Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 7 juillet 2022
Antananarivo | 20h05
 

Infrastructure

Cyclone Batsirai

Les grands axes routiers reliant les régions du Sud coupés à la circulation

mardi 8 février | Mandimbisoa R.

Inondations, éboulements et affaissements. Ce sont en général les dégâts causés par le passage du cyclone Batsirai sur les infrastructures routières essentiellement dans la partie sud de la Grande île. Le ministère des Travaux publics dénombre quatre régions, principalement touchées et presque isolées à cause de la coupure de l’artère nationale qui les relie aux autres villes de Madagascar. Pour relier les villes traversées par les routes coupées, il faudra procéder à des transbordements.

Dans la région Haute Matsiatra, Vatovavy et Fitovinany, la RNS 25, reliant la RN7 à Mananjary, est coupée au niveau du PK22, du PK 25+500 et du PK 164+050. La route reliant Fianarantsoa à Ikalamavony (RN42) est également coupée au niveau du PK 14. Celle qui relie Vohiposa à Ambohimahasoa est coupée au niveau du PK 331+200, la circulation est quand même possible pour les voitures légères contrairement aux poids lourds. A Iarintsena, au niveau du PK 458 , entre Fianarantsoa et Ihosy , la route est également coupée.

Dans la région Menabe, la RN8 reliant Morondava à Belo sur Tsiribihina est coupée au niveau du PK 80+800. Dans la région Atsimo Atsinanana, la RN12 reliant Farafangana à Vangaindrano n’est plus praticable à cause d’une coupure au niveau du PK 275+200. Impossible également de relier Vangaindrano à Midongy Atsimo par la RNT 18 à cause d’une coupure au niveau du PK 2.

La route reliant Manakara à Farafangana est totalement coupée à la circulation à cause de l’affluence de l’eau dans cette zone précise le ministère des Travaux publics qui appelle les usagers de ces routes à être prudents et à respecter les consignées données sur place.

Dans sa communication, le ministère des Travaux publics note également la présence des arbres qui ont été déracinés et des éboulements qui peuvent gêner la circulation sur la RN7 (Antananarivo-Fianarantsoa-Toliara).

Moins vite que les travaux sur la RN2, les travaux de réhabilitation de ces voies ne devraient pourtant pas tarder, selon le ministère des Travaux publics qui promet qu’avec l’aide des différentes entités gouvernementales et régionales, il met en œuvre tous les moyens disponibles pour rétablir la circulation dans les meilleurs délais.

25 commentaires

Vos commentaires

  • 8 février à 10:47 | lé kopé (#10607)

    Les routes Nationales , considérées comme un des facteurs de développement d’un Pays , ont payé un lourd tribut après le passage du cyclone Batsiraï . L’axe du Sud de Madagascar , longeant la RN7, a subi des dégâts en limitant un peu plus que d’habitude , la circulation des biens et des personnes . Le régime de la Transition s’est rendu célèbre en déclarant "que les routes ne se mangent pas" , mais surtout en supprimant les fonds d’entretien routiers (FER), qui facilitaient le déplacement des usagers . Les régions du Vatovavy et Fitovinany , en partant de Mananjary (Ifanadiana), jusqu’à Manakara (Irondro), Farafangana , et allant jusqu’à la région d’Ihorombe (Ihosy), Ambovobe et d’Anosy vers Taolagnaro (Fort Dauphin), ont été largement impactées. Dans la haute Matsiatra , la RN7 est coupée à Vohiposa (Ambohimahasoa), et à Ambalavao (Iarintsena), sans parler de la RN42 (PK 14km,5OOm), dans le District D’Isandra et d’Ikalamavony. Véritable poumon de l’économie du territoire , il est indispensable pour les tenants du régime de rétablir le plus rapidement possible les réseaux routiers , surtout que les gouverneurs ont été dotés d’engins dans le but de sortir ces différentes localités de l’enclavement . Mais disposent ils des moyens logistiques pour faire fonctionner ces engins qui sont budgétivores en matière de carburant ? En tout cas , gouverner c’est prévoir , et bien que le Calife ait claironné qu’il a préparé son retour depuis cinq années , en parcourant le Monde entier , et en s’octroyant les service de "General Electrics", le Pays est exsangue , et l’eau et l’électricité sont toujours défaillantes . Mais ils ont une excuse , car avec la Pandémie , la tempête ANA, suivie du Cyclone Batsiraî , ils n’ont pas pu faire mieux (les pauvres). Qui a déclaré qu’il ne ferait plus de politique ,si la RN13 n’est pas finie avant fin 2021 ? En attendant , cette route est devenue un...fleuve qui ne dit pas son nom. Salut les Copains .

    • 8 février à 11:32 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      La branche africaine de l’ONU , sous influence totale de la françafrique , avait oeuvré à la mise en place de Rajoelina le DJ crétin manipulable à souhait pour Sarkozy....
      Ce DJ PUTSCHISTE en 2009 aurait du être écarté de toute responsabilité politique à Madagascar...NON ELIGIBLE DE PAR SA NATURE DELINQUANTE ET TRAITRE A LA NATION !!!!
      Nous discutons beaucoup , mais tant que la France exerce encore une influence économique esclavagiste et destructrice depuis 1960 : nous ne nous en sortirons pas !
      Nous critiquons politiquement , mais sur place : aucune action de sabotage n’est organisée contre ces opérateurs économiques françafricaines
      A mon avis il faut commencer par là : les DECOURAGER TOUS AZIMUTS sur leur propre terrain.
      Et Après viendront Chinois ? Arabes ? Canadiens ? Américains ? que sais je...
      MAIS APRES :
      il nous faut un gouvernement qui instaure une COOPERATION MILTILATERALE , mettre en concurrence les nations sans accepter la prééminence de qui que ce soit
      Ce sont les riches qui ont besoin de NOS MATIERES PREMIERES (surtout les minérais rares) et l’inverse n’est que ruissellement LEGITIME à manager le plus intelligemment possible

  • 8 février à 12:26 | arsonist (#10169)

    Devant l’importance vitale du stade Barea , du coliseum , des gallodromes , du téléphérique et autres ... pour la vie des millions de populations Gasy déjà miséreuses grave
    les voies de communication , en particulier les routes , ne pèsent que d’un poids plume
    selon l’esprit misérablement vide du DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina et ses foza !

    Ne voilà-t-il pas que ce c.on de DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina se fait encensé être un "ray aman-dreny" par sa lèche-Q attitrée sur ce forum , la besileo foza femelle couillue isandra !
    Ça ne sent pas bon , dans le monde des foza , hein !
    Beuuurkkk !

    • 8 février à 13:14 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Bekily -Et si on commençait par rejeter toute aide venant de Franceafrique ! Il y aurait beaucoup de noblesse dans cette décision. Soyons ,soyez les premiers à refuser cette aide avilissante !!Apres ce désastre cyclonique laissons à d’autres le soin de nous relever ! Il est certain qu’ils brulent du désir de nous venir en aide avec tout leur argent et sans réclamer des garanties,des compensations.Ils sont nobles gens désinteréssés.N’est ce pas ? Comptez sur Eux

    • 8 février à 13:40 | saint-augustin (#9524) répond à arsonist

      Bekily,je ne suis pas du même avis que vous .Grâce à la présence française à Car:les gens mangeaient à leur faim,l’ascenceur social de la République marchait, il n’y avais pas de trafic des bois de Rose,d’Or .Parait-il que les les bois de Rose et l’Or poussaient depuis le gouvernement Ravalomanana.Depuis le Kiantrano antrano .Et où est-ce qu’ils vivent ceux qui dénoncent la françafrique ?en FRANCE et ont la Nationalité Française en plus.Travaillent et paient les impôts en France donc enrichit la fFrance dont par ricochet entretiennent la Françafrique.
      C’est triste comme mentalité,

    • 8 février à 14:00 | Tsisdinika (#3548) répond à arsonist

      Saint-augustin,

      Il y a beaucoup d’approximation et de révisionnisme dans votre opinion, je trouve.

      "Grâce à la présence française"... un bel euphémisme pour décrire une occupation coloniale dégradante et avilissante.

      "les gens mangeaient à leur faim" : entre 1928 et 1944, des épisodes de kere sont survenues dans le Sud.

      "l’ascenceur social de la République marchait" : vous l’avez pris personnellement ou c’est votre grand-père qui vous l’a raconté ?

      "il n’y avais pas de trafic des bois de Rose, d’Or" : la colonie, c’est village de vacances on sait. Il n’y a eu aucun pillage de matières premières ni de ressources naturelles ni de corvées obligatoires pour travailler dans les concessions agricoles.

      "Parait-il que les les bois de Rose et l’Or poussaient depuis le gouvernement Ravalomanana" : les statistiques de la CNUCED démontrent que c’est depuis 2009 que les trafics en tout genre ont décollé.

      Quant à la Françafrique et la Nationalité Française, vous vous arrangez entre compatriotes français et puis c’est tout.

    • 8 février à 14:10 | bekily (#9403) répond à arsonist

      saint augustin
      avait on besoin de la France pour manger à notre faim avant 1896 ?
      Votre raisonnement est simpliste , sans aucune analyse de l’évolution des sociétés dans le monde entier....
      Les Seychelles , le Kenya étaient colonies anglaises m:ais les Anglais ont eu l’intelligence de leur rendre leur souveraineté et ensuite de COOPERER ENSEMBLE DANS UN COMMONWEALTH respectueux des différences....
      même si le "commonwealth" , pourtant subtil qu’un "common market" , n’est plus qu’une nébuleuse ==> l’influence culturelle et économique persiste en bonne intelligence !!!
      Le bon Français de papa était resté dans sa logique à courte vue avec béret , saucisson et rouquin..

    • 8 février à 14:18 | bekily (#9403) répond à arsonist

      Vatomena
      va lire sur un manuel économique de base la différence entre coopération UNILATERALE et coopération MULTILATERALE avant de sortir des conneries....

    • 8 février à 15:01 | vorona (#8254) répond à arsonist

      Bjr à @ bekily
      Avant 1896 il y avait 3 millions d’habitants à Madagascar et environ 20000 à Antananarivo et bien sûr la production agricole était excédentaire ( jusque dans les 70’ Madagascar exportait du riz) !
      Aujourd’hui 28 millions dans le pays et bientôt 4 millions dans l’agglomération Tana ! Il serait honnête de ne pas tout mettre sur le dos des autres et en premier la mauvaise mise en oeuvre des productions agricoles qui n’ont pas évoluées en même temps que l’augmentation exponentielle de la population ! Comme partout dans le monde les drames liés aux épisodes météorologiques sont souvent liés au fait que là ou vivait moins de 100 habitants vivent aujourd’hui environ 10000 personnes ! Et les médias donnaient des renseignements quelque fois un an après (le Krakatoa par exe..) et maintenant nous donnent des images dans l’heure qui suit l’épisode météo ou les drames style tremblement de terre et tsunami .

    • 8 février à 23:29 | bekily (#9403) répond à arsonist

      Tsidinika
      le KERE DANS LE SUD est bien une CREATION DES COLONS !!!
      Quand les fleuves et rivières devaient arroser à tout crin le SISAL DE DE HEAULME ou de DE GUITTO
      ==> jusqu’à ce qu’ils soient totalement taris
      ==> les N’DATY n’avaient plus qu’à crever
      Et sous ce benêt de Tsiranana le grand francophile : on les laissait faire gaiement !

  • 8 février à 16:59 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Je reprends cet extrait de :

    # 8 février à 15:01 | vorona (#8254) répond à arsonist ^

    "Avant 1896 il y avait 3 millions d’habitants à Madagascar et environ 20000 à Antananarivo et bien sûr la production agricole était excédentaire ( jusque dans les 70’ Madagascar exportait du riz) !
    Aujourd’hui 28 millions dans le pays et bientôt 4 millions dans l’agglomération Tana ! Il serait honnête de ne pas tout mettre sur le dos des autres et en premier la mauvaise mise en oeuvre des productions agricoles qui n’ont pas évoluées en même temps que l’augmentation"

    Oui, il n’est juste de ne pas faire une comparaisons sur 2 périodes très différentes, celle ante colonisation 1896 et celle actuelle, sans tenir compte de la taille de la population à ces différentes époques.

    De même, il n’est pas juste de faire une comparaison avec l’époque du Président Tsiranana et actuellement.

    Le Président Tsiranana avait une vraie politique, celle du ventre (politikan’ ny Kibo), et de son temps à l’exception notable du Sud, personne ne mourrait de faim malgré toutes les catastrophes naturelles toujours présentes.

    Dès l’avènement de l’ère de l’amiral des égouts, tous les présidents qui se sont succédés n’ont jamais eu de vraie politique agricole, mise en adéquation avec l’augmentation prévisible de la population.

    D’autant qu’ on n’a jamais créé les conditions pour encourager le monde agricole à produire plus pour nourrir le pays :

    https://www.madagascar-tribune.com/Quid-des-agriculteurs-malgaches-et-de-la-filiere-agricole.html#forum493475

    Et ce n’est pas avec RMDD, le nullissime PRM de tous les temps qu’on va s’attendre à mieux, mais certainement de mal en pis pour une production agricole locale sensée nourrir tous les Malagasy.

    Cordialement

    • 8 février à 17:11 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Correction :

      "juste de faire" au lieu de "juste de ne pas faire"

    • 8 février à 17:31 | vatomena (#8391) répond à Yet another Rabe

      Oh BEKILY— comme vous etes savante ,Je Suis Admiratif.Au temps colonial Madagascar n’était pas classée comme un des pays les plus pauvres du monde.Bien au contraire, Madagascar dépassait tous les pays d’Afrique de l’Est.Mais depuis Tout a changé en mal .Sans doute vous avez une explication pertinente sur la cause de nos malheurs.

    • 8 février à 18:20 | vatomena (#8391) répond à Yet another Rabe

      Bekily---Certes le malgache mangeait fort bien en1896 ,comme vous le dites .Mais que son alimentation était pauvre et peu variée. C’est bien le Colon qui va enrichir l’alimentation du malgache.Le Colon va introduire en terre malgache le pois du cap ,le mais,le manioc,la patate, le concombre,le haricot,l’arbre à pains ,le coeur de boeuf,l’arachide,le cacao. Vous pouvez compléter la liste.
      Et pour les fleuves et les rivières : le poisson rouge,la carpe,la truite,la tanche,le gardon,le brochet et surtout le tilapia,le black bass
      Vous pouvez ajouter,Bekily,les cultures de rente comme la vanille ,le girofle et vous pouvez aussi compléter ce document

  • 8 février à 19:52 | Besorongola (#10635)

    Vatomena.
    Comme ils cherchaient à mondialiser l’Evangiile de Jesus Christ, tous les colons avaient aussi la mission de "répandre" les produits exotiques partout dans le monde .Et ce fut une source de richesses pour ces conquistadors.
    L’héritage d’Amérique précolombienne fait que tomate, pomme de terre, courge, haricot, maïs, arachide, piment, cacao, vanille, ananas... dinde, tous ces produits sont inconnus en Europe, en Asie et en Afrique avant la découverte de l’Amérique en 1492, par Christophe Colomb.

    • 8 février à 20:28 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Christophe Colomb n’a pas eu l’occasion de devenir un colon aux Amériques.Il reste comme la figure d’un découvreur de terres.Les " wokistes" d’aujourd’hui veulent abattre sa statue.
      C.Colomb ne fut pas le seul à découvrir des terres .Pensez aux premiers marins portugais qui touchérent terre à Madagascar ou firent naufrage

    • 8 février à 21:25 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      Vatomena on n’a pas besoin des "cochonneries" occidentales :
      lard , boudin , saucisses grasses pour faire comme les gros obèses blancs pleins de Cholestérone et de diabète :
      BEURRRRRRRRRRRK !!! : !

  • 8 février à 21:38 | bekily (#9403)

    cholesterol et non cholestérone (misclic)
    Ah j’oubliais l’ALCOOLISME EN PLUS !comme les Bretons ou les "gens du nord" , dont les descendances remplissent les HOPITAUX PSHYCHIATRIQUES !
    sans compter les habitudes d’alcolisme SOCIETAL chroniquse des apéritifs anisés à volonté ou se gongfer le bide de bière toute la journée !!!
    BRAVOOOOOOOOOO la bonne alimentation occidentale !

    • 8 février à 22:21 | vatomena (#8391) répond à bekily

      Bekily-Comme vous avez raison ! Il vaut mieux pour le malgache rester le ventre vide et le cerveau à plat.Le malgache s’est habitué à vivre sans argent.Il est heureux comme cela,et,il votera encore Rajoelina...N"est ce pas ?

    • 9 février à 08:59 | vatomena (#8391) répond à bekily

      Bekily -Avez vous jamais eu besoin d’eau au robinet, de,lumière dans la nuit,du moteur pour les transports ,des antibiotiques pour soigner la maladie ? Autant de commodités qui ne viennent pas de nos ancetres...C’est comme le boudin des colons français,on pouvait,on peut encore tout refuser de ce qui n’est pas de chez nous .N’est ce pas ?

    • 9 février à 13:57 | saint-augustin (#9524) répond à bekily

      Bekily,ces colons alors !
      a appris à Bekily à lire et écrire ,parler le français,
      Et aussi a dit à Mr Ravalomanana de planter de l’or et des bois de roses et c’est Andry qui les récolte disait Tsisidinika.
      La françafrique a ordonné à Ravalomanana et consorts de piller Mcar ,de ne pas payer leurs impôts pour le bien des malgaches
      La françafrique a privatisé l’aéroport de Tana pour convoyer 73 kg d’or et les 45 kg d’or et ce n’est que la partie visible de l’iceberg
      Ils sont forts ces colons que 80 ans plus tard ils font ravage dans la mentalité des malgaches "c’est pas ma faute".
      Mcar sera loin de sortir de ses problèmes si aucun malgache n’est responsable des malheurs de ses patriotes.

  • 8 février à 22:27 | vatomena (#8391)

    Un malgache maigre comme un clou que c’est beau ,Bekily .Etes vous maigre comme une vraie malgache

  • 8 février à 23:09 | vatomena (#8391)

    Bekily __Ce malgache qui aura mené toute sa vie une vie ascétique,faite de privations ,il mourra à 60 ans. Et ce couillon de Vazaha,gros et gras,il va crever à 84 ans.

    • 8 février à 23:23 | bekily (#9403) répond à vatomena

      OH quelle horreur !
      gras , diabétique , alcoolique ....mais en plus mourir à plus de 84 ans en maison de retraite dans son fauteuil roulant , les couches culottes débordant de BEURRRRRRRRRRRRRKKKK !!!!

  • 9 février à 08:01 | vatomena (#8391)

    Bekily_—Heureux le malgache qui part à 60 ans.Il s’évade ainsi d’une vallée de larmes,de frustrations,de mépris,de maladies sans soins et d’un pauvre état toujours famélique.Il aura vécu une vie qui ne méritait pas d’etre vécu. Il aura vécu ainsi les temps nouveaux de Madagascar

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS