ! On n’a jamais vu ça, on dirait des civils déguisés !

    Moi, ce que j’en dis. Je serais tenté de dire qu’il y a complète débandade dans la grande bavarde ( la grande muette c’est en France, pas ici), mais on me dit qu’il faut plutôt être rassuré de voir tous ces militaires qui tiennent la sécurité en main. Bon, mais des hommes en armes comme vision quotidienne, a de quoi donner le bourdon, pour peu qu’il y en ait un de mauvais poil, s’il s’énerve, il le fait comment et avec quoi ? Il va pointer son béret ?

    La réflexion qui fait mal est que cette armée s’est trouvée un bien docile ennemi en la personne du peuple. Souvenons-nous AUSSI des 27-29 mars, images indélébiles s’il en est d’une bandeira de débiles bottés dont l’érection ne pouvait se faire qu’à travers une kalach’ pointée sur des civils ! Je maintiens que la tenue d’une arme est un prolongement de la virilité, où de la bêtise, de toutes façons un sentiment immense de supériorité animale. Razily symbole de l’esprit contre la force nous a prouvé que l’homme sait et peut être des plus courageux. Cette image vaut celle de cet étudiant de la place Tien An Men, symboles vivants et tenaces de la lutte pacifique contre le pouvoir en armes.

    Et maintenant que dire sur ces attaques ? Ces braquages ? Je laisse aux avocats du diable la parole, mais il va falloir être convainquant !

    • 10 février 2010 à 14:21 | maminah (#2788) répond à da fily

      Trop drôle, "pointer du bérêt" ! Ca tombe bien puisqu’ils ne le mettent pas toujours sur la tête.

      Quant aux avocats du diable, ils ne perdent pas leur panache pour si peu. Anatol parle, sans rire, de "Tendrin’Andriamanitra ka tsy azo hiadiankevitra". Basile, pour sa part, part en guerre contre le "chienlit" : il veut parler de ces canailles qui agissent en toute liberté, ou des opposants ?

  • 10 février 2010 à 09:15 | diego (#531)

    bonjour,

    Voilà pourquoi, il faut mettre vite sur pied un gouverement de transition, mais on parle dans le vide.

    Le jour où on va commencer à voir LES BOY KELY avec un fusil ANDALAMBE aux epaules ce serait trop tard.

    Voilà un an qui nous n’avons pas un etat, enfin SARITSARINY.

    Peut-être que LES PARLEMENTAIRES que son excelence Maire de TANANARIVE viendront conseiller la HAT et son chef comment nous sortir de là ??????

  • 10 février 2010 à 09:36 | Rasoa (#1122)

    Bonjour M. Rabehevitra,

    Comme toujours, vous m’impressionnez ! Et vous n’allez pas me croire si je vous raconte ce qui suit :

    J’ai passé 10 jours à Antananarivo pour le mariage de mon fils et quel fût ma surprise voyant une voiture 4*4 - vitres toutes noires - interrompant le cortège nuptial sauvagement et ma colère, ayant été informée que c’est un membre de la HAT (on dirait que rien ni personne n’existe à part eux alors que c’était un samedi après midi).

    Et je passe,

    Nous avons passé le week end après à Antsirabe. A notre retour sur Tanà - nous sommes arrêté par des gendarmes à peine 5 kms d’Antsirabe - et pour quelle raison ?

    Ils nous demandaient d’attendre qu’il y ait 3 ou 4 voitures pour faire la caravanne car il se faisait tard (7 heures du soir) et des bandits braquaient sur la RN. Effectivement, à un passage à niveau, il y avait 5 hommes - qui attendaient on ne sait qui - et ils avaient leurs mains dans leur chemisier comme pour cacher de grosses pierres. Heureusement, que nous étions quatre voitures !!!

    Je vous pose la question M. Rabehevitra :

    Qu’est ce qu’ils f..tent à Antaninarenina ces militaires armés jusqu’aux dents alors qu’ailleurs l’insécurité gagne du terrain et que les Malagasy sont sur le qui vive ?

    Est ce que les médecins en grève sont-ils dangereux et ménacent la sécurité (de QUI) à ce point ? Est ce que parmis les "vahoaka" qui s’expriment (Magro ou Mahamasina ???) sont en possession d’armes de guerre ?

    C’est ridicule oui M. Rabehevitra !

    Mais est ce qu’ils en sont conscients ces hommes intelligents mais incompétents au pouvoir ou qu’est ce qu’ils s’en tapent du moment qu’ils sont au confort dans leur fauteuil ? Pour eux - vivement le rallonge du temps de négociation - ça leur permettrait davantage de mieux se préparer pour le blanchiment de ce qu’ils ont pu voler en une année.

    Je dirai pas moi "aux armes" mais "au diable"

  • 10 février 2010 à 09:52 | PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN (#1532)

    L’armée reste toujours la même:elle était là du temps de RA8(s’il a pu rester au pouvoir durant 7ans c’est grâce à l’usage des Kalachnikovs par les réservistes en 2002 et ensuite par l’armée), elle est là actuellement et elle sera toujours là pour la prochaine présidence sinon se sera le chaos total. C’est un problème d’usage et de conscience. Quant on n’a pas la conscience tranquille comme certaines personnes sur ce forum on voit le mal partout : le centre ville de Tana n’est pas Madagascar, il ne faut pas non plus généralisé pour induire en erreur les personnes résidant à l’extérieur du centre ville de Tana."ALEO ENJEHIN’NY OMBY MASIAKA TOY IZAY ENJEHINA NY ERITRERITRA" "NY MPANAO RATSY IHANY NO MAHANA " !

    • 10 février 2010 à 12:04 | RAVELO (#802) répond à PLUS QU'HIER ET MOINS QUE DEMAIN

      Tena marina dia marina tokoa ny teninao fa ny MPANAO RATSY ihany no mahana,kanefa toa tsy itanao angamba fa dia mahana izay tsy izy ireto mpitondra ankehitriny ka asa, nisy ratsy nataony tokoa angaha ?

    • 10 février 2010 à 18:52 | râleur (#3702) répond à PLUS QU'HIER ET MOINS QUE DEMAIN

      PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN

      NY MPANAO RATSY IHANY NO MAHANA » !

      je ne vous souhaite pas, malgré vos réflexions, de faire partie un jour des victimes innoncentes de l’utilisation sans raison de cette arme dans notre pays. Imaginez qu’un membre de votre famille fasse partie des victimes tuées par des militaires ivres !

      Vous direz : ny mpanao ratsy ihany no mahana ?

      PLUS QU’HIER ET MOINS QUE DEMAIN pour le nombre de victimes innocentes des kalachnikovs des militaires réguliers le jour et peut-être bandit la nuit ?

      effarant !

    • 11 février 2010 à 21:00 | visina (#3456) répond à PLUS QU'HIER ET MOINS QUE DEMAIN

      Plus Qu’hier,
      Vous avez raison, l’armee reste toujours la et c’est un probleme d’usage. Il faut admettre, toutefois, qu’avant on ne voyais pas tres souvent des militaires avec leur Kalash’ en ville. Je doute que l’auteur de l’article "na’ pas la conscience tranqulle". Et, a mon avis il n’induit pas les gens en erreur. Les problemes de securite sont bien reels et la presence des militaires armes en ville est bien reel aussi.

  • 10 février 2010 à 12:18 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Georges Rabehevitra,

    vous êtes éditorialiste,je lis attentivement votre édito ,mais j’ai pris une décision : ne pas "interpeller",ni commenter votre message mais l’archiver.

    Merci de votre édito,mais ne soyez pas,Monsieur Georges RABEHEVITRA,trop "PARTIAL".

    Cordialement.

    Basile RAMAHEFARISOA

    • 10 février 2010 à 13:02 | dieg (#2041) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      bonjour à tous

      Est ce que vous rappelez il y a quelque années,sous R8,l’histoire de 4 contenaires rempli d’armes sans propriétaire,et tous ces armes ont disparu d’après les journaux.

      En plus les armes de fabrication local pillule dans les quartiers difficile

      2002 a propagé des Kalac un peu partout

      D’où actuellement il y a trop d’armes qui circule entre les mains des citoyens
      qui deviennent apprenti panafika

      Ce problème est très accentué surtout dans 2 grande ville malgache

      Etant donné que les gouvernant successive n’ont pas trouvé de solution à ce problème,les bon citoyens se arment à leur tour car ils ont peur,et on va vers l’engrenage infernale

      Pour couronner le tout,tous les policier impliquer dans des attaques n’ont pas été inquiété,ils ont juste été affecté dans une autre ville

  • 10 février 2010 à 13:29 | Mandimbisoa (#2104)

    Ny fanafody ny osa,ny marina ataony : ny atahorany anie dia ny fahamarinan-kevitra izay takiana eto amin’ny firaisan-kinan’ny mpitolona, fomba fampisehoana antsika hoe:andrizareo ny basy sy ny sandry ka mbola afaka hampangina antsika amin’izany izy ireo...

    izany no firenena tsy misy jadona notadiaviny,izany no ataony hoe :
    "demokrasia"

    ny tsy ao an- tsainy dia izao:tsy misy be fiarovana toy ny ondrindrano:tsirika telo,antsibe iray ;fa raha azon’ny tandroho,mitogaga !

    ny fatra-piahiahy hono :mpamosavy ary ny mpanao ratsy ihany no mahana aloha ;inona no atahorana olona an-tanam-polo ???

  • 10 février 2010 à 14:00 | maminah (#2788)

    Qu’importe, dirait la HAT, la peur dans les chaumières, pourvu que les apparences soient sauves...

    L’insécurité a toujours fait le lit du totalitarisme.

    Certes, dans les vraies démocraties, l’armée reste dans les casernes. Mais quand l’insécurité règne, cela peut justifier la dissémination des "gardes" armés. On en oublierait presque qu’il s’agit surtout pour les gouvernants de veiller sur leur propre sécurité.

    Dans ce cas, est-ce bien intéressant que la sécurité règne ? Sans compter qu’il ne faut pas fâcher les soudards...

  • 10 février 2010 à 14:06 | kakilay (#2022)

    "Entre la plume et l’épée, la plume l’emportera à la fin". Napoléon.

    Alors, à nos plumes !

  • 10 février 2010 à 14:54 | Ayna (#1971)

    J’ai une idée simplissime. Dissoudre l’Armée.
    Qui viendra nous attaquer sur cette belle ile et en cas d’attaque vous y croyez vous en la force de frappe et de riposte ???
    L’Armée s’ennuie tellement que c’est sur nous qu’elle tire depuis toujours !
    Renforcer les forces de police et de gendarmerie oui.

    • 10 février 2010 à 23:13 | el che (#344) répond à Ayna

      cher(e) Ayna,

      C’est si bien dit !!

      L’armée sert à protéger les citoyens, dit-on, mais elle sert aussi à les opprimer : c’est la face cachée de l’iceberg !!

      Cordialement

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS